20

Chiffres de fous

Paragraphe

J’avais il y a quelques temps fait un billet expliquant que l’on peut valser avec les milliards, 1, 10 ou 100 représentant à peu près la même chose pour les Français, expliquant que pour apprécier leur juste valeur, il fallait les ramener à l’échelle de l’individu.

Un chiffre publié ce jour dans les échos permet bien de l’illustrer, et d’apprécier le mur vers lequel on se dirige. Ce chiffre, c’est celui du montant record que l’Etat va devoir emprunter sur les marchés l’an prochain : 200 milliards d’euros.

Qu’est-ce donc que 200 milliards d’euros ? Divisez par le nombre de familles, cela fait 13 000 euros par famille ! Vous réalisez alors que vos impôts, directs, indirects, les plus de 400 taxes, vos cotisations,.. ne suffisent pas à l’Etat. Il lui faut 13 000 euros de plus par famille pour combler les dépenses. Et ces 13 000 euros, c’est vous (et vos enfants), qui vont les payer avec de nouveaux impôts, de nouvelles taxes, de nouvelles cotisations ! Et ce n’est pas que 13 000 euros, car c’est pour cette année seulement et non pour solde de tous comptes, cela s’ajoute au montant de l’an dernier, de l’année d’avant, de l’année prochaine,… En 4 ans, l’Etat vous aurez emprunté 50 000 euros, que vous devrez rembourser. La dette de l’Etat aura doublé en 11 ans, et dépassera les 2 500 milliards l’an prochain.

Ces chiffres de fous permettent de juger des compétences de gestionnaires de nos dirigeants, qui savent dépenser, mais pas compter.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

20 Commentaires

  1. De la même façon , l ISF qui a ruiné la France rapporte 3,5 milliards / par 3.5 millions de foyers fiscaux = 100 € par foyer fiscal ! … c est pire que de l endettement , c est de la betise . On peut s endetter mais pour s endetter il faut avoir de l argent : c est le paradoxe .
    L etat a deja l epargne des Francais en otage ( les assurances vies ) . Si il veut s endetter plus il faut :
    – supprimer l ISF
    – supprimer les droits de succession
    – considerer l instabilité fiscale comme un crime contre la nation ,
    … de toute les façons quand les taux d interets remonteront
    L etat n aura plus le choix sauf a continuer d entretenir le dogmatisme et probablement une guerre civile dont les gilets jaunes sont les prodromes ,
    .

    • Supprimer l’ISF et les droits de succession qui détruisent plus qu’ils ne produisent est une évidence. Tout le monde le sait, mais personne n’ose. Ce n’est même pas un problème de courage politique, car il suffit d’expliquer objectivement aux Français. Il est vrai que les médias n’aident pas, au contraire, donnant alors la parole plus à des Mélenchons qu’à des économistes ou entrepreneurs apolitiques.
      Quant à l’instabilité fiscale comme crime, un article m’a énervé hier : « la suppression de l’ISF a-t-elle fait revenir les riches ? » Du coup, je n’ai même pas lu. Qui serait assez bête pour renter sachant que son statut serait remis en question et changé tous les 6 mois ? Ce qui est acquis après impôts et taxes devrait être inaliénable et inscrit dans la constitution, vous avez bien raison d’évoquer ce problème.

      • Je ne sais pas si c’est la même intervention à laquelle vous faites allusion (sur BFM) mais la conclusion était: on ne sait absolument pas car les données ne sont pas publiques….

        • C’était sur Boursorama ( https://www.youtube.com/watch?v=mqrfD27IyAM ) mais je suppose que l’origine est la même, car effectivement, pas de données sur le sujet (20 ans d’archives ISF auraient même disparu de Bercy. L’interviewé suppose qu’on ne donne pas car l’impact est dérisoire (voire négatif ?). Pour l’IFI il est encore plus injuste et stupide que l’ISF, car il vaut mieux acheter un yacht que des logements pour étudiants, résidences pour personnes âgées, ou simples appartements pour ceux qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété

      • Pour l’ISF sa suppression totale est une évidence (y compris l’IFI) mais c’est une évidence qui n’est pas unanimement reconnue….
        Par contre il me semble indéfendable de réclamer la suppression des droits de succession sauf à considérer que l’on mérite son héritage ?
        Bien entendu les droits de successions doivent être appliqués intelligemment (avec les énarques c’est un peu compliqué) pour réduire les effets délétères dans la transmission du patrimoine économique (entreprises …)

        • il y a ce que l’on pense et que l’on considère comme indéfendable comme transmettre à ses enfants le fruit de son labeur qui a subit déjà de multiples prélèvements( que les enfants le méritent ou pas car cela ne regarde personne )….. et puis il y a la vérité des chiffres . Cette dernière , on n y fait référence que lorsque cela répond au dogmatisme , aux interprétations politiques , personnelles ou autres .
          Juste quelques rappels :
          – La fraude annuelle à la TVA c’est 20 milliards d€ / la cellule de Bercy des comptes bancaires non déclarés a rapporter 2.7 milliards d’€ en 5 ans
          soit à peine plus d’un demi milliard/an .
          Lutter à hauteur de 10 % contre la fraude à la TVA rapporterait 4 fois plus que de chercher des comptes cachés et des assurances vies non déclarées .
          Le cout de l’absentéisme c’est 100 milliard d’€ par an , lutter à hauteur de 10 % contre l’absentéisme c’est 2 fois plus que l’ISF , c’est 5 fois plus que les comptes bancaires non déclarés à l’étranger
          le cout des 1,8 millions de fausses cartes de sécu attribuées à tord c’est 14 milliards d’€ chaque année , c’est plus que les droits de succession et c’est autant que le revenu de la TICPE , c’est 4 fois ce que rapporte l’ISF !!!!!
          Les droits de succession rapportent 10 milliard d€ par an . Parmi les 300 Suisses les plus riches il y a 54 Français qui totalisent 85 milliards d’€ . L’ensemble des assets des Français qui ont décidés de vivre à l’étranger
          pour pouvoir transmettre leur patrimoine représenterait selon différentes fourchettes entre 200 et 250 milliards d€ .
          Dans l’hypothèse ou l’on intégrerait dans la constitution l’abolition des droits de succession en référence à l’article 2 de la déclaration universelle des droits de l’homme comme quoi tout citoyen a un droit inaliénable et inviolable à la propriété , la France pourrait réintégrait  » one shot  » plus de 200 millliards dans son économie alors qu’il lui faudra 20 ans pour collecter la même somme sans compter tous ceux qui auront continuer à fuir pour transmettre à leurs enfants …. et vous trouvez la suppression des droits de succession comme indéfendable : c’est ridicule , c’est une pierre de plus à l’établissement du nazisme fiscale .

          • Quand on en vient à parler de nazisme fiscal….
            Mais cette saillie finale a un avantage: justifier de ne pas s’intéresser aux détails de votre argumentation.
            Mais je pense au film « le menuisier d’Hitler » retraçant la vie d’un ébéniste allemand qui par un attentat à la bombe a failli tuer Hitler en 1939 (à un quart d’heure près) ce qui aurait sans doute épargné des millions de morts. Qualifier les droits de successions de nazisme fiscal, est proprement odieux et d’une grande stupidité, et je le dis au nom du souvenir de ce modeste héros parmi d’autres (pas si nombreux) Georg Elser.
            PS Les impôts fonciers ils sont nazi aussi?
            En quoi la TVA est elle non nazi?

          • CQFD Mr Ritter !!! …. ou comment un seul mot peut exacerber l’émotionnel et faire occulter la vérité des chiffres vous l’avouez vous-même. Je voulais montrer que l’ISF et les comptes bancaires non déclarés et même les droits de succession c’était comme le dit notre Président de la  » Poudre de Perlimpinpin  » Versus la fraude à la TVA , l’absentéisme notamment dans la fonction publique , la fraude à la carte vitale , la fraude à la TVA …. parce-que la vérité des chiffres c’est la vérité du jour , la vérité du présent .
            La vérité des mots ,c ‘est la vérité de demain , le constat infaillible 100 ans après des conséquences de la boucherie des tranchées de la guerre 14-18 .
            Quand on arrive à mettre de côté le totalitarisme de l’immobilisme et la dictature du politiquement correct , il y a des constats qui seront les vérités de demain ,ne vous en déplaise . Parmi ces constats on pourrait énoncer dés aujourd’hui que :
            – l’instabilité fiscale est un crime contre la nation
            – la dette d’etat est un crime contre la démocratie
            – l’industrie Française du Social superposable au mode de fonctionnement des sub-prime est un crime contre la dignité humaine.

            Concernant le fiscal , il y a des constats tout aussi pesants .
            Quand un état ou plutôt une administration :
            – spolie le droit à la propriété
            – renie la physiologique du fonctionnement de l’humain depuis toujours à savoir jouir de la récompense de son travail et de ses efforts
            – s’adonne à un lavage de cerveau permanent consistant à faire croire que c’est une chance de payer de plus en plus d’impôts
            – laisse 50 % de la population en respiration artificielle au moyen d’un tuba et dans l’attente des multiples primes
            – se faufile dans tous les étages de la société pour collecter l’impôt
            – invente plus de 400 impôts et taxes dont la  » merveilleuse taxe sur les abris de jardin »
            – et j’en oublie

            Nous sommes dans le  » totalitarisme » fiscal et comme cela ne marche toujours pas on passe à l’étape suivante :

            – on continue à créer des impôts inutiles qui poussent les gens à s’exiler ( comme d’autres on du s’exiler aussi pour survivre )
            – puis on voit un futur président de la république clamer sa haine des riches et de l’argent
            – puis on stigmatise une tranche de la population qui s’exile de plus en plus comme la responsable de tous les maux de la société Française ( ça ne vous rappelle rien ? )
            – puis on s’appuie sur le rapport de Dupont-Aignan sur la fraude fiscale qui souhaite que les fonctionnaires aient une prime à la délation fiscale pour finalement voir Hollande faire voter la rémunération des lanceurs d’alerte .
            – et maintenant Darmanin se servir de face-book pour vous surveiller .

            Quand un état se permet de rémunérer légalement la délation fiscale , de pousser les gens à l’exil , de stigmatiser une tranche de la population par une fausse propagande à la poudre de perlimpinpin , vous appelez cela comment ? ….. moi ,j’appelle ça du nazisme fiscal

            Je suis démocrate jusqu’au bout des ongles et européen convaincu depuis toujours : quand un état se permet de légalement rémunérer la délation et ainsi occulter la réflexion démocratique et intelligente ,même si cela vous parait odieux , cela rappelle beaucoup trop les heures sombres de notre histoire . Encore faut il avoir le courage de se retourner sur son propre passé et l’analyser , n’est ce pas ?

          • Si la société humaine n’a pour objet que d’assurer le triomphe des plus forts, elle est bien inutile; La nature s’en charge.
            (…)
            Je ne vois qu’une idée humaine dans ce monde, c’est qu’il faut instruire celui qui ignore, protéger celui qui est faible, maintenir enfin l’égalité des personnes humaines, respecter le vieillard, respecter l’enfant, respecter le fou, à cause de la seule effigie humaine. Marquer les produits humains comme inviolables; employer toute la force des forts à maintenir le droit des faibles. Je ne dis pas aimer; car on aime un chien. Je dis respecter. Et comme disent les moralistes de l’avenir, prendre la personne humaine toujours comme fin; ne jamais la prendre comme moyen et outil. Enfin ne pas plus adorer une belle intelligence qu’un beau visage, tel est le tracé du droit. Tout le reste est animalité.

            Alain, Propos, 30 juillet 1912
            La pléiade, Tome II, page 263.
            C’était juste pour élever un peu le débat qui quand il reste au niveau du fric roi est assez pauvre. Pour le reste ne pas oublier d’interpréter les faits et gestes et dires à la lumière des écrits du Dr Henri Laborit, un très grand médecin français.

          • Il est plus facile de désintégrer des atomes que des préjugés .
            La chose la plus difficile à comprendre au monde c’est l’impôt sur le revenu
            Citations d’Albert Einstein
            Et il rajoute :  » ne jamais rien faire contre sa conscience même si c’est l’état te le demande  »
            Enfin et toujours de Albert Einstein :  » Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de 6 ans c’est que vous même vous ne le comprenez pas complètement  » …… aller expliquer à un enfant qu ‘il doit donner 6 ou 7 de ses  » bons points  » parce-qu’il a bien travaillé / Bon Courage !

          • Si je comprends bien et pour conclure vous estimez que tout impôt est illégitime. Vous devez donc assurer votre sécurité vous-même. Dans le monde qui vient je vous souhaite bien du plaisir.

  2. c’est édifiant:quand on va se réveiller:retraités, nous allons pouvoir travailler comme le faisait nos ancêtres jusqu’à la mort: on mourra plus vite et plus tôt: c’est sûr; Pas réjouissant pour les Jeunes!!!;;;

  3. Ces chiffres sont alarmants, cher confrère…C’est que nous sommes en guerre. La troisième guerre mondiale est en cours. On la craignait atomique, elle est financière et psychologique ce qui ne l’empêche pas d’être meurtrière. On l’a pudiquement baptisée « mondialisation » et présentée comme un progrès inestimable.
    Nos dirigeants essaient de gérer la pénurie comme l’ont fait leur dignes prédécesseurs : on emprunte et on redistribue. Et on verra plus tard… Plus on redistribue plus les salaires baissent. Plus ils baissent plus on achète de produits d’importation émanant de pays mastodontes aux coûts de fabrication et d’exploitation dérisoires ce qui a pour conséquence immédiate de détruire nos industries, mieux qu’un bombardement…C’est un cercle vicieux qu’on feint de ne pas voir.
    C’est à ce cercle infernal que doivent s’atteler nos dirigeants. N’y a-t-il pas une seule idée valable parmi les 577 députés, les 280 sénateurs, les milliers de conseillers… En France on n’a pas de pétrole et on manque aussi d’idées.

  4. Cette dette est une aubaine pour le système bancaire, qui prête à l’état.
    Mr Macron, ex banquier parachuté président par ses pairs, va donc dans leur sens. C’est logique. Et. En plus, c’est justifié par l’action des gilets jaunes. Machiavel n’aurait pas mieux fait. Chapeau l’artiste !

  5. vous evoquez le deficit futur de 2500Md mais il y a bien longtemps qu’il est dépassé car dans le deficit annoncé oublie le deficit des entre^prises publiques et la provision des retraites des fonctionnaires
    aujourd’hui il faut ajouter aux 2300Md+ 2000Md sur lequel on pourrait ajouter les deficits des grandes metropoles
    Si on pouvait aussi s’interdire de arler du deficit rapporté au PIB ce serait sans doute judicieux.Le citoyen moyen qui entend « 3% » n’est pas affolé mais si il entendait 25% peut etre qu’il commencerait à s’inquieter

    • 2 500 Mds, c’est la dette acquise à ce jour, sur laquelle on paye des intérêts. Il y a aussi les engagements, les déficits futurs, qui vont la faire gonfler. La Cour des Comptes évaluait dans la certification des comptes 2016 ces engagements à 4 000 Mds. Un autre problème peu évoqué : si nos dirigeants ont abusé en la doublant depuis 11 ans, c’est à cause des taux bas. Aujourd’hui on approche les 50 Mds/an. Si les taux passent un jour à 4 ou 5 %, il faudra emprunter 100 Mds de plus chaque année, soit minimum 350 à 450 Mds/an au rythme actuel, soit encore plus de 20 000€ par foyer fiscal. Chaque foyer aura en 40 ans (durée d’activité) accumulé une dette de près d’1 million d’euros. Belle dévaluation du pouvoir d’achat à venir dans les proches décennies. Après les 30 glorieuses, les 30 dégradantes ?

  6. Vos chiffres donnent effectivement le vertige. Mais savez vous pourquoi Macron vient d’augmenter le déficit de 10 milliards. Tout simplement parce qu’ on lui a mis un couteau dans le dos. Qui ça? Tout simplement les gilets jaunes, bien aidés par les casseurs, et bien confortés par l’opinion publique.
    Et si on arrêtait de vivre à crédit? Le TGV n’a jamais été rentable. Mais c’est tellement mieux de voyager dans un beau train qui va vite. Et puis Macron a promis d’éponger la dette de la SNCF. Ou plutôt d’emprunter à nouveau pour pouvoir la payer.

    • Le projet de Loi de finances de septembre prévoyait 195 millions, 5 ont été rajoutés, il en manque donc encore 5 qui seront repris d’une manière ou d’une autre, l’argent ne tombant pas du ciel, contrairement à ce que pensent beaucoup de Français.

  7. Récemment dans le journal l opinion un commentateur connu pour avoir l oreille du president Mr Hakim El Karoui expliquait que la signature de la France était honorée par les financiers internationaux en raison de l efficience remarquable de son administration fiscale pour collecter l impôt dépassant je crois les 95% et que donc tout va bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.