140

Covid : les erreurs de Discovery

Discovery est une étude, menée dans 7 pays dont la France depuis le 22 mars, visant à tester sur plus de 3 000 patients ( 800 Français ) cinq types de traitement : soit rien (traitement actuel sur les symptômes), soit du Remsdesivir (il empêche le virus d’adapter son code génétique au malade), soit du Kaletra (utilisé contre le HIV) soit du Remsdesivir  ou Kaletra associés à de l’interféron bêta, et de l’ hydroxychloroquine, (sans Azithromycine ni zinc), mise au départ au ban des substances non recommandables, et ajoutée en France « sous la pression populaire manipulée par un gourou marseillais ».

Cette étude est-elle une réponse à la situation actuelle ? Ma réponse est non. Non adaptée, non éthique, peu utile.

L’éthique et le manque d’imagination :

Lorsqu’on teste un médicament, pour connaître son efficacité, ses effets secondaires, on exige des études qu’il y ait un groupe témoin, qui ne reçoit rien (un placébo), sans le savoir, et on compare les résultats. Ici il y a mort d’homme, cette procédure ne devrait pas être acceptée. On va tirer au sort des personnes à qui on va peut-être donner une chance, et d’autres qu’on va laisser mourir.

Même chose pour l’étude Hycovid qui vient d’être lancée par le CHU d’Angers avec d’autres. Elle va tirer au sort 650 patients qui ne seront pas traités, pour écrivent-ils répondre « aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés », critères passant pour certains avant la vie de quelques malades. 650 contaminés, au taux actuel de mortalité en France (6%), ou au taux plus communément avancé de 2,5%, cela fait entre 16 et 39 personnes, que l’on tire au sort pour mourir, ne leur laissant aucune chance. En plus cela fait double emploi avec Discovery, et ne mettra pas fin au débat contrairement à ce qu’ils avancent, le réservant aux plus de 75 ans sous oxygène, et sans Azitrhromycine.

Dans les études médicamenteuses habituelles, on a toujours un traitement conventionnel de secours au cas où, pour les patients sous placébo, ici on n’a rien. C’est pour cela que le Pr Raoult refuse un groupe témoin, qui est le principal reproche qu’on lui fait, sans regarder les résultats. Il tient à respecter le serment d’Hippocrate, et il n’est pas le seul dans ce cas. Le Pr Christian Perronne, chef du service d’infectiologie à l’hôpital universitaire de Garches, a refusé de participer à Discovery « car cette étude prévoit un groupe de patients sévèrement atteints qui ne seront traités que symptomatiquement et serviront de témoins-contrôles face à quatre autres groupes qui recevront des antiviraux. » 

Nous sommes dans une situation d’urgence mortelle, il faut une procédure adaptée et enlever ses œillères de scientifique et ouvrir ses yeux de médecin. Il faut aussi faire preuve d’un peu d’intelligence, car la solution est là, à portée de main. Si le Pr Raoult a 100 patients traités à qui il mesure la charge virale au 2e, 4e, 6e, 8e, 10e jour, il y a un groupe témoin de 45 000 contaminés en France. Il suffit d’en prendre 100 qui sont au 2e jour de leur maladie, 100 qui sont au 4e jour, 100 au 6e, etc.. et de pratiquer les mêmes examens. Résultats en 24 heures. Nous avons un groupe témoin de 45 000 personnes, ce n’est pas assez pour nos scientifiques ? Le Pr Raoult ne peut le faire, car il traite tout le monde, mais les autorités, qui bloquent l’utilisation du traitement et prétendent vouloir chercher une solution, peuvent le faire.

La procédure : 

Cette étude ignore le contexte, l’urgence, les milliers de morts journaliers. Il utilise les méthodes et standards utilisés comme n’importe quelle étude médicamenteuse, à peine accélérée. Il aura fallu 4 à 6 semaines entre le projet et les résultats définitifs, voire 6 à 8 semaines pour passer à l’application pratique des résultats, s’il y en a, soit après le pic.

Quand c’est urgent, quand des patients tombent comme des mouches, il faut réagir en conséquence, créer des procédures d’urgence, avec résultat à 8 jours, pas à 6 semaines. Nos autorités en sont incapables, nos scientifiques en sont incapables, les médecins de base si, mais on les en empêche. C’est comme pour les respirateurs, ce n’est pas le 15 mai qu’on en a besoin, c’est maintenant.

A ce jour, près de 2 000 médecins libéraux ont été contaminés. Les actifs se font connaître à la Caisse de Retraite pour l’arrêt d’activité. Nous avons proposé au Ministre, puis sans réponse au Directeur de la Santé, de les contacter pour une étude randomisée. Plusieurs centaines de candidats se sont déjà portés volontaires suite à un communiqué. Rien. Si cela avait été accepté, nous aurions pu avoir aujourd’hui 1000 cas permettant de vérifier l’utilité ou non du protocole Plaquénil-Azithromycine, qui auraient 8 jours de traitement, donc assez pour juger. Nous n’avons été soutenus ni par l’Ordre, ni par la CSMF (les médecins comprendront).

Le choix des médicaments :

Pas de problème pour le Remdesivir, avec quelques cas prometteurs au Japon et USA (non randomisés…), mais pour le Kaletra, association Lopinavir-Ritonavir, on ignore les publications chloroquine au prétexte qu’elles ne sont pas randomisées, alors que dire de l’étude Lotus, randomisée, avec 199 cas confirmés avec atteinte respiratoire, publiée par le New England Journal of Medecine, qui conclut à l’absence d’efficacité.

L’hydroxycholoquine : la démarche adoptée n’est pas faite pour mettre fin à la polémique. Alors que ceux qui la défendent disent et semblent démontrer qu’elle a une action en début de contamination, permettant (peut-être) d’éviter les complications et l’hospitalisation dans beaucoup de cas, on décide de la tester en milieu hospitalier, pour des cas graves, et sans Azithromycine. Comme le dit le Pr Raoult, un vaccin contre la grippe ne se donne pas après avoir attrapé la maladie mais avant, et il n’a aucun effet sur les complications. Les résultats seront sans doute mauvais, non significatifs, mais surtout ne permettront pas de clore la polémique.

Avec ces choix, on tourne en rond sans chercher à innover. Les études type Discovery sont à faire, je n’en doute pas, avec des aménagements éthiques. Toutefois elles s’inscrivent dans le temps et ne répondent pas à l’urgence qui est le problème actuel, exigeant des réponses et nécessitant d’autres méthodes. Il faut donc y adjoindre d’autres études, avec procédures rapides, une sorte de cavalerie légère ou éclaireurs puisqu’on est en guerre. En guerre, le renseignement se fait en amont (efficace), pas après (inefficace).

Que faire ?

Il y a de par le monde plusieurs équipes, des hôpitaux, des médecins, qui cherchent dans différentes directions. C’est sans doute l’un d’eux qui trouvera le traitement que l’on attend. De grandes découvertes en matière de médicaments l’ont été comme cela, à partir d’un premier cas, pas à partir d’une étude de 1 000 cas randomisés.

Il est facile d’éliminer de suite les charlatans et ce qui est folklorique. L’auteur est-il connu comme crédible ? Ensuite il faut une explication plus ou moins logique au mode d’action possible, et se concentrer sur des médicaments connus, ayant déjà subi nombre d’études de certifications qui ne sont pas à refaire, tant pis si on est hors AMM (autorisation de prescription pour une pathologie précise), préoccupation aujourd’hui plus importante pour les autorités que le résultat. 

Un exemple : le Tocilizumab (RoActemra, traitement de la polyarthrite, comme la chloroquine, par un mécanisme différent sur l’interleukine). Utilisé en Chine sur 21 patients souffrant de graves pneumonies à Covid avec succès, apprenant cela, à Naples ils n’ont pas entamé d’étude randomisée à 45 jours, ils l’ont donné à deux patients, dont l’un très critique. Tous deux ont été améliorés en 24 heures de perfusion. Il est évalué en Suisse, au Canada, aux USA. Il devrait être testé chez nous, dans une procédure d’urgence, 20 doses, résultats sous 48 heures. Trop cher ? 500€ la dose ? (Le protocole prévoit une seule dose), infiniment moins cher qu’une journée de réanimation. Ensuite on prend ou on ne prend pas. On a peut-être là une possibilité de désengorger rapidement les hôpitaux, on peut avoir la réponse en quelques jours, il faut y aller maintenant, pas dans 45 jours. Nous devons savoir prendre des risques pour sauver des vies.

La société Hémarina va envoyer 100 doses (elle en a 5 000 et peut en produire 15 000) de HEMO2life, ce superoxigénant (40 fois l’hémoglobine) à Pompidou et à la Pitié, pour 10 patients, alors que le produit n’a pas encore son AMM. Voilà ce qu’il faut faire, c’est bien.

Pour l’hydroxychloroquine la procédure d’urgence est simple. 100 cas, procédure Raoult stricte, groupe témoin déjà existant comme décrit plus haut. Fait il y a 3 semaines, cela fait 15 jours qu’on serait fixé. Bon ou pas bon.

Au lieu de cela, on tergiverse sur la qualité des publications au lieu de savoir s’il faut traiter ou non. Il y a eu une première publication favorable en février sur 100 cas, dans 10 centres (Wuhan, Jingzhou, Guangzhou, Pékin, Shangai, Chongqing, Ningbo). Réponse de nos experts : pas randomisé. Ensuite ils nous sortent une étude randomisée début mars de l’université de Zhejiang, 15 traités, 15 placebo, excusez du peu, nombre non significatif. Rebelote en Chine fin mars, 62 patients, cette fois randomisée (2 x 31, mais ils n’ont plus beaucoup de patients à traiter). Après 5 jours, 80% améliorés chez les traités, 55% chez les non traités. Réponse des détracteurs : ce n’est pas une publication, mais une prépublication, qui par ailleurs ne correspond pas à la déclaration préalable obligatoire ! Et on ne change pas de stratégie, on attend Discovery.

Alors messieurs les décideurs, les experts scientifiques, arrêtez de discuter sur la qualité des publications, et prouvez-nous vite, sur le terrain, que cela ne marche pas.

Il est quand même étonnant que le Pr Raoult demande à ce qu’on fasse vérifier ses résultats par d’autres équipes, dans les mêmes conditions (= pas à 75 ans en réanimation, et avec Azithromycine), ce que ses détracteurs refusent de le faire, entretenant volontairement la polémique, qui ne vient pas du Pr Raoult, mais d’eux-mêmes. Auraient-ils peur de lui donner raison ? En tous cas lui n’a pas peur qu’on lui donne raison ou tort, car c’est dans l’intérêt des patients. 

Les Français ont besoin de savoir. Car en attendant, c’est à ma connaissance le seul pays au monde à empêcher les médecins de le prescrire. Doute il y a, on peut en convenir, mais le bénéfice du doute ne profite pas aux Français. Dans les autres pays, on donne une chance aux patients, s’il y en a une, aussi maigre soit-elle selon certains, en France, on ne leur en donne aucune chance.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

140 Commentaires

  1. Hydroxycloroquine et azithromycine systématiquement administrés
    JIM.fr : Quelle est votre stratégie de prise en charge des patients ?

    Vasiliki Georgakopoulou : Les patients hospitalisés reçoivent un traitement par azithromycine et hydroxychloroquine et par anticoagulants pour la prévention de la TVP.

    https://www.jim.fr/e-docs/covid_19_en_grece_les_mesures_parmi_les_plus_proactives_et_les_plus_strictes_d_europe__183190/document_actu_pro.phtml

    la Grèce a les meilleurs résultats de toute l’europe et a reçu les félicitations de l’ OCDE

  2. Je suis médecin généraliste à la retraite , 73 ans et j’ai fait de la fièvre juste avant pâques . Nez sec petite douleur pharyngée , mal foutu et céphalée , 39 de fièvre j’ai pris le même jour le traitement Raoult
    Le deuxième jour frissons et fièvre qui s’accentue l’après midi , je monte à 40 ; je prends plus +++ d’ azythromycine , 1 gr , à 4h d’intervalle donc 2×2 cp , sans forcer sur le plaquenil par contre
    La fièvre tombe en quelques heures , je transpire , je me sens très faible , je tiens pas sur les jambes pendant 2 jours puis çà va mieux mais toujours très très fatigué . Au bout de 8 à 10 j çà va enfin mieux J’ai perdu 5 kgs . Je ne peux dire qu’une seule chose , Merci Mr le Professeur Raoult
    Sans traitement précoce ou du seul doliprane je suis sûr que je serais mort à l’heure actuelle
    En 1965 mon prof de virulogie nous a dit en cours que les tétracyclines et donc les macrolides marchaient sur certains virus
    Tout celà est bien connu et documenté
    Pareil pour le plaquenil ou déjà en 2003 il existe une étude qui démontre le mécanisme d’action
    Le prof Raoult a fait la synthèse de choses connues depuis fort longtemps !!!!!!!

  3. « Les Français ont besoin de savoir. Car en attendant, c’est à ma connaissance le seul pays au monde à empêcher les médecins de le prescrire. » Malheureusement c’est aussi le cas en Suisse voir l’excellent blog : http://jdmichel.blog.tdg.ch/

  4. Bonjour et merci pour votre analyse très pertinente dont je partage totalement le point de vue.

    J’ai fait mes études à Marseille chez professeur Brouqui, Pr Parola à l’époque était encore PH, et le Pr Raoult faisait des visites toutes les semaines alors qu’il venait de la Timone. C’est un homme de terrain, il n’est pas commode certes mais très compétent.

    Le blocage du plaquenil et de l’azithromycine est une honte. Je me rappelle qu’au début de la sortie de l’article de Raoult, on a vu des communiqués comme quoi Sanofi pourrait produire des millions de doses de plaquenil et quelques jours après les instances supérieures décident de réquisitionner ces deux molécules. Je suis une fervente des études randomisées des méta analyse de la revue Prescrire. Mais je pense que dans l’urgence il ne faut pas oublier que les découvertes se basent en premier lieu sur l’empirisme, on ne peut pas attendre et sacrifier des vies au nom d’un dogmatisme de la science standardisée randomisée déclarée, qui est là aussi pour limiter les manipulation des résultats scientifiques.

    Je suis navrée de cette situation, médecin généraliste dans le 92, ces jours ci je vois des patients avec des rhumes, maux de gorges. Je dois les arrêter à contre cœur de 3semaines car je n’ai pas de possibilité de faire des tests covid car les laboratoires demandent aux patients qui n’ont pas de terrain à risque de payer 130 euros non remboursé(alors que le prix officiel remboursé est de 54 euros). Chercher l’erreur : 3 semaines d’arrêts de travail contre 54 euros de test ! Quelle catastrophe ! Le gouvernement se sert de nous comme premier rempart pour empêcher les gens d’aller consulter aux urgences et de déborder le 15 ! Quelle insulte à la profession.
    Savez vous que depuis cette semaine à Marseille, toute personne désireuse de faire un test covid pouvait aller dans certaines mairie pour cela, et nous on en est encore dans le questionnement et si on faisait le dépistage dans les Ehpad ??

    Depuis le début je m’insurge contre les gens du gouvernement qui désinforment totalement le peuple avec le port du masque. On marche sur la tête avec leurs phrases « les-masques-ne-servent-à rien-quand-on-n’est-pas-symptomatique », « si-vous-ne-savez-pas-porter-un-masque- cela-peut-être-dangereux » ! Mais quoi, vous n’êtes pas capables de diffuser un spot télé montrant comment porter un masque ! on se moque de qui ? Je passe mon temps à dire au patients qui me répètent ces phrases désinformatives entendues à la télé) : mais vous avez déjà essayé de cracher à travers un masque ? Silence radio…. Puis révélation pour les personnes en face de moi . Je suis vraiment navrée de la situation. Je suis d’accord et j’engage ma responsabilité pour prescrire ces deux molécules hors AMM pour aider le maximum de patients mais on me ligote les mains et les pieds. Au nom de quoi ? Pourquoi ? De quel droit décidez vous de la vie des personnes ?

    Actuellement je réutilise les FFP3 que j’ai de la chance d’en trouver et je donne tous mes maques chirurgicaux et FFP2 aux patients fragiles et j’essaye de faire fonctionner mon réseau pour fabriquer des masques en tissus pour tous les patients que je connaisse. Je pense qu’il est impératif pour sortir de cette crise de mettre en place un port obligatoire de masque en plus de la distance sociale et les mesures d’hygiène. Pardon pour ce long message. Merci encore de vos articles, il est très important que des personnes avisées comme vous continuent à s’exprimer.

    • « Les Français ont besoin de savoir. Car en attendant, c’est à ma connaissance le seul pays au monde à empêcher les médecins de le prescrire. » Malheureusement c’est aussi le cas en Suisse voir l’excellent blog : http://jdmichel.blog.tdg.ch/

  5. Cher Professeur, une question auxquels vous avez déjà répondu mais je n’ai pas trouvé la réponse. À votre avis, pour quel raison le gouvernement à d’un coup durcit les modalités de prescription du plaquent? Tout le monde hurle au complot pharmaceutique mais ça me semble trop facile, si c’était la seule raison, la Chine et les Etats Unis (qui ne semble pas être gouverné par incorruptible) sont des marchés infiniment plus juteux que la France pour le lobby Pharmaceutique or Trump est aujourd’hui le plus fervent défenseur de ce médicament. De ce fait il me semble trop simpliste de justifier ça uniquement par un complot pharmaceutique, il doit y avoir autre chose derrière. Quels sont les vrais raisons à votre avis?

    • Vous avez raison, mais je n’ai pas les vraies raisons. C’est incompréhensible, ils avaient la possibilité de ne pas se faire taper dessus en laissant la responsabilité aux médecins traitants, comme ils le font depuis le premier jour de leur exercice jusqu’au dernier. Comme vous je ne mets pas en avant des problèmes de gros sous, même s’il y a des conflits d’intérêts indiscutables avec des responsables et des labos. Ces personnes auraient dû se retirer pour des raisons éthiques (qu’ils évoquent par ailleurs), mais le problème resterait le même. Je ne vois qu’une raison : la peur de manquer au début, incapable de gérer l’approvisionnement comme pour tout, ils ont tout bloqué, puis secondairement la peur du ridicule en se déjugeant. C’est bien la première fois que le ridicule tue.

  6. Au début. Raoult était seul, Galilée contre une majorité nombreuse,sachante et puissante imposant sa vérité par la force.
    Aujourd’ hui les scientistes sont devenus minoritaires, contre une majorité nombreuse sachante et puissante qui veut imposer sa vérité par le nombre et parfois par l’injure. Galilée est peut-être passé dans l’autre camp.

    • La cause de Raoult est instrumentalisée à des fins politiques par les populistes et conspirationnistes de tout poil. C’est une honte. Ils discrèditent la cause du professeur. Mais leur but est de couler le gouvernement et de prendre le pouvoir. On n’attire pas les mouches avec du vinaigre.

    • Je voudrai aussi ajouter que vu la gestion de crise de coronavirus et d’ailleurs gestion de notre pays me laisse perplexe, que deupis longtemps nous vivons da la ,, La Ferme des animaux,, d’Orvell ;(

  7. C’est vrais qu’il est difficile de s’y retrouver. Heureusement Worldometer l’explique bien. Professeur Salomon doit avoir les meilleurs conseillers de communication. Il dit tout sans qu’on puis comprendre quelque chose, en mettant en avant ce qu’ils vont faire dans les futur. Il a même changé d’avis concernant les masques, ça me rappelle un vieux dicton polonais répété parmi les voleurs ,,Si on t’attrape par ta main, dit surtout que ce n’est pas la tienne,,. Mais dans le cas du SARS COVID il y a des vies humaines en jeux, et le gouvernement croit que nous sommes aveugles. Il y a un livre qui s’inscrit dans le contexte actuel,…,,L’aveuglement,, de José Saramango

  8. Suivi des chiffres sur Wiki, (pandémie de COVID-19 en France). Nouveaux cas : un jour 7 500, un jour 2100, un jour 5 200. Problème de transmission des données par les régions, qui un jour ne déclarent pas, un jour en déclarent 2, etc. Les nouveaux décès : près de 2 000 de plus en 24h (établissements de personnes âgées, 1416). On arrive à une mortalité de 10% en France (6507 décès/64 338 cas). Gestion des chiffres par les autorités = n’importe quoi. On ne peut plus suivre sérieusement.

    • C’est vrais qu’il est difficile de s’y retrouver. Heureusement Worldometer l’explique bien. Professeur Salomon doit avoir les meilleurs conseillers de communication. Il dit tout sans qu’on puisse comprendre quelque chose, en mettant en avant ce qu’ils vont faire dans les futur. Il a même changé d’avis concernant les masques, ça me rappelle un vieux dicton polonais répété parmi les voleurs : « Si on t’attrape par ta main dit que ce n’est pas la tienne ». Mais dans le cas du SARS COVID il y a des vies humaines en jeux, et le gouvernement croit que nous sommes aveugles. Il y a un livre qui s’inscrit dans le contexte actuel, « L’aveuglement » de José Saramango

      • Il y a des mots qui sont disparus dans le commentaire précédent.
        Le dicton est ,,Si on t’attrape par ta main dit que ce n’est pas la tienne,,.
        Le livre c’est ,,L’aveuglement,,.

    • vous avez un bon lien pour suivre le nombre de décès.
      https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
      Par contre on ne peut pas connaitre le nombre d’infectés dans la mesure ou ne teste pas l’ensemble des gens même symptomatiques . Maintenant si on compare le nombre de morts ( +/- 8000 avec les EPAHD ) en France et le nombre de morts en Allemagne ( 1300 ) , on a arrive a retrouver une différence significative en ramenant les ratio en dizaine .
      La valeur p (p-value) de votre test est 0.017090715211619.
      par abus ,si on applique la statistique inverse et pour retrouver la même significativité ( p = 0.017) , on retrouve un nombre de personnes supposées infectées de l’ordre de 580 000 ce qui nous donne une mortalité de l’ordre de 1.8% …. cela me semble encore très élevé ?
      Ce qui nous donnerais des chiffres de l’ordre de 2.5 millions de personnes supposées infectées en Espagne .
      ….. n’importe comment on sous-estime significativement le nombre de personnes infectées , car seul un nombre beaucoup plus élevé de porteur peut expliquer autant de contagiosité et autant de morts . Quant on va tester la sérologie de toute la population après , nous saurons réellement
      …. à moins que de tester systématiquement après ne serve à rien ? comme le masque ? comme l’hydrochloroquine ? …. la seule chose qui a vraiment servi à rien : c’est le premier tour des municipales .

    • Il y a des mots qui sont disparus dans le commentaire précédent.
      Le dicton est ,,Si on t’attrape par ta main dit que ce n’est pas la tienne,,.
      Le livre c’est ,,L’aveuglement,,.

  9. Une tribune de Didier Raoult, vraiment intéressante à mon goût :
    https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/lethique-du-traitement-contre-lethique-de-la-recherche-le-pr-didier-raoult-critique-les-derives-de
    C’est vrai que, au delà des querelles d’égo, on a vraiment l’impression qu’il y a une bataille entre médecins (ceux qui soignent) et scientifiques (ceux qui cherchent). Vous me direz, il y a aussi des médecins qui font de la recherche.
    Bien entendu, c’est l’impression d’un béotien qui n’est ni scientifique ni médecin 🙂

  10. quelqu’un sait-il s’il existe un moyen de trouver un médecin qui le cas échéant et si vous présentez les premiers symptômes vous prescrirait et remuerait ciel et terre pour vous faire bénéficier de ce cocktail?
    62 ans, surpoids hypertendu, mais en parfaite santé et sans symptômes j’ai posé la question à mon médecin qui m’a répondu d’un revers de main; ce n’est plus et ne sera plus jamais mon médecin. Je sais dorénavant à qui j’ai à faire.
    Ils se le prescrivent entre eux et aussi aux VIP mais les gueux peuvent crever?
    Ou alors si atteint la seule solution est d’aller faire la queue à Marseille? (je suis Grand Est)
    Il serait ultra utile d’avoir une liste de médecins non obtus sur chaque région, cela existe-t-il?

    • Ne leur jetez pas la pierre. La SS et l’Ordre sont à l’affut en cas de non respect de la loi (interdit dans cette indication, sauf hôpital et cas graves), et ils travaillent dans des conditions difficiles, non protégés (ils font des acrobaties pour l’être), avec des autorités qui disent « n’allez pas à l’hôpital, n’appelez pas le 15, allez voir votre médecin », et le dit médecin n’a rien à vous proposer, on le lui interdit. Ils sont mal dans leur peau, ils prennent des risques en ne restant pas chez eux, et pour faire quoi ? Pas facile d’exercer dans ces conditions.

      • Merci de votre réponse, et ce que vous dites n’est pas faux mais il s’agit de vie ou de mort, (en 40 aurais-je dit, et je le dis sans facétie… « oui, c’est malheureux, j’aurais du sauver mes voisins juifs mais vous comprenez les risques de la gestapo »)
        Entre eux médecins (je le dis en connaissance de cause) et pour les people de la petite ville de Nancy, là ils trouvent des moyens de s’en prescrire et en trouver… Quant aux gueux… ce serait presque à en devenir gilet jaune, mais avec un vengeance style Robespierre quand ce sera fini…
        Toujours est-il et pour revenir dans le concret, existe-t-il une liste, blog, ou autre de docs pour qui le serment d’Hippocrate est une réalité et non une formalité?

        • Non non,
          En clair, on ne sait pas aujourd’hui si la chloroquine est plus utile que nuisible.
          Le serment d’Hippocrate peut conduire à la prescrire si on y crois très fort.
          Mais il doit conduire à ne pas la prescrire si on craint que l’effet négatif soit supérieur à l’effet positif, en l’absence de preuve scientifique

          • peut-être mais je suis sceptique…
            j’ai longtemps vécu en Polynésie et ailleurs sous tropique et la chloroquine, je peux vous dire j’en ai pris 2 fois par jour pendant des années… alors toutes ces précautions de vierges effarouchées… alors qu’ils se le prescrivent pour eux-mêmes !

          • Oui et beaucoup de personnes ont pris du médiator sans avoir de problème…

          • Dans le monde entier, en préventif, la chlor… est prescrite, en succession de la nivaquine depuis ?? à des millions de paludéens potentiels.
            Dr Maudrux, SVP, lancez le concept de paludéo-Covidien19, potentiel, uniquement traité et suivi par médecin.

  11. Bonjour,
    « Vieux réanimateur » à la retraite (68 ans), mais aussi maintenant patient à « très haut risque » en raison antécédents et pathologies actuelles. J’ai eu des symptômes évoquant le Covid-19 (syndrôme pseudo-grippal, diarrhée, toux, anosmie), je n’ai pas été testé (je ne critique pas car manque de tests). MAIS, des amis maintenant les mêmes symptômes, je ne peux pas les faire tester, certains sont à risque (voir à très haut risque) et les politiques m’interdisent de prescrire Plaquenil + Azithromycine !
    En ce qui me concerne cela est inadmissible !
    Je pense être plus « capable » en médecine qu’un banquier.
    Je pense être aussi « capable » qu’un professeur de médecine, confiné dans sa tour d’ivoire, qui n’a publié que pour se faire connaître (en cela soutenu par l’administration pour récupérer des points et de l’argent, j’ai exercé en CHU et participer à de nombreux protocoles de recherche) pour aider des malades.
    Qu’on m’explique qu’un médicament (Plaquenil) largement prescrit en Afrique (je le prescrivais facilement à une époque en dehors d’un paludisme) entraîne plus de décès que le Covid-19, en particulier chez les sujets agés et à risque.
    Les médecins devraient porter plainte contre nos politiques pour « non assistance à personne en danger » car nous avons INTERDICTION de prescrire (de la part d’une autorité incompétente en médecine). En ce qui me concerne, « tous les patients Covid+ cliniques ou biologiques peuvent être traités par la thérapeutique que leurs médecins pensent être la plus appropriée, s’il l’acceptent ». Hors cela nous est interdit.
    D’un point de vue médical:
    – le simple fait qu’un traitement diminue la charge virale est positif,
    – même s’il existe un risque cardiaque (torsades de pointe en particulier) de 1% (manger des bananes et du chocolat !), en EPAD ce sera moins que 23% si le traitement est institué RAPIDEMENT dès que 2 patients sont positifs (actuellement, nous ne pouvons pas en tester un troisième).
    Désolé, mais je pense qu’un dépôt de plainte pour « non assistance à personne en danger » contre nos « autorités » semble être la seule possibilité pour qu’on nous autorise à prescrire.
    Cela est dommage, mais je ne vois aucune autre possibilité pour que nous puissions respecter notre éthique.
    Cordialement

    • A chaud, le Covid fait tourner la tête à tout le monde. A froid, le bilan, le réquisitoire seront sévères. J’ajouterai que même si au pire, cela ne fait rien, on n’aura pas essayé, et ça aussi, c’est criminel.

        • vous lisez. comprenez-vous ?
          Des millions d’utilisateurs depuis plusieurs années, potentiellement paludéens… des milliards de comprimés consommés. Combien de décès imputés à ce traitement ?
          vous (et non pas on) ne savez pas… vous pouvez chercher à savoir : https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/
          Ce médicament, pas cher, fabriqué en F….e,….
          Statistiquement, la prescription médicale de l’Hy…c…réq…e associée à l’Azithr.my..ne est démontrée efficace. Statistiquement, la cohorte des morts de la COVID19 traitée en fin de maladie, se constitue par les efforts des scientistes, déjà condamnés par l’Histoire, qui administrent cette molécule lorsqu’elle ne sert… qu’à tenter lâchement- paradoxalement à démolir les arguments scientifiques de prescription.

    • La crédibilité c’est comme la virginité, une fois que vous l’avez perdue vous ne pouvez pas la recouvrer, l’inadéquation de votre argument vous fait plutôt apparaître telle une vieille péripatéticienne edentée des labos qui propose ses services buccaux à 1 € la passe, vous remarquerez qu’à part les gens comme vous il n’y a pas preneur, ce n’est pas du profit dont il est question mais de survie, j’ai parfaitement survécu à la chloroquine pendant des années et si c’est une chance de m’en sortir avec le covid19, pourquoi des gens aussi peu intntionné que vous auraient t-il le droit de m’en priver?

    • La crédibilité c’est comme la virginité, une fois que vous l’avez perdue vous ne pouvez pas la recouvrer, l’inadéquation de votre argument vous fait plutôt apparaître telle une vieille péripatéticienne édentée des labos qui propose ses services buccaux à 1 € la passe, vous remarquerez qu’à part les gens comme vous il n’y a pas preneur, ce n’est pas du profit dont il est question mais de survie, j’ai parfaitement survécu à la chloroquine pendant des années et si c’est une chance de m’en sortir avec le covid19, pourquoi des gens aussi peu intentionné que vous auraient t-il le droit de m’en priver?

    • La crédibilité c’est comme la virginité, une fois que vous l’avez perdue vous ne pouvez pas la recouvrer, l’inadéquation de votre argument vous fait plutôt apparaître telle une vieille péripatéticienne édentée des labos qui propose ses services buccaux à 1 € la passe, vous remarquerez qu’à part les gens comme vous il n’y a pas preneur, ce n’est pas du profit dont il est question mais de survie, j’ai parfaitement survécu à la chloroquine pendant des années et si c’est une chance de m’en sortir avec le covid19, pourquoi des gens aussi peu intentionné tel vous auraient t-il le droit de m’en priver?

  12. Je voudrais aussi ajouter, que 2 séances de 15 minut dans une sauna, réduit considérablement la charge virale dans les hautes parties respiratoires. Au bout de premier séance le 90% de virus sont sont tués, puis deuxièmement pourrait achever le travaille. Il est aussi très important de respirer par le nez, qui filtre l’air aspiré avant qu’il passe par la gorge jusqu’aux poumons.
    Corriger moi Monsieur Maudrux si je me trompe 😉

    • Si le virus meurt entre à 56°, je pense que c’est une bonne idée, cela peut peut-être apporter quelque chose et diminuer la charge virale, au moins sur les voies supérieures. Pour le fait de respirer par le nez, bien pensé. Le problème est : quand on vient d’être contaminé, en protection ou prévention, oui ; une fois qu’on a les premiers signes, le virus n’est plus dans les voies supérieures mais dans le sang. Maintenant si le sang met 45 sec pour faire un tour complet (départ coeur, retour coeur), il y a la circulation capillaire, sous la peau. En 1/2h d’exposition, il y a exposition de virus à la chaleur et effet ? Je n’ai pas la réponse.

  13. Concernant le traitement ce sont peut-être les Allemands qui vont sauver la mise. Bayer a proposé de livrer gratuitement le Resochin aux gouvernements Européens, en espérant que les Allemands vont raisonner nos DIRIGEANTS

  14. Bonjour,
    Merci pour vos articles.
    Je voudrais partager mes observations concernant la prorogation du virus en Afrique Subsaharienne. Je pense que les pays Africains vont être épargnés par coronavirus et nous en Europe ne pouvons pas nous comparaître avec eux. Déjà les températures sont élevées,…en dessus de 30°C la propagation du virus est quasi nul, puis la moyenne d’âge chez eux dépasse rarement 19 ans et pour conclure j’imagine qu’ils ont les stocks importants de Plaquenil et surtout on sous-estime certainement leur intelligence et la préparation pour des éventuelles épidémies.
    Quant à désinfection des masques, les virus ne survivent pas au-delà de 15 minutes en dessus de 56°C. Peut-être il suffit de les mettre dans un four,…attention quand même à ne pas provoquer un incendie.
    Bonne journée 😉

    • Réponse à Vovo31 dans brèves d’actu : « C’est une bonne idée et non une stupidité. J’avais vu il y a 8 jours une vidéo (Suisse il me semble, sans garantie), ou il était recommandé de mettre le matériel de côté 3-4 jours (gants sûr et peut-être masques) pour le réutiliser. Le virus a très probablement disparu. Chauffer, c’est plus rapide et plus efficace pour tuer le virus. C’est une solution quand on n’a pas assez. Quand on n’a rien, le masque tissu avec plusieurs couches et qui passe à la lessive, c’est déjà beaucoup, et suis persuadé que beaucoup le font. »

      • « c’est déjà beaucoup, et suis persuadé que beaucoup le font »
        Oui, c’est ce que nous avons fait avec mon épouse, ce n’est pas trop difficile. Nous avons fait des masques suivant le modèle diffusé par le CHU de Grenoble, il y a également la possibilité de télécharger des modèles un peu différents, mais très bien documentés sur le le site de l’AFNOR.
        Après chaque utilisation, lavage au savon. Nous ne sommes pas forcément confrontés directement avec des personnes avec le Covid-19, mais actuellement, il n’est pas possible de le savoir, c’est donc une précaution supplémentaire pas trop difficile à mettre en œuvre.
        Merci pour ce blog et toutes les informations qui sont diffusées

  15. De la même veine, mais sur les masques en Italie qui ne sont pas distribués car n’étant pas CE. Donc, il vaut mieux pas de masques que des masques sans certification !
    Les mêmes importent des masques (mais pas que) CE de Chine, pays où les certifications n’ont que la valeur que les occidentaux veulent bien y mettre.
    J’importe de Chine et je peux dire qu’un produit peut être CE en 30mn chrono.
    https://www.ilsole24ore.com/art/le-aziende-producono-mascherine-ma-ospedali-non-si-possono-utilizzare-e-medici-dicono-no-quelle-chirurgiche-ADoboOH

    On retrouve les mêmes blocages partout dans le monde, y compris, en France, notamment sur le traitement de Raoult, dont les médecins qui font du tourisme sur les plateaux télés, systématiquement opposants à Raoult, en sont à dire sans le percevoir, qu’il vaut mieux être prudent et mourir que de risquer une très hypothétique erreur voire, et c’est plus tragique encore, une absence de résultat.

    En revanche, personne ou presque pour dire que les autres traitements envisagés, l’interféron et autres, ne sont pas des bonbons. Mais du moment qu’ils sont approuvés (et chers) alors…

  16. L’attitude de certains scientifiques, médecins ou pas, est la même que celle de nos Enarques et hauts fonctionnaire: je sais tout, c’est comme cela que l’on doit procéder et je ne vais pas prendre en compte l’opinion de gens qui me sont inférieurs avec en arrière pensée que si leur crédibilité est mise à mal il risquent de perdre leurs nombreux avantages plus ou moins chèrement gagnés

    • Merci. Nous sommes d’accord. Je l’avais cité dans un refus de Discovery en espérant que ce n’était pas une information erronée, je vois qu’il n’en est rien.

  17. Il est tout de même curieux que dans ce pays on interdise aux médecins généralistes de soigner les gens, interdiction de prescrire de la chloroquinepar exemple. J’en ai pris durant mon service militaire il y a longtemps et suis toujours là et j’en prescrivais également. Ce pays s’offre le luxe de former des professionnels pendant près de 10 ans et ne les utilise pas, génial non? Il fallait y penser.Que nous prépare t’on? Voilà la question? Veut on maintenir cette pauvre France dans la peur, la soumission et le confinement? Je suis triste pour mes enfants et petits enfants, je crains une société très difficile avec la perte de bien des libertés.

      • Vous êtes ok pour engager votre responsabilité à donner le feu vert de ce traitement ?

        • Pour Plaquenil/Azithromycine, en tant que politique, je donne le feu vert pour que les médecins prennent cette responsabilité, en accord avec leurs patients. En tant que médecin, je prends cette responsabilité en accord avec mon patient, comme tous les jours, avec tous les médicaments, qui peuvent tous avoir des effets secondaires, souvent pires qu’ici.Cela fait des décennies qu’ils sont autorisés et prescrits, où est le problème ? Pour ce qui est des médicaments expérimentaux jamais utilisés, en tant que médecin je ne prends pas ce risque personnel, en tant que politique je prends ce risque pour 10 patients, autorisant 1 médecin à le prendre, en accord avec le patient ou sa famille, risques exposés, et décharge, il est libre de prendre ce risque, avec une information précise quant à son devenir sans traitement et avec. Il en est toujours ainsi pour les cas très graves avec des médicaments à risques, nous savons faire.

        • Voir aussi l’article proposé par drMAB sur le Pr Perronne. C’est la position de tous les médecins qui soignent, ou presque.

  18. Cher Dr Maudrux , bien longtemps que je n’avais pas écrit dans vôtre blog .
    Je suis hors sujet , et en suis désolé mais je pense que les Français ont besoin de savoir . De plus vous serez dans ce domaine bien plus précis que moi .
    L’effort médical de guerre est orienté à 90% contre le COVID 19 . Normal .
    Cela veut dire que seulement 10% des soins habituels sont dispensés en France : les chirurgies non urgentes sont annulées , les consultations ont annulées , il n’ y a plus de traumatologie de la voie publique , il n’y a plus personne dans les urgence sauf COVID etc….
    Or les mutuelles continuent de prélever leurs adhérents . Les mutuelles pendant 2 mois seront donc dispensées d’honorer leurs engagements , elles qui ont l’habitude de rembourser environ 1.5 milliards d’€ de prestations par mois . Pendant 2 mois , elles vont se faire un petit magot de guerre de 3 milliards d’€ environ … or on voit sur le site de la mutualité française qu’elles s’engagent à hauteur de 156 millions d’euros dans la lutte contre le COVID !!! …. avez vous les moyens de calculer précisément les excédents que vont dégager les mutuelles grace au COVID 19 ?
    De la même façon , 1 mois de fonctionnement de la Sécu c’est environ 16 milliards d’€ . La question est de savoir si la crise COVID aura coûté autant que les dépenses habituelles de la sécu : probablement que oui ? , mais je n’en suis pas sur . Enfin 400 000 contraventions X 135 € = 52 millions d’€ c’est un joli petit magot qui pourrait être distribué comme prime à ceux qui sont au front , non ? Qu ‘en pensez vous ? Désolé d’avoir été hors sujet mais peut-être que ce sera votre prochain billet ? Merci
    Dr Pierre coulon

    • Raisonons logique. Tu es assuré pour l’année, pas par mois. Tu as toujours l’accès aux soins, et remboursé. Les soins non urgents qui ne se font pas maintenant, se feront après, donc après la décharge, la surcharge. Ensuite si tu consommes moins pendant le confinement, le principe des mutuelles (et de la SS) est la mutualisation : on ne rembourse pas ceux qui consomment moins. Donc pour moi, dans tous les cas, rien ne change. De plus, si les mutuelles font des bénéfices cette année, il n’y aura pas d’augmentation l’année prochaine.Enfin petit parallèle : la caisse de retraite ne remboursera pas de cotisations au prétexte qu’il y a plus d’anciens qui meurent et qu’elle aura donc moins de retraites à payer.

      • Bonjour Mr Maudrux ,
        Il y a dés fois , je me pose la question de savoir si votre honnêteté ne dérive pas en naiveté ?
        La Sécu et la CARMF sont obligatoires .
        néanmmoins , il me semblerait logique et par transparence que la Sécu soustrait de la facture covid tout ce qu’elle n’ a pas dépensé en frais médicaux habituels . Même si ils sont reportés à plus tard ; Dans un bilan annuel allez expliquer au fisc le surplus d’activité compense la chute d’activité de l’année précédente …. dans les comptes 2020 de la sécu , 85% de la consommation médicale habituelle pendant 2 mois voir plus est égal à O – Donc – 30 milliards
        Si le Covid 19 a coûté ( mon chiffre est un exemple) 50 milliards d’€ pour la sécu le vrai coût c’est 50 -30 = 20
        De même les actuaires de la CARMF par souci de transparence devraient annoncer les excédents créés par tous les décès précoces de confrères , car il m’étonnerait que les actuaires prévoient dans leurs calculs les retombées d’une pandémie …… et du crash boursier puisque la CARMF devant gérer uniquement la répartition s’arroge le droit de faire de la prévoyance avec des cotisations de répartition
        pour des résultats boursiers que l’on connait en 2008-2009 et probablement cette année et les investissements dans les forêts avant la tempête de 1999 .
        …. mais bon la sécu et la CARMF sont obligatoires …..

        Les mutuelles ne sont pas obligatoires . Si vous avez un abonnement annuel prélevé par mensualité d’avion sur la ligne Nice -Marseille , trouveriez vous normal de continuer à payer vos mensualités si il n’y a plus d’avion ?
        les mutuelles c’est pareil / forfait chambre seul , remboursement de 200 % des dépassements , vue sur mer
        …..mais vous ne pouvez pas vous faire opérer en ce moment de votre prostate , de votre ménisque etc…. même si c’est fait avec un décalage de 3 mois , la mutuelle vous fait payer une prestation qu’elle ne peut pas honorer .
        si on fait les comptes , ça doit faire dans les 3 milliard d’€
        Quant aux mutuelles qui ne vont pas augmenter l’année d’après …. alors là !!!! vigilance extrême . Dans le Sud Ouest on a vu des Mutuelles acheter des Châteaux dans le Bordelais
        mais diminuer les cotisations ….jamais !!

  19. Bonne nouvelle, les masques arrivent dans les cabinets. Mon ami de Moselle vient de m’envoyer l’étiquette des masques récupérés par l’ordre auprès de l’ARS. Masque FFP2. Date fabrication 07/2009, date de péremption 07/2013, soit il y a bientôt 7 ans. Certains avaient parlé de masques moisis, celui-ci a été bien conservé, il ne l’est pas (en apparence).

    • Excellente nouvelle même si la date est dépassée…
      Ici, en Belgique, le gouvernement a détruit il y a quelques années tout son stock de masque car la date était dépassée mais n’en a pas recommandés! Résultat: on est au même point que vous

  20. Bonjour Dr Maudrux , n’avez vous pas blague , lorsque vous dites que les Amerloc ont acheté nos masques 3 fois plus cher et en liquide sur le tarmacadam en Chine !!!! Es ce vrai ? Merci pour votre réponse. Jp GAMONDES

  21. Une petite statistique régionale à partir des chiffres du 1er Avril sur les sorties de l’Hôpital (mort ou guérie)
    Pas difficile de voir ce que coûtent les surcharges d’hôpitaux faute d’utiliser la médecine de ville
    Par ordre d’efficacité (% guéris) :
    1 – Provence Alpes Côtes d’Azur 89% (dont B du Rhône 91%)
    2 – Corse 83%
    3 – Occitanie 83%
    4 – Nouvelle Aquitaine 83%
    5 – Bretagne 79%
    6 – Pays de Loire 78%
    7 – Auvergne Rhöne Alpes 77%
    8 – Bourgogne Franche Comté 74%
    9 – Normandie 74%
    10 – Ile de France 71% (dont Paris 91%)
    11 – Hauts de France 69%
    12 – Centre Val de Loire 64%
    13 – Grand Est 64%

    • Une petite correction
      PARIS c’est seulement 68% de survie
      et FRANCE globalement 73% de survie
      Il y a donc 17% de décès de plus entre la France entière et la meilleure région Provence Alpes Côtes d’Azur et même 23% entre Paris et les Bouches du Rhône cette écart se maintien le 2 Avril 2020 (les chiffres précédents sont ceux du 1er avril fait à partir des données du site Géodes)
      Il serait peut-être temps d’expliquer ces différences…

  22. Je m’étonne du délai entre la 1ère vidéo du professeur RAOULT qui date du 25 février et le lancement de l’étude au CHU Angers le 5 avril.. Ce n’est pas urgent..??

    • quelle misère sanitaire… Heureusement que la Russie et d’autres pays sont venus les aider. Paix à leur âme.

  23. Cher Docteur,
    Infiniment merci pour vos articles très instructifs, votre travail et votre investissement. Je vous lis avec intérêt à chaque nouvelle publication et les partage tant que possible.
    Bien à vous, Masha.

  24. CQFD
    Merci pour votre Blog et vos analyses.
    Discovery et Hycovid ( pour prouver l efficacité du traitement préconisé par le Pr Raoult !!??) …des essais sans Azytromycine ..!!!! il est maintenant clair que , n ayant pas à faire tout de même à des imbeciles , leur but est de gagner du temps.( gouvernement , Inserm ou ??) . La question reste maintenant Pourquoi ? ..manque de matériel , médicaments etc . .ego de scientifiques , bataille de labo . ou autre ?? Le plus révoltant c est qu ils nous prennent tous ouvertement pour des imbéciles ..pendant ce temps là des gens meurent , des familles sont traumatisées , des millions de personnes perdent déjà leurs emplois …

  25. Inserm,qui a refuse de reconnaitre le labié de Raoult le meilleur virologue au monde, dont Raoult a claqué la porte, because Levy corruption et collusion et Buzin ,labo franco chinois crée a Wuhan sous Hollande avec Levy,etc, ,filière de l’OMS et de la Fondation Bill et Melinda Gates,qui financent l’OMS et travaillent pour le Pentagone et créent des nanovaccins GMO a la pelle,et Orange qui travaille pour Inserm et donne toutes nos données a cette techno parade ,la boucle est bouclée la médecine de Raoult est empirique et son équipe formidable, et c’est cela qui les dérange ,pas cher, libre des instances, et sauver les vies, c’est pas bon pour les Labos tout ça! Masques et tests pour tous ,ca freine du cote des lobbistes ARS a refuse le traitement de Pr Raoult que tout le monde prescrit Plaquemil 600mg/jour et azithromycine,,6 jours,point.

  26. Merci, docteur Maudrux,
    C’est un plaisir de lire enfin une analyse précise, factuelle, non politique, et surtout constructive au milieu de tous les mensonges ou inepties dont les experts auto proclamés nous inondent en permanence.

  27. Bonjour
    Merci Gerard pour vos articles, vos analyses et vos coups de gueule !
    Je suis scandalisé que des politiques mais surtout des scientifiques refusent et nous refusent le droit de prescrire des médicaments archi connus et prescrits !!!
    Pourquoi font-ils ça ? Je ne comprends pas….
    Pourquoi refuser ces traitements alors que l’on prescrit régulièrement des médicaments plus dangereux et avec plus d’effets secondaire que ceux la?
    Et surtout que pouvons nous faire pour faire changer cette situation et pour surement sauver des vies et éviter la réa et les complications à nos patients?
    Merci pour vos retours…

    • Jp GAMONDES . Encore merci Gerard Maudrux pour votre analyse qui demande temps et patience , et l’on doit vous féliciter pour cela ! Et je dois aussi écrire que Je suis d’accord avec le commentaire de Mr terramorsi qui analyse la situation :(Inserm .. Lévy..Buzin ..Hollande ..OMS la fond BILL GATES , l’homme du 666 ! Sur la venue et la « création »de ce virus complexe malhonnête qui nous a été envoyé . ! Le mensonge des chinois est criant sur leur nb de morts : pourquoi ont ils construits si vite en 8 jours des hôpitaux de 1000 lits posez vous la question ! Nous on en sortira que confinés , com au moyen âge , puisque c’est le ministre de la santé qui dirige cette santé au lieu et place des médecins qui acceptent tout de ce gouvernement et de ses énarques inutiles mais qui nous tuent !

  28. Cher Confrère
    Je vous ai toujours estimé pour votre courage à la tête de la CARMF où le Dr Lardenous est votre digne successeur. J’approuve votre initiative commune de proposer aux confrères contaminés de s’auto prescrire le protocole du Pr Raoult. Et je trouve judicieuse l’idée de votre lecteur non médecin de faire une pétition sur change.org ou mes opinions.org pour faire cesser ce scandale d’interdire la prescription en France de ce vieux médicament hors AMM mais nous médecins ne pouvons pas initier ce genre de pétition je crois mais nous pouvons les signer. Donc qui va la lancer?

  29. Top 15 des pays comptant le plus grand taux de mortalité/1 000 000 d’habitants
    Source : South China Morning Post (https://www.scmp.com/)
    Pays Nombre de cas Nombre de décès Population Mortalité/1 1000 000 habitants
    Italy 110 574 13 155 60 461 826 217,6
    Spain 102 136 9 053 46 754 778 193,6
    Belgium 13 964 828 11 589 623 71,4
    Netherlands 13 696 1 175 17 134 872 68,6
    France 56 989 4 032 65 273 511 61,8
    Switzerland 17 139 378 8 654 622 43,7
    Iran 47 593 3 036 83 992 949 36,1
    United Kingdom 29 842 2 356 67 886 011 34,7
    Sweden 4 947 239 10 099 265 23,7
    Portugal 8 251 187 10 196 709 18,3
    Denmark 3 275 104 5 792 202 18,0
    Ireland 3 447 85 4 937 786 17,2
    Austria 10 482 146 9 006 398 16,2
    United States 215 417 5 116 331 002 651 15,5
    Germany 73 522 872 83 783 942 10,4

    • CQFD
      Discovery et Hycovid ( pour prouver l efficacité du traînent du Dr Raoult !!??) …des essais sans Azytromycine ..!!!! il est maintenant clair que , n ayant pas à faire tout de même à des imbeciles , leur but est de gagner du temps.( gouvernement , Inserm ou ??) . La question reste maintenant Pourquoi ? ..manque de matériel , médicaments etc . .ego de scientifiques , bataille de labo . ou autre ?? Le plus révoltant c est qu ils nous prennent tous ouvertement pour des imbéciles ..pendant ce temps là des gens meurent , des familles sont traumatisées , des millions de personnes perdent déjà leurs emplois …

    • Chaque fois je me dis que ce n’est pas possible de descendre plus bas, eh bien si, je me trompe.
      Il y aura aussi le problème du curare (pas de curare, pas d’intubation) qu’est à flux tendu. L’essentiel vient des USA (Pfeizzer), qui va en avoir besoin, et nous risquons de ne plus en avoir, il est déjà rationné. L’Inde qui fabrique beaucoup de médicaments, a fermé ses portes à l’exportation. Il est urgent qu’on passe le pic, et que l’on ne néglige pas les médicaments pouvant éviter l’hospitalisation, même à un petit nombre.

        • Hier soir tard, j’ai envoyé à des amis un article disant que les américains piquaient nos masques sur le parking de l’aéroport en payant 3 fois plus cher en espèces, et l’avion part aux US au lieu de la France. En me réveillant ce matin, je me suis dit « zut, je me suis fait avoir par un poisson d’avril, je me suis fait ridiculiser ». Eh bien non !

          • Je ne pense pas que France 3 s’amuse à ce genre de faintisies

          • Homo Sapiens… Humour/Manipulation. O.Wells 1938 La guerre des Mondes= fake-news ? Guerre d’intox par les Etats, les lobbys ? Combien de miroirs-alouettes « poisson-avril » tristes, tous les jours ? sans réponse= économie temps-énergie Dr Maudrux. Merci. Courage

  30. Cher confrère
    Je suis entièrement d’accord avec vos analyses dénonçant cette désastreuse prise en charge de l’épidémie due au COVID-19 et les contorsions de nos dirigeants allumant des contre-feux visant plus à masquer la déréliction de la santé publique dont est responsable leur politique et certainement des intérêts financiers particuliers.
    J’ai une question d’ordre médical à vous poser ; je l’ai déjà posée à un confrère anesthésiste-réanimateur qui m’a répondu laconiquement : » c’est hors AMM ». Dans les cas très graves n’aurait-on pas intérêt d’adjoindre le Surfactant (ou Curosurf) ce complexe tensio-actif utilisé chez les nouveau-nés prématurés ( à moins de 34 semaines d’aménorrhée) pour parer au syndrome de détresse respiratoire ? Cette substance sécrétée naturellement par les pneumocytes de type 2 et essentielle aux échanges gazeux respiratoires vient sûrement à manquer quand le virus a détruit une grande quantité des ces cellules qui tapissent les alvéoles pulmonaires.
    Cela a-t-il été essayé ??

    • Désolé, je n’ai aucune compétence dans ce domaine médical pour vous répondre. La réponse ne doit pas être hors AMM, elle doit être oui ou non, après c’est un autre problème. J’ai au cours de ma carrière beaucoup prescrit hors AMM, et quand je dis beaucoup, c’est beaucoup.C’était au temps ou c’était plus facile, et au temps ou le résultat médical primait sur le réglementaire. Quelqu’un d’autre aura peut-être la réponse sur le plan pulmonaire.

  31. Je ne comprends pas pourquoi le CHU d’Angers fait un test sur la chloroquine sans l’associer à l’azithromicine comme le préconise le Dr Raoult?
    Est ce pour démontrer que ça ne marche pas? Ou bien un 2ème groupe avec astrologie est prévu?

    • Très mauvais choix, surtout en prétendant que c’est pour mettre fin à la polémique. 100 patients au lieu de 1300 dont 650 tirés au sort, avec Azitro, avant hospitalisation ou dès l’entrée, mesure de la charge virale tous les jours ou 2 jours, même chose dans un groupe témoin non tiré au sort, et en 8 jours on a la réponse. Et même si cela n’améliore que dans 10% des cas, c’est des centaines de vies sauvées, et des milliers si c’est 30% améliorations, et des lits libérés.

    • La réponse est dans la question. Ils passent leur temps à critiquer la rigueur de l’étude de l’IHU de Marseille et là ils font un test sans tenir compte de son protocole, chloro +antobio et pour les malades au début, ici c’est à l’envers, en plus en envoyant au carton 650 patients.
      Soit ils sont débiles, ce que je ne pense pas, soit c’est une volonté de saboter et dans ce cas ils envoient les 1300 au massacre.
      Imaginons un gars qui sort un moteur diésel, super performant, qui consomme rien, ne pollue plus et on lui dit vous n’avez pas testé avec de l’essence donc on va le faire, bien entendu le moteur va pas aimer…

  32. Bonjour, j’ai appris lors de mes passages en réanimation cardiaque qu’agir avec certitude c’était risquer d’agir trop tard. Et agir trop tard est inévitablement sanctionné par le décès du patient.
    Cela sous-entend une prise de risque certaine, qu’il faut malheureusement accepter. Mais le Pr Raoult nous apporte tout de même de sérieux arguments…
    Un médecin sait cela, un Enarque, je ne sais pas…
    Merci beaucoup Gérard de nous éclairer un peu avec votre excellent travail de décryptage dont vous nous faites profiter, merci.

    • 1 mort toutes les 3 minutes, on doit prendre des risques, surtout avec des molécules connues, dont on connait les effets secondaires et contre-indications. On est aussi en droit, avec prudence, pour les molécules nouvelles, c’est comme cela que l’on s’approchera de la solution, pas en piétinant. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.

  33. Une question à propos de l’étude Discovery : dans quelle mesure je peux porter plainte contre l’ordre des médecins qui laisse faire une étude non éthique avec un groupe placebo sans ce prononcer et s’opposer à l’étude de 100 médecins traités en début de covid19 par Plaquenil ?

    • C’est vrai que ce groupe témoin pose problème, d’autant plus qu’il existe, fort de plus de 40 000 âmes comme je l’explique. Précision de la responsable Inserm : il est faux de parler de groupe placebo, car il n’y a pas de placebo donné à ces patients, ils continuent de recevoir les soins actuels (= symptomatiques). Nuance d’expert. Je crois qu’on peut dire qu’en pratique ce groupe existe déjà et de toutes manières, mais le matérialiser, mettre des noms en face, surtout les tirer au sort, pose des problèmes éthiquesmoraux

  34. Je souhaite poser une question hors sujet. Comment se fait il que le confinement ait si peu d impact sur le nombre de nouveaux cas et de décès ?

    • Bonjour,
      ….Peut-être parce que les cas actuels étaient déjà là et ne s’expriment que maintenant avec le délai d’incubation nécessaire de la maladie (max de 11.5j) ou/et que le confinement dans sa forme actuelle laisse encore échapper un certain degré de contamination. Il n’y a qu’a voir l’hécatombe actuelle dans les EHPAD où la contamination initiale vient à pratiquement 100% de l’extérieur (les résidents sortant très peu en général et surtout dans le contexte actuel depuis 1 mois).

    • Réponse de Duningue. Même chose pour les décès, on a à un moment beaucoup de décès, et très peu de nouveaux contaminés, les décès correspondant aux entrées 10 jours plus taux. Par ailleurs testez 4 fois plus alors qu’on testait très peu, y compris chez les malades, et vous aurez l’impression que la maladie augmente, même si ce n’est pas le cas et que le confinement marche. Testez toute la population, les porteurs sains viennent gonfler les statistiques de contaminés.

  35. L’inévitable Dr Alexandre dit qu’il est très déçu par Raoult. Pour moi c’est un argument assez fort pour le protocole marseillais…

    • Un peu de rigueur : « l’inévitable » Dr Alexandre, est un prénom que je n’ai pas trouvé par une recherche iconoclaste (par QWANT et non « l’inévitable » Google. Je regrette que l’humour de votre réaction copie celle des personnes dont nous contestons l’emploi de moyens médiocres dans une discussion de fond : « l’intrigant » Professeur Raoult sur C8, etc. A l’instar de Cédric Villani baptisé « Lady Gaga de la politique » par des individus tellement lâches qu’ils n’assument pas la paternité de leur blague ».

      • La rigueur, c’est bien Alexandre, Laurent de son prénom, que j’ai bien connu car même parcours que moi : interne des hôpitaux, urologue. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois, avec son ex patron de la Pitié (devenu Président de l’Académie de chirurgie où il m’a plusieurs fois invité comme conférencier) pour le syndicat des urologue, puis pour créer le syndicat unifié des chirurgiens de France (devenu Le Bloc), mais nos carrières ont ensuite divergé : moi exercice, lui ENA.

        • Merci Docteur Maudrux. Ménagez-vous. Concision de votre réponse : Alexandre [fut-il (futile) petit docteur] aurait suffi à ma recherche. Courage ! L’épidémie s’arrêtera, mais nous continuerons car la mauvaise foi et la connerie humaines sont durables, qui plus est quand elles s’appuient sur l’intelligence de scientifiques diplômés dépourvus d’humilité (oxymore)…

      • Il est pourtant assez connu ce propagandiste du transhumanisme. Il s’est fait remarquer récemment en relayant la lamentable vidéo de Grivaud en disant ensuite qu’il n’avait pas fait exprès car il ne l’avait même pas regardée.

  36. Personnellement, je télétravail et fait des allez retour avec le bureau, je laisse l’info tourner tant sur BFM que sur CNEWS, depuis ce soirr, j ai noté un changement majeure sur CNEWS, franchement claire en faveur du protocol Raoult, peut etre pas convaincu par le traitement mais plutot par les REA en RP qui dégueulent… au point ou a force de se decharger sur la Bretagne, on sera obligé de balancer les Bretons aux crabes quand ils seront touchés. Il y a d un coté des lobbys qui tentent de freiner et dezinguer Raoult et de l autre l opinion qui a déjà basculée et maintenant je vois des chaines comme CNEWS basculer… l effet domino va de toute facon l emporter sur ces Lobby… s il y a une commission d enquette, il serait souhaitable de saisir l integralité des boites mail des personnes parties prenantes tant des commités theodules que des vendus sur les plateaux…

    • Les grandes manipulations sont à l’oeuvre, pour l’instant je relie la débâcle de E Zola.!!!

    • Il y a et aura beaucoup d’informations et désinformations sur le sujet, comme ces palettes d’urnes qu’on voit depuis quelques jours, « prouvant » qu’il y a plus de morts à enterrer qu’annoncés. Il suffit d’une photo de 3 palettes sur le parking d’une usine d’urnes, dans un pays de 1,4 milliards, pour diffuser une fausse information, comme si ils avaient gardé leurs morts 3 mois dans le salon. Je ne sais rien, je ne dis rien. Ici, je ne sais pas lire le chinois, et pas possible de traduire. Est-ce les morts dans le Hubai en 3 mois pendant le confinement ? C’est peut-être le chiffre normal pour cette population sur la durée ? Nous aussi on ne sait pas combien de morts. Autre exemple Santé France publie au jour le jour les morts de la grippe saisonnière, on est arrivé péniblement à 80 en fin d’épidémie, avant le Covid. L’an prochain, ils vont publier le chiffre annuel. D’une année sur l’autre, il tourne autour de 8 000 ! Ces chiffres veulent tout et rien dire. Au pire, 24 000 pour un pays de 1400 millions, c’est 10 fois moins que ce qu’on aura, 15 fois moins que ce qu’auront l’Italie et l’Espagne.
      PS : je découvre votre correction à propos de février, qui change un peu mon propos si sur 1,5 ou 2 mois.

      • oui, c’est difficile de dire ce qui est vrai et ce qui est faux, donc vous avez absolument raison de prendre ces chiffres avec des pincettes…
        On nous dit tout est son contraire.
        Je voulais vous féliciter pour votre blog ouvert à tous.
        J’imagine que vous avez beaucoup de travail et l’écriture de ce blog vous prend sûrement un certain temps sur votre temps de repos, donc merci pour toutes les informations que vous nous donnez.

        Sylvia de Belgique

      • Si je peux me permettre: Dans cette ville de Wuhan et ses alentours, c’est 20 millions d’habitants qui sont concernés. Entre 5000 et 10000 morts par mois, c’est naturel. Sur 2,5 mois, ça fait au moins 15000 morts en tout, Corona compris. Or tout le monde était confiné, pas de rassemblement, donc oui les corps ont été brûlés mais les cendres non remises aux familles. On a vu à la télé des interviews de personnes venant « chercher » les urnes de leurs proches, qui décédé du cancer qui d’autre chose. La propagande américaine pour des raisons strictement politiciennes s’est mise à échafauder du soupçon publiquement sur la base de quelques photos mal comprises. C’est de bonne guerre, mais c’est cousu de fil blanc. Pourquoi ça n’est pas vrai que les Chinois auraient caché des morts en grand nombre? Parce que nous avons l’exemple des autres provinces, de Pékin, Shanghaï etc où la situation est très différente de Wuhan. La France (mais aussi l’Italie, l’Allemagne etc.) ne se sont JAMAIS trouvés dans la situation de Wuhan, mais plutôt dans celle des provinces chinoises, grandes comme des états, Sichuan (80 millions hab), Guangdong (115 millions) etc.

        • Comme vous le dites, il faut tenir compte des décès, hors Covid, statistiquement plus nombreux, qui n’ont pu être traités correctement et le sont maintenant. Sur la toile, on n’a pas vu d’images de containers frigo comme à proximité d’hôpitaux parisiens ou de hangars frigorifique comme un bâtiment entier de Rungis. Même s’il y en avait 10 fois plus(pour le pays entier), cela reste peu en comparaison avec les pays européens, et si on les attribue à la seule région de Wuhan, cela ne correspond pas à la mortalité du virus, bien traité par masques, confinement et équipements adéquats (hôpitaux). On ne saura jamais.

          • En Chine l’incinération est obligatoire pour tous. Donc sitôt qu’il y a eu tension sur l’occupation des morgues (cas rapporté par un médecin décrivant que dans le service ils avaient dû garder 4 morts pendant plus de 24h car la morgue était pleine), les autorités ont procédé à l’incinération rapide et systématique. Sans visite de la famille, sans autorisation individuelle etc. Rapidement il n’y a plus eu de files d’attente dans les morgues, remplacées par l’empilement des urnes. Il n’y a jamais eu nécessité de ‘containers frigos’ ou de bâtiments à la Rungis

  37. Le remarquable et l’inacceptable, c’est bien de limiter ou interdire à un médecin de prescrire.
    C’est une caractéristique de nos sociétés, les sachants se voient confisquer leur savoir par des organismes tiers qui se substituent à eux.
    C’est le piège mortel qui met à mal la médecine qui ne peut exister sans le rapport de confiance du patient avec un praticien.
    Si les professionnels de santé laissent s’immiscer quiconque entre eux et leurs patients, ils perdent alors toute crédibilité et seront alors sans cesse contestés dans leurs décisions.
    Ce processus est déjà engagé, les gens ayant une tendance croissante à croire qu’ils en savent autant que leur toubib, cette érosion ayant pour origine la perte d’autorité des praticiens qui subissent l’intrusion de tiers dans leurs capacités à diagnostiquer et administrer selon leur science.

  38. Lorsqu’on teste un médicament, pour connaître son efficacité, ses effets secondaires, on exige des études qu’il y ait un groupe témoin, qui ne reçoit rien (un placébo), sans le savoir, et on compare les résultats. Ici il y a mort d’homme, cette procédure ne devrait pas être acceptée. On va tirer au sort des personnes à qui on va peut-être donner une chance, et d’autres qu’on va laisser mourir.

    • Me suis loupé j’ai tapé trop vite 🙂
      C’était une question que je voulais poser est-il normal que l’on sacrifie la moitié des patients pour faire une étude

      • Normalement non. A ma connaissance non. Des études, j’en ai vu, j’en ai fait, mais jamais on ne fait prendre de risque vital (sauf accident). On essaie un nouveau médicament pour voir s’il est supporté, s’il fait de l’effet, on le compare à un autre, mais jamais on ne fait prendre de risque vital pour connaître le résultat. Et si le traitement marche mieux, ceux qui ne l’ont pas eu sont traités en priorité avec. Ici, ce ne sera pas possible car trop tard. Le groupe témoin n’a que 2 options : la vie ou la mort, et c’est au résultat que l’on tire une conclusion. Certes c’est 98% et 2%, mais comme je l’ai dit pour 650 patients, les morts se comptent en dizaines, sans possibilité de changer de traitement après l’étude. Ici on applique une règle, non éthique, obnubilé par le protocole, oubliant que derrière le protocole, il y a un patient qui n’est pas un objet statistique. C’est ce que refusent Raoult et son équipe, pourtant rompus aux protocoles.

          • Je n’ai jamais compris pourquoi il y en avait si peu dans le reste du pays. C’est impossible qu’il n’y ait pas des foyers latents un peu partout. C’est le problème de la gestion du déconfinement chez nous : comment contrôler le redémarrage des foyers ici et là, autour de chaque porteur qui s’ignore.

  39. La politique adoptée est de traiter la conséquence et non la cause !
    La pertinence en médecine est de traiter la cause, c’est la différence entre le traitement étiologique et le traitement symptomatique .Mes patrons m’ont appris que le bon médecin faisait un traitement étiologique .
    Il serait rapide , simple et éthique de faire cette étude avec quelques médecins qui de toutes façons se traiteront selon leurs convictions comme ils le font toujours quant ils sont malades ! En revanche personne ne récupérera le retour d’expérience , bon ou mauvais…….
    Si ça marche on le saura pas , si c’est dangereux les médecins le feront sans aucune sécurité .
    La médecine doit être faite par des médecins habitués à prendre tous les jours des décisions rapides et qui évaluent à chaque étape le bénéfice/risque et non le nombre de voix à la prochaine élection .
    Amitiés à toi Gérard
    Thierry LARDENOIS

    • Et merci à toi d’avoir tenté de lancer cette étude et de t’y accrocher

    • C’est LE grand mystère. La seule explication possible est que quelques dizaines de contaminés dans une autre ville ne font pas redémarrer un foyer comme celui de Wuhan, comme s’ils n’étaient pas suffisants…Sinon, c’est grâce au port universel du masque obligatoire. Les Chinois vont sans doute le garder encore longtemps

  40. Bonjour,
    Je lis avec intérêt vos publications depuis le début du confinement, essayant de comprendre les aspects sanitaires et économiques de l’épisode CoVid-19. Je ne suis pas médecin, je n’y connais rien, mais le bon sens que vous affiché me semble plus que légitime. Face à ce refus des autorités de laisser une chance aux patients d’atténuer les effets de ce virus, d’accélérer le désengorgement des hôpitaux, de sauver sa peau, tout simplement, je ne vois qu’une solution: L’organisation d’une pétition sur Web, lorsqu’elle sera signée par des milliers, des millions de français en quelques heures, en quelques jours, le comité scientifique, nos représentants politiques prendront certainement en considération la possibilité de laisser le choix aux médecins, aux patients de choisir ou pas de tenter la procédure de soin du Professeur Raoult.
    Si cette pétition est faite, vous pouvez compter sur mon soutien pour la signer et la relayer.
    Merci pour cette information quotidienne que je continuerai à lire.

  41. Bonjour Docteur.
    Qui décide du médicament associé à l’hydroxychloroquine dans les tests Discovery ? Un organisme gouvernemental ?
    Il est évident que si la solution du Pr Raoult s’avérait efficace, ce serait chaud, voire brûlant, pour beaucoup de ses détracteurs.

    • Un consortium de 10 pays européens, avec l’Inserm comme représentant de la France. Responsable de l’étude Florence Ader, chercheuse au Centre internationale recherche en infectiologie (CIRI). Financé par les Ministères des Affaires Sociale et de la Santé, et celui de l’Enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation.

      • Désolé, je ne vous ai pas répondu au bon endroit.
        Je disais :
        Ah d’accord. L’inserm…
        On comprend mieux
        Merci!
        PS : peut être pouvez vous effacer mon erreur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.