82

L’autre virus

Ce billet était dans les tuyaux avant l’épidémie, mais il est toujours d’actualité. Je me dépêche car le plus illustre patient est étranger et devrait rapidement (sans doute) disparaître, mais le principal foyer est en France, avec plusieurs clusters qui essaiment dangereusement. Il n’y a pas de traitement connu à ce jour.

Il est effectivement un autre virus qui prolifère discrètement mais sûrement, tout aussi dangereux pour le pays et les citoyens. Les foyers sont parfaitement identifiés. Le principal se trouve à Strasbourg, au 1 rue Sainte-Marguerite, après avoir migré il y a 18 ans depuis les rues des Saints-Pères et de l’Université à Paris. Il existe d’autres petits clusters à Paris, 27 rue Saint Guillaume, et en province (Lyon, Bordeaux, Aix, …).

Le plus ancien patient date de 1871, il était peu pathogène, par contre la vraie mutation, la plus dangereuse, date de 1945. Je les observe depuis plus de 30 ans, et les plus atteints semblent être ceux qui sont porteurs à la fois du virus de 1945 et de 1871. Ceci dit, ce n’est qu’une étude observationnelle, je n’ai pas randomisé, c’est donc un jugement sans valeur.

Le virus touche essentiellement les adultes jeunes, de 25 à 30 ans, les symptômes apparaissent très rapidement, et le virus devient de plus en plus résistant avec l’âge. Particularité : ils ont tendance à se reconnaître entre eux, s’attirant comme des aimants, avec parfois brassages et croisements tels que décrits par le généticien Gregor Mendel.  

Il n’y a pas de traitement connu actuellement, et s’il y en avait un, sa mise en œuvre serait délicate devant le refus des patients qui n’en voient aucune utilité. La maladie, contrairement au Covid-19 n’est (malheureusement) pas mortelle, et rares sont ceux qui y échappent, devenant alors porteurs sains, mais non contagieux. J’en ai rencontré quelques-uns, peu nombreux. 

Les patients sont assez facilement reconnaissables : contrairement à ceux du Covid-19, ils ne portent pas de masques mais des œillères. Seconde caractéristique : ils semblent être en lévitation. En effet, ils n’ont pas les pieds sur terre. Je me demande d’ailleurs si mon observation n’est pas erronée : ce ne sont peut-être pas les pieds qui flottent, mais plutôt la tête. A moins que ce ne soit les deux.

Cette maladie a été décrite par deux chercheurs américains, David Dunning et Justin Kruger et publiée en 1999 ( voici l’article original). Similitude avec le Covid-19, il semble exister une prédisposition ethnique : selon Tori DeAngelis, « les études de Dunning et Kruger ont surtout été réalisées sur des Occidentaux. Une étude sur des sujets est-asiatiques suggère un effet inverse » (article original). Les études outre-atlantique sur le sujet ont explosé lors de la dernière campagne présidentielle de 2015-16. En fait il existe des descriptions antérieures, pouvant faire accuser les auteurs de plagiat, les symptômes ayant été décrits par Socrate, plus tard Darwin et cela a même été porté à l’écran dans un monument du cinéma français, ainsi que dans une chanson, le tout avant les travaux de Dunning et Kruger.

Maintenant les symptômes (je tiens à préciser que la description n’est pas de moi), ainsi que la courbe évolutive de l’épidémie, avec comme pour le Covid, 2 vagues :

  1. La personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence ;
  2. La personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence de ceux qui la possèdent véritablement ;
  3. La personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d’incompétence ;

Personnellement j’ajouterai comme symptômes un fâcheux penchant vers le népotisme, le despotisme, et aussi le narcissisme, mais je ne m’étendrai pas sur des exemples, mon billet est déjà trop long.

Coiurbe évolutive du Dunning-Kruger

Sources bibliographiques :

-L’effet Dunning-Kruger : Wikipedia

-Charles Darwin :  « l’ignorance engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance » (La descendance de l’homme et la sélection sexuelle, 1891)

-Le film français :, extrait très court, 16sec, (Les tontons flingueurs 1963)

-La chanson française : Je sais, 3,14mn, (1974 reprise de « But now I know» de l’américain Harry Philip Green de 1973)

-Platon dans « Apologie de Socrate » : « ce que je sais, c’est que je ne sais rien ».

Dans la gestion du Covid, les interactions entre les 2 virus sont étroites. Les contaminés savent tout mieux que ceux qui savent et qui ont l’expérience. C’est ainsi que vous comprenez mieux pourquoi ce refus de l’observation de ce qui se passe sur le terrain, pas la peine d’étudier, de reproduire, puisqu’ils savent déjà. Sans intérêt.  Même chose pour les médecins, ce qui les autorise à faire la médecine à la place des médecins : ils prescrivent, les médecins exécutent. Ils sont peu voire inutiles pour ces gens-là, qui pensent pourvoir s’en passer.

Les ayant pratiqués pendant 30 ans, la découverte de cette maladie il y a 9 mois m’a permis de mieux comprendre un de leur gros défaut : quand ils font un texte, il n’y a besoin d’aucune étude d’impact, puisqu’ils savent. Ils font sans se poser de question. Sans cesse il a fallu leur faire reprendre leurs textes, leur montrer, leur corriger leurs erreurs, qui souvent posaient plus de problèmes qu’ils n’en réglaient, et ce n’est que devant le problème créé qu’ils réagissent, impossible en amont n’ayant aucune écoute. Ce n’est pas sans raison que la France est championne du monde des textes réglementaires. Et quand vous n’y arrivez pas avec la DSS, avec le ministère et que vous allez à Matignon, et qu’on vous répond : « il n’est pas dans nos habitudes de revenir sur les décisions de nos services », vous pouvez comprendre que cela veut dire : « vous avez raison mais il est difficile de revenir en arrière » (cela a été possible quand même 2 fois), eh bien non, cela veut dire : un énarque ne se trompe jamais, c’est vous qui avez mal compris.

Cette absence d’étude d’impact se retrouve dans la gestion du Covid, elle va de pair avec l’impréparation. Impréparation de la première vague, de la seconde. Préparation, anticipation sont inutiles : ils sauront faire ce qu’il faut le moment venu. Regardez monsieur déconfinement raté, qui est maintenant pilote du reconfinement raté, et qui décide du confinement et de ses modalités. Après coup, on s’aperçoit qu’on n’a pas pensé qu’en ouvrant les grandes surfaces à certains produits, on crée une discrimination susceptible d’être sanctionnée par la justice, fort de textes qu’ils ont eux-mêmes pondus il y a quelques années. 2 jours après on corrige la bévue, sans voir qu’ensuite, il y a discrimination avec le commerce par correspondance. 5 jours après, on en est toujours à se demander comment on fait, pour qui, comment, et on va faire un texte qui va tout lister et posera d’autres problèmes. Ainsi de suite. Fallait y penser avant vous dirait ma concierge. Le summum de ces textes sur textes, ordres et contre-ordres avait été atteint dans les textes anti-HCQ, avec 2 décrets datés du même jour, l’un décrétant, l’autre abrogeant le premier. 

Pour ce qui est des pieds sur terre et de la connaissance du terrain, ces propos de Le Maire d’hier, recommandant aux grandes surfaces de contrôler en faisant un comptage à l’entrée pour ne pas dépasser un client pour 4 m2. Cela fait sourire ce patron d’une surface de 1 000 m2, qui n’a jamais vu plus de 150 clients les jours de grande affluence, et que l’on autorise à en faire rentrer 250. Le plus grand hyper de France (Villiers-en-Bière) fait 28 200 m2, ce qui lui accorde 7 050 clients en même temps. Ils n’imaginent jamais le résultat des mesures qu’ils prennent, ils corrigent ensuite au jour le jour. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont besoin d’être si nombreux.

Compétents en tout, et par conséquent à vouloir s’occuper de tout, cela m’évoque une autre maladie associée : l’ultracrépidarianisme, sujet du grand oral de l’ENA, comportement qui consiste à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée. Ultracrépidarianisme est dérivé de la locution latine Sutor, ne supra crepidam, traduction : « Cordonnier, pas plus haut que la chaussure », qui en français moderne se traduit en « À chacun son métier, et les vaches seront bien gardées ». Pour être complet, n’oublions pas que l’inverse du Dunning-Kruger existe aussi : les personnes très compétentes ont tendance souvent à sous-estimer leurs capacités par rapport aux autres, c’est ce qu’on appelle le syndrome de l’imposteur.

Pour terminer, et toujours dans l’actualité, j’évoquais en préambule un illustre malade étranger. Si ce virus est peu connu en France, il est très connu aux Etats Unis. Là-bas, dites Dunning-Kruger, on vous répondra Trump. Le summum : porteur des 2 virus ! Selon les articles d’experts sur le sujet, qui ont fleuri après la campagne précédente, l’effet Dunning-Kruger explique parfaitement la stupéfaction, sincère, régulièrement exprimée du président, à chaque fois qu’il recevait des réactions négatives à ses tweets et comportements incongrus. Il y a 10 jours encore il s’en prenait à une partie de ses propres troupes, qualifiant de « gens stupides », les républicains qui ne le comprenaient pas. Du jamais vu en politique, sauf pour un Dunning-Kruger ! Quant à ses gros mensonges, ne croyez pas que Trump ment : il ne ment pas, ce n’est pas un menteur, c’est un malade.

En France cette maladie est quasi inconnue. En fait je découvre à l’instant qu’un journal en a parlé. Non ce n’est pas Le Monde, ni Libé, ni BFM-TV, mais Marie Claire. Eh oui, j’ai bien dit Marie Claire, comme quoi il faut tout lire pour être bien informé, et qui ose un titre : « Pourquoi y a-t-il tant d’incompétents au pouvoir ? », et ose vous donner la réponse.

Images Google : https://www.google.com/search?q=dunning+kruger+trump&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjHo4G7yubsAhUShRoKHclZCokQ_AUoA3oECAwQBQ&biw=1374&bih=966&dpr=2

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

82 Commentaires

  1. Continuon de rire après cette belle rédaction du docteur Maudrux. Voila j ai réfléchi. Qui peut avoir intérêt a une telle pandémie. Après une longue réflexion et plusieurs expériences de pensées voici ma conclusion. Les extra terrestres !! Et oui je pense qu ils comptent bientôt se présenter aux terriens. Mais notre apparence les dérangeant ils nous ont lancé le virus afin de nous obligé a avoir un masque….

  2. Bonjour Gérard
    Ton blog régulier pour lequel tu dois passer beaucoup de temps , pour argumenter les erreurs de communication scientifiques des sachants et décisionnelles des politiques devrait être publié dans un média ou faire l’objet d’une publication pour être commentée par les médias de la presse audio visuelle ou pour faire analyser ces réflexions de bon sens des confrères , découlent de tes informations très argumentées sur l’état actuel de la gestion de la Pandémie du COVID19-SRAS2 , par les politiques et technocrates qui nous gouvernent et qui sont également dépassés., surtout le ministre de la santé qui est un alibi pour ce gouvernement!!!!
    A mon avis si les confrères sont d’accord ces réflexions de professionnels de santé, devraient être publiées avec toutes ces réflexions de bon sens de nos confrères qui s’expriment avec leur expérience de soignants en prise directe avec leurs patients,
    Le Format reste à définir,..mais ce serait un format de contre pouvoir médico économico-Scientifique.
    Il y a un moment ou il faudra peut être lancer un SOS …de réflexions sur le bon sens pour aborder cette pandémie. .., d’autant plus que personne n’à la solution ni politique , ni sanitaire ni médico scientifique et thérapeutique avant la réanimation.. En attendant que le bon sens triomphe et que cela finisse rapidement..

  3. Bonjour, merci d’exister, notamment pour les non médecins qui avec quelques bases essaient de comprendre ce qui se passe et d’anticiper.
    Tout d’abord je veux rectifier une erreur : en France, l’ivermectine pour animaux est soumise à prescription.
    http://www.ircp.anmv.anses.fr/search.aspx
    Et les sites internet sérieux demandent les ordonnances.
    Cependant, si comme moi, vous êtes reconnu par le pharmacien comme soignant ses animaux avec des médicaments humains qui sont jusqu’à 20 fois moins chers que ceux pour les animaux, et/ou que vous faites des teintures mère vous pouvez bénéficier de la largesse d’esprit de votre pharmacien préféré.

    Voici maintenant le sujet qui me travaille.
    Je vous lis depuis longtemps, je pense dès mars/avril. J’apprends des choses sur l’univers des médecins que j’ignorais. De ce que vous écrivez, j’ai cru comprendre que vous utilisez des médicaments qui n’ont pas l’AMM pour certaines maladies. J’imagine le processus : des patients ont des maladies récalcitrantes que certains médecins ‘teigneux’ veulent absolument vaincre, ces médecins fouillent et essaient des pistes, certaines fonctionnent. Ensuite, pour les médecins qui ne sont pas encore des petits soldats de la sécurité sociale {c pas mon univers, c juste comme ça que je les appelle), il y a le bouche à oreille et donc des façons de résoudre les maladies s’installent, en marge de ce que le système préconise. D’après ce que j’ai compris, c’est votre droit.
    Et le sentiment/intuition qui me vient à l’esprit en analysant ces processus humains et la façon dont ils ont traité la médecine libérale depuis mars, c’est peut-être qu’ils veulent se débarrasser de vous.
    Coûtez-vous plus cher que l’hôpital, êtes-vous moins faciles à contrôler ?

    • Le privé ? Globalement moitié moins cher, et surtout 55 heures au lieu de 35 (ça aide bien avec la pénurie), sans RTT, repos compensateur et congés payés. Le problème, est que l’administration ne supporte pas la liberté, c’est notre problème, et malheureusement, petit à petit ils gagnent du terrain, surtout chez les jeunes. Il se trouve qu’il y a 3 jours j’ai dû aller voir mon pharmacien pour de l’Ivermectine (disparition des troubles en 36 heures). J’ai un peu discuté pour savoir ce qui se faisait ici, il a confirmé mon impression :les anciens traitent comme ils pensent ( pas à l’Ivermectine), les jeunes envoient au Samu en cas de problème. On va essayer de se battre pour que cela change.
      J’imagine bien qu’on ne délivre pas sans prescription pour les animaux, sinon tout est possible et il y aurait nombre d’accidents chez les humains (et chez les animaux).Trop facile pour se procurer illégalement des remèdes (de cheval). Effectivement c’est plus cher chez le vétérinaire et j’ai la chance de pouvoir faire mes ordonnances pour mon chien, et je le précise bien pour ne pas être remboursé. Ceci dit à 2 ou 3 euros la boîte d’antibiotiques, cela ne va pas bien loin.

      • Merci pour les chiffres, mon propos était de vous demander si le fait de vous avoir écartés des forces vives n’était justement pas dans la lignée de la pénurie, ils ont l’air de vouloir vous faire disparaître…

        Sur votre blog quelqu’un (à priori c’était un médecin) a affirmé que n’importe quel quidam pouvait acheter de l’ivermectine par intraveineuse sur internet dans des sites animaux, et que si l’on n’est pas médecin mais un peu débrouillard on pourrait se soigner. J’ai étudié ces dires et j’ai voulu rétablir la réalité.

        Et désolée si je tiens à pouvoir proposer à mes proches, le cas échéant, autre chose que de les envoyer dans un endroit d’où ils ne ressortiront pas. Vous êtes médecin, vous avez accès à un bout de liberté. Je vous prie de m’excuser d’en vouloir un petit bout. S’ils meurent alors que je suis impuissante à 600km de distance j’estime que c non assistance à personne en danger. Je ne donne pas de conseil, je dis ce que j’ai dans ma pharmacie et je leur propose de lire votre blog.

        Ne vous inquiétez pas, je suis un atypique, ils ne font pas tous comme moi. De plus, il y a des produits de même puissance que les médicaments dans la nature, ils m’ont permis d’assurer 1 à 2 ans de plus à l’une de mes chiennes.

          • Ni injectable ni intraveineuse, ce sont des comprimés.

          • ‘voie injectable’ au lieu, ‘d’intraveineuse’,.
            C’est le commentaire d’un des médecins de votre blog sur l’ivermectine pour porcins et autres qui sont sous forme injectable, retrouvez son commentaire

    • Sur cette figure que vous proposez, on peut remarquer que l’origine de l’axe y ne démarre pas à zéro, ce qui donne l’illusion d’une croissance importante entre 1994 et 2019 (il y a bien croissance, mais modérée, et en rapport avec l’augmentation de la population).
      Cet autre graphique, également basé sur les données de l’INSEE permet de comparer mortalité Covid versus mortalité totale, avec un axe vertical qui démarre bien à zéro:
      https://goopics.net/a/tKzP8RYW

      • Maintenant il nous reste a attendre le chiffre total de décès 2020 afin de comparer. Je rappel qu au mois de septembre l insee comptabilisait 481300 décès environ. Soit un chiffre quasiment egal aux années précédentes pour la même periode. Il faudra expliquer aux idiots comme moi pourquoi malgré 60 000 deces covid 19 qui seront enregistrés pour 2020, le nombre total de décès est a peine supérieur aux années précédentes et respecte le graphique avec la même fonction ! Car c est ce qui va se passer !!

  4. J’ai eu l’occasion d’expertiser, en temps que médecin agréé, un jeune étudiant de l’ENA il y a quelques années. Il venait d’intégrer l’école et faisait un burn out. Il n’arrivait plus à se concentrer sur ce qu’il lisait . Comme il était payé pour étudier, l’administration avait demandé des précisions sur le délai de reprise des études et des stages. C’était un jeune très bien et très brillant. Il semblait paniqué à l’idée de poursuivre ces études prestigieuses et pensait à renoncer. Certains de ses camarades lui en avait dit beaucoup de mal et il semblait avoir peur de s’engager dans un engrenage malsain. Je lui avais conseillé de bien réfléchir parce qu’un tel diplôme me semblait être tout d’abord une sacrée carte de visite dans une vie professionnelle et j’avais ajouté qu’en continuant et si c’était tel qu’on lui avait , il y aurait au moins quelqu’un pour relever le niveau d’honnêteté intellectuelle et de conscience de l’école . Je sais qu’il a continué , j’espère qu’il restera lui-même.
    Ça ne doit pas toujours être facile quand on rentre dans ce système . A l’époque je lisais « En bande organisée »de Flore Vasseur qui se passe dans le monde de Goldman Sachs. J’espère que mes encouragements ne l’ont pas précipité dans un panier de crabes ou qu’il saura nager.

    • Passionnante video !
      Pas brillant pour les journaux français. On devine que JF1: Le Monde et JF2: Libération ?
      Pour les journaux suisses je ne sais pas, mais leurs meilleurs résultats donnent envie d’aller chercher les infos plutôt de ce côté là !

    • Dommage que toutes ces vidéos soient aussi longues. Pour le moment, je n’ai vu que 10 mn, et ai appris beaucoup de choses expliquant la situation actuelle.

      • Elles sont longues ,précisément, parce qu’elles sont destinées à s’adresser au personnel medical de l’Institut hospitalo universitaire (internes et autres) mais egalement au delà de notre petit microcosme français. Donc avec un maximum de rigueur scientifique et d’honneteté..C est bien cela qui mine la plupart des autres hospitalo universitaires dans ce pays !

      • Pour aller vite , tout est résumé dans le passage de 23’20 » à 25′ (graphiques de résultats).Je signale quand même :
        – une quasi (nous supposeront qu’elle est involontaire, mais pour un conférencier ingénieur de formation , c’est très léger) escroquerie intellectuelle : à 9’15 la citation de Morgenstern (auteur de l’escroquerie initiale ?) avec ses équations toutes simples x-Y=1 et X-aY= 0 aux solutions diamétralement opposées selon la valeur de « a » , c’est de l’enfoncement de porte ouverte car cela revient à Y= 1/(a-1) , c’est à dire une hyperbole et une division par zéro quand « a » est égal à 1 .
        -Deux axes d’analyses absents :
        Grand écart entre le titre d’un article et son texte, procédé très souvent employé
        Analyse des commentaires des internautes quand c’est permis pour des articles en ligne (le fait que ce soit permis ou non , avec plus ou moins de restriction comme l’interdiction souvent d’insérer des liens ce qui ramène le commentaire qu’on peut faire à une opinion non-sourcée ; cela devrait déboucher sur un label) : un exemple flagrant est ici sur LQM , par exemple quand le Pr PIALLOUX raconte sa salade sans être challengé par l’intervieweur ; au moins 80 % des commentaires lui sont opposés.

  5. Tribune. 200 avocats et juristes appellent « au déconfinement et à défendre la vie sous tous ses aspects »
    par Le Journal du Dimanche –
    Mondialisation.ca, 06 novembre 2020

    Des dizaines d’avocats, professeurs de droit et juristes ont signé un appel piloté par les avocats Thibault Mercier et René Boustany, co-fondateurs du Cercle Droit et liberté, pour mettre fin au confinement des forces vives du pays…

    https://www.mondialisation.ca/tribune-200-avocats-et-juristes-appellent-au-deconfinement-et-a-defendre-la-vie-sous-tous-ses-aspects/5650834

  6. Un bref répit au milieu d’un tsunami de boulot me permet de revenir sur deux sujets que j’avais dû délaisser ces derniers temps. Alors que nos ministres et nos médecins de plateau (en d’autres temps, on les aurait appelés des collabos) s’en mettent plein la lampe de leur « deuxième vague », tellement contents d’avoir eu raison (croient-ils) que ça en donne la nausée, et tandis que la presse de caniveau applaudit des deux mains, deux choses me tarabustent :
    1) Si le virus continue de circuler malgré une accumulation de mesures (port du masque à l’extérieur, testo-manie délirante, couvre-feu, confinement et ses probables suites en forme de surenchères) ne serait-il pas judicieux de conclure que lesdites mesures sont inefficaces, tout bêtement ? Vouloir en rajouter quand ça ne fonctionne pas (plus de stalinisme pour réparer les dégâts du stalinisme, plus d’Europe pour réparer les désastres de l’Europe, plus de foi pour réparer les exactions de la foi) est un symptôme classique du totalitarisme. Et dans tout totalitarisme, on trouve une dimension psychiatrique qui s’exprime souvent par ce que j’appelle la bunkérisation. La crise de démence de Véran à l’Assemblée Nationale en est un bon exemple. Quand des gens sont à ce point convaincus d’être les seuls à pouvoir sauver le monde, c’est là qu’ils deviennent dangereux.
    2) En me repenchant sur les deux dernières pandémies connues (Grippe Asiatique, 1957-58, Grippe de Hong Kong, 1968-69) il m’est apparu que la Grippe de Wuhan semble se développer exactement de la même façon. Un premier pic et une ou deux répliques avant que les choses s’arrangent. Ces similitudes me conduisent à la réflexion suivante :
    Comment des sommités comme les Pr Raoult, Toussaint et Cie ont-elles pu passer à côté de cette réalité ? Au point, aujourd’hui, d’avoir perdu une partie de leur crédibilité. Le piège était pourtant facile à éviter, puisqu’il y avait des précédents. (Je sais que Didier Raoult a évoqué un possible retour saisonnier, mais sans insister assez, sans doute parce qu’il a l’habitude de s’adresser à des étudiants « éclairés ».) Des précédents, en outre, plutôt encourageants, puisque dans les deux cas, les pandémies sont passées quasiment inaperçues (je peux en témoigner pour celle de 68/69) et n’ont pas été suivies par les catastrophes qu’entraînera la surréaction mondiale à la Grippe de Wuhan.

  7. Pour avoir un ordre d’idée, il y a eu, en 2019 (les chiffres varient d’année en année), 610 000 décès en France. Soit une moyenne de 1 670 par jour.
    En étant généreux, mettons 1700 / jour pour 2020.
    Or
    le chiffre du jour est : 828 décès déclarés Covid19 en France soit presque 48, 7 %.
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries
    Question :
    N’y aurait il pas manipulation des chiffres ?

  8. http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/hcq-une-meta-analyse-sur-44-521-patients-le-traitement-faible-dose-entraine-une
    L’HCQ aurait une efficacité à faible dose seulement: maxi 400mg/j avec un plafond total des doses à ne pas dépasser de 4400mg. Ne pas oublier que la demie vie plasmatique de l’ HCQ est de 7 semaines, ce qui fait que sur 1mois de traitement, la majorité s’accumule. Je me demande ce que pourrait donner en traitement précoce: HCQ 200mg/j + AZ 250mg/j /10j ?

    • Je ne suis pas médecin , mais je réfléchis et m’informe : la posologie usuelle pour le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde n ‘est-elle pas précisément de 400mg par jour? (mais cela pendant des mois ou des années).
      Ce qui n’enlève rien à votre interrogation. Bien à vous

  9. Entendu ce matin au sujet du « covid long » sur une station radio sérieuse et lors de l’entretine avec un spécialiste infectiologue (non je n’ai pas retenu son nom)
    Donc il y a des patients qui souffrent de suites de covid plusieurs semaines ou mois après guérison, avec des symptômes divers, soit : insuffisances respiratoires, désordres du rythme cardiaque, asthénie…Ce type d’info a déjà été rapporté. Mais ce qu’a ajouté ce spécialiste est que certains de ces « malades covid long » n’ont jamais été porteurs testés positifs au PCR (qui pourtant amplifie assez largement) et n’ont pas non plus de trace via des tests sérologiques.
    Clairement, si j’entends bien ce qui a été dit : sur quoi se base-t-on pour déterminer qu’il s’agit des suite de covid ??
    (En fait si on se base sur ces symptômes, de nombreux confinés stressés risquant de présenter les mêmes symptômes, ils pourront être déclarés malades du covid long ??? )
    Autre question : sur les plus de 50000 testés positifs ce dernier jour : n’y aurait-il pas quelque(s) porteur d’un corona (rhume) ou d’un corona (grippe)
    Pour rappel au cours de l’hiver 2029-2020 on n’a pas entendu parler de grippe (ni de mortalité liée)
    Portez-vous bien
    Meunier

    • @ Meunier,

      Je vous joins un extrait de la présentation et le lien de cette vidéo de Juin 2020.
      Jusque-là, tout va bien. C’est ensuite que l’histoire défie l’entendement. Le Ministère de la santé a homologué une liste de 23 tests le 20 mai dernier, dont la plupart, selon les propres termes, du physicien sont « tout pourris ». Entendez par là qu’ils peuvent diagnostiquer des personnes saines comme étant malades du Covid. Et plus grave, des personnes malades, saines. Sur les 11 tests sur lesquels a travaillé David Mendels, un seul a franchi la barre de la fiabilité selon les critères établis par la haute autorité de santé (HAS) en matière de spécificité et de sensibilité. Pourtant dans la liste finale, la plupart y compris les pires, ont été homologués par le Ministère.
      https://www.youtube.com/watch?v=vrjmY_ffgAg

      • Je vous remercie.
        Ma première question qui porte sur « comment est établi le diagnostic de covid long lorsqu’il ne semble pas succéder à un covid aigu diagnostiqué auparavant » reste « intrigante »

  10. Pourquoi obéissez vous à ces psychopathes , les médecins qui obéissent sont donc es mouchards et des criminels , stop covid 5 millions de mouchards branchés en France, on tue les animaux alors que c’est les humains qui transmettent ce virus aux animaux , le syndicat des généralistes approuvent ce confinement inepte , dans les hostos les morts sont tous étiquettes cardio covid rhinitecovid, cancer covid , merci auDr Fouche , Marty, Raoult , Perronne, Toussaint.,Sacre…,,,,,qui résistent avec nous tous des millions de gens en France qui vont en justice contre l’etat Et le Corps médical qui signe et persiste cette intolérable viol de la constitution et des libertés sous prétexte de 1% de morts Ce mensonge orchestré par les couples Sanofi pasteur usa doit sortir et vite , le refus de soin courant en ce moment par des médecins généralistes qui classent une rainure ,en Covid et testé un gosse de force ,et encaissé au passage , ça ne passe pas du tout parmi nous tous

  11. Bonjour Gérard ,
    J’ai entendu ton successeur Thierry LARDENOIS s’exprimer sur l’HDCQ, le Pr RAOULT et la pénurie de l’HDCQ due à l’administration de la santé qui a placé l’HDCQ en protocole ATU ce qui fait que SANOFI en produit moins et qu’il y a une carence de ce médicament de prise précoce en pharmacie.
    Il explique ensuite que les médecins étaient en première ligne c’est la raison pour laquelle :il cite les chiffres de médecins atteints par l’épidemie COVID 19 :
    5300 médecins ont été atteints par le SRAS2 et 43 sont décédés en citant les statistiques de la CARMF .
    Il continue en expliquant que des médecins volontaires pourraient avoir la possibilité de se traiter en début de contamination par l’HDCQ sous auto contrôle à mettre en place pour et par eux-mêmes.
    Il égratigne au passage les sachants – Médecins qui se réfugient derrière leurs titres qui critiquent RAOULT en lui mettant des » bâtons dans les roues « pour nuire à sa théorie de prise en charge thérapeutique précoce de la maladie COVID 19.par l’HDCQ
    En fait nous sommes revenus à l’époque de Pasteur ou l’intuition pragmatique scientifique est critiquée par ceux qui pensent tout savoir ; alors que ce virus nécessite une approche scientifique et thérapeutique de bon sens .
    Félicitation aux 2 présidents de la CARMF, l’actuel et l’ancien pour leur approche éclairée en pensant surtout au soutien moral social et sanitaire de leurs confrères qui n’attendent qu’une chose , c’est d’être bien pris en charge, eux ou leur famille en cas d’aléas de toutes sortes de leur vie et en ce moment précis l’atteinte SRAS2.
    C’est pour cela que les médecins devraient faire front pour ne pas décourager ceux qui ont l’expérience de l’utilisation de ces produits et qui ont eu des résultats .
    J’ajoute que certain de ces médecins cotisent à la CARMF pour leur secteur privé , c’est pour cela que l’intervention video sur RT France de Thierry Lardenois , président actuel de la CARMF doit être visionnée et partagée ( peut être sur le site de la CARMF ? ).
    Je préfère cette intervention aux interventions « des médecins de télévision « qui officient sur BFM, CNEWS comme des jounalistes …et n’interviennent pas sur le fond du problème COVID 19 .
    Lorsque l’un s’est exprimé, le suivant dit le contraire il n’y a aucun suivi pour le téléspectateur qui n’y comprend plus rien , surtout si les politiciens s’en mêlent..Et ce n’est pas fini ..à suivre

    • Ce n’est pas pour rien que c’était mon vice Président. Transition dans la continuité, mêmes valeurs, mêmes combats. La tutelle en me virant, n’a rien gagné au change, il faudra peut-être un jour qu’ils fassent aussi un décret pendant les vacances, aux seules fins de le virer.

  12. et lorsque l’on ajoute le principe de peter (voir wikipédia) nous comprenons l’imbécilité de nos administrations

    • C’est justement pour cela que je dis toujours non quand on me dit que je devrais me présenter à la présidentielle : pour ne pas risquer d’atteindre mon niveau d’incompétence.

  13. J’ai adressé hier un mail à Didier Raoult pour lui demander de donner son avis sur les affirmations de Jean-Bernard Fourtillan (virus synthétique comportant une séquence du parasite de la malaria et 4 autres du HIV1, de fabrication française…). Récemment, la généticienne Alexandra Henrion-Caude a mis l’accent sur les séquences des protéines S1 et S2, séparées par une séquence facilitant l’accrochage sur une cellule humaine, en trouvant même le brevet de ce « gain de fonction », alors que les S1 et S2 des coronavirus connus sont toujours juxtaposées. Evidemment, les objections que les médias avaient unanimement opposées aux propos initiaux du professeur Montagnier (analogie neuneu avec les mots d’un livre qu’on retrouverait dans d’autres livres…) ne peuvent prospérer concernant la séquence de la malaria puisqu’il s’agit d’un morceau d’ADN et non d’ARN (deux chaînes nucléotidiques complémentaires au lieu d’une seule, et thymine au lieu de l’uracile pour ceux qui auraient un peu trop séché leurs cours de génétique…).
    Si Didier Raoult ne se prononce pas les jours prochains alors que l’IHU possède maintenant de nombreux génomes, il faudra sans doute considérer la thèse de J.-B. Fourtillan comme hautement probable.

    • J’ai écouté cette video d’Alexandra Henrion-Caude dans laquelle elle mentionne ce brevet pour ce gain de fonction.
      https://www.youtube.com/watch?v=3jhLNKXprDk
      Mais, et c’est quand même un gros bémol, elle indique que d’autres Coronavirus n’ayant pas cette caractéristique peuvent malgré tout pénétrer nos cellules. Donc cela me laisse très perplexe sur cette hypothèse que le SARS-COV2 soit un virus créé artificiellement par l’homme.

      • La séquence interposée entre S1 et S2 existe bel et bien sur le SARS-Cov-2, si on peut toujours l’appeler ainsi… Votre objection ne tient donc pas.

        • c’est trop énorme cette histoire de virus synthétique échappé volontairement ou pas d’un laboratoire…..
          en tout cas j’espère que D. Raoult vous donnera une réponse mais j’imagine qu’il a d’autres priorités en ce moment….

    • J’ai effectué la même démarche hier en direction du Pr. Raoult.

      Depuis j’ai découvert que Jean-Bernard Fourtillan s’est inspiré d’une vidéo postée le 17 mars 2020 par un certain Cat Antonio (Medusa), qui a été condamné le 2 novembre 2020 par le tribunal correctionnel de Senlis, pour diffamation publique envers l’Institut Pasteur. Bien que je n’aie aucune confiance dans l’Institut Pasteur, je crois qu’il faut abandonner cette piste.

      https://www.pasteur.fr/fr/journal-recherche/actualites/covid-19-tribunal-correctionnel-senlis-condamne-diffamation-auteur-video-fake-news

      https://www.pasteur.fr/fr/journal-recherche/actualites/coronavirus-attention-aux-fausses-informations-covid-19-circulant-reseaux-sociaux

      Cela dit, j’ai noté qu’en se défendant de vouloir « asservir le monde », un argument stupide ou grotesque car l’enjeu serait sans commune mesure avec ce que représente cet institut, je ne peux m’empêcher de me dire qu’ils ne disent pas toute la vérité, et que néanmoins il existe dans ces vidéos des vérités et des intérêts qui dépassent l’Institut Pasteur, et ses conflits d’intérêts ne plaident pas en sa faveur. De plus, l’Institut Pasteur nie l’instrumentalisation politique qui est faite du coronavirus par Macron et ses mentors. Comme dirait l’autre la barque est chargée !
      J’ignore s’il collabore avec des laboratoires militaires spécialisées dans l’élaboration d’armes bactériologiques ou s’il y en a qui utilisent ses recherches à cette fin.

      « La question de l’origine du SARS-CoV-2 se pose sérieusement » par Yaroslav Pigenet – cnrs.fr 27.10.2020

      https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement

      Vous pensez que le SARS-CoV-2 est sorti d’un laboratoire ?

      Étienne Decroly (virologue). On ne peut éliminer cette hypothèse, dans la mesure où le SARS-CoV qui a émergé en 2003 est sorti au moins quatre fois de laboratoires lors d’expérimentations. Par ailleurs, il faut savoir que les coronavirus étaient largement étudiés dans les laboratoires proches de la zone d’émergence du SARS-CoV-2 qui désiraient entre autres comprendre les mécanismes de franchissement de la barrière d’espèce. Toutefois, pour l’instant, les analyses fondées sur la phylogénie des génomes complets de virus ne permettent pas de conclure définitivement quant à l’origine évolutive du SARS-CoV-2. cnrs.fr 27.10.2020

      Quelle aveu et quelle folie ! Un jour ces apprentis sorciers vont lâcher un virus ou une bactérie susceptible d’anéantir l’espèce humaine. Et la concurrence est rude :

      – …le Japon déchargera en mer plus d’un million de
      tonnes d’eau radioactive provenant de la centrale nucléaire de
      Fukushima, (…) avec comme résultat le fait que, entrant dans la chaîne
      alimentaire, elle fera ultérieurement augmenter les morts du cancer.

      Une partie des environ 10 millions annuels de morts du cancer dans
      le monde —documentés par l’OMS— est attribuable aux effets à long
      terme des radiations (de) plus de
      2 000 explosions nucléaires expérimentales dans l’atmosphère, en mer
      et sous terre.

      Jusqu’à présent dans le monde se sont accumulées (selon des
      estimations de 2015) environ 240 tonnes de plutonium à usage militaire
      direct et 2 400 tonnes à usage civil, avec lesquelles on peut cependant
      produire des armes nucléaires, plus environ 1 400 tonnes d’uranium
      hautement enrichi à usage militaire.

      Quelques centaines de kilogrammes de plutonium suffiraient pour
      provoquer le cancer des poumons aux 7,7 milliards d’habitants de la
      planète, et le plutonium reste létal pendant une période correspondant
      à presque dix-mille générations humaines.

      Ainsi a-t-on accumulé un potentiel destructeur en mesure, pour la
      première fois dans l’histoire, de faire disparaître l’espèce humaine de la
      surface de la Terre. (Fukushima, la pandémie nucléaire se répand, par Manlio Dinucci – https://www.voltairenet.org/article211529.html)

      Ils sont fous !

      • Je ne sais pas si la vérité sera établie un jour au sujet de l’origine du SARS-COV2, mais plutôt que cette video affirmant, ni plus ni moins, que le virus a été créé par l’INSERM en même temps que le vaccin fait pour le combattre, dans le but démoniaque de déclencher volontairement une pandémie pour prendre le contrôle de la population mondiale, le vaccin contenant des nanoparticules détectables par la 5G !
        je préfère lire des informations comme celle-ci donnée par un chercheur du CNRS, qui a le mérite de mettre en évidence toutes les hypothèses possibles, sans exclure celle d’une sortie accidentelle d’un laboratoire:
        https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement#:~:text=Une%20civette%20vendue%20sur%20le,au%20d%C3%A9but%20des%20ann%C3%A9es%202000.

        • En matière de contrôle de la population, le docteur Knock (docteur en arnaque) disait déjà : « j’ai le droit de soupçonner le premier venu d’être un porteur de germe » (Knock ou le Triomphe de la médecine, Jules Romains).

        • Le Pr Fourtillan considère qu’il détient des preuves suffisantes pour affirmer. Que ferait-on à sa place ? Le virologue Étienne Decroly du CNRS énonce aussi des faits: « En quelques années, les paradigmes de la recherche sur les virus ont radicalement changé. Aujourd’hui, obtenir ou faire synthétiser une séquence génétique est à la portée de n’importe quel laboratoire : on peut en moins d’un mois construire de toutes pièces un virus fonctionnel à partir des séquences disponibles dans les bases de données. De plus, des outils de manipulation du génome rapides, bon marché et faciles à utiliser ont été développés. Ces outils permettent de faire des avancées spectaculaires, mais ils démultiplient aussi les risques et la gravité potentielle d’un éventuel accident, notamment lors d’expériences de « gain de fonction » sur des virus à potentiel pandémique. »

  14. Prestation fabuleuse de Véran à l’Assemblée Nationale. Sur TF1 (!!!) même le médecin de cour de service a dû reconnaître que le « patient de 28 ans » était l’exception qui confirme la règle. Bien entendu, les députés n’ont pas traîné à revoter dans le sens du gouvernement (dans notre système, le camp majoritaire obtient toujours ce qu’il veut) mais nous aurons quand même bien rigolé en entendant Véran inviter les élus du peuple à sortir de l’AN s’ils ne voulaient pas « entendre la vérité ».
    Plus sérieusement, la bunkérisation de ce pouvoir devient très inquiétante.

    • Pour masquer l’échec, il tente d’apitoyer sur 1 cas (l’a-t-il seulement vu, il n’est pas à une fausse déclaration près), alors qu’en face on lui parle des 40 000 cas quotidiens qui n’auront peut-être pas de lit de réa en cas de besoin.

      • 80 des 142 morts de moins de 40 ans du Covid (soit 56%) viennent des hôpitaux d’IDF alors que seulement 37% d’entre eux y ont été hospitalisés.
        Cette surprenante proportion (56%) de jeunes décédés en IDF reste constante jusqu’à 60 ans avec seulement 40% hospitalisés en IDF.
        Véran a donc involontairement mis le doigt sur une question que l’on devrait poser : Pourquoi meurt-on si jeune du Covid en Ile de France ?

  15. Comment identifier l’incompetent ?
    Si la patient n’est pas conscient de son incompétence, êtes vous certain de de pas être vous vous-même touché par la maladie ?

    • Moi malade ? Possible. Et vous ? Il me semble, depuis le début, que l’un a des doutes, l’autre aucun, et il n’est pas possible pour un Dunning-Kruger d’accepter l’opinion des autres.

      • Laissez le dire il est aliéné ce David. Quel manque de lucidité d intelligence !!! David LE grand malade !!

  16. Bonjour à tous !

    Le Dr Louis Fouché va être inquiété par la direction de l’AP-HM.

    Il est convoqué demain jeudi 05.11 à 16h à la Direction Générale, par les Pr Dominique Rossi (président de la Commission médicale d’établissement) et M. Jean Olivier Arnaud (Directeur général de l’AP-HM).

    laetitia.padovani1@ap-hm.fr (secrétariat général)
    dominique.rossi@ap-hm.fr
    jeanolivier.arnaud@ap-hm.fr

    Pour ceux qui peuvent et veulent le soutenir :

    Merci d’envoyer votre mail de soutien aux 3 adresses mails ci-dessus. Restez courtois, respectueux, bienveillants, expliquez pourquoi un discours contradictoire est utile et qu’il ne fait aucun mal à l’AP-HM, au contraire : les hôpitaux sont maltraités, ils ont besoin d’être défendus par des médecins.
    Enfin, faites comme vous le sentez.

    Et en présentiel pour ceux qui peuvent :

    15h45 devant la Rue Brochier à Marseille, 13005, devant la Direction de l’AP-HM

    En tous cas, soyez assurés que s’il arrive là-bas et que la direction a reçu 3000 mails ou plus de soutien, la discussion ne sera pas tout à fait dans la même ambiance 🙂

    Merci d’avance pour lui.

    Tout Reinfocovid avec Louis !

    • J’ai envoyé un courriel à ces trois adresses en soutien au Dr. Louis Fouché. Je leur ai rappelé en substance la déchéance qui attendait ceux qui trahissaient leur engagement, et que cela méritait réflexion.

      Suite à l’annonce de la plainte portée par le Pr. Raoult contre l’ANSM et son directeur, je l’ai contacté pour lui assurer mon soutien. Je lui ai aussi posé certaines questions qui figuraient dans les commentaires de ce blog…

    • De nouvelles études à haut niveau de preuve viennent d’être publiées, soulignant l’absence d’efficacité de l’HCQ (JAMA, 9/11, Lancet rheumatol, 5/11, NEJM, 8/10). La FDA a supprimé l’autorisation d’administration de l’HCQ pour la Covid 19 (qu’elle avait été contrainte d’accorder sous la pression de Trump), l’OMS et la National Institut of Health (NIH) ont stoppé toutes les recherches cliniques sur l’HCQ en constatant la moindre absence d’efficacité. « Seul un petit village peuplé d’irréductibles gaulois… »
      Eh, les mecs, c’est une BD, c’est pas Tacite!!!

      • Ce n’est sans doute pas la première ni la dernière étude anti HCQ dans laquelle on découvre ensuite tous les biais. Avez-vous lu ? En hôpital ou dès les premiers symptômes ? Avec ou sans AZI (j’ai toujours pensé et écrit que le protocole n’était sans doute pas HCQ + AZI, mais AZI d’abord, éventuellement HCQ en plus, c’est d’ailleurs ce que font surtout les médecins qui traitent : AZI.

  17. De Gaulle avait créé l ‘ENA pour former des fonctionnaires de l’etat, hommes et femmes entierement au service de l’interet collectif. Il parlait de vocation et de devoir. Il semble que l’ecole ne repond plus à sa destination initiale et que le « mélange des genres » soit devenu la regle. L’existence meme de l’ecole est souvent remis en cause.

    • En langage pragmatique, on appelle cela une prise de pouvoir. En langage politique, je laisse chacun traduire. Le moyen : la technocratie par entrisme, donc à petits pas, sans bruit.

  18. A n’en pas douter Trump est un malade, de plus assez habile pour utiliser les adeptes des « certitudes religieuses » historiquement non fondées.

    Mais il paraitrait que Biden, avec les puissances d’argent derrière lui, comme Clinton et Obama, est encore plus dangereux.
    Bel avenir pour les Etatsunisiens (et pas Etatsuniens pour qui réfléchit non grégairement) et pour la planète en général.

    • C’est le match BlackRock-Vanguard contre GAFAM…

      Trump n’est pas plus malade que ceux qui se croient menacés par le covid-19, et ils sont nombreux.

      – Dans sa conférence du 5 septembre, Donald Trump a sorti une autre vérité : « Les dirigeants du Pentagone ne souhaitent qu’une chose : faire la guerre, afin que nos magnifiques entreprises puissent fabriquer des bombes, des avions, et tout autre chose nécessaire… Mais, nous sortons de ces guerres sans fin… pour rapatrier les boys » (16). Il s’est fait étriller pour avoir tenu ces propos, non seulement par les généraux ce qui est compréhensible, mais aussi par les médias ce qui l’est moins car dans son dernier discours Eisenhower n’avait rien dit d’autre !

      Interviewé sur la destruction du World Trade Center, il a visiblement parlé sans avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche. Il a déclaré sans ambages que ces tours ne pouvaient être détruites sans l’usage de bombes (17). Ce faisant, il s’oppose brutalement à la doxa officielle… (L’enjeu de l’élection américaine : deux visions du monde par Jean-Luc Baslé – Mondialisation.ca, 16 octobre 2020)

      16) Trump vs. The Military Industrial Complex: Military Coup Danger Escalates.

      (17) https://www.bing.com/videos/search?q=trump+world+trade+center&docid=608026378420356931mid=3A57810D0BADD155A4E63A57810D0BADD155A4E6&view=detail&FORM=VIRE

      Il faut avoir l’essentiel à l’esprit. Si on ne veut pas de la guerre, il est déconseillé de relayer la propagande anti-Trump, sans avoir à soutenir Trump.

      Le Pentagone contre le président Trump – Réseau Voltaire 11 juin 2020
      https://www.voltairenet.org/article210196.html

    • « A n’en pas douter Trump est un malade, de plus assez habile pour utiliser les adeptes des « certitudes religieuses » historiquement non fondées. »
      A moins d’être un peu médecin et avoir côtoyé le monsieur dans sa vie, on peut tout aussi bien attribuer cette certitude à la grand-messe du 20 heures.

    • Trump s’en prenait à la Chine et à l’Iran, Biden, en digne démocrate, s’en prendra à la Russie. Objectivement, ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe, car nous sommes plus près de la Russie. Sur le covid-délire, il faut s’attendre à une aggravation, parce que les démocrates sont sur ce point-là encore plus tarés que nos dirigeants. De là à regretter un type comme Trump, il y a un pas que je ne franchirai pas. Pour le reste, Trump ou Biden, les USA resteront ce qu’ils sont depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
      PS : C’est quand même extraordinaire. Le système électoral américain est le plus stupide et injuste du monde, et là-bas, personne ne milite pour le réformer. Dire que de vulgaires mangeurs de grenouille comme nous ont leur résultat à 20 h pile-poil, avec une marge d’erreur nulle.

  19. Ah, l’ironie comme exutoire…
    Et ça me donne l’occasion de poser une question que je rêve de poser depuis très longtemps :
    « Ca va mieux, Docteur ? » 😉

  20. Ne jamais oublier une règle fondamentale mis en place il y a déjà une trentaine ou quarantaine d’années: les techniciens (médecins, ingénieurs etc…) ont été rétrogradés partout en France, quand ils occupaient un poste de direction/ décision, au statut de conseiller de l’administrateur, le plus souvent un énarque qui les avait remplacés à ce poste.
    à mes débuts, j’ai connu un vieux Médecin départemental qui m’avait dit avoir été Directeur Départemental de la Santé et avoir été remplacé par un jeune énarque dont il n’était plus que le conseiller.
    ceci semble s’appliquer même au plus haut niveau de notre très chère administration

  21. Excellent article 😉
    Trump a de bonnes chances de passer, son retard n’est pas immense.
    Suspense sur les derniers bulletins à dépouiller.

  22. Un très grand plaisir de vous lire.
    Après un sourire « intelligent », arrivent de profondes et éternelles vérités; un choix exceptionnel pour illustrer ces propos. Que du bonheur. MERCI

  23. Merci pour cet excellent papier !
    Deux petites remarques au passage :

    – nous éprouvons tous (plus ou moins) la tentation de l’ultracrépidarianisme lorsque nous dinons avec des amis. Chacun se sentant en confiance y va de ses commentaires et affirmations d’autant plus catégoriques qu’elles reposent sur des convictions non fondées sur une véritable connaissance du sujet débattu. Cette version de l’ultracrépidarianisme est largement acceptée dans la mesure ou ses manifestations sont sans conséquences sur autrui. Le phénomène est plus gênant lorsqu’il se manifeste sur les réseaux sociaux numériques. Il contribue alors à la propagation rapide de croyances parfois stupides.

    – je me demande si le système politique de la démocratie représentative peut exister sans que ses acteurs ne pratiquent l’ultracrépidarianisme. Je ne peux imaginer un candidat qui arriverait à se faire élire en s’imposant de ne parler que des sujets sur lesquels il a une compétence réelle. D’où l’importance de la contradiction publique, que notre ministre de la santé semble si peu apprécier.

    • Je m’interroge sur votre première remarque relative à l’ultracrépidarianisme entre amis, qui serait naturel et accepté: n’est-il pas plus que cela, c’est à dire nécessaire, pour la mesure de soi-même, l’évaluation de soi par la mise en situation, et pour la mesure des liens de la micro-société que constituent les cercles d’amis? Loin d’être une bravade, il est donc déjà un échange.
      Ce qui résoud le point 2, en révélant que le problème politique, à l’assemblée ou ailleurs, ne réside pas dans l’excès de l’ultracrépidarianisme, mais dans l’absence d’amitié. Les gouvernants, depuis quelques temps, se sentent élus ou nommés pour agir contre le peuple et non avec lui. Ils ont des mots pour le dire comme « décision difficile », « position courageuse »; le courage ne consistant plus comme en 14-18 à guider les siens au milieu du danger en prenant soi-même les premiers risques, mais au contraire à taper sur sa troupe.

      • Il faut être réalistes : nous sommes tous un peu ultracrépi…, sinon nous n’ouvririons pratiquement jamais la bouche, et on va aussi plus facilement dire ce qui est peut-être des bêtises, à un ami, plutôt qu’avec un spécialiste qui va nous contredire…

  24. On peut remplacer incompétence par inconscience.

    La compétence d’une personne à donner son avis sur un sujet est une question déterminante. Il est sous-entendu dans la définition de la démocratie que tout citoyen possèderait les qualités requises pour se prononcer sur n’importe quel sujet. Question : Est-ce vraiment le cas, est-ce vraiment sérieux ?

    Avant de pouvoir se prononcer sur un sujet, faudrait-il encore que chacun et l’ensemble du peuple puisse être suffisamment ou correctement informé sur le sujet qu’on lui soumet. Dans leur soi-disant démocratie cela n’existe pas et n’a jamais existé. Il y a un immense déséquilibre entre la réalité et son interprétation communément admise, l’information et la désinformation au profit de celle-ci dans une société fondée et reposant sur les inégalités sociales entre les classes. Donc cela ne date pas d’hier, et ce problème ne pourra pas être résolu dans une société reposant sur le principe qui en est justement à l’origine.

    Ensuite, si on ne possède pas les instruments logiques pour saisir le processus dialectique dans lesquels ce sujet s’insère, l’information la plus complète sera dévoyée, dans la mesure où on aura tendance à confondre plus ou moins inconsciemment causes et effets ou conséquences, intentions affichées et intention réelles, avouables ou inavouables, information destinée à servir les intérêts de la collectivité ou ceux d’une minorité à son profit au nom de l’intérêt général de préférence.

    Quand on ignore le processus historique et les facteurs sur lesquels il repose, leurs lois de fonctionnement, qui sont les mêmes que celles qui régissent la matière, de quoi parle-t-on ? De ce qu’on croit connaître, de ce qu’on croit être, en fait on baigne encore en plein obscurantisme ou on fait étalage de son ignorance qu’on prend à tort pour de la connaissance, et si cela vaut également pour les esprits les plus brillants, alors imaginons ce qu’il en est chez le reste de la population.

    Ce qui est extraordinaire et que chacun peut observer, quoique là j’ai un doute, c’est que des penseurs, des scientifiques, des chercheurs, des intellectuels de haut niveau qui sont amenés à manier la dialectique dans leur domaine professionnel, tout comme chaque ouvrier quotidiennement notez bien, demeurent incapables de saisir que c’est la même dialectique matérialiste qui parcours l’ensemble de la société ou de l’histoire des hommes, y compris le développement économique et sa représentation politique, les idées.

    On en veut pour preuve, qu’au bout de 9 mois ces personnes très cultivées qui ont eu accès à l’ensemble des données en notre possession, se demandent encore ce qui se passe ou manifestent des illusions dans les intentions de Macron ou de ses acolytes.

    Le confinement et le couvre-feu, qui pourraient se prolonger indéfiniment, relèvent de la réclusion à perpétuité, c’est le nouveau régime qu’on peut caractériser de totalitaire. Quand on ne peut plus sortir de chez soi librement, c’est le fascisme.

    Aujourd’hui on sent qu’il existe partout dans la société une crainte latente et sournoise, lancinante et envahissante de s’exprimer librement. Dans mon trou au fin fond d’un petit village indien, j’ai la chance de bénéficier d’un statut privilégié et de ne pas être soumis à cette pression ou à cette influence aux conséquences néfastes, suicidaires ou fatales. J’ai parfaitement conscience que Macron et Modi sont des clones de l’extrême droite. Au passage, ceux qui ont préféré Macron à Le Pen, n’ont toujours pas compris que les deux conduisaient manifestement à la même situation, lorsqu’ils soutiennent le candidat officiel du Pentagone ou de la guerre Biden contre Trump, Biden est à la fois Macron et Le Pen.

    La satisfaction des besoins sociaux de la population, le progrès social, la démocratie et la liberté sont incompatibles avec l’existence de ce régime, c’est la raison pour laquelle assailli de contradictions économiques et sociales de toute part qui menacent les fondements de son existence, ses représentants n’ont pas d’autres alternatives politiques pour tenter de le sauver que recourir à des mesures totalitaires. Dès lors, soit on se résigne à vivre sous ce régime, soit on envisage un changement radical de régime, et c’est valable pour les pays du monde entier, puisqu’ils sont soumis aux mêmes rapports sociaux ou aux mêmes lois économiques. A chacun de prendre ses responsabilités et d’en assumer les conséquences jusqu’au bout…

  25. Bravo pour cet article.
    Lundi soir au journal de TF1, reportage sur des étudiants mangeant un sandwich sur un banc. passage de la police : il est interdit de manger assis, vous devez vous déplacer, manger en marchant !
    cela m’a rappelé un certain film que les moins de 40 ans qui nous gouvernent ne connaissent sans doute pas (c’est à 2’38)
    https://www.youtube.com/watch?v=L2vcREIeHgw

    • Il y a encore quelques semaines à Paris c’était l’inverse : il fallait s’asseoir pour manger, ceux qui mangeaient en marchant étaient verbalisés pour non port du masque. Mais assis c’était bon.

  26. Le haut conseil intergalactique de la science (auprès du gouvernement) s’est rendu compte que le virus est surtout présent à partir de 1 m au-dessus du sol: le gouvernement va donc logiquement publier le décret pour rendre obligatoire la marche à 4 pattes (seulement entre 8h et 21 h).

    Beaucoup de Français obtempéreront, certains médecins exigeront même d’étendre la mesure sur la totalité de la journée.

    Rapidement, des basketteurs se plaindront de l’injustice qu’ils subissent vis-à-vis des culs de jattes.
    Le gouvernement, dans sa grande sagesse, modifiera alors le décret initial: tout le monde à plat ventre, et 24h/ 24h ! (sauf les conseillers du ministre, ils pratiquent déjà).

  27. Merci, merci, merci pour ce billet tellement vrai et tellement bien écrit
    En cette période délirante le lire et sourire cela fait un bien immense et ça évite de prendre du Prozac.

  28. Le Ministère aurait rendu obligatoire l’installation de caméras de vidéosurveillance à l’intérieur des habitations, à l’exception des WC et du coin douche ou baignoire des salles de bains pour des raisons compréhensibles de libertés individuelles. Les familles en précarité se verront octroyer une aide de 350 € afin de pouvoir s’équiper selon les normes exigées. Ces matériels homologués permettront de mieux faire respecter l’obligation de port du masque à domicile 24 heures sur 24 pour la sécurité sanitaire de toutes zé tous. Le Ministère a démenti formellement les rumeurs selon lesquelles ces caméras seraient équipées de lasers rééducatifs, car ceux-ci ne seront pas au point avant l’été prochain.

  29. Avez-vous entendu ce médecin hospitalier (je ne sais plus s’il se trouve à Lille ou en Ile de France) qui préconise de confiner les français jusqu’à l’été 2021 ??
    ou ce ministre porte parloe du gouvernement qui a lâché l’idée d’un couvre feu en Ile d eFrance pour compléter le confinement ?
    Ou cette autre nouvelle d’un confinement de début janvier au 12 février 2021 après un déconfinement pour la trêve des confiseurs sans doute ?
    Comment est-il possible de ne pas voir ce que cela coûtera de faillites, douleurs, malheurs ….même si l’Etat dépense de l’argent pour « sauver l’économie » il vaudrait mieux investir dans un système de santé digne d’un pays développé, accepter aussi de traiter en amont de l’hospitalisation (je l’ai déjà écrit ici)
    Meunier
    Ecoeuré, décu, déprimé, inquiet pour l’avenir

    • « ….même si l’Etat dépense de l’argent pour « sauver l’économie » »
      L’Etat ne dépense pas de l’argent, il crée de la dette. De la dette publique, collective. C’est-à-dire en notre nom. Il distribue sous forme d’indemnités de chômage partiel et d’aides aux entreprises, le moyen de subsistance de millions de personnes (qui en deviennent donc vitalement dépendantes). Pour les millions de fonctionnaires c’est bien sûr déjà le cas. Vous n’aimez pas les fonctionnaires, il n’y en a donc en réalité jamais eu autant, et cette fois sûrement payés à rien faire. Je rigole. Il est clair que les premiers à gueuler vraiment fort, sont les premiers à voir le frigo se vider, du moins au début. Ainsi, d’un autre point de vue, l’Etat « sauve l’économie », dans le sens où il met l’économie réelle (salariés, petits patrons, indépendants) sous son aile protectrice (ou sous sa coupe, à chacun de voir). Et il peut le faire, au moyen de cette dette conclue avec les banques en notre nom. Peut-on penser qu’un brillant agent de banque, devenu Président, soit un incompétent en la spécialité ? Si du moins nous-même en possédions les compétences pour juger ? Au moins chacun pourra juger, plus ou moins tard, des conséquences.
      Les autorités contrôlent aussi, on l’apprend ici, notre santé. Et des choses de plus en personnelles ces derniers temps, tout le monde étant je pense dans ce domaine largement compétent pour en juger. Elles cherchent aussi à contrôler les pensées par les médias, mais cela tout le monde ne peut pas en juger (c’est le principe). Alors si on devait noter nos énarques en compétence à contrôler la population, combien leur donnerait-on ?

  30. Anthologique !!!!
    A rapprocher du farfelu qui préconise le port du masque à la maison et le renoncement au dîner en famille (papa, maman et les enfants, veut-il dire). Une seule possibilité, résister de son mieux, pour ne pas devenir fou.
    Et une ligne de conduite : Ne pas oublier et ne jamais pardonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.