10

A quoi jouent les auxiliaires médicaux ?

Les auxiliaires médicaux entrent en campagne pour les élections de leur caisse de retraite. Devinez quel est leur premier argument pour se faire élire ? Taper sur … les médecins !

Première ligne de la communication syndicale qui gère la caisse : « Initialement, la Carpimko est la caisse de retraite et de prévoyance des auxiliaires paramédicaux : infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes. Notre caisse finance également les retraites de professionnels qui ne cotisent pas à la Carpimko : médecins, notaires, autoentrepreneurs, etc. »

Les faits :

  • II n’y a aucune compensation interne entre professions libérales depuis 2004, de plus lorsqu’elle existait, elle n’a jamais été au profit des médecins !
  • Il existe une compensation nationale dans le régime de base, toutes les PL étant ponctionnées à l’identique au profit des caisses qui reçoivent : mineurs, agriculteurs, culte, commerçants, artisans,… Aucune PL n’est concernée, pas plus les médecins que les notaires !
  • La compensation nationale est calculée en fonction de la « richesse démographique » des caisses qui payent. Ceux qui ont le meilleur rapport démographique payent plus. Les avocats payent le plus par actif. La Carpimko a le meilleur rapport de la CNAVPL, mais la démographie étant « mutualisée » au sein de la CNAVPL, elle paye comme les autres, c’est à dire moins que si elle était seule comme les avocats. Nous contribuons donc au paiement de sa compensation nationale, et à fortiori à cause de la Carpimko, les médecins avec 1,5 cotisant/ retraité payent plus qu’ils ne devraient s’ils étaient seuls. C’est donc l’inverse qui se passe !
  • La cotisation du régime de base comporte deux parts. Une part jusqu’à 1PSS qui a un rendement de près de 10%, la seconde de 1 à 5 PSS a un rendement symbolique de 0,4%. Le bon rendement de la première part est assuré par les cotisations de la seconde qui ne rapportent rien. L’essentiel des affiliés de la Carpimko est dans la première part, l’essentiel des affiliés médecins (et notaires) est dans la seconde part, et reverse donc pour tous les affiliés de la Carpimko !
  • Les médecins et notaires n’ont rien à voir avec le régime complémentaire ou l’ASV des auxiliaires médicaux.

Pourquoi ces contre-vérités, ces mensonges de la part des syndicats de la Carpimko ? Pourquoi trompent-ils leur base ? Pourquoi les montent-ils contre les médecins ?

Médecins et auxiliaires médicaux sont des PL qui doivent se battre ensembles.  En tant professions de santé ils sont encore plus proches que les autres PL. Dans leurs métiers ils sont complémentaires, ils ont besoins les uns des autres, sont de plus en plus souvent associés, partenaires, amis. Pourquoi tenter de les diviser avec d’honteux mensonges ? Diviser pour mieux régner, c’est être à la solde de nos ennemis.

Il existe une solidarité importante des médecins vers les auxiliaires médicaux en matière de retraite de base, et je n’ai jamais entendu un médecin s’en plaindre.

A quoi jouent ces adversaires des professions de santé et des professions libérales ? Pour qui travaillent-ils ? Qu’en pense Mr le Dr Decalf, monsieur retraite à l’UNAPL, qu’a fait Mr le Dr Chassang, médecin et Président de l’UNAPL à laquelle adhèrent ceux qui nous attaquent injustement ? Sont-ils là pour régner et diviser ou pour aider les PL ?

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

10 Commentaires

  1. Que la carpimko demande son fric aux assurances-voyages plutôt qu’à la Carmf
    Ce que la Carmf devrait faire aussi !

  2. bonjour je suis orthophoniste, de quelle communication syndicale parlez-vous?
    je n’ai rien lu de tel sur le site de la fno
    par ailleurs, sur le bulletin carpimko des années précédentes il était effectivement précisé les reversements aux autres régimes et pour ma profession seul 1/3 des versements était attribué au financement de retraite des orthophonistes (la profession est jeune!!), je n’ai pas plus d’infos sur les calculs mais ces chiffres étaient fournis par la caisse elle-même
    cordialement

      • Monsieur Maudrux,
        Par ce message vous cumulez les confusions, les approximations et les mensonges !
        Veuillez revoir vos chiffres sur les cotisations du RB svp… Pour ce qui est de la compensation nationale vous confondez tous et dites l’inverse de la vérité…
        Oui les auxiliaires médicaux paient une partie des cotisations des Medecins, puisque que vous êtes efforcé d’amener votre caisse de retraite à la faillite…

        • Je ne peux répondre, car ni explications ni chiffres pour étayer vos affirmations, pas plus ici que dans vos publications syndicales.J’ai vu que vous étiez candidat aux prochaines élections, nous en reparlerons une fois que vous aurez été élu et que vous connaîtrez un peu mieux les mécanismes.
          Quant à ma caisse en faillite elle va très bien, merci.

  3. Désolée mais les paramédicaux infirmiers ne sont pas en nombre pléthorique,loin s’en faut …Arrêtez de nous taper dessus de la sorte,que diable ! Aspiration de la base :quelle expression mal choisie !
    Sans cette base laborieuse et au plus près du patient ,que seriez-vous?
    Bien peu de chose !
    Certes ,c’est diviser pour mieux régner mais ne piquez pas à l’hameçon!
    Nous avons tous besoin de la sage femme,de l’infirmière,du médecin…nous sommes sur le même bateau et notre unique boussole est le patient.Ne l’oublions surtout pas !

    • Désolé, mais je demandais juste pourquoi ils nous tapent dessus et non l’inverse. Apparemment vous n’avez pas lu les écrits de vos syndicats, les médecins sont visés en première ligne. Je vous les transmet par mail.

  4. J’aime bien votre blog et vos commentaires sont toujours pertinents. J’aimerais vous suggerer de confronter vos idées (que je partage) avec celles de Tim Graecen, Ex- Représentant des Usagers à HEGP , qui me parait tout à fait un illuminé , regarde=z ses déclarations, notamment à un colloque en 2014 sur la démocratie et la santé, c’est totalement invraisemblable. Un dialogue avec vous serait très interessant pour essayer de remettre un peu de bon sens dans ses idées, et je pense que vous sauriez très bien le faire. Il y en a vraiment assez de ce genre de personnage à côté de la plaque et néanmoins investi de fonctions pas du tout négligeables (représentant des usagers)
    Bonne journée..

    • Je regarderai. Vous citez le bon sens, cela a toujours été ma ligne de conduite, et j’ai toujours pensé que c’est la première chose et la principale qui manque à nos élus et qui n’est pas enseigné à l’ENA. Le plus simple, le plus efficace, sans considération autre. Merci.

  5. Les professionnel de santé à démographie pléthorique s’attaquent au périmètre d’activité des Medecins et l’axe de cette campagne que Gerard MAUDRUX voit avec clairvoyance rejoint cette « aspiration de la base ». C’est un mouvement de fond qui doit être combattu car seule une coordination non conflictuelle où chacun joue son rôle dans la limite de sa compétence autour du malade. Cet apaisement interprofessionnel devrait être le principe de base de l’UNAPL et pourtant ce n’est pas le cas : où est l’erreur ?
    PS : le partage Facebook ne fonctionne pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.