18

Syndicats et retraite : ambiguïté, duplicité, perversité.

Il y a beaucoup à dire sur la France et ses syndicats. Leur pouvoir sans rapport avec leurs adhésions, leur financement, leur but, leur respect du pays ou du travail, leur collusion avec les gouvernants (quoi qu’en pense le peuple), … Il y a un point qui m’a toujours frappé et qui ressort bien dans les problèmes actuels de retraite : comment les salariés du régime général et ceux du secteur public et des régimes spéciaux peuvent avoir les mêmes syndicats, qui défendent toujours l’un au détriment de l’autre, sans même chercher de compromis ou d’équité, le sens étant toujours le même.

Les syndicats, CGT en tête, se sont toujours battus pour mettre en place et maintenir des privilèges pour une seule catégorie, au détriment de l’autre, qui finance indirectement ces privilèges devenus insupportables. Ils ont un grand mépris pour ceux qui travaillent, n’hésitant pas à empêcher les premiers de travailler pour défendre les privilèges des seconds, sans aucun scrupule. Voilà qu’ils sont même prêts à sacrifier les vacances de millions de familles françaises. 

Leur premier argument pour défendre ces privilèges ne dupe personne, il est pourtant ressorti à longueur d’année : la défense de la qualité des services publics ! Un service public au service des citoyens ou des citoyens au service d’une minorité ayant pouvoir de nuisance ? Certains n’ont pu se rendre à un travail d’embauche, d’autres ratent des examens soit un an de perdu, ce n’est pas le problème des syndicats qui méprisent les problèmes humains, qui méprisent ceux qui n’ont pas de privilèges. Ils n’ont jamais défendu qu’une seule catégorie, minoritaire, au détriment de la majorité qu’ils méprisent. Je me souviens aussi de la grève SNCF au moment de l’éruption de l’Eyjafjöll en 2010. Les aéroports parisiens étant fermés, les avions étaient détournés, notamment sur Bordeaux, en pleine grès SNCF. Des dizaines de milliers de concitoyens en rade, sans moyens de transport. Croyez-vous qu’ils auraient aurait suspendu temporairement la grève pour leur venir en secours ? Aucune compassion pour les Français, même chose pour la fête de l’année qui rassemble le plus les familles. Mes privilèges d’abord, alors qu’un report à janvier aurait signé un peu de respect pour les Français.

Comment les salariés du régime général peuvent avoir les mêmes syndicats que ceux qui leur pourrissent la vie à longueur d’années, au profit d’autres catégories ?

La situation aujourd’hui est assez surréaliste, car ces actions sont soutenues par une majorité de citoyens. Soutiendraient-ils le maintien de ces privilèges ? Bien sûr que non, mais ils soutiennent, car la CGT et ceux qui pourrissent la vie des Français, qui n’ont aucun scrupule à détruire l’économie du pays, à déséquilibrer ses comptes par des dépenses indues, sont les seuls à pouvoir s’opposer efficacement à une réforme dont personne ne veut, et qui ne sont pas entendus par des sourds.

Les salariés du régime général, même s’ils n’ont pas le même pouvoir de nuisance, n’ont pas de syndicat pour les mobiliser efficacement pour défendre leurs intérêts, leur souci d’équité. En effet, voyez-vous la CGT lancer le mot d’ordre de grève pour supprimer les régimes spéciaux ? Non les salariés du privé n’ont pas de syndicat pour les défendre, pas plus que les indépendants et professions libérales. Regardez les médecins dont les pensions vont baisser de 30%, combien de syndicats pour lancer un mouvement ? Il n’y a pas de CGT-Médecins, mais si ce syndicat existait, les mobiliserait-il contre les régimes spéciaux.

Il m’est venu à l’idée de faire une lettre à Macron signée de plus de 100 Présidents et anciens Présidents de caisse pour lui expliquer qu’il avait raison de dire qu’il fallait une réforme des retraites, mais que celle qui lui était proposée ne réglait en rien les problèmes d’équilibre de la répartition et qu’elle resterait dans l’histoire comme ayant détruit les caisses qui n’avaient pas démérité depuis 70 ans et qui ne nécessitaient pas forcément de réforme. En voulant contacter le Président de l’Agirc-Arrco, première étape avec ses dizaines de caisses affiliées, je m’aperçois que c’est un cadre de la CFDT. On comprend donc pourquoi on n’entend pas beaucoup l’organisme qui gère des millions de cotisants et de retraités, salariés muselés par les syndicats qui défendent d’abord les privilèges des régimes spéciaux, et indirectement leurs propres avantages.

Pauvre France, pauvres Français, embarqués dans un système devenu ingérable, incontrôlable et non réformable sauf guerre civile. Un petit bémol toutefois à mes propos, toujours inspiré par la situation actuelle qui met en évidence une scission : les régimes spéciaux défendus par la CGT, et le régime général par la CFDT ? Mais comment par qui est financée la CFDT ? Qui paye commande. C’est un peu pareil chez les médecins : seuls FMF et UFML mobilisent pour début janvier.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

18 Commentaires

  1. Ah, Dr Maudrux, comme tu as raison et comme tes propos sont synthétiques autant que sans appel! Et à l’image des discours tenus de par le monde sur la déliquescence dramatique de notre environnement comme de l’iniquité des salopards qui tiennent sans vergogne les rennes de l’économie, rien ne bouge. Tes mots, pourtant justes et incisifs, ne changent rien à la situation. A croire qu’il n’y a que la violence, la prise d’otage ou le point de non retour et de défaite qui puisse faire bouger les choses dans ce pays. Il faut dire que l’humanoïde a une capacité de nombrilisme et de procrastination qui ne cesse de surprendre. Comme l’alcoolique, il vit au présent. Mais continue à écrire Dr Maudrux, on se sent moins seul. Car je crains que tes interventions n’aient pas assez d’impact comme en témoignent tes lecteurs et ceux qui interviennent ci-dessus, tous en accord avec tes idées. Ne pourrais tu écrire aussi dans un journal tout public ?
    Envoyer une missive au Président paraît une bonne idée. Mais nul doute qu’un sbire en fera un résumé sans âme ni justesse pour ne pas faire perdre son temps au grand homme. (Je ne mets pas de majuscules, faut pas pousser, quand même).
    Bonne Année, Gérard, et bonne année aux Collègues
    Un ancien Externe, quand tu étais interne à La Tronche

  2. Lettre du Président de la Carmf aux Présidents de syndicats.
    https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/wp-content/uploads/2019/12/lettre-syndicats-.pdf
    J’ajouterai que la création de 2 catégories de cotisants, l’une avec 36% de cotisations, l’autre 28% serait une inégalité devant les charges à soumettre au Conseil d’Etat et au Conseil Constitutionnel. D’une réforme qui aurait pu recueillir une grande majorité de citoyens (alignement des régimes spéciaux), on arrive à une réforme où la totalité des citoyens ont de grandes raisons de se plaindre. Brillants nos énarques.

  3. on verra si les libéraux dont les médecins se mobilisent le 7 janvier 2020 … il n’y a pas d’ordre de mobilisation générale ./Les syndicats médicaux « se foutent » de la retraite ce qu’ils désirent c’est uniquement « engranger » pour les actifs en pensant que pour eux la retraite est lointaine et qu’il ne faut pas se mouiller pour elle /Et bientôt on verra si l’intégration de l’ASV se fait et comment ! Il y aura peut être des surprises ! Les avocats ont « plaidé » leurs causes. ON va se retrouver avec un régime universel pour « tous » avec des régimes « spécifiques » RATP ,SNCF ,sénateurs ,ENGIE etc .plus nombreux qu’avant .car chaque corps de métier a plaidé sa cause !..on se demande même s’il était utile de faire tout cela pour en être où on est ! l’incroyable discrétion des syndicats médicaux provient de tous les systèmes de subventions mis en place pour les déserts médicaux ,les maisons médicales etc…..et leur impossibilité à se rassembler du fait d’égos opposés .Il y a des effets d’annonces suivi de rien !  » cela va barder »
    IL n’a pas eu de « cocooning » pour la CARMF c’est bien dommage car elle aurait bien mérité des soins « palliatifs  » performants ,attentifs et bienveillants . Les retraités actuels ont payé leurs cotisations ,ont subi des baisse des points pendant toute leur carrière , ont eu une retraite liquidée diminuée (fait unique en matière de retraite ) pour le « papy-boom » !(je oublie pas les augmentations du taux de cotisations des actifs )
    Notre caisse autonome qui ne demande pas un sou et qui paye une lourde compensation pour divers régimes aurait bien mérité qu’elle soit défendue, soignée .Les médecins ont oublié ou ignorent la prévoyance qui a bien aidé certains médecins imprévoyants ! Les conseils de l’ordre dont ce n’est pas la fonction ne disent pas mot !les syndicats aussi !
    Les médecins seront « des employés du privé » sans spécificité sur miracle
    Mourir sans se battre! pourtant ….

  4. Entièrement en accord avec vous , je vous remercie pour votre dévouement
    à notre profession qui va bien mal.

  5. touche pas à notre retraite bien gérée et qui ne demande rien à personne. Ne volez pas les réserves que nos cotisations ont constituées! Respectez les vertueux!

  6. La seule réforme nécessaire et qui était sans doute suffisante était le recul de l’ âge de départ à la retraite, qui était d’ailleurs dans le programme de F.Fillon.
    Le reste est accessoire et, à vrai dire , superfétatoire!

  7. Mon avis : la retraite ca a l’air d’emmerder tout le monde..chacun defends ses interets, tout le monde voit midi à sa porte …la solution la plus simple ne serait elle pas tout simplement de supprimer la retraite , des pays sans retraite ca existe ? Comment cela fonctionne t-il la bas ? …le systeme est vieux et doit etre revu mais comme on ne peux pas le reformer pourquoi ne pas le supprimer ? autre remarque , à notre niveau ( medecin ) je lis ( source challenge n°633 article sur les regimes de retraite santé et autres professions )  » la polemique porte surtout sur les regimes complementaires qui assurent l’essentiel des retraites (…) et c’est la que les choses se compliquent puisqu’il existe 10 regimes differents gérés par des sections professionnelles qui fixent leur propre règle ( ….) du coup le taux globale de cotisation varie fortement selon la profession. il est ainsi de 14% à la carpimko qui verra donc son effort doubler avec la reforme ( …)à l’inverse les agents generaux d’assurance et les notaires sont deja proche des 28% prevus tandis que les medecins qui entrent plus tard dans la vie active ont choisi de cotiser à 37%. Leur taux va donc baisser mais ils se sont rendus compte que la diminution de leur pension serait plus que proportionnelle alerte la patron de l’UNAPL  » …. ils ont choisi ? de quand date ce choix ? d’une part moi je n’ai rien choisi je n’ai eu que l’obligation d’adherer à ce systeme et puis de quand date le choix de ce taux ? ne peut on pas l’adapter alors que les conditions ne sont d’evidence plus les meme qu’a l’epoque …

    • Effectivement vous n’avez pas choisi. Par contre c’est « votre » syndicat qui a choisi, à l’époque la CSMF, avec l’ASV rendu obligatoire. S’il n’existait pas, la cotisation serait à 27-28%. Quand j’ai proposé de supprimer l’ASV, c’est la CSMF, MG et le SML qui ont refusé, et ont donc choisi pour vous. Pour la Carpimko, la cotisation plus basse n’est en rien un choix, c’est dû à un excellent rapport démographique, celui que nous avions il y a 25 ans, avec des taux de cotisations presque du même ordre qu’eux aujourd’hui.

  8. Entièrement d’accord avec ton analyse :le problème ne date pas d’aujourd’hui
    A la libération DE GAULLE s’est appuyé sur les socialo-communistes et leurs syndicats pour prendre le pouvoir nous continuons de payer la dette

  9. Il est curieux de ne jamais entendre quoique ce soit sur les régimes très, très spéciaux des élus.Dans cet effort de guerre qui va encore un peu plus prolétariser la classe moyenne on n’entend pas une voix demander à l’Etat de diminuer son train de vie. les français acceptent cette Monarchie républicaine avec une docilité surprenante. Un espoir a surgit avec les gilets Jaune avent que Macron ne les discrédite par infiltration de Gilets Noirs du 93. Je cois que ce galop d’essai maté par la violence réapparaîtra et de façon extrêmement violente à court ou moyen terme. Mais les provocateurs dégusteront leur Homard Frais dans les Îles Paradisiaques privées. Il est temps d’avoir peur, la bête enfle…

  10. On a les gouvernants qu’on mérite
    On a les syndicats qu’on mérite
    Il faut arrêter de complexifier inutilement let faussement es choses et les responsabilites
    Cette grève est typiquement et banalement française

  11. Outre le fait, indéniable, que CGT et consorts défendent des privilèges payés par les autres, ce qu’ils ne veulent pas reconnaître, il est vrai que c’est toujours le même petit jeu complice entre les syndicats et le gouvernement. Cette soit disant réforme n’est que l’application par Macron des directives européennes et c’est pourquoi il ne veut pas céder malgré l’opposition de la France entière. Il ne le peut guère d’ailleurs : il est poussé par l’UE et tous ceux qui ont intérêt à prendre tout ce qu’ils peuvent dans nos poches, c’est à dire par ceux qui l’ont mis en place. La CGT et les autres syndicats se gardent bien de dire que le problème n’est pas Macron mais l’UE. Et pourquoi ne disent ils rien? Parce que, pour la plupart, ils font partie de la CSE (Confédération des syndicats européens) et que , à ce titre, ils touchent des subventions de la commission européenne. On ne mord pas la main qui vous nourrit.

  12. Tu as tout à fait raison de constater que nous sommes toujours dans un dialogue entre les communistes CGT et les socialistes énarques qui nous gouvernent. Dans ce débat il n’y a aucune place pour les libéraux qui ne sont jamais représentés. On fait appel au médecin uniquement quand on est malade.Reste du temps on ignore à la fois leur expérience et leur sens des relations humaines.Il est temps de remettre un peu les médecins à la tête de l’État Comme Clémenceau si l’on veut gagner un Jour contre les totalitaires

  13. Merci pour votre commentaire , Mr le président.On savait déjà ce que vous pensiez des Syndicats en particulier de la CGT . Mais ne croyez vous pas que globalement cette réforme de MACRON qui n’est pas hyper urgente n’a pas été bien conduite et surtout par un tricheur Mr DELEVOYE! Mr Macron devrait prendre lui de la hauteur en faisant une réforme des retraites par le haut et non pas par le bas . Sa réforme entraine d’après ce que l’on comprend à une retraite en chute de 30 % pour tous les intéressés pratiquement car le pauvre agriculteur avec 1000 € de retraite par mois ne peut s’en sortir ! Que disent les syndicats de médecins j’ai lu dans la dernière lettre de la CARMF que tous les syndicats sont unanimes pour refuser cette réforme : puisque les retraites des médecins libéraux vont baisser elles aussi de 30 %. D’ailleurs et pour une fois j’ai lu que ils étaient unanimes concernant des actions à faire : faire plier le gouvernement entre parenthèses MG France SML le bloc SMS CSMF . C’est la première fois qu’on voit une telle union ce qui augure bien de l’avenir de cette réforme qui avorte d’elle même. Kante à la vie des experts Monsieur Christian Saint-Étienne et Monsieur Frédéric bizarre ils sont unanimes dans leur conclusion : on ne peut confier l’avenir de nos retraites à quelqu’un qui n’est pas crédible sur sa gestion il faut s’opposer à cette version de la réforme. Il faut l’ameliorer et non pas tout foutre en l’air comme veut le faire Mr MACRON au détriment de l’interet General . Dr Jean-Paul Gamondes

    • Pas bien conduite, effectivement.Pour les spécieux, il fallait procéder par étapes : base, puis RC. Tout d’un coup = conflit. Ils arrivent même à faire refuser les points, alors que c’est la simplicité et la transparence. Quant à l’âge pivot/départ/taux plein/… c’est un faux débat. Quelle que soit la solution retenue, à un âge donné la retraite sera la même, équilibre oblige. Le calcul, l’affichage sera différent, mais la retraite identique. Je ferai un papier là dessus. Enfin pourquoi casser ce qui marche et ne demande rien ?

  14. Si les syndicats (et les journaux) étaient financés par leurs seuls adhérents (et abonnés), ce serait déjà un bon début !

  15. je signe la lettre avec toi ouverte a Macron et au fils Spirituel de Juppé Edouard Philippe qui est droit dans ses bottes pour nous massacrer comme son modele en1995
    dr j M Canard Membre du CA de la CARMF depuis 30 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.