18

Covid-19 : les bons chiffres à suivre.

Difficile de vous faire une opinion avec tous ces chiffres et ces articles. Si on a chaque jour le bilan des dernières 24H ici et là, on a oublié ceux de la veille et surtout ceux d’il y a 8 jours, et la vision de l’évolution est difficile.

Alors je vous donne une adresse, mise à jour quotidiennement vers 19H, avec surtout l’historique, des courbes claires, qui en un coup d’œil vous permettent de connaître l’ »état de santé » de l’épidémie, et d’avoir une idée de ce qu’il sera dans 8 jours, en comparant avec les autres pays.

Ce site c’est Wikipédia, avec des articles remarquables. Il faut taper « Pandémie (de maladie à coronavirus ….) », et dans la fenêtre de choix, vous avez la France, l’Italie, l’Allemagne,… Manque malheureusement la Chine (qui doit être classée ailleurs). Vous avez tout sur les courbes faciles à lire, à suivre.

Attention, certains chiffres sont sans valeur, comme le nombre de cas, certains pays dépistant massivement, d’autres peu comme la France. Cela explique aussi, en partie mais pas totalement les taux de mortalité différents d’un pays à l’autre, mais aussi dans le même pays, ainsi en France ce taux est passé progressivement de 1% ( 7 mars) à près de 4,2 % (ce jour 22 mars), pour la même maladie ! Il devrait rejoindre celui de l’Italie ( 9%). Par contre testez toute la population, avec les porteurs sains, vous devez retomber vers les 1-2%. Donc ne vous fiez pas à ce taux, sans valeur, ni au nombre de cas. Sur le bateau de croisière Diamond Princess, 706 dépistés, 50% de positifs sans symptômes. En Italie 3,7% des 20-29 ans testés sont positifs, ce taux monte à plus de 30% en Corée qui teste tout le monde. Chez nous rien de fiable, certaines ARS ne donneraient plus certains résultats : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-ars-arrete-le-bilan-quotidien-des-cas-confirmes-ba659daa-67c1-11ea-996a-526d0d7d424c .

Le chiffre le plus intéressant et juste pour suivre la maladie est le nombre de décès, et non pas la courbe cumulée, qui ne montre pas la tendance, mais jour par jour. Ainsi pour l’Italie, les chiffres d’hier (21 mars) me laissaient pantois, après 10 jours de confinement. Aujourd’hui, une lueur d’espoir, à vérifier demain : (Nb cette lueur est grande quand on a les 2 courbes, Lombardie (plus de nouveaux cas) et reste du pays). Attention : tout comme une hirondelle ne fait pas le printemps, un seul jour ne donne pas la tendance.

Et pour la France, le chiffre donné ce jour de 647 morts peut vous déprimer, mais l’évolution des 4 derniers jours est plus rassurante (à voir si confirmé dans les jours à venir, plus intéressant à suivre que l’addition des décès) :

Ensuite en passant d’un pays à l’autre, notamment France et Italie, on peut (peut-être) se projeter plus loin, l’évolution des deux pays étant strictement superposable, avec 11 jours de décalage (voir les courbes globales). Là on est moins optimistes, sauf si l’infléchissement des 4 derniers jours se confirme.

Pour mieux voir cette évolution parallèle, voici une courbe de l’Université Johns-Hopkins qui n’est pas sur Wiki, et qui très intéressante :

Je me demande toutefois quelle valeur on peut apporter à cette courbe pourtant parlante, car elle ne se rapporte pas au nombre d’habitants. 3 500 décès en Chine ou en Italie, ce n’est pas pareil vu le nombre d’habitants. Autre lacune : ne permet pas de suivre l’évolution, la courbe de la Chine ne retombant pas à zéro.

Alors pour avoir des chiffres rapportés au nombre d’habitants, retour sur Wiki dans la page France :

Malheureusement cette courbe se rapporte au nombre de personnes infectées / 100 000 hab, trop dépendante de l’importance des tests. Décidément on ne peut tout avoir, donc pour moi, seul le nombre de décès au jour le jour permet de suivre l’évolution.

Dernière info intéressante : qui a plus de risque ? Je vous avais donné il y a 10 jours la statistique sur les 2 000 premiers décès en Chine, l’Italie vient de publier la même chose, sur les 2 000 premiers également : https://www.cnews.fr/monde/2020-03-19/coronavirus-quel-est-le-profil-moyen-des-victimes-en-italie-937931 .

Ils rassureraient la population (sauf les plus anciens, mais il faut bien mourir de quelque chose à un certain âge) s’ils étaient plus diffusés : moyenne d’âge des décès : 80 ans (17 de moins de 50 ans sur 2 000). Près de 50% avaient déjà au moins 3 pathologies, essentiellement cardiovasculaires et diabète.

Merci Wiki, avec cela vous pouvez vous fier aux chiffres, pas à ce que l’on vous dit, et tous les soirs, en moins de deux minutes, vous saurez où on en est en France, et un coup d’œil vers l’Italie, pour les prévisions à 10 jours, en espérant qu’elles ne se vérifieront pas. La météo n’est pas une science exacte.

Mise à jour 23 mars : ce soir nette baisse en Italie des contaminés et des décès, et ce depuis 2 jours, et 11 jours après le confinement. Nous sommes au 7eme jour de confinement, baisse amorcée chez nous dans 4-5 jours, soit samedi/dimanche ?

24 mars : Cela ne baisse pas en Italie, mais stagne. En France, cela monte, et on suit toujours l’Italie à 11 jours : 240 décès ce jour, contre 250 en Italie le 13 mars. (hier 186 et 189)

25 mars : Baisse mais très lente en Italie. C’est un plateau à tendance descendante qui se confirme. En France, toujours dans les moyennes italiennes à J-11.

26 mars : Italie, toujours plateau qui stagne, hier tendance baisse, ce jour tendance hausse. France, suit toujours l’Italie au même rythme.

27 mars : Italie, aïe, j’ai mal pour eux. Rebond inexpliqué. La progression de nouveaux cas (+ 7%) continue toutefois de baisser sous confinement. Ce rebond de décès peut s’expliquer par la forte progression des nouveaux cas juste après le début du confinement (+20 à 23%) . France, on monte tranquillement, un peu plus favorable.

28 mars : Italie : la décrue des nouveaux cas continue de se confirmer, mais la mortalité reste anormalement élevée. France : Aurait-on atteint le plateau bien avant l’Italie, avec des maxi moyens de 350 au lieu de 650 ? N’oublions pas qu’en matière de décès « on ne nous dis pas tout ». On n’est plus à 11 jours mais 12 jours, donc avec le confinement, on n’atteindra plus les mêmes chiffres ? Un espoir.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

18 Commentaires

  1. Des cas suspects dès novembre en Italie. Quasiment en même temps qu’à Wuhan. Le virus n’est peut être pas Chinois.
    Ça fait quand même des années qu’on nous annonçait que la prochaine grande pandémie serait dû au réchauffement climatique et aux virus libérés par la font des glaciers. Si jamais le virus était italien et pas chinois, ça pourrait bien être arrivé. Il faut se faire une raison. Le pangolin est peut être innocent.

    https://www.ladepeche.fr/2020/03/26/coronavirus-une-etrange-pneumonie-circulait-dans-le-nord-de-litalie-des-novembre,8819563.php?fbclid=IwAR0mkx4yyZibfE6lTTy2IrDoEtCLFsMsjCkuRtLNFzhNoMGwNl5aTRFAtd8

    • H1N1, H5N1, SARS, … cela fait des années que l’on sait que cela va se multiplier et qu’il faut s’y préparer. Réponse du gouvernement : destruction du stock de masques de protection. Allez voir sur le site du gouvernement donnant les consignes en cas de pandémie ( https://www.gouvernement.fr/risques/se-preparer-en-toutes-circonstances) . Le masque n’y figure pas, par contre canif et sac de couchage pour se préparer, oui.30 ans de retard !

  2. Dans wiki, en France Jérôme Salomon le 20/03 dit que dans les décès ne sont pas inclus les morts du covid des HEPAD et à la domicile.

  3. Il vaut mieux tenter de lire les courbes plutôt que dans le marc de café. Je vous conseille le site Worldometers ou elles sont réactualisées en temps réel.
    Chapeau bas pour ces confrères victimes de l’impéritie de nos politicards.

  4. Bonjour Gérard MAUDRUX.
    Vous allez bien ? Si oui, alors c’est super et continuez, car votre blog est fort intéressant.
    🙂
    Comment expliquer les chiffres de l’Allemagne ? J’ai fait un relevé consciencieux du 3/2/2020 au 7/3/2020, puis j’ai arrêté pour diverses raisons.
    Le 7/3/2020, il n’y avait encore aucun mort en Allemagne.
    Le 14/3/2020, il y en avait 8 ce qui faisait environ 1 mort par jour.
    http://gouinguenetagnes.blogspot.com/2020/03/coronavirus-sars-cov2-situation-en.html
    A ce jour, 24/3/2020, il y a 123 décès déclarés dus à Cov2, soit 115 de plus que le 14/3/2020, ce qui fait depuis 10 jours environ 11 morts par jour.
    Certes on est passé de 1 mort par jour à 11 morts par jour. Ce qui est beaucoup trop.
    Mais il ne faut pas oublier que la mortalité en Allemagne, toutes causes confondues et en dehors de toute épidémie, est tout de même d’environ 2 250 morts par jour (en gros).
    J’ai lu que les Allemands ne testaient que les vivants et ne testaient pas les morts. Il est certain qu’on peut mourir d’une embolie pulmonaire massive tout en était « porteur sain de Cov2 » …

    Autre cas surprenant : Le paquebot « Diamond Princess ». Il y avait 3 711 personnes à bord. A ce jour, on comptabilise 8 décès liés à Cov2. Ces mort étaient-ils des passagers très âgés pas très en forme ou bien des membres de l’équipage, en pleine force de l’âge ? Parce que cela fait 8 sur 3 711 confinés à bord; c’est 8 de trop, sans aucun doute.

    Portez-vous bien.
    Agnès GOUINGUENET.
    Source :
    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
    N.B. Dans le chiffre annoncé des « morts dus à Cov2 », il faut peut-être distinguer les morts d’autre chose et « porteurs sains Cov2 », des décès dus aux complications d’une pneumopathie grave à Cov2, donc réellement morts de Cov2.
    Re N.B. Dans mon entourage, un cardiaque est mort de stress tellement il avait peur de tout ce qu’il entendait dans les médias sur l’épidémie. Il n’était pas porteur de Cov2, mais il en est mort.

    • L’Allemagne ? Elle devrait logiquement suivre, avec un décalage. Pourquoi ? Le hasard : Elle n’a pas rapatrié de Wuhan (Oise), elle n’a pas eu de réunion évangélique (Est), mais le Covid ne connaît pas les frontières. Les statistiques de décès ? Oui il y a des différences d’un pays à l’autre. Chez nous X a le Covid, il se porte bien et est chez lui. Il fait un infarctus, sans rapport. Sur le certificat de décès : cause de la mort : infarctus, pathologie associée : Covid. Y est en réa à cause du Covid, il meurt d’un infarctus sous respirateur. Cause du décès : infarctus. Pathologie associées : Covid.

      • Bonsoir Gérard MAUDRUX.
        Merci pour vos réponses « chirurgicales » claires. 🙂
        Donc chez nous X et Y seront déclarés morts Covid.
        Dans ma famille, il y a un jeune homme étudiant en médecine en Allemagne. Il fait un stage à l’hôpital. Il aide à la préparation de lits pour accueillir des malades français. Chez BoJo c’est très actif aussi.
        Très cordialement
        Agnès GOUINGUENET.

        • On apprend ce soir que les chiffres publiés ne concerne que les hôpitaux. Décès à domicile et dans les Ehpads, sont hors statistiques. Ce ne sont pas les certificats de décès qui font foi.

          • Bonjour Gérard MAUDRUX.
            C’est donc la fête pour les pompes funèbres, les notaires et les héritiers boulimiques « en manque de cash » !
            Et cela, d’autant plus facilement que les visites des familles empathiques sont interdites.
            Hélas pour l’humanisme.
            Passez une bonne journée.
            Agnès GOUINGUENET.

  5. Chiffres du 23 mars : nette baisse en Italie des contaminés et des décès, et ce depuis 2 jours, et 11 jours après le confinement. Nous sommes au 7eme jour de confinement, baisse amorcée dans 4-5 jours, soit samedi/dimanche ?

  6. Pourquoi ne pas anticiper en mettant plus de lits disponibles pour l instant seule l armée de terre est intervenue il reste air et mer
    Anticiper est ce possible ? Si l on compare à l Italie les chinois les russes et les cubains sont venus leur prêter main forte !!
    Je suis l évolution au jour le jour avec une amie angiologue avec un mari chirurgien cardiaque à novara ds le piedmont ils sont dépassés!! Par le manque de matériel et de logistiques
    Encore une fois pourquoi n anticipons pas le confinement n étant pas complet la population générale n a pas de masques et pour cause on ne sait pas qui est porteur de qui ne l est pas il n y’a aucune raison que cela ne progresse pas

  7. Bonjour Monsieur Maudrux
    Merci pour ce résumé. Peut-être faudra-t-il par la suite reposer la question du poids exorbitant de « l’administratif » dans la santé et remettre à sa place « le soin ». Sarkozy, en son temps, avait tout fait pour augmenter le pouvoir du directeur administratif. Les incompétent-e-s qui se sont succédé au ministère de la santé n’ont rien arrangés.
    Il va falloir que ces administratifs soient renvoyés à leur place : aider les soignants à faire leur travail. Espérons que la profession ne se laissera plus « tondre » sans crier.
    Merci encore pour vos analyse.

  8. Les Espagnols se sont laissés dépasser. Mais ils sont en train de mettre en place des choses surprenantes. Un hôpital de campagne de 400 lits à Madrid et 3 autres dans le pays. Et maintenant ils impriment des respirateurs en 3D pour soigner plus de malades. Ils se donnent vraiment les moyens.
    https://3dadept.com/covid-19-lespagne-approuve-le-premier-ventilateur-medical-imprime-en-3d/

    C’est vraiment différent de la France et de l’Italie j’ai l’impression. Ils se ressaisissent dans le combat.

    • Ceci n’est pas un respirateur, mais un simple ballon d’urgence, type Ambu, dont on ne manque absolument pas et qui coûte quelqueq dizaines d’euros. Un respirateur de réa tel que ceux qu’on utilise pour les patients graves du Covid ewt une machine trés complexe, bourrée d’electronique et coûtant plus de 50 000 €.

  9. Un grand merci pour ces informations et surtout pour les différents angles de vision proposés qui permettent une meilleure interprétation. La démarche « scientifique » n’a pas pour objectif d’inquiéter ni de rassurer mais d’essayer de comprendre en objectivant les données dont on dispose

  10. Merci pour vos articles. De formation scientifique moi même, j’apprécie votre regard sur les facteurs à observer dans la durée pour se faire une « météo » de notre propre situation. L’indicateur le plus robuste étant le nombre de personnes décédées et sa progression. L’analyse faite par la Chine et l’Italie à partir des personnes décédées est assez éclairante pour ce que nous avons à vivre ensemble.
    Ce qui ne transparait pas à travers ces chiffres, c’est l’effort de confinement que nous vivons, pour étaler la crise, et ne pas saturer (trop ni trop vite) les lits d’hopitaux. Des décisions certainement sages, et qu’on pourra mesurer … bien plus tard, peut être uniquement quand la crise sera passée ?

    • C’est effectivement le principal but du confinement, l’étalement afin de pouvoir gérer les cas graves. Il est en effet probable que l’épidémie s’arrête une fois un pourcentage de la population atteint, plus que par un confinement, vu la contagiosité. Dans ce sens ma dernière courbe sur Wuhan, % de population contaminée est impressionnant. Réel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.