231

Covid-19 : un second scandale de la Chloroquine.

Les choses bougeaient enfin, grâce à l’opinion publique, mais le gouvernement agit toujours pour que les Français ne disposent pas du Plaquenil. Nous sommes dirigés par des irresponsables, voire des criminels.

Le gouvernement rassure les Français : « Oui nous nous intéressons au Plaquenil, oui c’est en cours, et il fait partie de nos protocoles expérimentaux avec d’autres médicaments ». Il oublie au passage de dire qu’il avait refusé au départ de le faire, et qu’il ne l’a fait que sous la pression de l’opinion publique : blogs, journaux, et surtout du Pr Raoult qui leur a dit « vos protocoles scientifiques, je m’assieds dessus, je prends mes responsabilités, avec votre accord ou non, je traite mes patients avec. » Tous les médecins de France veulent aussi prendre leurs responsabilités.

Malheureusement, ce n’est pas encore demain que vous serez traités par ce médicament en cas de besoin. EN VILLE, LE PLAQUENIL NE PEUT PLUS ËTRE UTILISÉ POUR LE COVID , IL EST RÉSERVÉ À USAGE HOSPITALIER, POUR LES CAS GRAVES.

Ils continuent de faire le contraire de ce qu’on devrait faire. Je doute fortement que le Plaquenil agisse sur les poumons des patients hospitalisés (l’Azithromycine si). La première indication du Plaquenil, c’est au début de la maladie, en diminuant la charge virale, il diminue la contagiosité et peut éviter l’aggravation et le passage à l’hôpital. Il est probablement plus utile pour éviter l’hospitalisation, que pour les cas déjà sévères. LE PREMIER PRESCRIPTEUR DOIT ÊTRE LE MEDECIN TRAITANT, pas l’hôpital, même s’il peut en utiliser aussi.

Le gouvernement envoie les médecins de ville en première ligne, sans protection, mais ne leur fait toujours pas confiance, lui seul sait comment faire, pas les ploucs de la ville (et de la campagne). Ils ne doivent plus prescrire ce traitement, alors qu’ils devraient le PRESCRIRE en premier, DÈS LES PREMIERS SYMPTÔMES, pour éviter l’hospitalisation. Ce mépris de la médecine libérale, en première ligne, on l’avait déjà connu sous Bachelot pour les vaccinations massives, ils n’avaient pas été intégrés dans l’opération. On l’a vu aussi ce soir sur TF1 avec une clinique privée dotée de lits de réanimation vides, en pleine région surchargée où depuis 10 jours on sélectionne des patients non éligibles au traitement faute de respirateurs pour tous. Un scandale de plus.

Valérie Boyer, députée pas très loin de chez moi est positive. Elle est chez elle, avec du Plaquenil, privilège hors de portée des citoyens de base. Christian Estrosi aussi, comme je suppose tous les élus contaminés. Un vrai scandale.

Que la vente soit réglementée, je l’approuve. On a largement de quoi traiter tous les malades, mais si chacun stocke 2 boîtes chez lui « au cas où », on ne peut plus traiter les seuls qui en ont besoin. Mais de grâce, réglementons intelligemment. Les généralistes, et libéraux d’abord, avec les hôpitaux.

Quant à leur expérimentation en cours (à mon avis pas encore en cours, je suppose qu’on devrait dire « qui va débuter », comme pour les masques livrés demain depuis 3 semaines), s’ils ne traitent que des cas hospitalisés (comment pourraient-ils inclure des patients de ville ?)  donc plus graves et pour certains dépassés, ils nous diront : « vous voyez, cela ne marche pas si bien que cela ». Et puis en ville, c’est la débrouille, les patients commandent sur internet des molécules douteuses, parfois dangereuses, les prennent n’importe comment, et on nous dira : « voyez, il y a beaucoup d’effets secondaires. »

J’aimerai aussi ajouter une précision. Si demain on constate que ce n’est pas aussi miraculeux (le Pr Raoult n’est pas un charlatan, bien au contraire, mais envisageons le pire), le seul qui aura le droit de critiquer ce faux espoir, c’est celui qui a un autre traitement efficace, disponible en grande quantité, et personne d’autre.

MESSIEURS LES ÉNARQUES DEHORS. LAISSEZ LES MÉDECINS FAIRE LEUR TRAVAIL EN LEUR ÂME ET CONSCIENCE. IL S’AGIT D’UNE CRISE SANITAIRE, PAS D’UNE CRISE POLITIQUE

Monsieur le Président du Conseil de l’Ordre, écrivez une lettre ouverte, téléphonez au Président de la république pour qu’il autorise les médecins de ville à prescrire le Plaquénil s’ils le jugent nécessaire. Le rôle du médecin est de soigner, celui de l’Etat de lui en donner les moyens, pas de l’en empêcher. Après, que cela marche ou pas, que cela soit dangereux ou pas, c’est de la responsabilité du médecin, et il l’assumera. C’est de votre devoir de le faire, il en va de la vie de milliers de nos concitoyens.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

231 Commentaires

  1. Bonjour M. Maudrux,
    Vous avez écrit à un moment « EN VILLE, LE PLAQUENIL NE PEUT PLUS ËTRE UTILISÉ POUR LE COVID , IL EST RÉSERVÉ À USAGE HOSPITALIER, POUR LES CAS GRAVES. » . Est-ce que vous pourriez dire quels étaient les textes en vigueur dans lesquels étaient contenus cette décision (donc ma question porte seulement sur la période antérieure au 25 mars,). C’est très important pour moi. Merci pour votre réponse et votre travail formidable

  2. Salut Gerard
    Qu’est ce que tu penses de l’article du Lancet sur 16 000 patients montrant que la chloroquine avec ou sans azythromycine n’est pas efficace et beaucoup plus dangereuse ?

    • Je ne sais pas trop. Apparemment que des cas hospitalisés, ce qui n’est pas une bonne indication, et une conclusion bizarre : « nous ne sommes pas en mesure de dire si les patients ont été améliorés ou non. » La mortalité générale de l’étude est faible, 11%. Nous, nous sommes à 64 200 hospitalisés au total, et 17 944 décès à l’hôpital (j’ai enlevé tous les décès Ehpad qui passent peu à l’hôpital pour les vrais décès hôpitaux), soit 28%.Donc moins de décès chez les traités ? Tout dépend du panel, mais sur une grosse série (96 000 dans l’étude, donc même ordre de grandeur que la France entière), on ne devrait pas avoir un tel écart de mortalité générale. J’attends de voir les critiques argumentées des uns et des autres avant de penser quelque chose. Amitiés.

    • Premiers éléments sérieux : L’étude précise traitement démarré 48H après le diagnostic, pas 48 H après les premiers symptômes, et uniquement chez des patients hospitalisés. Si délai moyen 8 jours entre premiers symptômes et hospitalisation, puis 24H pour le diagnostic, et 24 pour démarrer le traitement, on est à 10 jours. S’il faut 1-2 jours pour le diagnostic, et 1-2 jours pour traiter (jusqu’à 2 jours décrit dans la série, sinon exclu) on est dans une moyenne de 11-12 jours entre premiers symptômes et début de traitement. On s’éloigne de la bonne indication pour éviter l’hospitalisation. Une fois hospitalisé, c’est pour les complications, sur lesquelles l’HCQ ne fait rien, sinon éventuellement augmenter les complications chez les patients à risques, ce qui n’est pas impossible et expliquerait certaines séries. Cette étude n’apporte donc rien au débat. Il faut faire la même chez les médecins traitants, qui prescrivent dès les premiers symptômes, et voir le % d’hospitalisations.

    • C’est faux, on parle seulement de macrolides, pas d’azythromycine en particulier. Et le traitement doit être administré quand la charge virale est encore détectable. La, il s’agit de patients hospitalisés dans un état avancé, normalement c’est trop tard.

    • etude basee sur des données inverifiables , probablement bidonnées pour permettre d arrivee a la conclusion voulue par Gilead , peut etre le plus grand scandale medical de 2020 , mais l année n est pas finie, et ces messieurs des vaccins nous preparent d autres escroqueries mondiales.

      le fait que les auteurs et lancet se soient retractés n enlevent rien a l impact de la manoeuvre: on ne soigne plus les gens par crainte de poursuites ou de represailles.

      • Avez vous vu les conclusions du CRIIGEN (fin septembre, vous trouvez le PDF sur internet) sur les vaccins à ARN ?
        Il met en garde contre plusieurs risques majeurs dont la génotoxicité qui nécessitent une démarche prudentielle incompatible avec l’urgence. et des réglementations européennes.
        Je suis à la retraite et à Rome, abasourdie de voir certains médecins hypnotisé je crois. En Italie aussi L’HCQ est interdite. On nous rabat les oreilles avec des bulletins pluriquotidiens, de nombre de cas, hospitalisations et réa en hausse, l’épouvante de leur prochaine saturation et donc la menace de confinement. On nous impose un climat de terreur toxique. Bref, il me semble qu’il se passe des choses gravissimes dans les pays capitalistes (sauf la Chine). Et je ne sais pas comment donner l’alerte.
        Pardonnez moi si ce blog n’est pas la bonne adresse.

    • En effet le traitement était tardif. Mais encore, dans la liste des pathologies associées le pourcentage pour chaque pathologie était légèrement supérieur dans le groupe HCQ. Pratiquement toujours, de ce fait le cumul devient significatif.
      On y observait diverses pathologies cardiaques qui auraient dû être un motif d’exclusion pour le traitement. Et d’autres dont je ne me souviens plus, je ne dispose plus de l’étude.
      Il y avait plus d’hommes côté HCQ.
      Bref un cumul de facteurs plus ou moins apparents mais qui font toute la différence, et à mon avis sont la signature de la volonté d’aboutir à de mauvais résultats pour l’HCQ

    • certains médecins – surtout ceux qui ont fait allégeance à la macronie – n’ont pas fait le serment d’Hyppocrate mais celui d’hypocrite…

  3. Protocole COVID (mis à jour le 24 mars 2020)
    Paul E. Marik MD, FCCP, FCCM
    École de médecine de l’est de la Virginie
    Département de médecine interne
    Chef, médecine pulmonaire et soins intensifs
    825 Fairfax Ave, Rm 575, Norfolk, VA 23507
    (757.446.8910 7 757.446.5242
    marikpe@evms.edu: http://www.evms.edu
    URGENT! Veuillez diffuser le plus largement possible. Il est crucial que chaque pneumologue, chaque médecin de soins intensifs
    et l’infirmière, chaque administrateur d’hôpital, chaque responsable de la santé publique reçoivent immédiatement cette information.
    Les gens: J’ai mis à jour notre approche de COVID ‐ 19 en fonction de la meilleure littérature disponible (et la plus récente)
    et le Shanghai Management Guideline pour COVID. Nous ne devons pas réinventer la roue, mais apprendre de
    l’expérience des autres.
    Quelques réflexions générales:
    1. Il est probable que 40 à 80% de la population mondiale sera infectée par ce virus. Il
    est donc irréaliste pour nous de nous attendre à ce que cela disparaisse. Notre objectif devrait donc
    réduire la mortalité des personnes les plus à risque de mourir. Cela nécessite que les personnes à risque
    S’isoler «socialement» et puis une fois qu’ils sont infectés, nous devons traiter agressivement
    pour prévenir la progression de la maladie.
    2. L’évolution de la maladie est tout à fait prévisible. Une insuffisance respiratoire aiguë survient au jour 6‐8 (en raison
    à la tempête des cytokines). Chez les patients nécessitant de l’oxygène supplémentaire, nous devons être très
    agressif pour empêcher la progression vers le SDRA. Une fois que le SDRA se développe, la mortalité est élevée.
    3. Il est probable qu’il n’y aura pas une seule «solution miracle» pour guérir le COVID ‐ 19. Nous devrions plutôt être
    l’utilisation de plusieurs médicaments qui ont des effets biologiques synergiques et qui se chevauchent, qui sont, sûrs,
    bon marché et pourrait être facilement accessible. L’impact sur les pays à revenu faible et intermédiaire
    être énorme; ces pays ne pourront pas se permettre des molécules de créateurs coûteuses.
    4. La chloroquine et l’hydroxychloroquine diminuent considérablement la durée de l’excrétion virale. Celles-ci
    des agents (si disponibles) pourraient être utilisés pour atténuer / limiter la propagation de ce virus Ils peuvent être utilisés
    chez les patients âgés présentant des comorbidités à risque de progression et de décès.
    5. Zn inhibe l’ARN polymérase dépendante de l’ARN viral (réplicase). Chloroquine et
    l’hydroxychloroquine sont de puissants ionophores Zn qui augmentent les concentrations intracellulaires de Zn.
    6. La quercétine est une plante phytochimique. Données cliniques expérimentales et précoces (publiées en haute
    revues d’impact) suggère que ce composé a de larges propriétés antivirales (y compris contre
    coronavirus) et agissant à différentes étapes du cycle de vie viral. Il semble également être un puissant
    inhibiteur des protéines de choc thermique (HSP 40 et 70) nécessaires à l’assemblage viral.
    7. Il n’est pas clair si la dose de vitamine C doit être réduite à 6 g / jour chez les patients présentant une
    niveaux de ferritine. Chez les patients avec une teneur élevée en fer sans ferritine, la ferritine est libérée sous hypoxie
    condition, et cela peut avoir un effet prooxydant en combinaison avec de la vitamine C. Surveiller la ferritine
    et CRP; si les deux augmentent, envisagez de réduire la dose à 6 g / jour (voir ci-dessous).
    8. Nous sommes tous des habitants de la même planète, nous y sommes ensemble et nous devons agir de manière décisive,
    et maintenant.
    Prophylaxie
    Bien que les données soient limitées, la vitamine C (500 BID), le Zn (75-100 mg / jour) et la quercétine (500-1000 mg / jour)
    peut avoir un rôle dans les populations à haut risque (c’est-à-dire toutes celles de cette planète).
    Patients légèrement symptomatiques (au sol):
     Vitamine C (500 BID / TID) et Zn (75-100 mg / jour) et Quercétine (500-1000 mg / jour).
     Observez attentivement
     N / C 2L / min si nécessaire
     Évitez la nébulisation et les traitements respiratoires. Utilisez MDI si nécessaire
     PAS d’ensachage
     NO NIV CPAP BiPAP ou Hi ‐ flow
    T / f aux soins intensifs pour augmenter les signes / symptômes respiratoires
    Symptômes respiratoires (SOB; hypoxie: admettre aux soins intensifs):
    1. Chloroquine 500 mg PO BID pendant 7 à 10 jours ou hydroxychloroquine 400 mg BID jour 1 suivi de
    200 mg deux fois par jour pendant 4 jours.
    2. Vitamine C 3g IV q toutes les 6 heures jusqu’à extubation et pendant au moins 4 jours jusqu’à 10 jours (voir posologie
    réglage ci-dessous).
    3. Thiamine 200 mg q 12 (PO ou IV)
    4. Azithromycine 500 mg jour 1 puis 250 mg pendant 4 jours
    5. Mélatonine 6 mg la nuit
    6. Zn 75-100 mg / jour
    7. Antibiotiques à large spectre uniquement si une pneumonie bactérienne surajoutée est suspectée
    niveaux de procalcitonine et resp. culture (pas de bronchoscopie)
    La co-infection avec d’autres virus semble être rare, cependant un virus respiratoire complet
    panneau est toujours recommandé; une infection bactérienne surajoutée est rare lors de la présentation
    (peut se développer avec une ventilation prolongée) .Magnésium: 2 g stat IV. Gardez Mg entre 2.0 et
    2,4 mmol / l. Prévient l’hypomagnésémie (augmente la tempête de cytokines et prolonge Qtc)
    9. Bien que l’angiotensine II (Giapreza) ne joue aucun rôle dans le traitement du choc septique, elle est
    dans le choc COVID ‐ 19 car Ang II régule à la baisse le récepteur ACE ‐ 2.
    10. Facultatif: le tocilizumab (s’il est disponible) peut jouer un rôle dans la tempête des cytokines (spécifique! Inhibiteur du L-6)
    11. Facultatif: atorvastatine 40 à 80 mg / jour. D’avantage théorique mais non prouvé .. peut avoir un rôle dans
    Coronavirus (COVID-19)https://emcrit.org/wp-content/uploads/2020/03/COVID-ProtocolPaulMarikMD-1.pdf

  4. Bonjour a tous,
    Le protocole de Raoult, voire des chinois au début, est utilisé dans LE MONDE ENTIER avec des résultats satisfaisant qui limitent la ventilation. Le gouvernement Français est complètement fou d’avoir interdit ce traitement dont nous avons tous compris qu’il doit être pris dans les 7 jours du début de la contamination. Au vu du monde entier, nous passons tous pour des idiots de Français !….
    Comme les gilets jaunes l’avaient fait, il faut tous aller se mobiliser devant l’Elysée pour manifester la levée de cette interdiction gouvernementale débile !!!!!!!!!!!…..
    Nous sommes plus nombreux que ces quelques pantins inconscients qui croient avoir le pouvoir de nous diriger !

    • Vous avez tellement raison!C’est déprimant de voir comme nous sommes mal dirigés.Mais ne nous inquiétons pas pour nos dirigeants, ils doivent avoir la chloroquine dans la poche, eux!

  5. Chloroquine lévothyrox, même combat,nous sommes des milliers de malade de la thyroïde et le gouvernement nous a ignoré,et pourtant il y a eu des morts( Buzin et MERCK assassins)

  6. Aux Etats Unis, Fox News et Trump ont cessé de mentionner la chloroquine comme remède for le covid 19 ..vous êtes parmi les derniers à croire dans ce traitement qui n’est pas un.

    • Le problème est que nos dirigeants font tout ce qu’ils peuvent pour entretenir le doute. Pas de prescriptions pour constater l’absence de résultat, et surtout études dont aucune ne respecte le protocole : avant hospitalisation, pour l’éviter, après c’est trop tard.

    • Cher ami anti conformiste, avez vous vu la dernière étude américaine? qui trouve que la chloroquine est non seulement inefficace contre le coronavirus mais le taux de mortalité est bien plus élevé chez ceux traités avec..

      • Moi je pense que vous, vous ne l’avez pas lu cet article, pas plus que Véran qui le cite à un sénateur pour montrer que cela ne marche pas. Cette étude est totalement hors indication : cas hospitalisés, très graves, très âgés, avec nombre de facteurs de risque, la mortalité totale de l’étude est de 70 décès sur 368 patients (3 groupes), soit près de 20 %. De plus les auteurs reconnaissent, époustouflant, avoir donné la chloro aux cas les plus graves ! Voici ce qu’ils écrivent page 12 : » Les caractéristiques démographiques et de comorbidité de base étaient comparables dans les trois groupes de traitement. Cependant, l’hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine, était plus susceptible d’être prescrite aux patients atteints d’une maladie plus grave, selon l’évaluation de l’état ventilatoire de base et des paramètres métaboliques et hématologiques. « . Utiliser cet article pour dire que cela ne marche pas, c’est entretenir volontairement le doute, pas la preuve que cela ne marche pas, mais plutôt de la manipulation. Article version originale : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.16.20065920v1.full.pdf

  7. Bonjour M. Maudrux. Je ne partageais pas toujours, loin s’en faut, votre gestion de la CARMF mais pour le scandale d’Etat du Covid 19 je ne peux que le confirmer et approuvé votre cri d’alarme et de dénonciation. Nous assistons à un génocide par attentisme et c’est un crime contre l’humanité. Ayant exercé 38 ans la médecine générale je sais comme mes confrères en première ligne de quoi je parle. Je ne fais pas partie des pseudo savants des comités scientifiques et des énarques politiques dont la non assistance de personne en danger a engendré avec déjà un génocide de 12000 français.. La situation est pourtant simple et il ne faut pas avoir fait Polytechnique pour motiver la décision d’agir. Un virus très agressif venu de Chine où il est apparu en octobre 19 est arrivé en france en janvier. Les pouvoirs publics et le Ministère de la Santé n’ont pris aucune mesure pour constituer très rapidement des moyens de protection contre la diffusion de ce virus : pas de masques, pas de gel hydroalcoolique, pas de lunettes de protection et pas de confinement des premiers foyers dont il aurait fallu barrer les routes en particulier à Mulhouse et dans l’Oise, etr pas de fermeture des frontières. Imprévoyance totale ! Ensuite nous avo,nos la chance en France d’avoir une équipe de chercheurs à Marseille qui étudie depuis plusieurs années les deux précédents corona virus : le SRAS et le MersCov. Ses études sérieuses ui-ont été réalisées in vitro et chez les animaux de laboratoire et démonte que la chloroquine ou le plaquenil associé au zithromax fait baisser la virémie, c’est à dire le nombre de virus dans le sang à condition que le traitement soit initié le plus tôt possible dès l’apparition des premiers symptômes. Nombreux sont ses voisins et amis tels Estrosi et son épouse qui ont suivi ce traitement et ont été guéris totalement dans un laps de temps de 5 à 6 jours. Certes ils auraient peut-être guéris sans traitement mais personne ne peut l’affirmer. On peut simplement être sûr, que bien administré, ce traitement court est sans danger car les médecins maitrisent les effets secondaires de cers deux molécules anciennes. La chloroquine a été commercialisée il y a plus de 50 ans, on en a prescrit des tonnes rien que pour un usage prophylactique contre le paludisme (traitement suivi par certains pendant plusieurs mois et années sans que des effets secondaires délétères aient contraint à l’arrêt de cette prescription. On en a tellement prescrit sur toute la planète que les plasmodiums, agents du paludisme, y sont devenus résistants. Le zythromax est plus récent mais cet un antibiotique prescrit par tous les mé »déclins généralistes depuis une quinzaine d’années dans les infections pulmonaires en particulier sans que ses effets secondaires aient quelque gravité. Même si le Professeur Raoul et les études chinoises n’ont pas démontré l’effet de cette association thérapeutique sur une cohorte de patiente diffusante pour établir des statistiques sans faille, quant on se trouve devant une maladie mortelle on ne croise pas les gras à compter les morts comme le Directeur de la santé qui chaque soir tel un croque-mort, vient faire le bilan des morts de la journée écoulée. j’ai prescrit des centaines de boites de Tamiflu, un antiviral contre la grippe qui s’avère d’une efficacité exceptionnelle contre le virus de la grippe si on le prend dans les premières heures de la symptomatologie et qui est inefficace au 3ème jour. La vitesse de multiplication d’un virus dans un organisme est extraordinaire et passe de quelques centaines de milliers de copie à plusieurs milliards en 3 jours ! Donc si vous voulez avoir des chances de viricidie efficace, il faut prescrire le traitement LE PLUS TÔT POSSIBLE. C’est exactement l’inverse que proposent nos dirigeants réservant la prescription aux cas graves, ce qui ne sert quasiment à rien ! La molécule d’aspirine in vitro montre un effet remarquable contre l’aggrégation des plaquettes sanguines et il n’est pas besoin d’étudier des cohortes de patients traités et non traités pour comprendre que ce médicament est un excellent anti-agrégant plaquettaire à très faible dose (75 mg/jour) et qu’il est devenu le médicament de référence pour prévenir les thrombose artérielle en particulier celles des coronaires responsables d’infarctus du myocarde. Donc quand un vrai médecin, dont le but n’est pas de faire des statistiques en comptant les morts, mais de rechercher le plus vite possible une solution pour guérir ou améliorer l’état du malade qui vient le consulter, se trouve devant la situation provoquée par l’infection possiblement mortelle du CoVid 19, il ne se croise pas les bras ! Il agit ! Il se permet d’employer des lm-molécules connues aux effets secondaires rares et géra les même si leur action n’a été démontrée qu’in vitro. Il agit et il agit vite en ne prenant le risque que d’un effet thérapeutique moins important que celui escompté. Ce traitement rapide qui fait BAISSER LA CHARGE VIRALE RAPIDEMENt a le mérite des diminuer la contagiosité des malades atteints. Je signe toutes les pétitions qui vont dans ce sens éthique alors que l’attentisme est CRIMINEL;

    • Mr maudrux
      Comment le citoyen lambda peut il agir pour aider les généralistes ?
      Les gens qui réfléchissent sont du même avis que vous mais en face,il y a des médecins pourris achetés par les laboratoires comme c’est le cas d une certaine pseudo infectiologue
      ET pourtant elle a pignon sur rue sur les chaînes télé
      On s insurge devant notre écran mais comment contrer ces medecins véreux qui influencent les moins réfléchis de la population

  8. quelqu’un sait-il s’il existe un moyen de trouver un médecin qui le cas échéant et si vous présentez les premiers symptômes vous prescrirait et remuerait ciel et terre pour vous faire bénéficier de ce cocktail?
    62 ans, surpoids hypertendu, mais en parfaite santé j’ai posé la question à mon médecin qui m’a répondu d’un revers de main; ce n’est plus et ne sera plus jamais mon médecin. Je sais dorénavant à qui j’ai à faire.
    Ils se le prescrivent entre eux et aussi aux VIP mais les gueux peuvent crever?
    Ou alors si atteint la seule solution et d’aller faire la queue à Marseille? (je suis Grand Est)

    • En attendant les résultats des tests « académiques », c’est 20 à 30 % de morts dans les Ehpads, en attendant mieux….Ce sont les effets secondaires du seul traitement autorisé, le confinement sans masques et sans protections autant dire le Moyen Âge.
      Une molécule en vente libre encore récemment est interdite de prescription aux médecins…
      Celà s’appelle de la non assistance à personnes en danger.
      C’est d’une tristesse infinie et complètement surréaliste.
      On est tombé très bas intellectuellement,moralement, humainement et on aura du mal à s’en relever.
      A propos, les Ehpads font peut-être partie du groupe placebo pour les fameux tests…
      On a tous les éléments pour alimenter de prochaines actualités judiciaires..

      • si je présente les symptômes du corona ou puis je me faire soigner rapidement avec du Plaquénil? dans le 59

  9. Vu dans France 3 Région 31/03 « étude Hycovid : Mardi 31 mars, le CHU d’Angers a annoncé la mise en place d’une vaste étude, Hycovid, destinée à évaluer l’efficacité de l’hydroxychloroquine chez des patients atteints d’une forme non grave d’infection à Covid-19 mais à risque élevé d’évolution défavorable. » Est ce que l on parle ici du traitement formulé par le IHU de Marseille (hydroxychloroquine et Azytromycine ) ou seulement avec de l Hydroxychloroquine ?

  10. Bonjour,
    Merci de votre billlet, mais attention, discovery ne teste pas le traitement préconisé par le docteur Raoult, mais un traitement sans azythromicine et administré sur patient « en bout de course », là où justement le traitement n’est pas efficace selon ses promoteurs à Marseille.
    Quand on veut avoir tout faux, il faut se donner les moyens.

  11. Plus meurtrier que le covid 19: les egos de certains scientifiques , la bêtise des journalistes qui relaient des infos fausses et qui prennent partis pour une cause ou une autre .. et les conflits d intérêt ..ce sont eux les virus !!

    • N’est ce pas exactement ce que vous faites ici? Relayer de fausses informations pour mettre en danger la vie des gens!

      • Freon, je ne crois pas qu’il y ait sur ce site des fausses informations mais que des fait précis, au contraire.Je les rappelle ici : Raoult préconise de prendre l’Hydroxychloroquine + azithromycine dès le début de l’infection, les autorisations en cours préconisent de le donner qu’aux patients dans un état grave, c’est donc trop tard et inefficace puisqu’à cette étape il n’y a plus de virus. L’armée Française en Afrique à pris de l’Hydroxychloroquine depuis 50 ans et c’était encore en vente libre sans ordonnance jusqu’en janvier dernier, voila les faits !! Tout ce que nous demandons, c’est uné étude clinique DE TOUTE URGENCE selon les thèses du professeur Raoult, c’est à dire Hydroxychloroquine + azithromycine dès le début des symptômes et, autre fait, il semble qu’aucune étude clinique ne soit en cours selon les préconisations d’un expert internationalement connu (Raoult). Ceci semble incompréhensible

  12. UNE CERTITUDE: MACRON NUIT GRAVEMENT A LA SANTÉ !
    LE GOUVERNEMENT MACRON INFLIGE UN MAUVAIS TRAITEMENT A LA POPULATION:

    EN TEMPS DE GUERRE, UNE POLITIQUE CRIMINELLE DE COLLABO AVEC LE COVID-19 !!!

    Avis à ceux qui exigeaient des essais en double aveugle, en particulier pour le traitement efficace à 80% au bout de 5 jours du Pr Raoult (Hydroxychloroquine + Azythromicine) testé depuis 2 mois sur 104 positifs et sur 500 américains sans compter tous les autres non comptabilisés !

    Vous qui critiquiez le traitement efficace du Pr Raoult en inondant les réseaux sociaux de vos posts diffamatoires & criminels…

    Où êtes-vous passés maintenant ?

    Alors même que le gouvernement se permet de prescrire un traitement inefficace, tout en faisant croire que c’est celui du Pr Raoult, (TROMPERIE SUR LA MARCHANDISE ET SURTOUT MISE EN DANGER DE MORT DE LA VIE D’AUTRUI),

    Omerta politique coupable !

    Dans le cadre d’un traitement basé sur l’association avec de l’hydroxychloroquine d’un second médicament :

    Le gouvernement Macron a signé un décret paru au Journal Officiel où il autorise & préconise un traitement JAMAIS TESTÉ et 38 fois plus coûteux que celui testé & efficace à 80% du Pr Raoult, contre le covid-19, traitement qu’à l’inverse, il n’autorise donc toujours pas.

    ENGRAISSER de 437,99 € un laboratoire avec le Kaletra (Lopinavir/Ritonavir) sur le dos de notre Sécurité Sociale (remboursé à 100%)

    AU LIEU de 7 euros avec l’Azythromicine qui est la seule association testé efficace et la moins onéreuse !

    pour mourir de toute façon, car le traitement n’est prescrit qu’en phase finale, donc trop tard, et parce que ce mauvais traitement n’a fait jusqu’ici l’objet d’aucun essai concluant*.

    NADA !

    Ils ont des morts sur la conscience…

    C’est en procès à Nuremberg qu’ils devraient finir, car Macron a parlé de guerre mais lui & son gouvernement se sont comportés comme des collabos du coronavirus !

    Bougez vous le cul cette fois-ci, car pendant ce temps depuis que vous avez tenté de discriminer le Pr Raoult , des gens sont morts et meurent partout encore dans le monde par votre inaction !

    *ESSAI NON CONCLUANT POUR LE LOPINAVIR/RITONAVIR testé seul:

    https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/un-premier-essai-decevant-pour-le-lopinavir-ritonavir

    • Les causes de la dissémination sont maintenant parfaitement identifiées : le bougisme touristique aérien, le foot et la religion. Le facteur aggravant fut le changement de stratégie imposé par Marisol Touraine qui a liquidé les stocks, abandonné les dotations des hôpitaux des dispositifs de protection en cas d’épidémie, et les autorités actuelles qui n’ont pas pris les décisions qui s’imposait : clouer les avions au 30 janvier et interdire les rassemblement criminels comme le match à Lyon de l’OL / Juventus le 26 février ( venue de 3000 supporters Italiens ), responsable du cluster Rhône-Alpes. La bombe biologique qui a ravagé l’Italie fut le match Atlanta Bergame / Valence à Milan du 19 février réunissant 45.000 supporters. Les rassemblements évangéliques de Mulhouse, Shincheonji de Corée du sud, Life Church de Singapour, Qom d’Iran, Young Israël aux USA, etc… Les remèdes miracle de Raoult fait penser à la cyclosporine contre le Sida en 85 !

  13. Sauvons des vies, partageons en masse cette information…

    OMERTA SUR DE TRÈS BONS RÉSULTATS
    AUCUN MEDIA MAINSTREAM NE NOUS EN PARLE !!!

    #COVID19 : Un médecin américain aurait traité avec succès plus de 500 patients avec l’hydroxychloroquine + Azithromycine + Sulfate de zinc

  14. Tiens tiens..
    .https://www.france24.com/fr/20200330-coronavirus-les-%C3%A9tats-unis-autorisent-la-chloroquine-%C3%A0-l-h%C3%B4pital?xtor=EPR-300-%5BQuotidienne%5D-20200330-%5Bcontenu%5D-1041914412783
    C’est bizarre, dans ce pays à la pointe du progrès technologique, qui a la plus grande puissance de recherche privée et publique, qui publie à lui seul plus d’études cliniques et fondamentales que l’ensemble des autres pays, qui ont apprécié à sa (très) juste valeur les 2 études marseillaises, les autorités politiques et sanitaires ont la même politique que nous vis-à-vis de la chloroquine : à l’hôpital uniquement : « Dans un communiqué, le département de la Santé a indiqué que la FDA donnait son feu vert pour que ces traitements soient « distribués et prescrits par des médecins aux patients adolescents et adultes hospitalisés atteints du Covid-19, de manière adaptée, quand un essai clinique n’est pas disponible ou faisable ».
    Plus intelligents que nous, comme il n’y a aucune preuve de l’efficacité clinique dans le cadre de cette pandémie, ils précisent bien : « quand un essai clinique n’est pas disponible ou faisable ».
    Mais bien sûr, Trump et la FDA font ça rien que pour embêter notre génie marseillais, ou alors ils sont tous soudoyés par Levy et Buzyn.

  15. Extrait du Manuel Chinois de gestion de crise du Corona, publié le 18 mars.
    Mis en application dans certains pays

    On y cite la chloroquine et les médicaments en test dans le projet Discovery/

    Pourquoi ne pas faire confiance aux chinois alors qu ils sont à la pointe sur el sujet ? Que de temps perdu

    Traitement antiviral
    À FAHZU, le lopinavir / ritonavir (2 gélules, po q12h) combinés à l’arbidol (200 mg po
    q12h) ont été appliqués en tant que régime de base. D’après l’expérience de traitement
    de 49 patients dans notre hôpital, le temps moyen pour réaliser un test négatif d’acide
    nucléique viral pour la première fois était de 12 jours (95% IC: 8 – 15 jours). La durée du
    résultat négatif du test d’acide nucléique (négatif pendant plus de 2 fois consécutives
    avec un intervalle≥24h) était de 13,5 jours (95% IC: 9,5 – 17,5 jours).
    Si le régime de base n’est pas efficace, le phosphate de chloroquine peut être utilisé
    chez des adultes âgés de 18 à 65 ans (poids ≥ 50 kg: 500 mg deux fois par jour; poids ≤
    50 kg: 500 mg deux fois par jour pendant les deux premiers jours, 500 mg une fois par
    pendant les cinq jours suivants).
    La nébulisation d’interféron est recommandée dans les Protocoles de Diagnostic et de
    Traitement de COVID-19. Nous recommandons qu’elle soit effectuée dans des salles à
    pression négative plutôt que dans des salles générales en raison de la possibilité de
    transmission par aérosol.
    Le darunavir / cobicistat a un certain degré d’activité antivirale dans le test de suppression virale in vitro, sur la base de l’expérience de traitement des patients atteints du
    SIDA, et les effets indésirables sont relativement bénins. Pour les patients intolérants au
    lopinavir / ritonavir, le darunavir / cobicistat (1 comprimé une fois par jour) ou le
    favipiravir (dose initiale de 1600 mg suivie de 600 mg deux fois par jour) est une option
    alternative après le contrôle éthique. L’utilisation simultanée de trois médicaments
    antiviraux ou plus n’est pas recommandée.

    https://covid-19.alibabacloud.com/

  16. Franchement J ai la très très désagréable impression de servir de rat de laboratoire ( en confinement ) à tous ces professeurs et médecins qui prônent de continuer à attendre des semaines la fin des essais sur de nouveaux médicaments .. pendant ce temps là des gens meurent , des familles sont traumatisées , des gens perdent ou vont perdre leurs emplois , alors que si j ai bien compris on a une solution ,même si imparfaite ,semble guérir les gens plus rapidement et surtout assurer de baisser la contagiosité de la population ce qui permettrait de stopper le confinement rapidement .. je précise que je n aime pas le personnage Trump. Le patient est un être humain et pensant ! il doit avoir le choix .. en connaissance de cause et en signant une décharge si nécessaire. On veut nous imposer des medicaments et des vaccins dont personnes n aura de recul sur ? On vit où? on peut critiquer la Chine pour son autorité et « sa dictature » : j y ai vécu pendant 2 ans avec ma famille ..franchement un état autoritaire ne ferait pas mieux en ce moment !

  17. La politique de santé publique est mortifère depuis 30 ans. Par économie, elle n’a pas acheté de masques, de tests… tuant des gens sciemment. Les politiques successives ont dépouillé l’hôpital et le système de santé jusqu’à le mettre à genoux aujourd’hui. Par exemple, le tri des malades que nous connaissons avec le Covid était déjà le cas avant, avec nos « vieux ». On s’en émouvait moins car : « il était vieux, il avait fait son temps… ». Ma pmère de 80 ans morte dans un couloir, derrière un paravent, sans monitoring et avec une dose de charge de Vimpat pour passer la nuit dans un service de neurologie, sans lits, est là pour me le rappeler tous les jours… Mais quand des gens de 50 ans sont triés durant cette crise sanitaire du Corna, et en meurent, le scandale se fait enfin jour… enfin. Pour la Chloroquine, cette administration, la aussi joue sur du velours, pour de sombres affaires d’intérêts économico-pharmaceutiques, elle décide de réduire son autorisation aux cas les plus désespérés… La santé n’est-elle pas de prévenir plutôt que de guérir ? Etrange doctrine de ce ministère de la santé, sous influence de grands groupes… Le cv de madame Lacombe, qui a violemment interpellé le professeur Raoult, est là pour nous mettre la puce à l’oreille. Macron a raison, on est en guerre, on a une même une santé digne des régimes en guerre, digne d’un pays africain. Vivement que tout cela se termine et que des comptes soient rendus aux français, partis aux urnes en plein Corona sous la pression de cette administration, qui affirmait que pour aller voter, il n’y avait pas de danger. Bizarre, comme c’est bizarre, vous avez dit bizarre ?

  18. Pourriez vous nous fournir les études qui montrent une efficacité du traitement proposé par le professeur Raoult sur le Covid 19 ?
    Merci.

    • Et vous, en avez vous une qui prouve son manque d’intérêt et surtout que proposez vous d’autre?

        • Cette étude est totalement hors indication : cas hospitalisés, très graves, très âgés, avec nombre de facteurs de risque, la mortalité totale de l’étude est de 70 décès sur 368 patients (3 groupes), soit près de 20 %. De plus les auteurs reconnaissent, époustouflant, avoir donné la chloro aux cas les plus graves ! Voici ce qu’ils écrivent page 12 : » Les caractéristiques démographiques et de comorbidité de base étaient comparables dans les trois groupes de traitement. Cependant, l’hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine, était plus susceptible d’être prescrite aux patients atteints d’une maladie plus grave, selon l’évaluation de l’état ventilatoire de base et des paramètres métaboliques et hématologiques. « . Utiliser cet article pour dire que cela ne marche pas, c’est entretenir volontairement le doute, pas la preuve que cela ne marche pas, mais plutôt de la manipulation.

          • Vous avez lu l’article original en anglais ? car je n’y ai pas vu ceci. Ni les tableaux utilisés par raoul pour dire que cette étude était une « fakenew ».
            Apres il est évident qu’il est plus facile de soigner quelqu’un qui n’est pas malade.

          • Je remet l’article original en anglais : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.16.20065920v1.full.pdf . Ce que j’ai traduit, entre guillemets, est le dernier paragraphe de la page 12. En pratiquant ainsi, on peut l’essayer, mais en le publiant pour soi-disant démontrer l’inefficacité de l’HCQ, c’est une manipulation qui brouille les cartes.
            Au passage, dernière étude chinoise bientôt publiée : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.27.20073379v1 586 cas sévères, 19% de mortalité dans le groupe HCQ, contre 46% dans le groupe sans HCQ. Reste à scruter si les groupe sont homogènes ou pas comme dans la première étude faussée.Je crains qu’il y ait une question d’âge.

  19. Je ne suis pas médecin, mais je lis vos articles et commentaires avec attention. Une chose m’étonne : QUE FAIT, QUE DIT L’ORDRE DES MEDECINS?

    • Il est contre le fait que le patient ait accès sous surveillance de son médecin traitant, en attendant le résultat d’une étude qui portera chez des patients déjà hospitalisés, donc aux résultats faussés. Nous avons proposé avec la caisse de retraite (qui prend en charge l’arrêt maladie) de faire faire une étude incluant tous les médecins contaminés, qui ne sont pas hospitalisés, et volontaires. Le Président de l’Ordre a vertement exprimé son désaccord (par contre nombre de concernés nous ont contacté spontanément pour y participer suite à un communiqué). Comme en politique, il y a toujours eu un grand décalage entre le national et la base.

    • Comment pouvez vous balancer des énormités pareilles et vous êtes chirurgien ? Ca fait peur.

      • Interview sur Egora :
        La Carmf a pourtant proposé de lancer un essai de l’hydroxychloroquine (Plaquenil) sur les médecins libéraux contaminés et volontaires, arguant que ces derniers “disposent de compétences scientifiques pour un usage de la molécule dans les conditions de sécurité nécessaires”. Quel regard portez-vous sur cette initiative ?
        J’ai écrit au président de la Carmf pour lui dire que l’Ordre des médecins ne soutenait pas cette initiative. 
        Je ne vous entend plus après vos insultes.

    • Quelque chiffres pour garder juste raison
      1/ soit 60 millions d’habitant en france, soit 600 000 décés par an soit 150 000 par trimestre
      quel est le taux de mortalité par corona à ce jour 2000 / 60 000 000 = 1/ 30 000 soit 0,00003333 soit pour 3 mois :
      c’et à dire que j’ai eu en 3 mois une probabilité de 0,0001332 de mourir du corona soit grosso modo 1/10 000

      2/ Soit 2000 décés par corona en 3 mois en france

      quelle est la proportion de décés par corona parmi les décés : 0,013333
      c’est à dire que si je décède aujourdhui j’ai 1,3 chance sur 100 de mourir du corona

      3/ population mondiale 7,5 milliards , nombre de décés corona : 25 000
      soit 0,00000357 allez rapporté à 3 mois on multiplie par 4 soit 0,00001429

      c’est à dire que dans cette  » grande pandémie  » chaque individu a eu 1,4 chance de mourir du corona sur 100 000

      4 / Idem pour les chinois : 1,5 milliard d’habitants 2000 décés ce jour soit 1,33 chance sur 1 million
      pour info d’ordre d idée il y a eu en chine en 2013 : 261 367 décés par accident de voiture soit 2 000 fois plus

      peut etre me trompe je ?

      Mais quand je vois la peur engendrée dans notre population disons standard : celle qui croit à la française des jeux, je peux comprendre … à la limite

      • Vous ne vous trompez pas, un billet sur le sujet est prévu. Cette épidémie restera avec le recul, pas pire qu’une grippe saisonnière (8 000 morts chaque année (il a eu des années à plus de 20 000), combien si la population à risque n’était pas vaccinée, bien plus que le Covid. Plus de 10 décès moins de 15 ans cette année pour la grippe, 1 de 16 ans pour le Covid). Ceci pour la mortalité, le Covid ayant toutefois quelques particularités : 3 à 4 fois plus contagieux, et plus de cas graves pulmonaires.Intéressant de faire un comparatif sérieux et objectif.

      • Pour avoir un raisonnement mathématique sûr, il faut les bonnes données. Vos chiffres sont à revoir.

      • @Lahaye C. Si on suit votre raisonnement, il serait donc inutile de faire quoi que ce soit.. de faire comme la Suède qui accepte par anticipation les morts à venir pour que sa population s’auto-immunise.. En suivant ce raisonnement, je vous invite à joindre tous les hôpitaux en leur proposant de mettre dehors les patients atteints du COVID-19 en leur expliquant qu’il font parti des x% qui doivent mourrir.. que c’est statistique..

        Même si la grosse majorité va s’en sortir, si la cigarette tue bien plus.., il faut tout mettre en oeuvre pour sauver les gens qui peuvent l’être.. Avec une stratégie de santé publique plus audacieuse, nous n’aurions pas la nécessité de confiner tout un pays qui devra affronter une crise économique au sortir d’une crise sanitaire..

      • Je ne sais pas s’ils en prennent ou non, beaucoup ou pas.L’augmentation du nombre de contaminés est plus ou moins maîtrisée depuis 1 semaine, mais le nombre de décès ne suit pas, il reste paradoxalement élevé, mais devrait logiquement chuter dans les jours à venir.

      • Info à l’instant : prescrit à partir de demain en ville « pour désengorger les hôpitaux ». Un temps de retard, comme la France ?

  20. Le Haut Conseil de la Santé Public (Commission des maladies infectieuses) porte une lourde responsabilité dans ce qui se passe actuellement en refusant tous les signaux cliniques provenant du terrain en faveur du protocole des Dr Raoult et Zev Zelenka. C’est honteux!

  21. Je lis votre texte à l’instant. avant cette lecture , j’avais écrit ceci sur FB (mille amis) et divers blogs réputés :

    EFFETS INDESIRABLES ?

    Je demande à tous les médecins, tous les pharmaciens, à tous les préparateurs en pharmacie, et même à tous les patients qui ont lu les notices de médicaments s’ils n’ont jamais lu les « effets indésirables » de centaines de médicaments autorisés, prescrits et consommés. Il m’est arrivé de refuser certains d’entre eux, tellement j’en ai été effrayé.

    J’ai avalé chaque jour l’un des deux médicaments prescrits par le docteur Raoult pendant vingt ans, en Afrique subsaharienne , où j’enseignais,sans le moindre effet indésirable.

    Parmi tous les professeurs de médecine invités à la radio ou à la télé, certains disent prescrire ces deux médicaments, certains disent ne pas le faire et préfèrent attendre…comme l’entourage « scientifique » (dont un anthropologue, un généraliste et un sociologue , cf. comité) du ministre.
    Mais le plus grand des effets indésirables n’est-il pas…la mort ? Car chaque jour qui passe augmente le nombre de morts . « En même temps » (citation) qu’il aggrave l’effondrement de notre économie.

    Je tiens à ajouter deux considérations, tout en n’étant pas médecin. Primo, le professeur Raoult avance que donner ces médicaments quand le patient est en réa, c’est trop tard. Il a expliqué pourquoi. Or dan un arrêté , le ministre déclare que ces médicaments pourront être donnés à certains patients, par décision collégiale (!), dans « un cadre hospitalier » (quid des médecins généralises?), « dans les formes les plus sévères » (autrement dit quand il est trop tard). N’est-ce pas un arrêté scélérat ?.

    Secundo, on me dit que dans les tests de plus grande ampleur décidés par le gouvernement, l’antibiotique choisi par le professeur Raoult ne sera pas donné. Or le professeur Raoult a dit les raisons médicales précises pour lesquelles cet antibiotique était nécessaire. Second scandale.

    C’est tout pour aujourd’hui.

  22. Je lis votre texte à l’instant. avant cette lecture , j’avais écrit ceci sur FB (mille amis) et divers blogs réputés :

    EFFETS INDESIRABLES ?

    Je demande à tous les médecins, tous les pharmaciens, à tous les préparateurs en pharmacie, et même à tous les patients qui ont lu les notices de médicaments s’ils n’ont jamais lu les « effets indésirables » de centaines de médicaments autorisés, prescrits et consommés. Il m’est arrivé de refuser certains d’entre eux, tellement j’en ai été effrayé.

    J’ai avalé chaque jour l’un des deux médicaments prescrits par le docteur Raoult pendant vingt ans, en Afrique subsaharienne , où j’enseignais,sans le moindre effet indésirable.

    Parmi tous les professeurs de médecine invités à la radio ou à la télé, certains disent prescrire ces deux médicaments, certains disent ne pas le faire et préfèrent attendre…comme l’entourage « scientifique » (dont un anthropologue, un généraliste et un sociologue , cf. comité) du ministre.
    Mais le plus grand des effets indésirables n’est-il pas…la mort ? Car chaque jour qui passe augmente le nombre de morts . « En même temps » (citation) qu’il aggrave l’effondrement de notre économie.

    Je tiens à ajouter deux considérations, tout en n’étant pas médecin. Primo, le professeur Raoult avance que donner ces médicaments quand le patient est en réa, c’est trop tard. Il a expliqué pourquoi. Or dan un arrêté , le ministre déclare que ces médicaments pourront être donnés à certains patients, par décision collégiale (!), dans « un cadre hospitalier » (quid des médecins généralises?), « dans les formes les plus sévères » (autrement dit quand il est trop tard). N’est-ce pas un arrêté scélérat ?.

    Secundo, on me dit que dans les tests de plus grande ampleur décidés par le gouvernement, l’antibiotique choisi par le professeur Raoult ne sera pas donné. Or le professeur Raoult a dit les raisons médicales précises pour lesquelles cet antibiotique était nécessaire. Second scandale.

    C’est tout pour aujourd’hui.

  23. Tous les médecins, à votre exemple, doivent se lever et agir pour sauver un maximum de personne. Merci infiniment. Vous sauvez des vies.

    Appartient-il à une autorité administrative d’interdire la prescription d’un medicament qui guérit et qui jusqu’au 13.01 ne necessitait pas d’ordonance ?
    Tout le monde a compris que la volonté de certains lobbys pharmaceutiques qui financent l’Inserm est d’empecher que les gens puissent se soigner avec la chloroquine et un antiviral, afin de pouvoir nous imposer par force de loi un vaccin obligatoire.

    Pour l’industrie pharmaceutique,  » chaque patient est un malade qui s’ ignore  » Knock, de Jules Romain.

    Les enjeux se chiffrent autour de centaines de milliards dans le monde.
    Un exemple, si dans 8 mois. Sanofi vend un vaccin à 100 euros à 67 millions de Français, ca fait 7,4 milliards juste pour un pays !

    Pour cette raison ( elle peut paraître cynique, mais c’est la quête égotiste
    d un enrichissement sans fin qui en est la cause et qui detruit notre planète) , il est crucial pour les grands groupes pharmaceutiques laisser mourir les malades en ne leur administrant pas de l’hydroxychloroquine ou alors quand il est trop tard.
    Ce qui leur permettra de conclure que les études scientifiques en double sur 3200 patients n’ont pas permis d’établir l’efficacité de la chloroquine.
    Plus il y aura de morts, plus il sera facile de balayer les reticences à une vaccination obligatoire. Il leur faut faire peur pour ensuite apparaître comme les ultimes sauveurs de l’humanité.

    Concernant les vaccins, je tiens juste à faire savoir, c’est le seul medicament ou il n’existe pas d’etudes pharmaco-cinétiques, si bien que la toxicité des adjuvants comme le mercure, l’aluminium ou des metaux lourds et des nanoparticules comme le tungstène, le titane, le zirconium, le plomb, etc. (la liste est longue ) n’est jamais évalué.
    Concernant la balance bénéfice/risque, l’efficacité de prevention n’est jamais evalué avant la mise sur le marché.

    Selon le nouveau calendrier vaccinal imposé par Buzyn et Macron, un nourrisson avant 1 an, recevra 10,8 mg d’aluminium par litre de sang (phosphate et hydroxyde) alors que la norme autorisée pour un adulte est de 0,025mg/l de sang..
    Au point que l’aluminium a été interdit pour les vaccins destinés… aux animaux d’élevages !
    Voir à ce titre, Toxic Story, l’ ouvrage du professeur R.Gherardi, directeur de recherche à l’Inserm, chef de service a l’hopital Henri-Mondor de Créteil .

    • 26 mars (7h30) – La Hongrie conserve pour elle sa production d’hydroxychloroquine

      « La Hongrie est l’un des principaux exportateurs mondiaux de cette substance, (mais) la protection et l’approvisionnement médical de la population hongroise sont désormais prioritaires », a communiqué le gouvernement mercredi, après avoir interdit l’exportation commerciale du sulfate d’hydroxychloroquine, qui entre dans la composition de traitements contre le coronavirus utilisés dans plusieurs pays. (Reuters)

      • De nombreuses usines de part le monde tournent à plein régime. Israel, Pakistan,… fournissent le monde entier, et quand on s’y mettra, aucune ne sera disponible avec des carnets de commandes pleins. Une seule usine en France en fabriquait, elle est en liquidation judiciaire. Cela fait 15 jours qu’on aurait dû la réquisitionner et la remettre en route. On le fera après la guerre.

  24. Entièrement d’ accord avec l’ article: en urgence on débute par nos anciens qui sont en train de succomber en masse. Tests dans les EHPAD et maisons de retraite, tous les positifs sont retirés de ce milieu de propagation, hospitalisation en médecine , les petites cliniques ont plein de lits vides car arrêt des activités, on peut surveiller les patients traités avec ce protocole dans d’ excellentes conditions . De toute façon il n’ y pas d’ autre traitements à proposer et il faut faire le maximum pour leur éviter l’ évolution vers une forme grave, aucune chance en réa .

    • Pour Bonpie: C’ est pour cela qu’il faut associer l’ antibiothérapie comme le montre l’ étude du Pr Raoult , il faut la lire

    • Cette publication des opposants circule partout depuis 2-3 jours. 30 patients, pour la chine, c’est qui ce petit acteur dans son coin ? On connait la notoriété de Raoult, mais quid de ce chinois qui avait du recul pour une étude étoffée et longue, ce qui n’est pas le cas de Raoult qui a fait à la va-vite pour faire connaître dans l’urgence une molécule dont l’action antivirale est connue depuis longtemps, mais pas forcément sur le Covid, en attendant des études plus étoffées. Si vous voulez voir du côté de la Chine, allez sur le site officiel du gouvernement et de leur agence de santé, l’hydroxychloroquine fait partie de leurs recommandations pour traiter le Covid dans leur 7 éme édition en début de mois. S’il n’y avait pas d’autres publications, je suppose qu’ils ne l’auraient pas fait.

    • Bonpie, depuis avez vous changé d’avis ? je prends 400mg d’ HC par jour avec 1 azitromicine 250 mg, et ça se passe très bien , plus de symptômes en 72h.
      Immunodéprimé++, covid qui à trainé 2 semaines, mais comme maitrisé.;Et puis troisième semaine coup de froid, symptômes respiratoires soudains et massifs, j’ai commencé le traitement.;j’ai fais un Herx la première 24h, inquiétude, et puis retour à la normale, j’approche du 5 jours avec amélioration constante voir c’est de l’histoire ancienne. Voilà c’est du vécu c’est tout. Comment j’ai eu de la Cloro et de l’azitro ? je les avais chez moi suite à un traitement passé. J’ai appelé mon médecin pour faire le point , il connait ma situation et j’avais tout le tableau. je lui ai juste annoncé que j’allais « m’automédicé », il était d’accord avec moi. j’ai pesé les pour et les contres et vu mes symptômes je pensais même qu’il serait trop tard pour une efficacité de l’HC, pas du tout. Il était évidement beaucoup plus risqué pour moi de ne pas le prendre, c’eut été irrationnel.
      Voilà un retour d ‘expérience concret.

  25. L’intelligence artificielle aurait pu nous aider à prendre les bonnes mesures.
    Dommage que l’Europe n’ait pas compris son importance.

    • Je pense aussi que l’intervention d’individus HP, d’autistes aspergers aux raisonnements ou aux émotions différentes des neurotypiques peut aussi être une aide utile.

    • La société PHARNEXT sous l’égide du professeur Cohen y travaille…L’utilisation d’anciennes molécules en association grâce à une « plateforme ». Il appelle cela la pléothérapie. Ils ont déjà identifié 90 molécules et le chloroquine en fait partie.

  26. Bonjour
    Pour ceux qui sont allergiques aux macro y a t il un antibio de remplacement ou le plaquenil seul est suffisant?
    Merci

    • J’ai été chirurgien et me suis bien gardé de remplacer un MG, même pour la famille. Si un autre peut répondre, sinon je dirai pas plus, car ce n’est pas l’antibiothérapie qui importe ici, mais l’Azithromycine qui semble avoir une action particulière. Par contre si troubles pulmonaires, votre médecin saura vous donner ce qu’il faut.

    • La grande majorité des patients qui se disent allergique à un ATB ne le sont pas réellement. Quelles ont été les manifestations ciniques de cette allergie ?

  27. « réglementons intelligemment », n’est-ce pas ce qu’on appelle un oxymore ?
    Je ne saurais donner une définition de l’intelligence, mais je pense que la capacité à adapter des règles générales à des cas particuliers en est un bon indicateur. Plus une réglementation est contraignante, moins elle laisse de place à une application intelligente et pertinente.

    • Cela fait quelques mois que j’ai envie de faire un billet sur l’intelligence artificielle, terme mis à toutes les sauces qui m’énerve, alors qu’il ne s’agit que de puissance de calcul, incapable, contrairement à l’intelligence, de faire face à une solution totalement inédite (donc non programmée), de se poser les bonnes questions et de trouver (inventer) une solution nouvelle appropriée. Votre définition est proche et me convient aussi.

      • L’Intelligence Artificielle n’existe pas. Pas en tant que ce que les mots veulent dire. C’est une (mauvaise) traduction de l’anglais. « Intelligence » en anglais c’est ‘collecte de données’. Malheureusement il y a des médecins comme M. L. Alexandre qui surfent sur cette ambiguité linguistique

        • Laurent Alexandre n’est pas médecin (ni urologue comme moi), mais … énarque.

      • Bonjour,
        Je m y intéresse aussi beaucoup dans le cadre de mon métier, en particulier en médecine du sport et des études biomécaniques.
        Depuis 5 ans environ, les algorithmes sont de plus en fiables ( les brevets sont de plus en agressifs et les procès systématiques dans ce domaine) , les capteurs de plus en plus précis et je remarque que certains systèmes que j utilise tous les jours prennent de meilleurs décisions que moi.
        La chose ne va que s accentuer et rapidement.
        Ces systèmes que j affectionnent beaucoup, vont pas tarder à me remplacer car ils sont plus performants que moi, MAIS LA SEULE CHOSE QUE JE PEUX APPORTER C EST L EMPATHIE.

        Si besoin d aide ou de discution, d exemples pour votre papier je serais ravi d y participer.

  28. dans l’étude française débutée le 5 mars 2020 et rendue publique le 20 mars 2020 , parmi les 26 patients qui ont reçu l’hydroxychloroquine : 3 patients ont été transférés en réanimation ; un patient est mort. Deux autres patients ont décidé de ne plus participer à l’étude. Aucune évolution de ce type n’est décrite parmi les 16 patients témoins !
    https://www.prescrire.org/fr/203/1845/58597/0/PositionDetails.aspx

    • D’accord la série est trop petite pour affirmer que cela marche et il faut plus d’études, mais ces études ont été faites ailleurs. Les décès n’ont pas été pris assez tôt, tout le monde est d’accord pour dire que cela marcherait avant hospitalisation, pour l’empêcher, moins après.De plus que proposez-vous en attendant, de peu toxique, de pas cher, de disponible, et qui marche peut-être ? En attendant des études nécessaires, même si cela marche 10 fois moins qu’espéré, c’est toujours cela de gagné !
      Reçu ce jour d’un ami : https://newsthud.com/ny-doctor-successfully-treats-patients-with-drug-cocktail-zero-deaths-zero-hospitalizations-zero-intubations/
      500 traités, 0 hospitalisés, 0 morts. Attention toutefois, on est plus dans le préventif, mais sur une population à risques et présentant des symptômes, sans diagnostic, et dans une zone très contaminée (NY, la pire touchée selon l’OMS), avec une contamination estimée à plus de 50% par tests sondages. Ces n’est pas scientifique, mais le nombre de traités apporte quelque chose.

      • La vit C en injectable à haute dose est une piste à suivre mais personne n’en parle !

        • J’en ai entendu parler, mais personnellement je ne la prendrais pas injectable. En l’absence de traitement prouvé, tout le monde cherche, a sa recette, c’est tout a fait compréhensible. Des grands traitements on été découverts par hasard, pas par la recherche, et c’est peut-être ainsi qu’on découvrira l’antiviral universel sur lequel la science butte depuis longtemps. Il y aura des morts comme cet américain qui a descendu un paquet de produit d’entretien pour aquarium car il y avait dedans de la chloroquine. On n’a pas encore essayé le chlore tout court, ou la mort-au-rat, mais cela viendra. (NB : Suite à vos remarques précédentes, j’ai modifié une partie de mon texte pour être plus précis)

          • Merci pour les rectificatifs.
            Je suis pharmacien en officine et, en l’état actuel des connaissances scientifiques, si un médecin généraliste prescrit le Plaquenil pour l’un de ses patients dans le cadre du covid, je ne vois aucun frein à ne pas délivrer le médicament (si le stock le permet et en absence de préjudice vis à vis des patients prenant le médicament dans le cadre de leur maladie chronique) à partir du moment ou il n’existe aucune interactions et aucune contre-indication.
            Mais en effet cela risque d’être difficile d’avoir un stock de Plaquenil conséquent pour répondre à la demande car Sanofi limite les livraisons…
            « Les pharmaciens doivent nous envoyer par e-mail directement l’ordonnance anonymisée (avec le cachet de la pharmacie et le numéro de téléphone bien lisibles) à l’adresse question@sanofi.com en précisant bien l’indication du traitement chronique sur l’ordonnance.
            https://www.sanofi.fr/fr/Actualites/actualites-produits/epidemie-covid-19-point-sur-la-mise-a-disposition-de-plaquenil

    • oui mais il faut savoir que ces patients étaient déjà graves à l’ arrivée, le patient décédé avait semblet’il reçu que 2 jours de ce protocole . Quand le SDRA a débuté c’ est trop tard . C’ est pour cela que le Pr Raoult propose de le donner aux symptomatiques non graves pour éviter l’ évolution. Bizarrement c’ est la décision inverse qui a été prise avec administration en réa , on se demande si le comité scientifique a lu l’ étude et ses conclusions

  29. Mercredi 25 mars 2020. JY Bilien / Documentariste

    Hier j’écoute sur LCI l’émission

    24H Pujadas.

    Un exemple de désinformation flagrant venant du Pr Karine Lacombe

    LCI Pujadas MARDI 24 MARS 2020

    VIDEO LCI

    https://www.lci.fr/replay/video-24h-pujadas-du-mardi-24-mars-2020-2149007.html

    le Pr karine Lacombe intervient pour prévenir sur les dangers de la Chloroquine

    A 01H 13min 35’ en parlant d’une personne décédée aux États-Unis après avoir consommé de la chloroquine, alors que cette personne a pris aussi du phosphate de Chloroquine, produit pour son aquarium, dont l’usage est destiné à l’entretien des poissons.

    A 01H 24min 20’ DAME LACOMBE dit : « grâce à Didier Raoult et on le remerciera pour ça, on a mis en place beaucoup plus rapidement les essais « on montrera que la chloroquine ne marche pas » et en revanche que d’autres marchent, très rapidement »  »

    Incroyable Dame LACOMBE vient de donner les résultats de l’étude Discovery !!! avec trois semaines d’avance, là je suis épaté.

    Apparemment Dame LACOMBE est médium !!!

    Personne ne réagit sur le plateau, même la journaliste Sophie Coignard, que j’apprécie beaucoup.

    Je signale au passage que Dame LACOMBE parle de Chloroquine, pour être précis c’est du sulfate d’Hydroxychloroquine dont parle le Pr Raoult.

    Dans l’essai clinique Discovery il y a l’Hydroxychloroquine. Je viens d’avoir confirmation de l’Inserm, l’Azithromycine n’est pas inclus dans le protocole Discovery en complément avec l’Hydroxychloroquine.

    Le Pr Didier Raoult donne à ses patients du sulfate d’hydroxychloroquine avec de l’Azithromycine.

    Tiens d’ailleurs je m’aperçois que Dame LACOMBE a un conflit d’intérêt voir pièce jointe avec le laboratoire GILEAD, mais bon sang de bonsoir ! Ce labo a un médicament qui fait partie de l’essai clinique DISCOVERY,

    Le REMDESIVIR !

    Bon ce doit être un hasard…

    Vidéo du Pr Didier Raoult Mardi 24 Mars 2020

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=79&v=GFkUnJ46MVI&feature=emb_logo

    Dr Gérard Delépine

    https://www.sudradio.fr/societe/dr-gerard-delepine-quand-on-nous-dit-que-la-chloroquine-est-dangereuse-cest-un-mensonge/

    Mercredi 25 mars 2020.

    JY Bilien / Documentariste

  30. Il est URGENT que les conseils de l’ordre des médecins et le conseil de l’ordre des pharmaciens communiquent car les règles de prescription et de dispensation du Plaquenil… sont complètement illisibles !

    Vous parlez d’INTERDICTION mais je le redis ceci n’est pas exact : aucune communication officielle de la part des différence instances ordinales n’a été faite dans ce sens. La seule chose que j’ai pu trouver sont le discours de Olivier Véran ou encore ceci :
    « Le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a pris la parole ce matin sur BFM pour appeler les Français à ne pas venir « chercher de l’hydroxychloroquine parce qu’il y a des personnes qui en ont besoin dans d’autres pathologies et il faut leur réserver » et aux médecins « tant qu’il n’y a pas de consigne des autorités de santé, ne prescrivez pas l’hydroxychloroquine chez les patients qui ne la prennent pas au long cours ». Il ajoute : « Nous avons besoin des médicaments parce que la vie continue et les pathologies dont souffrent certains de nos concitoyens continuent aussi ».
    Communication tout à fait logique qui démontre bien que les stocks de Plaquenil sont limités !

    Mais à un moment donné, si aucune communication officielle n’est faite, médecins et pharmaciens en France vont devoir prendre leur responsabilité et cessent d’avoir peur de leur ordre. La prescription et la dispensation du Plaquenil HORS AMM n’est pas nouvelle si l’on prend l’exemple du traitement de patients atteints de la la maladie de Lyme.
    Que les médecins prennent exemple sur le Pr Raoult ou encore sur ce médecin belge qui n’a pas la langue dans sa poche :
    https://www.facebook.com/docteur.resimont/posts/1405784209546256
    https://www.facebook.com/docteur.resimont/

    Et le pharmaciens de répondre : FUCK the Gestapo !!!

  31. Bonjour. Si j’ai bien tout compris le plaquenil ne peut plus être prescrit par mon medecin de ville c ca? J’ai prus ce medoc pour une forme de lupus il y a quelqyes années. Ce n’est pas un médicament anodin. Ma 1ere question est: pourquou le plaquenil est il retiré des pharmacies? Quid des autres maladies traitées par ce médoc ? Comme la sclerose en.plaques. merci de m’eclairer svp.

    • Le Plaquenil est toujours autorisé pour ses anciennes indication, et on devrait pouvoir s’en procurer, le pharmacien le peut.

      • Non on ne peut plus en avoir. Tout a été réquisitionné. Max 1 boite par semaine et par pharmacie

          • réquisitionné ne pas le bon mot (ou alors concerne les grossistes). Personnellement, je travaille dans 2 pharmacies et nous en avons encore pour nos patients atteints de Lupus, PA.
            La phrase « Max 1 boite par semaine et par pharmacie » est tout simplement improbable puisque certaines pharmacies délivrent bien plus de 10 boites par mois habituellement !!! STOP aux fake news, à la désinformation !!!

      • Faux, j’exerce en Guyane Française dont la spécificité est entre autre d’être une zone impaludée
        Plaquenil et NIVAQUINE ont été RETIRÉS …tout simplement et de fabrication suspendue selon certaines pharmacies !!!
        A l’épidémie de COVID19, alors que la saison des pluies ne fait que commencer, il nous faudra faire face au paludisme que nous savons traiter mais que nous ne pourrons traiter faute de nivaquine !!!
        Allô y a-t-il un takari (capitaine) à bord de cette pirogue qui prend l’eau ?

  32. Science et mégalomanie
    J’ai l’impression que les grand chercheurs sont des gens humbles passionnés par l’objet de leur recherche.
    Je ne sais pas si les mégalomanes,ou les savants devenus mégalomanes obsédés par leur image médiatique peuvent faire de grandes dacouvertes

    • réquisitionné ne pas le bon mot (ou alors concerne les grossistes). Personnellement, je travaille dans 2 pharmacies et nous en avons encore pour nos patients atteints de Lupus, PA.
      La phrase « Max 1 boite par semaine et par pharmacie » est tout simplement improbable puisque certaines pharmacies délivrent bien plus de 10 boites par mois habituellement !!! STOP aux fake news, à la désinformation !!!

  33. « PRESCRIRE en premier, DÈS LES PREMIERS SYMPTÔMES, pour éviter l’hospitalisation.  »
    Et vous allez les trouver ou les millions de doses nécessaires pour traiter tous les patients chroniques atteints de lupus, Polyarthrite, Lyme et maintenant Covid-19….???? Bon après si vous trouvez une solution pour multiplier les capacités de production des labos X50, alors formidable. En attendant, le gouvernement fait « à la guerre comme à la guerre » : on traite les hémorragies avant de traiter les petits bobos.
    Pour la com’ du gouv la dessus (c’est comme pour les masques), je suis d’accord c’est stupide.

    • Sanofi a proposé de mettre gratuitement à disposition des millions de doses en stock, de quoi permettre de traiter 300 000 patients. Il en fabrique dans une usine en Espagne. Il y a aussi une unité de fabrication en France, qui peut sans doute rapidement être remise en route (en liquidation judiciaire actuellement)

      • Vous connaissez les ventes de Plaquenil en France actuellement par mois ? Les besoins pour répondre à la nouvelle demande ?
        Les capacités de production de Sanofi par mois ?
        Sanofi a fait un coup de com. Point final.

      • Dr Maudrux, bravo pour votre courage de faire face à ces personnes dangereuses qui trouvent des prétextes pour que des gens diagnostiqués positifs et souffrants continuent à souffrir et à saturer les hôpitaux (tel que Rémy Honoré, Yves Lévy et la clique qui dirige le ministère que dirigeait Madame Agnès Lévy il y a quelques jours)!

        • Je vous remercie ALAIN SCHOLLAERT de me comparer à nos énarques… vous faîtes un élève de Cymes ou quoi ? Re-tourner lire TOUS mes messages !

      • http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-la-delivrance-de-la-chloroquine-encadree-26-03-2020-8288319.php?fbclid=IwAR0lZzHdtJ7WS1n04J3fIe_-r1IidJBqzligUIbJJq2YNm8k3KOSAoCp-HM

        Cela confirme ma réflexion : les laboratoires (Sanofi) sont incapables d’assurer au niveau production en France pour tous les malades dépistés du covid-19.
        Même problématique que pour les masques. La stratégie de communication du gouvernement de « masquer » les défaillances du système de production est incompréhensible ! c’est le b.ab.a, expliquer les choses clairement sans cacher quoi que soit sinon c »est le retour de bâton presque assuré.

    • C’ est pour cela qu’ il faut d’ abord tester et ne traiter que les positifs . A Marseille seuls 30% sont positifs

  34. « LE PLAQUENIL A ÉTÉ RETIRÉ DU COMMERCE ».
    C’est faux. Merci de vérifier avant d’affirmer quelque chose. Avez-vous pensé aux patients atteints de Lupus, PA ? le gouvernement et Sanofi oui car le médicament est toujours disponible dans les officines même si les stocks sont tendus et les livraisons contingentés par Sanofi pour éviter que les gens fassent n’importe quoi.

    • En théorie à ce jour non, en pratique si. Le Ministre a annoncé sortir un décret pour encadrer son usage hors AMM et le réserver à usage hospitalier pour le Covid. En attendant, il a été rappelé aux pharmaciens que « Toute utilisation non conforme à l’AMM doit être signalée à votre centre régional de pharmacovigilance (CRPV), aux autorités sanitaires sur le portail de déclaration du ministère de la Santé ou au laboratoire (France-Pharmacovigilance@sanofi.com), dans le cadre de vos obligations de pharmacovigilance ». Ce qui veut dire en clair que le pharmacien qui le délivre ou le médecin qui le prescrit pour une utilisation autre que celle définie par l’AMM (autorisation de mise sur le marché), c’est à dire le Covid, sera pôursuivi. Ce n’est pas une interdiction ça ?

      • Je suis désolé mais ce n’est pas cela que le texte signifie : vous en faites une interprétation. Par ailleurs, ce texte provient du Laboratoire Sanofi qui veut se couvrir de toute responsabilité.
        Que fait le Pr Raoult actuellement ?
        Des médecins ne ce sont-ils pas faits prescrire du plaquenil ?
        Je suis désolé de vous dire que vous faites du mauvais journalisme avec cette affirmation qui induisent vos lecteurs en erreur et à la polémique et non à l’unité.

      • Ce n’est pas une interdiction en l’Etat. C’est une incitation pour les médecins qui ont peur de leur ordre ordinal (et oui faut avoir un peu de couilles pour prescrire le médoc) à ne pas le prescrire.

    • Sanofi a dit qu’il etait prêt a relancer une production massive. Vous affirmez qu’ils mentent ? Sur quoi vous basez-vous? Et si jamais c’est le cas, Bayer en a des tombereaux, et bien d’autres.

  35. Tout à fait d’accord avec vous, seul bémol votre avis sur les énarques qui ne font qu’appliquer les décisions des politiques. Notre ministre est médecin, de même que Mme Buzin et le directeur de la Santé. Ils n’ont jamais passé le concours de l’ENA, et c’est eux qui ne prennent pas les bonnes décisions. Peut être aussi mal conseillés par des experts médicaux qui ont plus l’habitude des études et publications, voire des plateaux télé que de la prise en charge de patients.

    • Du rôle des énarques. Oui notre ministre de la santé est médecin, et je le trouve bon comme ministre, il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a, c’est à dire rien (pas de sa faute). C’est un des rares ministère qui a souvent un professionnel à la tête, en général on met des politiques (comme Bertrand). Maintenant il faut connaître comment cela fonctionne chez nous. Ce n’est pas le Ministre qui fait la politique du ministère, c’est le directeur de cabinet. Ce n’est pas le ministre qui choisit son directeur de cabinet, premier collaborateur, mais il lui est attribué par les conseillers du premier ministre et de l’Elysée. Tout ce beau monde, directeurs de cabinets et conseillers sont à 90% des énarques. Tout ce qu’on demande au ministre, c’est de savoir présenter la politique établie par le directeur, avec l’accord de l’Elysée et de Matignon, sous contrôle aussi de Bercy. C’est un acteur qui joue un rôle, c’est pour cela qu’on peut en voir un, un jour aux armées, un jour à l’éducation, un jour à la culture. On ne leur demande aucune compétence dans leur ministère. Croyez vous que Véran, médecin hospitalier a les compétences pour diriger du jour au lendemain cette énorme entreprise qu’est le ministère des affaires sociales et santé sans en connaître tout les rouages ? Autre exemple, Castaner, non énarque, mais avec un garde du corps énarque imposé. Rappelez vous pendant la crise des gilets jaunes, le bien portant à lunettes et cheveux courts toujours à côté dans toutes les images, secrétaire d’Etat et haut fonctionnaire énarque, à cette place pour le guider en permanence et lui dire quoi faire, quoi dire (Munoz). Hier soir, ce n’est pas Véran, ce n’est pas Salomon que l’on met tous les jours devant les caméra pour donner les chiffres du jour, mais un énarque, le premier ministre, qui a dit aux journalistes que le Plaquénil ne serait pas autorisé avant le résultat des études. C’était à un médecin de le dire, pourquoi pas ici ? Cherchez l’erreur. De même aucun médecin n’aurait dit il y a 10 jours droit dans les yeux des français que le lendemain tous les médecins recevraient des masques alors qu’il n’y en avait pas. Seuls un énarque ou un politique pouvait le dire. Un ministre qui exprime son opinion personnelle ne fait jamais long feu, ce n’est pas ce qu’on lui demande.

  36. Maudrux a raison: quand il y a le feu on ne regarde pas la couleur du tuyau ni le fait qu’il est peut-etre percé: le tout est que l’eau arrive!!! et on fait intervenir des pros qui on l’habitude (et le savoir) de d’éteindre les incendies
    Plaquenil délivré massivement sous controle et prescription médicale
    A défaut d’autre attitude que proposez-vous ?
    As-t-on réfléchi sur le role de ce produit dans les maladies autoimmunes (Lupus, PR) et sur son action fort vraisemblable sur la « tempête de cytokines » qui tuent les patients atteints de coronavirus?
    Pourquoi tant de tergiversations?

    • Tout simplement parce que nous n’avons pas les moyens de traiter tout le monde (même problématique que la production des masques) !

  37. 74 Ans encore en exercice par passion et pour compléter une retraite quine couvre pas mes frais (cabinet dans habitation+secrétaire)
    J’aimerais dire que je suis pro Raoult
    La différence entre le politique et le médecin est que l’un est responsable du collectif et le second de l’individu auquel il doit s’adapter
    Chacun doit mettre son SAVOIR au service de ses responsabilités …..
    Savoir n’implique pas toujours compétence (écrit en un seul mot!)
    Le Must : ça n’est pas d’imposer son SAVOIR ( savoir qui est la plus belle prison de l’homme à mon avis) mais de GÉRER le DOUTE
    La gestion du doute pour le Collectif revient souvent au politique
    Et sa tâche n’est pas facile
    Alors que le médecin a l’avantage de décider pour l’individu
    Ce qui le met , en matière de décision thérapeutique ,en première ligne
    Nous savons à qui et comment l’on va prescrire une molécule et à qui nous éviterons de la donner sans être assujettis au décideur collectif
    Chacun son metier…..
    Merci Gerard Maudrux

    • Les médecins ont l’habitude de prescrire aux patients des traitements dont ils ne sont pas certains qu’il sera efficace, et ils en évaluent le risque. C’est le béaba de leur métier, ils le font tous les jours, et voilà qu’on considère tout d’un coup qu’ils n’en sont pas capables ? Et ce qui m’énerve : tous ces détracteurs, qu’ont-ils à proposer en attendant le résultat des études (je ne suis pas contre, mais à côté il y a une urgence à régler), de plus efficace et de moins toxique ? S’ils ont, qu’ils s’expriment, s’ils n’ont rien, qu’ils se taisent.

  38. Je suis un lecteur fervent de votre blog mais pour une fois je ne suis pas d’accord avec le côté péremptoire de votre article.
    Llhydroxychloâroquine n’a pas montré jusqu’à présent une efficacité anti viral fin vivo si pertinente. Il est vrai qu’il existe des articles évoquant une efficacité et la petite série du Pr Raoult (éminent scientifique mondialement reconnu) oriente vers un raccourcissement du portage (c’est déjà bien intéressant) mais par vers une amélioration clinique.
    Je pense modestement qu’il est trop tôt pour diffuser largement le Plaquenil, au vu de toutes les âneries que le français moyen est capable de faire ! Une confirmation scientifique serait la bienvenue pour définir les doses et les durées de traitement.
    Je partage votre sentiment que c’est au tout début de l’infection que la prise du Plaquent pourrait être efficace, et si les choses se confirme, il faudra bien que nos abrutis d’énarques finissent par nous faire confiance.
    Ci-dessous un article récent du JIM qui soutien mon propos :
    http://www.jim.fr/_/newsletter/35/2020-03-25?url=/medecin/actualites/medicale/e-docs/de_la_chloroquine_et_du_covid_19_du_pain_et_des_jeux_scientifiques__182331/document_actu_med.phtml
    Avec mes salutation respectueuses.

    • Il y a d’autres séries que celle du Pr Raoult. On m’en a promis les traductions.

  39. INFORMATION IMPORTANTE DE DERNIÈRE MINUTE :

    ATTENTION :

    LE MODE PRINCIPAL DE TRANSMISSION DU COVID 19 SE FAIT PAR LES MÉDIAS !

    • Je n’ai pas de connaissance spéciale, mais je lis beaucoup depuis une semaine. Quelques infos qui pourraient peut-être vous aider :
      Je pense que même à un stade élevé, le traitement peut etre intéressant. Aux Etats-unis, un patient allongé sur son lit, exténué et croyant sa dernière heure arrivée a vu son etat s’améliorer spectaculairement en deux jours. Témoignage d’un médecin qui a soigné 15 personnes :
      https://www.youtube.com/watch?v=ZSqimxmeTyQ

      Dr Grace témoigne aussi de résultats positifs, avec de la chloroquine qui permettrait d’atténuer un « orage cytokinique » en inhibant la réponse virale.
      https://www.youtube.com/watch?v=kYyrQ4RxtOQ&t=28s

      Ici le témoignage du dr ZENAKO de NewYork qui a traité 500 patients en traitement préventif, avec certainement des infectés, et qui est très satisfait des résultats.
      https://www.youtube.com/watch?v=bIgvvqAj7Ac

  40. Ca c’est pour la Nivaquine, déjà testée par moi et le contingent en Algérie
    Avez vous lu au sujet du scandale des masques : une lettre de Hong Kong
    https://yetiblog.org/archives/23061
    A tous les étages, l’incompètence règne, fut-ce avec des super-diplômes !

    • Même commentaire sur les masques de Seraphim (déposé à l’instant sur le premier billet sur ce scandale) qui vit en Chine. Ils sont effarés de la position de nos autorités à propose des masques. La vérité est malheureusement simple : il faut bien trouver une excuse pour cacher qu’il n’y en avait pas. Je pense que maintenant tout le monde l’a compris. Je vous parie que dans 2 ans, on en aura 3 milliards : tous les français vont en acheter 1,5 Md au cas où, n’ayant aucune confiance dans l’Etat, et l’Etat va en acheter autant pour ne plus être pris en défaut, et qui ne serviront à rien ma prochaine fois, les français ayant prévu !

  41. en plus de l’incompétence dont ils font preuve, nos dirigeants démontrent
    une orgueil mal placé et soutenus par des « faux culs » de professeurs et d’experts à la gomme , à leur solde bien évidemment: peu importe pour eux d’arriver après la bataille et de nous priver d’un traitement mis au point par le plus grand virologue mondial et qui marche. VIVE le professeur Raoult.

  42. C’est exactement ce que je penses nos infectiologues qui interviennent a la television ont pris une lourde de responsabilité quand ils on fait retirer le plquenil
    Lorsce que les études officielles seront terminees ils pourront s’asseoir avec bonne conscience sur le nombre de morts qui ne cessera de croître Je suis persuadé qu’eux memes n’hesiterons pas a en prendre en cas de positivite
    J’ai fait de nombreux séjours en Afrique j’ai souvent pris Savarine et nivaquine je n’ai jamais eu de problemes Mais on sait aussi que tout medicament efficace a parfois des effets indesirables
    Laissez le choix aux médecins traitants de prescrire ce produit qui peut sauver des vies et arrêter de tirer à boulets rouges sur le pr Raoult qui est notre seul espoir a l’heure actuelle
    Merci Dr Maudrux pour votre article

  43. C’est tellement évident! Il faut traiter dès le début, sur prescription du médecin traitant. Comment faire pression sur le gouvernement pour qu’il abandonne sa position criminelle qui ne sert que les intérêts de grands groupes pharmaceutiques?

  44. Et en plus le 13/01/2020 a placé le PLAQUENIL sur la Liste II des produits dangereux (cadre vert sur la boite) alors que depuis 2004 il était en vente libre. Du téléphoné. OUI , mon cher Gérard, un véritable scandale ce non accès en Médecine de ville alors qu’au même moment le MAROC l’autorise et réquisitionne tous les stocks de Sanofi Maroc. Il est temps de renverser tous ces incapables des structures sanitaires aussi pléthoriques qu’inutiles et parasites. Redescendons dans la rue pour réclamer le licenciement de toutes ces têtes mal pensantes. Un ancien de la coordination années 80, Serge RADER, pharmacien PS/ cette obligation vaccinale de masse est aussi mortifère, nous y avons trouvé des contaminants divers en sus des composants toxiques déclarés (formol, mercurothiolate, ALU,…=> voir reportage L’ALU TOTAL sur Google)

  45. Connaissez vous la maladie de wipple? Comment est-elle traitée? Ce traitement ne date pas d’aujourd’hui ! Par une association d’hydroxochloroquine doxycycline, et ce n’est pas un traitement de 6 jours mais plusieurs mois au plaquenil et à vie à la doxy. Autre exemple j’ai eu un membre de ma famille, lésé cérébral sévère, qui fait une pneumopathie par inhalation ,non répondant aux antibiotiques , a été traité à l’hydroxychloroqine + azythromy ciné, avec succès. Ce traitement n’est pas si nouveaux que cela. L’hydroxychloroqine n’est pas un antiviral, mais agissant au niveau intracellulaire, peut bloquer la réplication d’une bactérie et même de certains virus.

    • De nombreux médecins qui ont exercé longtemps en Afrique ont fait savoir que là-bas, ils traitaient depuis longtemps les grippes avec la Quinine, et avec succès, tout comme l’Azithromycine.

  46. Je ne suis pas médecin donc profane. A vous lire je vous fais confiance pour renverser la table et vous permettre d’être fidèles au serment , d’hypocrate pour sauver nos vies. Les politiques et les intriguants plieront d’abord et paieront après la crise pour chaque mort pour rien !

  47. Bravo, vraiment un très grand bravo à TOUS ceux qui répètent « chloroquine » sur les ondes et par écrit. Le médicament à usage humain est le SULFATE de chloroquine.
    Le PHOSPHATE de codéine (usage vétérinaire, aquarium, etc) a déjà commencé à tuer:
    « Arizona man dies after attempting to take Trump coronavirus ‘cure’
    Wife survives after couple in their 60s ingested chloroquine phosphate, which Trump falsely claimed was approved to treat coronavirus (The Guardian 24.03.2020).
    Vraiment Bravo!

    • Ne pas confondre Quinine, Chloroquine, et maintenant Hydroxychloroquine (Plaquénil) seul médicament à utiliser. Chaque évolution de la molécule est plus efficace et moins toxique. Chaque médicament peut en tuer certains, mais le virus infiniment plus, et l’hydroxychloroquine moins que d’autres médicaments, comme l’aspirine par exemple, ce que peu savent.

      • Je pense qu’il est vraiment ESSENTIEL de préciser dans tout message POUVANT arriver au grand public et, surtout, aux « médias ».
        Merci.

  48. NOUVELLES IMPORTANTES.

    Résumé de la lettre que le Dr Vladimir Zelenko, médecin de famille agréé par le conseil, de Monroe, New York, datée du 23/03/2020, adressée à tous les médecins du monde, c / c au président Donald Trump, dans laquelle il rapporte que lui et ses collègues traitent environ 500 patients atteints du virus corona dans la communauté de Kiryas Joel et dans d’autres régions de New York.
    Face à l’urgence de la situation, il a développé le protocole de traitement suivant en milieu préhospitalier, c’est-à-dire en ambulatoire:
    1. Hydroxychloroquine 200 mg deux fois par jour pendant 5 jours;
    2. Axzithromycine 500 mg par jour pendant 5 jours;
    3. Sulfate de zinc 220 mg par jour pendant 5 jours.

    Avec ce schéma, il ne rapporte que des résultats positifs:
    zéro décès,
    zéro intubation,
    zéro hospitalisation.

    À l’exception de 10% des patients souffrant de nausées et de diarrhées transitoires, aucun autre effet indésirable n’a été observé.

    Il applique le régime dans les cas suivants:
    1. Tous les patients ayant des difficultés respiratoires;
    2. Tous les patients dans la catégorie à haut risque, même avec des symptômes légers;
    3. Patients jeunes, en bonne santé et à faible risque uniquement s’ils ont des difficultés à respirer ou sont à haut risque.

    Il a combiné les données disponibles en Chine et en Corée du Sud avec une étude récente réalisée en FRANCE
    Les raisons qui sous-tendent son schéma thérapeutique sont les suivantes:
    – l’hydroxychloroquine aide le zinc à pénétrer dans la cellule;
    – le zinc ralentit la réplication virale au sein de la cellule;
    – l’azithromycine prévient les infections bactériennes secondaires.
    – Affirme que ces deux médicaments et le zinc sont bien connus et généralement bien tolérés et que le risque pour le patient est faible.
    Il recommande de commencer le traitement en ambulatoire le plus tôt possible pour prévenir le syndrome respiratoire aigu, la nécessité d’une hospitalisation et pour sauver des vies.

    Adresse du Dr Vladimir Zelenko:
    501 Rt 207, Monroe, NY 19850
    Et votre téléphone est le 1-845-238-0000

  49. La gestion de cette crise majeure par le gouvernement est calamiteuse depuis le début. Mensonge sur l’inutilité des masques alors que l’absence de tests ne permet pas de savoir qui est atteint, mensonge sur la livraison, ou plutôt l’absence de livraison de masques, mensonge par omission consciente sur les chiffres communiqués chaque jour et maintenant retrait des officines du seul traitement permettant, sur les patients, une baisse rapide de la charge virale et donc permettant d’éviter nombre d’hospitalisations.
    C’est évidemment dès que le test est positif que le cocktail proposé par le professeur Raoult doit être administré. La mesure prise par le gouvernement aura donc pour conséquence de retarder considérablement son administration et donc d’en abaisser tout aussi considérablement l’efficacité.
    C’est, au contraire, aux médecins de ville de prescrire ce traitement, le plus tôt possible, tout en étant vigilants aux quelques effets indésirables qu’il peut présenter mais qui sont indiscutablement inférieurs à l’évolution clinique de l’infection en dehors de ce traitement.
    Messieurs du gouvernement et de l’administration, combien de morts vous faudra-t-il avant d’entendre raison et de revenir sur vos dispositions indignes, méprisantes pour le corps médical, et irresponsables.
    Errare humanum est, perseverare diabolicum.
    Nous ne l’oublierons pas

  50. bonjour
    je suis tout a fait d accord avec le dr. Maudrux
    Je viens de consulter une patiente travaillant a l ars qui me dit que les seules réponses faites par les dirigeants étaient de dire que l on ne voulait pas renouveler les meme erreurs que me. Bachelot
    donc pas de masque ,pas de gel,une commande ridicule de masque…
    l administration centrale est maintenant fermé les directeurs sont meme atteints…
    je suis revolté par tout ce que l on entend…
    ps= je ne met que mon surnom car il faut savoir que l on est surveillé….(les services de l état sont très actif,ce n est pas de la paranoia…)

  51. Très bon article , qui malheureusement tire à vue su ces personnalités qui ne sont pas avantagées, mais simplement vivent aux abords de l’IHU.
    Ils sont visités par 600 patients / jour, ils ont 75 lits. Donc il y a du monde de traité, pas que des privilégiés.
    Vous faites une erreur à citer ainsi. Je le partegerais volontiers si vous enleviez ce passage. Sinon dommage.
    Bien cordialement

    • Non je ne retire pas, car il y a dans ce pays des privilèges anormaux (ce qui suppose que j’en accepte des normaux) refusés à tous. Pourquoi on ne dépiste pas les Français, lorsque tous les députés faisaient la queue dans leur infirmerie (à une date que j’ai cité dans un billet précédent). Par contre des excuses, oui, et je salue et remercie Estrosi, sa femme (« Laura du Web »), Valérie Boyer qui le disent et défendent cette position haut et fort. Ce n’est malheureusement pas eux que je vise, mais le système, et encore malheureusement sans nom le discours est moins crédible, cela devient des propos non vérifiables. Quid des autres députés et sénateurs et membres du gouvernement ? Je sais que s’ils le désirent ils ont accès à ce médicament, ce qui n’est pas votre cas.

  52. Merci cher confrère de rester la voix des sans voix, des sans masques, des sans gants.
    De plus ne pas omettre que Y Levy, mari d’Agnès Buzyn, directeur très influent d’Inserm, essaie de phagocyter les IHU, et est un ennemi personnel de D Raoult.
    Lisez http://www.geopolintel.fr/article2194.html pour y apprendre aussi l’arrêté du 13 janvier 2020 signé Salomon-Buzyn classant comme par hasard l’hydroxychloroquine en substance vénéneuse.
    Stoppons les « experts » prêts à soutenir n’importe quoi pour passer dans le poste et envoyons d’urgence en EPAD J Salomon an Co.

    • Vous oubliez aussi une catégorie qui a intérêt à démolir Raoult et qui été sélectionnée en premier par les autorités pour les tests, et qui ont des traitements à quelques milliers d’euros à caser. A 4 euros la boîte, c’est tuer la profession.

  53. Seule raison invoquée : des effets secondaires à haute dose. Tiens donc ? Vous en connaissez beaucoup, vous, des médicaments qui ne sont pas dangereux à haute dose ? Je ne suis pas un grand fan et théoricien du complot, au contraire je m’amuse plutôt à les démonter, mais là, sincèrement, ils se comportent comme des meurtriers en puissance.
    Mais qu’importe car nul doute qu’à l’heure des comptes, ils se cacheront tous derrière leur immunité. C’est commode.

  54. La stratégie de nos dirigeants contre cette guerre est la même que celle de Vercingétorix à Alésia… on connaît le résultat.

  55. Statisticien, ayant travaillé et travaillant sur la santé, je vous remercie.
    Bravo !
    Votre article est parfait.
    Je me permets de commenter er d’envoyer quelques remarques.
    Je rappelle que Raoult n’est pas n’importe qui – il suffit de voir sa bio sur WP – et ses pairs infectiologues le reconnaissent – il a eu leur grand prix en 2020. Seulement en France quelques profs hospitaliers (la jalousie est un vilain défaut) et des bureaucrates.
    Ensuite le Plaquenil, c’est cette bonne vieille Nivaquine que tous ceux qui sont allés en zone palu connaissent. Il y a parfois quelques nausées mais tous ceux qui en ont pris sont revenus (d’ailleurs parfois avec le palu car la nivaquine est en réalité fort peu efficace pour le palu).
    Il faut aussi rappeler qu’après leur expérience in vitro, les Chinois ont mené aussi des essais sur les patients.
    Il y a aussi SANOFI qui a proposé d’offrir des millions de doses de Plaquenil (son nom pour la Nivaquine), brisant ainsi le front des Big Pharma, très peu intéressés par des essais avec des molécules dans le domaine public et du coup très peu coûteuses (Nivaquine et les autres : 1 à 2 centimes le comprimé). SANOFI a compris que ça allait se gâter. Mais, comme vous le dites, on a retiré aux libéraux le droit de prescrire le Plaquenil.
    Encore bravo et merci

  56. Le bon sens même, un plaisir de vous lire, comme toujours.
    J’ai lu que la Chloroquine n’était pas fabriquée par Sanofi mais par un sous-traitant qui serait en liquidation judiciaire. Votre commentaire ?

    • La molécule est dans le domaine public depuis longtemps, et est fabriquée par de nombreux laboratoires dans le monde entier. Sanofi a proposé ses stocks, cela ne doit pas être le seul. Ceci dit, en France, à force de blocage des pris (dérisoires), on a tué l’industrie et il y a de moins en moins de fabricants, et de recherche, financée par les marges qui n’existent plus. Une boîte d’antibiotiques à 3-4 euros, pharmacien, grossistes, transport, coût de l’emballage compris, pas rentable à fabriquer, et il ne reste rien pour la recherche.

      • Encore une fois merci mon cher Confrère.
        Une précision concernant la prescription uniquement autorisée dans les hôpitaux et, comble de l’ignorance, uniquement chez les malades en voie de décompensation. Cela sera déjà trop tard (on le sait depuis longtemps) et on dira alors que le Plaquenil est inefficace: encore une manipulation ou bien une ignorance coupable ? A méditer.

      • Ce n’est pas la recherche qui coûte cher, c’est le marketing. Les 10 plus grosses firmes pharmaceutiques mondiales dépensent 750 milliards de $ en marketing et seulement 280 milliards de $ en recherche. Pour augmenter leurs marges il suffit qu’elles dépensent moins en marketing.

  57. Bonjour Régis…

    Je serais curieux de savoir combien vous avez reçu de patients suspects de covid 19 depuis la semaine dernière ??

    Probablement quelques-uns?! entre la lecture des diverses études dont vous avez pris connaissance en anglais… et auxquelles vous vous référez de manière excessivement méprisante à l’égard de ceux qui n’ont pas votre opinion.

    Opinion largement manipulée par l’Éternel bien-pensance à la française dont on sait pertinemment que le conflit d’intérêt en constitue le dénominateur commun.

    Je serais tenté de dire qu’à défaut d’être porté largement faute de disponibilités, les masques en ces temps de crise tombent et le temps viendra quand cette épidémie sera maîtrisée de tirer les conclusions sur les attitudes de chacun jusqu’au plus haut niveau de l’état.

    Nous pourrons dire alors un mal pour un bien si cela amène à des réformes, à une restructuration de notre système sanitaire dans le sens tant espéré par tous les acteurs de santé depuis plus de 40 ans.

    En attendant, le mal ce n’est pas l’hydroxychloroquine ou le Zithromax…… le mal se nomme Sars cov 2…… et contrairement au plaquénil qui aurait tué un patient au cours d’une étude, lui il a causé plus de 6000 morts en Italie et nous avons largement dépassé le cap des 1000 décès en France alors même que la mortalité dans les EHPAD n’est pas encore intégrée à ce chiffre…..

    en premier ne pas nuire….. c’est écrit en latin dans nos dogmes médicaux
    Je vous laisse, mon cher Régis, avec cette simple réflexion en français, n’est ce pas….. l’ennemi est-il le coronavirus chinois ou le professeur Didier Raoul.?
    Lequel des deux fait le plus de dégâts dans la population mondiale et évidemment nationale.
    Méditez quelques instants et vous verrez, la réponse vous apparaîtra telle une évidence

    Dr Merlenghi Jean Marc
    Généraliste Ajaccio

  58. Même en pleine crise les médecins généralistes font du ouin ouin contre l’hôpital, je suis tombée par hasard sur cette publication, qu’est ce que ça me gonfle. L’incompétence du gouvernement ne signifie pas du tout alors pas du tout que les médecins de ville sont compétents dans leur ensemble, il y a de tout….et leur savoir est celui des biologistes et ils sont loin d’avoir tout retenu et encore plus loin d’avoir tout compris MAIS ils ont le droit de prescrire….il faut passer par eux et parfois cela entraîne la mort ou des retards de plusieurs mois dans des diagnostics importants. Dernière énorme connerie d’un médecin que je connais, médecin du travail, ce médecin qui croit que ses années à apprendre par cœur des trucs qu’il n’a pas compris lui donne le droit de faire des injonctions à tous , la dernière (hier) : n’utilisez pas de masques cela ne sert à rien et le dépistage ne sert à rien…… faut arrêter de répéter les conneries dites par des politiques qui eux au moins savaient qu’ils disaient des conneries mais essayaient de se raccrocher aux branches pour minimiser leur imprévoyance.

    • Pas question de dire que les médecins hospitaliers ou de ville sont plus ou moins compétents, ce sont les mêmes, avec la même formation. C’est le gouvernement qui estime que l’un est compétent, l’autre pas, et qui retire les armes aux uns au détriment des autres, et les patients qui trinquent.

    • Vous dites que ça vous gonfle ??? et ben moi, je vous trouve gonflé !!! vous dites explicitement que, nous, les généralistes nous sommes des tueurs ou ai-je mal compris ? C’est, à mon sens, il y a à peine quelques semaines, l’hôpital a demandé aux généralistes de participer au premier tri des urgences, de mettre en place les premiers traitements, … Je suis fier de n’être qu’un pauvre généraliste de campagne, j’ai aussi l’humilité de penser que je ne sais que très peu de chose de la médecine. Faites vous aussi votre introspection, vous verrez que vous n’en savez pas plus que moi en dehors de votre spécialité. Quant aux dire de notre confère, médecin du travail, je suis d’accord avec vous, il y a des moments où il vaut mieux se taire.

    • En pleine crise chère ou chère Brune les médecins généralistes reçoivent dans leur cabinet tout un tas de patients covid 19 positif au mépris du danger juste pour pouvoir décharger le système hospitalier qui est en surchauffe et accessoirement faire leur travail de médecin en gardant la tête froide et au mépris du contexte du moment.
      Vous avez donc une drôle de façon de manifester votre soutien et vous encouragements pour des personnes qui se mettent au service des autres juste par vocation.

      Il semble cependant à la teneur de vos propos et leur agressivité intrinsèque fondé sur vos histoires de guerre personnel, que vous soyez dans une phase phobique bien légitime actuellement

      Cela dit les forum de médecins ne sont peut-être pas la meilleure place pour se défoule et vous avez pour ça les réseaux sociaux.

      Garder son esprit critique est une chose.

      Faire feu de tout bois sans discernement en alimentant des polémiques qui n’ont pas lieu d’être en est une autre

      Dr Merlenghi Jean Marc
      Généraliste Ajaccio

    • Chére Brune, je pourrais vous donnez des exemples de médecins hospitaliers qui font des erreurs aussi. l’une des dernières est une neurologue hospitalière qui demande à un patient psychotique bien équilibré d’arrêter ses neuroleptiques car il a quelques troubles cognitifs. Heureusement il ne l’a pas crue et est venu me demander mon avis… Il faut rester humble et savoir faire confiance. A l’hôpital on est prompt à critiquer la ville, mais quand j’adresse un patient avec un diagnostic bien fait ce n’est pas souvent noté dans le compte rendu … M Maudrux a raison, mais je pense qu’il ne sera pas écouté, et que la médecin de proximité, qui prend en compte le patient, ses croyances, son environnement… est condamnée. Pour le médecin du travail il a peut etre voulu dire ce que disent de nombreux médecins hospitaliers aussi : un masque mal utilisé est inutile. Quand je donne des masques aux patients à risque, je le leur fait mettre devant moi. Là ils peuvent être protégés. Il faut faire confiance .

    • Dommage de voir 1 commentaire anti-confraternel, dans 1 période où il faut se serrer les coudes et s’épauler les uns les autres.
      Nous sommes dans la même branche, avec le même diplôme de docteur , mais, nous n’exerçons pas le même métier…..dans la réalité nous sommes complémentaires. Si vous voulez le voir pour le croire, je vous invite à aller faire des visites avec moi , dans 1 camp d’une centaine de caravanes, où dans des quartiers dits difficiles, en pleine nuit bien sûr.
      Je ne vous en veux pas, j’ai 1 certain nombre de copains travaillant à l’hòpital avec qui je m’entends très bien et qui sont toujours étonnés de ce que nous arrivons à faire avec simplement 1 sthéto + 1 tensiomètre et 1 otoscope.
      Bien confraternellement

    • Dire que ce traitement a tué un patient en cours d’étude n’engage que vous. Raoult dit qu’il est arrivé dans un tres mauvais état et n’a pris qu’un jour de traitement avant de partie en réanimation. Allez voir ses vidéos sur le site de l’IUHM, si jamais vous vous interessez à la vérité.

  59. Bravo Docteur pour votre coup de gueule ! Ce que vous écrivez est la STRICTE VÉRITÉ. Ne nous laissons plus embobiner par nos politiques. Nous leur demanderons des comptes (judiciaires) le moment venu ! Bien entendu, à tous ceux qui ont été aux commandes ces dernières années …

  60. Bonjour Docteur, merci pour vos infos. Rejoignez nous sur le groupe facebook « didier raoult vs coronavirus »…pour faire encore plus bouger les choses. Nous sommes 164000 à le soutenir .

  61. L’étude de Gautret et al (dont Raoult) a été initiée bien aprés que les 13 études chinoises aient été commencées. Elle n’est donc pas nouvelle, sinon pas son manque de rigueur. Elle n’a d’ailleurs été publiée que dans une revue dont le rédacteur en chef est un membre de l’équipe de Raoult.
    La faible mortalité en Coree s’explique par le fait que 60% des dépistés étaient des femmes jeunes (20 à 40 ans).
    Arrêter de vous regarder le nombril franchouillard, lisez la litterature mondiale et en particulier chinoise et coréenne, publiée en anglais : plusieurs centaines d’articles,d’etudes, sur tous les domaines médicaux impactés par le Covid-19 (confinement, dépistage massif ou ciblé, chloroquine et les 500 thérapeutiques étudiés à un moment ou un autre (y compris médecine traditionnelle chinoise : essai arrêté en raison d’effets secondaires). Arrêter de prendre vos références médicales sur les réseaux sociaux, et calmez le jeu au lieu d’y jeter de l’huile…

    • Bonjour Régis…

      Je serais curieux de savoir combien vous avez reçu de patients suspects de covid 19 depuis la semaine dernière ??

      Probablement quelques-uns?! entre la lecture des diverses études dont vous avez pris connaissance en anglais… et auxquelles vous vous référez de manière excessivement méprisante à l’égard de ceux qui n’ont pas votre opinion.

      Opinion largement manipulée par l’Éternel bien-pensance à la française dont on sait pertinemment que le conflit d’intérêt en constitue le dénominateur commun.

      Je serais tenté de dire qu’à défaut d’être porté largement faute de disponibilités, les masques en ces temps de crise tombent et le temps viendra quand cette épidémie sera maîtrisée de tirer les conclusions sur les attitudes de chacun jusqu’au plus haut niveau de l’état.

      Nous pourrons dire alors un mal pour un bien si cela amène à des réformes, à une restructuration de notre système sanitaire dans le sens tant espéré par tous les acteurs de santé depuis plus de 40 ans.

      En attendant, le mal ce n’est pas l’hydroxychloroquine ou le Zithromax…… le mal se nomme Sars cov 2…… et contrairement au plaquénil qui aurait tué un patient au cours d’une étude, lui il a causé plus de 6000 morts en Italie et nous avons largement dépassé le cap des 1000 décès en France alors même que la mortalité dans les EHPAD n’est pas encore intégrée à ce chiffre…..

      en premier ne pas nuire….. c’est écrit en latin dans nos dogmes médicaux
      Je vous laisse, mon cher Régis, avec cette simple réflexion en français, n’est ce pas….. l’ennemi est-il le coronavirus chinois ou le professeur Didier Raoul.?
      Lequel des deux fait le plus de dégâts dans la population mondiale et évidemment nationale.
      Méditez quelques instants et vous verrez, la réponse vous apparaîtra telle une évidence

      Dr Merlenghi Jean Marc
      Généraliste Ajaccio

    • Regis, bonjour
      Je suis très attristé par votre verbiage
      Je ne sais pas qui vous êtes et suppose que vous ne devez pas avoir grand chose à faire en dehors de la lecture de la littérature »mondiale » en particulier chinoise et coréenne que semble-t-il vous avez épluchée dans ses moindres idéogrammes.
      Merci de votre message fort significatif et représentatif d’un certain type de personnalité qui, nous en sommes assurés, ne sera pas touché par le corona

  62. En 1914, on a envoyé mon grand-père charger à cheval……contre les tanks allemands (véridique et vérifiable).
    Un siècle plus tard , la bêtise de notre soit disant élite française est encore pire.. Décider (non pas dans l’urgence., mais après avoir « mûrement réfléchi »), de nous supprimer tout l’équipement nécessaire à nôtre protection, puis de nous envoyer au front, armés
    d’un inoffensif sthétoscope……Un enfant de 7 ans dirait probablement que c’est criminel !!!

    • c’est vérifié: le seul tank allemand a été le A7-V arrivé en octobre 1917 ( vérifiable … ). Votre commentaire est de plus sans intérêt.

    • En 1914, c’est bien les 4e, 8e et 10e divisions de cavalerie francaises (du corps du general FRANCHET D’ESPERREY) qui contre-attaquent sur la Marne brisant ainsi l’offensive allemande. Pas de chars Allemands en face avant 1917… félicitez votre grand-père et vérifiez vos sources !

    • Désolé pour mon obsession du détail mais en 1914 les tanks n’existaient pas.

  63. Gestion aberrante d une crise annoncée par une gouvernance de traites menteurs incompetants et suffisants souhaitant une evolution favorable grâce aux soignants de première ligne et de nos confrères et personnel hospitalier

  64. On est au 14 ème siècle en France, au temps de la puissante inquisition!
    J’ ai honte pour mon pays.
    On verra beaucoup de sacrifiés sur l’autel du grand capital.
    Un chirurgien à la retraite fatigué de lutter contre les administrations destructrices.

  65. Cher Confrère,
    Je commente pour la première fois, ce n’est pas franchement mon style, mais trop, c’est trop.
    Tout d’abord, je tiens à vous dire, sans flagornerie, respect, pour votre acuité intellectuelle, votre courage, votre opiniâtreté , votre clairvoyance.
    Vous êtes rare, merci d’exister.
    Perso, je vais tenter de m’atteler aux dégâts collatéraux’pédopsy’….
    Qui s’en inquiète?

  66. Cher Dr Maudrux
    D’habitude pleinement d’accord avec vous mais là je ne vous suis plus.
    Il faut lire ce papier pour comprendre qu’il s’agit de résultats préliminaires sur très peu de patients dont certains ont été exclus, un est mort. Comment voulez vous tirer des conclusions pratiques de cette étude? Il se peut que l’hydroxychloroquine ait une efficacité (surtout en combinaison avec l’azathioprime) mais de grâce n’envoyez pas un message d’espoir qui pourrait être contredit et surtout priver du produit ceux qui en ont besoin actuellement. Les études ont débuté et on pourrait avoir des résultats très rapidement.

    • Cf réponse au Dr David. Il n’y a pas que l’étude de Raoult. Et le décédé après 48h a été pris trop tard, justement ceux que veut prendre l’étude ! Non les études n’ont pas encore débuté, vous connaissez la lenteur de notre administration, de ses protocoles imposés. Quant à l’interprétation, Macron vient d’inventer un nouveau comité d’experts, qui s’ajoutent aux existants, dans un souci d’inefficacité et de contradictoire. Dans 4 semaine, on commandera les doses pour tous, avec 1 000 morts entre temps. Combien de morts va faire le Plaquénil ? Zéro. Quel est le risque si cela ne marche pas ? Quel est le risque si cela marche ? La décision, en fonction de ces 2 réponses est rapide, sauf pour nos experts.

      • « Combien de mort lié au Plaquenil : zero »
        Faux . Déjà 1 aux USA (a confondu phosphate de chloroquine) 2 jours aprés le conseil de Trump d’en donner àtout le monde.

        • C’est ce que je dis, futurs morts avec du bricolage hors médecin traitant.Et puis ne prenez pas une « image » pour argent comptant. Dire 1, 2, 10 est stupide, dire zéro, cela veut dire presque pas, mais pas du tout. Tout médicament actif a ses inconvénients, même l’aspirine tue, et plus que le Plaquénil.

  67. Faut il abandonner la medecine par les preuves en raison du caractère foudroyant d’une épidémie ?
    Peut-être si l’urgence l’impose mais cela ne doit pas supprimer l’analyse scientifique des faits . Je pense que le l’analyse scientifique doit être aigüe mais tout aussi rigoureuse compte tenu compte tenu des emballements émotionnels et mediatiques

    • On s est bien assit sur la démocratie et les droits de l homme dans l urgence, on peut bien tester un médicament, on est plus à ça prêt.

    • Il s’agit de médicaments utilisés depuis plusieurs décennies et par des millions de patients pour d’autres pathologies( au pire ils sont peu efficaces sue le COVID 1) mais s’ils permettent une diminution de la période de contagiosité et s’ils préviennent les complications pulmonaires c’est un scandale sanitaire de ne pas les utiliser au bon moment c.a.d dès les 1° symptômes
      Merci Dr MAUDRUX

    • Nous ne sommes pas dans une situation normale, mais d’urgence vitale. Pour une molécule nouvelle, inconnue, d’accord avec vous, rigueur scientifique, ne pas tuer pour un médicament qui ne fait pas ses preuves. Ici, attendre 3-4 semaines, soit après le pic, c’est à dire en tuer quelques uns, pour une molécule connue depuis 70 ans, avec des études étrangères au moins significatives si elles ne sont pas scientifiques, qu’est-ce que cela coûte si cela ne marche pas ? On a tout à gagner, rien à perdre. C’est faire peu de cas aussi d’une sommité internationale reconnue depuis des années, à qui on a confié le plus gros laboratoire à virus de France. Au moins que cela serve à quelque chose. Pourquoi distribuer des moyens à des chercheurs qu’on n’écoutera pas ?

    • Vous imaginez si en juin 1885, on avait répondu au petit Joseph Meister, 11 ans, qu’il fallait attendre un « protocole »?!? Ce ‘on’ s’appelant Louis Pasteur, effectivement décrié pour sa méthode peu méthodique, on en serait où aujourd’hui? Enfin, il s’agit ici de 6 jours de traitement. Dans 6 jours on saura, on pourra toujours abandonner la Chloroquine et passer le 1er avril à autre chose!!!

  68. Comme d’habitude réflexion de bon sens du Dr MAUDRUX Au début on envoie le personnel soignant sans protection puis on le prive de traitement : exactement la même situation que le militaires en Afrique mais eux ont un devoir de réserve, pas nous, activons nos informations et le soir à 20 heures sifflets pour nos gouvernants

  69. Merci pour cet article et coup de gueule.
    C’est un scandale d’Etat qui n’est qu’une strate d’un scandale plus global impliquant de nombreuses personnalités politiques.
    Effectivement et sans surprises, il y a ceux qui ont accès à des soins et tests, et l’écrasante majorité du pays qui regarde passer les trains. A ce sujet, ces cuistres « people » n’ont même pas la décence de la mettre en veilleuse, et s’affichent sur les réseaux sociaux en disant qu’ils ont été dépistés ou traités. C’est dire le décalage avec le réel de ces gens.
    Témoignage :
    Pour ma part, j’en suis probablement et ma femme de fait (ni testé ni soigné, ni rien en fait > « restez chez vous » et j’oscille entre fièvre, toux persistante, essoufflement) précisant que je n’ai pas d’allergies et n’ai jamais eu d’état comparable à celui actuel, ni j’ai le souvenir d’avoir attrapé la moindre grippe dans ma vie, j’ai 63 ans.
    Un membre de ma famille lutte actuellement contre la mort, le pronostic est plus que noir.
    Il avait alerté le 15 depuis quelques jours sans que cela n’émeuve personne, son état s’est dégradé brutalement, les sapeurs pompiers sont venus le chercher au bout de 10 heures d’attente. actuellement en réa, coma artificiel, on attend en fait la mauvaise nouvelle.
    Son épouse n’a pas fait l’objet de suivi, elle même est atteinte, et comme son mari, comme tous en fait, il lui a été demandé de ne pas sortir de la maison. Aucune assistance n’a lui a été proposé, rien…

    • Choqué comme vous par la peopolisation déplacée. Je pense toujours que cette grippe restera dans l’histoire comme pas plus méchante que la grippe saisonnière (démonstration dans un prochain billet), mais comme un immense scandale dans sa gestion. Inacceptable quand il s’agit de santé. Quand on est en guerre, on n’envoie pas au front les soldats pour protéger les citoyens sans casques et en confisquant leurs armes. Ils ne protègent plus personne.

    • BRAVO, médecin tropicaliste ayant exercé plusieurs années en Afrique Centrale comme épidémiologiste et santé publique (je sais ce qu’est une épidémie), j’exerce comme généraliste dans les quartiers Nord de Marseille, je suis effaré par les décisions de nos « bien pensants »! Didier Raoult a pris la bonne décision et le rapport bénéfice-risque attendu est a priori plus que bénéfique. Il faut utiliser la chloroquine d’emblée. Des milliards de doses ont été prises contre le Palu (moi-même j’ai pris pendant plus de 20 ans tous les jours de la Nivaquine (réputée plus dangereuse que le Plaquenil). IL FAUT FAIRE UNE PETITION DES MG DE VILLE pour faire pression. Le COVID c’est bien, mais il faut le stopper revenir à tout le reste des pathologies qui tuent bien plus tranquillement et anonymement et sans aucune médiatisation ….

  70. Comme vous l’avez très bien dit, si on utilise ce médicament a la fin de la maladie cela n’aura aucun effet sur la détresse respiratoire… Et ils pourront dire que ça ne marche pas… désolant et effrayant… Écoeuré

  71. C’est de l’EBM ( evidence based médecine)
    Contrairement à ce que dit notre ministre de la santé il ne faut pas réserver le trt Plaquenil aux cas graves, il ne sera sûrement pas efficace chez un malade en SRAS
    Mais il y a une chance en début d’atteinte, il peut diminuer le temps de contagiosité et le risque thérapeutique parait très faible par rapport à d’autres antiviraux
    Prescription en première ligne

  72. Merci c’est aussi ce que j’avais compris.
    Sur l’île de La Réunion, nous vivons une situation folle avec une ARS dépassée et déjà incapable de gérer l’épidémie de dengue. Dans ll’île, personne ne fait confiance à ces énarques. L’Union sacrée, oui ! Mais sans eux…

  73. Je suis révoltée, et vous remercie de vos actions pour vaincre cette pandémie malgré l’inaction du gouvernement. Merci à vous tous et portez vous bien.

  74. Bravo Gerard tout cela ce n’est que du bon sens! Il faut absolument faire cette association pour faire débloquer les stocks de plaquenil et de tests ; d’accord avec toi pour l’intervention du président de l’Ordre premier généraliste de France
    Amitiés

    • Je ne sais pas, et c’est désolant. Gueuler, relayer les infos comme les miennes (je ne dois pas être le seul). Je ne comprends pas les confrères qui comme à l’instant sur TF1, disent qu’il faut attendre le résultats d’essais. Cela a été fait ailleurs, ce médicament est connu depuis 70 ans, ce n’est pas une molécule nouvelle à tester avec prudence. Laissons les médecins prendre leurs responsabilités. Ce « haut comité scientifique » est le même que celui qui a dit que le stock de masques était inutile, que le dépistage était inutile,…

      • Ils ont peur des pressions politiques je pense ! les médecins courageux, ça devient rare 😉 bonne continuation et bonjour de Belgique où je relaye, ainsi que d’autres vos bonnes informations !

  75. d’apres ce que j’ai compris,le trt marche parfaitement en debut
    donc il faudrait 1:tester,2 traiter massivement des le debut et sous surveillance cardio avant que les atteintes pulmonaires apparaissent;
    je crains que le trt soit inefficace si donne trop tard
    il faudrait plus decentre de depistage,et des lits dedies covid sans complication jusqu’à ce que la charge virale se negative
    je pense que le gouvernement doit etre sensible a l’opinion publique et il doit y avoir un moyen d’agir

  76. Docteur en droit Ingénieur Economiste 65 ans A la Faculté de Nancy pour se présenter à l oral du Concours ENA certains apprenait le Journal Le Monde par coeur pour pouvoir expose durant 20 mn un sujet sur la qu aucun étudiant n avait potassé CQFD Rions ou sortons la guillotine ! De famille de médecins je vous soutiens avec coeur RICHARD

  77. Merci merci pour vos missives tellement bien documentées et accessibles à tous, à quelle adresse rejoindre l’ association des médecins révoltés?

  78. Je partage votre avis, il faut être impitoyable sur la communication concernant la prescription
    Con jointe ment il faut faire parler la poudre ( intellectuellement parlant !) afin de faire comprendre aux décideurs non médecins et médecins que le responsable mais pas coupable ne passera pas
    Merci confrère en souvenir de nos combats commun avec la Fédération des ch d

  79. ils n ‘ont pas vu venir la pandémie
    ils méprisent les marseillais
    incapables dangereux

  80. Il faut travailler pour aider nos compatriotes dans la mesure du possible et préparer le dossier d’accusation des politiques quand cette épidémie sera arrètée malgré eux…..

  81. Le critère d’efficacité d’un traitement antiviral c’est son action antivirale que l’on peut mesurer maintenant assez facilement (C’est bien sûr plus compliqué sur des prélèvements naso-pharyngés que pour une charge virale plasmatique. Le juge de paix est alors la negativation des prélèvements). Si un traitement antiviral efficace n’empêche pas une évolution péjorative c’est qu’il a été administré trop tard ou que la physiopathologie de la maladie est plus compliquée. Donc il faut confirmer le potentiel antiviral du traitement (ce n’est ni compliqué ni long) et en tirer les conséquences en traitant largement tous les patients infectés. C’est le moyen universalement connu pour casser une épidémie.
    Bien sur ce n’est que l’avis d’un virologue retraité sans importance pour un énarque omniscient.

  82. Nous devons rejoindre le collectif de Médecins qui a porté plainte contre Busyn et Philippe. La force d’un groupe structuré est énorme. Nous devons proposer à ce groupement de préparer sa structure Associative, c’est simple, et sera réalisé en une journée si préparée. Il est urgent de constituer le trésor qui est l’Arme Fatale pour exterminer l’ennemi en cas de guerre. Cher Dr Maudrux, cher Confrère, prêterez vous votre compétence à cette future Association ?

    • Pourquoi pas ? Pour apporter mes idées, ma vision et mon esprit de synthèse, des conseils, mais pas pour faire partie de l’organigramme, j’ai assez donné. Utilisez quand même ceux qui sont plus sur le terrain, Marty, Hamon. Regroupez, mais pas un machin en plus.

  83. oui tout à fait d’accord ,on est assailli de pseudo experts qui n’y connaissent rien..et tout ce cenacle qui tourne autour de Jupiter ses faux culs ses hypocrites…paroles paroles oui il faut suivre le professeur Raoult …

  84. On a une chance sérieuse de réduire au minimum la charge virale et donc une chance de guérir les patients et une chance de connaître parfaitement cette molécule depuis 1949 et on hésite encore ??

  85. Bonjour, quelle(s) source(s) pour l’indication et les effets de l’Hydroxychloroquine en début de maladie ?
    Merci
    Bien confraternellement

    • Quelle source ? le bon sens. Diminuer la charge virale avant les complications, pas après. Ceci dit il faut traiter aussi les hospitalisés.

    • J’ai eu le temps de chercher : Gautret et al. (2020) Hydroxychloroquine and azithromycin as a treatment of COVID‐19: results of an open‐label non‐randomized clinical trial. International Journal of Antimicrobial Agents – In Press 17 March 2020 – DOI : 10.1016/j.ijantimicag.2020.105949
      pour ceux que ça intéresse

      • il n’y a même pas besoin de chercher les preuves. Un autre médecin dit qu’un très bon anti viral et anti bacterien c’est l’iode. EN 1945 on mettait de l’iode sur les masque et on évitait toute contamination, à cet époque il n’y avait pas de masques extraordinaire !!!

    • J’aimerais comprendre un jour pourquoi je suis incompétent le matin si je travaille en ville et compétent l’après-midi si je travaille à l’hôpital. Si quelqu’un à la réponse ? Bonne journée

      • Seul un énarque a la réponse. Nous médecins sommes incompétents pour comprendre cela. Tais-toi et bosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.