32

Diminuer les dépenses (3)


Nous avons vu (1) qu’en supprimant la moitié des élus, en réformant notre fonctionnement, supprimer l’inutile peut rapporter gros, plusieurs dizaines de milliards, sans avoir besoin de grand courage politique. Point besoin de mesures impopulaires pour diminuer les dépenses.

Maintenant, plus difficile : changer les mentalités vis à vis de l’argent public. Cela peut également rapporter gros, sans bouleverser nos institutions. Depuis le début de la 5éme, les dérives progressives conduisent à une situation coûteuse financièrement, et inacceptable moralement. Un système qui est limite détournement de fonds publics (= vol en langage incorrect), utilisé par les politiques et les hauts fonctionnaires.

Pour le décrire je partirai d’un exemple concret. Il n’est pas unique, mais illustre bien un système « d’usage » dans notre république : le népotisme, la distribution de postes aux amis, politiques et hauts fonctionnaires, postes plus que bien rémunérés, avec carte blanche pour les dépenses. Pour quelle raison par exemple se croit-on obligé de distribuer des postes pour les anciens ministres, anciens chefs de cabinets,… et ce à vie, avec train de vie et retraite qui va avec, en plus de leurs 3 ou 4 retraites cumulées au cours de leur carrière. Ils sont comme Carlos Ghosn, plus ils ont, plus ils en veulent. 

L’exemple : Jack Lang. A 79 ans, quel besoin de le nommer Président de l’Institut du monde arabe pour le consoler de son échec à sa énième élection de député ? Etait-il dans le besoin avec ses retraites de député national, député européen, Ministre, Maire, Conseiller général, Conseiller de Paris,.. Un poste à 120 000 euros minimum, mais le pire c’est les dépenses engendrées par ces postes, le salaire n’étant que de l’argent de poche. Un tableau à 1 million dans son bureau, 1 600 repas de convives en 18 mois impayés auprès du restaurateur de l’entreprise, 1 000 repas gratuit par an pour le Président exigés dans le dernier appel d’offre, sans compter les nombreux repas avec le staff dans les bons restaurants rive gauche. Je n’ose imaginer les notes de taxi quand on voit ce que font d’autres, et les nombreux voyages. Madame a été embauchée à titre bénévole ce qui n’interdit pas les notes de frais… Il y a 8 jours on apprend 200 000 euros de costumes Smalto offerts en 5 ans. Réponse de son avocat : « Depuis 40 ans il reçoit des cadeaux compte tenu de sa notoriété ». Y-a-t-il aussi un chausseur ? Rappelons qu’un salarié doit déclarer au fisc les avantages en nature, y compris repas et voiture de fonction, le fait-il ? 

Cette personne coûte des millions à l’Etat, sans grande justification. Des comme lui, il y en a des centaines, bons salaires, bonnes retraites, notes de frais et avantages en nature. Tous se distribuent des postes entre amis. Il en va ainsi pour la reine des neiges, qui ne fait sans doute pas 35 heures dans les pôles, lui permettant de financer ses « actions » politiques en France. Elle a succédé à Rocard qui a tenu ce poste éreintant 7 ans, poste « inventé » pour lui car sans doute dans le besoin entre 78 et 85 ans, ses retraites de député, sénateur, maire, ministre, salarié du PS,.. ne suffisant pas. D’autres pantouflent au Conseil Constitutionnel (Juppé, Fabius,..), au Conseil d’Etat, à la Cour des Comptes comme notre ancien directeur de la CNAMTS, artisan de la pénurie de médecins actuelle. Les Affaires étrangères et surtout la préfectorale ont aussi de très belles étagères pour remercier les copains avec l’argent public. La France a 100 départements, mais plus de 250 préfets, grâce aux préfets « hors cadre » (décret de 1982, remettant à l’ordre du jour une pratique napoléonienne supprimée par De Gaulle). On y trouve des anciens ministres comme Michel Vauzelle et Michel Delebarre, mais aussi » il est d’usage » selon Matignon, que le chef de cabinet du premier Ministre soit nommé préfet lorsqu’il quitte son poste. L’un deux raconte cette sinécure dans un reportage télévisé : « La position hors cadre signifie que vous êtes payé et que vous attendez qu’on vous donne une mission… Ça peut paraître très sympathique, c’est en réalité très désagréable ». François Mitterand avait remercié ainsi une soixantaine de courtisans, je n’ai pas les chiffres pour les autres. Sarkozy a nommé entre autres Hortefeux. Ces postes, c’est des millions par dizaines chaque année, distribués aux copains, sans qu’ils n’aient besoin de justifier d’un travail. C’est notre argent, qui est distribué si facilement par le fait du prince.

Il faut supprimer toutes ces missions bidon, ces étagères à Ministres, à hauts fonctionnaires, à copains. La République n’est pas obligée de fournir à vie salaires + retraites cumulés. Quand j’ai quitté la Présidence de la Caisse, personne ne s’est cru obligé de me fournir des postes lucratifs, pourquoi eux ? Pourquoi se croit-on obligé d’embaucher aussi à vie des centaines de hauts fonctionnaires, au prétexte qu’on leur a payé des études ? Le beurre et l’argent du beurre. Qu’on paye les études 2, 3, 4 ans pour avoir de très hauts diplômés, pourquoi pas, mais pourquoi ensuite leur donner un poste à vie, c’est à dire leur donner argent et carrière alors qu’ils nous sont redevables ? Le prétexte est qu’ils rendent sous forme de services ce qu’on leur a donné, mais en pratique c’est l’inverse qui se passe. Ils coûteraient bien moins cher si on les payait pour aller ailleurs ! Pire, ils peuvent aller ailleurs et revenir les 6 derniers mois pour toucher une retraite maximum. La logique voudrait que tous remboursent sur leurs revenus en quelques années mais on fait l’inverse, on leur donne encore plus, toujours plus. Et on en paye tellement qu’on ne sait plus où les mettre. Il y a 20 ans, pour la caisse nous n’avions qu’un interlocuteur à la DSS, maintenant il y en a trois. Trois pour faire le travail d’un, et pour nous imposer encore plus de travail. Comme pour les élus, un poste engendre plus de dépenses que le simple salaire.

Alors que proposer pour moraliser cela ? Cesser les embauches systématiques, et simplement appliquer à tous ce qu’ils appliquent pour les autres Français. Dans les caisses libérales, les administrateurs allocataires n’ont pas droit aux maigres indemnités des administrateurs actifs, au motif qu’ils ont déjà un autre revenu. Alors quand on touche une retraite financée par nos impôts, on ne peut en plus toucher un salaire financé par nos impôts. L’un ou l’autre, pas les deux. Pour nos veuves, elles ont droit à une réversion « sous conditions de ressource », amputant leurs allocations si elles ont des revenus ou un capital à côté. Faisons la même chose, et quand on cumule les fonctions, les journées ne font que 24H et la durée légale de travail est de 35 heures, donc salaires fractionnés au prorata, on ne peut être partout en même temps. 

Et une loi : tout détournement de fonds publics à destination personnelle ou amicale, directe ou indirecte, doit être sanctionné par 1) un remboursement, 2) une inéligibilité à vie, 3) une perte d’emploi public. Point besoin de mesures impopulaires pour diminuer les dépenses. De plus cela aurait un effet pédagogique, les élus devant donner l’exemple. Quand les parents volent, les enfants volent, et le « pourquoi lui et pas moi ? » devient légitime.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

32 Commentaires

  1. Thank you for sharing excellent informations.
    Your web site is very cool. I am impressed by the details that you’ve
    on this website. It reveals how nicely you understand
    this subject. Bookmarked this web page, will
    come back for extra articles. You, my pal, ROCK!
    I found simply the info I already searched everywhere
    and simply couldn’t come across. What a great site.

    Traduction : Merci d’avoir partagé d’excellentes informations. Votre site web est vraiment bien. Je suis impressionné par les détails que vous avez sur ce site. Il révèle à quel point vous comprenez bien ce sujet. J’ai ajouté cette page à mes favoris, pour revenir sur des articles supplémentaires. Vous, mon pote, ROCK! J’ai trouvé simple l’information que j’avais déjà cherchée partout
    et ne pouvait tout simplement pas l’ignorer. Bon site.

  2. Vous avez parfaitement raison: mais au sujet du népotisme, vous avez oublié la nomination des rejetons des politiques comme PU-PH puis chefs de service. Les exemples abondent sans qu’il soit nécessaire de citer les noms. Et quand il ne s’agit pas directement de leurs rejetons, il s’agit de ceux des copains. Pourquoi omettre ce népotisme médico-universitaire?

  3. Vos écrits nous font du bien ; c’est déjà beaucoup ….Mais comment réformer tout ça? On ne voit aucun politique envisager de prendre ce problème à bras le corps et pourtant je pense qu’il est essentiel pour que cesse cette impression (et réalité) de se faire berner en permanence

  4. Comme d’habitude, vous avez raison à 100% . On vous rêve ministre des comptes publics, voire plus !
    Mais je crains que vos positions radicalement anti-système vous valent des ennuis, et vous assimile aux autres péchés médiatiquement et républiquement mortels, tels que racisme, sexisme et autres… bref, vous fasse entrer dans le camp immonde des  » populistes ».
    Mais résistez, vous n’êtes pas tout seul !!!

    • J’ai connu tout cela il y a 20 ans quand j’ai pris le pouvoir à la caisse de retraite, et puis cela s’est tu petit à petit devant les actes. Je dis toujours que la vérité fini par triompher, mais le problème c’est quand, et parfois trop tard. La solution est de la répéter, la répéter, jusqu’à ce que cela passe. Alors je continue.

  5. Citoyenne lambda de 71 ans, je partage régulièrement vos écrits sur mon mur de « Face de bouc » mais mon groupe d’amis est restreint (et le restera) et tous ne sont pas intéressés à partager ces sujets.
    Dommage car trop d’individus sont encore très égoïstes et ne désirent que continuer leur petite vie tranquille avec « après moi le déluge » alors que la plupart d’entre eux ont des descendants!
    Mais je me demande si vous ne pourriez pas faire paraître votre blog Dans « Le Club Mediapart » en supposant que vous acceptiez d’être abonné à ce journal numérique.
    « Tout abonné à Mediapart dispose d’un espace où il peut publier des billets de blog. L’expression est libre du moment qu’elle respecte la charte de participation ».

    • mon post aurait du être envoyé en réponse à celui du21 mars 2019 de
      MICHEL LACAILLE
      Excellent billet comme toujours mais qui les lit en dehors des personnes abonnés à votre blog.
      Ne pourriez vous pas trouver d’autres moyens de diffusion pour qu’une grande partie des français en ait connaissance

  6. bravo pour ce post, encore une fois. Je partage votre indignation et l’ai ecrit en long, en large et en travers sur le site du Grand Debat national. Pour ma part, je partage votre post sur mon compte FB.

  7. Bonjour, vos analyses sont justes et il est dommage qu’elles restent cantonnées à ce blog. Pourquoi pas une pétition en partant de « diminuer nos dépenses partie 1 » afin de dénoncer l’inflation de ces élus. Je viens de signer une pétition sur le site change.org .Il y a de tout comme pétition mais certaines récoltant plusieurs milliers de voix ont etees écoutées dans les médias et suivies pour l’une.

    • Quelle efficacité de ces pétitions change.org ? Et pour que les gens votent, il faut qu’il aient connaissance de la question, à laquelle ici ils répondraient très favorablement. On retombe toujours dans le problème de la diffusion plus large.

      • Dans ce site de pétition vous publiez un texte long si nécessaire expliquant votre point de vue et un titre interpellant des signataires potentiels. Cette petition mentionne le nom de son auteur. Dernièrement un groupe d’avocat à lancé une pétition pour soutenir une avocate iranienne si je me souviens bien. Sans m’approfondir sur différentes pétitions suivies, j’avais participé à une pétition il y a un an qui a été suivie et (mentionné dans les medias) Apparemment les fondateurs de ce site me semblent cohérents , allez voir en allant sur leur site. Je serai signataire sur les 3 parties de votre rubrique

  8. Madame Lucet égratigne beaucoup plus volontiers le secteur privé que le secteur public est ce pour épargner les influenceurs politiques ou journalistiques et ainsi ne pas perdre les 25000 euros mensuels de revenus qu’elle même dit avoir

  9. Le Chateau de chambord a un Ambassadeur payé 450000e/an
    Jean d’Haussoville –
    a quand un Ambassadeur pour la cueillette des olives en Basse Provence,

  10. Très bonne, excellente, merveilleuse idée que de mettre Elise LUCET sur le coup !
    Ca aura le double intérêt:
    *en tant que journaliste, valider sa bonne foi de « renverser la table »
    *informer nos concitoyens pour qu’aux prochaines élections, les hypocrites soient mieux repérables !

    • Il y a déjà eu une émission sur les préfets hors cadre, France 3, « pièces à conviction », c’est de là qu’est tiré le témoignage de l’un d’eux disant que c’est désagréable d’être payé à ne rien faire.21 sept 2016, intitulé « Les jobs en or de la république ».

  11. La France est première en Europe pour le budget dépenses de fonctionnement. C’est le seul domaine dans lequel on est premiers. Heureusement que nous n’avons pas un roi à entretenir. Les pays scandinaves sont eux premiers dans le domaine «  pays où il fait bon vivre ». Mais effectivement, Là-bas, ceux qui dirigent servent leur pays et ne se servent pas. L’inverse de ce qu’il se passe en France. On nous disait que c’était la faute de la droite. On a eu la gauche, c’ était pratiquement pire. Est-ce dans nos gènes? Car au lieu de conserver l’ENA par exemple, ne peut-on pas envoyer nos futurs dirigeants s’instruire dans ces pays honnêtes? La ministre des deux pôles, la bipolaire, ne peut-elle pas s’instruire quand elle traverse l’Europe du Nord? Pourquoi tout le monde est d’accord avec vous, M. Maudrux, et rien ne change en pratique et aux élections en particulier? Sommes-nous en fait plus envieux de notre mafia que décidés à être intègres?

  12. Excellent ce billet d’humeur c’est toujours un delicieux plaisir de vous lire et de partager pleinement vos idées et remarques.
    La solitude de chacun d’entre nous semble moins lourde à porter…
    Continuez vous nous faites du bien.

  13. Le système est organisé comme la mafia une armée de petits soldats achetés par de petits privilèges comme l’emploi a vie soutient les capo di tutti capi dirigeant les différentes « familles « et cela en toute bonne conscience
    Si le bon peuple savait ce qui se passe les lbd grenades matraquages rafles gardes a vue inculpations ne suffiraient pas a contenir la colère
    Heureusement l’education nationale,les medias font bien leur travail de maintien de l’ordre

    • Chut, ne parlons pas de mafia, c’est en partie ce qui m’a valu mon éviction antidémocratique par l’énarchie (édito « Etat ou mafia »)

  14. Ce système de collusion , de compromission et de corruption que nous connaissons tous et qui perdure à tous les niveaux depuis des siècles sous l’égide aujourd’hui d’une démocratie ( cause toujours…) qui n’est que l’expression d’une dictature déguisée ( Ferme la….) , et où la racaille d’en bas rivalise avec la racaille d’en haut, ou vice versa, arrange bien tout le monde car quasiment tous en tirent profit et toutes nos récriminations n’y changeront rien. . En fait le problème de la France est celui des français qui génétiquement depuis deux millénaires et plus particulièrement ces dernières décennies ont un esprit « chrétien-démocrate » où les valeurs chrétiennes dévorent de plus en plus les devoirs de la démocratie et où les politiques ces dernières années par lâcheté et surtout par profit ont encouragé cette déviance par une ligne politico-économique privilégiant le partage, occultant les devoirs des citoyens et n’encourageant pas la Méritocratie. Ce faisant La France sombre chaque jour un peu plus dans la consomption, et n’espérons pas que l’expression populaire qui s’exprime la plupart du temps par défaut, puisse amener par les urnes à un changement. Aussi ne nous étonnons pas de la résurgence de mouvements populaires qui commencent par des émeutes qui peuvent évoluer vers des insurrections, et même finir par des révolutions, pour finalement en retourner au point de départ…. car les privilèges sont toujours réservés à une minorité quel que soit le régime.

    • C’est sans doute cela qui explique le fait que 50% soutient encore les gilet jaunes et l’indéfendable actuel, et cela montre à quel stade nous en sommes de la « révolution » et doit interpeller.

  15. BRAVO et merci pour ta clarté de vues et ton bon sens.
    Je soutiens le confrère qui aimerait que tes écrits soient connus de plus nombreux Français que les lecteurs du QDM…Comment faire? Car li est certain qu’une énorme majorité de contribuables, quelle que soit leur coloration politique, y adhérerait.
    Cordialement et confraternellement,
    Dr Jérôme Lefrançois

    • Peut-être aux lecteurs de diffuser (partager) sur les réseaux sociaux ? Je ne sais pas faire m’étant toujours méfié et n’ayant pas l’habitude de m’exposer.

  16. Depuis des années je suis abonné à ce blog.
    Comment expliquer que personne ne s’en inspire?
    et pour le billet d’aujourdhui, quelles sont les pratiques de nos voisins ?
    Très cordialement

    • Nos voisins ? Je me souviens l’an dernier (ou 2 ans ?) de cette Ministre d’un pays scandinave qui a dû démissionner car elle avait utilisé faute de ne pas avoir la sienne, la carte bleue de fonction pour faire quelques dizaines d’euros de courses à l’épicerie, bien que remboursés. Aux USA la maison blanche fait 132 pièces pour un pays 4 fois plus peuplé, contre 365 à l’Elysée. En Allemagne Merckel vit toujours dans son appartement loué à Berlin. Il n’y a qu’en France que l’argent public est à la disposition du roi et de ses courtisans, comme avant 1789.

  17. Bravo et merci pour votre lettre.Tout ceci est le résultat d’un système électoral,pour désigner le Président de la République,qui incite à la démagogie avec la complicité des médias qui en tirent les « ficelles » et voilà ce que cela donne depuis Dieu le Père,élu en 1981:un désastre financier pour faire plaisir aux copains,pas aux Français(et encore…?).Le Général ne disait-il pas : »les Français sont des veaux »?Cnclusion:on est revenu, après la grande période gaulienne,à la cour des Rois,jusqu’au jour où le Peuple se chargera vraiment d’aller crier famine.Ne nous étonnons pas de ce qu’il se passe,nous avons ce que nous méritons en quelque sorte.

  18. Excellent billet comme toujours mais qui les lit en dehors des personnes abonnés à votre blog.
    Ne pourriez vous pas trouver d’autres moyens de diffusion pour qu’une grande partie des français en ait connaissance

  19. Pas facile de se botter soi-même les fesses : ces gens-là à un moment ou un autre votent les lois y compris pour eux-mêmes et sont passés par les mêmes écoles que nos journalistes, alors « je te tiens, tu me tiens par la barbichette ».; qui va publier cela et essayer de moraliser la situation ? Ca s’appelle la liberté de la presse…

    • En ce qui concerne la presse, je n’ai pas voulu en rajouter le billet est déjà long, mais elle a son rôle négatif. Elle a fait tomber Giscard sur des diamants, cadeau qu’il n’a jamais sollicité, Fillon pour 13 000 euros de costumes remboursés, mais ici 200 000 en 5 ans, avec aveu de 40 ans de pratique, personne ne demande son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.