73

Les antibiotiques, c’est bon pour les virus

Quel est le point commun entre Covid, détresse respiratoire, orage cytokinique, diabète, obésité, immunité infantile et Azithromycine ? Réponse : Prévotella.

Le Prévotella, macrobiote qui fait partie de la flore intestinale, se retrouve à tous ces niveaux. Hasard ou responsable ? 

Prévotella serait quasiment absente chez l’enfant, augmente avec l’âge, plus présente chez les personnes âgées. A vérifier.

Prévotella se retrouve dans certaines infections pulmonaires et réactions inflammatoires selon plusieurs études d’avant Covid

Prévotella aurait une responsabilité dans l’obésité, toujours dans des articles scientifiques anciens.

Prévotella a une responsabilité dans le diabète type 2 entrainant insulino résistance en élèvant le taux de certains acides aminés (BCCA). Action inverse sur le diabète type 1. Action indéniable sur le diabète, 20% des décès du Covid.

Dans l’orage cytokinique, il n’y a plus de virus, mais des bactéries infectées déclencheraient une hyper réaction immunitaire inflammatoire inondant le poumon. Quelle ou quelles bactéries ?

Prévotella, toujours présente dans l’intestin pourrait relarguer des virus expliquant les reprises de la maladie décrites après guérison.

Si Prévotella est présente à tous ces niveaux, est-ce que la solution ne serait pas l’éradication de ce microbiote, sensible aux antibiotiques, expliquant les très nombreuses observations de terrain semblant montrer, à l’inverse de toutes les études d’experts scientifiques cherchant à agir sur le virus, que les patients sous antibiotiques se portent mieux, ont moins de complications et d’hospitalisations. Et si au lieu de s’attaquer au virus on s’attaquait à la nourrice ? Dans la nature, chassez les fourmis, vous chasserez les pucerons.

L’Azithromycine plus efficace que d’autres ? Quid du protocole Raoult ?Des chercheurs Inserm travaillent sur une synergie azithromycine/hydroxychloroquine : l’un se fixerait au virus, l’autre à la membrane des cellules, les deux bloquant le même mécanisme d’attachement du virus à la cellule. 

Et si la solution à notre problème ce n’était pas dans les voies de recherches de nos grands experts médicaux et scientifiques, dans nos grandes études randomisées d’antiviraux, dans les vaccins, mais tous simplement dans le bon antibiotique et l’observation de terrain ? Voilà qui ne plairait pas à dame Sécu qui devra se remettre en question.

Alors fake ou pas fake ? On peut se poser des questions, mais où est la réponse ?

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

73 Commentaires

  1. J’ai tousse pendant 4 mois.:tracheite. Ttt homeo.syndrome grippal. Râle bronchique à D. Amoxicilline 10j.3gr/j. Rx pulm. OK. Puis crépitement dans les bronches. Rixythromycine 8j. Après… guérie. Toux encore 1mois. Automed. He, homeo. Phyto…

    • Oui tout à fait d’accord, mais nous ne sommes pas très nombreux (pas assez nombreux) à nous en rendre compte. La majorité des médias audiovisuels masquent la vérité et déversent un imbroglio d’informations contradictoires et stupides.
      La cerise sur le gâteau, c’est quand même la gestion du Porte avion Charles de Gaulle…
      Il faut souhaiter qu’un jour, ces dysfonctionnements soient sanctionnés.

      • Une chose intéressante : je ne sais pas comment ont été traités les cas du Charles de Gaulle. Si l’armée en a commandé, c’est bien pour l’utiliser ? On ne le saura sans doute pas : secret défense. Par contre il y a peut-être un moyen de le savoir. Mortalité 2%. Acceptons 0,5% pour être crédibles car population moins à risque. Sur 1000 ou 1 600, cela fait statistiquement 5 à 8 décès attendus. Si on n’arrive pas à ces chiffres, c’est que l’armée a la solution.

        • Possible que l’achat soit destiné aux militaires pour les opex en Afrique.
          Quant à la gestion du CDG elle a été calamiteuse, je n’en dirai pas plus

        • Oui mais population très jeune sur un porte avions (moyenne d’age autour de 30-35 ans.
          Des décès sont peu probable, avec ou sans traitement.

    • L’armée a des bombes atomiques. Ça n’est pas forcément pour les utiliser je l’espère.

    • Pour le coup, je trouve tout à fait normal que l’armée commande des stocks au cas où. Ce sont eux qui doivent nous défendre en cas d’attaque et il est normal qu’ils aient les moyens de soigner les soldats si le traitement s’avère efficace. En plus, il est impossible de pratiquer la distanciation sociale sur un bateau, dans un sous-marin, dans un tank, un hélicoptère, un transport de troupes …
      En revanche, ce qui est absurde, et là où « on se fout de plus en plus du peuple » pour reprendre votre expression, c’est que l’Etat n’ait pas commencé à commander des stocks pour la population au cas où le traitement soit prouvé efficace. Que va-t-il se passer si on a une deuxième vague après le déconfinement ? Nos services de réa ont été submergés alors qu’on n’avait même pas hospitalisé les malades des EHPAD, laissés à leur triste sort avec paracétamol ou Rivotril … Quand je lis certaines déclarations comme quoi notre système de santé a tenu le coup, que personne n’a subi de déni de soins et qu’il n’a pas été nécessaire de « trier » ceux qui méritaient d’être sauvés de ceux qui ne le méritaient pas, de qui se moque-t-on ? Bien sûr qu’en refusant d’hospitaliser les patients des EHPAD et en leur déniant concomitamment l’accès à tout protocole autre que paracétamol on a refusé l’accès aux soins à des milliers de personnes ! Sans compter les patients décédés à domicile parce que leur état s’est dégradé trop brutalement, et non testés même après décès en dépit de suspicion de CoViD19 (exemples dans la famille élargie) !

  2. Le Covid 19 est un virus à ARN monocaténaire positif . Classification IV de Baltimore. Pour se répliquer dans la cellule, il doit rentrer dans un ribosome pour que celui-ci lui fabrique une réplicase pour répliquer son ARN. Le mode d’action des macrolides est de bloquer la synthèse protéique dans le ribosome au niveau de « l’unité 50S » en bloquant l’activité de la peptidyl transférase. Si j’ai bien compris ce que j’ai lu le covid19 ne peut pas obtenir sa réplicase et ne peut répliquer son ARN avec le ZYTHROMAX. Bon c’était plutôt connu pour contrecarrer le génome des bactéries, on disait il y a longtemps que les macrolides étaient bactériostatiques. Mais les virus ont aussi un appareil nucléique. En l’occurence , j’ai vu passer un ou des articles au temps de l’infection ZIKA expliquant que le ZYTHROMAX semblait agir sur celui-ci. Enfin, les recommandations de traitement pour les diarrhées aigües en voyage exotique (tourista virales) sont l’Aythromycine aussi. Le covid 19, le virus ZYKA et les entérovirus appartiennent tous à la classe IV de BALTIMORE… Est-ce que les macrolides ,peut-être plus le ZYTHROMAX, n’auraient pas un effet direct sur le virus et n’agiraient pas seulement sur la surinfection?
    L’hydrochloroquine semble agir sur l’alcalinisation des certains éléments de la cellule la rendant peu accueillante pour le Covid et en particulier le passage de la membrane cellulaire. Quel est l’article du Prof RAOULT là dessus?
    Quant au Zinc , en grande quantité chez l’enfant moindre chez les adultes et encore plus rare chez les personnes âgées , il intervient en de nombreux endroits des processus immunitaires. L’huitre qui filtre plein de choses en concentre un maximum. Est-ce que les français de l’ouest sont un peu épargnés par le Covid parce qu’il mange plus d’huitres?
    Il y a tellement de facteurs qui influent sur les défenses de l’organisme qu’il faudrait une grande table ronde avec les spécialistes de la virologie (Marseille) et de l’infectiologie , de l’immunologie, de la micronutrition (FAC de Dijon), des gastro-entérologues spécialistes du passage des bactéries et des toxines au travers de la muqueuse digestive, des ORL, pharmacologues et médecins généralistes de terrain.

    • J’ai oublié les spécialistes du microbiote, bien sur, pour les relations avec le cardio vasculaire.

      • Le zythromax agit uniquement sur les bactéries. L’action anti virale supposée sur la maladie Covid-19 est indirecte liée à l’interaction entre le virus Sars ncov 2 et l’entité biologique humaine constituée de manière indissociable et interdépendante de microbiotes (intestinal, et autres) et de l’ensemble des 200 familles de cellules eucaryotes. La réponse immunitaire semble être la partie émergée de nos connaissances….
        Un urologue confiné

    • Cher consœur, bravo vous avez tout compris du mécanisme de la bitherapie de Raoult.
      Je pense que les macrolides peuvent être efficace seuls ( augmentation excrétion virale et freination des enzymes pro-inflammatoire) . Ce qui diminue le risque cardiaque car les 2 peuvent donner des torsades de pointe.
      La chloroquine potentialise l’effet du macrolide , seule elle n’est pas très efficace car sur la courbe du Pr Raoult du 16/03/2020 on remarque que la charge virale ne diminue que de 40% avec chloroquine seule.
      Donc c’est bien le macrolide qui fait s’effondrer la courbe de la charge virale à 98% à la 72h.
      À partir de là , j’ai traité 16 personnes de 17 à 64 ans ( famille et amis) avec azythro seul et avec d’excellents résultats rapides, leur permettant de ne plus souffrir de maux de dents , gastralgie, et autres signes connus et mon épouse qui au bout de 12 jours s’est remise à tousser a bien voulu prendre le traitement qui a stoppé la résurgence.

    • D’où la nécessité des études cliniques qui sont en quelque sorte la résultante de toutes ces spécificités en terme d’efficacité clinique.

    • Chère consœur,
      j’aimerais savoir dans quel support avez vous trouvez les informations sur l’actIon des macrolides sur le mécanisme de blocage de la réplication virale grâce à un peptide bloquant le ribosome de la cellule hôte ? (Publication, livre de bio-bactériologie cellulaire…).
      J’ai trouvé l’article des Hôpitaux Universitaires de Genève sur Azithromycine et covid 19:évaluation pharmacologique du 23/03/2020.
      Cet argument scientifique pourra être utile au cas ou nous serions obligés d’expliquer notre attitude thérapeutique au conseil de l’Ordre.
      Merci .
      Bonne journée.

  3. Hallucinant chez Praud, Joffrain et Leclerc qui défendent la gestion bureaucratique des hôpitaux mise en place depuis plus de 20 ans

  4. Epoustouflante étude américaine prouvant que la chloro ne marche pas, que des tas de gens citent, Véran le premier, sans l’avoir lu !
    Cette étude est totalement hors indication : cas hospitalisés, très graves, très âgés, avec nombre de facteurs de risques, la mortalité totale de l’étude est de 70 décès sur 368 patients (3 groupes), soit près de 20 % !
    De plus les auteurs reconnaissent, époustouflant, avoir donné la chloro aux cas les plus graves ! Voici ce qu’ils écrivent page 12 : » Les caractéristiques démographiques et de comorbidité de base étaient comparables dans les trois groupes de traitement. Cependant, l’hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine, était plus susceptible d’être prescrite aux patients atteints d’une maladie plus grave, selon l’évaluation de l’état ventilatoire de base et des paramètres métaboliques et hématologiques. « . Utiliser cet article pour dire que cela ne marche pas, c’est entretenir volontairement le doute, pas la preuve que cela ne marche pas, mais plutôt de la manipulation. Article version originale : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.16.20065920v1.full.pdf

    • Veran s’était servi de l’exemple du gars qui avait bu un produit pour Nettoyer les piscines pour expliquer que la Chloroquine était dangereuse…
      C’est clair qu’il y a une guerre des gros labos contre Raoult.

  5. Finalement prévotella explique plein de choses. Pourquoi les régions de l’ouest de la France sont moins concernées par le virus (moins de malbouffe, mais par contre plus d’alimentation issus des producteurs), pourquoi plus les grandes villes industrielles. Pourquoi des pays comme la Grèce et le Portugal ont moins de décès (régime méditerranéen), pourquoi des pays comme le Vietnam semble épargné.

    • Finalement il semble que hamburger/Ketchup et prévotella ne fassent pas bon ménage. Après l’ethnie, le climat, voici la mal bouffe.

  6. Gerard, tu vas encore t’énerver mais qui est chargé du déconfinement?
    Un énarque bien sur mais on peut juger rapidement de la personne: il est haut fonctionnaire à Paris et en même temps Maire de sa commune dans les Pyrénées orientales, président de la communauté de commune et conseiller départemental des PO…

    • SciencePo-Ena, le top. Successeur de Soubie (diminuer l’offre pour diminuer la demande), le top. Responsable du déconfinement, on va encore être au top, les meilleurs du monde.

  7. svp j’ai une question qui concerne le coronavirus mais pas la bactérie. Il s’agit de l’annonce du professeur Montagnier en qui j’ai entièrement confiance. Serait-il judicieux que quelques personnes qui ont eu le cOvid 19 se fassent dépister pour le HIV comme on fait dans les services lorsque l’on se pique accidentellement à savoir :
    un T0 au plus prêt de l’accident (grippe dans ce cas)
    un T3 à 3 mois de l’accident
    un T6 ….
    un T9…
    merci pour votre réponse

    • Je n’ai pas entendu, mais je sais que depuis son prix, mérité (mais il n’était pas seul..), il a pas mal dérapé sur le plan médical.

  8. Bonjour, personnellement je trouve votre analyse hyper interessante…. et si j’ai bien compris, en faisant du préventif (zytromax) avec la mauvaise flore intestinale, on pourrait lutter contre la grippe saisonnière et les autres…. merci pour vos publications. Cordialement

    • C’est ce que certains pensent. Efficacité (semble t-il) des antibiotique (pas forcément pour guérir mais atténuer), par quel mécanisme ? Contre une bactérie ? Laquelle ? Il y en a qu’on retrouve à plusieurs niveaux du Covid et de ses complications graves. Coïncidence ?

  9. Très intéressant.Personnellement je suis focalisé sur la plaquette sanguine.Sentinelle,elle lance les premières armes ,phagocyte si besoin,se fait aider par les blancs qu’elle aide,est pro inflammatoire etc….j’ai l’impression que tous les medicaments non ains peuvent fonctionner s’ils ont dans les effets secondaires une thrombopenie possible (comme si ainsi Nous empêchions une installation massive de plaquettes devenues dysfonctionnelles.)J’ai envoyé un mail au quotidien pour qu’il évalue si possible avec des specialistes la pertinence du raisonnement ou l’aspect loufoque…Je serais honoré que vous y accordiez 15 minutes.cordialement.

    • C’est quoi ces plaquettes devenues dysfonctionnelles ? Etes vous sûr que les plaquettes, qui n’ont qu’un rôle dans la coagulation sont sentinelles ?

  10. Dans une société ou l économie prévaut, un bon médicament est un medicament qui rapporte, le jour ou l on aura compris que le probleme n est pas medical mais economique on progressera….

  11. de nombreuses etudes convergent vers prevotella, gerard, vous nous avez habitué à mieux dans vos remarques souvent brillantes et pertinantes…quelles sont les etudes dont vous parlez, qui a publié quoi ?
    lancé comme ça, on est plus proche du café du commerce que de la medecine

    • On m’a transmis le premier article Israélien, avec le style, j’étais dubitatif. Alors j’ai cherché Prevotella/Diabète : très nombreux articles scientifiques d’avant Covid. J’ai cherché Prevotella/Obésité, idem. J’ai cherché Prevotella/pneumonie, j’ai trouvé : https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/31748-Le-microbiote-intestinal-responsable-surinfections-bacteriennes Inserm, Cnrs, c’est assez ?
      Puis une étude de l’Institut Pasteur qui établit un lien entre Prévotella et PR (traitée par Plaquénil !) et suggère que « Prevotella pourrait favoriser et/ou aggraver certaines maladies inflammatoires » (https://www.pasteur.fr/fr/journal-recherche/actualites/microbiote-intestinal-etonnantes-interactions-entre-bacteries-pathogenes-bacteries-commensales ), alors lien avec l’orage inflammatoire du à des bactéries et non au virus ? Puis je suis tombé sur un article de Médiapart. Cela fait quand même beaucoup de points de convergence qui font qu’on peut se poser des questions. J’ai mis plusieurs « serait », et « et si ? ».

    • Et puis j’ajouterai une chose. Le nombre de positifs croit toujours, de plus en plus lentement mais il croit, alors que le nombre d’hospitalisations diminue alors qu’il devrait croître au même rythme. En ville comment traitent les médecins alors qu’ils ne donnaient rien au début ? Essentiellement avec des antibios, alors que les antibios, cela ne marche pas sur les virus, mais sur les bactéries. Alors quel est le mode d’action de ces antibiotiques ( si c’est l’explication) ? Et si on en trouve une dans la plupart des facteurs de risques difficiles à comprendre, pourquoi ne pas s’interroger ? Maintenant on peut se tromper, ou être trompé, j’en conviens.

    • Pourquoi, « polémique » ? Y aurait-il d’autres études, mieux argumentées, que celle dont il est question dans cet article ?

  12. De là à commencer à comprendre que les recherches étaient militaires et non civiles
    Je commence à me poser cette question
    Ceux qui savent, se taisent évidemment
    Sauf à penser que Marine Le Pen est responsable, il y a bien quelqu’un a ANTENNE 2 qui va trouver l’implication de l’extreme droite ou de l’extreme gauche, quoique c’est toujours dans le meme sens.
    J’ai lu que l’Élysée n’était pas content que l’on invite LE PEN sur antenne 2 avant hier
    Donc, demain on le lui interdira, ce sera plus simple
    • plus de debat
    • plus de referendum
    • plus de demission
    • et une surveillance generalisee qui ne sert à rien, selon l’inventeur de QWANT

    Pourquoi les élus républicains sont aux abonnés absents, tout cela est bizarre ?
    Savent-ils quelquechose?

    EN TOUT CAS, LA DEMONSTRATION DE cet EXERCICE MILITAIRE si c’en est un, est positive
    • plus de pouvoir politique
    • plus d’armée
    • plus rien

    Le pays peut être envahi sans pb…………il n’y a plus personne
    jacques GUISET

    • En effet, c’est une capitulation sans combat, consentie presque demandée par le peuple français à qui on raconte Pierre et le Loup tous les jours depuis un mois. Parqués, fliqués, prolétarisés, mais presqu’heureux les français attendent l’Oracle de Delphe tous les jours. Mais que les oiseaux partent à gauche ou à droite, peu importe, l’apparition de Manu les rassure. Ils restent con-fiants. Ah ! le pouvoir de la Télé !

    • Bon, fabriquer un arme biologique sans prévoir une parade pour soit même c’est un peu suicidaire. Une arme biologique qui épargnerait 85% de l’adversaire n’est pas non plus très « opérationnelle ». Prenons le « Charles de Gaulle, 1000 « atteints » ne veut pas dire 1000 impotents ou inaptes à tenir leur poste de combat. Ce qui désorganise les pays actuellement c’est essentiellement le confinement et sans doute les valses hésitations gouvernementales.

    • Il m’avait échappé que les français étaient soumis dociles et respectueux de leur chef élu.

  13. Prévotella n’aime pas d’huile essentielle de cèdre,…d’ailleurs les virus le détestent aussi…Au cas d’interdiction d’antibiotiques et même en prévention, il suffit quelques gouttes dans un humidificateur d’air 😉

    • Vous dite : « Prévotella n’aime pas d’huile essentielle de cèdre ».
      Pouvez vous nous dire laquelle ? de l’atlas ? de Virginie ? … ?

      • D’après les publication toutes les huiles de cèdre ( atlas, virginie, libanaise où himalayenne) sont efficaces. Leur composition chimique varie légèrement, mais l’efficacité est égal. Je joins un extrait d’article…
        ,,Propriétés antibactériennes.
        Parmi les bâtonnets anaérobies à Gram-négatif, les souches des espèces de Tannerella forsythia sont les plus sensibles (la concentration d’huile dans la gamme ≤0,06-0,12 mg / ml inhibe la croissance de 75% des colonies). Les batteries sensibles à l’huile de cèdre comprennent également des souches du genre Prevotella , en particulier Prevotella bivia et Porphyromonas gingivalis . Les grains à Gram-positif sont très sensibles à l’huile de cèdre, en particulier Peptostreptococcus anaerobius et Ruminococcus productus . Parmi les bâtonnets
        anaérobies à Gram positif, les souches de l’espèce Propionibacterium acnes étaient les plus sensibles .[3]

        L’huile de cèdre de l’Atlantique inhibe la croissance des staphylocoques de Staphylococcus aureus à une concentration de 500 μg / ml et des souches d’ Escherichia coli , de Corynebacterium sp. Et de Candida albicans à une concentration ≥ 1000 μg / ml. L’action de l’huile de cèdre a été prouvée contre les formes végétatives et sporales des espèces Bacillus cereus et Clostridium botulinum à une concentration de 100 et 300 μg / ml, respectivement. ,,

          • Je ne suis pas un médecin. Ci-dessus est un extrait traduit de Wikipedia Polonais. En application intraveineuse je conseille de consulter un médecin pour avoir une réponse précise. De mon côté je préconise l’inhalation,…vérifiez quand même si vous n’êtes pas allergique…

        • Merci pour votre réponse.
          Auriez vous un bon livre sur les Huiles Essentielles a proposer

  14. ne surtout pas oublier que l’homéopathie est très efficace dans les angines, otites et états grippaux depuis des décennies.
    la clientèle des homéopathes est assez peu sujette aux infections hivernales, virales ou non. cel aa été démontré scntifiquement mais les autorités ont tout fait pour cacher cela, aidées par nos institutions perverties y compris européennes et mondiales.
    l’oms est essentiellement subventionnée par bil gates et big pharma (entre 70 et80 %);on comprend mieux pourquoi on les dérange….si on veut imoser un vaccin aussi inefficace que celui contre le grippe;
    une étude a d’ailleurs montré que les personnes vaccinées contre la grippe étaient plus sensibles au coronavirus!!!!
    dr laurent hervieux

  15. L’expérience de quelques médecins généralistes semble dire que l’association Zithromax + C3G serait efficace dans le Covid19 dans le sens où cela bloquerait la surinfection pulmonaire et ils auraient moins ou pas du tout d’hospitalisation et de réa. Cela ne me semble pas idiot dans le sens où le virus disparait très rapidement en général. Cela pourrait expliquer aussi l’association de Raoult qui marche mais le Plaquenil ferait disparaitre la charge virale donc les patients seraient moins contaminants rapidement.
    Etant donné que le Plaquenil (réservés à l’usage hospitalier ????) nous a été interdit pour les médecins libéraux cette association d’antibiotiques devrait faire l’objet d’une étude non randomisée (nos soit disant chercheurs vont pousser des hauts cris). J’ai en tant qu’ORL depuis des années, donné dans antibiotiques dans les otites, les rhino-pharyngites et angines sans me préoccuper de savoir si elles étaient virales ou microbiennes avec de très bons résultats car à mon avis les infections virales sont souvent sur infectées par des bactéries.
    La seule chose qui me préoccupe c’est de savoir si le Zithromax ne va pas nous être aussi interdit par les « hautes autorités ».
    Merci de me dire ce que vous en pensez

    • Mon médecin à l’ancienne, il n’est plus en activité, m’a toujours prescrit un antibiotique pour les angines et autres pathologies de ce style, avec ultra levure, ça a toujours marché, je suis toujours vivant.
      Le vrai scandale n’est pas le débat chloroquine pas chloroquine et ainsi de suite mais que les médecins soient privés de la liberté de prescrire.

    • Ils n’arriveront pas à interdire tous les antibios. Ceci dit, si cela marche, il y en a qui marchent mieux que d’autres, par des effets collatéraux qui restent à trouver et à prouver. On a encore beaucoup à apprendre, à commencer par l’observation de ce qui se fait sur le terrain. Chercher, c’est bien, observer et chercher, c’est mieux.

  16. avec une utilisation massive d’antibiotiques, Prévotella deviendra vite résistant à tout.

    • C’est bien d’être optimiste et de nous donner des espoirs ! Seuls les positifs sont traités, pas toute la population. Depuis le temps que tout le monde prend des antibios Prévotella est toujours là et sensible. Enfin, la résistance, c’est les hôpitaux et l’usage intensif d’élevages, pas la médecine de ville.

    • « avec une utilisation massive d’antibiotiques, Prévotella deviendra vite résistant à tout. » C’est sans doute la raison pour laquelle l’APHP a décidé de lancer une étude pour évaluer le potentiel de l’Azithromycine à prévenir l’infection CoVid19 ! Une cohorte de 300 participants sur les 900 volontaires du personnel de l’APHP sera traitée à l’Azithromycine pendant 30 jours puis comparée aux 2 autres bras de l’étude (HCQ et placebo) pour voir ce qui a l’effet le plus protecteur …
      On sait déjà que le traitement préventif par antibiotiques dans l’élevage (particulièrement aviaire, porcin et bovin) est le principal responsable de la montée des bactéries résistantes, mais c’est vraisemblablement ce que veut constater l’APHP en réalisant cette étude : il semblerait que la nouvelle éthique soit désormais d’utiliser les antibiotiques en prévention (nouveau slogan : « les antibiotiques c’est automatique »?), car on se dit que ça pourrait marcher, plutôt qu’en thérapie (« les antibiotiques c’est pas automatique ») car on se dit que les observations des praticiens sont faussées puisqu’elles ne sont pas randomisées et que de toute façon, il ne faut surtout pas faire d’études là-dessus (à non, j’oubliais, on peut faire des études sur l’efficacité thérapeutique de l’Azithromycine, mais uniquement sur les agonisants, comme l’étude américaine citée par O. Véran lors des Questions d’actualité au gouvernement) ! ! !

  17. Le Pr Bricaire chez Praud le pense aussi, pour lui le gros du travail dans le traitement Raoult est fait par l’antibio et non la chloro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.