138

Traitement du Covid-19 : cessez cette hypocrisie mortelle.

« Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés ». Mark Twain

Il existe des traitements simples pour le Covid, on le sait au plus haut niveau de l’Etat (je sais de quoi je parle), mais on continue comme s’il n’y avait rien. Etre responsable, c’est savoir reconnaître quand on a fait fausse route, et ne pas choisir entre amour (propre) et mort (d’autrui).

La seconde vague est en train de se terminer, en attendant la troisième. Ce n’est pas sans raison qu’elle a été moins sévère, et cette raison est très simple : les médecins traitent de plus en plus, notamment avec les macrolides. Près de 100 000 patients ont été traités en septembre, et ce n’est pas moi qui le dit, mais Ameli, notre chère Assurance Maladie.

Les pionniers du traitement ne le savaient pas. Depuis novembre 2019, pendant 3 mois, ils ont traité un nombre anormalement élevé de pneumopathies atypiques, avec succès, notamment pour la plupart avec des macrolides, Azithromycine en tête. En février ils ont pu mettre un nom sur ce qu’ils traitaient : Covid-19. Alors que cela traînait depuis quelques mois chez nous (sans doute depuis le retour de nos militaires des jeux de Wuhan en octobre 2019, peut-être avant avec des voyageurs), nous n’avons pu dépister cette maladie car les patients traités, ne passaient pas à l’hôpital.

Une fois que l’épidémie a été connue, que l’on a imposé le Doliprane, que l’Ordre des médecins a demandé à ceux qui voulaient faire part de leur expérience de se taire (encore maintenant), les choses ont commencé à mal tourner. Cela va mieux maintenant, car il semble que les médecins se reprennent, et traitent. En mars on leur a dit « ne traitez pas, nous faisons Discovery, et on va rapidement vous dire quoi faire ». En mai, comme ils avaient des problèmes avec leurs patients non traités, on leur a dit : « tenez, prescrivez du Rivotril ». Maintenant, on continue de leur dire « attendez, pas besoin de traiter en phase précoce, voici les vaccins, et on a commandé 50 congélateurs spéciaux ». Pour la petite histoire, Véran a commandé au chinois domestique Haier, alors que nous avons un spécialiste médical à Lyon, qui fournit à l’étranger. Espérons aussi qu’ils ne finiront pas comme les 10 000 respirateurs commandés en avril, et passés je ne sais où, car non adaptés aux besoins des services de réanimation (ce qui aurait pu faire 10 000 lits de plus…).

Malgré ces pressions diverses, certains reviennent à la raison, à la base de leur métier. On traite de plus en plus, du coup les hospitalisations, les passages en réanimation baissent. En septembre, au début de la seconde vague, 277 528 cas ont été diagnostiqués. En aout il y a eu 223 406 boîtes d’Azythromycine remboursées, et septembre 361 776, soit une augmentation de 60 %. Si on compare à septembre 2019 (256 524 boîtes), cela fait 40% de plus. Les chiffres de mars avril (410 000 de moyenne) n’ont pas été atteints, mais septembre était le tout début de la seconde vague qui a atteint son pic le 7 novembre (805 000 cas de plus en octobre contre 277 000 en septembre). Nous attendons avec impatience les chiffres d’octobre, non encore publiés, pour voir si cela confirme ou infirme cette tendance très marquée entre aout et septembre, ainsi que par rapport à 2019.

Pour les autres macrolides, la Clarithromycine a doublé en 1 mois (36 539 à 64 115 boîtes, mais reste inférieure à 2019). Ivermectine, augmentation de 33% en 1 mois (passage de 43 707 boîtes à 58 191), mais restant aussi inférieure à 2019. Signalons que les boîtes de 20 cprs ne sont pas décomptées car non remboursées. Quant à HCQ, presque statut quo (109 700 boîtes contre 101 800 en aout et 114 300 en juillet), normal vu les interdictions, mais quand même 18 000 boîtes de plus que le même mois de 2019 (91 646 boîtes), soit + 20%.

Au total, au vu de ces chiffres, on peut évaluer à 80 à 100 000 les patients traités pour le Covid (en tenant compte du fait que HCQ et IVER sont souvent associés à AZI). Résultat, si lors de la première vague, près de 9 000 patients ont été hospitalisés en réanimation + soins intensifs, pour la seconde on a frôlé les 5 000. Les Allemands ont 3 fois moins de décès que nous, et à part le fait que les médecins sont libres de traiter, quelqu’un a-t-il une autre explication crédible pour cette différence ? (Même ethnie, même climat, même mode de vie, même niveau de vie, même niveau sanitaire, mêmes mesures sanitaires,…).

Aujourd’hui, nous assistons à une hécatombe dans les Ehpad où l’on traite moins. Depuis 3 semaines, ces établissements sont le siège de 40% des décès dus au Covid ! Pourtant les bénéfices du traitement précoce ont été démontrés dès la première vague, diminuant de moitié les décès, confirmés par mes amis qui traitent dans les Ehpad avec AZI seule (et qui affichent des résultats encore meilleurs). Cette hécatombe n’est plus due au Covid, mais à l’omerta qui entoure le traitement précoce.

Pour ceux qui prescrivent, il faut colliger les résultats, non en votre nom pour éviter des problèmes avec l’Ordre, mais dans une étude commune et anonyme. Les Français ont le droit de savoir. Une étudiante de Marseille en fait sa thèse sur le traitement précoce par AZI. On doit pouvoir publier entre 10 et 20 000 cas traités, voire plus, cela dépend de vous, faites savoir que vous sauvez des vies. Pour lui transmettre vos résultats :  https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfwIjkBIZtGmgT4mngDSlkkCTKvW_nPTjqf2-46GTLdl8YFBA/viewform Passez le mot à vos confrères s’ils prescrivent, à votre médecin, s’il prescrit.

N B : Source pour les prescriptions : ICI. Téléchargez les docs 2020 en bas, puis une fois le tableau ouvert, pour trouver le médicament recherché, sélectionnez tout avec la petite case du coin haut gauche, puis dans « données » faites « tri », triez par « classe ATC », et vous avez tout ce que vous voulez par ordre alphabétique, toutes les commercialisations pour le même produit. Pour AZI j’ai bien entendu enlevé la présentation ophtalmo.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

138 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article qui permet de reprendre espoir concernant l’autonomie de prescription des médecins. Y-a-t’il possibilité de connaître les taux de prescriptions par département ? La Haute- Savoie a-t’elle prescrit toutes ces molécules ? Étant toujours en zone noire la Haute Savoie devrait avoir une augmentation très nette de ses prescriptions. Merci pour vos analyses. Cordialement

    • Les chiffres Ameli que j’ai sont nationaux, avec 3 catégories : hôpital, ville, total. Ce matin, les chiffres d’octobre n’étaient toujours pas en ligne.

  2. parmi les hypothèses susceptibles d’expliquer la moindre mortalité imputée au Covid-19 des sujets âgés allemands comparée à celle des français, j’ai tenté d’étudier la suivante: à âge égal n’y aurait-il pas beaucoup plus de français que d’allemands traités au long cours par statines? En laboratoire, les statines altèrent les propriétés physicochimiques du surfactant pulmonaire, naturellement riche en cholestérol, dont l’importance physiologique est évidente quand il manque (maladie des membranes hyalines du prématuré), qui est synthétisé par les pneumocytes de type II (une des principales cibles du SARS-CoV-2). J’ai cherché des chiffres sur les volumes de vente des statines par pays et n’en ai pas trouvé de plus récents que 2004 (alors la France en consommait nettement plus que l’Allemagne, mais moins que l’Angleterre). J’ai proposé l’idée à des universitaires d’étudier par sexe et par tranches d’âge parmi un échantillon d’hospitalisés pour Covid-19 si, à la sortie, la répartition guéris/morts était indépendante ou non de la répartition traités/non traités par statines ce qui n’est pas compliqué à faire mais, à ma connaissance, n’a pas été fait. Je n’ai pas de conflit d’intérêt avec les fabricants.

  3. un des motifs du classement de l’HCQ en liste 2 aurait pu être pour laisser la place à une molécule plus rentable: Tocizilumab,Dopilumab,Sarilumab.

    Le classement de l’hydroxychloroquine sur la liste II des substances vénéneuses empêche sa vente libre. Trois ministres ont-ils tout dit? (francesoir.fr)

    Gilead avait retiré sa demande de remboursement du Remdésivir le 31 août. C’est la 1ère fois qu’un labo fait cette demande.

    Le veklury/remdesivir de Gilead ne sera pas remboursé en France (francesoir.fr)

      • bonsoir docteur pouvez vous expliquer brivement comment ca peut marcher ? moi je connais ce poduit comme antiparsitaire pour mes animaux comment cela peut agir sur un virus? Merci

    • Sauf que les annales de dermato ne l’ont publié qu’en septembre alors que l’observation est connue depuis mars!!!!!

  4. Comment a-t-on pu..au fil de cette pandémie.. se soumettre à ce point là sans réagir..Imaginons un cours de » gestion des pandémies « aux étudiants de médecine..
    . Principe numéro 1: quand l ‘épidémie fait rage au-delà de nos frontières et que nous n avons pas de cas..laissons les frontières ouvertes
    . Principe numéro 2: Au début d’ une épidémie chaque jour compte..donc les masques ne sont pas nécessaires ..voir interdits..
    ..Principe numéro 3:lorsqu’il s’ agit d’un agent pathogène inconnu..ne testez pas.. et rajoutez l’ interdiction d autopsie des personnes décédées pour vous éclairer quand aux raisons du décès.
    . Principe numéro 4:isolez les malades en famille….(principe utilisé de façon inédite dans les pandémies.)…
    Principe numéro 5: ne soignez pas et n’essayez pas… D’ailleurs vous n’aurez pas le droit d essayer..Vous devrez attendre les études et les directives..je veux dire par là que quand la guerre est déclarée et que vous êtes sous les projectiles n’ utilisez pas les gilets pare-balles que vous avez devant vous avant qu’ils ne soient testés et qu ‘on ne vous donne l ‘autorisation de le faire.
    .Principe numéro 6: comptez sur l ‘autonomie des patients et leur discernement..et proposez qu ‘ils..(ou les membres de leur famille confinés avec eux). ..appellent le 15 s’ils notent une aggravation de leur symptomatologie.
    Principe 6b:ne vous posez pas de question..et surtout n’en posez pas..S il n ‘y a pas de lits…pas de masques..pas de traitements…c est normal.. Nous serons dans le « quoique il en coûte.. »..nous serons protégé sans tout cela..
    .Principe numéro 7: vous ne soignerez pas en votre âme et conscience..vous resterez autant que possible à distance de vos patients..vous attendrez les directives des instances supérieures..vous acterez qu ‘il n’y a rien d’autre à faire..vous aurez conscience qu’au moindre faux pas vous prendrez un risque..
    Principe numéro 8: une pandémie ne concerne pas que les médecins.. et parfois elle ne les concernera plus du tout..Alors vous obéirez comme de bons petits soldats. Comme vous l’ avez toujours fait..N ‘est-ce pas vous,qui..en première année de médecine ..alors que vous aviez cet esprit vif et curieux de la jeunesse.. avez mangé des tonnes de polycopiés pour restituer sur vos qcm des détails entre parenthèses qui n ‘avaient aucun intérêt?
    N’est-ce pas nous qui avez renoncé à rire..à voir nos amis..nos familles..pour réussir.. ?
    Tous ces sacrifices pour soigner nos patients..exercer cet art qu’est la médecine.. écouter..consoler.. …Comment accepter de déshumaniser notre beau métier.. de devenir un soldat obéissant.. nos hospitaliers sont partis la fleur au fusil..faisant de cet acte un acte sacré d humanité..Au profit de qui??

    • J’aime bien les grands chapitres de votre cours de gestion des pandémies. Je souhaite y rajouter un complément:
      Principe n°1bis: transportez les contagieux en TGV à travers toute la France.
      Signé: un vétérinaire qui a étudié la police sanitaire, mais c’était il y a trente ans, elle a dû changer depuis…

  5. que pensez de ceci ?
    c’est un extrait d’une vidéo d’une conférence datant de 1995 !
    si j’avais vu cette vidéo il y a de cela 1 année, j’aurai souri et me serai bien moqué de ces gens là !
    https://twitter.com/Mensongecovid19/status/1335277223197224961?s=20
    étrange quand meme non?
    vaccin avec nanoparticule camp d’internement pour toute personne refusant le vaccin….
    sommes nous pas piloter par des malades mentaux ?

        • Là je dis stop: et comme disait ma grand-mère:
          « Faut quand même pas pousser mémé dans les orties ! »
          il ne faut pas quand même pas confondre des hôtels avec des camps d’internement !
          en revanche ce que dit Louis Fouché à propos du nombre de cycles utilisé pour les tests PCR est tout à fait vrai et important: ne nombre ne devrait pas être supérieur à 35 (comme à l’IHU de Marseille), alors qu’en France il est très souvent égal à 40 ou même à 50. En plus le nombre de cycles utilisé n’est jamais mentionné avec les résultats.

        • je veux bien…mais..
          au vu de tous les traitements que l’on dispose pour une maladie létale à 0.05%
          imposer le seul vaccin à risque (arn) dans moins de 30 jours comme solution et si vous y etes opposé (passeport avion/transport/restaurant/travail !?) le camp d’internement vous sera proposé !
          jusqu’où va t on accepté leur volonté?
          où se situe notre limite à accepter le confinement le masque (enfant de moins de 6 ans ?) qu’un travailleur est essentiel ou pas ?
          il y a un an qui aurait pu imaginer ces situations burlesques (mis à part ceux qui nous les ont imposé !) ?

        • Quand un premier Ministre se permet de menacer des gens avec des mesures sanitaires (affaire des skieurs français en Suisse), il n’est plus excessif de parler d’internement et de dictature hygiéniste. Une question au docteur Maudrux : l’Ordre n’aurait-il pas dû rappeler à ce monsieur que les menaces de ce genre sont un moyen infaillible pour entraîner une défiance de la population, un déni de maladie et, au bout du compte, une mise en danger de la vie d’autrui ?

  6. Je compare la gestion de cette «  guerre » à la débâcle de 1940 . Les généraux de l’époque n’avait pas cru en DE GAULLE et ses chars légers pour attaquer de façons précoces les premières avancées allemandes ! Ces généraux ont décidés de se confiner derrière la ligne Maginot qu’ils imaginaient infranchissable et ont continuer sur cette tactique
    ! Ce fut un désastre une perte de chance et des milliers des morts en trop!
    Faites le parallèle avec cette crise-guerre avec un virus qui ne passe pas les frontières et que l’on attaque pas avec des moyens légers mais efficaces ( macrolides, doxicycline, quinolones, HCQ, ivermectine, anticoagulant, vit d , zinc) et où le général décide de confiner tout le monde derrière les murs d’habitation !
    Au bout d’un mois c’est à dire fin avril nous savions sur le terrain que les traitements légers et rapides pouvaient faire la différence sur l’avancée des transmissions-contagion et des possibles aggravations. Pas d’écoute, pas de changement de stratégie alors que les généraux décideurs ont été prévenus par d’autres généraux qualifiés et par certains capitaines qui ont fait remonter les informations.
    Mais rien ´ absolument rien , aucune réaction un temps soit peu intelligente et concertée. Seulement des ordres incompréhensibles, défiant toute logique de terrain et allant à l’encontre de d’une pratique médicale normale.
    Maintenant on n’attend , peut-être pas Blücher à Waterloo, mais l’Amerique ( Allemagne vassal américain) comme toujours pour nous sauver.
    Réveillez vous , la résistance n’a pas été à la hauteur du défi sauf pour quelques-uns ( PR Raoult, Perrone, Fouché,Henrion-Caude, Maudrux…) et moi même qui est écrit personnellement au Président et au ministre de la Santé vers le 15 avril 2020 et une autre lettre le 4 novembre 2020 , après avoir réétudié la virologie et l’action des macrolides sur beaucoup de coronavirus connus. Pas de réponse même succincte et de politesse.
    Je pense. Qu’il faudra que justice se fasse et passe sur ces hommes politiques qui se sont pris pour des généraux , galvanisés, embarqués par des conseillers peu regardant sur leurs conflits d’intérêts et imbus de leur suffisance vaniteuse.
    Les traitements précoces de la covid 19 c’était et c’est toujours les chars légers de DE GAULLE en 1940 , utilisés par des unités combattantes et dans des structures type caserne ( EPHAD) ils ont aidés la population à ne pas subir des effets désagréables, parfois désastreux et avec possible maladie au long cours de cette attaque.
    Cette guerre aurait dû être en partie gagnée avec cette méthode rapide et nous ne serions pas dans cett débâcle économique et psychologique actuelle.
    Pourquoi les autres pays n’ont pas eu une réflexion semblable ? Ça je ne le comprends pas et je ne veux pas donner des armes à ceux qui croient que c’est du complotisme.
    La France devra se relever et elle aurait pu être le phare éclairant qu’elle avait souvent été car laissant tomber les carcans Européens et voyant qu’il n’y avait pas de politique commune pour mener là contre offensive, de vrais dirigeants français,honnêtes , vertueux et courageux auraient pu donner les moyens de la victoire au monde entier , ce que certains pays ont fait tout seuls.
    Maintenant l’action judiciaire doit aller au bout et amener les responsables politiques devant leurs responsabilités et on peut le dire leurs culpabilités devant ce désastre humain avec des mort évitables et ces conséquences incalculables.
    Et que survive la France forte et résistante pour continuer vers un monde non pas nouveau mais amélioré .

    • Votre analogie avec la débâcle de de Juin 1940 est très juste mais à l’époque de Gaulle n’aurait rien pu faire sans le génie exceptionnel d’un Churchill , alors je me demande si Raoult pourra trouver son Churchill ?

      • « Le génie exceptionnel d’un Churchill », vous voulez parler du fanatique des gaz de combat, c’est bien lui ? Notamment.

        https://www.voltairenet.org/article210799.html
        https://fr.sott.net/article/25241-Pour-en-finir-avec-le-mythe-Churchill
        – Iran : un récit inédit du MI6 lève le voile sur le coup d’État de 1953 – Le Point.fr 17 août 2020

        Quant à de Gaulle, c’est bien celui pour lequel la Constitution de la Ve République a été rédigée sur mesure, la Constitution compatible avec le despote Macron 62 ans plus tard, c’est bien du même dont il s’agit ? Passons sur le fait qu’elle a servi de modèle à plusieurs Etats africains qui abriteront des tyrans pendant des décennies. Je me suis toujours demandé comment la France avait pu être gouvernée par un militaire, par un général-président, cela doit être les secrets de la démocratie ! En 2020, elle a Macron, rien d’étonnant. Lui au moins, il a réussi là où « Le grand Charles » a échoué. Entre nous, on s’en serait bien passé ! Des deux.

        En voilà des références progressistes et humanistes !

        Ce blog prend de plus en plus une tournure politique, ce qui allait être inévitable à un moment donné, j’en avais averti le Dr. Maudrux. Etant moi-même engagé politiquement, je me suis retenu de faire toute propagande ou si peu jusqu’à présent pour ne pas hérisser la plupart des lecteurs et incommoder inutilement le propriétaire de ce blog, et je m’en tiendrai à ce principe, bien que cela me démange de répondre à certains commentaires.

        • Ce que j’apprécie particulièrement sur ce blog c’est l’expression totalement libre avec la possibilité d’échanger des idées et des points de vue différents tout en évitant les invectives inutiles. Je respecte votre point de vue sur de Gaulle et Churchill, et je garde le mien, mais je ne développerai pas plus loin, car ce serait hors-sujet par rapport à la thématique de ce blog.
          Bon dimanche

        • Il n’y en a eu que 2 qui insultaient tout le monde sans rien apporter de plus au débat pour qui j’ai demandé au QDM de bloquer l’accès.

        • Considérant l’évolution de la situation, il est inévitable que nous abordions la politique dans ce blog. C’est faisable sans insulte ni imprécation. On peut par exemple avoir une appréciation différente du De Gaulle et du Churchill de 1940 et du reste de leur carrière. Pourquoi nier que la décision britannique de continuer la guerre a été une bonne chose ? Pourquoi ne pas être admiratif devant la décision du général de partir en Angleterre pour s’opposer au défaitisme de Pétain ? Dans votre propre vie, avez-vous été toujours parfait ? Toujours minable ? Non, comme nous tous, vous avez eu des grands moments et des moins grands. Il en fut ainsi pour de Gaulle et pour Churchill.
          Histoire de finir sur une note drôle, j’avoue attendre encore les grands moments de notre Badinguet…

        • NB : Mon post précédent s’adressait à Jean-Claude Tardieu.

        • @Docteur Maudrux
          Je suis ébahi par les insultes, souvent à la limite de la diffamation, que des gens déversent sur le compte Tweeter de l’IHU. Il faudrait, un jour, que vous nous fassiez un papier sur ce sujet.

        • Sans vouloir aborder la politique de manière déplacée sur ce blog, je voudrais quand même faire part d’une inquiétude (si le Dr. Maudrux estime que ce commentaire ne devrait pas figurer ici, je comprendrai qu’il soit effacé).

          Les conséquences médicales de la gestion déficiente de la crise par le gouvernement ont été très largement exposées ici. Les conséquence économiques et sociales aussi, quoique de manière moins technique, ce qui est normal puisque le domaine d’expertise de la plupart des intervenants est la médecine.

          En revanche il y un risque résultant de cette gestion calamiteuse qui n’a pas encore été abordé. Il s’agit d’un risque politique : en agissant comme il le fait le gouvernement ouvre largement la porte à la prise du pouvoir par des extrémistes lors des prochaines élections.

          Si on regarde ce qui s’est passé aux dernières présidentielles, aucun candidat issu des partis dits « traditionnels » n’est arrivé au second tour. On en connaît les raisons : l’absence de personnalités fortes et fédératrices dans ces partis et la perte de confiance et la déception des Français vis-à-vis de ces partis, d’où le « dégagisme » dont a su tirer parti le candidat Macron. Face à lui il n’y avait aucun candidat que les Français ont trouvé suffisamment crédible, entre un tribun démagogue d’extrême gauche dont on se demande ce qu’il a fait pendant les décennies où il a été parlementaire et une candidate de l’autre extrême qui lors du débat d’entre les 2 tours a tout sauf démontré sa capacité à proposer un projet pour la France puisque toute son intervention a consisté à attaquer son adversaire sur des dossiers dont a vu comment elle les maîtrisait…

          Si vous pensez que mon propos est hors sujet, svp restez avec moi, j’y viens.

          Sous le régime démocratique tel qu’il fonctionne en France, les électeurs ne votent pas pour un candidat de leur choix, ils votent pour un candidat parmi ceux qui se présentent.

          Que restera-t-il en 2022 ?

          A moins qu’une personnalité compétente, crédible, capable de fédérer une majorité de Français et soutenue par un parti qui aura su (re)gagner la confiance des Français n’émerge d’ici là – ce qui paraît peu probable – il ne restera que les extrêmes dont il est question ci-dessus et le président sortant. Or, si ce dernier se représente, il y a de bonnes chances qu’il soit « dégagé » par les électeurs suite à sa gestion de la crise du Covid19.

        • Le Covid, géré par les politiques, a et aura forcément des incidences politiques. Il ne faut toutefois pas que cela devienne aujourd’hui un débat majeur, sauf dans quelques mois.

        • @Gérard Maudrux
          « Politique » au sens « électoraliste », je suis d’accord avec vous, c’est bien trop tôt. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas apprécié, en plein confinement, la déclaration de candidature de Mélenchon. Cela posé, il y a des mouvements, des manifestations et des mécontentements partout (y compris au sein des forces de Police) et on doit en tenir compte. Celui que je nomme plaisamment Badinguet, maintenant secondé (ou sabordé) par quelqu’un qu’on ne peut pas prendre au sérieux, n’a plus aucune marge de manoeuvre. Pas moyen de faire marche arrière sans se ridiculiser (hélas pour lui, les preuves contre le Paracétamol s’accumulent) et la fuite en avant est extraordinairement risquée. De toute façon, économiquement et socialement, les dégâts sont déjà faits.
          Sans nous étriper, nous devrions pouvoir en discuter ici. Et jusque-là, nous y arrivons. Qu’on se souvienne de la Résistance, ou des Gaullistes, des communistes, des royalistes et bien d’autres « istes » encore ont su oublier leurs divergences pour parer à l’essentiel. Sommes-nous moins raisonnables que ces grands Anciens ?

        • Une réponse aux réactions qu’a déclenché mon commentaire du 6 décembre.

          Ce que j’avais voulu faire remarquer sans aucune animosité, c’est que l’air de rien il y en a qui à la moindre occasion colportent leur idéologie, et je m’aperçois maintenant que lorsqu’on le signale, ils n’apprécient pas vraiment. Et pour cause, car continuer à défendre des chantres des guerres impérialistes et du colonialismes et se présenter en humaniste, cela fait un peu désordre, et on conçoit que cela agace un peu quand quelqu’un le met en lumière. Quant à moi, je préfère m’exprimer sur le plan politique dans mon portail ou dans des blogs dédiés à la politique, quoique ce soit de plus en plus rare… pour cause de censure systématique !

  7. une petite question :

    un décret permet depuis le 16 octobre le traitement « prophylactique » du ritrovil dans les ehpad et remplace celui du tamiflu pour prévenir les états grippaux !

    sachant que le seul traitement ayant reçu une rtu par le ministère de la santé est le remdésivir mais non remboursé par la sécu d’une part,
    et la mise à disposition « gratuite » aux Centres Hospitaliers et CHU du remdésivir (dénonciation d’un certain Professeur marseillais ) pour ceux qui le désirait d’autre part.

    comment cela aurait pu etre possible ?
    l’ approvisionnement (l’achat) ne pouvant provenir des pharmacies françaises , seules des « pharmacies » européennes auraient pu les approvisionner !
    vu que l’UE a acheté au mois d’octobre pour un milliard d’euros de doses de remdésivir !

    sait on si les patients dans les hôpitaux depuis mi-octobre ont été traités avec le remdésivir OU PAS ?

    sell’UE a acheté pou 1 milliad de emdésivi

    • Oui il y a des médecins qui font ce qu’on leur dit de faire et qui ont utilisé le Remdesivir. Combien ? On ne sait. Je vais regarder dans la base Ameli, mais c’est une base de médicaments remboursés, et si c’est gratuit, c’est pas remboursé !
      Je n’ai rien contre le Rivotril, on en a tous eu besoin un jour (ou équivalent), mais il est inacceptable que celui qui auparavant aura délibérément refusé de traiter, qui n’aura pas donné toutes ses chances au patient, aussi infimes soient-elles, puisse prescrire. Le Rivotril, quand on a tout essayé avant, pourquoi pas, mais en première intention, non et non.

    • Je viens de chercher, le Remdesivir est inconnu dans la base de données des prescriptions hospitalières Ameli

    • d’après le Monde, la Commission Européenne a bien passé un contrat avec Gilead en Octobre pour l’achat de 500 000 traitements de Remdesivir, mais il semble que la France soit l’un des seuls pays européens à ne pas avoir passé commande à Gilead, à la différence de 35 autres pays qui devront dont honorer leur commande. Mais la principale question est de savoir pourquoi la CEE n’a pas pris en compte les résultats de l’essai Solidarity de l’OMS montrant l’inefficacité du Remdesivir. Ce qui est donc aberrant, absurde, et scandaleux c’est que la CEE ait ignoré (volontairement ou pas) les résultats de travaux réalisés dans un essai européen officiel !
      En tout cas cet article du Monde fait un résumé intéressant sur ce sujet :
      https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/11/27/covid-19-comment-gilead-a-vendu-son-remdesivir-a-l-europe_6061300_3244.html

      • En fait, d’après le Monde, le Remdesivir a eu une ATU entre le 15 Juillet et le 23 Octobre. C’est pendant cette période que le Remdesivir a pu être diffusé « gratuitement » aux CH/CHU qui le souhaitaient, comme le disait Raoult, en plus d’être continué à être utilisé dans les essais Solidarity et Discovery. Je ne sais pas combien de doses de Remdesivir ont été utilisées durant cette période et comment elles avaient été obtenues par l’Etat français auprès de Gilead: gratuitement, sous réserve d’un futur contrat d’achat ou pas ? je ne sais pas non plus quels ont été les effets secondaires (au niveau rénal ou hépatique ?) subis par tous les patients traités dans ces essais ou ailleurs.

        • source « le monde » !
          eh bien depuis que je sais qu’ils sont financés par la fondation Gates , je m’en méfie ..
          ce qui parait extraordinaire dans cet article seule la France est vertueuse ! le seul pays de l’UE n’en avoir pas commandé !
          alors comment peut on expliquer que le remdésivir a été proposé dans tous les CH et les CHU français?

          explication : en Belgique l’équivalent de ‘le monde » a certainement le meme article vertueux expliquant qu’il n’y a que la Belgique qui n’ait pas commandé le remdésivir !! lol

          guerre de l’info et/ou médias conspirationnistes ?

        • Je me méfie aussi du journal « Le Monde », mais cet article me semble faire un point assez complet de cette affaire Remedesivir. C’est vrai aussi que le fait que la France n’ait pas passé commande, n’empêche pas que l’on puisse demander des comptes à pas mal d’autorités sanitaires politiques et sanitaires de vouloir mettre en avant, pendant des mois, des espoirs infondés sur le Remdesivir, certainement pour contrecarrer la bithérapie de Raoult, mais pas seulement….

        • j’apprécie les 3 petits points.. »mais pas seulement … »
          le fameux « vaccin Arn » peut etre… pour toute la population il faut accepter les yeux fermés la vaccination potentiellement dangereuse pour une maladie létale à 0.05% !!
          le tout le + rapidement possible avant que le peuple s’informe certainement !

  8. Très intéressante analyse !
    Un point mériterait d’être rectifié. Il est tout-à-fait mineur dans le raisonnement tenu, mais il a son importance dans une évaluation des politiques menées : il n’y a en réalité pas eu de pic le 7 novembre.
    Comme expliqué dans ce billet ( https://blogs.mediapart.fr/enzo-lolo/blog/261120/covid-19-exercice-de-decryptage-dapparentes-contradictions ), le pic apparent du 7 novembre résulte d’une compilation de résultats REÇUS par Santé Publique France le 7 novembre, mais correspondant à des dates antérieures et étalées dans le temps. Le pic réel a eu lieu le 2 novembre.
    Par ailleurs, votre analyse confirme, grâce aux données d’Ameli, que le « désintérêt » des autorités françaises pour toutes les formes précoces de traitement (qu’il s’agisse de prophylaxie pré- ou post-exposition ou de traitement précoce des personnnes infectées) a eu des effets en chaîne désastreux, qui auraient pu être évités. (Voir aussi https://blogs.mediapart.fr/enzo-lolo/blog/161120/covid-19-decidement-le-gouvernement-ne-sinteresse-pas-aux-traitements-possibles )

    • Mortalité : 0,07% (population totale/décès). En ayant l’honnêteté de ne pas compter les naissances…
      Létalité : 2,86% (nombre de malades/décès)
      Essayons d’être précis, pour ne pas prêter le flanc aux critiques des « décodeurs » de tout poil, qui sont d’une invraisemblable malhonnêteté. Après près de 10 mois de pandémie, le taux de mortalité donne une très bonne image de la « gravité » de la maladie. C’est un indicateur fiable. Les « alarmistes » l’ont en horreur.
      Le taux de létalité diminue régulièrement pour deux raisons.
      1) Avec les tests, on a beaucoup plus de « cas » aujourd’hui qu’en mars dernier.
      2) La « cohorte » de cibles potentielles (grand âge et lourdes comorbidités) n’augmente pas en proportion. Au contraire, pour de bien tristes raisons, elle diminue avec chaque rebond saisonnier.
      Les alarmistes adorent le nombre de « cas » en constante augmentation, puisque ça leur permet de créer la panique. En revanche, le taux de létalité les ennuie beaucoup. Mais on ne peut pas tout avoir. Essayer de leur dire que 97% des gens contaminés survivent, vous verrez leur tête.

  9. Merci Dr Maudrux pour votre excellent blog. Gros coup de sang ce jour à la lecture de France Soir : le Pr Perronne est attaqué de façon ignominieuse. Il faut que ces manœuvres de bas étage cessent ! Quelle indécence !

  10. Dans sa dernière vidéo, Didier Raoult lâche une information très importante qui explique beaucoup de choses. L’HCQ, semble-t-il, était déjà visée avant l’affaire de la Covid-19, parce qu’un nouveau médicament devait la concurrencer pour les affections comprises dans son AMM. Il faut approfondir, car il mentionne ça au détour de la conversation, sans s’étendre. Mais ça expliquerait la demande de classement de Sanofi et la décision de Buzyn. A creuser.

    • Sa théorie me parait assez délirante… y a t il le moindre début de preuve , de témoignage? Pourquoi pas la Cia, les services secrets chinois, les illuminati?

      • Je ne pense pas qu’on aille en justice contre l’Institut Pasteur sans pièces d’artillerie lourde. Vous ne semblez pas avoir compris que c’est Jean-Bernard Fourtillan qui prend l’initiative.

  11. Je viens de lire en cherchant les avancées sur l utilisation du ruxolitinib, un petit rapport au sujet de la grippe. Je cite : « GRIPPE
    France : La surveillance de la grippe a commencé le 1er octobre. A ce jour, il n’y a pas de circulation active des virus grippaux identifiée par les réseaux de surveillance dédiés, seuls 6 virus grippaux détectés en milieu hospitalier dans des régions différentes dont au moins 2 chez des personnes de retour d’un voyage à l’étranger. ».

  12. L’hypocrisie et la dissimulation dont vous parlez dans le cadre de la crise du Covid19 ont une portée qui s’étend bien au-delà du domaine médical.
    Ci-joint le témoignage alarmant d’un policier :
    https://www.youtube.com/watch?v=LL-jx5alSCM
    Il s’agit de Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat Vigi Police, le fond de son discours est très instructif même s’il faut parfois parfois faire abstraction de sa forme militante.

    • C est évident désormais seul les imbéciles doutent de l incompétence de ce gouvernement ridicule !!!

  13. Comment le conseil de l’ordre peut-il être complice de ce génocide ? les médecins honnêtes comme vous ne peuvent-ils pas renverser cette institution corrompue ? vous vous rendez compte; être obligés de vous cacher pour sauver vos malades !
    Que fait la justice de notre pays ?
    Bravo aux médecins qui soignent, ne lâchez rien !
    Excusez mon pseudo, c’est à la mode de se cacher (mon vrai nom est dans mon adresse mail)

  14. Alain Fisher, monsieur vaccin du gouvernement, lors de la conférence de presse du premier ministre le 3/12 : . « Pour l’instant, nous ne disposons que de communiqués de presse de la part des industriels. Nous attendons avec impatience des publications scientifiques ». Nous avons acheté des millions de doses sur la foi de communiqués de presse, sans aucun argument scientifique.

    • Entendue ce matin, dans l’heure des Pros
      Pascal Praud s’est indignée, mais madame médecin de service a répondu que les agences de médicaments avait les études, mais personne pour lui dire le Remdesivir a été accepté comme cela… Peut-être Docteur Maudrux, vous qui il y a longtemps avez été interviewé dans cette émission, pourriez-vous y demander de faire une mise au point…

    • Pour aborder cet épisode sereinement, il est préférable d’avoir à l’esprit que pendant 10 mois les autorités n’ont pas cessé de marteler qu’il n’existait aucun traitement pour faire face au SRAS-CoV-2 ou elles ont nié les traitements existant dans le seul but de justifier à terme la vaccination de la population, l’objectif défini des années à l’avance ou bien avant l’avènement de ce coronavirus par ceux qui se seront employés à l’instrumentaliser, quitte à faire des dizaines de milliers de morts qui auraient pu être évités.

      BFMTV – Au cours de la conférence de presse de jeudi soir, Jean Castex a précisé le rôle d’Alain Fischer, indiquant qu’un « Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, chargé d’appuyer le gouvernement » en la matière, allait être créé. J’ai demandé au professeur Alain Fischer de présider ce Conseil d’orientation et je le remercie vivement d’avoir accepté », a ajouté le chef du gouvernement. – BFMTV 4 décembre 2020

      « Appuyer » signifie soutenir au sens abstrait ou selon les différentes définitions fournies par le Grand Robert de la langue française, monsieur Fischer a donc accepté la mission peu flatteuse de soutenir la stratégie que des conseillers ont défini et soufflé à Macron et d’en être en quelque sorte la caution morale, caution morale qui cotoie au sein du conseil de surveillance de la Fondation pour la recherche médicale un conseiller principal de la banque de gestion Rothschild, cela ne s’invente pas, en famille.

      Cette instance compte également de droit quatre membres désignés par des ministères, dont celui de l’Intérieur, à croire décidément que la menace serait présente partout, ce qui lui enlève toute légitimité ou compromet son indépendance, si on ajoute qu’elle est présidée par un membre d’une multinationale spécialisée dans l’assurance et la gestion d’actifs, le président du Conseil d’administration d’AXA.

      On a gardé le meilleur pour la fin, le président du Comité d’orientation de cette fondation et également le représentant des donateurs, est un ancien directeur du marketing de Pharma Japon et Asie du Sud-Est Sanofi-Aventis.

      Conclusion, un membre issu de cette fondation doit être compatible avec les intérêts de Big Pharma. C’est là que se situe le conflit d’intérêts, c’est plus subtile. Nous sommes en présence de capitalo-philanthropes qui jouissent de la privatisation de la santé, dont est privée une grande partie de l’humanité. Franchement, est-ce digne de confiance, recommandable ?

      https://www.frm.org/fondation/notre-fonctionnement/le-conseil-de-surveillance

  15. Cher Docteur Maudrux, la folie des autorités sanitaires (ministère, ordre, Ars, conseil scientifique )semble ne plus avoir de limites :
    acte 1 : on recommande un médicament inutile : Doliprane
    acte 2 :on interdit aux médecins généralistes de soigner, notamment
    avec des médicaments courants et sans danger, allant même jusqu’à les trainer devant le Conseil
    acte 3 : on recommande de prescrire en Ehpad du rivotril, en gros euthanasie
    acte 4 : on achète massivement et on recommande aux médeçins un médicament inefficace et dangereux que même l’OMS déconseille : le remdesivir
    acte 5 : on demande aux médecins d’effectuer eux même l’injection d’un « vaccin » dont on ils ne savent rien, et pour cause même les labos ne le savent pas, tout en leur demandant de rassurer leur patients devant les propriétés de ce vaccin, et d’en assurer la promotion auprès des proches du dit patient
    Pour moi ce devrait être directement en prison ou à l’asile ?

  16. http://www.francesoir.fr/sites/francesoir/files/p48.png
    ce graphique spectaculaire montre le taux de mortalité covid en Europe versus Allemagne et autres pays qui ont utilisé HCQ. Il saute aux yeux combien l’Europe est NULLE et Castex coupable d’ignorer un traitement précoce. L’Italie suit le même protocole 3D que la France: Doliprane Dodo Décès. L’HCQ est formellement interdite off label, et il est fortement déconseillé de donner des antibiotiques!
    Il serait intéressant d’avoir les taux de mortalité toutes causes confondues de ces nations pro HCQ 2018, 2019, 2020 pour voir de quelle pandémie on parle!

    Ce graphique est issu d’un très long article écrit par un Brésilien qui n’est pas médecin mais un vrai fouineur de données et formidable analyste. Malgré quelques longueurs je vous recommande de le lire.
    Qui aurait la patience d’en extraire toutes les études et observations aurait je crois une très complète méta analyse.
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/hydroxychloroquine-lhistoire-que-ca-ne-fonctionne-pas-est-le-plus-grand-canular-de

    J’ai suivi la conférence organisée par Guillaume Tramini, excellent! Vivement celle sur les vaccins.

    • encore et toujours France soir, quasiment seul média à faire un veritable travail de journaliste et d’analyse, d’esprit critique, et apporter un éclairage différent voire opposé, et ne pas annoner bêtement la propagande gouvernementale.

  17. Ce qui est surprenant dans cette crise c est que l on est plus dans une logique intellectuelle .. il n est plus question de vérité scientifique mais d exposition médiatique et d argent .. donc on aura beau amené des preuves tangibles sur l’efficacité d un traitement .. et sur la nécessité de traiter plutôt que de vacciner …rien n y fera ..

  18. Voici un protocole de traitement ambulatoire publié par une équipe dirigée par le Dr Peter McCullough, cardiologue et vice-president de medecine interne au Centre Medical de la Baylor University à Dallas. https://img1.wsimg.com/blobby/go/f2ee8902-0ee5-4100-996d-e73b761ae165/McCullough%20PA%20Ambulatory%20Treatment%20of%20COVID%20Up.pdf. Et voici une interview récente de ce clinicien: https://trialsitenews.com/this-doctor-has-covid-he-has-a-plan-for-all-of-us/

  19. S’il y avait eu des bulletins de vote imprimés CocaCola en 2017 le score aurait été entre 15 et 20%. pourquoi attendrions nous de ce gouvernement autre chose que du Marketing ? Un tout petit espoir: les magistrats. Traités comme des laquais aux ordres du Gouvernement et surtout de M. Macron, rétabliront-ils leur crédibilité, les honneur, en jugeant et non en bâclant des charabias mensongers dictés par l’Avocat de la Pègre Dupont Moreti et ses commanditaires ?

    • J’ai un gros doute sur vos espoirs: voyez le comportement du procureur de Nantes qui essaye d’étouffer l’enquête sur l’infectiologue du service du Pr Raffi qui a envoyé, avec le portable du service, des menace de mort au Pr Raoult.

  20. Oui, mais pendant ce temps au « Téléphone sonne » sur France-Inter, ce 3 décembre, ‘ré-écoutable), la (dés)information à haute dose continue ! Les « vaccins » ne sont de la thérapie génique, voyons, ils sont à base d’ARN ! Et d’expliquer qu’il n’y a donc aucun risque …à vacciner d’abord les résidents des EHPAD et leur personnel et que si immunité il y a, ce sera seulement 15 jours après la seconde dose un mois après la première dose. 100 millions de doses commandées. Et si le médecin ne peut pas garder le « vaccin » à la bonne température, pendant 2 ou 3 jours, ce n’est pas grave ! Donc… 6 adultes à table à Noël dans le respect des gestes barrière, mais les enfants ne comptent pas, CQFD

  21. Un article de la presse italienne (La Stampa) : https://www.lastampa.it/topnews/edizioni-locali/torino/2020/11/29/news/negativi-al-tampone-ma-positivi-al-covid-le-molinette-scoprono-che-l-ecografia-smaschera-il-virus-piu-efficacemente-1.39598132
    Covid 19 : Le Molinette (un hôpital de Turin) découvrent que l »échographie démasque le virus plus efficacement. Etude scientifique sur 228 patients 20 % des positifs étaient en réalité négatifs au test.

    https://fr.sputniknews.com/sante/202012021044865986-le-covid-19-etait-present-aux-usa-avant-la-pandemie-en-chine-conclut-une-etude-americaine/

  22. Au pays de la SS que tout le monde nous envie (pas), quelqu’un a-t-il idée du temps d’attente chez un pneumologue pour quelqu’un faisant des apnées sévères du sommeil?
    Déjà en Allemagne, c’est 2 mois pour passer la nuit en observation…
    En Frâooonce, je n’imagine plus rien…

  23. Il n’y avait rien et il y a encore moins à attendre d’intelligent de la part d’un gouvernement d’incapables qui a approuvé pour le moins « 30 fidèles seulement dans les églises ».

    Quoiqu’il en soit NON à une thérapie génique regrettablement très improprement dénommée « vaccins », face à un des nombreux variants (identifié ?) qui plus est généralement moins « virulents «  du SRAS CoV2 à l’origine toujours mystérieuse »

    La désobéissance civique collective face à l’idiotie criminelle étant un devoir moral , bien contre-informée ou contre-informé par des médecins aussi expérimentés que courageux, , je m’engage avec toutes les citoyennes et tous les citoyens qui l’ont décidé et ont signé cette pétition (où ?) , à ne plus porter le masque nulle part à partir du 7 (?) décembre au matin. »

    dsresdbntbtet

  24. Allons, ça craque de partout et c’est la débandade chez les rois du paracétamol. Les témoignages sous serment devant le Sénat américain les embêtent beaucoup, surtout venant après les désaveu par l’OMS de leur cher (très cher) Remdesivir. Difficile de qualifier tout cela de « fake-news ». Il n’y a plus que les technocrates arrogants comme Castex et ses amis pour continuer à nier ce qui devient évident pour la grande majorité des médecins du monde entier.

  25. Bravo Dr Maudrux
    faisons éclater la vérité !
    propageons la vérité !
    avant l’obligation (ou recommandation forcée pour retrouver une « liberté » conditionnelle !) vaccinale prévue à partir du 01 janvier 2021 !!

  26. Je pense comme vous qu’il y a assez de publications en faveur d’un traitement de la premiere phase de cette virose pour eviter au maximum la catastrophe de la 2eme phase inflammatoire et vasculaire.
    Je pense en fait qu il y aura assez de preuves dans quelques mois pour envoyer au tribunal pour perte de chance, toute la clique politico-médicale qui a géré cette crise.
    De plus tout comme les masques, savoir OU SONT ces fameux respirateurs commandés, devrait attiser la sagacité de nos bons journalistes de Mediapart,Liberation ou Canard Enchainé.
    Quant au pseudo « vaccin » à ARN (PFYZER) dont les résidents d Ehpad seront les heureux cobayes,il s agit là d une saloperie supplémentaire dont on a pas fini de parler et qui rangera le scandale du sang contaminé au rang de petit « aléa thérapeutique ».

    • Saloperie d’autant plus dangereuse que les résidents des Ehpad sont les moins susceptibles de réagir positivement à un vaccin classique, alors, ce truc… En revanche, ils sont les plus susceptibles de souffrir énormément des effets secondaires, voire d’en mourir. D’une sinistre comédie (sinistre car il y a eu des morts, ne l’oublions pas), on risque de passer à un drame parfait.

      • Aucun risque pour le gouvernement sur ce cas, car cette fois les conséquences seront affectées aux comorbidités. Ce devrait être un sujet d’action en référé pour les familles qui ne veulent pas subir cette infamie…

    • J’aimerais bien savoir si le personnel de chercheurs des labos ayant mis au point un vaccin se feront vacciner avec leur propre vaccin….

  27. En faisant des investigations sur l’origine de l’épidémie, j’ai découvert qu’il y avait de fortes chances qu’elle ait été à Hong Kong en janvier et février 2019. La cité état connaît depuis des années une forte surcharge hospitalière, ils ont donc signé un partenariat avec la province chinoise du Guangdong pour y soigner les malades qui n’y trouveraient pas de place.
    J’ai été intrigué par cet information et je découvre qu’au début 2019 il y a eu dans la cité été une grippe d’une intensité rare. Comme les maladies respiratoires y sont en recrudescence depuis 20 ans personne n’a tiré la sonnette d’alarme. Mais en tout l’épidémie, si elle a eu lieu a été maîtrisé.
    Hong Kong est sans doute moins corrompue que Wuhan ( la ville la plus corrompue de Chine). Ce qui explique cela. Donc ça veut dire que si l’on soigne, l’épidémie est parfaitement gérable.

  28. et à part le fait que les médecins sont libres de traiter, quelqu’un a-t-il une autre explication crédible pour cette différence ?
    Serait-ce parce qu’ils mangent plus souvent de la choucroute que nous?
    Du coup, ils savent mieux y pédaler 🙂
    Corollaire : manger de la choucroute pour être libre.
    Belle explication covidémente n’est-ce pas?

      • Il mangent moins de choucroute très certainement.
        Seule explication covidémente 😉
        Je plaisantais.

      • Une explication moins covidémente, serait que nos voisins font un test PCR avec un CT de 24, et non de 40 ou 45 comme en France. En plus, ils ne comptent pas tous les décès dans les EPHAD. Seuls les test font foi.
        En bref, ils sont plus réalistes que nos clowns covidéments au pouvoir.

        • Les tests agissent sur le nombre de positifs (qui dépend surtout du nombre de tests), mais en rien sur l’évolution de la maladie et sur la mortalité/habitants. Quant à la politique menée après chaque dépistage, les différences ne sont pas significatives pour expliquer une telle différence, pas plus que les capacités d’accueil en réa, le traitement qui y est pratiqué étant le plus important.

        • En Allemagne, semble-t-il qu’outre la liberté de prescription, ils ont déjà des machines délivrant les résultats en 15 mn.
          Il est même question que les écoliers et étudiants se testent eux-même avec ce matériel.
          Deux mondes différents, séparés par un océan de bêtise.

  29. Cher docteur Maudrux,
    Votre analyse sur l’Allemagne est pertinente. Les généralistes, en particulier, y ont un rôle et une liberté de manoeuvre dont les nôtres pourraient rêver. Cela dit, il y a un autre facteur, non négligeable : des résidences autonomies mieux conçues et des EHPAD beaucoup plus médicalisés. Il est d’ailleurs étonnant qu’aucun média « officiel » n’ait eu l’idée d’envoyer quelqu’un enquêter sur les différences entre nos deux pays. Alors qu’on aura eu un bon million de reportages sur les urgences encombrées et autres évidences de ce genre.

  30. Tous ceux qui cherchent à ramener un peu de raison dans tout ça, et à remettre la médecine sur le devant de la scène, se font insulter depuis des mois. Nous, nous n’insultons jamais, même s’il nous arrive d’être mordants… Les gens comme Wintringer sont indécrottables. Une étude publiée dans le Lancet est la plus grande escroquerie médicale des cent dernière années ? Qu’importe, ils interdisent un médicament et ne reviennent plus sur leur décision. Un labo magouille pour vendre sa bouse, il réussit, puis l’OMS décommande la poudre de perlimpinpin en question ?Ils s’en fichent et pense que le directeur de l’ANSM qui faisait la promotion du truc a démissionné par hasard. On en aurait pour la nuit à citer les exemples. Aujourd’hui, ils recommencent avec une thérapie génique que des fous furieux veulent essayer sur des gens… qui ne sont pas malades. Pas grave. En cas de catastrophe, l’AFP, Le Monde, Libération, l’Obs et BFMTV (entre autres) se chargeront de cacher la poussière sous le tapis.

  31. Pour ne pas mourir idiots allez donc faire un tour sur ce site de INSEE organisme officiel non séditieux:
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394
    Décès en France toutes causes confondues du 1 janvier au 30 octobre
    2018: 446.560 décès
    2019: 494.812
    2020: 412.000 chiffre provisoire
    Vous pouvez vérifier par vous même ….
    Mais où sont donc passés tous ces morts du covid qui justifient confinement, reconfinement, perte des libertés, flicage and so on …..
    Ne serions nous pas pris pour des idiots incultes

    • Petit calcul du nombre de mort en suivant votre lien:

      2019: 494000
      2020: 526000

      Votre analyse – 82000
      Les chiffres + 30000

      Chapeau l’artiste

      • Plus personne ne fait confiance a tout ces chiffres bons ou mauvais. Autour de moi avec des inconnus j en parle et leurs réponses a toutes et tous c est : »vous savez les chiffres…  »
        Plus personne n a confiance en les autorités institutions etc….

    • Non vos calculs sont faux.

      Janvier->octobre 2020 = 526 000
      Janvier->octobre 2019 = 494 812

      Soit une hausse de 31 188.

      Soit + 6 %.

    • En général, l’Insee met 2 ans pour sortir ses chiffres consolidés. Je n’ai jamais repris ces chiffres qui sortent ici et là sur la mortalité globale, car incohérents, tendant à nier qu’il existe une épidémie, et qu’à ses décès s’ajoutent ceux qui ne sont pas traités pour autre chose (la soeur d’une voisine est décédée d’une embolie sur phlébite non traitée par refus de soins), sombrent dans la dépression et le suicide,… Les chiffres 2020 ne se regardent pas en 2020, ni en janvier 2021, mais à partir du second semestre 2021, et encore.

      • Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Oui, l’Insee procède à des révisions chaque mois… et remontant sur plusieurs mois en arrière.

        Mais… et c’est un grand « mais »… ces révisions sont marginales.

        Les séries des décès toutes causes confondues (il y en a plusieurs) maintenues par l’Insee sont toutes reliées aux mêmes données.

        On parle ici état civil… un mort est un mort et ne peut pas mourir 2 fois.

        En clair : c’est du solide.

        Alors bien entendu on ne sait pas de quoi sont morts tous ces braves gens… Mais cela donne de bonnes bases de comparaison.

        +6 % d’une année sur l’autre, ce n’est pas du jamais vu. Depuis 1945, 5 années « spéciales » ont affiché une hausse de > à 5 %, par rapport à l’année précédente.

        N’oublions pas par exemple… 2015 ! (sévère grippe alors).

        https://covidemence.com/2020/11/29/deces-toutes-causes-confondues-mise-a-jour-octobre/

        Les données allemandes montrent un petit « bump » en août… Comme en France : la canicule.

        En revanche quand les 2 pays divergent autant (de janvier à août + 6 % pour la France, alors que l’Allemagne +1 %)… cela démontre qu’il y a un problème en… France.

    • Contrairement à ce que vous dites, c’est très bien étudié, en particulier la diminution de la mortalité routière, de la mortalité liée à la pollution et aux accidents du travail, etc… continuer à raconter n’importe quoi : » non, il n’y a pas de morts par la Covid » on nous raconte des histoires… et dans le commentaire suivant : halte à l’hécatombe! il faut traiter précocément pour éviter ces milliers de morts… Trop rigolo!!! mais moyennement drôle quand vous faites comme Trump : répéter ad nauseam des fakes jusqu’à ce que dans les esprits simplistes, ça devienne des vérités : genre : « tout le monde sait qu’il y a des traitements efficaces… »

  32. Les rats commencent à quitter le navire. La Pitié, cœur du dispositif, qui a prêté Robert Sebbag à BFM-propaganda tout l’été, et dont Jérôme Robert nous a fait ici (voir commentaires dans « Covid: que faire? ») profiter de ses lumières – proprement mouché, il est vrai, par Roubachoff avec l’impétuosité qu’on lui connaît… – comptait également l’inénarrable Eric Caumes, promoteur de la « 3e vague » imminente, et qui avait dit au sujet de Didier Raoult, je cite: « Quand il parle d’essais thérapeutiques et de malades, il bascule dans l’incompétence. »
    Le même enfile aujourd’hui la veste réversible matelassée à double capitonnage selon l’expression consacrée de l’intègre Jean-Pierre Chevènement. On n’est jamais trop prudent, des fois que Trump serait désigné Président des Etats-Unis ce 14 décembre et que les armées du général Flynn déferlent sur l’Europe pour arrêter les auteurs de ce crime contre l’humanité. La débandade, c’est maintenant:
    https://www.youtube.com/watch?v=RKxl1y4b3HI

    • Souvenez vous un ancien ancien interne de hôpitaux qui plus est ancien hospitalier ne fait jamais d’affirmation sans sources vérifiées et croisees

  33. On peut être iconoclaste et anticonformiste, mais ça ne suffit pas pour faire science!
    Il n’y a PAS de traitement précoce ou pas du COViD-19, c’est maintenant avéré.
    Le Dr Maudrux a bien défendu les intérêts des libéraux à la tête de la CARMF, on l’en remercie, mais là, il ferait mieux de s’abstenir.
    Surpris que ces propos soient relayés sans sourciller par le Quotidien!

    • Tiens, un mal aimable.
      C’est rigolo comme les gens du paracétamol ne savent qu’osciller entre insulte ou menace.
      Je suppose que cela vient de caractère mafieux de leurs arguments : « tu fais comme je te dis ou… » La différence étant que si la mafia corse, sicilienne ou russe ont elles aussi des arguments contondants, elles ont cette honnêteté de ne pas se prétendre scientifiques.

      • J’aime beaucoup votre expression « les gens du paracétamol ».

        C’est bien vu !

        Comme on disait « les gens du livre ».

        Il y a le prophète (Macron) et le livre (les règles des ARS)… et rien d’autre derrière.

        La pensée magique sous la forme de slogans : « il n’y a pas de traitement contre le Covid ».
        😉

        C’est vraiment stupéfiant.

    • J’ignore où vous trouvez vos sources mais il faudrait lire un peu .ou peut être êtes vous satisfait de voir vos parents et proches âgés en forme grave « euthanasies «  au rivotril par compassion alors que dans la maison de retraite voisine ou la gale sévit de manière concomitante au covid il n’y a aucun décès…. mais peut être est ce l’association à la gale qui rend la covid bénigne…… je vous laisse à vos certitudes et. Allezdonc lire toutes les références citées par Gérard Maudrux ds ses blogs ça vs évitera des affirmations aussi peremptoires mais peut être vous renseignez vous chez l’ex maire de Prades!!!)

    • Vous ne savez pas de quoi vous parlez et ne régurgitez que de la propagande, j’espère que vous n’êtes pas de ces rebouteux péteux qui pensent comme vous et se présentent comme médecins.
      J’avais un toubib dans votre genre, il ne sera plus jamais mon médecin.
      La vérité est sur le point de sortir… Il y a un bouquin et toutes sortes de choses qui vont bientôt sortir (en plus de tous ceux qui étaient très à risque et s’en sont sorti sans dégâts grâce à HQ AZ, Ivermectine, etc.), non seulement vous aurez l’air con mais certains de vos patients risquent de venir vous demander des comptes avec fourches et faux.
      Pour toute action, il y a réaction. On récolte ce que l’on sème, ne venez pas pleurer.

    • Seriez-vous prêt à maintenir vos propos sur les traitements précoces devant le Sénat américain après avoir prêté serment ?
      Aux Etats-Unis, le sénateur Johnson, accompagné des professeurs McCullough, Harvey Risch ont témoigné sous serment devant la commission d’enquête au Sénat américain sur les traitements en « phase primaire » ou en médecine de ville. Ils ont montré de nombreuses preuves que la bithérapie ou trithérapie fonctionnait.
      https://www.hsgac.senate.gov/hearings/early-outpatient-treatment-an-essential-part-of-a-covid-19-solution

    • « Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés »
      Désolé de croire dans les confrères qui racontent ce qu’il font, et de moins croire notre ministre qui a fait science-po sans doute par vocation non médicale.

      • Bravo monsieur .(mon commentaire sur les anciens internes s’adressait à wintringer) vous nous redonnez un peu d’espoir

      • Il y a eu le témoignage en mars avril du docteur Paliard-Franco qui traitait avec succès ses patients en phase précoce avec des paroliers, récemment du docteur Bellaiche et de ses confrères mâchoires idem sans aucune hospitalisation sur prescrire 3000 malades (et l’Ordre qui les convoque …), le docteur Zelenko aux USA, et sans doute des dizaines de médecins anonymes qui font la même choses sans le dire pour ne pas être inquiétés par la Kommandantur)

        • Sabine et Guy sont dans le coup. Sabine se tait pour ne plus avoir de problème avec l’Ordre, et refuse d’apparaître où que ce soit.  » j’ai une famille à faire vivre » m’a t-elle dit. La terreur.

        • sans doute a-t-elle peur à ,juste titre d’être condamnée pour exercice illégal de la guérison..

        • Ce qui est surtout scandaleux c’est que l’honorable société francaise de gerontologie et gériatrie ai supprimé le lien avec sa communication et fait la promotion du rivotril… il fallait vraiment éliminer des vieux inutiles (lol)

    • A priori,de prendre cette position va vous valoir de nombreuses insultes.et invectives
      Ce qui est dommage pour une revue medicale

    • Je sais qui vous êtes Mr Wintringer , un fauteur de trouble en plus . Il y en a assez de ce type de reponse et de comportement qui est la ruine de l’intelligence … à bon entendeur !

    • C’est intéressant. Wintringer donne une illustration du raisonnement anti-scientifique qui a prévalu dans les médias (et au gouvernement) depuis mars, et qui consite à glisser de « la première étude de l’IHU ne prouve pas que le traitement marche » à « ça prouve que ça ne marche pas » et à « il est donc inutile de s’y intéresser de plus près », et enfin à « il est impossible qu’un traitement existe ». Prouesse intellectuelle !
      Un raisonnement sensé aurait été : l’étude de l’IHU ne prouve pas que le traitement marche, mais elle incite à s’y pencher de près pour vérifier si ça marche ou pas, et, le cas échéant, si des ajustements dans les doses respectives d’HCQ et d’Azi permettent d’optimiser les effets. Multiplions donc les essais (randomisés pour ceux que l’éthique n’arrête pas, observationnels pour les autres.)
      Il aurait aussi conduit à mobiliser la recherche publique pour suivre toutes les pistes soulevées (ivermectine, vitamine D, ruxolitinib…) surtout si elles concernent des moléculs tombées dans le domaine public, qu’aucun laboratoire privé ne cherchera à tester, faute de rentabilité…

      • Nous disons la même chose au fil des billets, c’est ce que j’appelle des molécules orphelines.
        Pire, comme je l’ai décrit, MedinCell à Montpellier est convaincu de l’efficacité de l’Ivermectine, et lance une étude pour une AMM, mais pas pour la molécule actuelle, qui ne lui rapporterait rien, mais essaye de mettre au point une forme à action prolongée, pour avoir une indication et un tarif pour nouveau médicament.
        En ce qui concerne l’indication, on passe du curatif au préventif, au lieu de traiter les malades avec ce qui marche, on fabrique un médicament pour donner à ceux qui ne seront peut-être pas touchés ! On marche sur la tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.