118

Covid-19 : l’ »effet placebo » du Plaquénil.

Le feuilleton du Covid-19 et du Plaquénil oublie un peu trop le côté humain du problème. Il y a un grand absent, superbement ignoré par la plupart des acteurs de ce feuilleton, qui est pourtant le premier concerné, celui qui devrait être au centre de nos préoccupations. Cet absent, c’est le patient, et plus généralement l’homme (et la femme, bien entendu !).

Nous avons en face de nous un ennemi invisible, et nous sommes inquiets, car nous voyons qu’il se développe avec une facilité déconcertante, nous pouvons l’attraper sans rien faire, sans le savoir, et nous apprenons qu’il est mortel. Certes 2% de décès (nous en sommes à plus), mais nous n’avons pas envie d’être dans ces 2%.

Il y a pourtant des choses qui devraient nous tranquilliser : nous avons des médecins, des établissements de soins, des médicaments, un Etat qui gère tous cela, qui prévoit, qui organise. Mais que voit-on ? L’Etat n’a rien prévu, il change d’avis sans arrêt, il ment. Il nous parle de guerre, mais n’a pas d’armes et ne nous en fournit pas. Les médecins, les experts se battent comme des chiffonniers pour savoir si nous devons être traités ou non, et tous les soirs, un médecin déguisé en croquemort, ou l’inverse, égrène les chiffres du jour des décès, des grands malades, situations qui nous guettent. C’est tout ce que nous avons à offrir aux français pour les rassurer.

Habituellement quand on tombe malade, on va voir notre médecin. Il nous rassure, nous soigne. Mais là, rien. Il ne peut faire le diagnostic, il n’a pas de tests, et ne peut m’envoyer le faire à l’hôpital, je ne suis pas assez malade. Un traitement ? Il me dit qu’il y en a peut-être un, mais qu’il n’a pas le droit de prescrire, et d’ailleurs personne sait s’il marche ou non, s’il est dangereux ou non, pour certains il serait plus dangereux que la maladie. Toutes ces embrouilles ne sont pas faites pour me rassurer, au contraire. J’ai l’impression que s’il arrive, je vais me retrouver seul face au virus, à moi de me débrouiller.

Mais alors moi, qui ne suis pas malade, je fais quoi dans cette rue déserte, sans casque, sans gilet pare-balle, avec ce snipper que je ne vois pas ? Je n’ai aucun espoir d’être aidé si je suis touché. Je vais crever, abandonné ? Et moi, qui suis malade, personne pour me réconforter, pour me donner un petit espoir de passer à travers les gouttes. Mon médecin me dit qu’il ne peut rien pour moi, je n’ai rien, « rentrez chez vous et appelez le 15 si cela va plus mal ». Je vais crever, abandonné, seul ? Personne dans ce pays pour me donner une petite lueur d’espoir ?

Médecin, je ne connais qu’un cas où on se tourne vers le patient pour lui dire je ne peux rien pour vous : un cancer au stade terminal, après avoir épuisé tous les traitements. Même dans ce cas, on n’est pas aussi direct, on donne toujours un espoir, pour mieux supporter les jours à venir. Ici rien. 

Je ne sais pas si le Plaquénil fait quelque chose ou non, mais dans tous les cas, c’est le seul espoir que je puisse donner aux autres, et c’est très important :  l’espoir fait vivre. Il y a 8 jours, c’est un médecin à Reims, qui s’est suicidé, apprenant qu’il était porteur du virus. Ce n’était pas une personne fragile, dépressive et prédisposée : gros cabinet, notable reconnu, médecin du stade. Non, c’est la peur de mourir qui l’a fait mourir, car il croyait n’avoir aucun espoir. Il n’est certainement pas le seul, il ne peut être le seul dans ce cas, combien de plus fragiles vont suivre ou ont suivi ce chemin ? De plus les suicides sont très fréquents en prison, et nous avons mis les Français en prison. Combien de drames familiaux, d’accidents domestiques, de dépressions aujourd’hui et demain ? Combien de morts sains ?

Le seul espoir que l’on puisse donner à ce jour, ce n’est pas une sortie de crise passant par la case prison, et il n’y a rien d’autre, et c’est le Plaquénil, même si ce ne serait que par un effet placebo. Celui qui est sain aura moins peur sachant qu’il y a peut-être un traitement, il vivra mieux son confinement. Le malade sera aussi plus serein, et désolé, mais on guérit mieux d’une maladie avec de l’espoir, qu’avec le désespoir d’avoir à se battre seul, sans rien, même assisté en dernière phase.

Vous me direz que donner un placebo mortel n’est pas raisonnable. Je vous répondrais en ce qui concerne cette mortalité, que le désespoir va tuer des centaines de personnes en quelques mois, et que le placebo, si on regarde les publications de Vigibase (base de données mondiale de surveillance des médicaments), pour 1975-2020, soit 45 ans, c’est 393 problèmes cardiaques, 0 décès, transmis par les Etats membres de l’OMS, dont la France, pour des milliards de boîtes. Il y aurait toutefois 1 décès (pourquoi non transmis ?) en France ces 3 dernières années, pour 4 millions de boîtes vendues.

Avant de guérir nous sommes là pour soigner, soigner le corps mais aussi l’esprit, l’un ne va pas sans l’autre. Certains semblent l’ignorer, et l’image que la soi-disant élite du corps médical, aidée par les autorités, donne aux Français une bien piètre image de l’état de notre système de santé et de l’Etat, qui n’est pas faite pour rassurer nos concitoyens.

Si le Plaquénil a un effet, il sauvera des milliers de vies, mais si ce n’est qu’un placebo, faute de mieux, il sauvera déjà des centaines de vies, et bien plus encore car :

« Vivre sans espoir, c’est cesser de vivre ». Dostoïevski

« L’espoir des hommes, c’est leur raison de vivre et de mourir ». André Malraux

« La fin de l’espoir, c’est le commencement de la mort ». Charles de Gaulle

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

118 Commentaires

  1. Mais si on zap le plaquénil, il reste Azithromycine et zinc….
    Vous pouvez demander le protocole du Dr Sabine Pailiard-Franco
    ou bien des Drs Denis Gastaldi, Jean-Jacques Erbstein et Olivia Vansteenberghe, respectivement médecins à Morhange, Créhange (Moselle) et Wormhout (Nord)

  2. Bonjour Dr Maudrux, je viens de découvrir votre blog et je le trouve vraiment intéressant car il est pertinent et précis. Une vision aiguisée de ce qu’il se passe en France. Merci ! J’aime bien cette vidéo qui explique de façon simple les https://youtu.be/KDG6dm9bSyw et l’importance du comportement. Qu’en pensez-vous ?

    • Pas mal fait. Pour la mortalité, 100% d’accord, j’ai dit la même chose au fil des billets. Contagiosité, OK, j’en ai parlé aussi juste pour citer, car c’est très décrié, normal car difficile à évaluer. D’ailleurs pour le Covid, il est entre 2 et 6, donc au pif. Par contre c’est bien pour expliquer comme il le fait les sorties de crise (un peu hard quand même car rapide). De plus il évoque en fin le climat et température, le R0 est donc variable en fonction de la température, donc peu utilisable. Pour les courbes, le cumul ou la logarithmique ont des défauts, je préfère les contaminés et les décès au jour le jour, on voit mieux l’évolution (cf Wiki, pandémie de Covid-19). Comportement, oui, masques oui, mais si on ne pouvait le faire qu’avec les testés +, c’est mieux. Tester, tester les contacts et quarantaine, c’est plus vivable que de faire comme si tout le monde était positifs, à un moment on se rapproche trop d’un positif sans le savoir.

    • J’aimeraIs avoir l’avis de mR Maudrux concernant le fonctionnement de la poste en période covid. N’est ce pas un scandale poussé par les syndicats ?

      • Oui il y a des choses qui ne fonctionnent pas normalement. Le courrier semble reprendre petit à petit, mais trop de bureaux fermés. La plupart ont déjà des hygiaphones protecteurs, il fallait en mettre partout, ils sont infiniment plus à l’abri que des soignants sans masques ! Pour la distribution, mettre dans des boîtes avec gants présente peu de risques, et s’ils ne distribuaient qu’un jour sur deux, cela ne choquerait personne. Mondial Relay a totalement fermé depuis le premier jour, et maintenant c’est le syndicat sud (et un juge, 1 million d’euros par jour et par infraction !!!) qui oblige Amazon à faire de même. Merci. Il ne faut pas que votre portable tombe en panne et que vous n’ayez plus de papier A4 et de cartouches d’encre, vu le nombre d’auto-autorisations débiles à faire. Ce n’est pas du PQ (jamais compris pourquoi) qu’il fallait stocker, c’est des ramettes A 4. Et ne tombez pas non plus en panne d’imprimante, cela choquerait Sud Commerce.

  3. Voici un texte du Dr sandro Giannini qui rassemble plusieurs opinions concernant la cause de décès : pneumonie ? thrombose ? TTT anti-inflammatoire ? Pas du tout ? Corticoïdes ? Ceci dit je tempérerais son optimisme, car en regardant la courbe des décès en Italie, c’est un plateau depuis 10 jours, je ne vois pas la chute. Aspirine, le grand retour ? (Anticoagulant et anti-inflammatoire) A suivre.
    « Je ne veux pas paraître excessif, mais je pense avoir démontré la cause de la létalité du coronavirus. Il n’y a à l’hôpital Saint-Mathieu que deux cardiologues qui surveillent 150 lits en faisant de l’échocardiographie avec un effort énorme et l’un des deux c’est moi. Une fatigue terrible !
    Cependant, de ce que certains supposaient, mais ne pouvaient pas être sûrs, nous avons maintenant les premières données. Les gens se soumettent à la RCP pour une thromboembolie veineuse généralisée, principalement pulmonaire. Si c’est le cas, les réanimations et les intubations sont inutiles car il faut d’abord dissoudre, ou plutôt prévenir ces thromboembolies. Si vous ventilez un poumon où le sang n’arrive pas, c’est inutile ! En fait, 9 personnes sur 10 meurent. Parce que le problème est cardiovasculaire, et non respiratoire ! C’est la microthrombose veineuse, et non la pneumonie, qui est à l’origine du décès !
    Et pourquoi forment-ils des caillots ? Car l’inflammation, comme dit dans les manuels scolaires, induit une thrombose par un mécanisme physiopathologique complexe mais bien connu. Et alors ? Contrairement à ce que la littérature scientifique, notamment chinoise, disait jusqu’à la mi-mars, aucun anti-inflammatoire ne devait être utilisé. Aujourd’hui, en Italie, on utilise des anti-inflammatoires et des antibiotiques (comme pour la grippe) et le nombre de personnes hospitalisées est en baisse. De nombreux décès, même à 40 ans, ont eu des antécédents de forte fièvre pendant 10-15 jours sans être traités correctement.
    Ici, l’inflammation a tout détruit et a préparé le terrain pour la formation de caillots. Car le problème principal n’est pas le virus, mais la réaction immunitaire qui détruit les cellules où le virus entre. En fait, aucun patient atteint de polyarthrite rhumatoïde n’est jamais entré dans nos services COVID ! Parce qu’ils fabriquent de la cortisone, un puissant anti-inflammatoire !
    Par conséquent, en Italie, les hospitalisations sont réduites et la maladie est en train de devenir une maladie qui se traite à domicile. Bien la traiter à domicile permet d’éviter non seulement l’hospitalisation, mais aussi le risque thrombotique. Il n’a pas été facile de le comprendre car les signes de micro-embolie sont flous, même à l’échocarde. Mais ce week-end, j’ai comparé les données des 50 premiers patients entre ceux qui respirent mal et ceux qui ne respirent pas et la situation est apparue très claire. Pour moi, vous pouvez retourner jouer et rouvrir l’entreprise. Fini la quarantaine. Pas tout de suite. Mais il est temps de publier ces données. Le vaccin peut venir tranquillement.
    En Amérique et dans d’autres États qui suivent la littérature scientifique qui préconise de NE PAS utiliser d’anti-inflammatoires, c’est un désastre ! Pire qu’en Italie. Et ce sont de vieux médicaments qui coûtent quelques euros. »

    • Encore un sauveur de l’humanité qui découvre l’eau chaude … vous semblez ignorer que tous les malades graves de réa ont une échocardiographie systématique, et parfois répétée pour guider les thérapeutiques à visée hémodynamique… bien sûr que le mécanisme thromboembolique a une part de responsabilité dans les issues fatales, mais de là à dire « ..les intubations et les réanimations sont inutiles… »!!!

    • Et eux, c’est sur qu’il n’en prennent pas en cas de besoin. Ben voyons ! Chacun fait ce qu’il peut pour sauver sa peau quand personne ne nous aide.

    • attention , il ne faut pas se tromper de cible , nos pharmaciens ont eu trop souvent affaire à de fausses ordonnances , et leur signalement est naturel.
      et necessaire .Entre nous , qui n’a jamais été l’objet de vol d’ordonnancier ?

    • Bonjour,
      Pharmacien sur Montpellier, j espère sincèrement que ce n est pas vrai…
      Sinon j ai moi même perdu tout espoir…
      Bonne journée je repars affronter le désespoir des gens au comptoir.

      • Il me semble aussi que vous auriez pu recevoir, au tout début, des consignes strictes en ce qui concerne la distribution de produits hors AMM, qui vous met en-porte à-faux et en situation délicate, avec menaces déguisées ? Une info à ce sujet ? Il me semble avoir vu passer, mais de la part de Sanofi (qui a dû elle même recevoir des menaces si elle facilitait la diffusion).

        • Bonsoir Dr. Maudrux,
          Merci pour cette tribune anti-conformiste à la fois informative et rafraichissante.
          L’hydroxychloroquine était à l’origine destinée à traiter le paludisme. Savez-vous si l’extension de son AMM
          au traitement du lupus, de la polyarthrite rhumatoïde et d’autres affections rhumatologiques, a fait l’objet d’études randomisées en double aveugle avant que cette extension soit accordée ? Ce serait intéressant de vérifier cela, car je ne serait pas très étonné que l’on découvre que de nombreuses extensions des indications d’usage actuellement acceptées par l’ANSM n’ont pas fait l’objet des études rigoureuses que la « communauté scientifique » veut aujourd’hui imposer au Pr. Raoult en ne tenant pas compte de l’urgence …
          Merci par avance pour votre réponse.

          • Normalement oui, c’est la règle pour toute mise sur le marché d’in médicament, première fois ou quand il y a changement d’indication. Le problème ici, c’est qu’il fallait déroger face à l’urgence, d’autant plus que ce médicament est connu depuis des décennies, et largement utilisé sans AMM avec l’accord des autorités pour nombre de pathologies virales exotiques (avec plus ou moins de succès, zika dengue chikungunya et autres dernièrement). A signaler que Cochin vient de signaler le peu de Covid et bénins pour les mucoviscidoses sous Plaquénil, et même remarque dans une association qui regroupe 4000 lupus.

  4. Allez, un peu de courage, lisez pour une fois les articles publiés à l’étranger : selection des 10 articles les plus intéressants chaque jour depuis le début de la crise. Vous verrez malheureusement très peu d’articles français … et aucun du meilleur chercheur en virologie du monde… et plein de choses intéressantes sur le sujet. Ça vous permettra peut-être de comprendre que votre polémique étonne tout le monde
    https://covidreference.com/Top10Papers

    • Je vous remercie pour votre réponse, et je note le « normalement oui ». Ma question était vraiment de savoir si de telles études randomisées en double aveugle avaient été EFFECTIVEMENT réalisées pour l’extension de l’AMM au lupus etc. Y a-t-il moyen de s’assurer qu’elles ont bien été effectuées ? Peut-on consulter les archives de l’ANSM pour voir sur quelles bases l’AMM a été donnée pour ces indications supplémentaires ? Si l’AMM pour l’utilisation de l’HCQ dans le cas du lupus et autres affections n’a pas été donnée après la réalisation d’études en double aveugle, alors que dans le cas du lupus et polyarthrite rhumatoïde il n’y avait AUCUNE urgence à étendre l’AMM de l’HCQ, vous pouvez démontrer l’évidente mauvaise foi des autorité de santé qui veulent imposer une étude en double aveugle au cas présent, alors qu’il y a urgence, s’ils ne l’ont pas imposé dans le cas du traitement au long cours de pathologies ne nécessitant pas d’accès urgent à un traitement. Je pense que c’est une piste à creuser qui, si elle est avérée, pourrait contribuer à faire accélérer l’autorisation de prescription de l’HCQ et de l’azythromycine par la médecine de ville pour la lutte contre le CoVid19.

      • Le commentaire précédent faisait suit au message en réponse du 17/04 du Dr. Maudrux à ma question juste un peu plus haut.

  5. Mon Dieu, c’est assez désespérant…. la plupart des questions médicales posées par les différents intervenants sont résolues, il suffit de lire un peu les publications médicales. La moyenne d’âge des intervenants doit aussi être assez élevée, la plupart raisonnant comme il y a 50 ans, quand j’ai commencé mes propre études. Heureusement, la majorité des jeunes médecins au contact des patients font de la médecine et non de la politique de réseau social…
    Pour garder mon optimisme sur la nature humaine en géneral et sur le corps médical en particulier, j’éviterai , après lecture de l’article de G. MAUDRUX, souvent intéressant quand il ėvite la « croyance-based-medecine » de lire les commentaires…

      • Dommage, il a dit qu’il ne lit pas les commentaires… Et en plus c’est un vieux c.. il a commencé ses études il y a 50 ans !

    • Mon dieu, ne désespérez pas, les vieux ont pour vocation de disparaître, cela vous ouvrira des horizons. Pour ma part, je vois chez eux plus d’interrogations que d’affirmations péremptoires comme certains. Dans mon premier billet sur le Covid, j’avais écrit que nous avions tous des raisons valables pour pouvoir affirmer des opinions, des hypothèses différentes, opposées, mais que nous ne savions rien, et que seul l’avenir nous dira qui avait le plus raison. Je maintiens.

    • J’ai retrouvé ma citation, le 3 mars, il y a 6 semaines : « En fait tout le monde a raison avec ses arguments car tout est possible, seul l’avenir nous dira qui avait le plus raison. »

      • Si je peux me permettre l’enjeu principal n’est pas de savoir qui avait raison et qui avait tort mais il est plutôt que l’épidémie cesse. L’importance de l’ego et du narcissisme est me semble t’il un obstacle au raisonnement scientifique en général et médical en particulier
        L’humilité et le doute me paraissent plus pertinents et plus efficaces

  6. Oui, en théorie, sauf qu’on ne connaissait pas le nb d’infectés à l’entrée et qu’on ne le connaîtra pas d’avantage à la sortie.
    In fine si ce virus n’a pas la bonne idée de faire comme la grippe, le 11 Mai nous serons dans la même situation qu’avant confinement.
    Il en résulte que le confinement, équipements ou pas, est une mauvaise farce, surtout lorsqu’on sait maintenant que les modélisations étaient fausses, l’année 2020 présente un solde de décès négatif comparé à 2018.
    Je l’anone depuis le début, le Covid, s’il reste une belle saleté, n’est pas plus mortel que d’autres virus. Tout ceci est une hystérie.

    Question au Dr Maudrux : Covid n’aime pas le surpoids et le diabète, est ce que la faible mortalité en Afrique et en d’autres endroits du globe ne s’expliquerait pas par le fait que ces populations soient moins atteintes par le diabète ou l’obésité ?

  7. Pour réflexion.
    Ante confinement il y avait un nombre non déterminé de gens infectés, sauf ceux hospitalisés et testés. Ceci a justifié le confinement avec le fameux aplatissement de la vague.
    Le 11 Mai le déconfinement va semble t-il commencer. Sauf erreur, le nombre d’infectés sera à minima le même, ce qui nous remet sur la ligne de départ avec les mêmes risques d’accélération de la pandémie et d’encombrement des hôpitaux.
    Mieux encore, les écoles vont ouvrir, des centaines de milliers de jeunes qui vont se croiser et rentrer chez eux en infectant les parents qui à leur tour infecteront des collègues de travail, etc.
    Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume de France.

    • En théorie les gens qui restent chez eux ne peuvent pas être contaminés. Donc le nombre d’infectés doit baisser. C’est ce qui a présidé à cette stratégie. Ce qui détermine la fin du confinement c’est la baisse des accès en réanimation. Puisque le confinement entre dans l’immunité de groupe. On lisse la courbe dans un premier temps pour ne pas saturer les systèmes de santé. Dans un deuxième temps on déconfine.
      Mais le problème c’est que ce sont les pays qui ont opté pour des confinements complets qui ont les mortalités les plus élevés. Ce qui veut dire que ça lisse pas du tout la courbe. Avec ou sans confinement la mortalité aurait été la même.

      • Oui, en théorie, sauf qu’on ne connaissait pas le nb d’infectés à l’entrée et qu’on ne le connaîtra pas d’avantage à la sortie.
        In fine si ce virus n’a pas la bonne idée de faire comme la grippe, le 11 Mai nous serons dans la même situation qu’avant confinement.
        Il en résulte que le confinement, équipements ou pas, est une mauvaise farce, surtout lorsqu’on sait maintenant que les modélisations étaient fausses, l’année 2020 présente un solde de décès négatif comparé à 2018.
        Je l’anone depuis le début, le Covid, s’il reste une belle saleté, n’est pas plus mortel que d’autres virus. Tout ceci est une hystérie.

        Question au Dr Maudrux : Covid n’aime pas le surpoids et le diabète, est ce que la faible mortalité en Afrique et en d’autres endroits du globe ne s’expliquerait pas par le fait que ces populations soient moins atteintes par le diabète ou l’obésité ?

        • Il faudrait connaître le nombre de diabètes dans ces pays. Pour les obèses, les USA vont dans votre sens. Les 30% de diabètes dans les décès sont intéressants, il doit y avoir un lien diabète/complications mortelles. Le trouver peut orienter vers une thérapeutique ?

      • Les pays qui ont le plus de décès sont logiquement ceux qui ont confiné trop tard, pas forcément au nombre de morts au moment du confinement, mais nombre de contaminés au moment du confinement. Vous avez une contamination massive juste avant confinement, les morts suivent, avec ou sans confinement. (Italie, Est ?)

    • Merci pour la vidéo.
      C’est vrai que Raoult a tout du déséquilibré comme dirait Duhamel, cette loque sénile.
      En plus, Raoult aborde l’aspect financier en montrant l’évolution boursière de Gilead et Sanofi, ceci devrait lui valoir à minima l’empalement sur place publique de la part de la bien pensance.
      Autre point (minute 2.15), celui du nombre de décès, en période Covid, comparativement aux années précédentes, le solde est négatif ! Ceci prouve pour les plus récalcitrants que cette pandémie est une hystérie plus qu’autre chose.
      Et enfin et surtout (minute 3.00) « diagnostiquer, isoler, traiter les malades », ce type est définitivement irrécupérable ! comment ose t-il ? alors que la ligne de conduite du gouvernement est claire : confinement, mise à l’écart de la médecine de ville, pas de traitement, arrivé à l’hôpital des patients lorsqu’ils sont en bout de course, intubation et mort.

      • En Italie et en Espagne on n’intube plus, on met juste sous oxygène. En France le nombre d’accès en réanimation a diminué de manière spectaculaire. Donc on ne soigne plus pour une pneumonie mais bien pour une thrombose selon les préconisation du professeur Gianinni.
        De même on voit une réduction des hospitalisation qui montre que les généraliste commencent à se rebiffer et de mettre en place des protocoles de soin.

        • Si j’ai bien compris, on a intubé et mis sous pression positive des milliers de gens en en tuant pas mal au passage, sans protocole randomisé avant ?

          • Vu que c’était ce que préconisait l’OMS, on a fait aucune vérification. D’après les données chinoises. Il faut pas mal se méfier de ce que disent les chinois.
            Déjà ils ne veulent pas d’enquête sur l’origine du virus. Même si pour ma part je pense que le virus est peut être plus italien que chinois. J’ai de vagues soupçons.

          • J’adore votre ironie !
            Si on s’arrête à BOJO, c’est lui qui a refusé d’être intubé, du coup ils l’ont mis sous ventilation forcée et ça marche…

      • En temps normal, il meurt 12 750 patients par mois en Ehpad, soit 25 500 en 2 mois.

        • Bonjour Gérard M.

          Vous avez 100 fois raison, voire plus ! :).
          Cela fait plus d’un mois que j’essaie de faire comprendre qu’il y a, en moyenne et toutes causes confondues, 5 millions de morts sur terre par mois (presque 60 millions par an).
          Cette pandémie hystérisée a fait pour l’instant pas tout à fait 127 000 morts (126 565 ce matin). https://www.bloomberg.com/graphics/2020-coronavirus-cases-world-map/?sref=fo6OHuy7
          Or, elle a commencé il y a 2 mois 1/2 (voire avant). Ce qui la rend responsable d’environ 50 000 morts par mois sur les 5 millions de morts humain-e-s mensuelles sur terre, soit 1% des décès.
          Quand on sait que certains pays font des tests « post-mortem » chez des gens affaiblis avec poly-pathologies avant Cov2, on est en droit d’avoir quelques doutes sur les données chiffrées (en trop comme en moins).
          Il est difficile de croire qu’en Grèce, pays européen s’il en est, il n’y a que 101 morts Cov2 à ce jour et 2 170 cas confirmés positifs Cov2 (population de la Grèce = 11 millions d’habitants, avec une mortalité en 2018 de 11,4 pour mille, soit 125 400 morts par an, soit 10 450 morts par mois). https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Gr%C3%A8ce

          Passez une bonne journée.

          Agnès G.

          N.B. Concernant Didier RAOULT et son cocktail raoultien, je pense qu’un voyage à Lourdes ne peut que faire du bien à ceux qui croient en la Vierge Marie, à condition d’avoir bien vérifié l’état des pneus du car qui amène les pèlerins. Un dérapage non contrôlé est si vite arrivé.

          Re N.B. Vous me corrigez si j’ai fauté dans mes calculs … Merciiii.

  8. Michel
    À votre question, je répondrais « les fonctionnaires ». Observez que ces cuistres en sont à parler de masques alternatifs, cautionnant le fait qu’un masque fabriqué avec un bout de slip soit satisfaisant, en revanche, les mêmes refusent tous les produits non estampillés NF ou CE.
    La magistrale démonstration de vacuité de Macron hier soir devrait pourtant en éclairer plus d’un.
    Son discours c’est l’auberge espagnole, il en a mis partout, comme le dit le Dr Maudrux, il est resté flou sur tout, 35 minutes pour ne rien dire.
    Ce sont bien les fonctionnaires qui nous pourrissent la vie et passent leur temps à nous vendre le contraire.
    La seule réalité, et je m’étais exprimé sur le sujet, c’est qu’ils ne savent pas quoi faire ni comment le faire. Macron dit 11 Mai (2020 ?) pour le déconfinement, date qui ne correspond à rien, ils sont en mode espoir, ils espèrent que le virus s’éteindra de lui même comme pour la grippe, viendra ensuite le temps de l’auto-congratulation, ils nous aurons sauvé !
    Bon, en Septembre voire Décembre, nous aurons des milliers de respirateurs, des millions de masques, et on assurera un certain nombre de tests… on aura payé le tout une fortune, mais tout sera conforme avec les jolis Cerfas qui en attestent.
    Scénario apocalyptique mais dont la probabilité n’est hélas pas à écarter : la survenue d’un nouveau Coronavirus en 2021, mélange de chauve-souris et de hamster cette fois, il faut savoir varier les atrocités. Et hop, la France au congélateur ! ça, ils savent faire.

  9. Donc constat au 13 Avril après un mois de confinement : nous n avons pas atteint le niveau de 60% d immunité de groupe !!!c est une blague ?et c est par le confinement de la majorité de la population et en empêchant le virus de circuler
    les porteurs sains ou à faible risque que l on va y arriver ? On connaît plus ou moins le profil des personnes à risques élevés pour ce virus.. non? 4/5 d entre nous ne devrait pas développer des complications graves..? de plus avec un traitement même imparfait ( imparfait parce que pas de groupe placebo si j ai bien compris ???) qui fait baisser la charge virale et qui empêcherait les complications dans une portion assez large de la population donc cela accélèrerait le processus d immunité de groupe .. non?.. je ne comprends donc toujours pas pourquoi on ne bouge pas dès maintenant vers un confinement ciblé ..? J ai du zapper un truc .. merci de m éclairer ..

    • Tout simplement parce qu’on n’en est pas capables avec ce qui a été fait depuis 2 mois.On n’est pas prêts.Les masques ? Macron a été très discret. La dernière fois il parlait de milliards, cette fois 5 fois la production. 5 fois 100 000 ou 5 fois 5 millions ? Il ne faut pas le dire. Les tests ? « On va tester de plus en plus, comme ces dernières semaines ». La semaine passée, on a testé moins que la précédente ! Les 10 000 respirateurs ? Pour le 15 mai. Maintenant pour le 11 mai, comment peut-on décréter cette date 1 mois à l’avance ? Cela dépend de l’évolution de l’épidémie. Si chute rapide dans les 15 jours par efficacité du déconfinement, on peut le faire 10 jours avant. Si dans 3 semaines on est sur le même plateau, on fait quoi ? Cette date n’a rien de scientifique. Comme vous l’avez déjà écrit, si 15% de touchés après 2 mois, en confinant il faut 8 mois pour arriver aux 60% nécessaires.
      La sortie de crise, c’est le confinement sélectif. On ne s’en est pas encore donné les moyens. Ce n’est pas le vaccin non plus, la recherche urgente, c’est le poumon, et bloquer le choc cytokinique, afin de transformer cette grippe mortelle en banale.

      • je suis entière d’accord avec votre analyse, suite à la communication faite hier au soir à 20h.
        Je me demande quel événement, ou catastrophe permettrait que les actions indispensables soient prises et mises en œuvre?
        Quels facteurs freinent ces décisions ?

  10. DEFINITION .: Merci Diocteur 20 / 20 RICHARD GAUTHIER COLLESSON Docteur en droit Ingénieur Economiste Chercheur Associé ai fréquenté durant n années tous ces publicistes qui ne jurent que par l’Etat paré de toutes les vertus car laiques : Teilhard de Chardin Relisons Rene GIRARD Des choses cachées depuis la fin du monde ou Alexis CARREL L homme cet inconnu pour élargir le sujet Merci à tous pour vos contributions

  11. Macron a parlé, c’est l’auberge espagnole, les journalistes en ont pour 2 semaines, et nous sommes heureux d’apprendre que Covid a une date de péremption : 21 Mai 2020, Raoult lui a montré l’étiquette.
    Plus de 30 mn pour ne rien dire…

    • Le 11 mai (2020), pour un dé-confinement progressif, mais en effet rien de concret en terme de stratégie.

  12. Un de mes contacts médecin est assez dubitatif sur le protocole Raoult. Il s’est rendu compte de dégradations en passant ses malades qui avaient été traités à la chloroquine au scanner.
    Il traite avec des corticoïdes et ça marche.

  13. Voici un discours rassurant qu’un peuple aimerait bien entendre de la part des autorités administratives et médicales. Il n’affirme rien, il constate, il rassure, et surtout il agit en attendant qu’on lui propose mieux : https://youtu.be/Y3zgN1TuIeU Pr Salomon, faites de même au lieu de vous contenter de compter les morts.
    La vidéo a 10 jours, si vous voulez les résultats à ce jour, c’est ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pandémie_de_Covid-19_au_Sénégal remarquez la proportions de « guéris », elle est supérieure à tous les autres pays, depuis le début. J’ai souvent cité ce pays ici, je regarde tous les jours pour savoir si cela se maintient ou n’est qu’un feu de paille, mais cela continue.

  14. Tout à l’heure sur Cnews un pharmacien a expliqué que le gouvernement leur a interdit de vendre des masques.
    Alors qu’ils peuvent, selon son témoignage, en commander sans problème et donc les mettre à disposition de la population, .

  15. Merci Gérard, avec qui je partage le même prénom, et j’aimerais bien, la même pertinence ! Ce sont les rares propos intelligents, venant d’un médecin depuis le début de cette crise, et je n’y ôterai pas une virgule. Qui plus est, venant d’un chirurgien, d’un urologue, donc quelqu’un à qui on confie, d’ordinaire, plus sa prostate que ses virus …Je suis psychologue, spécialiste du traumatisme psychique, tenu à l’écart de mes patients, pour activité « non-indispensable », et comme vous, je suis convaincu que l’espoir aide largement à vivre, et à se protéger, stimulant le système immunitaire (même si, je n’ai pas de cohorte randomisée pour argumenter !..). Une chose est sure, le désespoir tue ! Pas d’études non plus mesurant les effets délétères du confinement durable et son cortège de troubles, amplifiés par … la pauvreté (exiguité du logement, violences intra-familiales, isolement social …) Ce sera la 2ème vague, peut-être une déferlante, pour les soignants actuellement au front, au burn-out actuel, succéderont les états de stress post-traumatiques).
    Alors qui parle du risque psychique ?.. Je n’ai entendu aucune hypothèse d’évolution positive et un tant soit peu optimiste ! étonnant non ? et pourtant çà demeure la plus vraisemblable ?! Rien de plus réconfortant que de compter compulsivement les morts le soir à 20H, devant des enfants évidemment qui trainent devant la Télé ! Un discours de guerre, de mort, n’a jamais été et ne sera jamais une contribution utile, pas plus que de gouverner par la peur ! ..
    Merci Gérard ! Continuez !..

  16. Merci Dr Maudrix pour cet article et votre bon sens qui semble avoir déserté certaines sphères qui décident de notre politique de santé.
    Ci-dessous 2 propositions de médecins qui ont testé, semble-t-il avec succès, une association azihtromycine + zinc + héparine et une association macrolides + céphalospirines de 3° génération, qui serait testée dans certains EHPAD de Savoie. Comment faire selon vous pour faire connaitre ces initiatives de terrain et pour développer un système de partage de connaissance entre médecins libéraux ?
    https://www.estrepublicain.fr/sante/2020/04/11/un-medecin-mosellan-constate-l-efficacite-d-un-protocole-a-base-d-azithromycine
    https://www.youtube.com/watch?v=giyZvits7DU (lien déjà donné par GEBE) ce ne serait pas une pneumonie mais une micro-thrombose pulmonaire qui serait à l’origine du décès par Covid-19
    Le mieux étant la prévention, de manger frais et sain, de prendre des compléments pour permettre à son système immunitaire d’être au mieux de sa forme avant de rencontrer le SARS-CoV-2, ou de le gérer au mieux lorsqu’on le rencontre, ce qui malheureusement n’est pas assez mis en avant dans notre système de santé.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-et-si-l-orage-de-223037
    l’hypothèse de la Prevotella à l’origine de l’orage de cytokines. Qu’en pensez-vous ?
    A votre connaissance, y-a-t-il des recherches pour savoir pourquoi la grippe classique ne touche pratiquement pas les enfants ? et des réponses ? Cela donnerait des pistes de prévention et traitements, pour la grippe et pour d’autres affections.

    • Bonjour. Pour l’Azithro, voir ma réponse au Dr Trémieux dans le billet précédent (à environ 1/3 des commentaires), jusqu’à la réponse également du Dr Lardenois. On est en droit de se poser la question de son efficacité. Lardenois avec sa femme l’utilisent avec satisfaction sur tous leurs patients. Beaucoup l’utilisent.
      Pour le reste, je suis ni chercheur, ni virologue, et je n’ai pas autopsié les poumons d’un décédé du Covid pour vous répondre correctement. Je préfère l’orage cytokinique à la microthrombose (cela va avec ?). Voir ma réponse à Rocbalie ci-dessous qui a un lien vers un article pas long et clair sur ces cytokinines. Il évoque aussi un traitement par corticoïdes. Le traitement du Covid a fait des progrès depuis le début. Les décompensations respiratoires aigues et mortelles semblent dues à des embolies pulmonaires massives, et les corticoïdes à hautes doses semblent éviter les passages en réa, selon une équipe rémoise. Comme ce n’est pas scientifiquement validé (comme le Plaquénil), cela a du mal à diffuser et reproduire..

  17. Salut Gérard, on se connait depuis 35 ans. J’ai débuté dans avec SOS retraite, tiens donc…L’effet placebo du Plaquénil, donner une porte de sortie à celui dons on sait qu’il n’y a plus de ressource thérapeutique, ne m’a jamais échappé dans ma pratique de MG. Et ton post est bien dans le style « Maudruiste » que d’aucun ont décrié , style qui a souvent guidé mes choix et ma pensée (3le mensonge permanent »). Cependant, les « je vous ai compris » sonnent de façon ambivallente…pour les rapatriés d’Algérie dont je fait parti, avec les enfants de la 1° génération qui ont soufferts de cette phraséologie responsable d’effets de bords jamais évoqués (sauf des cercles pieds noirs qui véhicule la mémoire de cette tragédie), qui a conduit mon frère au sucide (comme ce médecin de Reims) Je tombé sur ton blog par hasard (heureuse nostalgie sans doute) alors que je venais de raccrocher avec un rhumato à qui j’expliquais ce qu’était la Carmf et pourquoi circulait cette pétition http://chng.it/gM98RbSf
    Au commencent était le ..le verbe biz

  18. Merci cher Confrère, il y a tant de sagesse dans vos propos, et nous en manquons tant actuellement !

    • Il lit des textes qu’il reconnaît ne pas comprendre. J’ai arrêté au milieu.

      • La vidéo n’est pas très intéressante, mais ce dont il parle l’est plus, il s’agit du rapport d’une femme médecin en Isère Dr Sabine Paliard-Franco, qui au lieu du traditionnel « Restez chez vous, et appelez le 15 lorsque vous étoufferez », a fait appel à son expérience et a prescris des macrolides (je crois vous avoir vu évoquer ce type de traitement dans un commentaire dans ce blog). Curieusement sur le site sur lequel on accédait à son rapport d’expérience (société française de gériatrie) le fichier n’est plus accessible, alors qu’il l’était en début d’après-midi. Par contre en faisant une recherche sur le nom de cette femme médecin on en retrouve le texte recopié ici : https://resistancerepublicaine.com/2020/04/13/le-docteur-sabine-paliard-franco-un-medecin-qui-soigne-le-coronavirus/ et le lien sur son rapport complet assez intéressant même si certains diraient que l’échantillon est petit et qu’il n’y a pas de groupe témoin!!!!

        • Merci pour le raccourci. Pour les macrolides, oui, déjà évoqué par certains, aussi contents que l’Azythro seule. A défaut de Plaquénil, chacun essaye son petit truc. C’est une drôle de manière de faire avancer la science. Si je vous disais comment j’ai traité pendant 30 ans toutes les cystites à répétition, les miennes et celles des autres car personne n’a le truc, vous ne me croiriez pas et j’aurais des ennuis avec la SS, tellement hors AMM. C’est complètement inattendu mais tous les confrères à qui j’ai donné le truc ont adopté, car ça marche. Le hasard, j’espère qu’il en sera de même avec le Covid, et ça, ça ne peut être trouvé que par un médecin de terrain, qui remarquera qu’il a guéri quelque chose, en traitant autre chose.

  19. D’après « Worldometers » les six premiers du classement « Death / M pop » sont également les pays en « confinement maximum ».
    Comment l’expliquer ?
    ( déroulez la page jusqu’à « Confirmed Cases and Deaths by Country, Territory, or Conveyance » – cliquer sur « Death / 1 M pop » puis sur « Yesterday » )
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries

    • Simple: les pays sans décès par covid n’ont aucune raison de confiner.
      Le RU et BOJO ne voulaient pas confiner. Quans ils ont vu la vague arriver ils ont confiné.

    • C’est quoi le truc?
      J’aime bien les trucs, j’en fais tous les jours.
      Merci pour votre lucidité dans ce monde de fous.

  20. merci et bravo à vous dr Maudrux qui parlez « avec vos tripes », ce qui est déjà une raison d’espérer en vous lisant; mais qui est aussi une occasion de désespérer en constatant toute l’immobilité imposée par nos grands universitaires accrochés à leurs modes d’emploi académiques, quand leurs solutions dûment étiquetées nous parviendront (peut-être) à la fumée des cierges (ce qui sera vraiment le cas de le dire lorsque l’on dénombrera tous les morts inutiles). Et que dire du distinguo éhonté formulé récemment par l’inénarrable mme k.lacombe entre conflit d’intérêt et lien d’intérêt…

  21. bonjour
    la question que je me pose est le COV19 traité suivant la recette du professeur didier Raoult dans les premiers jours est il plus ou moins dangereux que le vaccin qui lui n’aura pas été testé ?
    l’immunité vaccinale est elle d’aussi bonne qualité que celle de la maladie ?

    • Je ne sais pas si la question doit se poser. En ce qui concerne le vaccin, il arrivera après, s’il arrive. Si c’est comme la grippe saisonnière, qu’il faut trouver la bonne souche chaque année, il ne servira à rien. Le seul vaccin valable pour anticiper doit couvrir tous les coronavirus. Sa recherche ne date pas de 3 mois, et depuis quelques années, on n’a pas encore trouvé. Alors dans un an … L’urgence, le problème actuel et la solution, ce n’est pas le vaccin, pas la chloro, c’est le poumon, et plus précisément l’orage cytokinique qui tue. L’urgence, là où on doit mettre le paquet en recherche, ce n’est pas le vaccin, c’est un médicament inhibant les cytokines. Quand on l’aura trouvé, cela relèguera toutes les grippes, de l’espagnole de 1919 au Covid-19, au rang de grippettes.
      Pour bien comprendre le problème urgent, un article assez court qui explique bien ces cytokines, accessible aux non médecins à condition de ne pas s’arrêter sur les noms de molécules. : https://www.lanutrition.fr/covid-19-quest-ce-quun-orage-de-cytokines-et-pourquoi-est-ce-une-question-de-vie-ou-de-mort-pour-les

  22. Bonjour Gérard,
    Et, encore une fois, un grand merci pour la pertinence (en même temps qu’une saine et stimulante impertinence) de tes billets, en particulier sur le contexte actuel si particulier . J’adhère tout à fait à tes écrits ci-dessus, et j’apprécie aussi énormément (et pas seulement en tant que médecin généraliste, aussi en temps que simple membre de cette grande communauté que l’on nomme l’humanité, que nos énarques ne connaissent pas, ou plutôt ne connaissent que pour la mépriser, l’utiliser, et s’en sentir étrangers et supérieurs) la profonde humanité, on dit souvent actuellement l’humanisme, qui se dégagent de tes écrits. Merci, tu nous fais honneur aussi d’appartenir au corps des soignants. Continue !
    PS : je continue de faire suivre sur Facebook tes blogs.

    • Encore merci de vos remarques
      Le vaccin ok ds 1 an à 2 ans en attendant ? Mais bazar va t on s occuper de la cause !!
      Avec le vaccin testé ? Vraisemblablement un sacré cocktail sans risque? A voir
      Ensuite il semble que ce qu on prend pour des pneumonies soient plus des problèmes de tromboses diffuses ?
      Qu en dites-vous ?

      • Les urgentistes en France mais aussi aux USA disent que ce qu’ils rencontrent ne correspond pas à ce qui est décrit par les médecins chinois. Donc a-t-on à faire au même virus ? Ou y-a-t-il deux virus et deux épidémies différentes ?

  23. Félicitations pour ce message.
    La lueur d’espoir, c’est qu’il soit lu, et surtout compris par M. Macron, qu’il oublie ses comités d’experts et que le bons sens l’emporte!
    Mais quelle confiance avoir dans nos dirigeants, ils n’ont pas arrêté de nous mentir depuis des semaines ?

  24. En tant que médecin à la retraite je profite de cet article remarquable pour vous remercier de vos efforts et de votre lucidité pour la CARMF. Cet article résume parfaitement ma pensée. C’est écrit par un vrai médecin qui n’est pas aveuglé par le scientisme.

  25. Question idiote, depuis le début on nous parle du paracétamol, mais quid de l’aspirine.

    • Son action anti-inflammatoire serait néfaste au début de la maladie, ce que n’a pas le paracétamol. Et puis pour les puristes, plus mortel que le Plaquénil (hémorragies).

      • Bonjour, Docteur connaissez vous un médicament sans effets secondaires moi non et chaque individu réagit en fonction de son état de santé.
        J’ai 80 ans et je suis scandalisée d’entendre que l’on s’occupe de tester dans les EPAD et que les forces vives de la nation qui nous sortirons de cette pandémie et de la crise humaine, sociale et économique sont bon pour le travail sans test et protection non obligatoire comme le dit M CASTANER, qu’il se taise, il est toujours en retard d’une information.
        Si le confinement est une solution OK si la Chloroquine en est une autre OK et les autres médicaments OK, mais laissons les chercheurs et médecins à leurs travaux et qu’un certain nombre de médecins cessent leur guerre de clocher.
        La situation est assez grave pour que toutes les forces vives travaillent dans le même sens.
        M.Macron interdit les rassemblements mais envisage d’ouvrir les écoles collèges et lycée progressivement, dites moi en 2020 les effectifs sont de plus de 25 dans 30 à 40 m° aurait-il oublié les mathématiques! .J’arrête la il navigue à vue et il joue à Mme Soleil.

  26. Merci pour ce texte.
    D’après « Worldometers » les six premiers du classement « Death / M pop » sont également les pays en « confinement maximum ».
    Auriez vous une explication ?
    ( déroulez la page jusqu’à « Confirmed Cases and Deaths by Country, Territory, or Conveyance » – cliquer sur « Death / 1 M pop » puis sur « Yesterday » )
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries

  27. Je regarde tous les jours l’évolution de cette pandémie sur « Coronavirus Wikipédia » et constate que cette pandémie « semble » moins toucher les pays d’Afrique. Les pays chauds seraient ils moins touchés du fait de la température? C’est peu probable mais on peut rêver. Peut être aussi qu’une partie de la population vivant en Afrique en zone endémique de paludisme prend des antipaludéens.
    D’autre part on prétend que le Plaquenil donnerait des problèmes cardiaques mais le Covid provoque aussi des problèmes cardiaques et certains de nos « experts » semblent prétendre plus ou moins que c’est chez les patients qui ont pris du Plaquenil.
    Je pense qu’il serait aussi très intéressant que Raoult nous donne la cause des quelques décès qu’il a constaté dans son institut
    Une dernière question que je me pose: l’azythromycine aurait elle aussi un léger effet antiviral? Donc un effet sur le Covid.
    J’espère que Macron ce soir va nous annoncer, après sa visite chez Raoult, que TOUS les médecins vont pouvoir prescrire en leur âme et conscience du Plaquenil mais là encore j’espère ne pas rêver… Je sais pour nos « experts » les médecins libéraux ne sont que de la piétaille.
    Merci Cher Confrère pour votre blog toujours plein de bon sens

    • Votre remarque concernant le responsable des décès sous Plaquénil/Covid est parfaitement juste. Il est surprenant de voir que l’organisme chargé de signaler les accidents médicamenteux à l’OMS n’a signalé aucun décès en 45 ans, et en 2 mois on en a d’un coup 3 ou 4 ? C’est le Covid ou le Plaquénil le responsable ? On ne prétend pas que le Plaquénil guérit tout le monde, on peut mourrir du Covid malgré le traitement, mais (sans doute) moins. Pour être complet, au cours des 3 dernières années, 4 M de boîtes ont été distribuées en France, et deux décès signalés, dont un en automédication (dose ?) avec 6 traitements associés ! A éliminer. Quand à l’autre, je ne sais, mais on peut l’accepter, tout médicament actif a des effets secondaires, on ne le nie pas, mais des accidents très rares ne doivent pas faire la règle.

      • C’est souvent le risque cardique qui est mis en avant pour justifier l’interdiction préventive du traitement Raoult.
        La simple analyse des chiffres COVID19 en sortie d’Hôpital comparés entre PACA qui utilise largement ce protocole et l’IDF où se concentre les critiques sur ce protocole anéantissent ce réquisitoire, ( la Bretagne comme témoin d’une région non saturée). La répartition des malades hospitalisés entre les 3 égions est remarquablement similaire (77% de + de 60 ans en PACA et Bretagne contre 70% en IDF) pyramides des ages identiques. Le résultat en sortie d’hôpital est sans appel :

        +90 ans en PACA on sort guéri à 51% d’IDF 25% Bretagne 27%
        de 80 à 89 —————————- 57% ——– 40% ————– 46%
        de 70 à 79 —————————- 78% ——– 60% ————- 81%
        de 60 à 69 —————————- 95% ——– 79% ————- 83%
        de 50 à 59 —————————- 96% ——– 89% ————- 98%
        de 40 à 49 —————————- 99% ——– 95% ———— 100%
        de 30 à 39 —————————- 100% ——- 97% ———— 100%
        en dessous de 30 ——————– Proche de 100%
        Tous les calculs sont faits avec les comptes du 12 Avril sur https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&selcodgeo=28&view=map1

        Il paraît donc difficile de soutenir les risques cardiaques d’un traitement qui donne des résultats d’autant meilleurs que la population est plus fragile, quand au risque à plus long terme, ils seront plus difficile à mesurés sur une population qui aura presque été exterminée en IDF et dans les EPAD (ou elle est carrément abandonnée) alors qu’elle est significativement moins touchée en PACA. A noter 1 seul décès chez les moins de 60 ans en Bretagne, c’est légérement moins bon en PACA et encore moins en IDF !

  28. Merci pour votre billet.
    La France fait partie des 6 premiers pays dans lequel le nombre de décès / Millon d’hab. est le plus élevée dans le Monde avec Saint Marin, Andorre, l’Espagne, l’Italie et la Belgique.
    Et pourtant le confinement est au « Maximum » dans ces six pays est total.
    Auriez vous une explication ?
    D’autre part, l’Académie de médecine a recommandé le port du masque depuis 10 jours et toujours aucune instruction gouvernementale.
    Qu’en pensez vous ?
    ( déroule la page jusqu’à « Confirmed Cases and Deaths by Country, Territory, or Conveyance » – cliquer sur « Death / 1 M pop » puis sur « Yesterday » )
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries

  29. bravo d’avoir remis l’homme (être humain) au milieu du débat, tant que nous soignerons avec compassion nous resterons des êtres humains, le jour ou nous soignerons selon les/des statistiques nous perdrons notre âme et nous deviendrons des techniciens robots, bref des énarques formatés à la pensée unique

  30. Monsieur Maudrux
    Je vous suis depuis quelques années et ai partagé de nombreuse fois vos analyses
    Je ne peux pas vous laisser dire que d’annoncer un Covid est la même situation que d’annoncer un cancer au stade terminal.
    Vous avez été urologue , je suis médeçin généraliste et vous ne semblez pas connaitre les situations pluriquotidiennes où nous proposons une réponse non médicamenteuse tout à fait satisfaisante donc « pas du Plaquénil  »
    Pour le Covid, nous agissons de la même manière et aucun de nos patients ne nous demande du Plaquenil.
    Voilà , ne nous laissons pas glisser dans le sensationnel

    • Le message c’est le spectacle froid, dénué de compassion qui nous est offert, pas la relation médecin/patient que nous défendons tous deux et qui est à l’opposé.

    • Fidèle lecteur de ce blog je suis atterré par les livraisons depuis 1 mois vos diatribes répétées sont lassantes et pour moi nulles. et totalement infondées sans préjuger de l’éventuel intérêt prouvé du plaquenyl

  31. Merci, merci pour ce message.
    Si vous m’y autorisez je vais envoyer ce message aux 3 députés de mon département rural.
    La froideur et le manque d’humanisme de ces « politiques » et autres . »experts » autoproclamés me fait bien plus peur que le virus.
    La médecine française ne sort pas grandie de cette épreuve

      • Comme vous j’avais écrit « la médecine » dans le premier jet, en relisant j’ai vite corrigé pour parler de la soi-disant élite médicale. Il y a un fossé entre les deux.

    • Mon cher confrère,
      je pense qu’il ne faut pas mettre dans le même panier de »crabes »
      les médecins qui soignent au contact des patients
      et les « acteurs »médecins et autres de la « santé » publique
      qui soignent leur image.
      Il faudra prendre bonne note
      de ceci lorsque ce premier épisode sera terminé

      Dr Maudrux merci encore pour votre clairvoyance.

    • « envoyer ce message aux 3 députés de mon département rural »
      Excellente idée, ils sont nos représentants, et nous les entendons peu s’exprimer en ce moment !

    • Si vous avez un contact direct avec ces députés, pourquoi pas. Mais s’il s’agit d’envoyer un mail sur leur boîte officielle c’est totalement inutile. J’en ai fait l’expérience.

  32. Merci !
    Oscar Wilde : « Vivre est la chose la plus rare. La plupart des gens se contentent d’exister »

  33. Bravo
    en effet : bravo.
    Vieille infirmière blanchie sous le harnois, avide de tous les avis, et partageant, jusqu’ici discrètement, l’immense majorité de ceux qui s’expriment dans ces colonnes , je ne dissimule pas enthousiasme pour ce billet.
    Il devrait inspirer tous ceux qui conseillent en techniciens plus qu’en médecins.
    Et aussi les politiciens, particulièrement ceux qui se piquent de philosophie, et d’humanisme, avec un grand H.

  34. Magnifique! Je vous lis depuis longtemps, j’ai distribué le lien de votre blog tout autour de moi, et je n’avais encore jamais laissé de commentaire, mais là, chapeau! En ce Lundi de Pâques, avant le discours de Macron, vous avez mis plein gaz… Bravo!

  35. ….Cette attente jusqu’à ce soir ne laisse rien présager de bon. Difficile d’imaginer qu’un chef d’Etat accepte frontalement de se désavouer lui-même, son gouvernement, ses experts, ses comités….Il y aura peut-être une pirouette acrobatique incluant le Plaquenil comme traitement de l’espoir puisque l’etude Discovery est un peu le traitement du désespoir (des cas graves).
    « …Cela signifie qu’il faut ouvrir des voies qui, jusqu’à présent, étaient fermées devant beaucoup.
    Cela signifie qu’il faut donner les moyens de vivre à ceux qui ne les avaient pas.
    Cela signifie qu’il faut reconnaître la dignité de ceux à qui on la contestait.
    … »
    Ce 4 Juin 1958 le contexte était différent mais les propos peuvent être transposés 62 ans après..(Je vous ai compris – C. de Gaulle)
    Un peu d’histoire ne fait pas de mal !

    • De Gaulle disait aux français « je vous ai compris », un énarque dira toujours « vous ne m’avez pas compris », car il ne se trompe jamais.

      • L’énarque dirait plutôt « si vous m’avez compris, c’est que je me suis mal exprimé »… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.