16

Merci Canard

Notre Président, qui n’avait jamais vraiment côtoyé les élus, doit être en train de réaliser l’ampleur du problème, en grande partie responsable de sa chute de popularité. L’amateurisme des nouveaux et les pratiques des anciens sont sans doute en tête des motifs. car on ne peut objectivement critiquer le peu de résultats en 3 mois et en période estivale, bien que nous soyons dans une société où moins on prend de responsabilité, mieux on est bien vu.

Ses plus proches soutiens et des ministre nommés ou pressentis qu’il faut rapidement mettre sur la touche pour respecter l’honnêteté politique promise, un vrai parcours du combattant pour trouver les bonnes personnes, l’honnêteté semblant être une valeur difficile à trouver chez des milliers d’élus.

Le pire vient toutefois d’être évité grâce au Canard Enchainé avec la nomination de Mercier au Conseil Constitutionnel. Imaginez que le volatile se soit tu quelques temps. Un membre nommé par le Président, proposé par le numéro 2 de la République, adoubé par ses pairs siégeant au Conseil Constitutionnel, et 2 mois plus tard le Conseil Constitutionnel retoque la loi interdisant l’emploi des membres de la famille. On apprend alors que le dernier arrivé, ancien Ministre de la Justice, excusez du peu, avait embauché pendant des années, sa femme, ses filles (dont une comme Hidalgo domiciliée à l’étranger), son fils. Le scandale du quinquennat, après quelques mois ! Le coup n’est pas passé loin.

En effet, cette loi ne peut être que retoquée (encore que, dans notre République aux valeurs qui s’effritent… ) pour de multiples raisons. Il y a discrimination. En quoi le statut de membre de la famille annule la compétence, au profit d’amis moins compétents et pouvant jouir d’emploi fictifs (cf les députés Européens du Modem et du FN, sans doute aussi des autres partis). Cela remet aussi en question le statut du conjoint collaborateur : pourquoi certaines professions peuvent embaucher leur conjoint, pas d’autres ? Comme pour Mercier, ma femme sait aussi ouvrir le courrier, ce n’est pas pour autant que je la payais pour cela, ni avec mon argent, ce qui aurait été mon problème, encore moins avec de l’argent public, ce qui est le problème. Le vrai problème, ce n’est pas le nom ou l’origine du collaborateur, mais son emploi réel ou fictif, et le contrôle de l’argent public, détourné pour un profit personnel, sans contrôle. Problème également pour la première dame : avec cette loi, non seulement pas question de la rémunérer pour quelque activité que ce soit, ce qui sera le cas, mais quid du personnel et des frais ? Au nom de l’égalité, l’élu n’embaucherait plus sa femme mais embaucherait du personnel pour seconder sa femme ? Le mieux serait qu’il divorce pour éviter tout problème, voilà où on en arrive avec ces lois pour abuser l’opinion publique.

Je pense que notre Président ne se doutait pas, à quel point nos élus avaient abusé de la situation et que les mains propres sont devenues exceptionnelles. Il suffit pourtant d’une loi, simple, qui marche à l’étranger : tout détournement de fonds publics, même un euro, c’est l’expulsion et l’inégibilité à vie. La carrière politique n’est pas une obligation, c’est un choix, et c’est le choix de servir les autres, pas de se servir.

Je me souviens il y a 15 ou 20 ans, de ceux qui dénonçaient ces pratiques. Les élus, la presse, donc l’opinion publique, les traitaient d’extrémistes pour oser penser que les élus étaient « tous pourris ». Une fois de plus l’histoire montre où se situe la vérité, et que les accusés étaient innocents, victimes de la collusion des responsables et coupables.

Rester propre n’est pas insurmontable. J’ai présidé pendant 18 ans une caisse qui brassait 7 milliards par an, et bien qu’homme à abattre, le dernier passage de la Cour des Comptes n’a rien trouvé, pas plus que les passages IGAS précédents. Pas une bouteille de champagne reçue, 3 notes de restaurant en 18 ans, 2 notes de taxi (désolé, mais pas d’autre solution quand le TGV en retard arrive à 3h du matin), aucune note d’hôtel, je dormais dans mon bureau pour travailler, et prenais à ma charge le café croissant au bar du coin. Ce n’est pas un exploit mais tout simplement la normalité. Les contrôles dans d’autres caisses libérales ont été différents : cotisations impayées, remises de majorations, droits distribués gratuitement, cartes de taxi, indemnités de fonctions 10 fois supérieures pour une caisse 3 fois plus petite,…  mais chut, si cela avait été moi, que n’aurait-on pas dit !

Etre propre est à la portée de tout le monde, et ce n’est en rien proportionnel à la fonction. Regardez le train de vie du chancelier allemand, son logement, sa garde et ses cuisiniers, et celui des Présidents français depuis De Gaulle. Lui qui répondait à Malraux lui reprochant d’aller à Colombey en voiture plutôt qu’en hélico : « mais comment voulez vous que je paye cette machine avec ma solde ? » La différence de mentalité des élus est édifiante. On a trop dérivé.

Bon courage monsieur le Président, il y a un gros ménage à faire, plus important que ce que vous croyiez, et c’est notre souhait. Vous avez été élu, entre autres, pour cela.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

16 Commentaires

  1. ca va etre difficile , même pour canard , de tuer la poule aux œufs d’or !!!
    A part la revolution…ou un coup d’ êtat …
    merci MAUDRUX pour ta constance et ton entêtement !!

  2. Je suis toujours satisfait de lire les commentaires de notre confrère le Dr MAUDRUX .Je partage tout à fait ses analyses du monde médical ou politique et je l’encourage à continuer pour notre plaisir et notre information

    • Merci. J’essaye de limiter la fréquence sinon on parle pour ne rien dire, ce que je ne sais pas faire, et trop seraient moins lus.

  3. Bonjour, vous dîtes « merci canard » il y a quelques année je disais dans mon fort intérieur « thanks America » lorsqu’ils ont coincé Mr Stauss-Kahn entrain de fuir vers l’Europe alors qu’il venait de commettre un viol semble t’il ! Il devait vraisemblablement devenir notre président ! Un Berlusconi à la Française nous aurions eu. La classe politique est vraiment de haute tenue en France, elle sait s’auto-réguler … !

  4. Quelle égalité ?
    Le fait de choisir un membre de sa famille plutôt qu’un autre parmi 60 millions de français est évidemment du favoritisme tendance népotique. C’est clairement une forme de conflit d’intérêt. Dans une entreprise privé, le patron assume ses responsabilités. Dans une entreprise publique, c’est le contribuable citoyen; Il faut donc légiferer comme cela a été fait depuis longtemps dans les états les plus démocratiques.

  5. Consternation sur le relevé CARMF. Baisse du point ASV et de la complémentaire de près de 15%. Mort programmée de la médecine libérale et impôt déguisé.Aucune profession ne peut accepter une telle purge…

    • Merci de ne pas colporter d’informations déformées sur ce site où tous les chiffres sont justes et vérifiables.
      Pour le RC, la réforme à la carte a apporté des modifications pour le calcul des retraites, afin de partir sans minoration à 62 ans, et avec une retraite identique à l’actuelle à 65 ans. Oui la valeur du point a chuté de 13%, mais tous les anciens points ont été majorés de 13% (vérifiez, vous en avez plus), et si vous partez à 65 ans, votre retraite est majorée de 15% (+ 5% l’an à partir de 62 ans). C’est totalement neutre à 65 ans, et plus qu’avant après cet âge.
      Pour l’ASV, baisse sur 10 ans, mais pas sur 1 an.13€ cette année, l’an dernier aussi, et l’année précédente aussi, mais passage de 15,55€ à 13€ en 2012, merci la convention.

      • Loin de moi l’idée de colporter de faux chiffres mais ceci n’est pas clair du tout sur le site internet de la Carmf.

        • Ce n’est plus moi qui rédige, je transmettrai. Ceci dit c’est parfois complexe et pas toujours évident à expliquer.

  6. Lisez le livre sur la Lanterne « garçonnière de la République  » ou plutôt les commentaires et vous verrez que Macron a déjà pris l’habitude d’héberger toute la famille de sa femme fastueusement aux frais de la République. Il n’y a donc aucun espoir d’assainissement de ce côté là non plus. Payez contribuables ! Et surtout nous avec nos tarifs dérisoires.

  7. si vos comptes sont sincères, et je pense qu’ils le sont,bravo pour cette gestion plus qu’exemplaire….trés peu de personne se seraient comportés de la sorte..
    commentaire sur le commentaire de mr auberget…..les comptes du président ont été verifiés et validés par deux autorités indépendantes….en quoi est ce génant ?

  8. BRAVO pour votre intégrité. C’est devenu exceptionnel et c’est bien dommage. Deux Gardes des Sceaux pris la main dans la confiture en quelques mois, c’est effarant. Bonjour l’exemplarité pour les gens de Justice ! Pas tout à fait de votre avis concernant les emplois familiaux non fictifs. Pas besoin de tenter le diable … tout le monde n’est pas comme vous.

  9. Le texte « merci canard » que je viens de lire me touche bp .
    Il correspond parfaitement à ce que je pense,fond et forme sont pour moi parfaits.
    Merci à Mr Mauduit et au journal qui nous l offre à lire
    Dr Suzanne Heck

  10. J’ai bien peur que le plus gros ménage à faire soit à l’Elysée. Qui peut croire que les comptes personnels du patrimoine du président soient honnêtes?

  11. 100% d’accord avec cette analyse ….mais le travail va être long et peu être impossible car le mal est profond et il faut changer les mentalités et en France tout le monde est d’accord pour la réforme …mais à condition de ne pas être touché sois meme.!!
    Enfin autre problème majeur à mon avis la presse en général (pas son principe) découvre que les choses pour elle sont entrain de changer ,elle n’a plus le monopole du pouvoir , d’obtenir off une information et par la suite la diffuser avec plus ou moin de sincérité …bref elle n’entre plus à l’élyssee comme dans un moulin …et notre président à raison d’agir comme cela ( imagine t’ont le général de Gaule recevoir le soir par une porte de service un journaliste !?)
    Bien entendu assainir ne veut pas dire verrouiller et cacher …mais on entend déjà les sirènes des « cœurs purs » dénoncer avec forces cette situation au nom « leurs « libertés d’expression.
    Rappelons nous cette loi de 1901 …devrait aujourd’hui servir dans l’esprit la séparation de la presse et du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.