59

Chloroquine : le doute organisé

Faut-il ou non traiter le Covid-19 avec de la chloroquine ? Les « experts » se contredisent, chacun avec ses arguments. Au milieu se trouvent le médecin et le patient. Qu’est-ce qu’on fait quand l’’un dit blanc, l’autre noir ?

Il y a le professeur Raoult, un des meilleurs virologues sinon le meilleur au monde, mis à la tête d’un énorme institut de recherche de traitement de virus avec des centaines de médecins collaborateurs, qui dit oui. Il y a le gouvernement, qui dit non.

Qui croire ? D’un côté le professeur a traité des milliers de patients, qui publie ses résultats. De l’autre il y a le gouvernement, le ministre, s’appuyant sur des « experts » qui n’ont pas traité grand monde et qui critiquent. Pas scientifique, dangereux nous dit-on. Le professeur n’a jamais dit qu’il faisait des études scientifiques, il a dit j’ai traité, voici ce que j’observe. Tout d’abord, je regrette une dérive de la science médicale. Autrefois il y avait observation et recherche, maintenant il n’y a plus que recherche. Non la médecine, les traitements ce n’est pas que des chaînes d’ADN face à des molécules que l’on veut emboîter, il y a aussi les patients que certains oublient.

Les tenants du pour, on connaît leurs arguments, on y croit, on n’y croit pas. Quels sont les arguments en face ? La paperasse n’est pas aux normes, il faut tester. Est-ce qu’ils testent ? Non, ils font semblant. Ils refusent de reproduire les bonnes indications, ce qui entretient volontairement le doute. Depuis 2 mois on leur dit : reproduisez ce que fait le Pr Raoult, et on saura enfin qui a le plus raison. Les médecins libéraux ont proposé de le faire sur des milliers de soignants, réponse non, comme si on ne voulait pas que l’on sache. Toutes les études qui sont faites, le sont dans de mauvaises indications, quand il devient trop tard, pas après les premiers symptômes. On refuse délibérément de prouver ou non sérieusement l’efficacité, alors quand des médecins, faute d’autre traitement pouvant être efficace, le font dans leur cabinet, on les en empêche par la loi, et voilà maintenant que l’Ordre des médecins veut les poursuivre.

Face au Pr Raoult, on oppose des publications qui sont pires que les critiques qu’on lui fait. La dernière est un monument de désinformation, approuvé par le Ministre lui-même. Il y a deux jours, devant des parlementaires, il a décrié la chloroquine « qui ne marche pas… lisez ce dernier article américain « leur a-t-il dit (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.16.20065920v1.full.pdf

). Il ne l’a pas lu lui-même, sinon il aurait appris qu’elle est totalement hors indication : cas hospitalisés, dans un état grave, très âgés, avec nombre de facteurs de risques, la mortalité totale de l’étude (3 groupes) est de 70 décès sur 368 patients, soit près de 20 % ! De plus les auteurs reconnaissent, époustouflant, avoir donné la chloro aux cas les plus graves ! Voici ce qu’ils écrivent page 12 : » Les caractéristiques démographiques et de comorbidité de base étaient comparables dans les trois groupes de traitement. Cependant, l’hydroxychloroquine, avec ou sans azithromycine, était plus susceptible d’être prescrite aux patients atteints d’une maladie plus grave, selon l’évaluation de l’état ventilatoire de base et des paramètres métaboliques et hématologiques. « . Utiliser cet article pour dire que cela ne marche pas, c’est entretenir volontairement le doute, ce n’est pas une preuve que cela ne marche pas, c’est de la manipulation. Manipuler, c’est vouloir cacher le contraire de ce que l’on affirme.

La vérité, actuelle, est que l’on a d’un côté des observations, nombreuses, de l’autre des études dont aucune ne prouve que cela ne marche pas, puisqu’aucune n’est faite dans les mêmes conditions. 

En plus on cherche à faire peur : la chloroquine peut tuer. Encore le ministre, entre autres, citant cet américain qui a pris du produit pour désinfecter les aquariums, avec du sulfate de chloroquine dedans, et à quelle dose ! Autre bel exemple peu crédible ! Les opposants nous prennent pour des idiots confondant produits d’aquarium avec prescription médicale, pour un produit qui depuis des décennies, pris par plus d’un milliard d’individus a tué 100 fois moins que l’Aspirine !

Alors qui croire quand on voit les moyens et les arguments des opposants ? Le doute est permis. Et voilà que le Conseil de l’Ordre s’y met, demandant des enquêtes et poursuites à l’égard des confrères, qui dans un doute légitime, en leur âme et conscience, traitent. https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/communiques-presse/protocoles-recherche-clinique-prescriptions-amm .

Non Monsieur le président vous avez tort. Je ne parle pas des traitements en cause, mais de déconsidérer ces praticiens qui font leur métier comme ils pensent devoir le faire, compte tenu des données actuelles, avec un doute plus que légitime, et qui font partager leur expérience aux autres. Vous pouvez les mettre en garde, mais pas les juger sans leur accorder le bénéfice du doute, car doute il y a à ce jour. Cela peut changer demain, mais aujourd’hui ils ont le droit de douter en toute bonne foi.

D’un côté ils ont une sommité reconnue par les spécialistes du monde entier, plusieurs anciens Ministres de la Santé, nombre de professeurs de CHU, un ancien Président de la Haute autorité de Santé, l’ancien directeur de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, qui soutiennent son action, qui pensent que le doute est permis et autorise en l’état la prescription. De l’autre, on nous sort des « histoires de chasse » et surtout aucune publication sérieuse sur nombre de patients en ambulatoire. La Caisse des médecins a proposé d’en faire faire une par les autorités pour lever le doute, vous l’avez critiquée, participant ainsi à l’entretien de ce doute qui aurait dû, et qui pouvait être levé depuis des semaines.

Le 28 février 2020, le Professeur Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé, envoyait un mail au Professeur Raoult.  « …s’agissant d’un accès au traitement par hydroxychloroquine en dehors d’un protocole de recherche, je vous rappelle que tout médecin, dans les limites fixées par la loi et compte tenu des données acquises de la science, est libre de ses prescriptions. Cela relève donc de la responsabilité de chaque médecin ». Et vous voulez poursuivre des médecins qui, AMM ou pas AMM, en leur âme et conscience, en fonction des données sur le sujet qui sont plus que floues et contradictoires, quand ils ont un patient en détresse en face d’eux, décident de le réconforter en lui donnant le maximum de chances, avec les traitements qui à ce jour ont le plus de chances de marcher, aussi minime soient ces chances ?  En justice, on accorde toujours le bénéfice du doute, pas chez les médecins ? Même l’armée doute et a du mal à trancher, en attendant elle commande, soutenue par son Ministre.

Les médecins ne sont pas des politiques qui pratiquent le « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Refuser de donner à ses patients, ce que l’on prend ou prendrait soi-même dans le même cas, n’est pas éthique, ou alors nous n’avons pas la même conception de l’éthique. Ne reprochez pas à ceux qui essayent de traiter leurs patients face à une maladie qui peut être mortelle, et de faire ce qu’ils peuvent dans des conditions difficiles dont ils devraient être remerciés. Battez vous pour qu’ils retrouvent leur liberté de conscience qu’ont la quasi totalité des médecins du monde entier, sauf dans notre pays, en raison de textes élaborés par des autorités qui changent d’avis tous les 15 jours, rendant obligatoire ce qui était inutile hier, interdisant ce qui était autorisé et inversement.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

59 Commentaires

  1. Félicitations au Docteur MAUDRUX pour son courage , son bon sens et la pertinence de ses propos .Je suis effaré par la mauvaise foi, la malhonnêteté des opposants au protocole du Pr. RAOULT, un traitement fondé sur l’expérience d’un scientifique de haut rang et largement approuvé à l’étranger .

    • Oui il y a complot , les données apportées concernant la publ. du Anglaise je crois du 04/04/2020 , rapportée par le Dr Maudrux montre bien l’efficacité du tt du Covid 19 lorsque le tt par la chloroquine + etythromycine est effectué précocement dans les premiers jours et cela est significatif (p<0,01). Certains médecins infectiologues en Afrique disent : mais qu’es ce que vous foutez en France , nous on fait le proto RAOULT , et on n’a pas de pb! Le problème est en fait un pb de fric : pourquoi traiter cette «  maladie » transmise par les chinois avec des medicaments pas cher alors qu’il y en a de plus cher, pour donner du fric aux labo pharma! Connivence de certains médecins , des énarques et des politiques !!! Vous avez tout compris . Et où en sont ces fameuses études DISCOVERY ? On ne nous dit rien , on nous cache tout , rappeller vous la Chanson de DUTRONC qui est toujours d’actualite!

  2. Il est possible que les cas sévères de Covid-19, soient des réactions d’Herxeimer, liées à la lyse massive de bactéries anaérobies du genre Prevotella par le virus Sars-Cov-2 qui est un bactériophage de cette bactérie.
    L’intérêt des traitement azithromycine + hydroxychloroquine étant un effet bactériostatique sur cette bactérie davantage qu’une action antivirale directe. L’avenir le dira. EN atatendant merci de défendre le pragmatisme clinique contre le dogmatisme sur ordre qui flirte souvent avec corruption et déli d’initié.

  3. La thèologie substitue de la médecine ! Dissertons ! étudiant on eût droit au structuralisme de la Sorbonne et de ses mandarins: en anthropologie on connût Levy STRAUSS qui avait tout dit ! A l oral on avait zero si on sortait du cadre: moralité a t »elle sa place? L hypothèse novatrice ? Son poids ? Débat de tout temps qui ne concerne pas que la médecine : heurs et malheurs de la pensée moderne ? R GAUTHIER Dr en droit Ing Economiste Chercheur Associé Merci à tous pour vos apports , à Dr Maudrux pour ses conclusions courageuses

  4. De l’utilité du confinement…
    En date du 25 avril 2020 , en se basant sur
    https://www.worldometers.info/coronavirus/?base=647&campaignId=1157584&segmentId=1173842&shootId=1210742
    et https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

    On trouve (MOYENNE des 2 sources) un nombre de décès par millions d’habitants de
    Belgique 580, Espagne 480, Italie 435, France 343 (4 pays super-confineurs)
    Par ailleurs dans des pays au confinement moindre ,on trouve
    Suéde 215 USA 160 Allemagne 70 Brésil 18 Corée du Sud 5 Russie 5

    Sur le sujet, on lira avec intérêt l’opinion d’ Antoine Flahault, Médecin de santé publique Co-Directeur de l’école Suisse de santé publique:
    https://www.sfsp.fr/suivre-l-actualite/les-actualites-generales-de-la-sante-publique/le-dossier-du-mois/item/16707-la-part-attribuable-au-confinement-dans-la-decrue-epidemique-est-peut-etre-plus-faible-que-ce-que-disent-les-modelisateurs

    • Merci Dr MAUDRUX pour vos réflexions. Le président de l’ordre est complètement incompétant, délirant et hors de ses attributions. Il a obtenu du conseil d’état d’interdire les activités physiques individuelles de plein air. Il faut l’attaquer pour perte de chances…pas sur qu’il comprenne…

    • Oui mais on nous explique que Singapour,Coree.,Taiwan, Hong kong ont bien géré car bien confiné

  5. Bonjour,
    Je suis toujours avec passion vos textes car j’y reconnais, non seulement mes façons de penser, mais en outre aussi les méthodes que j’ai créées dans le domaine commercial, entre autres dans le monde pharmaceutique entre 1973 et 2007. J’ai quitté ce monde lassé de prêcher dans le désert, et de m’entendre dire par les PDG de labos : « Tu as tout à fait raison, c’est ce que tu préconises que nous devrions tous faire, mais on ne le fera jamais » Raison : les actionnaires, les maisons mères… les lois rigides des bureaucrates.
    Bref, à cette époque j’avais créé une méthode de visite médicale respectueuse des médecins et des patients avec un gros succès de part et d’autre y compris sur les ventes. Mais les lois rigides, les diktats de la HAS et autres organismes, et la trouille des patrons de labos soucieux de ne pas déplaire, ont fait que ces méthodes (toujours valables en dehors des labos), ont été abandonnées ou ont continué quelque temps à la barbe des censeurs. En fait j’ai montré qu’en désobéissant aux consignes d’un labo, en supprimant les argumentaires honteusement vendeurs, les aides visuelles et la pub, et autres bêtises, on a pu augmenter les ventes et être mieux reçus des médecins. Mais on ne lutte pas contre les murs, et il faut accepter, qu’en tant qu’innovateurs on soit systématiquement barrés et empêchés d’avancer.
    Bref, ce petit discours pour dire que j’ai l’intention de produire un petit livre sur l’aventure du Virus et sur l’ineptie des gens qui ont gouvernés cette affaire, mais sans me mêler de médecine où je suis incompétent.
    J’ai l’intention de vous citer parmi d’autres acteurs et je pense avoir besoin aussi de vos conseils et de votre savoir.
    Si vous pouviez juste me donner une adresse mail que je vous envoie d’autres informations sur les méthodes et les objectifs que je poursuis.
    J’ai vu aussi que vous habitiez apparemment dans mon pays d’origine. En effet mon arrière-grand’père, Valentin, a créé la 1ère coopérative vinicole de l’Hérault à St Christol près de Sommières.
    Bien à vous, de tout coeur avec vous.
    Pierre

  6. On touche aussi à la limite d’un systeme de gratuité, On a décrété que la médecine devait être gratuite et pour cela Assurance Maladie et ministeres décident de ce qui peut être pris en charge pour maintenir le systèeme à flots..
    Pour ne pas déstabiliser le systeme tout ce qui ne peut être pris en charge est décridibilisé (Homéopathie récemment) ou interdit de vente (PLaquenil récemment).
    Mais la médecine est un art et on ne sait pas tout,
    De fait, qu’une assurance (en l’occurence la monopolistique) décide de ne rembourser que ce qui a été démontré à ses yeux ne me gène pas mais je voudrais alors pouvoir choisir une autre assurance qui aurait une autre approche, d’autres yeux correspondant plus à mes attentes,
    Ansi,par exemple,si j’étais âgé je prendrais une assurance qui m’autorise l’acces aux soins et à une réanimation quel que soit mon âge ou mon lieux de vie à la différence de la monopolistique;,
    Bref, plutôt que de supporter les dictats de la monopolistique, laissez moi choisir mon assurance santé et la manière dont je veux être soigné.

      • C est une attaque sur la forme et non sur le fond…tout le monde en rang …et c est d autant plus scandaleux…interdire d une manière ou d’une autre ou décourager hypocritement au nom du bien commun ,de la loi…
        On applique pas l esprit des lois mais le loi a la lettre…pour la dévoyé… même si certains sont contre la chloroquine il devrait se lever pour la liberté de prescrire en ame et confiance…

      • Après avoir soumis la décision du conseil d’Etat à un juriste chevronné (juge), la réponse est claire: rien de changé en pratique , les médecins généralistes n’ont toujours pas le droit de prescrire la chloroquine.

      • Les Italiens et les Espagnols ont changé de stratégie en remettant les généralistes dans le jeu et les hospitalisation, accès en réanimation ont baissé puis ensuite la mortalité.
        En fait on veut justifier le confinement. Si des traitements permettent d’avoir moins d’hospitalisations et de réa, ça plombe complètement notre stratégie. Ça veut dire que si l’on avait écouté Raoult depuis le début, le confinement ne se justifiait pas.
        De même d’ailleurs si l’on s’était donné la peine de s’intéresser à ce qui se passait en Corée. On aurait découvert que l’on n’intubait pas les malades du covid en détresse respiratoire mais que l’on se contentait de les oxygéner. Donc si il n’y avait pas de risque d’engorgement des réas par manque de respirateurs, on n’avait plus lieu de confiner. La distanciation sociale et les gestes barrières suffisaient (comme le dit le professeur Vernanza un médecin suisse qui prétend que le pays a confiné après le pic).

    • C’est exactement ce qui se pratique au Portugal, le réseau privé moderne est
      couvert par les assureurs privés, vous pouvez choisir votre assureur et votre groupe hospitalier privé, vos avez également l’accès au système public gratuit performant sur certaines spécialités, cela s’appelle la liberté.

  7. je ne suis pas persuade que VERAN vaille mieux que Buzyn….une collection impressionnante de Baltringues.

  8. L’armée a commande 3000 doses de Plaquenil et antibiotiques,il ya 6 jours, pour soigner les troupes atteintes,chercher l’erreur!!!! les Labos et l’OMS sont derrière cette cabale anti Raoult,c’est le règne de l’anti médecine empirique contre les robots du pucage qui nous concoctent un vaccin BCG a la sauce nano mélangé avec un peu de VIH et quoi, le BCG a été interdit et pour cause,mais cette maladie étant immunitaire et pas naturelle du tout je m’attend au pire.Ils ont commencé par l’homéopathie,puis l’acupuncture en passe après des millénaires d’efficacité d’être une dangereuse pratique et de l’interdire, pendant que les chinois réhabilite la médecine chinoise,,ils interdisent les antibios,grosses campagnes contre,même le Doliprane fait mourir bon, ils prônent le canabie et la nicotine,ils veulent que la thérapeutique disparaisse et que vous soyez obéissant ,il ne ‘s’agit pas de guérir le patient en ce moment, surtout pas, mais de l’empêcher de guérir, et les médias vont nous servir le pire des sauveurs Bill et Linda Gates Fondation et l’OMS qu’ils financent ,et Blacks rocks qui est proprio de tant de laboratoires et qui financent tout les états de la Planète,BR,USA, nommé il ya peu a la commission de l’UE ,et attaqué immédiatement en justice par les verts et d’autres ,l’épidémie et non la pendemie,glissement semantique limpide,terroriser les gens, qui pour en être devrait etre classé par ces technocrates en 12 millions de morts, pour eux ce sont des milliards a venir .ils renversent les états les mettent en faillite et vous devinez le reste.Merci a tout les médecins de terrains qui cherchent a aider a guérir et a accompagner leurs patients dans ce chemin parfois rude et épineux de la guérison physique et intérieure.

  9. faut il être étonné de la position du Conseil de l’Ordre,non, je n’attache aucune importance à cet avis,elle me scandaliserait même ,si cette administration poursuivait les confrères qui appliqueraient en conscience et sécurité la bithérapie du Pr RAOULT. le conformisme de la pensée et le
    manque de courage dominent nos pseudo-élites.

    • Pour moi c’est actuellement LE médicament qui me semble particulièrement intéressant en réanimation quand l’inflammation s’emballe. En effet il est utilisé en cancérologie si après injection de CartT cell la réaction inflammatoire s’emballe. Alors si dans le Covid il est abandonné c’est à ne rien comprendre au niveau médical il s’entend.
      Voici ce qu’en dit le vidal : Le tocilizumab se lie de manière spécifique aux récepteurs solubles et membranaires de l’ interleukine (IL)-6 (sIL-6R et mIL-6R). Il a été démontré que le tocilizumab inhibe la transmission du signal médié par les récepteurs sIL-6R et mIL-6R.

    • On est dans la recherche observationnelle avec ce médicament et c’est justement ce que l’on reproche à Raoult, et pourtant observationnelle et interventionnelle (celle des essais avec méthodologie) sont complémentaires….enfin c’est ce qui se dit.
      Honnêtement, pas sûr que je serai enchanté d’être traité avec ce médicament vues les mises en garde et précaution d’emploi des anticorps monoclonaux ( mab) en général dus à la dépression immunitaire qu’ils engendrent (infections sévères, cancer…) .
      Utiliser le tocilizumab dans le Covid « …..après 5 jours de la durée de la maladie, sévère (c’est-à-dire nécessitant strictement plus de 6 L / min d’oxygénothérapie) se détériorant rapidement (c’est-à-dire augmentant de plus de 3 L / min le débit d’oxygène au cours des 12 dernières heures) liée à la pneumonie…(termes de l’étude) »,de plus étude sur seulement 30 patients par comparaison à un groupe témoins ( ceux qui n’auront pas eu la chance d’avoir été élus)….on arrive là encore trop tard. Et le prix 800 à 1000€ tout de même.
      On ne permet pas au Pr RAOULT les largesses que l’on accorde à l’Hôpital FOCH. Déontologie, prix, faiblesse de l’échantillonage tout y est.

  10. Pour le plus grand nombre, l’approche du Pr Raoult est facile à mettre en œuvre et très peu couteuse. Bravo. Je suis cependant surpris qu’il ne soit jamais question de l’ascorbémie, ni du fait que l’ajonction de vitamine C à ce traitement éliminerait tous les effets secondaires qui sont des effets de carence iatrogène grave.

  11. Merci, cher confrère et collègue, pour vos analyses claires et pleines de bon sens! En tant que rhumatologue (retraité maintenant) j’ai prescrit de l’hydroxychloroquine pendant cinquante ans à mes patients atteints de polyarthrite rhumatoïde ou de lupus sans effets cardiaques notables. Dans les années 70 et ultérieures aucune recommandation d’ECG n’existait et et encore moins quand cette molécule était prescrite à des millions d’individus pour prophylaxie du paludisme… Seule la surveillance ophtalmologique annuelle était de mise pour les traitements prolongés… Que penser des effets secondaires cardiaques constatés surtout en réanimation chez des patients covid + (donc avec atteinte cardiaque probable virale)?

    • Aujourd’hui des patients Covid sous Chloro meurent. Le problème : meurent du Covid ou de la Chloro ? Dire que c’est la Chloro qui les tue est malhonnête, dire qu’elle n’a pas été efficace dans ce cas est plus honnête.

      • Tout à fait d’accord! Je voulais simplement dire qu’en réanimation les patients Covid + ont une myocardite qui les rend plus sensibles à la chloro alors que si ils avaient pris ce traitement au début ils n’auraient eu aucun effet secondaire.

    • peut être une question de dose…. dans le protocole Raoult on est à 600 mg/j, loin de la dose toxique à 2g/ mais largement supérieure à celle utilisée dans les pathologies chroniques …. enfin, avis d’un modeste généraliste….

  12. Bonjour,
    L’encadrement de la prescription médicale par les AMM dont le but officiel est de limiter les dépenses SS n’est plus un cadre mais un carcan.
    Que l’Ordre en rajoute est proprement invraisemblable, et en quels termes!
    Déontologie, connais pas; Serment d’Hypocrate Quesako? il ne parle que d’AMM, de legislation er surtout est menaçant pour ceux qui oseraient suivre l’exemple.
    En ce temps de confinement, qui est de permanence au CNOM? le commissaire de permanence au ministère de l’Intérieur ou le célèbre Adjudant Flick?

    • Merci, le faux monde médical intervenant dans les médias donnent une image déplorable des professions médicales. Le combat en cours n’est pas vraiment un combat médical, contrairement à ce que la presse semble dire, mais un combat d’éthique médicale.
      Puisse le médecine revenir à ses principes hippocratiques comme la majorité des confrères la pratique.

  13. Fidèle lecteur de ce blog depuis plusieurs années je suis atterré de l’attitude aveugle du dr MAUDRUX envers le pr raoult.
    Depuis 6 semaines AUCUNE étude dans le monde n’a apporté d’élément en faveur de la thèse du pr RAOULT !!! errare humanum est mais perseverare diabolicum

    • Aucune étude n’a été faite pour confirmer ou démentir l’activité anti virale in vivo (in vitro ça été fait) de la bithérapie de Raoult. En 10 jours on avait la réponse. C’est le critère fondamental (pas unique) pour un traitement antiviral. Je constate que la virologie (ma spécialité avec la santé publique) semble avoir changé depuis ma retraite fin 2017

    • Il suffit de regarder les résultats de Raoult, qui donne sur les patients Covid+, qui semblent très bons avec ou sans signes cliniques mais qui peuvent s’aggraver. Il est très difficile de comparer avec les résultats nationaux car en France on ne teste que les patients qui ont des signes cliniques en hôpital et non ceux qui sont traités en ville ou renvoyés chez eux avec simplement du Doliprane donc on ne peut connaitre le pourcentage de la population infectée. De plus certains disent que le Plaquenil surtout associé à l’azithromycine donnerait des problèmes vasculaires et cardiaques mais le Covid que l’on laisse évolué ne donne t il pas aussi très souvent ce genre de complication???

      • En fait dans cette affaire il faut inverser le raisonnement. Raoult gène probablement de gros intérêt et je suis tout sauf complotiste, il faut admettre qu’une espèce d’oligarchie veut sa peau. quand un ministre s’appuie sur une étude bidon on peut se poser des questions.Normalement un vrai ministre aurait dit aux médecins traitants de base, faîtes ce que vous pensez bien faire à votre niveau, là nous sommes au stade de l’académie de médecine de l’URSS qui donne les ordres.
        Tous ceux qui critiquent le Pr Raoult, les arguments sont connus, c’est dangereux , ça sert à rien, etc….
        n’ont jusqu’à présent pas démontré que des malades étaient morts à cause de son traitement, par contre desgens sont morts parce-qu’on leur a dit au départ, prenez un doliprane et on verra.
        Il faut inverser le raisonnement,

    • Si vous lisez bien, même si parfois je dois sans doute dévier par respect pour le travail accompli à ce jour, j’ai toujours un doute, et je ne fais que réclamer que l’on reproduise, à conditions identiques, afin de lever le doute. Nous l’avons proposé à la Carmf, proposant plusieurs milliers de médecins contaminés.Par contre quand je vois que les opposants à Raoult refusent, qu’ils brandissent des études et arguments parfois délirants et plus que tendancieux, permettez que mon doute persiste, tout est fait pour cela.
      Si l’Ordre avait dit il y a 1 mois, « vous avez raison, vérifions le protocole avec 2 000 médecins volontaires, certains le prenant, d’autre pas, nous allons vous aider à convaincre Véran » au lieu de désapprouver, le problème serait réglé aujourd’hui, et j’aurais suivi le résultat, quel qu’il soit.

  14. Si le Conseil de l’Ordre attaquait le Pr Raoult je pense que ce serait un scandale de plus. De nombreux médecins durant leur carrière on prescrit des médicaments hors AMM. Faut il tous les déférer devant le CO?
    Que pense le Conseil de l’Ordre des propos des réanimateurs entre autres de Pompidou et de Garches ainsi que de Douste Blazy??
    Je vous disait le 13 Avril que l’azithromycine si cela continu pourrait bientôt interdite à la vente par les pharmaciens? Je maintiens cette idée quand je vois que les patch à la nicotine ont leur délivrance très limitée par les pharmacies suite à une « information » comme quoi les patients fumeurs seraient moins atteints par le Covid 19 que les non fumeurs??? et on va donner des patchs de nicotine à certaines personnes pour voir si cela se vérifie. Or dans le tabac tout le monde sait qu’ en dehors de la nicotine il y a des centaines de molécules qui favorisent le cancer. Est ce la nicotine ou une autre de ces molécules qui « s’opposerait » au développement du Covid??? Nos « experts » sont tombés sur la tête. Tout cela à mon avis pour dire qu’ils ont trouvé mieux pour traiter ce virus que le protocole de Raoult. Là encore à mon avis Raoult fait de la médecine et nos « experts » n’ont sans doute jamais traité de patients depuis des années!!!

  15. Définition du Larousse , MEDECINE : « Ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies, blessures ou infirmités »
    J’ai vérifié car j’en arrive à douter de ce qu’est devenu ma profession.
    Je vais donc continuer à faire de la médecine, quoi qu’en dise les plateaux télé, le ministere, le conseil de l’ordre et tous les conseillers des réseaux sociaux.
    Merci pour vos articles

  16. Quand va t-on se décider à vérifier la population de patients qui sont sous plaquenil depuis des années pour voir combien d’entre eux sont victimes du
    Covid-19 ?

    • Qui est ce Vincent Olivier qui tire à boulets rouges sur Raoult, en dénonçant des effets secondaires énormes de don traitement? Je n’ai pas lu qu’un seul des patients traites à Marseille s’en soit plaint. La charge de cet article me parait d’une virulence (!) inouie

  17. Docteur Maudrux, je ne suis pas médecin, mais je le serais j’organiserais une pétition ou une action pour demander la démissionn de tous les membres du conseil de l’ordre ?

  18. Merci pour ce texte.

    Je fais la même analyse bien que n’étant pas médecin.

    Conclusion : j’aurais pu être médecin 🙂

  19. Bonjour à tous
    Si la Ministre des Armées n’avait pas reconnu que l’hydroxychloroquine (ou composé de base) qui fait l’objet d’une vidéo désormais célèbre était réellement destinée à nos militaires, on aurait pensé à un fake.
    A observer le calendrier :
    le 9 avril au matin, le grand-public apprend que des marins du CDG sont malades du covid, que le porte-avions et son escadre interrompent leur mission pour regagner Toulon.
    On peut supposer qu’au plus haut sommet de l’état, on a été informé plus tôt.
    Le 9 avril dans l’après-midi, le Président de la République fait un voyage éclair à Marseille, à l’IHUM, il s’entretient longuement avec le Pr Raoult.
    Tous les péquins de France se perdent en conjectures, attendent une annonce.
    Peau de balle et ballet de crin = rien.
    Le 12 avril, le CDG, qui avait urgemment débarqué à Lisbonne des malades très malades, accoste à Toulon où tous les marins seront testés et soignés.
    Le 23 avril, par une indiscrétion, on découvre que le ministère des Armées a une faculté d’anticipation supérieure à celles de bien d’autres.
    Question : est-ce-que le Président ne serait pas allé à Marseille négocier/organiser la prise en charge de nos marins par l’équipe du Pr Raoult ?
    Si j’étais journaliste en conférence de presse, c’est une question que je poserais.
    Car de la réponse, le doute subsisterait, ou pas.

Répondre à Gérard Maudrux Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.