13

Syndicats honteux ?

Dans les grèves et manifestations, on voit toujours les syndicats arborer fièrement gilets et banderoles affichant clairement leur identité. Ils revendiquent clairement leur action face à la population qu’ils représentent ou veulent défendre. On est d’accord ou pas d’accord avec eux, mais c’est clair, transparent, ils ne trichent pas.

C’est comme cela dans 99% des cas et des professions, mais pas 100%. Il existe effectivement des syndicats qui se cachent, n’osent pas dire qui ils sont, n’osent pas afficher leur bilan pour se faire élire, pensant que s’ils le faisaient, ils ne seraient pas élus. En se cachant, ils trichent avec les électeurs et manipulent la démocratie pour se faire élire par des gens qui n’en voudraient pas s’ils le savaient.

Où se cachent donc ces syndicats si peu fiers de leur action, mais qui veulent continuer en le cachant aux électeurs ? Chez les médecins ! Cela ne grandit pas la profession qui devrait pourtant donner l’exemple de la franchise pour qu’on leur fasse confiance dans leur métier.

Des élections vont avoir lieu pour diriger leur caisse de retraite. La moitié des 125 000 médecins libéraux doit renouveler près de 200 représentants à la caisse. Outre les candidatures individuelles diverses, il y a deux grosses forces en présence : l’équipe sortante et un syndicat. Si l’équipe sortante affiche clairement et sans ambiguïté son identité, son indépendance vis à vis de toute structure politique et syndicale, le syndicat qui tente de prendre le pouvoir le fait en cachant soigneusement son identité.

Ses candidats ont pour profession de foi « Pour la retraite et la protection sociale cotisants utiles » qui ne veut strictement rien dire et ne peut orienter les électeurs vers une quelconque politique ou identité !

Pourquoi certains syndicats de médecins doivent se cacher pour se faire élire ? Les médecins ont deux régimes complémentaires, l’un géré par la caisse, l’autre par les syndicats. En 20 ans, le rapport cotisants/retraités aura été divisé par 4, et le régime géré par les syndicats aura vu sa cotisation doubler et sa retraite divisée par deux, alors que le régime géré par des élus indépendants n’aura fait varier ces paramètres que de 10 à 15%.

En 20 ans, j’ai été réélu 6 fois Président de cette caisse. Remis en question tous les 3 ans, avec mes soutiens, nous avons toujours dit qui nous étions, toujours dit ce que nous voulions faire et l’avons fait, et si je n’ai pas été réélu, c’est parce que ces syndicats ont agi auprès des autorités pour qu’un décret m’en empêche, au détriment de l’avis de la profession. Se cacher pour se faire élire, c’est avoir honte d’afficher son bilan, c’est vouloir tromper les électeurs, c’est vouloir manipuler la démocratie, et ce n’est pas faire honneur à la profession.

Pour des élections honnêtes et des électeurs éclairés, que les confrères le sachent que derrière le paravent « Pour la retraite et la protection sociale cotisants utiles », se cache MGFrance. Qu’on se le dise.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

13 Commentaires

  1. ces syndicats travaillent pour leur portefeuille:exemple,parmi d’autres: Dr Chassang , à l’origine du mal de notre Caisse « tutellisée » désormais,bien au chaud dans son « haut poste ».Ils font n’importe quoi pourvu qu’ils aient le pouvoir dû à leur égo .C’est la France,quoi!

  2. Je lis depuis très longtemps,
    regulièrement et avec toujours beaucoup d’intérêts ,vos courriers et blogs.J’y ai beaucoup appris.
    Merci.

  3. Bravo Monsieur Maudrux,espérons que vos propos serviront de lumière à ceux qui sont dans l obscurité syndicale!!!

  4. Merci pour votre éclairage car il reflète la réalité de terrain ,les syndicats n agissent pas tous dans l’intérêt de leurs adhérents c est plus pour leur confort personnel et avoir un maximum d’heures syndicales
    !c’est leur véritable motivation pour certains c est écoeurant

  5. et ceux qui votent électroniquement sans se déplacer et dont le vote est déjà fait,car c’est comme les présidents c’est inscrit d’office sur le joli »agenda » de l’avenir….

  6. Encore une fois merci au respectable et estimable Dr Maudrux, excellent gestionnaire de la CARMF

  7. Ce syndicat de compromission en compromission depuis trente ans est l’architecte de beaucoup de nos soucis actuels.
    « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la Justice. » (Montesquieu)

    • Qu’on se le dise. Pour ou contre, tous les électeurs doivent pouvoir voter en sachant pour qui ils votent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.