39

Du Covid à la démocrature

Il y a 4 jours, je répondais à un commentaire pour remarquer que les guerres ou situations de crises exceptionnelles étaient l’occasion pour les États totalitaires de renforcer leurs pouvoirs. Nous y sommes avec le projet de loi du Premier Ministre discuté ce jour à l’Assemblée. Le Covid a bon dos, et certains veulent en profiter pour mettre la main sur les fonds d’organismes comme les caisses de retraite, ce qui est totalement hors sujet.

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b2907_projet-loi
 

Ainsi voici l’article 3 de cette loi que l’on justifie avec le Covid :

Nos caisses de retraites sont des « organismes de droit privés, chargés d’une mission de service public ». Elles sont pilotées par des élus, choisis parmi les affiliés. En leur retirant la gestion des finances (ce texte vient compléter le recouvrement des cotisations par les URSSAF), ils n’ont plus aucun pouvoir, leurs décisions ayant toutes un impact financier qu’ils ne maîtriseront plus.

Fin de la démocratie dans nos caisses, l’État trace sa route, comme il a voulu le faire avec l’étatisation des retraites. Cela fait 20 ans que je dis que nous ne sommes plus en démocratie, mais dans une dictature, une dictature sans dictateur, une dictature administrative. Une caste d’Administrateurs, qui prône la supériorité de l’État sur les individus et l’extension illimitée du pouvoir de cet État, au nom de cette idéologie. 

« A la base de toutes les doctrines totalitaires, se trouve la croyance que les gouvernants sont plus sages et d’un esprit plus élevé que leurs sujets, qu’ils savent donc mieux qu’eux ce qui leur est profitable » écrivait Ludwig von Mises. Si vous cherchez une définition du totalitarisme, vous apprenez que « totalitarisme » désigne l’utilisation de « tous les moyens » pour parvenir au but que s’est assigné l’État. Mussolini écrivait : « tout est dans l’État et rien d’humain ou de spirituel n’existe et encore moins n’a de valeur en dehors de l’État ». Dans ce système, in fine, le pouvoir n’est plus exercé pour le bien commun, mais pour celui des gouvernants. Si l’accès au pouvoir se fait toujours par des élections, notre système se transforme ainsi de démocratie en dictature et devient une démocrature.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

39 Commentaires

  1. On doit financer les 500 millions offerts par notre President à l’OMS pour le vaccin . Ça doit etre la vraie raison. Vaccin qui sera tout a fait necessaire et fiable avec un virus qui mute autant.

    • Pour ce qui est du vaccin, déclaration du jour du Pr Juvin de Pompidou :  » Ne vous faites aucune illusion, la France n’est plus un pays sérieux. (…) Nous sommes devenu un pays qui n’est pas capable de fournir des masques, alors vous pensez bien un vaccin.. Nous l’aurons le vaccin, mais nous l’aurons après les autres »

    • Manque plus qu’Elisabeth Tessier pour les prévisions épidémiologiques et Rika Zarai avec ses bains de siège pour le traitement.

  2. C’est un hold-up qui se prépare !
    Après nous avoir envoyé combattre le covid à poil on va nous faire les poches.La double peine une fois de plus. Contre la démocrature et par dessus ma blouse un gilet jaune !

  3. Bah ..Fusionner les trésoreries de l’ETAT avec celles des cliniques Privées,et des concessions de SUEZ ,de VEOLIA,EDF,TOTAL,ENGIE,ORANGE,SFR,BOUYGUES,FREE,des BANQUES,des départements et Régions et des Villes …Pourquoi pas..?

  4. Didier Raoult est visiblement gonflé et ne semble pas sur le point de mettre son drapeau dans la poche:
    « Séroprévalence de 60 000 personnes en Espagne: parmi les travailleurs actifs, ceux qui exercent une profession essentielle et ont continué à sortir ont été moins contaminés par le COVID19 que ceux confinés. Cela doit amener à réfléchir sur le confinement »

    Dans son tweet il cite cette étude:
    https://issuu.com/prisarevistas/docs/prevalencia/3

  5. Nouvelle étude, toujours intéressante, de Jean Laherrère / Nicolas Meilhan en date du 12 Mai :
    https://aspofrance.files.wordpress.com/2020/05/covid19-au-12-mai-2020.pdf
    1) A noter, en fin de document la comparaison Suéde vs France, normalisée par millions d’habitants. Les « avantages » du confinement total, donc moyenâgeux, ne sautent pas aux yeux.
    Attention aux extrémités des 2 courbes (après le 12 Mai) ne résultent pas de données réelles mais simulées.
    2) Également, les décès mensuels depuis 2012 avec la véritable échelle, c’est çà dire avec l’axe y partant de 0.
    Il manque avril 2020, qui devrait être comparable à la pointe de janvier 2017 : l’épidémie de covid-19 est visible mais il semble que la mortalité totale du premier semestre 2020 ne sera probablement pas hors norme.

    • Jolie travail, je suis en train de faire la même chose France/Allemagne en plus simple, pour savoir pourquoi ces différences. La courbe monde page 6 montre un dôme qui a amorcé sa descente, est-ce que cela veut dire que l’on va vers la fin de l’épidémie ? Certains rétorqueront que la croissance cassée et le début de descente sont dûs au confinement, mais quand on voit les effets du confinement d’un pays à l’autre, on peut se demander si cela a une influence sur l’évolution générale de l’épidémie. Je trouvais Raoult très gonflé en annonçant la fin de l’épidémie, les chiffres semblent lui donner raison. On le souhaite, mais cela me paraît un peu tôt, parfois les vents changent.

      • En regardant les courbes de décès en Europe (accessible sur Worldometer), les formes sont proches : approximativement forme en cloche, dissymétrique avec descente lente. Il est impératif de comparer en normalisant par millions d’habitants.
        Un autre paramètre sera la ‘durée’ de l’épidémie, par exemple entre 2 décès journalier /M d’hab (début) et 2 décès journalier /M d’hab (fin) (avec Laherrère : 21 jours pour la Suède, 30 jours pour la France) . autre paramètre: le cumul final de décès par millions d’habitants (mais le comptage sera probablement à corriger).
        il faut aussi pondérer en fonction de la présence de villes > 0,5 million d’habitants et du taux de personnes au-dessus de 60 ans. D’ici quelques mois il ne manquera pas d’études … mais trop tard pour éviter le confinement total.

    • Oui mais si on compare Suède et ses voisins Norvège Finlande Danemark le nombre de décès est nettement plus important en Suède que dans les pays moyenageux

  6. OUI Cher Dr pour mémoire JF REVEL Comment finissent les démocraties , Grasset , 1983 .S COIGNARD , La Nomenklatura francaise, Belfond, 1986 : vous avez raison et le vice est ancien à rechercher dans la vénalité des charges et dans la transformation opérée par la Révolution; citons pour mémoire la Fronde des Parlements ….Notre France ancienne était coutumière et les modernes s’ ingénient à tout rigidifier dans des Codes de plus en plus épais L ‘excés de droit tue le droit CARBONIER L excés de médecine tue t-il la médecine ? A vos plumes ……..GAUTHIER Docteur en droit Ingénieur Economiste Merci à tous

    • On nous dit que nous vivons dans une société de droit, mais personne ne peut m’expliquer les fondements éthiques du droit public par rapport au droit privé ( je crois que cette distinction n’existe pas au Royaume Uni). Pourquoi par exemple on interdit à un médecin libéral de ville de prescrire un médicament ayant l’AMM alors que cette préscription est autorisée pour un médecin hospitalier?

      • Personnellement, j’irai plus loin si on me cherchait des noises avec des prescriptions hors AMM. AMM = Autorisation de Mise sur le Marché, cela s’adresse et est délivré au laboratoire qui fabrique, pas au prescripteur, non concerné pendant des années. Le médicament était sur le marché, on le prescrivait, personne ne cherchait à savoir, le médecin prescripteur était juge et responsable. Petit à petit est arrivé une dérive, l’autorisation de mise sur le marché devenant autorisation de prescrire. Quel est le support légal ? Y a-il une faille ? A creuser.

  7. Est-ce que le mot « Autonome » dans l’intitulé de la CARMF a encore un sens ?

  8. oui cher collègue, le discret et infatigable ennemi des médecins et de leur trésor de guerre-retraite, a oeuvré depuis + de 15 ans pour approprier a tous, sauf aux cotisants, nos réserves ,le dit énarque maintenant au cabinet du 1° ministre a tous pouvoirs parvenir a ses fins, malgré le lamentable épisode Delevoye! Merci aux syndicats qui ont contribué a cette ouvrage de longue haleine qui va aboutir encore plus vite, grâce au « corona » (quelle aubaine !)à un pillage en règle ! .J’ai nomme Thomas F, pour ceux qui le suivent , le roi des petits amendements par ci par la, c’est ce qu’on apprends à l’ENA

    • Je pense comme vous que l’origine de cet article 3 se situe au niveau du directeur adjoint du cabinet du premier ministre. C’est le mieux placé pour faire cela, avec sa mentalité, et son poste. Qui d’autre ? Et même si c’était un autre, cela passe obligatoirement par lui.

    • Aie, vous tombez dans le panneau en employant le terme « trésor de guerre » pour désigner les caisses des médecins.
      Si les caisses des médecins disposent de provisions (comme les avocats et les indépendants à une époque lointaine…), c’est qu’elles sont mieux gérées que les autres. Las, en France, ce qui devrait devenir un modèle est qualifié d’anomalie.
      La pseudo réforme des retraites du gouvernement n’est qu’un ajustement comptable, et par régime universel il fallait comprendre nivellement par le bas.
      En conséquence, les caisses des médecins seront pillées et pour faciliter la tache il suffit de dire que ce sont des ingrats et profiteurs qui sont assis sur un trésor.
      La seule « réforme » est celle du libre choix, mais ça ce n’est pas pour demain…

    • Comment croire à la volonté de changement du président qui continue à prendre ses conseil auprès de Mrs Fatome et Véran?

    • Toujours facile de distribuer l’argent des autres, surtout quand on ne sait pas en produire.

  9. c’est une declaration de guerre
    Apres avoir envoyer au front sans protection les médecins 39 morts a ce jour plus de 5 000contamines pour nous remercier ils nous confisquent notre argent pour compenser leur incompetenceet leur gabegie avec l’appuis de 2 syndicats collabo :LA CSMF et MG FRANCE

  10. Quand je vois les gens au marché ou dans la rue avec leur petit masque (les vieux encore je peux comprendre), au garde-à-vous, bien conformes aux directives – maintenant qu’ « ON » leur dit d’en mettre, ils en mettent, alors qu’il n’y en a plus besoin, le virus s’éteint partout ; il y a deux mois quand il aurait fallu en mettre mais « qu’y en n’avait pas », ils ne cherchaient pas à se protéger, alors que TOUT LE MONDE à des foulards, des étoles en coton, des chèches, que-sais-je, dans ses tiroirs ou sur ses étagères, à se mettre devant le visage au besoin, je fais ainsi tous les hivers dans les transports en commun pour éviter les infections qui se baladent… – et qui vous regardent d’un œil furibard parce que vous n’avez rien et que vous rigolez ou que vous les frôlez à 60 cm, ben, disons que j’ai peu d’espoir côté français sur le sursaut vital nécessaire. Ils vont s’écraser, faire le gros dos, l’incertitude, les amendes à 135€ qui faut pas risquer si pas masque, les débuts-milieux-fins de mois tout ça, et continuer à laisser la télé ouverte des heures durant pour avoir une « présence », de l’animation, sur les chaînes d’info en continu, les shows « d’actualités », etc. Voilà comment on tient les gens. Ça se voit déjà. Même si, peut-être, en son for intérieur, on n’en pense pas moins. Ça ne suffit pas.

  11. « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice »
    L’esprit des lois
    Montesquieu

  12. Merci , et bonsoir Mr Maudrux d’être aussi prêt des textes d’état et de nous en faire part . J’espère que la direction de la CARMF nous entretiendra de la CAT . La démocrature comme vous l’appelez est pire que la Dictature , car la première est sournoise et n’informe pas directement le citoyen responsable et contribuable, c’est donc la pire! En démocrature que vous même avez denonce depuis plus de 20 ans , la situation n’a pas changé , déjà sous Mitterand et Chirac on vous mettait des bâtons dans les roues .Mais nos petits milliards de réserve ne peuvent pas rembourser les plusieurs dizaines de milliards d’€ que l’état emprunte pour soutenir les entreprises dont beaucoup vont s’effondrer .. On est en fait jamais informé que lorsque le couperet tombe !! Le seul moyen contre ce système est de les faire partir , ça c’est un autre problème . On reste donc très inquiet pour l’avenir mais surtout montrer notre opposition publiquement car à l’assemblée celle ci n’existe plus .

  13. le peuple français a depuis longtemps abdiqué au profit de l’etat tout puissant , le resultat sera que le seul moyen de contestation sera une revolution, les gilets jaunes etant peut etre une jacquerie annonciatrice

  14. 1984 d’Orwell, tout a été dit et nous y sommes, le progressisme, car c’est de ça qu’il s’agit, en mode débridé.
    Lorsque Macron a dit « le monde d’après ne sera plus comme celui d’avant », certains se sont imaginés que notre président allait mener une politique à la Trump. Que nenni, c’est un monde Greta Thumberg qui s’ouvre sous nos pieds. La REM perd sa majorité avec ses députés dissidents, la mauvaise nouvelle c’est que ce quarteron est à l’extrême gauche de Mélenchon, Greta Thumberg étant leur Jeanne d’Arc. Ce qui augure d’un coup de barre dans leur sens de la part de notre Jupiter aux petits pieds.
    Macron veut dissoudre la France, du moins ce qu’il en reste, dans le creuset de l’UE. Pour y parvenir il lui faut casser toutes les résistances, certes il est bien seul en Europe, mais il ne sait pas penser différemment.
    Rien de surprenant dans cette loi, pas plus dans le comportement des élus qui n’ont que faire d’avis autres que le leur, ils tracent leur sillon contre vents et marées, le Covid aura au moins mis en exergue, pour ceux souffrant de cécité, que rien ne les arrête, ni le mensonge, ni la diffamation, ni les insultes pas même leur vacuité.

  15. Ils ont repoussé la loi retraite qui prévoyait le racket des caisses autonomes, là ils profitent de la crise dont ils sont partie responsables pour ressortir le bébé.
    après tout ils ont peut-être raison leur popularité monte selon l’Ifop !

    • La démocrature c est l aboutissement du nazisme fiscal et du prélèvement obligatoire . La France est numero 1 au monde depuis des annees .
      Le social avec ses items tel la justice sociale , la paix social , l ascenseur social a été la justification de la folie des prélèvements obligatoire .
      Faudra bien qu un jour les gens comprenne que le social c est un business ! … mais comme le social aboutit aux gilets jaunes , la précarité et la disparition de l ascenseur
      les nouveaux business de la démocrature sont la voiture électrique et la relocalisation pour l indépendance sanitaire .
      ….et probablement la main mise sur l assurance vie ….
      les masques ont eu 2 mois de retard , Discovery est un fiasco dont les resultats seront donnés lors de la prochaine épidémie ….. mais la démocrature vous octroie 10 jours supplémentaires pour votre declaration d impot .
      …. la France de demain , c est la France d hier mais en plus con ….

  16. Résister à l’oppression, mettre du sel sur la plaie, jeter de l’huile sur le feu sont des expressions courantes.
    Une illustration se trouve ici:
    https://www.mediterranee-infection.com/incidence-cumulee-des-patients-decedes-du-covid-19-a-paris-et-a-marseille/

    Le rapport des populations de Marseille et Paris est de 2.14 / 0.861 = 2,5.
    Pour comparer (imparfaitement) il faut donc soit multiplier les décès à Marseille par 2,5 ou bien on diviser ceux de Paris par 2,5.
    Autre élément de comparaison (imparfaite): au jour 40 , à Marseille, la courbe est plate = épidémie quasi terminée, ce qui n’est pas encore le cas au jour 40 à Paris, où les ministres sont occupés à faire rédiger de nouvelles lois indispensables.

Répondre à bordes Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.