6

Chiffres : cherchez l’erreur.

Les chiffres ne mentent pas et valent parfois mieux que de longues explications. Encore faut-il savoir les lire, ce qui n’est pas toujours évident car si vous faites la différence entre 1, 10 ou 100 euros, si on vous parle de 1, 10 ou 100 milliards, c’est beaucoup moins évident. Par contre en faisant une comparaison comme référence, l’absurdité de certaines actions apparaît.

Le summum vient d’être atteint avec la nouvelle recrue du PSG qui a reçu un chèque conséquent de 222 M€, plus de 300 avec les charges, et le peuple jubile (y compris le ministre des finances !), tout en étant choqué par la rémunération 50 à 100 fois moindre de patrons qui font vivre de dizaines de milliers d’emplois. 300 M€, c’est le prix de 3 rafales ou de 4 ou 5 avions concurrents. Salaires et charges annuelles qui vont suivre sont évaluées à 100 M€/an, soit 1 rafale de plus chaque année. CA annuel du PSG ? Près de 6 rafales ! Ce seul club pourrait s’offrir plus de rafales que notre armée. Dans le même temps, ce sport de pauvres est subventionné partout pour les infrastructures, les clubs, souvent par électoralisme. Même notre redevance télé en pâtit. Tout ceci est donc également financé par les non amateurs. Cherchez l’erreur.

Cet été, notre chef d’Etat-major démissionnait car on rognait son budget de près d’1 milliard, mais dans le même temps, la France trouvait 1,5 milliards pour financer le budget du métro d’Abidjan. Cherchez l’erreur.

Toujours cet été, une soixantaine d’enfants sont morts en Inde dans les hôpitaux pour quelques bouteilles d’oxygène. On apprend dans la presse à cette occasion que pour se faire soigner dans le privé, le prix de la consultation est à 11 euros. Comment comparer avec nous ? Avec la richesse du pays, c’est à dire le PIB. Celui de l’Inde est de 1 709 € par habitant, habitant qui doit donc débourser 11 € pour un médecin libéral. Le PIB par habitant de la France est de 36 855 €. Comment se fait-il qu’un pays 20 fois plus riche par habitant, estime ne pas devoir payer ses médecins plus de 25 € pour la même prestation ? Cherchez l’erreur.

Encore dans le domaine médical, ce mois-ci, entre en vigueur le décret 2017-1002 du 10 mai 2017, fixant le prix remboursé au médecin pour la visite + établissement d’un certificat de décès au domicile (ou maison de retraite) à 100 €. Etre au chevet d’un mort couterait 4 fois plus qu’au chevet d’un malade ? Cherchez l’erreur.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

6 Commentaires

  1. Il faut cependant que le mort ait la bonne idée de mourir en dehors des heures d’ouverture des cabinets.

    • Ou de l’autre côté du périphérique, en zone défavorisée. Même les morts chez nous ne sont pas tous égaux.

  2. La fin de ta lettre est interessante mais si on peut fideliser un patient vivant qu on verra plusieus fois , c est plus difficile pour un patient mort qui regle une fois pour solde de tout compte avant il est vrai de peut etre ressuciter et nous apporter alors de nouveaux sous !

  3. Si un footballeur pense valoir222Me et qu’il reçoit ce salaire c’est qu’il le vaut.
    Si un MG reçoit 25e par consultation et qu’il ne proteste pas énergiquement
    c’est qu’il pense que son expertise est au juste prix
    je pense que je vais créer un syndicat de médecins déconventionnés –

    • La dernière année d’exercice, après des actes notoirement sous cotés, je me disais : « en acceptant de travailler à ce tarif, tu te dévalorises toi-même ». Cela a été un des motifs d’arrêt d’activité bien avant l’âge.
      Un syndicat de S3 ? Est-ce que cela prendrait ? Mobiliser pour quels motifs, dans la mesure ou vous avez déjà conquis votre liberté. Une proposition : pour financer une action collective devant la justice européenne, pour que les patients soient remboursés au même tarif. Ils payent la même prime d’assurance, ils ont droit aux mêmes prestations. C’est la brèche à ouvrir. Le patient français qui est en Allemagne, est remboursé au tarif de remboursement S1, alors que le médecin n’est pas conventionné, il y a un hic. Les relations de son médecin avec la SS ne le regarde pas, il paye comme les autres, il a les mêmes droits. Ce sont des patients lésés qui doivent porter plainte, assistés par le syndicat (le patient pouvant être médecin…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.