16

Culture française

La culture française, comme la médecine, a rayonné dans le monde entier pendant des siècles. Si notre système de soins d’aujourd’hui n’est plus celui d’hier, il en est de même pour notre culture. Logiquement, on devrait se perfectionner, s’améliorer avec le temps, mais la mentalité et l’éducation du Français contredisent ce principe. Nous ne donnons plus l’éducation que nous avons reçu, nous ne transmettons plus les valeurs de nos anciens.

Vous avez dû voir cette semaine qu’un de nos concitoyen émigré au Canada porte plainte contre son licenciement. Motif du licenciement ? Mal élevé, malpoli avec les clients et collègues. Arguments de la défense pour la plainte ? Non il n’est pas impoli mais tout simplement Français, et critiquer son attitude, c’est critiquer la culture française. Français et fier de l’être. Oui vous avez bien lu, ce n’est pas un poisson d’avril !

En fait il n’apprend rien aux étrangers. Si la France est connue comme étant un pays, sinon le pays le plus visité au monde, il est aussi connu pour être en queue de classement pour son accueil. Les Français sont mal élevés, malpolis, ne disent pas bonjour, ne rendent pas service, sales, casseurs, voleurs (encore cette semaine, on a tué pour un portable), fraudeurs, profiteurs, râleurs (j’avoue). Nous avons élevé les 7 péchés capitaux au rang de 7 vertus capitales. Le vol, la casse, n’existent plus, ce sont des « incivilités ». On peut vous arrêter 15 fois sans sanction pour ces délits mineurs, pas de raison qu’ils ne se multiplient pas et deviennent la normalité.

Si l’ampleur du problème échappe à la population qui s’y habitue, elle n’échappe pas aux statistiques. Fraudeurs dans le métro à Tokyo ? 0,1%. A Paris ? 8,4%, soit 84 fois plus. Dégradation des vélibs en suède ? 3%. A Paris ? 100%. Etc. Champions du monde.

La faute à qui ? L’éducation par les parents ? Ils ont des excuses car c’est maintenant l’éducation qu’ils ont reçue, de plus un salaire ne suffisant plus, il n’y a plus personne pour s’occuper des enfants. L’école ? Les enseignants ont des excuses, ils n’ont plus le droit d’élever ne serait-ce que la voix pour réprimander. La police ? Elle n’y peut rien, elle les arrête 15 fois, et chaque fois ils ressortent avant qu’ils n’aient le temps de taper les rapports. La justice ? Le laxisme est tel qu’il n’est plus rattrapable. Elle a des excuses, ce laxisme hors de contrôle a été imposé par le législateur. Le législateur ? C’est le peuple qui l’a mis en place et le reconduit. Bref, c’est la faute à personne, normal, vu que c’est la normalité dans notre pays. A moins que nous ne soyons tous responsables, mais pour changer les choses, quand on est Français, il faut d’abord que le voisin balaie devant sa porte si on veut que l’on balaie devant la nôtre.

Heureusement qu’il y a à l’étranger des concitoyens qui défendent haut et fort notre culture, ne les critiquons pas. Pour cela, nos ambassades devraient d’ailleurs leur fournir l’aide juridique gratuite.

P.S. Mes excuses pour la majorité silencieuse qui ne casse pas, ne vole pas, mais ce qui se voit compte plus que ce qui ne se voit pas, même si ce n’est pas ce que l’on souhaite voir.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

16 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec vos billets réguliers. J’ai l’impression que l’Europe est devenue une passoire et la France une poubelle.

  2. La poule ou l’oeuf ?? A mon avis toute cette dégradation est voulue et organisée depuis longtemps par nos « élites »de droite comme de gauche qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau, à part quelques nuances. Vous avez bien vu en effet, chers confrères, que vous en avez pris plein la figure depuis 40 ans, gauche et droite confondues. Nous avons voté pour eux, tant pis pour nous, parce qu’ils ont réussi à nous faire gober des couleuvres; nous sommes des sots. Le but me semble de plus en plus clair : moins un peuple est cultivé et plus on arrive à le soumettre. Ce n’est pas par hasard si le QI et même les capacités physiques des jeunes générations ont baissé, selon certaines études, de 10%, c’est parfaitement voulu. Ainsi nous sommes censés avaler tout le « politiquement correct » à la mode : la théorie du genre, l’immigration massive, parfaitement voulue soyez en sûrs, l’union européenne qui nous démolit à petit feu etc.. etc.. Il s’agit de faire de nous des êtres sans passé, sans racines, sans âme, sans volonté, sauf pour acheter la dernière voiture ou le dernier i phone. Mais pour cela il faut être inculte, c’est le but. Nos « dirigeants » veulent que nous ressemblions aux personnages qu’on nous montre jusqu’à la nausée dans les publicités télévisuelles : de parfaits imbéciles heureux.

  3. Comme je le dis souvent : peut-être que notre avenir est dans notre passé. Maintenant mon côté pessimiste me fait poser cette question : si on a des soit disant élites stupides, est-ce parce que le brave peuple est devenu stupide ou est-ce que le peuple est stupide parce qu’elle élit régulièrement tous le même type de personnes, moulées dans une culture périmée ?
    En fait c’est le même chose et on n’a jamais su qui de l’œuf…. vous connaissez la suite.
    Bonne semaine après ces trois jours où vous avez été nombreux à vous précipiter sur les routes. Pierre
    PS : je ne sais pas si j’aile droit de donner un lien de mon blog mais voici un texte dont je ne connais pas l’auteur qui, de mon avis devrait être lu par tous : http://www.pierreraynaud.com/2013/03/09/cetait-avant-les-generations-trouille-comme-la-vie-etait-belle-je-me-souviens/

    • Bonne question. Sans doute les deux mon général. Mais qui a commencé le premier ?

  4. Avec quatre jours de classe par semaine et des vacances à profusion nous sommes le pays d’Europe ayant le moins de journées d’enseignement par an .
    Des pans entier de ce qui fait notre civilisation ne sont plus enseigné ; l’antiquité grecque, romaine, l’histoire de l’Antiquité à nos jours , bref ce qui fait notre culture. Il est courant de trouver vingt fautes dans une texte de dix lignes……Quel échec !
    Seul une refonte du système scolaire dans son ensemble permettra de renverser cette course à la médiocrité. Il faudra pour cela réintroduire une sélection à l’entrée dans le secondaire et résister aux pressions du milieu économique touristique pour augmenter le nombre de journées d’enseignement.

    • ce n’est pas un poisson d’avril!
      180 jours d’enseignement public dans l’année,dont ces chers enseignants doivent fournir 10% »d’enfants non grata » aux futures entreprises………..c’est normal ça existe depuis 1945
      merci les allocations familiale….!

  5. Pais a été une ville incomparable mais Paris est devenue une ville très sale et très mal fréquentée.Aurions -nous pu imaginer un jour que les Champs Elysées seraient jalonnés de « boites de nuit » où descendent les jeunes voyous de banlieue tous les weekends entre autres choses . J’ai adoré et beaucoup profité de Paris jusqu’à mes trente ans mais maintenant à part visiter des musées, des expositions, des monuments, et avoir un choix de concerts, d’opéras et de théâtre, Paris est devenu invivable et si j’étais riche, je n’aurais jamais l’idée d’y vivre

    • Moi ce n’est pas Paris, mais quand je vais aux champignons, en très peu d’années, je suis impressionné de voir jusqu’où on trouve des détritus qui seront encore là dans 50 ans, alors qu’il y a 5 ans, 10 ans, il n’y avait rien. Dans la rivière derrière chez moi, la pêche a ouvert il y a 10 jours. Depuis les bouteilles plastiques, boîtes, couvercles, papiers traînent partout. Je n’avais pas ce souvenir ces dernières années.

  6. Merci de dire tout ce que je ne supporte plus dans mon pays depuis déjà longtemps et dont trop de citoyens s’accommodent . J’ai 70 ans et je suis encore plus désolée quand des personnes de ma génération me disent que je suis trop psychorigide car attachée à ces valeurs en voie de disparition. A mon âge, j’ouvre ma grande bouche et fait des remarques (en espérant que certains auront honte et changeront et pour faire tomber mon taux d’adrénaline pour les autres) quand à l’extérieur je côtoie des individus se comportant mal. Par exemple, si je tiens une porte à une personne et qu’elle passe droite comme un i, je dis: « le merci c’est pour qui ?  » Ce qui me désole le plus, c’est de voir des personnes de ma génération qui, quelle que soit leurs origines sociaux culturelles, était éduquées et qui se conduisent maintenant comme les plus jeunes n’ayant reçu aucune éducation de leurs parents . Avant on remarquait les jeunes mal élevés et maintenant on remarque les jeunes polis et prévenants. Quel horrible monde nous laissons à nos descendants

    • Triste. Moi aussi je me sens parfois bien seul, et ayant l’habitude de me mettre régulièrement en question, je me dis que quand nous étions très jeunes, qu’il y avait un désaccord de ce type avec les parents, on disait qu’ils étaient « vieux jeu ». Est-ce tout simplement nous qui le sommes maintenant ? On dit aussi qu’il faut vivre avec son temps, ferions nous obstacle ? Il ne fait pas bon devenir vieux !
      Ceci dit, j’entendais hier soir des conversations dans la pièce à côté, avec mes enfants, gendre et bru, amis de ceux-ci à propos de l’actualité, ce Français, les grèves, etc.., et je pense plus que c’est moi que j’ai encore le même âge qu’eux que l’inverse. Gardons espoir.

    • Si je peux me permettre ,renoncez aux « le merci c’est pour qui ? » Vous finirez par prendre un pain…Ces sauvageons sont imprévisibles…

  7. Bonjour Gérard

    Consolons-nous, la France recèle tant de beautés à travers ses monuments, ses châteaux ,ses musées, ses sites géographiques, sa gastronomie. Paris reste une ville incomparable . Profitons de toutes ces richesses.
    Amicalement.

    • Ce sera l’objet d’un autre billet que j’ai en tête, car avec notre administration qui interdit tout, tout ce qui fait notre richesse et la beauté du pays, des régions, est formellement interdit par le code de l’urbanisme.Et pour ce qui est de l’entretien de l’ancien, il faut maintenant jouer au loto (bonne idée, mais triste constat sur nos moyens).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.