6

Pour gagner 2017

Les deux derniers présidents de la CSMF ont pantouflé avec leur légion d’honneur (un « hochet de la monarchie » selon le ministre de la guerre de Napoléon qui l’a créé) au Conseil Economique et Social, l’ancien patron de la CFDT (F Chérèque) était président de l’agence du service civique et du Haut commissariat à l’engagement civique ( ??), celui de la CGT (T Lepaon) vient d’être désigné pour constituer et présider l’agence de la langue française pour la cohésion sociale ( ??).

Un ouvrage vient de sortir dénonçant (rappelant) les 5,5 milliards distribués chaque année par les contribuables (pardon : par nos politiques) aux syndicats de salariés.

Aux Etats Unis un milliardaire saugrenu risque la présidence avec deux promesses : ordre et sécurité. En France avec seulement deux promesses : fin des privilèges et du gaspillage, n’importe qui aura les mêmes chances de l’emporter en 2017. Ceci à une condition : être crédible, ce qui veut dire d’abord ne pas appartenir au système actuel.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

6 Commentaires

  1. La gendarmerie m’a décerné le Mérite pour l’avoir avertie d’une importante affaire de travail dissimulé par profit organisé par les assurances voyage ( affaire du crash aérien du 5 mai 2012 à la Martinique ). Une affaire qui m’a spolié pendant 22 ans ( quelques milliers d’euros) et la CARMF de plusieurs centaines de millions d’euros grâce à la complaisance de tous. Cette affaire a été depuis classée par la justice pour motif : a obtenu par négociation un chèque ! Comme si ce travail dissimulé n’était qu’une simple affaire prud’hommale !
    Un classement qui arrange tout le monde !
    Personnellement je suis très fière de porter ma décoration preuve de mon engagement pour tout ce qui est contraire à l’ordre moral !
    Fort de de soutien je me battrais contre toute déviance comme contre ces lettres reçues de la CPAM de Paris aux relents totalitaires dignes des années 30 Outre-Rhin ou des années 60 secteur Est au delà du mur ! Comme me l’ont confirmé après lecture plusieurs patients aux passés chargés d’histoire.

  2. Je connais des personnes qui ont jeté leur légion d ‘ honneur à la poubelle depuis longtemps, à partir du moment où on l ‘ à donnée à n ‘ importe quel bougre/copain . Un de mes patients la faisait porter par son chien : lui , il avait été décoré pour sa remontée du Tchad jusqu’à Berlin en 1944/45 : presque aussi bien que Dave , non ?

  3. Ordre et Sécurité, tout le monde en veut.
    Fin au gaspillage et des privilèges: oui bien sûr.
    La breloque, qui ne serait pas content de l’avoir?
    Amicalement

    • Pour ce qui est de la breloque, j’ai un problème. Elle se mérite. Récompense pour une vie consacrée à défendre la nation, les autres, des idées nobles contre plus forts, oui. Risquer sa vie, sa carrière, son honneur pour cela oui. Pour faire normalement son boulot, ce pour quoi on est payé, non. Les 3/4 sinon plus ont fait ce qu’ils voulaient, ce qu’on leur demandait, et ce normalement sans plus, pas de quoi avoir une breloque, sinon, pour des raison d’équité, la plupart des travailleurs devraient l’avoir. Pour d’autre c’est la collaboration, aucun mérite. Une breloque pour X années de carrière normale, il y en a d’autres breloques que la légion d’honneur pour cela. Avoir du succès en se faisant plaisir non plus.

      • Tout à fait d’accord avec vous! La distribution des breloques se fait à tour de bras et pas aux plus méritants,loin s’en faut…

      • Tout à fait d’accord. Et je suis un des rares colonels de l’Armée Française à avoir refusé toute décoration. En effet, mon Ordre National du Mérite aurait été signé, à l’époque, par Fabius et ma Légion d’Honneur par Mitterand. Il m’avait semblé alors que les noms et les valeurs n’étaient pas assorties !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.