484

COVID-19 : Actualités

LE CONSEIL QUI MANQUAIT !

Après le Conseil de défense, les Conseillers à la Santé du Président, du premier ministre, le Ministère de la Santé, Direction de la Sécurité Sociale, Direction Générale de la Santé, Santé publique France et ses directions (dir. « alerte et crise », dir. « prévention et promotion de la santé », dir. « des maladies infectieuses », dir. « santé environnement »..), le Centre national de recherche scientifique en virologie moléculaire, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et sa plateforme Épidémiologie et Surveillance, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, la Haute Autorité de Santé, les Agences Régionales de Santé, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et les Caisses Primaires, j’en oublie certainement, et après le Conseil Scientifique Covid-19 créé en mars et le « Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale » créé début décembre et présidé par Alain Fischer voici le petit dernier créé par Macron : le « Conseil des citoyens pour la vaccination », chapeauté par le Conseil Economique Social et Environnemental. Après étonnez-vous que cela ne marche pas. (Pour info, organigramme d’un de ces organismes, avec toutes ses directions et sous directions.)

35 citoyens tirés au sort, que l’on va former scientifiquement pour donner des conseils à ceux qui n’écoutent qu’eux-mêmes. Mais quel énarque a donc inventé cela ? Quel Président l’a validé ? La crise mérite autre chose que du politico médiatique absurde.

Comme tout ce beau monde n’est pas encore suffisant (ou trop incompétent), le gouvernement a fait appel au cabinet américain McKinsey. Ce cabinet est « rattaché à la task force vaccination du ministère de la Santé, et collabore sur la stratégie et la logistique ». Question : à quoi servent toute cette administration et tous ces énarques qui nous coûtent très très chers ?

origine

PENURIE DE VACCINS

Un mois après que le « Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale » ait annoncé que la logistique était prête, suite au tollé dans la presse, des milieux politiques et médicaux depuis quelques jours, la France étant classée au centième rang mondial pour le nombre de vaccinés, et suite à la réunion d’urgence à l’Elysée le 4 janvier, le 5 au matin, notre brillant ministre annonce des mesures pour faire face à la crise et rassurer tout le monde : la vaccination sera étendue aux pompiers de plus de 50 ans et aux aides à domicile ! Ouf, on se sent mieux !

PENURIE DE VACCINS

Pourquoi la France est-elle à la traîne bien qu’étant « prête depuis des mois » et ayant l’administration la plus fournie du monde ? Lundi, on m’apprend (je ne peux vérifier), que nous rencontrons le même problème que pour les premiers masques : quand on ne paye pas, qu’on chipote sur les prix, les livraisons urgentes partent ailleurs, notamment en Israël (plus d’un million de vaccinés) qui auraient payé 40% plus cher (à vérifier, mais les prix sont secrets d’Etats). Le lendemain matin, j’entends Xavier Bertrand demander  » que la transparence soit faite sur le nombre de vaccins réellement livrés« , semblant confirmer cette rumeur : le problème n’est pas dans le dispatching, mais à la source. On saura la vérité un jour grâce aux enquêtes parlementaires.

IVERMECTINE

Mon traitement favori depuis 8 mois fait tranquillement son chemin. De plus en plus de publications en sa faveur, toutes montrant une amélioration, sauf une, française bien entendu, de Lyon.

Des médecins américains invités à venir en parler devant le Sénat, l’OMS qui s’y intéresse, nommant un spécialiste, le Dr Andrew Hill du Département de pharmacologie de l’Université de Liverpool pour effectuer une revue et une méta-analyse qui donne des résultats inverses de l’étude Lyonnaise :

Sur 44 études avec 7100 patients, il n’a traité que les études randomisées portant sur 1456 patients. Diminution importante de la charge virale, séjour hospitalier presque divisé par 2, et mortalité divisée par 5. Il ne s’agit que de patients hospitalisés, nous savons que ces résultats sont encore meilleurs en ambulatoire et en prophylaxie, confirmant l’efficacité à tous les stades. Résultats sans appel. L’OMS veut maintenant attendre trois autres essais, qui devraient être publiés en janvier, avant d’émettre une recommandation officielle. On attend avec impatience.

Cerise sur le gâteau, on commence à en parler dans la grande presse (pas encore la presse médicale et scientifique française) : Paris Match (eh oui !), Le Times, Le Daily Mail, et le Pr Raoult dans sa dernière vidéo.

AUTRES TRAITEMENTS

Contrairement à nos autorités qui ne regardent rien ne souhaitant pas trouver un traitement contre le Covid, vous savez que je regarde tout et demande toujours que l’on teste tout ce qui est signalé. 

Connaissez-vous la nigelle (nigella sativa) ? C’est le « cumin noir », épice très utilisée chez les musulmans, et plante médicinale à Babylone et dans l’Egypte antique, également vantée par Hippocrate. « elle guérit tous les maux, excepté la mort « écrivait Ibn Qayyim al-Jawziyya. Eh bien figurez-vous qu’elle pourrait aussi guérir du Covid !

Une étude sérieuse, venue du Pakistan, 4 centres, randomisée, 313 patients, 210 modérés, 103 sévères, associant miel et nigelle versus placebo. Résultats spectaculaires : symptômes disparaissant 2 fois plus vite, mortalité divisée par 4, soit les mêmes résultats que l’Ivermectine citée par Hill !!. Ici une publication très complète sur nigelle et mode d’action.

Il faudrait peut-être reprendre les travaux des années soixante sur la Thymoquinone, un des principes actifs de la nigelle, travaux concernant son activité anti-oxydante, anti-inflammatoire (supérieure à la classique Indométacine), antihistaminique et active (montré in vitro et in vitro) contre certains germes. N’oublions pas que les plus belles pépites de notre pharmacopée sont issues de plantes.

C’est fou comme à l’étranger on cherche, on teste tout pour trouver un traitement. De gaulle se plaignait de nos chercheurs qui ne trouvaient rien, maintenant on sait pourquoi : c’est parce qu’on ne cherche pas.

VACCIN DANGEREUX ?

Il semble qu’il n’y ait pas que le risque génétique négligé par le principe de précaution concernant les nouveaux vaccins. Un autre risque semble pointer.

Avez-vous entendu parler du phénomène ADE (antibody dependant enhancement), qui conduirait à une immunopathologie pulmonaire plusieurs mois après la vaccination à ARNm ? Ce n’est pas un problème monté de toutes pièces contre la vaccination actuelle, puisqu’il fait référence à un l’article date de 2012 (cliquez sur « retour à l’article » pour tout avoir). 

Un des vaccins testés pour le SARS-Cov-1 a entraîné chez les souris une sorte de maladie auto immune pulmonaire avec infiltration éosinophile, non retrouvée dans le groupe témoin. Conclusion de l’article : « Ces vaccins contre le SRAS-CoV ont tous induit des anticorps et une protection contre l’infection par le SRAS-CoV. Cependant, la cohorte de souris ayant reçu l’un des vaccins a conduit à l’apparition d’une immunopathologie de type Th2 suggérant qu’une hypersensibilité aux composants du SRAS-CoV a été induite. La prudence est recommandée lors de l’application d’un vaccin contre le SRAS-CoV chez l’homme. »
Il semblerait que le Dr Fauci en avait parlé au début des recherches sur les vaccins, disant en évoquant ce risque, qu’il fallait attendre 12-18 mois avant de vacciner. Il semble que tout le monde ait oublié cela.

En ce qui concerne ces vaccins à ARNm et à ADN, soyons clairs : cela peut être une révolution fantastique, le traitement de demain pour beaucoup de maladies, mais aujourd’hui on ne connaît pas les effets à long terme. Alors expérimenter, oui, mais on n’expérimente pas sur 500 millions de personnes sans avoir aucune certitude sur de possibles effets à long terme.

DES MUTANTS VACCINAUX ?

Le variant qui pose problème aujourd’hui est nommé N501Y, et se situe dans l’ARN du virus, modifiant la spike protéine, rendant l’entrée dans les cellules humaines plus faciles. Il est présent surtout en Angleterre, ainsi qu’en Afrique du sud, mais aussi au Brésil, depuis avril. Ces 3 pays s’estiment aujourd’hui hors de contrôle. Nous devrions suivre.

Le vaccin d’AstraZeneca a fait ses essais phase 3 avec 4 équipes : 2 en Angleterre, 1 en Afrique du Sud, 1 au Brésil, qui ont démarrés officiellement le 23 avril (et depuis le 31 aout aux USA). Ce vaccin est un vaccin dit à ADN, injectant un ou des adénovirus génétiquement modifiés (virus non pathogènes, responsables de « syndromes grippaux ») dans lesquels on introduit des séquences ADN du SARS-Cov-2. Par contre le risque d’intégration des vaccins à ADN n’est pas nul, ne nécessitant pas de transcriptase comme pour l’ARN qui ne peut s’intégrer à l’ADN sans cet enzyme. Le passage de l’ADN (du vaccin) vers l’ARN (du virus) est possible, le passage de l’ARN vers l’ADN n’est pas possible sans transcriptase.

Est-ce que vaccin + infection à SARS-Cov-2 peut faire naître un mutant par mélange d’ADN ? Ceci dit les virus mutent tout seuls sans forcément avoir besoin d’être en couple, mais le couple aide pour faire des petits, et la coïncidence est troublante. Il faudrait se pencher sur le problème et avoir la réponse rapidement.

APRÈS LA GRIPPE SAISONNIÈRE, LA COVID SAISONNIÈRE ?

Avec ses multiples mutations, avec son immunité qui semble moins durable que ce qu’on aurait souhaité, on évoque de plus en plus une affection semblable à la grippe saisonnière, qui fait dire de plus en plus à nos dirigeants et aux spécialistes, qu’on allait peut-être devoir vivre avec un certain temps. On en est même à proposer une vaccination 3 à 6 mois après avoir eu la maladie. 

Si cela se confirme, comme pour la grippe, la vaccination de masse n’a pas sa place, seules les personnes à risques le seront comme pour la saisonnière. Pour les autres, il faut traiter au cas par cas, des traitements semblent exister pour éviter les formes graves, j’espère qu’on l’admettra un jour, cela viendra. Dans ces conditions il faudrait peut-être revoir la stratégie du tout vaccin et cesser de bloquer la recherche d’autres alternatives, on ne va quand même pas vacciner 3 fois par an, y compris ceux qui ont peu de chances d’être malades, pour diminuer la contagiosité.

En ce qui concerne cette contagiosité, les tests et les mesures développées, il faudrait peut-être aussi s’adapter aux dernières avancées, comme le fait que la majorité des positifs ne sont pas contagieux, seuls les symptomatiques le sont. Cette constatation à partir de 10 millions de personnes n’est-elle pas suffisante pour nos spécialistes ?

SA MAJESTÉ

En République c’est le peuple et ses représentants qui décident, ce n’est plus le cas chez nous. 4000 médailles pour le nouvel an, du jamais vu. Qui décide ? Il fut un temps où le Roi distribuait des terres, mais la France n’est plus ce qu’elle était, le Roi en est réduit à distribuer ce qui hier s’appelait hochets de la République, et qu’il faut maintenant appeler les breloques du Roi. Ce n’est plus pour services rendus à la République, mais pour ceux qui plaisent à sa majesté. Pour ceux qui ne plaisent pas, heureusement que les temps ont changé, ce n’est plus le cachot, et j’en suis très heureux pour le professeur Juvin. Un scandale.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

484 Commentaires

  1. Pour ceux qui s’interrogeaient sur la surmortalité de 2020. Une explication assez intéressante, passée à la moulinette, ça tient bien, je crois. https://www.youtube.com/watch?v=8pA9pfFUSIk
    Pour ce qui est de Mauricette dont vous remarquerez qu’elle a complètement disparu de la circulation. Cela m’a mis la puce à l’oreille. Pour calmer les inquiétudes du bon peuple crétin, quoi de mieux que nous la montrer toute pimpante? Un tweetos dit qu’elle est morte le lendemain. Si c’est vrai, c’est Pfizer qui enquête. Soyons sûrs que cette enquête sera diligentement menée, dans une objectivité et une transparence parfaite. Bon, pour le tweet, je ne peux pas vous le mettre. C’est un affreux complotiss qui a eu son compte supprimé, ce tweet à peine posté. J’aurais donc tendance à dire que Mauricette est bien morte le lendemain de l’injection. Elle ne paraissait pourtant pas à l’article la mort, le 27 décembre…

    • Moi j’attendais (ou j’attends) avec impatience qu’on nous la montre pour sa seconde injection, qu’elle dise « mais vous me l’avais déjà fait il y a pas longtemps » afin d’aprécier le consentement parfaitement éclairé.

    • \mode « complotiste » on\
      Mauricette n’est pas aussi âgée qu’on nous l’a fait croire.
      Elle n’a que 60 ans et elle attend la retraite après une carrière professionnelle bien remplie.
      Ah oui, j’ai oublié de le préciser : elle ne s’appelle pas Mauricette, elle est comédienne de métier et pour son dernier rôle dans une comédie télévisée on l’a maquillée pour la faire paraître plus âgée.
      \mode « complotiste » off\

  2. Bonjour à tous,
    Concernant les traitements précoces, pour le Pr Fontanet (membre du conseil scientifique) interrogé au Grand Jury RTL LCI, rien de nouveau à attendre d’ici 3 mois. Dangerosité des traitements en raison de leur toxicité et surtout dans la mesure où pour la grande majorité des personnes, ils n’iront pas à l’hôpital. Pas de question de reprise par le journaliste. J’aurais aimé qu’il précise demande des précisions sur la toxicité de traitements qui n’existent pas.
    Dommage mais assez prévisible. Les plus de 50 ans représentent quasi 95 % des personnes hospitalisées. Bien cordialement.

    • @A.NESPOLO
      « seuil d’efficacité »… « ne serait pas 95% mais bien en dessous, entre 19% et 29%. »
      Tiens ces chiffres correspondent à d’autres études qui démontreraient qu’il en serait de même pour le vaccin contre le virus de la grippe saisonnière.
      Mensonges ?
      Perso je pencherais plutôt pour une inefficacité conséquente des vaccins à vocation anti-virale : les virus n’ont pas la stabilité génétique des bactéries domaine dans lequel la vaccination fait toutes ses preuves.
      Plus de 40 ans de recherches sur le vaccin contre le VIH, des milliards de fonds publics dépensés, tous les deux ans l’annonce que l’on a trouvé LE vaccin (il faut bien se justifier de chercher) et aucun résultat probant mis à part les thérapies médicamenteuses.

  3. J’en reviens aux infos sur le site « mes vaccins.net » ( j’ai du mal avec les docs rédigées en anglais) j’y lis 44000 participants randomisés au départ pour recevoir deux doses de vaccins (16 ans et plus) séparées de 21 jours et, plus loin, à l’analyse d’efficacité sur les participants qui ont reçu leur deuxième dose « 19 à 42 jours après la première dose » (on n’est plus à 21 jours pour certains) 36621 participants de 12 ans et plus (?). Donc 7379 participants ayant reçu la première dose n’ont pas reçu la deuxième dose, pour quelles raisons?

    • Les 44 000 ce sont ceux qui ont été sélectionnés. Puis il y a eu un deuxième tri et d’autres ont été éliminés (dont je sais plus combien de centaines d’enfants de moins de 16 ans qu’ils avaient présélectionnés dans les 44 000 -cela donne une idée de la qualité super extra rigoureuse de leurs sélections…) On trouve cela sur l’article du vidal. et sur le prospectus de pfizer que vidal met en lien pour dire que c’est du sérieux.

      • Merci des précisions, « il y avait cent adolescents âgés de 12 à 15 ans et 3% de personnes avec antécédents covid 19 » on n’arrive pas comme ça à 16% (7379 pour 44000au départ) d’éliminés. Comme vous dites ça fait pas sérieux. Donc ceux-ci n’ont pas eu de première dose.

    • proposition pour le ministere de la santé : toute personne ayant des symptome contacte son medecin par telephone ou teleconsultation – son médecin lui prescrit un traitement adapté avec l accord du patient, le pharmacien délivre l ordonnance, et grâce au traitement , le malade récupéré la santé en quelques jours. Cela permettra à tous de reprendre une vie nomale tres rapidement.

    • Bonjour Dr Maudrux.

      « S’intéresser au traitement ? »

      Autour de moi, dans mon propre foyer j’entends qu’il n’existe pas de traitement alors que je « bassine » tout le monde pour démontrer qu’une voie d’espoir contre cette « terrible » maladie qui décime les vieillards et surtout des jeunes inconscients existe.

      Je baisse les bras.

      Tant que le monde médical (celui qui soigne) ne prendra pas en main cette communication qu’il est indispensable d’apporter à tous les citoyens, nous aurons 70 % de la population qui se conformera à toutes les décisions émanant des autorités de ce pays.

      Médecins (surtout les jeunes), ne perdez pas de vus que la fameuse IA (intelligence artificielle) à pour seule vocation de faire de vous des fonctionnaires de « santé ».

      Bienvenue dans le monde d’Orwell.

      Cordialement
      JR

      • C’est quoi les jeunes inconscients qui sont décimés ? histoire que je puisse les avertir ?

        • Ouf, c’était du sixième degré ! J’ai failli intervenir aussi. J’adore ce genre d’humour, sauf que dans un post, ça n’est pas toujours évident, tant on peut lire de crétineries ici et là.

        • /o\

          Le truc c’est que c’est compliqué de deviner quand on ne se souvient plus de qui parle 🙂 en général on finit par deviner en ‘cernant’ plus ou moins les personnes. /o\

      • Superbe interview à diffuser largement . Mme Henrion Caude est spécialiste de l’ARN et entre autre ancienne directrice de l’inserm. . Mais bien sur coomplootiste

      • « Cette vidéo a été supprimée, car elle ne respectait pas les conditions d’utilisation de YouTube. »
        Malgré tout disponible ailleurs…

        • C’est une catastrophe ! You Tube, Facebook et Cie s’arrogent tous les droits, y compris avec les plus hauts responsables politiques. On devinera que je ne suis pas fan de Trump, mais les bras m’en sont quand même tombés. La base de la liberté d’expression, c’est que toute parole (à de minuscules exceptions près) doit être diffusée. Puis combattue, le cas échéant. Tout le reste, c’est de la censure pure et simple.
          Un espoir quand même : d’autres supports existent et existeront, ce qui privera un jour les GAFA de leur substantifique moelle, à savoir le pognon.
          « Pour faire face à la vérité
          J’ai poussé jusqu’à la télé
          Où l’on ma dit : « Vous demandez qui ?
          La vérité, c’est pas ici ?
          Les temps sont difficiles. »
          Léo Ferré, en 1962, déjà.

  4. Du lourd…Quand une grand mère de plus de plus de 80 ans sous assistance respiratoire, à l’article de la mort et a qui on a donné 20 % de chance de s’en sortir, se voit refuser l’utilisation du traitement à base d’ivermectine. Ses enfants obligés de demander l’intervention d’un juge pour forcer l’hôpital à lui donner le dit traitement qui par miracle fini par la sauver. Vous ne rêver pas l’ivermectine est devenue la nouvelle hydroxychloroquine. Malgré cette négligence que l’on pourrait qualifié de criminelle, l’hôpital persiste à dire qu’il ne faut pas utiliser l’ivermectine faute d’études sérieuses (14 études randomisées à date qui prouvent son efficacité) Le mensonge et/ou le silence des politiques et des médias mainstream sur les traitements préventifs devient chaque jour un peu plus grossier. Si nous continuons a accepter la gestion actuelle de cette crise sanitaire, notre réveil sera brutal. La gestion de crise Israélienne nous montre le démontre déjà… https://buffalonews.com/news/local/after-judge-orders-hospital-to-use-experimental-covid-19-treatment-woman-recovers/article_a9eb315c-5694-11eb-aac5-53b541448755.html

    • @ david dongué
      Voilà ce que j’obtiens en essayant de suivre ce lien :
      451: Unavailable due to legal reasons

      We recognize you are attempting to access this website from a country belonging to the European Economic Area (EEA) including the EU which enforces the General Data Protection Regulation (GDPR) and therefore access cannot be granted at this time. For any issues, call (800) 777-8640.

    • Je ne sais si c’est vrai, mais qq’un qui vit en Afrique du Sud et qui ne me semble pas menteuse par ailleurs m’a dit que là-bas, pour avoir du plaquenil, il faut avoir lupus ou autre depuis AVANT 2020, même via un médecin, bien sûr. Qui a iver à la maison et est pris va en PRISON. Elle a des amis covid et elle aussi. Détresse totale. Du coup je lui ai conseillé nigelle miel (jusqu’à ce que le miel et le tagine soient de la cigüe en barre). Le jour où le nutella est OK pour le covid, Nestlé est dans la merde.

      • Une descente de police a eu lieu dans un établissement qui prescrivait de l’Ivermectine, ce produit étant interdit à l’importation. Ils risquent la prison.

  5. Un sujet « brulant et inquiétant » hier soir sur « C à vous » (France 5) : l’explosion de la pandémie au Brésil. L’explication : les Brésiliens ont fait la fête fin décembre – images de plages surpeuplées à l’appui – et ils le payent cash . Par habitude et comme je sais que la pandémie est très politisée au Bresil je tape dans google  » covis mortalité brésil » et là surprise : Nombre de décès depuis le début : 208 000 soit moins de 1 pour 1000 (population : 210 millions) . Je tape ensuite « Covid mortalité France » et là autre surprise : 69 500 décès soit plus de 1 pour 1000 (67 millions d’habitants). L’émission continue Elisabeth Lemoine avec sa tête d’enterrement explique que « le pire c’est l’Amazonie ». On est dans l’émotion : les images montrent des malades agonisants dans un service de réanimation débordé de Manaus. Elisabeth en rajoute : « c’est tellement incontrôlable que Jean Castex a peur pour la Guyane française ». Pour vérifier le tape « covis mortalité Manaus » et là méga surprise : le nombre de décès pour l’Amazonie (34 millions d’habitants depuis le début est de 6043 soit 0,2 pour 1000 c’est à dire 5 fois moins qu’en France. Depuis le début de l’année le nombre moyen de cas quotidiens est inférieur à 2000, 5 moins que chez nous rapporté à la population !!
    Je veux bien que madame Lemoine soit complétement nulle en math mais ça finit par être suspect tout ça. En tout cas ça marche. Quand j’indique ces chiffres autour de moi, j’en prends plein la figure. Je suis pro Bolsonaro, pro Trump bref un salaud populiste d’extrême droite. Pourtant je suis classé dans la catégorie des personnes vulnérables et fragiles !!! En fait , maintenant, dès qu’on évoque la moindre critique on est soupçonné d’être complotisme ou de négationnisme. C’est très inquiétant. Mais comment a-t-on pu en arriver là ?

    • ce que vous décrivez n est pas anecdotique, c est un systeme en vigueur depuis octobre , il faut entretenir la peur comme on entretient un feu en ajoutant du bois.
      ou sont les vrais chiffres de contamination ? certains sont capables de decripter les statistiques publiées, et ils le font ponctuellement – mais pas chaque jour, au rythme du bombardement par média de chiffres truqués –

      le plus inquietant , c est que non seulement ils entretiennent la peur, mais ils entretiennent aussi la maladie (par exemple en interdisant aux medecins de prescrire ) ce qui fait plus de morts.

      • Ce que je trouve inquietant, et ce n’est pas nouveau, c’est que ces journalistes ne sont pas aux ordres, mais qu’ils ne font que répéter ce que la bienpensance environnante leur dicte, sans esprit critique ni volonté d’en savoir plus. Ils sont confits dans leurs certitudes. Sans doute aussi que s’ils sortent du rang, ils se font virer. A la Pravda, on n’aimait pas beaucoup les contestataires.

        • Les politiques ne font que relayer ce que les journalistes disent. Les stratégies sanitaires sont décidées par BFMTV. En remontant la chaîne on trouverait sans doute une dizaine d’agents d’influence pro Chinois qui ont réussi à convaincre plusieurs de leurs collègues d’aller dans ce sens.

    • On ne peut pas envoyer ce lien a M, Veran, puisqu’apparemment, personne dans son ministère ne semble lire les études qui sortent, ou étudier les profilés utilisés ailleurs, sauf bien sur les études foireuses (pour rester poli) du Lancet

      • MDR !!!! Une des études s’appelle Mirage… ben oui, ils ont osé. Et les résultats sont attendus pour la Saint Glinglin, bien sûr, le temps qu’on randomise tout ça, on pourrait quand même pas prendre le risque de GUERIR DES GENS hors des sentiers battus, non ?
        Pauvres de nous. Comme dirait Guenièvre dans Kaamelot « On n’est pas sortis du sable… »

      • FranceInfo est en pointe, décidément : pour justifier d’écrire que l’hydroxychloroquine a été « finalement jugée peu efficace », le journaliste renvoie à un autre article de FranceInfo, datant d’août 2020, qui s’appuyait sur la « métanalyse » de Fiolet et al., depuis largement critiquée pour sa méthode (cherry-picking, notamment) et qui n’incluait quasiment que des études sur le traitement tardif…

      • Ils ont mis près de 1 an pour avoir cette idée révolutionnaire: SOIGNER LES MALADES PRESENTANTS ENCORE PEU DE SYMPTOMES?!!!!!

  6. ERIC ECRIT SUR AGORAVOX
    alors qu’on attendait un allègement des mesures en Janvier, c’est au contraire un durcissement qui est décidé. Tout ça avec guère plus de 2600 lits de soins intensifs occupés par des malades covid (plus de 7000 en avril)
    Le rebond craint suite à Noël n’a pas eu lieu, et il ne semble non plus y avoir la catastrophe annoncée suite au nouvel an.
    Mais c’est la peur créée a propos de la variante anglaise -on trouvera toujours une nouvelle bonne raison- qui pousse à durcir, une nouvelle fois sous la pression des catastrophistes hospitaliers qui instrumentalisent les média, et font plier les autorités.
    En Mars/Avril, le confinement d’alors était présenté comme « one shot », et après la sortie de confinement Macron avait laissé entendre que c’est trop catastrophique pour être reproduit.
    Mais on voit qu’il y a désormais pérennisation des mesures de restriction, devenues addictives pour les autorités.

    • 26 sur 35000 c’est à peu près le mortalité du virus sur la population générale (26/35000)= 0.07%

      • Donc je peux proposer un traitement à base de plantes que je récolte dans les montagne et j’ai le droit à 26 morts sur 35 000 ?

        cool

    • A signaler que l’article de France 24 relatant le décès d’un obstétricien de 56 ans 16 jours après le vaccin d’un purpura thrombocytopenique 3 jours après l’injection a été supprimé….. n’est plus dispo que sur Mediapart ( j’ai donné le lien précédemment)

  7. ITW à regarder , la sagesse de Prof. Dolores Hill (VOSTFR) à propos de la gestion de la pandémie. En irlande, en 6 derniers mois de mesures, ils ont perdu 2.5 millions d’années de vie.

    il faut prendre son euphitose parce que cela donne vraiment envie d’affûter les fourches (et les tremper dans le purin)

    https://www.youtube.com/embed/vbC4MUQ-IjU

    • Ces branleurs de la FDA devraient s’adresser à l’AFP et à Martin Hirsch ou Karine Lacombe pour un cours de vraie science.

    • le NIH americain a seulement changé quelques mots sur sa page concernant l Ivermectine , mais ils déclarent les multiples etudes favorables ne sont pas d assez bonne qualité ( arbitraire de ce concept ! )

  8. bonsoir
    c est hors sujet mais j’ai cru entendre d’une oreille distraite,ce jour, sur france inter(journal de 16H° que la mortalité pour 2020 compte 50 000 morts de plus par rapport à 2019; je suis étonné, je n’ai pas cessé de lire des papiers qui disaient le contraire ou en tout cas,si surmortalité pas dans cette mesure; quelqu’un peut il m’éclairer? toujours un grand merci à GM et aux commentateurs éclairants

    • Tant que l’analyse des véritables causes de la mort de chaque patient n’aura pas été faite, il sera impossible de dire l’ampleur de l’éventuelle surmortalité.

      • La surmortalité annuelle est un absolu et n’a rien à voir avec les causes de la mort. Comme de toute façon il y a eu des cas déclarés Covid qui n’en étaient pas, nous ne saurons jamais la vérité à ce sujet.
        Après, pour une analyse fine, oui, les causes de la mort peuvent compter et être éventuellement utiles. Mais pas si les chiffres sont bidonnés.

    • L’absence de surmortalité était une fake news !e bilan 2019 était déjà dépassé au 7 décembre, et si ce n’est « que » 50000 c’est que les derniers jours ont été sage car j’avais extrapolé 60000.

    • Une surmortalité est une surmortalité, quelque soit la cause de la mort.
      Je n’ai pas encore les chiffres de l’insee pour le mois de décembre :
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394#Graphique
      sachant qu’il y a des réajustements après un mois ou deux sur les mois précédents.
      Cependant 65000 morts du Covid pour une surmortalité de 50000, ça veut dire que trop de morts ont été attribués au virus.
      Soit j’ai fait une erreur de calcul avec les chiffres de l’INSEE soit je ne sais pas d’où Le Monde tient ses chiffres.
      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/15/avec-667-400-deces-enregistres-la-france-a-connu-9-d-excedent-de-mortalite-en-2020_6066415_4355770.html
      Je cite « l’excédent de mortalité, toutes causes confondues, s’établit à 53 900 morts. Mais il ne peut pas être attribué intégralement à l’épidémie de Covid-19 ».
      Cependant sur le site https://www.worldometers.info/coronavirus/country/france/, on compte 64780 de morts dus au virus au 31 décembre. Si dans les 53900 tous ne sont pas Covid, qu’en est il des 64780 ? Au moins 11000 comptés Covid (voire plus puisque 53900 ne sont pas tous Covid) qui seraient morts d’autre chose de toutes façons.
      Je vous invite à faire votre calcul vous même à partir de données officielles.

      • Oui mais non. On ne peut pas prendre les chiffres n-1 et les chiffres n et faire une différence pour parler de surmortalité. Ce genre d’opération c’est pour apprendre à compter dans le primaire.

        Dans la vraie vie c’est plus compliqué. Prenons 2 exemples, imaginons que nous avons un population de 100 personnes
        50 ont moins de 50 ans
        30 entre 50 et 70
        20 au dessus de 10 (je le fais à la shlague)
        il va mourir 2% des -50, 20% des -70 et 60% de +70 (donc 19) et il va naître 18.
        Même s’il meure le même nombre de personne l’année, il y aura une surmortalité parce que des gens qui vont mourir n’aurait pas du mourir, ou inversement, il peut y avoir une sous-mortalité même si plus de gens meurent parce que des gens qui aurait du mourir ne meurent pas assez.
        exemple précédent la pop a maintenant 65 -50 ; 27 -70 ; 10 +70 (un peu à la louche avec les gens qui vieillissent) donc la même mortalité devrai donner 1 + 6 + 6 = 13

        Ainsi par exemple si entre 2015 et 2019 la population a vieillie (par exemple moins de morts les années passées dans les classes « vieilles » et que les morts se sont plus situé dans les classes avant disons 50-70 (stress, suicides, avc, cancer, iatrogénie, effets secondaire des vaccins [nan, je rigile]…) même plus de morts n’implique pas une surmortalité puisque l’année d’après la structure de la population ne sera plus la même.

        C’est pas intuitif et cela ne se fait pas par groupe-râteau, mais age par age. Alors je ne sais pas s’il y a surmortalité ou pas, je sais juste que les gouvernements, les conseils scientifiques, les conseils de défenses, les autorités médicales, les ordres et société savantes ont TUÉS des personnes sciemment. Parce que quand on est malade et qu’on est à pas soigné, on meurent.

        Il n’y a pas d’étude en randomisée double aveugle qui montre que la chirurgie est bénéfique en cas de péritonite, juste des études observationnelles (et donc qui n’ont aucune valeur scientifique), je propose maintenant que pour les péritonites on donne du doliprane. et que le conseil de l’ordre poursuive tous les médecins et chirurgiens qui y contreviennent. Et on va voir s’il y a des surmortalités.

      • https://www.insee.fr/fr/statistiques/4931039?sommaire=4487854
        D’après l’insee, il y a effectivement une surmortalité toutes causes confondues de 54 000 personnes. Je n’ai pas vu le détail des causes. On peut supposer que les 65 000 morts étiquetés Covid sont
        1) soit bien morts du covid, auquel cas d’autres causes de mortalité ont fait moins de « victimes » cette année – par exemple, mais j’ignore si c’est vrai, moins de morts sur les routes à cause des confinements.
        2) ont été étiquetés covid à tort au moins pour une partie d’entre eux.
        3) Enfin il ne faut pas oublier que ces chiffres ne sont pas des absolus, puisque la population augmente tous les ans. 100 morts en 1900 et 100 morts en 2020, ce n’est pas le même pourcentage de la population.
        A souligner que ces graphiques insee semblent bien brouillons et difficiles à interpréter pour le commun des mortels dont je suis !

        • En tous cas, la Carmf elle a enregistré 200 décès de plus que l’année précédente.

    • Vous avez lu, mais pas sous ma plume, montrant bien que je ne dis pas de bêtises et que je vérifie mes informations. Quelques lecteurs y ont cru, car beaucoup de sites le disent. C’est vrai qu’on a vu passer des courbes, mois par mois, qui paraissaient bien réelles, je n’en ai reproduit aucune car c’est quand même nier 70 000 morts qui sont bien réels, même si dans les 70 000 il y en a certainement qui ne sont pas Covid, mais il y a aussi des Covid qui meurent chez eux et ne sont pas comptabilisés.

      • On pouvait croire au début que la surmortalité serait presque invisible. Il a vite été évident que ce n’était pas le cas. Voilà pourquoi il est essentiel de rappeler quelques points capitaux :
        1) Il s’agit d’une épidémie massivement gériatrique, qui frappent des cibles regroupées dans des lieux où elles sont particulièrement vulnérables.
        2) Quel est l’impact du refus de soin sur cette population ? Sachant qu’elle est déjà coupée des contacts sociaux et confinée (Ehpad) on peut avancer que la distanciation sociale et le confinement/couvre-feu reviennent à pisser dans un violon. D’ailleurs, le résultat est là : ça continue.
        3) Taux de mortalité de la maladie en 2020 : 0,09%. Définitif malgré la manipulation qui consiste à ajouter les morts de 2021 à ceux de 2020. A ce compte-là, il faudrait cumuler aussi les décès dus au cancer et aux maladies cardio-vasculaires, et on s’apercevrait que… la moitié de la population française est morte. Ce bidouillage n’est pas anodin, car si ça doit durer, il deviendra impossible de faire des statistiques et des comparaisons. Et dans dix ans, si on est malchanceux, on finira par approcher des 400 000 morts de Macron.
        4) Taux de létalité : autour de 2,5% et en constante chute, puisque le nombre de « cas » augmente grotesquement.
        Avec ces données, on est en droit – non, on a le devoir – de se demander quel aurait été le résultat sans le refus de soin qui aujourd’hui, chez nos dirigeants politiques et médicaux, tourne à la folie furieuse. On a aussi le devoir de contester des mesures « population générale » dont les dégâts médicaux, humains et économiques seront extraordinaires.
        Finissons par deux gags sinistres :
        1) La pénurie de vaccin.
        Grand Virus d’Or à Pfizer pour son génie de l’arnaque. Qui va encore passer pour une bande de cons ?
        2) Variant anglais
        Selon les descriptions disponibles (Professeur Gayet), marque le grand retour du syndrome grippal et de la grippe. Qui va encore passer pour une bande de cons ?

        • Oui c’est une surmortalité gériatrique, une sorte d' »avance sur statistique » avec une sous mortalité importante dans les 3 ans qui viennent, pour revenir à une neutralité quand on regardera la mortalité sur 5 ans (espérance de vie dans les Ehpad, 3,5 ans).L’impact du refus de soins ? 40 000 mots ? Si les chiffres de mortalité constatés pour IVR se confirment, c’est 5 fois moins de décès.

    • Citation du rapport en question
      « L’ANSM a également été informée du décès d’une personne résidant en EHPAD et vaccinée contre la Covid-19 le 13 janvier avec le vaccin Comirnaty. Aucun effet indésirable immédiat n’a été constaté suite à la vaccination. Le décès est intervenu environ deux heures après la vaccination. Le patient ne présentait pas de signes physiques de réactions allergiques. Au regard de ces éléments, des antécédents médicaux et du traitement lourd de la personne, rien ne permet de conclure que ce décès est en lien avec la vaccination. »
      Ben voyons… Et de toute façon, si cette personne, dont on ne nous dit pas l’âge mais sûrement très âgée, avait de tels antécédents médicaux, pourquoi fichtre se sont-ils amusés à la vacciner? Mon véto dit que le rapport bénéfice/risque des vaccins pour un chat âgé n’est plus favorable, et donc à ce titre, nous ne vaccinons plus les chats de plus de 15 ou 16 ans, en particulier s’ils souffrent de pathologies comme l’insuffisance rénale, fréquente chez les vieux chats.
      Ou il est dingue, ou ce sont les gens qui ont vacciné ce pauvre vieux croûton malade qui le sont !
      De plus, si claquer 2 h après n’est quand même pas un « effet indésirable » sinon immédiat mais quasi immédiat, je ne sais pas ce qui se qualifie comme tel. Il aurait sans doute fallu que le vieillard clabote dans les 5 minutes, vous croyez que ça aurait été assez « immédiat » pour eux ?

  9. des news d’angleterre,
    le PM, Boris Johnson a annonce que le Royaume-Uni fermait les travel corridors a partir de lundi 4h du mat.
    en fait, ici depuis le mois d’aout , on avait une quarantaine si on revenait de certains pays
    les travel corridors etaient les pays ou on pouvait aller ss avoir de quarantaine au retour
    et pour la Suede, c’est, a priori des gens qui ont mal reagi au vaccin avec des effets secondaires consideres a la base pas trop grave, genre un peu de fievre, ms compte-tenu qu’ils etaient ‘frail’, cad freles ou fragiles et ages, ils n’ont pas supportes.

  10. 23 morts en finlande suite à l’inoculation du vaccin. un hasard comme tant d’autre en médecine.

    J’ai survolé rapidement (très très) le leak du vaccin pfizzer… (j’y entrave pas grand chose) il y a un cas grave dans un centre, mais écarté par le centre, donc il n’est pas compté. Je me posais la question. C’est le labo qui choisi le centre ? si tel est le cas, ne peut-on penser qu’écarter les effets secondaires et ne pas les rentrer dans l’étude c’est une manière de faire ami-ami et pouvoir être choisi plus tard dans d’autres études ? puisqu’on reçoit de l’argent pour le faire ?

    Ainsi est-ce qu’écarter des effets secondaires graves n’est pas de la manipulation ?

    « The sponsor assessed this event not to be causally related to the study vaccine/placebo (no clear cause identified)…

      • 85 c’est l’âge moyen des décès en France, ça risque de pas améliorer les statistiques si on les tue en les vaccinant. Castex, et son complice Véran vont finir par se confiner à la Santé (la prison)

    • Source ? Je n’ai rien vu sur le sujet. Vaccin parfois plus ou moins bien supporté certes, mais pour le moment accidents graves non significatifs rapportés au nombre de vaccinés. Personnellement je crains plus les effets secondaires à long terme et les mutations (dont la possibilité vient d’être affirmée par l’académie de médecine).

      • Je crois qu’il parlait de la Norvège, 23 morts et 29 effets secondaires graves sur 33.000 doses, la Norvège recommande de ne pas vacciner les personnes trop âgées ou mourante.
        https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-15/norway-warns-of-vaccination-risks-for-sick-patients-over-80

        Pour les fuites de Pfizer vous trouverez ça là, je n’ai rien vu d’intéressant : https://www.mediafire.com/file/yl7va977rpmjbc0/-rGv.zip/file
        Il en manque peut être une grosse partie, chantage des hackers ?

        • c’est un peu c*n, de pas pouvoir vacciner les vieux, car ils sont la seul cible puisque le vaccin ne protège pas de la transmission et n’arrête pas l’épidémie (par concept), il ne fait que protéger de certaines formes.

          si on ne doit pas vacciner les vieux… il reste quoi ? vacciner toute la population autre pour gagner 600 morts sur 70 000 000 de personnes ? Et encore pas certains que ceux ayant des comorbidités (ceux qui meurent vraiment) réagissent bien au vaccin. et il faudra donc les écarter.

          En clair le vaccin est pour les gens qui ne craignent rien de l’épidémie, sans les empêcher de pouvoir le transmettre… c’est une super affaire pour le labos. Et toujours aucun recul sur les effets à moyens et long termes. Je pense que des états vont se retrouver en faillite à devoir indemniser. Et si les effets arrivent assez vite, des gens vont se retrouver devant des cours d’assises.

        • On pourrait aussi vacciner les morts, comme cela ça augmenterait l’efficacité du vaccin: s’il est mort et vaccine, c’est qu’il est mort d’autre chose que le Covid…

  11. J’aimerais connaître votre avis Dr Maudrux sur cet article qui passe en revue toutes les informations disponibles sur le net concernant l’Ivermectine. La journaliste n’a rien oublié! Assisterons-nous en 2021 à la saga Ivermectine comme celle de 2020 pour l’hydroxychloroquine? Le brouillard commence à s’épaissir https://factuel.afp.com/lefficacite-de-livermectine-contre-le-covid-nest-pas-scientifiquement-demontree?fbclid=IwAR2rPf0O4zQRFvenOfcoJGGACpnbyh8EGRUXy3ndImKth_EZer6h3sIp0Jc

    • Ivermectine monte, et cela dérange, il faut d’urgence la démolir, alors qu’aucune étude affirme que cela ne marche pas ! Pour la méthode, tout est dans l’introduction : « pas de preuves scientifiques suffisamment solides.
      « . Le caractère gras est le seul de toute l’introduction. Si on lit bien, il y a des preuves scientifiques de l’efficacité, mais ils ne les trouvent pas « suffisamment solides » (manipulations statistiques des détracteurs, au lieu de compter les cas et le résultat final). Plus loin, on nous sort Bolsonaro : il s’est trompé sur HCQ, donc il se trompe sur IVR, belle démonstration ! Plus loin, l’évocation de l’article de nature n’est en rien une démonstration de l’inefficacité. Encore plus loin, ce site défend l’Ivermectine, « mais c’est un site qui promeut des thérapies naturelles », donc pas fiable.
      Tout l’article est comme ça, et peut être démonté ligne par ligne. Ici c’est « des essais et études de faible qualité qui ne permettent pas de conclure, là c’est « « résultats difficilement interprétables ne permettant pas de tirer des conclusions », ici encore « niveau de preuve très bas. Manifestement tous les articles cités vont dans le même sens, concordent, disent que Ivermectine marche, et cette convergence ne les étonne pas. Ils ne contestent pas les résultats de Hill, mais les ignorent car « ne devaient pas être rendus publics », et comme Hill dit que cela marche mais qu’il faudrait plus d’essais cliniques, ils en concluent que cela ne marche pas !
      Il faudrait que je fasse un billet sur toutes ces manipulations

      • C EST une véritable guerre que les média mènent contre les médicaments, et leurs procédés tiennent du lavage de cerveau destiné aux personnes qui ne chercheront pas a s informer, c est a dire la très grande majorité.
        je suis choqué de voir à quel point la presse est manichéiste et incapable de prendre en considération ce qui n est pas dans sa « ligne éditoriale » – nous subissons une rhétorique nihiliste qui s’habille de science, une pensée unique qui exige la disparition de toute dissidence.

      • Merci pour votre réponse. Comme vous le savez, le problème que pose cet article particulièrement orienté et qu’il émane de l’AFP, agence qui centralise l’information est qui donne le ton à l’ensemble de la presse mainstream. Il fait beaucoup de mal en créant le doute. Doute qui sera largement propagé et utilisé pour renforcer la logique confinement/vaccination. Alors je crois qu’il est très important de faire un billet qui démonte point par point les manipulations pour que nous puissions le relayer sur les réseaux. Merci pour votre excellent travail. Ce qui s’en vient si leur logique s’impose…https://fr.timesofisrael.com/ministere-de-la-sante-passeport-vert-de-6-mois-pour-les-vaccines-ou-gueris/?fbclid=IwAR1jGHxqVoz1nwcf00jASmoMIfstGqYZxvzpn4AW0MHDC4lq0cGvjGkKJ9M

    • Bonjour, pour compléter, cet article est repris pas mal de sites d’informations SciencesetAvenir, L’Echo.be, Dhnet.be. Bien cordialement.

    • j’ai lu ce  » papier de bas étage  » qui comme pour tous les fakenews des anti traitement celui ci ne fait pas exception .Cette pseudo journaliste ne fait qu’un soi disant constat ( aucunement etayé , ni certifié ) en ne reprenant que quelques elements relayés par tous ceux qui bénissent le gouvernement et sa théorie catastrophique . Si sont travail avait été fait avec soin , rigueur et professionnalisme , TOUTES les études auraient été mises dans la balance ( ce qu’elle auculte bien evidement ) .Nous continuons simplement et tres malheureusement de comprendre que le gvt et sa horde de suiveurs et manipulateurs à sa botte ( comme cette dame en fait visiblement partie ) ne sont pas pret à changer de stratégie et à continuer dans les mensonges éhontés et la peur .

    • A quoi sert l’agence France Presse, par qui est elle financée et en quoi ses informations sont elles plus pertinentes que les autres?
      Nb: c’est juste une question..

  12. Et vlan, une nouvelle mesure idiote accompagnée, comme toujours, du refus de soigner et de voir en face les véritables caractéristiques de cette pandémie. Que personne ne se fasse d’illusions, ça ne marchera pas. D’autant qu’il est question de tester un million d’élèves par semaine, d’où une augmentation automatique des « cas ».
    Bref, on dramatise (variant anglais, sud-africain, bientôt luxembourgeois ou serbo-croate) pour pousser les gens à se faire vacciner. L’ennui, c’est qu’on n’a pas assez de vaccins.
    Voilà ce qui arrive quand un président hors-sol et un premier ministre hors-tout écoutent une bande de fous furieux – avec le Grand Virus d’Or de janvier pour Delfraissy et Fontanet. Franchement, je ne trouve plus la blague très drôle.

    • ils prétendent que ces horaires permettant aux gens de travailler, cela aura moins d impact économique – en fait c est un signal malencontreux envoyé aux entreprises: n investissez pas, suspendez tous les projets, n embauchez personne. La précarité, est ce bon pour la santé publique ? non , c est désastreux, et ca touche tous les ages.

    • démagogie !
      le pouvoir va utiliser les enfants pour sa propagande de la terreur !
      si vous aimez vos enfants, il est temps de dire stop !

      si vous faites craindre qu’il n’y a pas assez de vaccins pour tout le monde, meme certains récalcitrants vous réclamez le leur !!
      le pouvoir utilise toute les techniques de manipulation des masses !

    • sans oublier « les situations hors de controle » depuis des semaines, alors qu’il suffirait d’un peu de prophillaxie (vit D et C, zinc, ivertmectine et HC et de traitement précoce pour diminuer drastiquement les conséquences de l’épidémie.

    • J’ai vu par hasard chez une amie quelques minutes de l’intervention du Professeur Toussaint. Je n’ai pas tout compris (je suis malentendante) mais à un moment Toussaint a comparé la manière dont nous traitons actuellement les enfants et les jeunes aux sacrifices humains que pratiquaient les Aztèques pour faire plaisir à leurs dieux et faire venir la pluie ou ceci ou cela.
      Je crains qu’il n’ait raison. Nous fabriquons une génération de paumés (sans parler de ceux qui se suicident, mais ceux-là au moins ne nuiront pas – attention, sarcasme !)
      Shades of 1984 et Le Meilleur des Mondes…
      Sans parler de Soylent Green. Ces grands visionnaires nous ont offert des dystopies effrayantes et totalement irréalistes… croyaient-ils. Voilà t-y pas qu’elles sont en train de devenir notre réalité…
      Si je pouvais, tiens, je retournerai bien dans la matrice, comme Benjamin Button…

      • attaqué le capitol ? attaqué ? avec un char ? un hélicoptère de combat ? une mitrailleuse lourde ? non ?

        attaqué avec un smartphone ? brrr ça fait peur supprimons ces armes de 1ère catégorie. Souvenez-vous qui vous défendiez lorsque les gilets jaunes ont enfoncé une porte d’un ministère avec un transpalette ? c’était un putsch là aussi ?

        La question qui m’intéresse actuellement est quel est le lien entre tous ces évènements. Il y en a forcément un, même ténu. Sans parler de complot hein ! Pourquoi on ne soigne toujours pas ? est-ce que les autorités sanitaires veulent faire crever volontairement des gens ? je crois que maintenant la question se pose. pour de vrai.

        • Non. Elle se pose depuis le début. Depuis le début on sait que HCQ et antibio divers marchent, depuis mars on sait Covid organics, antibio, prevengho-vir, artémisia, plantes diverses à madagascar, cuba, chine. Avril on sait plasma;ivermectine ET CAETERA. Depuis le début on a besoin de morts. Pas de morts = pas de vaccin. Depuis le début. Et ce n’était pas difficile de savoir. Pas du tout. Maintenant, cherchez. Combien de morts du vaccin? Cherchez. Ils ne sont pas si bien cachés. Cela n’a rien à voir avec le vaccin, bien sûr. Une petite infirmière s’évanouit en direct après piqûre. Elle disparaît de tous ses réseaux sociaux, mais elle va bien. Personne n’a de ses nouvelles, mais tout va bien. Dans la ville où elle est née, (1500 habitants). Une jeune femme née le même jour qu’elle, portant le même nom, née des mêmes personnes a été déclarée morte qq jours après la vaccination. Il paraît que ce n’est pas elle. On a même fait paraître une photo d’elle pour prouver qu’elle est vivante. La photo a deux ans. Cherchez, vous trouverez ce médecin vacciné. Trois jours après taux de plaquettes : 0. Ce n’est pas le vaccin deux grosses semaines d’hôpital, son taux n’est jamais remonté. Ce n’est pas le vaccin : c’est pfizer qui fait l’enquête. Vérifiez. Il y en a beaucoup. Etrangement pas de vieilles personnes. Sont costauds nos vieux. Sauf dans une ehpad (pas française) 0 morts du covid sur tout 2020, vaccin. Plusieurs dizaines de morts Vérifiez.
          Les médecins de tous les pays qui ont refusé de soigner sont responsables de tous les morts du refus de soin, et de tous les morts du vaccin. Trop facile de dire « mon chef a dit ». Les jeunes gens qui se suicident parce que leur monde est devenu un enclos de murs qui les écrasent, les médecins obéissants les tuent. C’est pas moi, c’est mon chef. Le train, c’est pas moi, c’est mon chef. Facile. Ce n’est pas à vous en particulier, Hervé_02 que je parle, je ne sais qui vous êtes c’est à vous tous les médecins qui n’avez pas soigné.

  13. Dans l’intervention récente de la « Coordination Santé Libre » mentionnée plus haut, Bernard-Henry Lévy est cité à raison puisqu’il a publié un livre, plusieurs articles dans « Le Point », quelques tweets et une ou deux interventions sur une chaîne israélienne, en dénonçant chaque fois le risque de dérive totalitaire de la crise sanitaire. Je profite de cette occasion pour renouveler un appel que j’ai déjà lancé sur France-Soir et sur Profession-gendarme, et qui tend à mobiliser la communauté juive comme elle avait su se mobiliser dès le 24 mars 1933 contre Hitler en faisant titrer le Daily Express ainsi: « Judea declares war on Germany. » Aujourd’hui, de trop nombreux noms juifs coopérants sont volontairement mis en avant par les dingues afin de manipuler la communauté et lui faire croire qu’elle serait cette fois « du côté du manche ». Alors, un rappel historique s’impose. Quand la loi sur la restauration de la fonction publique et celle sur la réglementation de l’accès au barreau furent promulguées en avril 1933, elles furent plutôt bien accueillies, parfois dans les milieux juifs eux-mêmes, qui pensaient d’une part que cela apaiserait les exactions criminelles des S.A., d’autre part que leur position sociale enviable dans l’Allemagne d’avant guerre les rendait forcément intouchables et solidaires de toute instance gouvernementale. On connaît la suite. Amis et confrères juifs, vous êtes nombreux dans nos professions médicales, aussi y avez-vous un poids non négligeable. Ne commettez pas un contre-sens historique et ne vous laissez pas enfermés au yeux de la population dans cette image que vous commencez à avoir de complices du pouvoir liberticide. Votre place ne peut pas être dans la collaboration avec ce retour du nazisme, plus redoutable encore que l’original car bénéficiant de la technologie du 21e siècle. Bernard-Henry Lévy, André Bercoff et bien d’autres en déjà ouvert la voie. Ressaisissez-vous! Les millions de victimes de l’holocauste nazi observent avec inquiétude comment vous allez vous comporter. D’urgence, activez vos réseaux comme vous savez si bien le faire! Pesez de tout votre poids pour faire revenir nos libertés fondamentales au plus vite. Trop tard, il sera trop tard…

    • J adhère totalement. Les Juifs ont été utilisés comme bouquet missaire et ou tête de turc par des elites qui n ont ni foi ni bonne volonté. Par des manipulateurs de l humanité. Aujourd’hui leur projet est de réduire la population mondiale. Les peuples se doivent impérativement de prendre conscience que c est une poignée de pourris parmis l elite, une secte qui prone volontairement satan, qui pratique l inceste la pédophilie,qui est coupable de semer la haine la discorde entre l humanité. Cette maladie est aussi leurs projet. Ce n est que le debut. En tout cas l humanité doit se réconcilier en ces temps difficiles et lancer un message de PAIX ET D AMOUR A TRAVERS LE MONDE. . Désolé pour certains qui trouverons cet écrit excessif .

    • D’accord avec vous, mais tous les citoyens doivent s’y mettre. Est-on si loin du compte que ça ? Je n’en sais rien. En tout cas, chaque jour, nous apprenons un peu plus qui aurait été sur les miradors dans ces années-là. Et ça fait froid dans le dos.

    • Vous êtes hors sol ou vous ne suivez pas l’actualité. Quant à la référence à BHL, elle me semble inappropriée compte tenu le cynisme sans fond de ce criminel de guerre (de la Serbie à la Palestine en passant par la Libye, l’Irak, la Syrie, etc.)

      Covid-19 : Israël, pays modèle de la vaccination mais toujours confiné – francetvinfo.fr 14 janvier 2021

      Israël est le champion du monde de la vaccination contre le Covid-19 mais aussi des confinements puisque ce pays de 9 millions d’habitants en est à son troisième depuis le début de l’épidémie. Les hôtels, restaurants, cafés, cinémas, musées sont fermés. Interdiction aussi d’aller à plus d’un kilomètre de chez soi, de recevoir ou d’aller chez des gens. Les écoles ont fermé, rouvert, puis refermé, il y a eu beaucoup de débats sur cette question. On télétravaille au maximum, toute personne arrivant de l’étranger est placée en quatorzaine chez elle.

      Ce confinement devrait durer au moins jusqu’au 30 janvier, selon le ministre de la Santé.

      Le confinement est respecté dans le pays, cela se voit et cela s’entend avec beaucoup moins de voitures qui passent dans les rues.

      Pour passer le cap, Israël a lancé une campagne de vaccination impressionnante grâce à un système de santé décentralisé et agile. On a commencé par les plus de 70 ans et les professions exposées puis on est descendu en âge. En 24 jours, plus de 20% des Israéliens, deux millions de personnes, ont été vaccinés comme David : « J’ai 51 ans. Aujourd’hui, ils ont dit dans le journal que tout le monde au-delà de 50 ans peut se faire vacciner, et j’ai eu un rendez-vous dans les deux heures. Je suis excité, pas inquiet ! »

      Dans le centre de vaccination installé dans le hall immense du centre des congrès de Jérusalem, on pique de 8 heures à 22 heures.

      « Tout se passe dans les ordinateurs de chaque caisse mais c’est centralisé par le ministère de la Santé qui sait exactement ce qui se passe, raconte Gail, infirmière en charge de l’administration. On convoque par SMS et WhatsApp, on a une application, et aussi on appelle les gens au téléphone. On en est déjà à la deuxième dose et on attend du ministère le passeport vert qui dira que vous avez eu deux doses. »

      Le mouvement anti-vaccin en Israël est assez important. Heureusement, pour cette épidémie le ministre de la Santé et de la Justice ont demandé à Facebook et aux différentes plateformes de fermer les sites des groupes anti-vaccin », le professeur Hervé Bercovier à franceinfo. francetvinfo.fr 14 janvier 2021

      On aura du mal à imaginer pire ! Idem pour le Congrès juif mondial dans les années 30…

      • Les Israéliens sont donc déjà des victimes des nazis mondialistes comme les Français. Ceci donne de l’eau à mon moulin et nécessite une solidarité exemplaire.

        • Sauf qu’ils sont consentants pour l’immense majorité d’entre eux ! Si vous y tenez je peux en rajouter.

          La mise en scène (et l’opposition) des différentes communautés ou catégories qui composent la société est malsaine, homme, femme, jeune, vieux, bien portant, malade, handicapé, noir, jaune, arabe, actif, retraité, chômeur, écologiste, chasseur, athée, croyant, liste non exhaustive à compléter à l’infini, jamais dans le passé ces facteurs n’ont permis d’analyser, d’expliquer ou de comprendre la situation ou les différentes étapes ou périodes par lesquelles était passée le développement de la civilisation humaine, contrairement aux critères économiques, politiques ou de classes sociales.

          Si vous cherchez un lien ou une explication à la situation actuelle, je crois que c’est plutôt de ce côté-là qu’il faut chercher, et je crois savoir que ce blog n’est pas approprié pour en débattre, cela pourrait incommoder bien des lecteurs et je ne crois pas que le Dr Maudrux y tienne vraiment, sans préjuger de ce qu’il en pense, je ne me le permettrai pas.

  14. https://lecourrier-du-soir.com/vaccination-lors-dune-reunion-privee-a-lelysee-macron-tres-en-colere-appelle-a-eliminer-le-consentement/
    “Je veux qu’on accélère vraiment sur les vaccins. Je ne comprends pas pourquoi on impose une consultation médicale avant, faites-moi sauter ça !“ Immédiatement après son coup de gueule, un responsable de la Haute Autorité de Santé répond au président : “il faut que je consulte mon conseil pour ça!”. A cette phrase, Macron enchaîne d’un ton autoritaire : “très bien. Si ce n’est pas possible de le supprimer, les Français sauront que c’est à cause de la HAS”. Un ministre qui a assisté à l’échange parle d’une mise sous tension extrême.

      • Bravo pour votre démolition de Macron ! Il y a un an, une « amie » m’a tourné le dos parce que j’osais mettre en doute l’intelligence de Jupiter. Aujourd’hui, elle ne le croirait pas s’il lui donnait l’heure. C’est un espoir, je pense. Hélas, les manipulations des médias continuent. Hier, sur TF1, interview du seul restaurateur qui ne s’est pas arraché les cheveux en apprenant que le confinement passait à 18 h. Il n’est pas pour, mais bon, il fait avec. Je connais des gens dans la profession qui ont vendu leur maison et qui ne savent plus quoi faire. Quand on les voit, on dirait qu’ils ont vieilli de dix ans en dix mois et qu’ils sont en permanence au bord des larmes.
        Il ne faudra jamais oublier.

    • Si c’est avéré cela veut dire que la dérive autoritaire (version polie) est plus grave que prévu et qu’il ne faut surtout pas se moquer de Trump ni des chinois.
      De plus il est plus bête que je ne le pensais puisqu’il suffit de commencer à vacciner ceux qui veulent, ils n’auront pas assez de doses pour les 40% de la population. Si pas d’effets secondaires, une proportion non négligeable se fera vacciner en plus et on sera largement au delà de l’immunité de groupe. Bref pas de quoi s’énerver. Mais bon c’est à l’image de ce qui se passe depuis le début de la crise, une crise politique. Je ne sais pas si c’est vrai mais c’est suffisamment crédible pour être cru.

        • Je ne dis pas qu’il n’est pas retors, qu’il n’a pas la capacité de nuire, qu’il n’a pas la capacité de s’entourer de personnes malfaisantes, qu’il n’a pas les habitudes d’un petit caïd des cités (à la jo dalton), qu’il n’est pas capable de faire du mal sciemment pour sa carrière, ses amis, ses copains de milliardaires afin de satisfaire son égo et penser appartenir à ce petit monde alors que ce n’est qu’un petit bourgeois de province, qui pense comme un boutiquier qui serait devenu par le fait du hasard le chef de l’association des commerçants de son quartier.

          il est peut être instruit et est probablement capable de débiter des sornettes pendant de longues heures (ce à quoi il a été formé) et qui tient où il est parce qu’il a un aréopage (journalistes compris) de gens aussi bêtes que lui ou faisant semblant de le croire intelligent et répercutant ses pensées comme étant des haïkus pétris d’une sagesse millénaire, mais il n’en reste pas mois qu’il est idiot.

          Aucune des mesures qu’il a prises (parce qu’il les prends tout seul) n’a été intelligentes. Alors, oui, il a filé plein de poignon à ses copains milliardaires qui le soutiennent dans leur presse, mais ce n’est pas une preuve d’intelligence, c’est le mode d’action des petits mafieux qui rampent devant les gros en fermant leur gueule et en tabassant le petit commerçant qui ne veut pas ‘cotiser’. Aucune de ses mesures ,n’est digne d’un chef d’état qui se soucie de l’avenir de son pays et de ses habitants. Il vend à la découpe son tissus industriel, lamine les pme et tpe qui sont les plus gros employeurs et les plus gros contributeurs aux impôts et donne pour des poignées de cerises nos secteurs stratégiques hautement qualifiés. Cet abrutis pensent qu’il faut des champions nationaux pour l’international et comme ils ne contribuent pas au budget de l’état, on va supprimer toutes les prestations sociales, la sécu (qui ne sert qu’à filer de l’argent aux labos), les retraites (qui ne servent maintenant qu’à filer de l’argent aux gros fonds internationaux – même pas français – les mêmes copains) et dans son délire de sociopathes, les gens qui ne sont rien peuvent crever (puisqu’ils ne sont rien et donc on peut vacciner à tour de bras sans recul) (mais aucun politique n’est vacciné, étonnant !) il y aura toujours assez de psychopathes déguisés en flic pour mutiler ceux qui se rebellent.

          Désolé, pour moi ce n’est pas de l’intelligence, mais la bêtise d’un élève fin primaire jouant à un clone de sim city mal programmé; élève ayant quelques problèmes psy méritant pour le moins une thérapie avant que cela ne s’installe et que plus tard il ne descende dans la rue avec un flingue pour tirer au hasard.

        • Ces arguments autour de l' »intelligence » des uns ou des autres… ne peuvent plus être valides.

          Au début, oui.

          Mais cela fait exactement un an…

          La volonté obsessionnelle de poursuivre « quoi qu’il en coûte » la covidémence est le signe non pas d’un manque d’intelligence… mais d’une entreprise criminelle, coordonnée et globale.

          La propagande se déroule sous nos yeux, et n’a pas baissé en intensité : les morts, ensuite les cas, et maintenant les « variants » et ce malgré les vaccins (ou à cause), etc.

          A chaque fois, l’objectif EVIDENT est de continuer, d’appuyer, de poursuivre la destruction.

          C’est valable en France, mais également dans tous les autres pays.

        • Il ne faut pas confondre intelligence et malveillance.

          ils sont malveillant.

    • voila le genre de vidéos que facebook et youtube censurent apres quelques jours , probablement à la demande du gouvernement ou d une officine spécialisée qui lutte contre la libre expression des médecins.

        • hélas vient d’apprendre que Odyssée appartient a Google!!!

      • Merci Pierre RAYNAUD

        à Christian CAMUS
        Il y a un moyen de conserver ces vidéos qui passe sur Youtube, c’est de les enregistrer sur votre PC ou sur un support externe. J’ai une clé USB spécialement réservée à toutes ces vidéos, ces témoignages

    • On peut saluer toute initiative qui va à l’encontre de la dictature sanitaire qui règne en France, mais on peut aussi se poser des questions.

      Comment ce fait-il qu’il n’y a pas parmi les porte-parole de comité scientifique indépendant d’épidémiologistes, de microbiologistes, de virologues, de bactériologistes, de généticiens, de pharmacologistes, de scientifiques issus d’institutions publiques ou privées, etc. où sont donc passés les Raoult, Perronne, etc. ?

      • Je vois au moins deux raisons:
        – ce comité émane du mouvement « Laissons les prescrire » initié par des médecins généralistes, ce n’est donc pas surprenant de retrouver dans ce comité une majorité de soignants de terrain, qui sont les mieux qualifiés pour partager les retours thérapeutiques obtenus en traitement précoce,
        – il y a sûrement beaucoup « d’épidémiologistes, de microbiologistes, de virologues, de bactériologistes, de généticiens, de pharmacologistes, de scientifiques issus d’institutions publiques ou privées » qui soutiennent ce mouvement mais, par peur de poursuites de l’ODM, préfèrent ne pas exprimer publiquement ce soutien

        • Excusez-moi, mais parmi ces spécialistes certains sont aussi des médecins hospitaliers, Raoult et Perronne pour ne pas les nommer, et qui plus est il semblerait qu’ils soient sortis de l’anonymat, non ?

          A force d’hésiter à s’engager et ce ne sont pas les prétextes qui manquent ou de céder à la peur, vous savez ce qui arrive ou comment cela finit, je n’en dirai pas plus, vous avez compris ce que je veux dire.

          Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est peu glorieux. Vous me direz, qu’il faudrait encore que le jeu en vaille la chandelle. Là en l’occurrence, il semblerait que c’est le cas, puisqu’il s’agit ni plus ni moins de savoir dans quel modèle de société nous voulons vivre ou pour être plus précis, plutôt dans lequel nous ne souhaitons pas vivre, puisque nous n’en sommes pas encore arrivés là.

          L’avènement des mal nommés réseaux sociaux à encourager une forme d’exhibition collective flatteuse (Facebook), et de paranoïa toute aussi collective avant l’heure, consistant à s’exprimer anonymement, ce que certains ont osé appeler un progrès de la démocratie et de la liberté d’expression, alors que c’était exactement l’inverse qui était en train de se produire.

          Personnellement j’ai toujours exprimé ce que je pensais, ce qui m’a valu bien des déboires que je ne regrette pas, ne supportant pas d’être humilié ou qu’on me manque de respect ou qu’on empiète sur ma liberté, et dans les 45 boîtes dans lesquels j’ai travaillé, cela m’a valu de me faire virer une douzaine de fois, ce qui explique en grande partie pourquoi à un moment donné j’ai dû m’exiler en Inde.

          Vivre tout simplement dans cette société (en France ou ailleurs) implique d’accepter certains compromis, qui pour ainsi dire nous sont imposés, mais rien ne nous oblige à nous compromettre en nous y complaisant quand on peut faire autrement, ce qui est le cas de la plupart de nos contemporains, hélas !

    • Je dirais qu’un certain verni lorsque l’on vient de milieux sociaux privilégiés, de la mémoire, une certaine aisance à l’oral, de la culture peuvent faire illusion. Il est plus difficile de réussir médecine que de faire l’ENA, réveillez-vous ! Sans compter que Macron a raté 3 fois Normal Sup et 2 fois l’ENA. Notre malheur est que ce jeune homme n’a pas réussi en khâgne BL… Toute sa com’ était basée sur sa surdouance supposée, histoire de faire passer un parcours chaotique au plan intellectuel et affectif. Cachant une ambition sans faille de privilégier les intérêts privés sur l’intérêt public… Cl. T.

  15. Il circule un leak sur le vaccin, je ne puis dire s’il est intéressant, je n’ai pas eu le temps encore de tout lire, et je dois avouer que certains terme anglais technique me passe au dessus de la tête…

    il n’y a pas les données brutes ! Mais je pense que certains sachant bien intentionnées devraient y jeter un œil, histoire de savoir une fois pour toutes si c’est juste du papelard ou s’il y a des choses intréressantes

    • Avec ces gens-là, rien n’est scientifiquement prouvé. A part pour le Redemsivir (hum…) et pour les vaccins, dont on nous dit déjà qu’au fond, eh bien, heu… ils ne changeront pas grand-chose.
      A ce sujet, une petite parabole sur les études randomisées.
      Trois cent patients ont mal à la tête. On donne du paracétamol à une moitié et de l’eau sucrée à l’autre. Le lendemain, au réveil, tous les patients sont guéris (à part, dans chaque groupe un ou deux migraineux). Conclusion : le paracétamol n’a aucun effet sur les maux de tête.
      Deuxième étude, mais au réveil, les migraineux, par hasard, se retrouvent tous dans le groupe paracétamol. Conclusion: l’eau sucrée est plus efficace que le paracétamol contre les maux de tête.
      C’est exactement ça qu’on nous vend, en plus subtil – et encore.

    • Cela pourrait faire sourire si ce n’était tragique.
      Pour suivre l’AFP, les médecins et scientifiques Indiens et d’autres pays sont des idiots (pas de la bonne science), les médecins qui ont témoigné sous serment devant la comission du sénat américain sont des menteurs (et Dieu sait si le mensonge est un crime là bas), etc … seule l’AFT détient la vraie science … mais au fait, ont ils déjà soigné ou sauvé quelqu’un ?

    • la methode consiste a consulter quelque experts , et de ce quils ont dit ne publier que ce qui confirme la these de l AFP ( qui correspond habituellement a celle du gouvernement francais ). L afp, liberation, le monde, entre autres manipulateurs, ont systematiquement dénigré tous les traitements anti covid (sauf les plus chers et les plus douteux)

    • Merci pour cet article, très illustratif des structures rhétoriques et méthodes permettant de donner une connotation positive ou négative. Juste un exemple: Mme Wonner n’est présentée que comme députée. Sa qualité de médecin n’est pas précisée alors qu’elle apporte un éclairage pertinent. Surement pour réduire le nombre de caractères – les pages web étant tellement limitées…

      • Pourriez-vous, chers médecins, m’éclairer : dans les essais Discovery (et Recovery) les trois molécules / médicaments étaient : hydroxychloroquine, Remdésivir, Kaletra, Kaletra + interférons. Or il s’agit de 3 médicaments « repositionnés, puisque ce sont des antiviraux ou antipaludéens qui doivent être administrés tous trois en phase précoce, dans la fenêtre des quatre premiers jours symptomatiques, pour plus d’efficacité, non ? Donc aucun des trois ne pouvait marcher sur patients aggravés hospitalisés ou en réanimation ? On peut randomiser en double aveugle sur des hypothèses absurdes, non ? Ce raisonnement est-il juste ? Cl. T

  16. https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/120121/dans-la-course-aux-vaccins-covid-avons-nous-aggrave-les-choses
    https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/110121/mort-d-un-medecin-pfizer-ne-croit-pas-que-son-vaccin-soit-en-cause
    2 contributions aux blogs de Mediapart . Je suis bien malheureusement d’accord avec la conclusion du second:
    Pour ce qui est de la prévention classique, la régression est En marche : les employés auto-diagnostiqués covid signeront eux-mêmes leurs arrêts de travail. Cette version 2021 de l’antienne « Restez chez vous » accentuera l’éloignement des médecins traitants, peut-être encore trop nombreux à prescrire l’Azithromycine + Vitamines + Zinc (+ C3G), ou l’Ivermectine + Quercetine + Zinc, boudée par les autorités de santé américaines malgré les alertes de pointures comme le Dr Pierre Kory.

    • Suite. On peut lire dans le papier suivant que les 5 premiers patients sur sol français traités avec du Remdésivir présentaient des problèmes : « Case report study of the first five COVID-19 patients treated with remdesivir in France » https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7326458/.
      Yazdanpanah devait se douter dès les premiers jours que ce médicament ne serait pas le bon candidat. Comment exploiter cette information pour dénoncer cette aberration ? Cl. T.

  17. Il ne faudrait pas que les multiples polémiques sur les vaccins (efficaces ou pas, dangereux ou pas) conduisent à masquer ce qui devrait être l’objectif primordial de la recherche : apprendre à SOIGNER la covid19.

    • Soigner la covid 19, il va y avoir du travail de soins clandestins pendant un moment ! Sans parler des frequentes lourdes sequelles qui durent.
      Car, le temps que l’on vaccine les 50% de la population volontaire…
      L’efficacité sur les personnes agées, la durée de protection, les rebellions diverses accelerant la propagation, les nouvelles souches etc.
      L’Ivermectine comme tout autre traitement precoce interdit, dénigrée, si brutalement que c’est bien suspect, surtout avec la volonté d’absence de toute grande etude ! Les nombreux retours empiriques du terrain dessinent un tout autre tableau.
      https://factuel.afp.com/lefficacite-de-livermectine-contre-le-covid-nest-pas-scientifiquement-demontree

      • Où l’on retrouve une fois de plus la référence unique (pour les journalistes) en matière d’évaluation des données scientifiques, le team que le monde entier nous envie : les lyonnais de metaevidence ainsi que la sfpt. Hors gilead point de salut, tout est biaisé disent-ils! A noter que l’argumentation s’appuie aussi sur le retrait d’une étude… de Mandeep Mehra !
        Il est partout dans les mauvais coups celui-là.

    • il faut rappeler qu en france il est interdit aux medecins de prescrire autre chose que le paracetamol – c est ainsi qu on rempli les hopitaux

    • Ce ne sont ni des vaccins ni des thérapies , termes erronés,Ils innoculent des virus vivants actifs ,des nanoparticules de métaux ,des antibio à gogo contenus dans ce mélange tueur , des ogm mangés par les porcs contenus dans ces pipettes qui vont engendrés des cancers ,fulgurants,des sp , des virus mutants contagieux , car ils font baisser l’immunité , il faut 5 semaines pour que les symptômes apparaissent , ça va être un désastre , le terme vaccin ne peux leur être attribue à ces Pipettes toxiques ,et il est attaqué aux Usa par nombre de cabinets avocats par Fondation Kennedy ,la FDA donne la définition vaccin et Modernaqui fabrique les protocoles pour cancer ne fait pas de vaccins C’est hallucinant , Ce qui se passe est gravissime , ces pauvres gens menés à l’abattoir ……

    • à H.C.
      On SAIT soigner. Mais nos dirigeants ne VEULENT PAS soigner car il faut
      1) vendre les vaccins
      2) peut-être préparer le passage à une société de type totalitaire où les gens ne feront que ce qui sera autorisé – et les autorisations se réduiront au fil du temps comme peau de chagrin. Si quelqu’un me dit que je suis complotiste, eh bien tant pis. On verra à qui l’avenir donnera raison (et tudieu, j’espère bien que ce ne sera pas à moi… Remarquez mon « peut-être » plein d’espoir du début…)

  18. La machine à fabriquer le consentement semble sérieusement s’enrayer. On se console comme on peut.

    Ce que j’observe aussi, c’est qu’il y a de plus en plus de philosophes, sociologues, médecins et intellectuels divers qui évoquent un régime totalitaire, alors qu’au départ ils étaient plutôt modérés. A suivre.

    – Brigitte Bourguignon : « 20 % du personnel en Ehpad acceptent la vaccination » – Publicsenat.fr 12 janvier 2020

    Invitée de la matinale de Public Sénat, « Bonjour chez vous », la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, estime que ce chiffre n’est pas « suffisant ». Publicsenat.fr 12 janvier 2020

    Je crois me souvenir que seulement 36% du personnel hospitalier se faisaient vacciner contre la grippe, soit qu’ils ne se sentaient pas concernés, soit qu’ils estimaient que c’était inutile. Je crois qu’en dehors d’un ou deux vaccins que des médecins bien intentionnés et désintéressés nous proposeraient, tous les autres sont inutiles.

    Dans le moteur de recherche de Google j’ai tapé « BCG vaccin », le vaccin auquel j’avais eu le droit quand j’étais gosse, dans la rubrique « Autres questions posées », on en trouve à foison, renouvelables à vie pour certains, cela va de soi : Diphtérie*, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B, Zona en prime pour les plus vieux qui ont entre 65 et 74 ans, pourquoi pas 63 et 78, hein, c’est du grand n’importe quoi, ils veulent nous piquer jusqu’à ce qu’on crève !

    Cela doit faire 50 ans que je m’en passe et je me demande comment j’ai bien pu survivre en m’en passant. Voilà comment on devient un miraculé, sauf que le miracle pourrait se transformer rapidement en malédiction pour les emporter avant nous !

    Hommage à tous ceux et celles qui se manifestent dans ce blog et qui font souffler un vent de liberté. Ce sont eux qui incarnent la continuité de la civilisation humaine, et non ceux qui nous gouvernent ou qui détiennent tous les pouvoirs, ce sont des imposteurs et des usurpateurs, ils doivent céder la place…

  19. Bonjour,
    Je vous lis depuis plusieurs mois et vous remercie infiniment du travail que vous faites, vraiment incroyablement éclairant et utile. N’étant pas scientifique, je ne sais que penser de l’affirmation, qu’on lit partout actuellement, selon laquelle le variant anglais serait 50 à 70% plus contagieux, sans que personne ne dise jamais à quoi on le compare. Pour moi, le narratif officiel serait donc que, depuis fin 2019, on n’aurait eu qu’une seule version du virus en circulation, de contagiosité et de sévérité identique, ce qui paraît totalement absurde et a été contredit par D. Raoult notamment à plusieurs reprises. Je serais donc curieuse d’avoir votre avis sur cette affirmation, ainsi que celui de vos commentateurs avisés.

    • Je ne suis pas médecin, à mon avis tout cela est de la propagande, c’est bidon. C’est fait uniquement pour alimenter le climat de psychose collective.

      Si on prenait le virus de la grippe, je parierais qu’il mute toute l’année et pas qu’une fois, c’est ce coup-là qu’ils font avec un autre virus, fastoche.Ce sont eux les négationnistes, parce qu’ils ne peuvent pas l’avouer ! C’est comme cela qu’on les torche aussi !

      Cela vous rassure ? Non mais, ils ne nous appellent pas rassuristes pour des prunes ces constipés ! Sinon, ils en ont d’autres en réserve, elle est inépuisable :

      Coronavirus: L’OMS informée d’un nouveau variant par le Japon – Reuters 11 janvier 2021

      Ils nous ont fait le coup de l’absence de traitement, du masque, du test PCR et des cas, du confinement, du couvre-feu, de la distanciation sociale, du traçage, donc maintenant on a le droit au coup du mutant, en espérant qu’on le devienne aussi en adhérant à leur idéologie criminelle. Mais là je crois qu’ils commettent une grave erreur, car si en manipulant les émotions de la population, celle-ci s’aperçoit qu’elle devient dépressive ou développe des pulsions de mort, elle peut très bien les retourner contre les manipulateurs et se libérer de sa peur ou de ses angoisses en renouant ou en se tournant vers la raison, qui sait, elle n’est jamais morte, elle existe toujours quelque part, dans ce blog par exemple.

      Après tout, ce serait tout bonnement notre instinct de survie qui se rappellerait à leur bon souvenir, et au nôtre dans bien des cas, car l’homme s’est forcément laissé aller au-delà de la déraison pour qu’un tel régime totalitaire puisse exister. S’il commande à la population de se révolter, qui s’en plaindrait franchement. Il arrive toujours un moment où l’instinct de survie reprend le dessus, sinon la civilisation humaine aurait déjà disparu. C’est rassurant, non ?

  20. Il est recommandé une contraception les deux mois qui suivent la deuxième dose. Ce n’est pas une fake news mais Pfizer qui l’écrit.
    Pour un vaccin contre un virus respiratoire, étonnant non?

  21. Tous ces ergotages lancés et entretenus par la propagande, sur la contagiosité des bien-portants, le nombre et l’espacement des injections « vaccinales », l’apparition de terrriiibles nouveaux variants provenant peut-être même de la perfide Albion (on remarque le ressort psychologique à l’usage des incorrigibles Français…), plaisent bien entendu à tous les passionnés de médecine, ils peuvent en parler des soirées entières avec ferveur en échangeant études, papiers, saillies d’untel et autre professeur de médecine. C’est tout à fait compréhensible et sain. Cependant, tout le monde a bien compris depuis le 16 mars dernier que cette épidémie de coronavirus pue l’arnaque à de nombreux points de vue. Pendant que la population imprudente se dirige, avec tout de même une sourde inquiétude, vers les douches, et qu’on chinoise sur la température de l’eau, trop froide, trop chaude, pas assez tiède, ou la couleur des murs, peut-être aurait-il fallu ne pas oublier la grande enseigne sous laquelle nous tous sommes passés à notre arrivée dans le camp. Pour rappel à ceux qui ne l’auraient pas vue, il y était écrit: « WEF ». World Economic Forum. Chers amis, les vaccins ne sont pas des vaccins pas plus que les douches n’étaient des douches. Révoltez-vous.

  22. Les dessous de l’ATU du remdesivir dévoilés par France soir grâce à l’action de citoyens (dont viruswar) ! Excellent ! Jérôme Salomon bientôt Directeur des bidouilles à l’OMS ???

    • la thérapie génique « sans danger »

      l’académie de médecine explique un autre danger concernant l’espacement entre les 2 doses de vaccins !
      l’espacement trop long avec la 1ere dose, le patient est sans anticorps face à l’épidémie !!!

      or nous sommes en janvier au plus fort risque d’attraper un rhum, une grippe ou un coronavirus !
      ( les rhums et les grippes ayant disparu grace aux masques mais le covid est plus coriace !!)
      cela veut dire que les personnes vaccinées sont laissées sans défense face à n’importe quel virus !

      « Mais Yves Buisson souligne qu’il y a « un problème » sur la période entre la première et la deuxième infection. « Pendant cette période, l’immunité est en train de se constituer. Au bout de quinze jours, trois semaines, apparaissent les anticorps. Ce délai entre les deux injections est un délai où les personnes sont très faiblement immunisées. » En période de pandémie, « le risque d’être infecté pendant cette période qui sépare les deux injections est un risque élevé et l’infection survenant pendant cette période peut se révéler dommageable », alerte le scientifique. »

      Quel aveu !
      alors que la propagande à tous vents proclame le vaccin (thérapie génique) sans danger !!

      réévaluation des bénéfices/risques ?? qui va en parler dans les médias?

        • le mieux n’est il pas d’aider le corps à faire face naturellement ?
          Avis de médecin demandé : l’immunité naturelle est elle de meilleure qualité que l’immunité vaccinale ?

      • Moi je veux bien attraper un rhum !
        Blague à part, on sait depuis toujours qu’il faut respecter le délai entre les doses, le primo-vaccin et le rappel. C’est ce que mon véto dit depuis toujours pour les chats. C’est ce qu’on dit depuis toujours pour les humains aussi. Et tout d’un coup, voilà t’y pas que ça change…
        On nous prend vraiment pour des billes. Quitte à mourir un jour, comme tout le monde, je préfère crever naturellement qu’à cause d’une thérapie génique mal foutue et mal appliquée aux effets secondaires à long terme inconnus. Sans compter qu’on nous serine que ça protège peu, on reste contagieux et ça n’empêche pas l’épidémie de se répandre. J’aimerais alors savoir à quoi ça va servir, ce truc, à part remplir les poches des labos…

      • Vous dites que les infections respiratoires ont fortement grâce aux masques, je serais moins affirmatifs que vous, le masque a peut-être contribué un tout petit peu, mais c’est surtout l’hygiène des mains qui permet cette baisse importante.

        • c’est ironique 🙂
          quand les gouvernants se moquent de nous !
          les masques stoppent la grippe saisonnière mais pas le covid !

        • ma femme étant directrice d’école ne peut pas s’exprimer (devoir de réserve … que devraient respecter d’autres fonctionnaires) :
          – avant la Toussaint, pas de masques, lavage des mains, pas de malades en élémentaire dans son école et dans tout Paris (dixit le directeur d’Académie … un complotiste peut-être)
          – depuis le retour de la Toussaint, masques et toujours lavage des mains, il ne se passe toujours rien dans son école. Je ne sais pas pour Paris.
          – par contre l’an dernier en décembre et janvier, en permanence 4 à 5 élèves malades pour au moins une semaine, elle n’avait jamais vu ça sur une aussi longue période. J’ai interrogé une collègue, son fils, même chose, elle pensait qu’il simulait tant c’était inhabituel. Il s’est passé quelque chose à cette période, un épisode de grippe ?

      • L’article du Vidal peut être lu aussi de la façon suivante , qui montre que cela a été pris en compte, et que depuis 2 mois , on est un peu rassurés :
        01 2021 Vaccins contre la COVID-19 _ doit-on s’inquiéter du risque de maladie aggravée chez les personnes vaccinées ?
        Par Stéphane KORSIA-MEFFRE – Date de publication : 03 Novembre 2020 ……©vidal.fr

        ……
        Dans le contexte des vaccins contre le SRAS étudiés en modèle animal, certaines études ont semblé indiquer que la réaction immunitaire vis-à-vis de la protéine N (nucléoprotéine) du virus était plus encline à provoquer l’apparition d’anticorps facilitants que celle vis-à-vis de sa protéine S (spike). Néanmoins, ceux-ci sont parfois apparus à la suite de l’administration de vaccins utilisant la protéine S entière comme épitope immunogène.
        Il est intéressant de remarquer que cela ne semble pas être le cas lorsque seul le RBD (receptor-binding domain de la protéine S) est utilisé comme épitope.

        En conclusion, si le risque de maladie aggravée associée à la vaccination (VAED) existe bel et bien dans la COVID-19 (comme en témoignent les travaux sur les vaccins contre le SRAS et la PIF, par exemple), ce risque a été pris en compte par les agences de régulation et intégré dans les prérequis à une commercialisation.
        Néanmoins, les mesures de surveillance qui seront mises en place se heurteront à la difficulté de caractériser la VAED de manière objective et le manque de marqueurs spécifiques (en lien avec la multiplicité des mécanismes et le manque de connaissances fines à leur sujet).
        Si les vaccins en évaluation contre la COVID-19 se révèlent efficaces, la prévention de la VAED reposera, non seulement sur un suivi attentif après commercialisation, mais également sur des mesures visant à s’assurer que les taux d’anticorps neutralisants obtenus restent suffisamment élevés chez toutes les personnes vaccinées, en particulier les sujets âgés, ce qui peut nécessiter un calendrier de rappels fréquents.
        Si, comme cela est probable, l’infection à SARS-CoV-2 devient endémique, cette précaution sera essentielle à respecter, sauf à voir apparaître des bouffées épidémiques de formes sévères chez des personnes vaccinées, mal protégées par leur immunité humorale et cellulaire.
        Merci à Mohamed Ouizougun-Oubari, virologiste travaillant sur les nucléoprotéines, pour sa relecture attentive. 03 11 2020

        • On aura , je pense , toujours besoins des traitements ..et des vaccins … pour s’en sortir .. progressivement..

  23. Bonsoir à tous,merci pour vos interventions pertinentes; par hasard, j’entendais cet après midi que la présidente de la haute autorité de santé déclarait sur france info: »…les asymptomatiques, vous le savez, sont contagieux… » Quid de l’énorme étude chinoise sur 10 millions d’habitants?
    tenez bon!

    • Ça a été debunké par les journalistes cette étude chinoise :
      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/06/covid-19-pas-contagieux-les-asymptomatiques-gare-a-une-etude-sur-10-millions-d-habitants-mal-interpretee_6065361_4355770.html

      Les asymptomatiques sont très dangereux, le risque de contagion est compris entre 0.3% et 0.7% selon Nature, TheLancet, ACPJournals, le BMJ et JAMANetwork.
      https://cv19.fr/2021/01/12/nouvelle-etude-les-personnes-asymptomatiques-sont-moins-susceptibles-de-propager-le-coronavirus-que-les-personnes-symptomatiques/

      Sauf qu’après on va vous parler de cas pré-symptomatiques, et oui, c’est entre symptomatiques et asymptomatiques, et ça on a pas trop de données, on sait pas trop, donc mieux vaut rester prudent.

      • Suis-je malhonnête, voici l’étude publiée dans Nature démontrant que les cas présymptomatiques sont responsables de 44% des infections dans les foyers : https://www.nature.com/articles/s41591-020-0869-5

        « We observed the highest viral load in throat swabs at the time of symptom onset, and inferred that infectiousness peaked on or before symptom onset. »

        Donc la charge virale est au plus haut au début de la maladie, donc quand on est le plus malade, mais il y a le plus d’infections pendant la période presymptomatique, quand la charge virale est plus basse.
        Considérons que c’est par ce que les gens s’isolent quand ils sont malade.

        Le problème majeur avec cette étude, et l’idée de patients présymptomatique qui contamineraient les membres du foyer, c’est que les mêmes membres du foyer pourraient avoir contracté le virus en même temps mais développer les symptômes à différents intervalles, ou l’attraper autrement entre temps, tout cela est très hypothétique, cela semble arguer que le traçage des contacts permettrait de mieux comprendre les mécanismes en jeu, mais qu’en est-il vraiment ?
        On voit des grandes différences d’écarts dans leur étude entre primo infecté et cas secondaire, et des cas secondaires infectés avant les cas primaires (?) : https://www.nature.com/articles/s41591-020-0869-5/figures/1

        J’avoue que je ne comprends pas tout, si quelqu’un a un avis là dessus.

        • On entend tout et n’importe quoi sur cette contamination. Cela veut dire qu’après 1 an, personne ne sait rien sur ce sujet.

        • On ne sait rien, oui, et tester les mécanismes de transmission sur des sujets humains est un problème éthique, et qu’est ce que cela prouverait ? Sûrement qu’on ne sait toujours rien.
          Faut il être confus pour autant.

      • c est importance de la charge virale qui fait qu on est ou non contagieux –
        pour la majorite des cas la charge part de 0 le jour de l infection, puis elle croit rapidement jusqu aux premiers symptome ( jour 3 ou 4 )
        ensuite elle augmente encore, puis elle diminue fortement sous l effet de la reaction immunitaire. (jours 6 à 8 )
        la plupart de gens sont alors guéris, mais certains enchainent une phase immunitaire qui peut les conduire à l hopital. parmi ceux qui connaissent cette phase (avec manque d oxygène), la majorité n a plus de virus (c est pourquoi remdesivir ne sert a rien ) – alors que la minorité continue de présenter une charge virale persistante apres 10 jours (et donc une contagiosité)
        = le mot « asymptomatique » designerait une personne ayant une charge virale élevés avec absence de symtomes : cela correspond aux 3 premiers jours de l’infection . Donc la contagion asymptomatique peut durer de l ordre de 3 jours. Et cela dépend si la charge virale est relativement faible (peu de contagion) ou élevée (fort « shedding » ).

      • Le pré symptomatique n’est pas entre l’asymptomatique et le symptomatique, il est à rattacher au symptomatique puisqu’il s’agit de la première phase de la maladie qui dure en général quelques heures, ce qui explique qu’il est très contagieux car avec une charge virale importante.
        L’asymptomatique est porteur d’une charge virale faible et pour des raisons x ne développera jamais de symptômes, pour moi c’est ce que l’on appelle un porteur sain, ce n’est donc pas la phase avant le pré symptomatique, contrairement à ce qu’écrit le Monde.

  24. J. Salomon devra rendre des comptes tôt ou tard :
    « En conclusion, dès le 8 mai 2020, les autorités savaient que le remdesivir affectait le foie de manière importante. L’ANSM a quand même délivré une autorisation temporaire d’utilisation alors qu’elle avait remarqué que les effets indésirables touchaient aussi les patients sains sans Covid19. Jérôme Salomon a donc insisté auprès du HCSP pour avoir son avis. Reste à savoir s’il a insisté auprès de l’ANSM pour qu’elle délivre l’ATUc. »

    https://www.francesoir.fr/societe-sante/jerome-salomon-t-il-outrepasse-ses-prerogatives-dans-lapprobation-du-remdesivir

  25. le Pr Raoult se contente de poser l’hypothèse anglaise que le variant anglais est une combinaison avec le remdésivir dans sa vidéo hebdomadaire !

    mais il n’oublie pas de rappeler que la mutation est faite au niveau de la protéine Spike l’endroit où intervient la thérapie génique de Pfizer (sans vouloir développer pour l’instant le sujet ..)
    extrait 2minutes
    https://twitter.com/i/status/1348660626797834240

    la mise en garde de ce microbiologiste spécialiste des vaccins (15 ans d’expérience) nous met en garde justement sur le risque des « vacccins » dits arn de créer des anticorps contre cette protéine Spike et de ces conséquences éventuelles!
    https://youtu.be/nbEUhxZzQ0k

    sommes nous devant le fait accompli ?

    • Ce variant est majoritairement asymptomatique, une souche de fond, pour moi ce n’est qu’un vrombissement médiatique, pendant l’épidémie du SIDA on nous avait aussi parlé d’un nouveau variant très dangereux avec le VIH-2.
      https://cv19.fr/2021/01/12/le-vih-avait-aussi-un-nouveau-variant/

      « Tous les virus évoluent naturellement vers des souches plus transmissibles, mais qui ne provoquent pas ou peu de maladie. Un tiers des exemples détectés de cette souche se trouvent dans l’Essex, un tiers à Londres et un tiers ailleurs au Royaume-Uni. Cela ne correspond pas à une nouvelle souche présentant un avantage de transmission massif, qui apparaît en un endroit (comme l’Essex) et se propage à partir de là. »
      https://cv19.fr/2020/12/20/selon-les-donnees-la-nouvelle-variante-anglaise-du-covid-est-moins-mortelle/

      • en 2021 les media travaillent ensemble et pour une meme cause. Si ils ont fait le buzz au sujet du variant, c est parce que les gens n avaient pas assez peur = ils se rendaient compte qu on n attrape pas facilement le virus, et que pour la plupart, ce n est pas grave -afin de relancer la peur , on monte le variant en épingle. les media ont un rôle dans la psychologie des masses – disons le mmot , la manipulation.

  26. reportage récurrent sur le covid en Suède hier soir sur France 2
    c’est l’horreur absolue ,genre « on entasse les cadavres  »
    je tape dans Google  » covid mortalité suede » , je vois 9433 deces pour 10 millions d’habitants soit moins de 1 pour 1000
    je tape « covid mortalité France »
    résultat : 68 000 décès pour 67 millions d’habitants soit plus de 1 pour 1000
    Bizarre..
    Quand c’est flou y’a un loup !!!

    • suede : en decembre il y avait en moyenne 60 morts par jour
      en janvier environ 20 par jours

      • J y vis et je ne vois pas les cadavres dans les rues !
        C est vrai qu Ils ont eu beaucoup de positifs avant les fêtes .. en même beaucoup se faisaient tester pour savoir si ils pouvaient se voir en famille …
        Depuis fin Décembre Il y a plus de restrictions : masques aux heures de pointes obligatoire ou fortement recommandé de 7:00 à 9:00 et 16:00 à 18:00 .. mais beaucoup de train se sont vidés .. les suédois marchent beaucoup !
        Ils ont fermer les salles de sports publics mais pas les privés .. mais les suédois font toujours beaucoup de sport en extérieur par grand froid , neige et parfois quand il pleut
        Les restau ferment maintenant à 20 :00 ce qui n empêchent pas les suédois d y aller car ce sont des mange tôt : 17:30 …
        On sent une pression politique de l Europe .. mais ça c est mon opinion !

        • Il y a une guerre médiatique menée contre la Suède, depuis plusieurs mois.
          S’il est difficile d’expliquer ce genre de phénomène – l’écho médiatique naturel, renforcé par le biais de confirmation des journalistes, ravis de « prouver » que la pensée dominante (celle qu’ils communiquent) a raison, il est généralement admis que la bêtise l’emporte souvent sur la malveillance.
          En l’occurrence, cela fait plusieurs semaines que je suis le nombre de morts par habitants en Suède, en France et au Danemark (au plus simple : https://news.google.com/covid19/map?hl=fr&mid=%2Fm%2F0f8l9c&gl=FR&ceid=FR%3Afr, navigation dans plusieurs pays).
          La Suède a toujours fait mieux que la France (mon biais: je cumule les périodes mars-juin et octobre-décembre), et le Danemark que la Suède, avec un écart plus important.
          Si la Suède avait suivi exactement la politique danoise (en escomptatn que les mêmes causes produisent les mêmes effets dans des pays aussi proches), 6000 morts auraient pu être évités (auraient pu, car vu l’age médian, il est possible que ces gens soient morts cette année quoiqu’il en soit). 6000 morts avec un âge médian à 84 ans contre un confinement dont on mesure mal l’impact de santé publique, mais qui est un tsunami économique et social (qui de fait amoindrira les ressources financières du système de santé), la décision suédoise apparait plus juste et plus courageuse.

        • Je me suis livré aussi à cet exercice ce weekend :
          France : jusqu’au 31/08 : 469 morts/Million, depuis le 1/09 : 545 morts/M. Total 1014 morts/M
          Suuède : jusqu’au 31/08 : 572 morts/M, depuis le 1/09 : 339 morts/M. Total 911 morts/M
          Les journalistes sont soit fachés avec les chiffres, soit malhonnêtes.
          source : http://www.worldometers.info

        • La France et d autres critiquent la Suède mais je ne vois pas la Suède critiquer la France pour sa mauvaise gestion etc …

  27. Concernant la prescription d’Ivermectine dans le Covid, nul doute qu’en haut lieu (CNAM) on doit commencer à surveiller attentivement « l’épidémie de Gale » voire de filariose ou d’anguillulose (humour) et demander éventuellement des comptes aux prescripteurs car dans ces indications la spécialité est remboursable.
    Pour avoir la paix et ne pas faire le jeu des détracteurs pensez, chers confrères, à apposer sur vos ordonnances la mention NR (non remboursable) et prévenir vos patients.
    A mon avis aucun ne sera opposé à débourser un peu plus de 13 € de sa poche.
    Pour la Doxycycline et l’Azithromycine les indications étant plus larges pas d’inquiétude apparente sur d’éventuels contrôles….encore que !

  28. Sur le mutant anglais, dans la dernière vidéo de l’IHU, Raoult évoque l’hypothèse selon laquelle ce mutant serait dû à l’utilisation du redemsivir… Je le le connais pas personnellement, mais pour avoir tout écouté des vidéos de l’IHU, si il suspicionne, c’est qu’il a de bonnes raisons de suspicionner…
    Je ne sais pas si vous-même et vos lecteurs sont au courant de ceci : samedi 9 janvier 2021, dans un lieu tenu secret s’est filmée la première conférence des médecins français libres intitulée : « Coordination pour une santé libre de médecins et des collectifs médicaux soignants et scientifique ». Les intervenants ont annoncé constituer un nouveau conseil scientifique citoyen pour réinformer les Français avec toutes les données médicales et scientifiques disponibles.
    Magazine Nexus 11 janv. 2021
    (partie 1) https://www.youtube.com/watch?v=R9ZfKQGTKMQ
    (partie 2) https://www.youtube.com/watch?v=qx76c8RWKuM
    (partie 3) https://www.youtube.com/watch?v=ulJ-SZD2beo
    Bon, You tube, ne tardez pas à regarder, beaucoup de choses disparaissent de Youtube

  29. Les conseils d’un vieux diable par C.S. Lewis, écho des politiques sombres
    «Un jeune diable:
    « Comment avez-vous envoyé tant d’âmes en enfer? »
    Le vieux diable:
    « Par peur! »
    Le jeune diable:
    – Bravo! Pourquoi avaient-ils peur? Guerre? Famine?
    Le vieux diable:
    – Non … Une maladie!
    Le jeune diable:
    « Ils ne sont pas tombés malades? » N’étaient-ils pas en train de mourir? N’y avait-il pas de remède?
    Le vieux diable:
    -… ils sont tombés malades. Décédés. Il existe un remède …
    Le jeune diable:
    – Je ne comprends pas …
    Le vieux diable:
    – Ils ont pensé à tort que la seule chose à garder à tout prix, c’est la VIE !!!
    Ils ne se sont pas embrassés … Ils ne se sont pas salués … Ils se sont éloignés l’un de l’autre! Ils ont abandonné tout contact humain … Tout ce qui est humain! Ils ont manqué d’argent. Ils ont perdu leur emploi. Mais ils ont choisi de craindre pour leur vie même s’ils n’avaient même plus de pain. Ils croyaient tout ce qu’ils entendaient, lisaient les journaux et croyaient aveuglément tout ce qu’ils lisaient. Ils ont abandonné leur liberté. Ils n’ont jamais quitté la maison. Ils ne sont allés nulle part. Ils n’ont pas rendu visite à des parents ou amis.
    Le monde est devenu un grand camp de concentration avec des prisonniers volontaires.
    Ils ont tout accepté !!! Juste pour survivre à un autre jour misérable …
    Ils n’ont pas vécu, ils sont morts tous les jours!
    C’était facile de prendre leurs âmes misérables … « 
    C. S. Lewis –
    Tactique du diable : Lettres d’un vétéran de la tentation à un novice
    – livre écrit en 1941

      • https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487988?sommaire=4487854#consulter-sommaire
        résultats de la surmortalité en France du 1/3/2020 au 28/12/2020
        france: 551253 contre 491798 en 2019 et 492678 en 2018
        dpt 13 18000 contre 15508 en 2019 et 15497 en 2018
        soit +2492 et +2503 pour 2.03 millions d’habitants
        dpt 75 16305 contre 13912 en 2019 et 1085 en 2018
        soit +2388 et +2219 pour 2.6 millions d’habitants
        est-ce que les accidents de trottinette expliquent la surmortalité des bouches du rhône.

        • Ce qui explique la sur mortalité c’est le refus d’appliquer le traitement Raoult.

        • l’obligation de ne pas soigner peut-être? même avec des antibios? restez chez vous prenez du doliprane et appelez le 15 si vous etouffez? faites la même chose avec une grippe, vous verrez. Ou n’importe quel autre probléme de santé. Seul alternative; l’hôpital, mais y’a pas de place.

        • Revoyez vos chiffres il n’y a pas 2,6 Millions d’habitants à Paris mais 2 148 171, ce qui rend déjà votre message douteux. Ensuite il y plus de 545 000 personnes de plus de 60 ans en dpt 13 contre seulement 486 000 à Paris ce qui rend les comparaisons de mortalité générale à l’avantage de Paris non significatives (sources INSEE 2020). Par contre sur le Covid à l’hôpital le dpt13 est toujours à 14% de mortalité contre 19% à Paris et cela malgré une population nettement plus âgée donc plus vulnérable. On attend toujours les explications de Martin Hirsch et les investigations des journalistes. On peut aussi se demander pourquoi l’Île de France cumule la moitié des morts de moins de 40 ans et aussi des moins de 60 ans sur le covid. (Sources : calculs basés sur le fichier hospitalier data.gouv du 11/01/2020)

  30. https://actu.orange.fr/monde/coronavirus-un-troisieme-variant-decouvert-au-japon-magic-CNT000001wjXUn.html
    C’est quand même étrange que ces variants soient apparus dans les pays où les vaccins à ADN ont été testés (Afr du Sud, GB et Brésil). Est-ce que si l’ARN ne peut modifier l’ADN sans transcriptase, et si l’ADN peut modifier l’ARN sans cet enzyme, cela peut-il créer des mutations ? Les coronavirus adorent mélanger leur matériel génétique (voir tous les mutants).

    • Tout nouveau variant démontre que seuls les traitements précoces permettraient de maitriser la maladie.
      Que faire pour qu’ils émergent et que M. Castex « en entende parler » ?
      Si à chaque mutation, il faut subir la panique des autorités en attendant le prochain couvre-feu …

      • Vivement qu’un variant (cela va arriver, immanquablement) sorte du cadre du vaccin, pour qu’on s’intéresse vraiment et sérieusement au traitement précoce. Argentine, 4 hôpitaux, 800 soignants au contact traités, 0 cas après 2,5 mois, 400 non traités, 236 cas. Qui peut honnêtement dire cela ne marche pas ?

        • Qui ? Macron, Castex, Véran, Delfraissy, Fontanet, Caumes, Lacombe, Khan, Costagliola, etc.
          Troisième confinement inutile en vue alors que la vie de centaine milliers de gens s’effondre dans l’indifférence quasi générale.
          Ce soir, j’ai la rage.

      • Peut être qu’envoyer un lien vers ce site a M.Castex ou l’un de ses nombreux conseillers aiderait?

    • Le vaccin d’Astrazeneca a aussi été testé au Japon. Il y en a donc eu pour tous les continents.

    • Une autre hypothèse est avancée dans un article de France Soir :

      « Dans l’article de National Geographic on peut donc lire que « certains chercheurs soupçonnent que les cas chroniques permettent au virus de se répliquer sur de longues périodes et que certaines nouvelles thérapies peuvent l’encourager à muter. » »

      parmi les traitements expérimentaux soupçonnés de favoriser l’apparition de mutants chez les cas chroniques :le plasma de patients covid guéris, le Remdisivir, les anticorps monoclonaux.

      https://www.francesoir.fr/societe-sante/pourquoi-de-nouvelles-variantes-de-coronavirus-sont-soudainement-apparues-au-royaume

  31. Bonjour Monsieur Maudrux. Pardon de vous déranger (surtout si le sujet a été évoqué dans les commentaires). Dans votre article sur l’Ivermectine, j’ai cru comprendre (peut-être à tort) que cette molécule était accessible aussi sans ordonnance. Est-ce le cas (Google me dit le contraire) ? Et si c’est le cas, seriez-vous assez gentil pour nous indiquer ici le nom sous lequel ce traitement se vend sans ordonnance ? Merci. Et merci pour votre travail, toujours passionnant.

    • C’est un médicament, cela m’étonnerait qu’il soit disponible sans ordonnance. Forme la plus fréquente : Stromectrol.

    • Le plus surréaliste : l’air terrifié du « journaliste » qui attend que ça passe …

      • le plus surréaliste c’est la réponse à côté de la plaque et le manque de réponse à la réponse, bref de débat. A aucun moment Fouché n’a exprimé d’opinion antivaxx, il a juste dit que sur ce cas on manquait de données objectives et qu’il ne fallait pas faire confiance aux labos qui corrompent à coup de millions et paient des réparations à 100aines de millions.

    • on aimerait tant voir un débat de qualité ! mais les représentants de l industrie (et ceux de l institution aussi) n ont habituellement rien à dire, et ça les limite à une rhétorique creuse et prévisible. il n y a donc aucun debat possible.

  32. Concretement pour la Nigelle (Nigella Sativa)
    Les deux etudes ici citées par le Dr Maudrux evoquent deux dosages.
    L’etude Pakistanaise concerne des malades covid19, cas de modérés à severes. 80 mg/kg/j de poudre de graines + 1g/kg/jour de miel
    Ce qui fait environ 5g de Nigelle /j + 50g de miel
    Ce dosage me semble fort, ok, pour un traitement de 10 jours environ.
    L’autre étude parle d’un dosage réputé safe de 2g/jour sur 12 semaines
    (notez les interactions sur Cytochrome P450 et autres)
    et pourrait etre experimenté avec 1g/j en complément prevention.
    Une cuillère à café rase de graines de « Cumin noir » en poudre = 2g

  33. en decembre le quotidien du medecin a lancé ce Débat
    Patients complotistes… comment faire face à leur scepticisme médical ?
    PUBLIÉ LE 23/12/2020
    les réactions des lecteurs sont instructives (encourageantes)

    • il disait aussi que le Remdesivir était le seul médicament à avoir fait la preuve de son efficacité, quand tout le monde savait déjà que c’était une grosse daube inefficace, toxique et très chère.

    • Et encore, le Pr Megarbane n’est pas le pire !
      Je ne me souviens pas de l’avoir entendu médire du Pr Raoult.
      De même c’est l’un des premiers du camp dit « non rassuriste » à avoir admis que la second épidémie était provoquée par un variant différent du virus du printemps.
      Mais évidemment on ne peut pas trop demander …. tout du mois pas tout de suite !

    • Le problème c est l écoute que l on veut bien leur donner !!
      Depuis Mars 2020 on voit des journalistes ou des intervenants ayant un bac moins 30 en médecine donner quotidiennement des leçons de médecine et de sciences à des professeurs ou des Dr en médecines qui ne ne partagent pas le message officiel ….
      Personnellement je zappe régulièrement suivant les interlocuteurs .. c est à dire de plus en plus souvent puisqu ils invitent toujours les mêmes .. et je ne m en porte pas plus mal ..

    • le problème est que les millions de personnes qui regardent les infos sur les chaines télévisées (contre le millier qui viendra peut etre sur le blog du Dr Maudrux) vont pour prendre pour argent comptant ces mensonges.
      le jour où vous allez rencontré ces personnes et leur parler des bienfaits de la vitamine D, vous serez étiqueté de complotistes !!

      réagissons contre la propagande !

      • Si au moins les chaînes publiques faisaient leur boulot ou avaient de vrais journalistes (ceux qui vont au fond des choses), cela pourrait faire pencher suffisamment la balance vers la prévention et les soins en phase précoce.
        Je ne suis pas médecin mais j’ai l’impression qu’il faille réinventer l’eau tiède : genre armer son corps pour faire face à une infection et soigner tôt pour augmenter les chances de guérison.
        Depuis le début je clame que c’est une crise intellectuelle et politique avant d’être une crise sanitaire. J’ai même utilisé le terme d’épidémie instagram (quoi de plus con qu’un selfie so 2010 ? une story instagram 2020, la vie par procuration)

      • les journalistes ont des comptes à rendre à leur direction de information
        qui ont également des comptes à rendre à ceux qui leu dictent ce qui est préférable de dire !

        les journalistes ont ils la liberté de s’exprimer ?
        et là ça devient politique !

    • OK il n’y a pas de traitement préventif ou au début des symptomes. Alors qu’est ce que ça peut leur faire de dire : prenez de la vitamine D (en période hivernale avec peu de soleil, ça ne fait pas de mal), du zinc, si vous y croyez ?
      On a bien remboursée et fait de la pub pour l’homéopathies depuis des décennies, je n’ai jamais entendu ces gens la dire
      : surtout n’en prenez pas , ça ne sert à rien.

      • Cher Cyril
        avez vous pris connaissances des précédents billets du blog du Dr Maudrux ?
        ils existent des traitements préventifs, et meme en prophylaxie très efficaces mais sont totalement ignorés des gouvernants depuis le début de cette crise!

        • Je me suis sans doute mal exprimé, je reprenais les affirmations de tous ces médecins qui prétendent qu’il n’y a pas de traitement, et qui veulent donc interdire même ce qui n’est pas dangereux. Personnellement, j’ai testé ma vitamine D, un peu faible, donc j’en prend + du zinc. Au pire ça ne fait pas de mal.

  34. https://mobile.twitter.com/CNEWS/status/1348521051081347077
    Cela est l’interview de Louis Fouché sur la matinale de Cnews, coupé au bout de 20 secondes… Ce lien ne vous mêle nulle part ? Normal il n’est resté visible que quelques minutes… Il n’est même plus possible de faire entendre une mise en garde argumentée sur le vaccin Pfizer, sur une chaîne relativement modérée…

  35. Concernant vos sources non bien sûr, vous n’allez pas les révéler et je ne le demande pas. Néanmoins, il est à noter que l’existence même de traitements de prise en charge précoce de la maladie n’est à ce jour nullement repris par nos « autorités compétentes ». Les Français ne seraient-ils pas soignés en fonction de leur position sociale dans le pays et plus inquiétant pour moi ce refus absolu d’essayer de soigner tout en s’appliquant à une caste de privilégié.es n’est-il pas le plus mauvais symbole ? Je renvoie par exemple à la réponse du PM Castex à la question de la députée Mme Wonner concernant la prise en charge précoce de la maladie : je ne vois pas de quoi vous voulez parler avait répondu le PM de la France !
    Concernant l’ivermectine, le Honduras en recommande l’utilisation de manière prophylactique :
    https://www.explica.co/honduras-recommends-the-use-of-medicine-to-combat-covid/
    Bien cordialement.

    • il ne faut pas voir de mauvaises intentions partout. Le ministre de la santé est surement plus approprié que le PM pour répondre à ce genre de questions.

    • Leur but n’est pas de soigner les patients mais de respecter les exigences des écolo-mondialo-gauchistes qui veulent réduire nos activités et la population pour « sauver la planète ».

  36. Si le Dr Andrews Hill, chargé d’effectuer une méta analyse sur l’Ivermectine, est le petit frère de l’épidémiologiste Catherine Hill, alors …. l’Ivermectine c’est pas pour demain !

  37. Suite de l’enquête de Reporterre sur les élevages intensifs de visons, cette fois-ci en Chine : vers une preuve pour le chainon manquant du Covid ? Une enquête impressionnante de rigueur qui honore le métier de journalistes.
    Liens suivants : Rappel et courts extraits de reportages de Cash Investigation sur les élevages horribles d’animaux à fourrure en Chine. Je n’ai pas retrouvé les replays complets, dommage. Peut-être qu’ils ne plaisaient pas à l’industrie du luxe, à LVMH et son patron Bernard Arnault qui en utilisent pour des milliards d’euros chaque année. Pourtant, ils ne pouvaient pas ne pas connaître es conditions d’élevage de ces malheureuses bêtes et les dangers sanitaires que celles-ci représentaient.
    Si cette piste s’avère exacte un jour, les décorations en fourrure des manteaux de luxe auront coûté des milliers de vie.
    Cl. T

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/travailler-avec-les-animaux/video-cash-investigation-a-remonte-une-filiere-de-la-fourrure-en-chine-et-filme-les-elevages-de-la-honte_2968863.html
    https://reporterre.net/Les-elevages-de-visons-en-Chine-a-l-origine-du-Covid-19-Les-indices-s-accumulent

    https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/travailler-avec-les-animaux/video-cash-investigation-une-lanceuse-dalerte-chinoise-temoigne-sur-les-terribles-conditions-delevage-des-animaux-a-fourrure_2968859.html

  38. Il est difficile de trouver des statistiques répondant aux questions clefs. Les statistiques officielles contiennent cependant des informations tout à fait rassurantes. En particulier la mortalité globale semble revenue à la normale et le taux de positifs parmi les personnes ayant été en contact avec un positif est en baisse (tout comme la mortalité attribuée au covid et l’occupation des services de réanimation). Si ce n’est pas de la progression de l’immunité collective cela y ressemble fort ! https://jcbwordpresscom.wordpress.com/2021/01/09/covid-19-point-au-9-1-2021/

  39. Quelqu’un sait-il si brigitte Art 227-27 du CP et macron ont reçu traitement ivermectine (ou quoi, HQ?) pour se remettre si rapidement de leur covid respectifs?

    • à ma connaissance il n y a eu aucun bulletin de santé, rien sur les symptomes, sur l oxygene, la temperatures, et encore moins sur le traitement = il est plus secret que poutine ! aussi secret que Xi ( c est le métier qui rentre ).

      • c un scoop !
        AZI pour le président
        et doliprane et dodo pour le peuple !

        pour le peuple NON il n’existe pas de traitement avéré !
        mais 1 vaccin arn fortement recommandé sinon c’est confinement à vie …

      • Bonjour,
        Si je peux me permettre, vous avez des éléments factuels pour avancer que le Président de la France et son épouse ont reçu de l’azithromycine pour traiter leur infection au covid-19.
        Bien cordialement.

        • Pensez-vous que je puisse les donner ? (NB : je parlais de Mme. Lui, je n’en sais strictement rien)

        • les médecins militaires sont ils soumis aux mêmes contraintes que les médecins civils ? Ou ont ils plus de liberté de prescrire ?

    • Je n’appartiens pas au corps médical et ce communiqué ne fait que renforcer la méfiance et la défiance qui sont les miennes depuis que j’ai appris que les laboratoires ont réussi à imposer dans leurs contrats avec les Etats une clause les déchargeant de toute responsabilité.
      En tant que citoyen, ma décision est prise depuis déjà un certain temps : je ne servirai pas de cobaye pour un « vaccin » à ARNm pour lequel trop de questions restent encore sans réponse.
      N.B. je ne fais pas partie des « anti-vaccins » (j’ai des rosiers dans mon jardin et je suis vacciné contre le tétanos). J’éprouve le besoin de le préciser car dans la société actuelle l’expression de la moindre critique ou du moindre doute vis-à-vis de l’ordre établi vous fait taxer de « complotiste », une pratique manipulatoire odieuse visant clairement à décrédibiliser le propos de ceux qui expriment leur volonté de réfléchir plutôt que d’accepter aveuglément les discours qu’on leur assène (la vile populace qui de garder son libre arbitre a l’audace !).

      • Attraper le tétanos en se piquant avec un rosier, j’adorerais voir une étude sur la question et un modèle qui explique comment cela pourrait arriver.

    • VACCINATION / USA
      Doctors are urged to counter ”bad reaction anecdotes” with “good reaction” stories.

    • Les médecins militaires ont ce privilège : ils peuvent prescrire sans être inscrits à l’Ordre des Médecins ! Alors que les « civils » doivent continuer à cotiser à l’Ordre à leur retraite pour continuer à bénéficier du droit à prescription…

      • De plus, il me semble qu’il ont un très gros stock d’Hydroxychloroquine achetée en mars à écouler…

  40. Le corps médical (corps auquel j’appartiens) va pouvoir vacciner à outrance, il est en effet officiellement déresponsabilisé des éventuelles conséquences négatives de la vaccination anti-covid ! Merveilleux, non ?

    • ca fait pas office de loi,le consentementeclaire et la signature du medecin qui s’engage a proteger son patient des efets secondaires,sont toujours d’actualité,l’ordre vichyssois peut baratiner la loi est la Loi

        • De toute façon le pôle santé est plutôt vendu aux labos. La france à une longue tradition de se vendre aux puissants. On ne veut pas admettre de lien, mais on sait qu’il y a un lien. un des antigènes de la vaccination ressemble beaucoup à la myéline et un scientifique l’a dit bien avant que l’on commence les campagnes de vaccination. Mais bon on peut abîmer ceux qui ne sont riens, puisqu’ils ne sont rien et puisqu’on ne craint rien.

          Quant aux compétences du corps médical : pendant des années il disait qu’on peut vacciner les bébés parce que les attaque démyélinisantes ne sont pas possibles car le bébé n’a pas de myéline…. qui commence à se former au 8ème mois de grossesse. Et je parle pas du couchage sur le ventre car je respecte notre hôte.

          La médecine c’est la compétence des médecins de terrain qui apprennent leur métier malgré les années de formations. Le reste c’est un grosse partie de charlot qui font plus de mal que de bien.

  41. Commentaire de Pollok et Lancaster sur l article chinois demontrant sur les données de 10 millions de personnes qu il n y a pas de contagion asymptomatique — commentary by Pollack and Lancaster on the paper from China demonstrating in 10 million Chinese that asymptomatic spread of SARS-Co-V2 essentially does not occur. https://www.bmj.com/content/bmj/371/bmj.m4851.full.pdf

  42. Bonjour Gérard,
    Tous mes vœux Gérard pour cette nouvelle année , tu as réussi à cristalliser une réflexion permanente de bon sens sur les problèmes de cette pandémie partie de c hine et du laboratoire P4 et des manipulation génétiques sur le génome du Sida ‘( Pr Luc Montagnier )
    On ne sait comment ?mais maintenant il faut en gérer toutes les répercussions, sur le plan scientifique et politique en fonction des intérêts divergents des uns et des autres et surtout des conflits d’intérêts masqués :
    ( les gros laboratoires , les sociétés médicales d’expertise « scientifique « ,les égos des pseudo scientifiques qui passent à la télé et qui sont chargés de faire passer le message politique du gouvernement , les autres personnalités qui s’expriment sont ou des rassuristes ou des complotistes)
    Ou bien ils sont écartés des débats – MONTAGNIER – PERONNE – TOUSSAINT- RAOULT ( lui il s’en tire parcequ’il Pilote sa chaine you tube) mais certains censeurs veillent pour le décourager alors que l’IHU de marseille est actuellement le meilleur service universitaire français de dépistage et de la surveillance de l’évolution du génome de ce virus que l’on préfère appelé maintenant variant plutôt que mutant !!

    Gérard , Je te conseille de tenir bon et de continuer tes argumentations de bon sens car les inquisiteurs sont toujours à l’affût..du premier qui t la vérité ..qui n’est pas celle des autres..
    Au passage je salue tous nos confrères qui interviennent avec leur bon sens , leurs remarques pertinentes et documentées .C’est très dommage que ces débats ne remontent pas dans le grand public par l’intermédiaire de nos représentants institutionnels.
    La situation actuelle n’est pas facile surtout si on mélange en même temps :
    la politique ,et la science de la virologie , et de l’épidémiologie et des statistiques concernant les cas positifs , la mortalité et la léthalité de cette pandémie ..
    C’est à ce niveau que la politique à tendance à reprendre la main sur la science dans un contexte d’obscurantisme .et de dictature sanitaire à la limite de la paranoia
    HoldUp ((1059) ariane Bilheran – https://www.youtube.com/watch?v=r_pM3Ndk_6o
    France soir ; Luc Montagnier : https://www.youtube.com/watch?v=08CAfBz5qws
    France Soir G Maudrux : https://www.youtube.com/watch?v=E7RrwFrpZqg&t=143s
    Bonne vison à tous , en l’attente de lire vos réflexions de bon sens..

    • Il est important aussi de s’interroger sur les origines du SARS-CoV2. Deux articles sont excellents: https://www.pnas.org/content/117/47/29246; https://nymag.com/intelligencer/article/coronavirus-lab-escape-theory.html.
      Et la décision cet été du NIH de financer un nouveau projet de EcoHealth est-elle bien sage? Des équipes iront recueillir des coronavirus de chauve-souris dans des grottes cette fois-ci non pas en Chine mais en Malaysie, Thailande et à Singapour pour les étudier ensuite dans des labos P4 situés dans des villes de ces pays… cette activité ne va-t-elle pas augmenter les risques de nouvelle pandémie ?

    • et j’ajoute l’excellente vidéo « Mal Traités »
      avec le témoignage du Pr Christian PERRONE, licencié par Martin HIRSH de son poste de Chef du Service ‘infectiologie du CHU de Garches pour « propos considérés comme indignes de la fonction qu’il exerce »

      https://www.youtube.com/watch?v=xRuH98LLPRk

    • denys chayette; pour un médecin écrire léthalité avec un h, on est loin du bon sens

      • merci je n’avais pas installé mon correcteur mais cela me prouve que vous m’avez lu… c’est l’essentiel pour les débats de bon sens.
        NB: il faudrait une école concurrente à l’ENA : la formation BONSENSOLOGIE…!!!
        Je pense que vous en faites partie…Au plaisir de vous lire

  43. McKinsey, le cabinet américain auquel le gouvernement français a fait appel pour la vaccination, est aussi le cabinet de conseil du Forum Économique Mondial, qui œuvre pour le Grand Reset et la quatrième révolution industrielle.
    https://www.mckinsey.com/featured-insights/world-economic-forum/overview#
    https://www.mckinsey.com/featured-insights/coronavirus-leading-through-the-crisis
    Le cabinet a été associé à un certain nombre de scandales importants, dont la faillite d’Enron en 2001 et la crise financière de 2007-2008, et a suscité des controverses pour son implication dans les affaires de Purdue Pharma (crise des opioïdes), des services américains de l’immigration et des douanes et des régimes autoritaires.
    Plus d’infos : https://cv19.fr/2021/01/07/lexecutif-fait-appel-au-cabinet-de-conseil-du-forum-economique-mondial-pour-la-vaccination/

  44. (pardon pour le doublon éventuel en raison d’une fausse manoeuvre)
    Encore merci pour vos articles qui assurent une information effective. Nous sommes en train de réinventer le samizdat comme dans feue l’URSS. Je ne pensais pas connaître une telle période…
    2 remarques pour se détendre un peu.
    – Le directeur de l’ARS évoqué dans l’organigramme donné en exemple de cet post est un des rares à ma connaissance qui a été « démissionné » par le pouvoir. Il dirigeait son ARS depuis Paris, excédait tout particulièrement les élus locaux (mais ce sont des défauts très partagés semble-t-il) ; il avait surtout excédé « notre » président car il n’était pas présent lorsque celui-ci avait visité le superbe hôpital de campagne de Mulhouse (quelques lits en fait qu’il avait été bien laborieux à installer)…
    – Egora de lundi dernier révélait que dans le flot de légions d’honneur du 1er de l’an, un médecin de 80 ans de Lorraine, très actif contre le covid, qui a soigné tous ses patients (et n’a aucun mort), en leur prescrivant de l’azithromycine… Ses collègues qui l’ont dit publiquement sont aujourd’hui poursuivis par l’Ordre… Morale : pour soigner, être soigné (et éventuellement décoré), restons cachés… Bien étrange époque…

    • Mais bien sûr, comme en temps de guerre, la règle reste que sont décorés les généraux qui ont fait tuer le plus de soldats.

  45. Des partis politiques représentant en tout 6% de la population aux dernières élections ont envoyés une lettre le 2 janvier au ministre de la Santé pour lui demander de tenir compte des traitements initiaux qui ont eu des effets sur le covid et d’engager des études sur ces produits comme le font beaucoup de centres médicaux dans le monde.
    Ils demandent une réponse du ministre.
    Je me demande qu’elle réponse il va pouvoir leur donner.
    Heureusement que vous êtes encore présent avec votre blog car je suis dépité et découragé , ils ont tout fait pour cela !

      • l’info est passée sur certains médias et les partis sont Debout la France , UPR , Les Patriotes. La lettre est signée par les trois chefs des ces partis.
        Vous pouvez aller sur leur site , je suis sûr que cette lettre s’y trouve.

        • Pas sûr que ces gugusses peu crédibles servent à quoi que ce soit.
          La démarche du Dr Maudrux en vue du RTU parait beaucoup plus sérieuse

    • Nous, avec un avocat, un syndicat de médecins, des associations, on a écrit au Ministre et à l’ANSM pour demander une RTU pour l’Ivermectine<;

      • bonne nouvelle !
        à quand l’espoir d’une réponse ?
        ont ils obligation de répondre à votre demande ?

        • Par expérience, ils ne répondent jamais. Habituellement il faut attendre 2 mois pour considérer que la réponse est juridiquement négative.

        • Pouvez-vous essayer la voie juridique, avec des dossiers en référé sur l’ivermectine ? Je crois qu’un avocat de Montpellier s’est fait retoqué, mais on peut essayer encore. Cl T

        • C’est cela même, avec Me Teissedre. J’ai mis dans un billet la requête en référé et la réponse du tribunal. On réessaye autrement.

  46. Déclaration du président du CNOM reprise dans un article sur EGORA:

    « Non seulement les médecins doivent se faire vacciner, mais ils doivent le faire savoir », a lancé le médecin généraliste de 65 ans, avant de poursuivre : « notre responsabilité, individuelle et collective, est de nous engager, pleinement, dans la campagne de vaccination. Le Gouvernement doit rapidement nous en donner les moyens. »
    La vaccination n’est pas obligatoire mais tout, dans l’histoire de la médecine, nous pousse à nous servir de cette arme décisive contre la maladie. Il est de notre devoir de le faire, comme l’exige notre code de déontologie. L’article 12 demande au médecin de participer aux actions de santé publique, notamment quand il s’agit de protéger la population »,
    Patrick Bouet fait également part de son inquiétude de voir « qu’une partie du monde médical, heureusement très minoritaire, participe à la vague complotiste ». « Sollicités sur les réseaux sociaux, et parfois dans des médias audiovisuels, un certain nombre de médecins confondent conviction personnelle et réalité médicale. Ils font des amalgames et déclarent des choses non conformes à la réalité scientifique. C’est contraire à notre ADN de soignants. Nous avons déjà engagé des actions et continuerons à être attentifs. Nous recevons des courriers avec des signalements et autres éléments qui nous poussent à la vigilance »
    Le président de l’Ordre a également parlé de son agacement devant la lenteur de la campagne vaccinale française. « Nous avons demandé au ministère d’arrêter de lire le livre administratif de la première à la dernière page alors que la situation exceptionnelle doit nous conduire à sauter les passages longuets. Il faut le faire d’autant plus ardemment que beaucoup de médecins libéraux souhaitent être vaccinés mais se heurtent aux questions d’organisation de la campagne »
    En conclusion de l’article: « Démontrons que la vaccination est un acte normal »

    • Le corps médical est en train d’entrer dans l’histoire, par la porte la plus sombre. Le Nuremberg acte II sera grandiose. Ne soyons pas complices.

    • Je propose qu’il commence lui et toute sa famille, devant huissier pour être bien certain qu’il n’y a pas d’embrouilles

    • nouvelle bouffée délirante :
      tous les média et intellectuels s élèvent contre le fait que le gouvernement demande leur consentement formel aux personnes à vacciner.
      ils ont semé le vent , ils récoltent une tempête émotionnelle, issue de la terreur qu’ils ont créé en faisant croire que nous sommes tous menacés de mort.

      • Pas besoin, le variant anglais est mis en scène pour inciter les gens à se faire vacciner. Mais toujours rien sur les soins précoces.

      • Gouvernements et médias œuvrent de concert, dans ce petit jeu dialectique destiné à formater l’opinion publique.

      • Consentement parlons en: une personne âgée de ma connaissance tt a fait lucide en maison de retraite s’est vu répondre que si elle ne se faisait pas vacciner , elle ne pourrait plus sortir…..
        ( n’est pas allée chez ses enfants pour les fêtes car «  confinée 8j ds sa chambre au retour… »!!!!)

    • Ils enfoncent des portes ouvertes, c’est en gros ce que les chinois montraient dès les premiers mois. On parle aussi de l’âge, mais le grand âge ne va-t-il pas de pair avec comorbidité ? Les plus de 80 ans qui n’ont jamais été malades ne sont pas majoritaires. Alors est-ce la comorbidité ou une autre particularité de l’âge qui tue, comme une diminution des défenses immunitaires ? La comorbidité n’est alors qu’une coïncidence fortuite, statistiquement normale. Personne ne s’est posé cette question ? Vous me l’avez fait poser.

      • @Gérard Maudrux
        D’où :
        1) La notion « d’épidémie gériatrique », d’autant plus importante que ces pauvres gens forment des « clusters » de cibles. Pour mémoire, 700 000 résidents dans 7000 établissements. Sans compter les Résidences Autonomie. Avec une très forte létalité du virus dans cette population, le compte morbide est loin d’être terminée.
        2) La très probable inutilité des mesures (surtout drastiques) en population générale. On aurait pu croire (en mars/avril) que freiner la circulation du virus (à supposer que ça marche) pouvait protéger ces « cibles âgées », mais il n’en n’est rien.
        3) Le très vraisemblable fiasco des vaccins, puisqu’on sait que les défenses immunitaires du grand âge sont beaucoup moins réactives.
        Dans mon esprit, les comorbidités ont toujours été associées aux décès de gens plus « jeunes », disons entre 65 et 75 ans. (Voire moins dans de très rares cas.) Comme vous le dites si bien, un octogénaire sans comorbidité, ça n’existe presque pas.
        D’où :
        4) L’utilité, en particulier pour ces personnes, de traitements précoces qui renforcent l’organisme et diminuent la charge virale.
        Mais combien de fois faudra-t-il le dire pour que ça atteigne la conscience assoupie de l’OMS et de notre brillant ministre ?

        • 3-Fiasco des vaccins ? Pas si sûr, une fois vacciné, leur mort malheureusement inéluctable à terme sera classée en fonction de leur comorbidité ou au pire en arrêt cardo-respiratoire…

    • Effectivement déclarations puissantes !
      L’immunité de groupe sans protection contre la contagiosité,
      Le vaccin facultatif mais son modèle obligatoire,
      Décidément il y a du brevet dans l’air !

    • Il est honnête de dire qu’il ne sait pas parce qu’en fait les gens de Pfizer ont bien précisé les conditions de l’étude de phase 3 et cette étude n’avait pas pour but de démontrer si le vacciné restait ou non contagieux.
      Sans être un spécialiste, il me semble qu’il faudrait attendre plus longtemps. Les vaccinés d’aujourd’hui fournissent les cohortes de vérification. Bref des tests grandeurs nature aux frais des états donc du contribuable. Qui empoche les bénéfices et mutualise les pertes ? (dormez tranquille, c’est pour votre bien)

    • L’oms a changé la définition de la notion d’immunité de masse. On ne peut plus l’obtenir QUE par la vaccination. Quand 60% de la population sera vaccinée « quoi qu’il en coûte », nous serons immunisées, et les personnes qui meurent d’avoir contracté le virus mourront d’autre chose. Comme la bonne vingtaine de ceux qui sont morts jeunes après avoir été vaccinés parce qu’ils ont eu de brusques « pb cardiaques »(d’ailleurs, c’est bizare, non, il n’y a que des personnes plutôt jeunes qui meurent qq jours après avoir été vaccinées : pas -ou presque pas- de vieux…) Raison pour lesquelles vacciner les vieux est bien utile, surtout quand ils sont en ehpad. Ils servent et serviront aisément à prouver que le vaccin n’est pas toxique. Vu le nombre effrayant de vaccinations, la possibilité d’apparition d’un nouveau virus est loin d’être nulle. Sans compter les « nouveaux virus » qui apparaissent ça et là de façon récurrente et naturelle. La vaccination sert à vendre des vaccins, et un passeport vaccinal, jusqu’à ce que ça vaille le coup de bricoler un autre « nouveau vaccin ». Aucun vaccin ne peut protéger d’une maladie telle que le covid qui ne tue que des très très vieilles personnes très très malades. Rien n’a jamais été sanitaire dans cette histoire, pas de raison que ça change

  47. Voilà quelques semaines, j’expliquais à des amis comment susciter l’engouement pour un nouveau produit en organisant son exclusivité par la rareté. Arguant que cette stratégie pourrait être utilisée pour contrer le rejet du vaccin dans nos esprits.
    Force est de constater aujourd’hui que nous sommes bien dirigés par des pro du marketing…

  48. Relaté ce matin sur notre quotidien local (Nice-Matin) par un directeur de clinique qui après un rapide calcul ne comprend pas pourquoi Pfizer mentionne que le flacon de Comirnaty ne permet de délivrer que 5 doses. En effet, calcul:
    1 flacon de Comirnaty (0.45ml) + 1.8ml solution de reconstitution (NaCl 9 pm) = 2.25ml
    2.25 / 0.3 (dose vaccinale) = 7.5 doses vaccinales. En théorie 2.5 doses partent à la poubelle
    Notre directeur légitimement prend son téléphone pour contacter l’ARS de Marseille qui répond : « ….on transmet à l’HAS on attend leur réponse… ». Il faudra donc une modification de l’AMM si tel était le cas (en repassant par l’ANSM probablement – voir organigramme MAUDRUX). Et l’éditorialiste de noter très justement: « …Le laboratoire reverra t-il son prix à la hausse pour compenser la perte du fait que plus de personnes seront vaccinées avec le même nombre de flacons ?… »
    Bon, prélever la 7ème dose de vaccin semble peut être compliqué techniquement, encore que… mais je pense que la 6ème dose peut être largement récupérée c’est d’ailleurs la recommandation de la Suisse (https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-impfhinweis-sechste-impfdosis.html).
    Pour l’instant, selon l’article, certains professionnels en France déclarent : « …sous couvert d’anonymat se mettre hors la loi pour éviter de perdre ces précieuses doses de vaccin… »
    Enfin précieuses, l’avenir nous le dira…

    • Ce ne sont pas des erreurs mais des ajustements, nuance !
      Comme on dira en 2028 toujours à propos du Covid-19 : il est normal de s’adapter chaque jour pour une maladie nouvelle …

    • c’est du même acabit que d’espacer les 2 injections ou de mettre des demi-doses. Je pensais qu’un médicament répondait à une posologie et apparemment les états s’affranchissent des conditions des tests de phase 3. Bref c’est de la cuisine ou un vaccin politique.
      Si ça ne marche pas, ont ils déjà préparé les éléments de langage, je propose :
      – c’est à cause des gens qui ne se sont pas fait vacciner
      – une fois vaccinés les gens se sont relachés et n’ont pas respecté les gestes barrière (je vous ferais remarque que depuis le début on empile les mesures sans évaluer leur effet)
      – on ne savait pas combien de temps l’immunité aller durer
      – les gens ont été infectés trop tôt après l’injection
      – à vous de jouer

  49. Je suis partagé entre une technostructure voulue par les technocrates qui ne sait pas :
    – gérer une situation de crise
    – faire de la logistique
    – décider d’une politique de santé cohérence
    – se tenir à une stratégie
    (bref des gens que je n’aimerais pas avoir sous ma direction)
    Est elle incompétente ou lui demande t’on ce pourquoi elle n’est pas faite (d’ailleurs pourquoi est elle faite à part couter un « pognon de dingue » pour des résultats aussi faibles)
    Bref n’est on pas en train d’assister à un écran de fumée (pour couvrir l’incompétence crasse de Véran et Macron) doublé d’une mise à mort de ce système inefficace mais créé par ceux qui en profitent ?

    • il y a une pourtant une véritable cohérence dans leur action, qui conduit à ceci :
      1/ neutraliser les contrôles politiques de l exécutif
      2/ réduire le nombre de PME (en conformité avec une directive europeenne)
      3/ et ainsi concentrer l’économie française entre quelques groupes forts
      4/ accélérer la digitalisation de la vie des personnes (tout passe par internet) et de la vie de entreprise (cloud, gestion, teletravail, … )
      5/ et ainsi favoriser la mainmise des GAFAM sur la société

      Dans ce vaste projet , nos soit disant incompétents ont accompli des miracles en quelques mois – applaudissons !

        • donner un revenu universel sous conditions d’être conforme, vacciné, obéissant, pas de manifestations (car sinon condamnation et plus de revenus, pourquoi pas un contrôle des naissances….) j’ai tout plein d’idées. Il n’est que voir le contrôle social abject sur les gens aux rsa (et on bascule toutes les aides diverses vers le rsa.).

          Les gens qui sont autonomes par leurs revenus sont incontrôlables.

        • Cela pourrait avoir un lien avec la loi de la valeur.

          Dans la mesure où elle correspond au temps de travail socialement nécessaire pour produire une marchandise, compte tenu qu’il correspond à la force de travail qui a été dépensée lors du procès de production, et que la force de travail correspond à son tour à ce qui est nécessaire à l’entretien du producteur, et que celui-ci (l’entretien) renferme également de la force de travail, la force de travail est elle-même une marchandise. Si on n’a pas compris cela, ce n’est pas la peine d’aller plus loin.

          On peut en déduire grossièrement, que moins une marchandise renfermera de force de travail, plus sa valeur baissera, et plus elle baissera, plus ce qui correspond à l’entretien du producteur baissera également, ce qui se traduira par sa paupérisation.

          C’est la division du travail poussée à outrance qui permet d’arriver à ce résultat.

          Si vous produisez un breuvage constitué d’un mélange d’eau et d’alcool, et que c’est l’alcool qui pour l’essentiel constitue sa valeur, moins il contiendra d’alcool et moins il aura de valeur.

          Si vous avez plusieurs cordes à votre arc, si une lâche, vous pourrez toujours vous raccrocher aux autres, mais si vous n’en posséder qu’une, vous n’aurez plus de place sur le marché du travail, vous serez éliminé.

          C’est un système économique impitoyable, et on commence seulement à s’en rendre compte, bien que la plupart des gens ont du mal à l’admettre par crainte de ce qu’ils découvriraient, en espérant toujours être épargnés. Peine perdue, aujourd’hui nous sommes tous logés à la même enseigne à subir un régime tyrannique. La question est de savoir si on le garde quitte à vivre un terrible cauchemar ou si on s’en débarrasse pour de bon.

    • – les gens ont été infectés trop tôt après l’injection
      effectivement si on isole pas les vaccinés 15 jours après la vaccination, on court le risque de voir, surtout dans les ehpad, survenir des contaminations rendant inefficaces le vaccin.

  50. J’ai beaucoup de jeunes médecins autour de moi qui ne peuvent donc pas faire moins que 9 ans d’étude et tout ça pour m’avertir qu’au cas où, ce sera doliprane…et le 31décembre sort un article bien fait sur l’Ivermectine dans Paris Match !

    • Si c’est pour suivre un protocole décidé en haut lieu, autant mettre un système expert et tant pis pour la relation de confiance entre le médecin et le patient. Un siècle (voire plus) de bonnes pratiques médicales balayées d’un coup de crayon Enarquien.
      Expérience personnelle : mardi soir je suis allé voir un médecin, le premier depuis que j’ai déménagé, pour le test du cancer collo-rectal. Après avoir bien parlé avec lui sur sa vision de l’épidémie, j’ai passé 2 nuits paisibles, rassuré que quelqu’un me soignerait si besoin. Pour info il est « Azithromicine » mais ne connaissait pas l’ivermectine. Je lui ai donné l’indication de ce blog, le Dr Maudrux est connu.

  51. En Australie c’est bien le pfizzer qui a été interdit Ce soir cela a le mérite d’etre clair , nous sommes gouvernés par des robots dictatoriaux qui décident avec des conseillers américains privés et réunis avec Macron pour décider de notre sort Boîte qui bosse pour les labos , le « vaccin » qui je le répète n’en est pas un du tout et qui ne tient pas compte des humains Il va finir par avoir des émeutes , leurs bras cad les médias sont inaudibles de mensonges de propagande sur leur non vaccin .jamais je ne me ferais inoculer ces virus vivants ogm qui va faire des victimes en masse , pas un médecin connaissant le contenus ne va été le cobaye de cette immonde projet , c’est terrible on se dirait sous Hithler Le programme est le même mais en plus vaste , les cobayes c’est nous , ils tuent tout les animaux sous pretexte sras , n’importe quoi , les vétos sont ulcérés , je pensais qu ils feraient cela puis ça va être les enfants , pour cela il faut distiller la peur et l’enfermement , technique classique d avilissement , masque, plus de travail, plus de commerce, plus de liberté et les cobayes vont eux même à l’abattoir

  52. le gouvernement s’emploie à rompre le lien entre le patient et son medecin : castex annonce que desormais les cas positifs obtiennent un « arret maladie » par simple déclaration sur internet, sans passer par une visite médicale, et sans délai de carence — les médecins croient peut être que c est pour leur éviter la contagion (comme le 15 )!
    non, c est pour les priver de leur patientele, et pour habituer les malades à croire qu il n y a de médecine qu »à l hopital.

    • C’est vrai que ça commence à faire beaucoup pour écarter les médecins traitants. J’ai pu constater dans mes fonction la « haine » des énarques à l’égard des médecins, ils le prouvent.

      • les énarques ont appris de la déconvenue de la campagne vaccination de la grippe h1n1 en 2009 !

        beaucoup de médecins de ville avaient refusé de vacciner !!
        aujourd’hui pour arriver à leur dessein ils essaient de faire sans !

        • C’est le contraire : en 2009 c’est l’autorité qui décida de vacciner sans les médecins

      • Seuls 1710 médecins français (dont un certain nombre de retraités) ont signé le manifeste du collectif « laissez les médecins prescrire », ne pensez-vous pas que les quelques 100 000 médecins libéraux actifs qui n’ont pas encore jugé utile de le faire partagent avec les énarques une part de responsabilité ?

    • Cela permet aussi de de présenter un bon profil électoral : pensez, un arrêt de travail automatique sur le WEB sur simple suspicion de cas contact !
      Mélenchon en a rêvé, Castex l’a fait !
      Ou alors j’ai l’esprit mal tourné …

      • Je viens de recevoir l’annonce de l’assurance maladie pour les arrêts de travail pour patient se croyant symptomatique directement enregistrés sur le site ameli sans passer voir un médecin !! Mais c’est de la dinguerie !! Ouh ouh les syndicats ! Où êtes-vous ?
        En plus il va y avoir des vrais-faux « covid » pour profiter des arrêts sans jours de carence .
        Ahurissant.

  53. Le « tôlé » dans la presse, oups ! Ou alors ils se sont pris une tôle dans la presse c’ est ça ?

  54. Bonsoir,

    Toujours concernant le volet ivermectine, une information complémentaire très intéressante :
    https://www.newswise.com/coronavirus/front-line-covid-19-critical-care-alliance-flccc-invited-to-the-national-institutes-of-health-nih-covid-19-treatment-guidelines-panel-to-present-latest-data-on-ivermectin
    Specifically, the FLCCC physicians (dont le Dr Kory) and Dr. Hill presented data from 18 randomized controlled trials that included over 2,100 patients. The trial results demonstrated that ivermectin produces faster viral clearance, faster time to hospital discharge, faster time to clinical recovery, and a 75% reduc­tion in mortality rates.
    Présentation des résultats de 18 études randomisées pour 2100 patients.
    Dans le communiqué de presse complet, les recommandations de la NIH sont attendues pour début février.
    https://covid19criticalcare.com/

    Bien cordialement.

    • Merci. Et en français : « Les médecins du FLCCC (dont le Dr Kory) et le Dr Hill ont présenté les données de 18 essais contrôlés randomisés portant sur plus de 2 100 patients. Les résultats de l’essai ont démontré que l’ivermectine produit une baisse de la charge virale plus rapide, un délai de sortie de l’hôpital plus rapide, un délai de récupération clinique plus rapide et une réduction de 75% des taux de mortalité.
      Présentation des résultats de 18 études randomisées pour 2100 patients.
      Dans le communiqué de presse complet, les recommandations de la NIH sont attendues pour début février. »
      Idem constatation OMS (avec Hill), avec des séries supplémentaires. Le NIH et l’OMS vont donc se prononcer dans les semaines qui viennent, on voit difficilement comment 2 ou 3 séries supplémentaires pourraient inverser les faits, sauf coup très tordu des rédacteurs. Les médecins qui étudient, eux, ont l’air convaincus. Il aura fallu 1 an pour arriver à ce constat, que j’ai fait en 8 jours en faisant confiance à ceux qui sont sur le terrain et traitent. La médecine « scientifique » ne sort pas grandie avec cette lenteur quand il y a le feu, c’est comme si les pompiers arrivaient une semaine après l’appel au feu.

      • Et oui, s’il ne vous a fallu que quelques jours c’est que, comme le dit le Pr Raoult, vous observez sans idée préconçue …

  55. MERCI Docteur, MERCI pour votre avis éclairant et éclairé. Vous apportez des explications et rendez la lumière aux zones d’ombre que nous traversons. Je vous suis depuis le début de la crise. Est-ce l’ivermectine qui vous a permis de soigner les (premiers) patients en octobre 2019 ? Cela signifierait-il que nous aurions pu éviter toutes ces morts si le bon sens vs la peur (et l’argent) avait été notre seul cap ? Je suis horrifiée de découvrir cela. Je n’ai pas de mots. Est-ce un massacre à la hauteur de l’horreur nazie ?? Si cela s’avérait exact, je serais dégoutée de l’humanité. #honteanous
    #laissezlesprescrire

    • Non. Ivermectine s’est fait connaître fin du premier trimestre 2020. Depuis fin 2019 les confrères (sans savoir qu’ils avaient affaire à des Covid), traitaient un nombre anormalement élevé de pneumopathies atypique avec antibiotiques, surtout Azythromycine, et avec succès, sans envoyer de patients à l’hôpital, d’ou le retrad pour découvrir de quoi il s’agissait. On pense que les chose ont mal tourné quand on a dit Covid + Doliprane. Pour ceux qui continuent avec AZI, ils n’ont quasiment aucun décès depuis 1 an, certains arrivent à près de 1000 patients traités, mais chut.

      • Donc si depuis fin 2019, ils traitaient des covid anonymes – le coup du truc échappé de wuhan qui commence à être propagé partout serait un mensonge, histoire de pointer un nouvel ennemi dans un écran de fumé ?

        nan, je ne peux pas croire à tant de félonie de la part des pouvoirs …

        enfin… euh… pitête ? 🙂

        donc ils auraient évincés les médecins car ils savaient que les médecins savaient le soigner ? ne serait-ce pas passible de cours d’assise pour homicide volontaire ?

        • Il y a eu des jeux sportifs militaires en octobre à Wuhan, nombre de français en sont rentrés « grippés ». Sans doute un des points de départ, mais il y a aussi des voyageurs.Il y a plus de 1000 français qui y vivent, et plus de 100 entreprises françaises.

        • En Italie que je connais (très) bien, une large série de pneumonies atypiques, souvent foudroyantes sont apparues en novembre et décembre 2019, régions Veneto et Lombardie. Mais je ne sais pas avec quoi ils ont ou non traité. Apparemment il y eut beaucoup de transfert hosto et décès

        • A cela s’ajoute, qu’ayant eu connaissance que l’hydroxychloroquine pourrait être efficace pour traiter la covid-19, ils s’empressèrent de la classer parmi les substances vénéneuses, puis ils en interdirent carrément la prescription.

          Si après cela l’intention délibérée de nuire ou à la santé ou d’attenter à la vie de la population ou la préméditation d’assassinats de masse n’est pas clairement établie, comment cela s’appelle-t-il ? En douter dorénavant est insupportable ou relève du déni de la réalité.

          Non, ils n’ont pas commis d’erreurs, Perronne s’est planté et devrait revoir sa copie. Oui, ils savaient parfaitement ce qu’ils faisaient et dans quel but, la preuve si besoin était, c’est qu’un an plus tard ils persistent et signent leurs crimes.

          Les juger ? Quelle mauvaise farce ! Cela fait penser à ceux qui évoquent le procès de Nuremberg, où les véritables coupables n’ont jamais été jugés, j’entends ceux qui en réalité fomentèrent et financèrent la Seconde Guerre mondiale, qui n’étaient même pas présents lors de ce jugement.

          Il vaudrait mieux que ce soit un tribunal populaire composé des familles de leurs victimes innocentes qui les jugent, gageons qu’ils sauraient faire preuve de justice et d’impartialité, et que les sentences qu’ils prononceraient seraient à la hauteur de ces crimes commis de sang froid. A chacun d’assumer ses responsabilités, et nous pourrions enfin espérer vivre dans un monde meilleur et plus juste, pas avant.

        • donc cela voudrait dire que les médecins de ville soigné les covid « anonymes » (j’adore cette expression) d’octobre 2019 jusqu’au 15 mars 2020 avec l’arsenal d’antibiotiques utilisés couramment pour des pneumonies atypiques !

          il me semble, que dans un précédent billet, Docteur Maudrux que vous aviez remarqué une surconsommation de certains antibiotiques durant cette période par le remboursement de la Sécu.

          j’arrive donc à la meme conclusion que Hervé 02
          les médecins de ville (hormis les jeunes générations de médecins ) sont génants !

        • Votre tribunal populaire fait froid dans le dos …son objectivité ne vaudrait pas tripette … un peu de calme ne nuirait pas au débat

        • L’épidémie a sans doute commencé en Chine en décembre mais 2017. Une alerte SRAS a été lancé mais annulée pratiquement aussitôt.
          https://flutrackers.com/forum/forum/china-other-health-threats/china-seasonal-flu-tracking/787939-china-%E2%80%8B-flu-epidemic-no-cause-for-sars-panic-january-8-2018

          Je suis remonté jusqu’à une épidémie au nord Vietnam en janvier 2017 qui a toutes les apparences du covid.
          https://flutrackers.com/forum/forum/vietnam/current-emergency-situations-ab/768032-northern-weather-anomalies-complex-diseases

          Quelques indices me font penser à une origine probable au Cambodge.

        • Je ne serais pas étonné par une date plus ancienne (fin 2017 ou fin 2018) pour les premiers cas.
          J’ai deux amis qui ont attrapé en janvier 2019 en Italie, zone Trieste, ce qu’ils ont cru être une grippe abominable : un mois à plat, fièvre très difficile à gérer, respiration très difficile, plus de goût à rien et 6 à 8 semaines pour se remettre, ce qui leur a tout de même paru à l’époque assez hard pour une grippe standard. Qu’en pensez-vous Dr Maudrux ?

        • @ANTONIN47

          le tribunal populaire vous faire peur ? je pense que cela vient de votre scolarité et de cette propagande que l’homme est fondamentalement mauvais et que c’est la société que met de l’ordre dans ses bas instincts. C’est une vision assez voltairienne de la question, visions éminemment propagée… par le pouvoir en place… qui justifie du coup de rester en place.

          MAIS la justice confiée à des tiers ‘neutres’, pour juger avec sagesse (yeux bandés) et justesse (le glaive) n’est pas un truc naturel, sorte de cadeau des dieux mais un CONSENSUS social. Ainsi pour qu’elle soit légitime, elle doit être juste ET paraître juste. Si l’on sort de ces 4 piliers, il n’y a plus de justice. Mon opinion est que la justice est une aspiration naturelle à l’homme et que cette aspiration peut être perverti par la société. Et donc que l’homme VEUT une justice équitable.

          MAIS (re) SI la justice n’est pas capable de juger équitablement, (par exemple en 1 journée pour un gilet jaune raflé dans une manif condamnée sur des mensonges de la flicaille sans preuve et 10 ans pour un ministre ou un président qui se solde souvent par pas grand chose), (par exemple condamné sans preuve un lambda et ne pas comdamner un flic qui tire 7 balles dans le dos d’un individu), (par exemple poursuivre des médecins qui soignent et en même temps organiser l’impunité d’une ex ministre de la santé)… alors l’homme peut décider qu’il vaut mieux faire justice soit même. Vous remarquerez que ce qui vous fait peur est aussi ce que l’on appelle une cours d’assise. Mais remarquez qu’il n’y a pas que vous à qui cela fait peur, les politiques se débrouillent pour éviter à tout prix de se retrouver devant une cour d’assise et ont donc créé une juridiction sur mesure pour eux afin de rester dans l’entre soit.

          Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un super fan des tribunaux populaires, mais parfois il ne reste que cela pour rendre justice, et quoi que vous en pensiez justice doit être rendue. Je suis persuadé que nous vivons le marasme ces 30 dernières années parce que de gaulle, à la libération, pour des raisons de réconciliation nationale (une grosse erreur AMHA), à passé l’éponge sur tous les collabos et donc un message a été envoyé : ceux qui collaborent au dessus d’un certain niveau social sont à l’abri. Et ils sont encore là. Et ils continuent à faire pareil. police, justice, haut fonctionnaires, comme sous pétain pas de changement…. actuellement c’est 65 000 morts plus les estropié de la vaccination qui arrivent. Pas certains que les tribunaux populaires fassent pire…

        • Cher Hervé_02,
          Quand vous aurez mis en place une « justice populaire » par essence incompétente, versatile, partiale, faible et brutale, vous prierez de n’y être point soumis.
          Je suis d’accord que l’affaire du Covid est très mal gérée par notre gouvernement, mais vous devriez faire la part des choses.
          La très grande majorité des pays du monde rêverait de notre système judiciaire qui, même perfectible je vous l’accorde, demeure largement plus sérieux que les expédients que vous imaginez.
          Un détail : cessez de penser à ma place. Merci !

  56. @Comète : Ce n’est pas le vaccin Pfizer qui est concerné en Australie d’ailleurs comme Moderna il ne comprend pas de virus juste l’ARNm permettant de faire produire la protéine Spike, ce qui élimine ou limite à son minimum, un risque de recombinaison de ces 2 vaccins avec un autre virus. En toute conscience, si je décidais de me faire vacciner ce serait sans doute avec l’un de ces 2 vaccins, car finalement il ne fait rien d’autre que ce que fait un virus avec beaucoup moins d’inconnu sur ses conséquences.

    • Moi un truc qui va donner des infos à mes cellules pour produire un truc. C’est hors de question.

      D’abord si les 2 (vaccins et virus) sont dans les cellules et donnent des ordres de fabrication concomitants il se passe quoi ? si la fabrication ne se passe pas comme c’est prévu ?

      un truc qui change le fonctionnement de nos cellules, avec un recul de 2 mois ? alors qu’avec un vaccin classique (un bout de truc à reconnaître pour s’habituer, on se retrouve après quelques temps avec des maladies dégénératives, des narcolepsies, peut être le syndrome de la guerre du golf, peut être des encéphalites et syndrome du bébé secoué ?) avec des années de recul ?

      Je crois avoir lu qqpart que les thérapies géniques (faire fabriquer des protéines par les cellules) ça peut causer 2 morts sur 10 patients…

      Mais à chacun sa route, chacun son destin 😉

      • De toute façon, je refuse de me laisser injecter un truc pour lequel le labo se décharge de toutes responsabilités.

        si je propose de régler votre ordinateur, que vous devez payer d’avance et signez une décharge me protégeant de tous recours s’il se passe un truc pas prévu, vous traitez avec moi ?

      • Tous les virus, font cela avec des effets plus ou moins délétères, non ? C’est bien le problème actuellement, on peut raisonnablement imaginer que la nature est en l’occurrence plus dangereuse.

        • @antoine

          Oui tous les virus essayent de faire cela. MAIS les virus vivent dans une écosystème (le même que le nôtre) et cet écosystème est plus ou moins dans une sorte d’équilibre (instable), sinon nous aurions tous disparu et les virus aussi.

          Ainsi, j’ai la faiblesse de faire confiance à la nature. ainsi oui il y a des virus qui circulent et oui il font parfois des choses pas sympas, mais il faut la main de l’homme pour faire une vraie catastrophe. Par exemple, les grès irradie un peu, mais il faut l’homme pour faire une bombe atomique.

          Pour filer la métaphore, un virus peut tenter de se reproduire dans des cellules humaines, mais il lui faut passer plusieurs barrières de protections immunitaires, réussir à se dupliquer, trouver un moyen d’infecter globalement l’hôte, puis trouver un moyen d’infecter un autre hôte et recommencer… tout en luttant pour éviter qu’un médecin l’éradique avant d’avoir conquit le monde. MAIS il faut la main de l’homme pour l’injecter à 500 millions de personnes en même temps sans que des médecins tentent de l’arrêter.

    • Et bien pas moi , j’ai d’autres sons de cloche sur les nanoparticules qu ils contiennent et les brins virus sida malaria et peg a 70% cancérigène ces nanos dont des métaux passent la barrière encéphalique vous connaissez la suite donc rien de cela nn’est un vaccin il va faire baisser l’immunite des gens ou les tuer et enplus chaque nanometaux correspond à une utilisation spécifique de surveillance ,car certains émettent , nous sommes des milliers avec meBrusa à porter plainte contre cette terreur , ni vaccin , ni thérapie, il y a des gens qui bossent chez Pfizer qui parlent au secret , donc plainte pour crime, mise en danger , etc affaire à suivre si vous ne vous faites pas piquer

  57. M’enfin voyez vous, il faut bien recaser les copains incapables de travailler dans le privé, non? Vous ne prétendez quand même pas les empêcher de créer haute-autorité (ototorité) sur haute-autorité , non?

    Cumin noir, cucurmin … les vidéos de notre cher docteur mobeeb :
    https://www.youtube.com/watch?v=n9omrkZ1864
    Manger épicé de cette manière réduirait-il le risque d’attraper ces saloperies?
    C’est possible.

    • Le problème c’est que certains vont paniquer et se gaver, ce qui peut être nocif. Les plantes traitent, mais elles tuent aussi (ce qui prouve leur efficacité…). Rappelez-vous les morts de l’ergot de seigle à Pont Saint Esprit.

      • Il y a bien des patients qui vont paniquer et courir se faire vacciner. Une des premières (sinon la première) causes de mortalité est la iatrogénie.
        Rappelez-vous les enfants morts de dengvaxia, un victoire de notre fleuron national.

        oui /o\ je suis taquin (et parfois ch*ant)

        Mais entre nous, pensez-vous vraiment que des centaines de gens vont mourir d’avoir mangé trop de cumin noir et de curcuma ? ou de nigelle et de miel ?

        C’est ce gouvernement qui crée la panique pour pousser ses plans, c’est ce gouvernement qui laisse crever les gens pour voter ses lois, c’est ce gouvernement qui interdit de soigner pour filer du fric aux labos. Alors si les gens paniquent et font des choses idiotes sous le régime de la peur, c’est de notre faute de ne pas parler assez fort pour mettre un terme à ce cirque. et les envoyer devant des cours d’assises si la justice est au niveau, sinon devant des tribunaux populaires si le contrat social est définitivement rompu (intellectuellement, je penche plutôt pour la deuxième solution).

      • Oui attention aux plantes qui ne sont pas inoffensives.
        Ingurgiter n’importe quelle dose sous prétexte d’origine naturelle est très risqué
        Souvenons-nous de Socrate qui fut empoisonné à la ciguë, donc bio

        • @Antonin47
          La iatrogénie c’est entre 20 000 et 80 000 morts PAR AN, tous les ans. Pas certain que les bouffeurs de pissenlits meurent en aussi grande quantité.

          Socrate et sa ciguë c’est 1 mort en 21 siècle.

    • Sans blague, une découverte !

      Le gingembre au secours des maladies auto-immunes ? – Yahoo Actualités 7 janvier 2021

      https://fr.news.yahoo.com/gingembre-aide-maladies-auto-immunes-102909240.html

      La décoction que prépare ma compagne indienne tous les matins, 25cl : Gingembre râpé, 1 citron pressé, 1/4 de cuillère à café de curcuma, une pincée de poivre, une demi cuillère à café de miel, eau.

      A déconseiller aux personnes ayant des problèmes rénaux.

      Au cours de ces 24 dernières années passées en Inde, bien que je n’ai jamais pris la moindre précaution, hormis ne pas poser mes mains n’importe où et éviter de manger ou boire à l’extérieur, je n’ai subi qu’une seule attaque virale ou bactérienne, j’ai mis cela sur le compte de l’extrême fatigue dans lequel j’étais l’année dernière.

      J’ai pris du Droxyl 500, un antibiotique à large spectre, je constate que mon état s’était aggravé, impossible de tenir debout et d’avaler quoi que ce soit pendant une semaine. Je jette un œil sur le Net et je m’aperçois que cette médication était inappropriée et aggravait la maladie, je me traite de con au passage, je bascule sur Dolo 650, du paracétamol, dès le lendemain j’allais beaucoup mieux, et le surlendemain plus rien, la pleine forme, normal après avoir passé 10 jours alité !

      En France vous n’avez pas confiance dans les médecins, alors imaginez en Inde, pile ou face ! Ici ils font plus fort qu’en France, attenant à leur cabinet médical ils ont leur propre pharmacie, je vous laisse devinez la suite.

  58. La gamme de molécules anti microbiennes développée par le Pr Adnane Remmal il y a 25 ans, mais qui peinent à obtenir des AMM, pourrait régler en 2 coups de cuiller à pot le Covid 19, le pb des bactéries multi résistantes ainsi que de nombreuses pathologies infectieuses.
    Il s’agit de molécules nouvelles qui associent les antibiotiques, antiviraux, antifongiques, antiparasitaires à des principes actifs d’huiles essentielles comme le carvacrol, thymol etc…

    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/services/ce-chercheur-marocain-a-trouve-une-alternative-naturelle-aux-antibiotiques_AN-201706240081.html

    « A. Remmal se rend compte qu' »un antibiotique fonctionne comme une clé qui ouvre une serrure. Si la bactérie mute, la serrure a changé, la clé ne sert plus à rien », décrit le chercheur. D’un autre côté, les principes actifs des huiles essentielles, eux, sont « comme un gros marteau qui casse la porte ». En « dopant » l’antibiotique aux huiles essentielles, Remmal a inventé une clef qui ne se contente pas d’ouvrir la porte, mais qui la démolit. Une nouvelle molécule qui a « un maximum d’effet avec un minimum de dose, et aucun effet secondaire », se félicite le chercheur »

    Le Soclav plus ( Augmentin + carvacrol +etc…) aurait dû être disponible au Maroc dès décembre 2017 au Maroc et 2018 en Europe…on attend tjs.

    Des chercheurs Canadiens sont arrivés au mêmes conclusions que Remmal, 20 ans après, en combinant la canneberge à des antibiotiques.

    http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2019-05-28/canneberges-interaction-antibiotiques

  59. merci pour les liens du blog.Heureusement surpris par le papier de paris match sur l ‘ IVM .quand au PR RAOULT,sagesse et maitrise des propos , chapeau ! j’ ai tout de meme DEUX questionS: 1)qu’ en est il de la standardisation des tests RT pcr selon leur sensibilité?Les Ars sont elles chargées de surveiller qui produit quoi et qui utilise quoi afin de reduire le nombre de faux positifs.
    2°P ensez vous realiste que dans qq semaines chaque français soit en mesure de choisir son vaccin?

    • si n comprend bien leurs objectif, les ARS et le ministère n ont aucunement pour intention de réduire les FAUX POSITIFS en fixant une limite aux cycles , car les faux positifs sont un atout dans leur action psychologique sur l opinion publique. Cette hypothese est confirmée par le fait que les tests positifs sont abusivement désignés comme « CAS » ou comme « CONTAMINATIONS » ce qui vise a faire croire que toutes les personnes sont malades (et susceptible d etre hospitalisées). Les test sont avant tout un instrument de controle de la population, et il donne toute satisfaction aux décideurs.

    • Sur les tests je ne suis pas loin de penser comme Christian Camus, étant précisé, vu le cafouillage surréaliste sur les vaccins Pfizer, qu’il peut aussi en être de même pour les tests. On peut donc imaginer une certaine alchimie entre les arrières pensées et l’incompétence. Il faudrait un test pour ça, mais à combien de cycles ?!
      Pour le choix du vaccin, tout dépend de ce que vous entendez par « réaliste ». En ce moment la notion n’est pas vraiment stable. Si réaliste veut dire idéal, oui mais quand ? dans qq semaines surement pas. Cet automne peut-être.

    • Dans plusieurs mois, voire fin d’année pour le choix. Ceci dit, pour moi les vaccins les plus sûrs (je n’ai pas dit plus efficaces) sont chinois (fabriqués selon les mêmes méthodes que la grippe saisonnière), mais les importera-t-on ? Il faut l’agrément des autorités.
      Pour les tests, pareil, ils sont validés par les autorités, il doit bien en exister plus d’une vingtaine autorisés. Un (ou deux ?) ont perdu leur autorisation il y a quelques temps car beaucoup trop de faux positifs (pourtant validés !). On dirait que c’est un peu la jungle.

      • ANTONIN47 – Vous avez raison, au point que parfois je me refuse de publier certains de leurs articles dans mon portail, affirmations non étayées, erronées, faits tronqués, conclusions hâtives, etc.

        Les lecteurs jugent un article (et son auteur ou celui qui l’a publié) en fonction de leurs connaissances et parfois inconsciemment de ce qu’ils avaient envie de lire ou d’y trouver, ce qui constitue déjà un biais à son objectivité ou va l’influencer sans rapport avec son contenu.

        Alors si en plus il présente de graves lacunes, contradictions, contrevérités, contresens facilement repérables ou il s’écarte un tant soi peu des faits, le bénéfice qu’auraient pu en tirer les lecteurs sera réduit à zéro, et son auteur décrédibilisé pour longtemps ou toujours, pareil pour celui qui l’a reproduit, et quelque part c’est normal.

        De nos jours, quand on écrit, pour ainsi dire il faut faire preuve d’une précision chirurgicale, et à la moindre erreur les lecteurs vous sanctionnent ou vous condamnent à mort, leur tolérance est tombée à zéro ! Alors que personne n’est parfait !

    • Docteur Maudrux etes vous d’accord avec ce débunk qui décrédibilise l’article du Docteur Délepine (France Soir)?
      excusez moi d’insister su ce point !

      • Je ne peux pas tout vérifier, je fais aussi confiance à certains articles et je mets alors le lien. Donc je n’en sais rien, il faut que je me penche sur l’étude chinoise originale.

      • Je n’ai pas lu l’étude chinoise, mais attentivement le Monde qui conteste les propos de Delepine. Première partie, « ce qui est vrai », Le Monde reconnaît ce qui est tiré de l’article, et qu’effectivement les asymptomatiques sont moins contagieux. Ensuite dans la seconde partie, « ce qui est faux », Le Monde ne parle plus de l’article chinois pour sa démonstration, et part sur d’autres articles qui sont moins tranchants.
        Je crois que Le Monde veut se payer France Soir, en jouant sur les mots. Le problème est sans doute dans le peu ou pas. Il ne faut pas dire qu’ils ne sont pas du tout contagieux, mais pratiquement pas, et c’est là dessus, sur le pas du tout, que Le Monde joue, tout en reconnaissant la faible contagiosité probable.
        Exemple personnel : vacances de la Toussaint, on est 18 à la maison pendant 8 jours pleins, strictement aucune mesure, vie habituelle. Le dernier jour, on apprend qu’un des petits est contact, contact 3 jours avant de venir à la maison. Testé 2 jours après, positif. Toute la maison est testée, 3 autres positifs, en tout les 4 plus petits (6 à 9 ans). Personne n’a jamais eu de symptôme, les petits ont probablement été contaminés à l’école avant. Conclusion : plusieurs positifs dans la maison, aucun symptomatique, contacts étroits, aucune contamination, alors qu’avec un grippe, plus de la moitié en aurait souffert.

        • Merci de cette lecture critique et objective de l’article du Monde prétendant rétablir la vérité… Il me semble que cet article, comme pratiquement tous ceux un peu identiques sur le sujet dans les médias principaux, reste sur une logique binaire qui me paraît totalement fausse à propos de la contagiosité en colportant de facto le postulat anxiogène erroné selon il suffirait d’être en contact avec le virus ou avec une personne contagieuse pour être soi-même contaminé… Il me semble qu’en réalité, à chaque fois la question pratique est celle du rapport entre la capacité de nos défenses immunitaires et la charge virale à laquelle on est exposé, l’exposition variant elle-même selon le respect des gestes barrières et plus fondamentalement nos habitudes d’hygiène. Dans cette logique-là, il semble logique et cohérent que les personnes positives au virus mais asymptomatiques ou même présymptomatiques ne créent pour leur entourage qu’un risque de contagion particulièrement faible compte tenu de l’absence ou du faible niveau de la charge virale excrétée en l’absence de symptômes, et en particulier si une hygiène minimale de bon sens est en place. Ce qui irait dans le sens de l’observation personnelle que vous partagez à propos de vos vacances de la Toussaint. Je me permets par exemple de supposer que, à cette occasion et chez vous, même pour les jeunes enfants, le lavage des mains fréquent restait de rigueur…

        • Ah oui, pour compléter mon précédent message relatif à votre lecture de l’article du Monde… Celui-ci cite Mircea Sofonea qui évoque un article de nature du 15 avril pour pointer un risque majeur de contamination au foyer en phase présymptomatique… Je n’ai pas les compétences supposées de Mircea Sofonea, mais je me demande si la lecture de cette publication dans nature ne doit pas être revue : d’une part, cette publication fait était d’une « probable » transmission susbtantielle présymptomatique, là où Mircea Sofonea lit que l’étude aurait « bien mis en évidence que les personnes symptomatiques connaissaient leur pic de contagiosité avant la fin de la période d’incubation », ce qui n’est pas tout à fait pareil… D’ailleurs les auteurs de l’étude mentionnent expressément un possible biais induit par le fait que les malades ne découvrent et ne relatent qu’avec retard l’apparition des symptômes : « Our study has several limitations. First, symptom onset relies on patient recall after confirmation of COVID-19. The potential recall bias would probably have tended toward the direction of under-ascertainment, that is, delay in recognizing first symptoms. As long as these biases did not differ systematically between infector and infectee, the serial interval estimate would not be substantially affected. However, the incubation period would have been overestimated, and thus the proportion of presymptomatic transmission artifactually inflated.  » Ils appellent d’ailleurs à une rapide étude complémentaire pour lever ce biais : « More inclusive criteria for contact tracing to capture potential transmission events 2 to 3 days before symptom onset should be urgently considered for effective control of the outbreak. » Or, si d’autres études avaient confirmé la conclusion « probable » de cette première étude, je suppose que Mircea Sofonea et nos journalistes du Monde n’auraient pas manqué de le mentionner. Or, également, on peut surtout se demander si le principal facteur de contamination n’est pas la cohabitation dans un même foyer (avec par exemple une intimité conjugale favorisant la transmission avec une forte charge virale à l’apparition des symptômes), bien avant un supposé pic de contagiosité avant l’apparition de ces symptômes. En tout cas, la question me semble évidemment mériter d’être creusée, autrement mieux que les pseudo redresseurs de vérité du Monde ne prétendent l’avoir fait…

        • Je dirais que le problème des asymptomatiques dépend aussi du stade dont on parle.
          Certes les asymptomatiques complets, du début à la fin du portage du virus sont sans doute peu ou très peu contagieux.
          Mais qu’en est-il des malades qui avant les symptômes sont pré-symptomatiques, donc en fait eux-aussi provisoirement asymptomatiques ?
          Probablement que la mesure systématique de la charge virale en dirait davantage; mais est-ce faisable ?

        • Dans l’exemple personnel, quel était le CT des tests PCR ? Parce que s’il était à 50, on peut comprendre l’absence de symptômes …

    • que le monde se mette à décoder FRANCE SOIR , ca montre que Le Monde n est plus capable de faire de l investigation , et ca montre aussi que France soir a assez d influence pour les faire monter aux créneaux – – pauvre journal « de référence ».

    • ben non.
      Le monde attaque sur l’aspects absolu de l’affirmation « symptomatique non contagieux » qui est une approximation avec un facteur de plus de 3 quand même (on pourrait mettre des % pour faire plus énorme) mais dans leur démonstration, ils font des approximations tout aussi « étranges ».
      Je me suis rendu compte de ça aussi dans le desintox d’Arte, il prennent un point précis un peu approximatif mais qui ne va pas dans le sens de la Doxa mais sont tout aussi approximatifs et donc attaquables.

      • Pour dire que les asymptotiques contaminent, il faut faire une étude qui le montre.

        Parce que prendre une étude qui ne le montre pas et tourner autour en disant que cette étude est incomplète et qu’elle ne le montre pas à 11000% et que peut être que, si on regarde en un sens, en choisissant d’autres personnes, sur d’autres critères, il faudrait voir si on arriverait an même conclusion.

        Cette étude sur 10 millions de personne n’a pas réussi à montrer qu’un asymptomatique arrive à contaminer. point. Alors l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence (sauf pour l’homéopathie, mais là c’est pas pareil, parceque… enfin… bon…) mais quand même on pourrait du coup arrêter de dire qu’il faut obligatoirement mettre un masque (même aux enfants), vivre dans la psychose, se laver les mains 100 fois par jour ! Ne pas aller au cinéma, au théatre, aux activités extra-scolaires, au restaurant (mais on peut le métro, le bus, l’avion, les grandes surfaces et le travail)

        Aucune étude n’arrive à montrer qu’une personne sans symptomes en contamine une autre, aucune étude n’arrive à montrer qu’un enfant contamine pour le moment. point.

    • A prendre avec des pincettes : lisez ce que ce texte dit du Remdesivir (!!) alors que l’on sait qu’il n’a aucun effet sauf pour les amateurs d’insuffisance rénale

    • Allez un peu voir qui est Nathan Peiffer-Smadja !
      Le Pr Perrone ou le Pr Eric Chabrières pourront vous éclairer …

      • Je sais qui il est et se n’est pas mon problème.
        Ce qui m’intéresse c’est la véracité ou non de ses propos sur les vaccins à ARN déjà utilisé sur les hommes.

        • Si vous savez qui il est, la véracité de ses propos ne devrait pas être fondamentale (sauf si vous êtes lui)

    • Oui, testés actuellement sur des maladies comme Ebola, Zika, Dengue. Quelques centaines de cas, pas des centaines de millions. Le recul n’est pas encore très long, et autant que je me souvienne, résultats non évidents.

  60. Une coquille : »Le variant qui pose problème aujourd’hui est nommé N501Y, et se situe dans l’ADN du virus » Pour un virus à ARN c’est curieux 😉

    • Effectivement très curieux. Décidément avec ce virus, il faut s’attendre à tout !

      • C’est sans doute beaucoup demander mais auriez-vous en vue un article qui pourrait faire un point d’actualité sur cette mutation N501Y et sur le variant dit « anglais » dont les médias commencent à nous rebattre les oreilles avec toujours plus d’émotion que de fait ? Il est notamment souvent évoqué un pourcentage d’accroissement de contagiosité dont on peut se demander comment il a été calculé et s’il est vraiment pertinent… En tout cas on sent bien que dans les jours qui viennent, nous allons avoir une montée en tension encore plus forte de nos politiques et de nos médias sur le sujet, éminemment anxiogène et probablement très peu factuelle…

    • Vous avez mille fois raison !
      Etant ancien vigneron, je peux vous confirmer les effets positifs du vin
      « Bonum vinum et mulieres laetificant cor hominis »
      Le Pr Raoult quant-à lui recommande de 2 à 5 verres par jour !
      Dose que je m’applique à respecter comme toute bonne ordonnance !
      Comme on dit chez nos amis italiens : Salute !

    • Un extrait de vin: « extrait de pepin de raisin » et des complements que je prenais deja en partie avant le covirus:
      https://www.iherb.com/pr/Now-Foods-Grape-Seed-Standardized-Extract-60-mg-180-Veg-Capsules/314 En pharmacie, arkogelules « Resveratrol » en contient avec Zn et Selenium. Je prend aussi EGCG, mais à tres petite dose, (extrait de thé, qui comme l’extrait de raisin noir renforcent bien la vue) Quercetine, Nigelle en poudre (graines passées au moulin) sur les céréales du petit dej, vit C (en synergie avec bioflavonoides et anthocyanines) , huile de foie de morue, Zn 5-10mg/j. L’effet preventif sur le covirus est probablement negligeable, mais si ca fait du bien par ailleurs…

    • a noter que la quercetine (flavonoide colorant) fait desormais partie des traitements et prophylaxies les plus recommandées (en association avec le zinc)

  61. Cher Docteur, à lire tous vos articles depuis 9 mois, j’ai l’impression que seuls des pays « émergents » semblent rechercher un traitement au covid : HCQ, ivermectine, zinc , vitamine D, antibios et maintenant nigelle. Rien de tout cela en europe et USA / Canada. Pourtant il doit bien y avoir des médeçins, décideurs politiques et chercheurs qui s’informent ?

  62. Un bilan à chaud et en trois points de l’année de la Covid-19.
    1) Crash-test universellement raté par les systèmes de santé publique occidentaux
    Face à une pandémie des plus clémentes (j’y reviendrai) nous avons aujourd’hui la preuve que toutes les mesures sont des passoires. Un seul exemple : si le masque empêchait la circulation du virus, aurions-nous encore un problème alors que nous portons depuis des mois cet accessoire grotesque sur le museau ? (En milieu hospitalier, et particulièrement chirurgical, je ne nie pas l’utilité de cette protection.) Les gestes barrières ? Entre inoffensifs et ridicules (le type qui tousse dans son coude et qui salue son copain avec le coude en question.) Le confinement et le couvre-feu ? Un remède bien pire que le mal, mais nous en reparlerons quand nous ferons la queue aux Restaurants du Cœur ou dans les salles d’attente des services d’urgences psychiatriques. Les tests ? Utilisés comme ça, aussi efficaces qu’une mitraillette entre les mains d’un terroriste qui se tire dans le pied (je n’invente rien).
    La médecine numérisée et randomisée des Fergusson et autres Costagliola (qui ont en commun de ne même pas être médecins) a pris le pas sur celle qui entendait dépister et traiter, et on peut constater le résultat. Gageons que le résultat de la vaccination, elle aussi menée de mains de maître et avec des produits dûment éprouvés, sera à la hauteur de nos « espérances ».
    À présent que l’OMS, toujours aussi obligeante, nous menace de « pandémies bien pires que celle-là » soulignons qu’aucun système de santé publique purement hospitalier, je dis bien aucun, n’est en mesure de faire face, dans un pays donné, à cinq millions de malades (et non de « cas ») dont cinq cent mille auraient besoin d’être réanimés. Si une telle calamité devait se produire, le seul rempart, ce serait la médecine de ville dans son acception la plus large, avec le repositionnement de toutes les molécules susceptibles d’agir. En d’autres termes, en étouffant la médecine de proximité – et en bousillant nos défenses immunitaires, qui ont besoin de contact avec les agents pathogènes pour se renforcer – les autorités sanitaires mondiales préparent une catastrophe sans précédent. Il semble d’ailleurs que l’université John Hopkins en parle déjà.

    2) Une pandémie du grand âge et de la grande maladie
    Faut-il le dire une fois de plus ? L’originalité de cette épidémie (comparée à la Grippe Espagnole de 1918/19, par exemple), c’est qu’elle frappe des cibles très particulières. Qu’on me comprenne bien, je trouve admirable qu’on s’occupe des personnes trop âgées ou trop malades pour continuer à vivre de manière autonome. À travers mes impôts, par exemple, je suis fier de participer à cet effort, et à titre privé, il m’est arrivé de m’y engager en personne – dans des circonstances qu’il ne serait pas convenable d’exposer ici. En revanche, doit-on détruire l’économie d’un pays (donc ses forces vives) et ruiner sa santé mentale pour (mal) protéger des gens qui, force est de le constater, ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes ? Est-il admissible que nos autorités, alors qu’elles prennent le problème par le bon bout pour la première fois en dix mois, le fassent en traitant ces personnes comme des cobayes – désolé, mais il n’y a pas d’autres mots ?
    L’apparition, dans les sociétés dites avancées, de populations très importantes (700 000 résidents en France rien que dans les Ehpad) de gens dépendants et vulnérables est un phénomène nouveau d’une formidable complexité. Face à ce défi, les mesures globales au doigt mouillé (confinement, couvre-feu, fermeture au hasard de tels ou tels établissements) sont une insulte à l’intelligence. Mais qu’attendre de ravis de la crèche qui n’ont même pas encore compris, par exemple, que les enfants des résidents en Ehpad ne sont pas de joyeux trentenaires qui festoient et pratiquent le sport, mais, majoritairement, des personnes qui ont dépassé la soixantaine – et dont un certain nombre, et ce phénomène s’amplifiera, vivent elles-mêmes dans des Résidences Autonomie très mal défendues contre la propagation des agents pathogènes ?
    La leçon à tirer de cette épidémie si « clémente » (si ça devait changer, ce que je n’espère pas, il faudrait remettre en marche la machine à neurones) c’est qu’il y a beaucoup de choses à revoir et à améliorer, mais certainement pas en travaillant à la truelle, comme le prônent des dirigeants inexpérimentés et un quarteron d’infectiologues/épidémiologistes sortis de la naphtaline pour l’occasion. Et là, je ne parle pas d’un certain Marseillais.

    3) Une lueur d’espoir dans cet océan de ténèbres ?
    Il y a un crash-test parfaitement réussi, lui. Pas où on l’aurait attendu, certes, mais incontestable. (Y compris dans des pays qui suscitaient beaucoup d’inquiétude, par exemple sur le continent africain, et même si on ne me fera pas dire qu’il n’y a pas encore des choses à améliorer.) Ce facteur surprise, c’est la très bonne santé, en règle générale, de la population mondiale (souvent renforcée par les traitements que la médecine randomisée voue aux gémonies). Eh oui, malgré les catastrophistes de tout poil (je les entends couiner d’ici) nous vivons plus vieux et en meilleure santé qu’il y a un siècle. Même si les fruits et légumes ont moins bon goût qu’avant, ils sont disponibles toute l’année, évitant toutes sortes de carences saisonnières. Et que dire de notre système de surveillance de l’eau, un bien précieux mais jadis vecteur de tant d’infections ? Autour de soixante ans, nous développons certes des maladies (les mêmes que par le passé, sauf qu’elles tuaient en quelques années) mais les formidables progrès de la médecine (ce n’est pas parce qu’elle faillit aujourd’hui – en partie – qu’il faut la condamner à mort) nous permettent d’en guérir, ou en tout cas de garder jusqu’à la fin (tardive) de nos jours une excellente qualité de vie. En outre, est-il utile de mentionner le bien qu’on fait les antibiotiques (découverts autour de 1940) et les (vrais) vaccins ?
    Ne nous y trompons pas, si les « pires épidémies » doivent vraiment nous frapper, les seuls remparts, ce seront la bonne santé et les fortes défenses immunitaires de la population, d’un côté, et de l’autre, la mobilisation de tous les véritables soignants prêts à faire avec les moyens du bord, sans que des technocrates à la gomme leur mettent des bâtons dans les roues. Soyons réalistes, si les malheurs que l’OMS nous prédit – en guise de vœux de fin d’année – nous frappent vraiment, il y aura des pertes, et bien plus cruelles que ce que nous avons subi jusque-là. Mais nous survivrons, à condition de mener la lutte ailleurs que dans nos salons, avec des masques sur le tarin et la peur au ventre.
    Note à l’attention du docteur Maudrux : si ça vous paraît trop long, éliminez. Je déteste squatter l’espace des autres, mais je ne vois pas de meilleurs endroit où exposer ces quelques réflexions.
    Enfin, pour tous, un beau quatrain du grand Bernard Dimey.
    « Il ne faudra jamais révéler nos secrets,
    Ça ne regarde pas les gens qui nous regardent.
    Ils viennent d’un pays où plus rien n’est sacré.
    Ils crèvent entre copains, tant pis, que Dieu les garde. »

    • Tant qu’à envisager une société nouvelle débarrassée des oripeaux de l’ancienne, ne pas oublier la protection de la nature et des animaux, ce qui veut dire suppression de la chasse, de la corrida, des expérimentations animales et des abattoirs indignes, notamment halal.
      L’Homme ne sera respectable que s’il respecte la nature qui l’entoure

  63. En ces temps où une actualité chasse l’autre à la mesure des « progrès » de la technique, il reste heureusement la voix du prophète pour maintenir le cap dans la tempête : « C’est aussi de se préparer à une possible deuxième vague qui touchera un peu plus tard, en nombre beaucoup plus réduit, des personnes plus jeunes, a priori moins exposées à la maladie, mais qu’il faudra soigner également » (extrait du discours du Président aux Français, 12 mars 2020).

    • Comme disait Pierre Dac (décédé du covid75) : « La prévision est un art très difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir. »

  64. Bonjour.
    Je vous remercie pour vos informations qui sont très pertinentes.
    Heureuse de voir que vous parlez de la nigelle.
    Une petite étude à l’hôpital sur 200 personnes vient de se terminer en Arabie saoudite…
    Pourriez vous me dire pourquoi le groupe placebo a eu un vaccin contre les meningocoques !
    Pour diminuer les effets secondaires graves ?
    Merci

  65. merci de cet excelent billet multi sujets !

    je me réjouis de la lenteur à vacciner en france – ainsi le francais « profitent » de l énorme essai grandeur nature fait par l angleterre (mais ca ne garanti rien concernant les effets a long terme, qui ont les plus préoccupants )

    les études faites dans les pays du tiers monde semblent destinées a établir la validité d un traitement — au contraire beaucoup d etudes faites en europe sont conçues dès le depart pour dénigrer un médicament (la plupart de ces etudes à charge sont financées par la fondation bill et melinda gates, comme c est étrange ). Ainsi la « science » s est mis au service d interets privés, au detriment de la santé public et de la vérité.

  66. Bonjour Dr Maudrux et une fois de plus merci pour cette synthèse.
    Question : quelle est l’étude française qui à Lyon échoue sur l’ivermectine ? ne nous dites-pas que c’est le Pr Lina ?!

      • J’essaie de comprendre.

        J’ai survolé ce document (metaevidence.org) en béotien en médecine ou en biologie. Voici ce que j’ai constaté.

        Chaque fois que les conclusions d’une étude présentait une diminution importante en pourcentage des décès (93, 89, 86%), elle était accompagnée de la mention suivante : « decrease in deaths but with a low degree of certainty due to high risk of bias », qui signifie diminution des décès, mais avec un faible degré de certitude en raison du risque élevé de biais, alors que valent-elles, quelles conclusions en tirer ?

        J’ai l’impression qu’on est en train de se noyer dans une multitude d’études ou qu’à vouloir trop prouver on ne prouve rien.

        Je pense que rien ne vaut les observations ou les résultats obtenus directement sur le terrain par les médecins, dès lors qu’on est absolument certain que les patients traités ont bien été infectés par le SARS-CoV-2 ou que les tests PCR positifs ont été confirmés par d’autres examens, car après il n’est pas possible de raconter n’importe quoi ou de tricher, la méthode est fiable.

        Sur ce plan-là, je ferais confiance au Pr. Raoult qui a pratiqué ainsi, par exemple, après l’avoir descendu ailleurs, mais c’était un tout autre sujet ou je ne mélange pas pratique médicale et arguments basés sur des spéculations hasardeuses ou reposant sur des affirmations sans réelles valeurs.

        • Vous vous heurtez à l’art de faire dire ce qu’on veux aux chiffres, avec l’appui des statisticiens.Diminution importante des morts, mais si cela ne plait pas, on va trouver un indice, un mode de calcul, une théorie, une correction, qui va vous dire que ce n’est pas significatif. Si par contre cela plait, on vous dit de suite qu’il y a moins de morts, avec un calcul statistique différent. Dans les deux cas, vous ne comprenez pas ces chiffres, mais c’est pas grave, retenez ce qu’on vous dit, c’est tout. Pourquoi Discovery, terminé depuis des mois n’est pas publié ? Pour moi il devient évident que c’est parce que le résultat ne plait pas aux auteurs, et qu’ils n’arrivent pas à trouver une formule statistique adéquate à laquelle vous ne comprendrez rien.
          Je vais vous donner un exemple simple de présentation des chiffres. Quand j’étais président de la caisse libérale, dans le régime de base de retraite, lorsqu’on a 100 de cotisation, 40 sont prélevés pour les autres régimes (« compensation nationale »), soit 40%. Moi je présentais autrement : quand je donne 60 à mes retraités, je donne 40 aux autres régimes, soit 60% de la retraite de mes confrères. Ce chiffre passe beaucoup plus mal, et va exciter les confrères, beaucoup plus que le premier. 40% ? 60% ? les deux sont justes, question de présentation.
          Comme vous dites, le plus fiable : observation de terrain, et des chiffres simples : nombre de traités, nombre de morts. Point.

        • Réponse au Dr. Maudrux du 7 janvier.

          Vous avez sans doute raison, il m’avait échappé qu’ils pouvaient être aussi tordus ou malhonnêtes, merci de votre mise au point que je partage.

  67. Ce pose donc la question du financement des recherches indispensables sur les anciens et nouveaux traitements et sur les vaccins en France .. .
    Sauf erreurs on demande à big Pharma d absorber des frais de recherches sur des traitements ou des nouveaux vaccins …
    donc ces entreprises veulent des garanties de retour sur investissements ..
    ce qui passe par des garanties de commandes par l état !
    Qui ensuite pourrait être tenter d imposer une vaccination obligatoire pour justifier ces commandes !

    On reproche aussi à Big Pharma de ne pas contribuer aux recherches sur des vieilles molécules
    Mais on les dépossède au bout de 20 ans des bénéfices que ces entreprises devraient toujours recevoir ( à mon sens) sur des molécules qu ils ont trouvées et qui sont tombées dans le « domaine publique »..

    Je suis « anti vaccin Covid obligatoire » on doit pouvoir choisir et sans contraintes sociales ( passport vert ..)
    mais je suis pour le financement par l état ,donc par nos impôts et taxes , d une partie de la recherche faites par Big Pharma pour les traitements et les vaccins .. avec obligation de transparences de ces entreprises
    .. il faut que ce soit gagnant – gagnant

    • la crise du covid a ete agravée par les manoeuvres de Gilead pour imposer un medicament toxique , le remdesivir, qui avait deja echoué plusieurs années avant – or le developpement du remdesivr avait ete fait sur des fonds public americains. Grace a leurs nombreux agents corrompus dans les institution de santé, ils ont reussi a bloqué toute promotion des medicaments classiques, causant aini la mort des milliers de personnes qui auraient pu etre soignées. Ils ont obtenu des commandes astronomiques de l union europeenne lors que le medicament est inutilisable – c est tout profit et aucun developpement à leur charge –

      actuellement aux USA Lilly manipule les directions d hopitaux pour qu il utilisnt leurs traitement experimentaux couteux , rivant ainsi les malades des medicaments classiques , habilement diabolies par la presse aux ordres.
      l industrie pharmaceutique mettra 20 ans a redorer son blason = mais le souhaite t elle ?

      • CQFD .. il faut aussi les contrôler …
        en roue libre et seulement financées par des actionnaires .. ces entreprises font ce qu elles veulent !

        • @emma… cqfd ?

          non il ne faut pas le contrôler, il faut les punir pour que cela leur passe l’envie à tout jamais. Rachida dati a bien expliqué que « grand pouvoir grandes responsabilité » : de mon point de vue, gilead devrait être nationalisé : on confisque TOUT, les actionnaires se retrouvent avec des trucs pouvant servir de papier peint.

          On licencie toute la chaîne décisionnelle avec interdiction de travailler dans le secteur de la santé (le bâtiment embauche), on démantèle tout en petites organisations, et on vend à la découpe à des start-up. Le bénéfice de cette vente servant au budget de l’état.

          je peux vous assurer que cela va calmer la corruption d’un seul coup. Il n’y a pas d’autre moyen que de purifier par le feu. le cancer est trop développé.

      • Et j aurais du préciser : des molécules qui ont prouvées leur efficacité .. comme la fameuse Hydroxychloquine ..

        • au 17ee siecle le medecin anglais TALBOT soignait le fils de louis XIV de sa fievre avec la quinine rapportée du Perou par les Jésuites. Voila un developpement dont l ammortissement étale sur 4 siecles.

      • en attendant que fait t on des stocks de remdesivir que l’Europe (donc nous) avons acheté (1 Milliard € je crois), environ 2 jours avant que l’OMS ne le classe inefficace et toxique ?

        • On les garde pour tous ceux qui ont défendu ce médicament sur les plateaux tv ?

  68. Les premiers seront les derniers. Les peuples qui résisteront le mieux à la campagne de vaccination la plus suspecte de l’histoire de l’humanité survivront.

  69. Cela devient lassant de devoir vous remercier pour ces excellentes mises au point régulières, mais merci quand même !!!

    Et meilleurs voeux pour 2021, il y en a bien besoin !

  70. Une question de ma soeur en rapport avec la covid-19.

    – As-tu lu des choses sur la maladie de Kawazaki qui touche les enfants et qui serait augmentée à cause du Covid-19 ?

    En fin d’année ces enfants étaient soignés à Paris maintenant qu’il y a beaucoup de cas il y en a à l’hôpital de Poissy…

    Ils se demandent même si ils ne vont pas avancer les vacances de février pour retirer les enfants des écoles. Ou sinon rallonger les vacances.

      • Merci beaucoup.

        Tôt ce matin (chez moi) j’ai répondu à ma soeur en mentionnant le contenu de cet article et d’autres, mais j’ignore ce que cela vaut, ils ont un peu trop tendance à tout relier au SARS-CoV-2.

        Pour rassurer ma soeur, je lui ai dit que l’interférence entre plusieurs virus pouvait se produire avec d’autres virus que le SARS-CoV-2. Une connerie ou pas ? Je ne suis pas médecin !

        • Non ce n’est pas une bêtise. Les anglais (il n’y a qu’en France qu’on ne cherche pas à apprendre et comprendre) ont repris les décès du début d’année, ils se sont aperçus que Covid+grippe augmentait la mortalité de 25%. Ensuite il y a des études qui montrent que vaccin pour la grippe, si Covid juste derrière = idem. Tout ceci est logique, une double agression surcharge l’activité de notre système de défense et peut favoriser l’apparition d’un orage cytokinique.

        • Merci Dr. Maudrux, je transmets votre réponse à ma soeur, elle était inquiète pour ses petits-enfants.

          Pour parodier qui vous savez, chaque jour on devient plus intelligent, quelque part, c’est rassurant !

  71. – Le gouvernement table comme acceptable 30% de pertes de doses vaccinales non pas qu’elles se perdraient dans la nature mais dues aux impératifs de conservation. Je ne connais pas le prix du vaccin mais 30% quand même !….En tous cas chez nous à Nice (CHU) on ne perd rien et pour cause. Nous avons bien reçu les doses vaccinales mais avec des kits d’injection SC au lieu de IM….
    Sketche:
    – Eh les gars c’est qui dans l’organigramme qui s’occupent des aiguilles ?
    – Santé Publique France, Mr le Ministre

  72. Bravo pour vos articles synthétiques et bien documentés avec les liens de vos sources ! Merci pour cet excellent travail.

  73. Meilleur blog de la planète sur ce sujet clivant ! Les éclairages apportés par le Dr Maudrux commencent à diffuser largement. Bravo pour ce travail exceptionnel.

  74. Article intéressant encore un fois.
    Concernant la vie que l’on va devoir mener avec ce virus, j’ai toujours eu espoir que l’association des mutations, ajoutée à notre adaptation collective finirait par transformer ce Sars en un simple rhume, l’ajoutant aux 4 autres coronavirus endémiques.
    D’ailleurs en fouillant un peu, on pourrait se demander si la grippe Russe de 1890-1894 n’était pas en réalité liée à l’émergence du coronavirus OC43.

    Cette théorie semble tenir la route :
    https://www.vidal.fr/actualites/26269-pandemie-de-grippe-russe-une-covid-du-xixe-siecle.html

    • Le virus c’est rien , après les piqûres de mutant vivant injectés , des personnes vont développer des super virus , sida comme en Australie où ils ont interdit le vaccin pfizer , 2 personnes testés positives au Sida après vaccination du pseudo vaccin , merci Pr Montagnier qui avec Pères a dit ce contenait ce truc, ni vaccin, ni thérapeutique,ce que met en place Macron ces jours ci une dictature sanitaire , prolongation de loi d’exception, interdiction de réunion , délit d opinion , il va refermer à sa guise les régions, vient d’interdire les maires de décider sur leur commune de l’arret des Pesticides le chaos des com’s qui des qu’une info réelle arrive ils en mettent une autre en face , une 3 eme vague , ça veux dire que ce SRAS2 est transgenique , virus naturel jamais de 3 eme vague , eu un ami aux USA Il était à la manif pacifique et ce sont les flics qui ont laissé les gens rentrer pour que ça castagne , incroyable ce qui se passe ,ils anéantissent toutes vies normales , commerces , métiers , mais ils oubli que les humains ne veulent Que on leur vole leur dignité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.