20

Retraites : pour la révolte des grands-pères.

La « clause du grand-père », tout le monde n’a plus que ça en tête pour faire avaler la pilule indigeste du régime universel. En tant que grand-père, je suis profondément choqué par cette appellation, et me sens insulté.

ENTRE LÂCHETÉ ET EGOÏSME

En effet, ce que propose cette mesure ne fait pas partie de mes valeurs morales, ni de celles de la quasi-totalité des grands-pères. Cette mesure, ce n’est ni plus ni moins que : « oui j’accepte cette réforme, mais pas pour moi, pour les suivants ». 

Celui qui la propose est un lâche, il n’ose pas faire appliquer à tous sa réforme, et veut alors la faire accepter par ceux qui ne sont pas concernés, qui vont signer pour la génération suivante. Ceux qui l’acceptent sont des égoïstes, oui mais pas pour moi, et que les autres paient encore plus longtemps pour moi. Et mes enfants, je m’en fous, qu’ils se démm… avec les conséquences de cette réforme.

Cette mesure est indigne d’un système qui se prétend faussement solidaire entre les générations, c’est est une insulte pour nos enfants, une insulte pour les grands-pères. Honte à nos enfants qui nous collent sur le dos cette appellation, car ce sont eux les responsables.

GÉNÉRATIONS SACRIFIÉES

Cette mesure est dans la droite ligne de notre système économique et social, imposé par les communistes de 1945 : en profiter, s’auto distribuer, et faire payer la génération suivante, que ce soit en retraite ou en déficits publics. La société a changé, les communistes ont disparu, mais nos dirigeants depuis cette date portent haut et fort ces valeurs qui appauvrissent la France, après que les grands-pères l’ont enrichie pendant des siècles. Fier d’être grand-père.

CIGALES OU FOURMIS ?

J’avoue être un mauvais grand père dans la société actuelle. Effectivement, j’ai épargné toute ma vie, pour laisser quelque chose à mes enfants et mes petits-enfants, et je dois me battre constamment contre des requins gaspilleurs qui cherchent constamment à me reprendre le peu qu’ils ne m’ont pas encore pris. J’ai été dans des écoles où l’on enseignait Jean de La Fontaine, et mon esprit fourmi ne correspond plus à notre société de cigales. Je note au passage que si les cigales vivent plus longtemps (des années) que la plupart d’entre nous le pense, elles ignorent aussi leurs petits enfants qu’elles ne connaissent jamais. Conclusion : avoir l’esprit cigale, ce n’est pas seulement dépenser, c’est aussi ignorer les générations suivantes.

Le 4 octobre, c’est la journée des grands-pères, et je propose que tous descendent dans la rue, et avec les grands-mères, il n’y a pas de raison, au nom de l’égalité des sexes et de la parité. Bien que non mises en causes par cette mesure très sexiste, il n’y a pas de raison qu’elles ne soient pas solidaires avec leurs maris, pour défendre leurs petits-enfants.

Un seul grand-père a protesté cet été à Beausset dans le Var en demandant au maire de faire arrêter les cigales. De plus c’était un étranger, qui, sans le savoir, ne supporte apparemment pas le symbole des valeurs morales régressives de notre pays. Le 4 octobre, il faut que nous soyons des milliers de grands-pères dans la rue pour demander la suppression des cigales qui cachent leurs défauts en nous les mettant sur le dos.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

20 Commentaires

  1. Vos avis sont toujours passionnants même si parfois pointe l’humour qui évite la colère et la tristesse.
    Un grand merci

  2. Docteur Maudrux, je sais que cela est hors sujet sur l’article mais il faut absolument que votre commentaire Paru sur le site du quotidiendumedecin que je me permets de reproduire ci après :
    Les syndicats ont « sauvé » l’ASV en doublant la cotisation. Ils vont maintenant « sauver » notre retraite en nous faisant payer Régime Universel + Carmf. Si la Carmf suit cette voie, je n’y met plus les pieds.
    Gérard MAUDRUX
    Fasse l’objet d’un article complet … comment peut on organiser une chose pareille ? à ce point la .. C’est à se demander si certains syndicalistes médicaux ne sont pas touchés par la sénilité

  3. Très bien: Vous parlez de lacheté etc…envers nos ‘enfants’. Quid de l’ignominie de 1967 rendant la Carmf obligatoire; votée par ~40% des inscrits à une ‘majorité’ ~60/40? Elle accordait tous les bénéfices aux confrères de 55+ ans sans arriéré de cotisation. Gratis. Rappelle toi…

    • J’aurai du mal à me rappeler de 1967, je devais avoir encore des culottes courtes et ne savais que je serai un jour médecin. Ensuite Carmf obligatoire en 67 ??

      • J’ étais médecin installé en 1967. Revoyez vos gammes cher confrère. Jusque là la caisse complémentaire était facultative.

        • C’est bien de vouloir donner des leçons à l’ancien président de la Carmf, encore faut-il avoir quelques connaissances.Le régime complémentaire a été créé avec le RB en 1949, en répartition et obligatoire. L’ASV a été créé en 1960, facultatif, et rendu obligatoire en 1972 après référendum (que j’ai régulièrement critiqué car ne respectant pas la loi de l’époque qui voulait que pour créer un régime obligatoire il fallait l’accord de la majorité des assujettis au régime de base, ce qui n’était pas le cas en tenant compte de l’abstention. Majorité des assujettis ne veut pas dire majorité des votants).Revoyez vos gammes.

  4. On remet tous les régimes sur un pied d’égalité, sauf,etc……….
    Quelle lâcheté !

  5. Au demeurant, je prétends que cette mesure est inconstitutionnelle. Dans une même entreprise cohabiteraient alors des salariés dont le statut les discrimineraient en fonction de leur date de naissance.
    Liberté, ÉGALITÉ, Fraternité.

  6. très juste Mauduit, un tempéré intelligent
    malgré tout, il est temps de continuer à faire avancer notre pays, cette réforme est nécessaire, comme bien d’autre, et plutot que d’avoir honte d’être medecin méritant, remettons de l’ordre pour ces enfants pourris de la republique que sont la RATP, la SNCF et tous ces services qui paralysent un pays et vivent au XXIe siecle (ecran plat et smartphone compris…) avec des avantages du XIXe siecle…. le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémiere (qui n’a plus du tout envie de sourire)
    medecin dermatologue en activité, de bonne volonté, épuisée par des trajets infernaux et des fonctionnaires égoistes

    • Reforme des retraites nécessaire, oui, mas pas la peine au passage de détruire celle de 80% des citoyens qui ne demandaient rien et qui ne sont pas responsables de quoi que ce soit.

        • C’est toutes les caisses hors régimes spéciaux. Elles ont assumé leur rôle depuis 75 ans, elle ont équilibré malgré les impératifs économiques, a de rares exceptions elles sont bien gérées, elles ne demande-aient rien et ne vivent pas de fonds publics, et le RU va les supprimer. Oui il faut réduire les inégalité, oui il faut faire une réforme, non il ne faut pas supprimer les innocents dans cette histoire. Ceux qui posaient problèmes, il faut leur créer une caisse, comme les autres ont (actuellement ils n’ont pas de caisse, ils puisent dans la caisse de l’Etat ou de la société), ils faut qu’ils la gèrent eux mêmes, avec des règles communes à tous les français.

  7. J’ai toujours cru que l’Ethique des medecins devait transcender les debats mercantiles . Gerard en est le meilleur exemple
    J G

  8. Macron n’a pas d’enfants alors les valeurs familiales la transmission l’avenir de nos petits-enfants. ..

  9. Exact, un Président lâche servi par des laquais fourbes et lâches aussi. Une bande de voleurs au service de l’Internationale capitaliste qui les a propulsé pour qu’ils renvoient l’ascenseur garnis du pactole. Dégueulasses !

  10. VOUS ETES ,COMME TOUJOURS, MERVEILLEUX ET JUSTE !
    CONTINUEZ !!!!
    ET BONNE ANNEE 2020

Répondre à Stephane David Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.