371

Covid : traitements, les masques tombent (2)

Après les déboires des vaccins, voici maintenant le scandale de l’Ivermectine. Beaucoup de questions sur le rôle joué par certains et certains organismes dans l’autorisation ou non d’un médicament, où les critères médicaux et les malades sont bien peu de choses.

Tout d’abord un grand merci à France Soir (voici son article complet que je vais résumer), du grand journalisme d’investigation, et un grand merci à Tess Lawrie, un grand médecin d’abord au service des patients. Sa dernière interview de France Soir où elle dénonce la manipulation, ( lien). En cours de traduction pour les sous-titres chez mes amis suisses de https://ivermectine-covid.ch .

Vous vous rappelez de la méta analyse de Andrew Hill, fin 2020 ? Enthousiaste, il a même déclaré dans les journaux de la City, « dépêchez vous, l’Ivermectine arrive, on va en manquer ». Il est ensuite chargé par l’OMS d’un rapport qui sera remis le 18 mars, l’OMS devant se prononcer fin mars. Tout le monde était optimiste.

Et puis dans les réunions à l’OMS, lors des dernières réunions de travail, les participants sentent un revirement de Hill. Il est interviewé par France Soir qui trouve qu’il y a des choses qui clochent. Et puis il y a le rapport, surtout ses conclusions, qui cloche aussi. Alors on creuse, des deux côtés de la manche pour comprendre. La syntaxe est bizarre, comme une traduction Google. Des essais sont faits, traduction du français ou de l’espagnol. Et Tess interroge l’auteur, qui avoue un co-auteur masqué, notamment pour les conclusions, ce qui est une faute grave s’il n’est pas cité comme auteur, tout comme il y a des signataires inconnus, et pas de déclaration de conflits d’intérêts, pourtant obligatoire. Il dit également avoir eu des contacts avec madame Dominique Costagliola de l’Inserm (cf mon billet précédent). Tess Lawrie, choquée, est prête à répéter cela sous serment.

Pendant que l’on réfléchit, dimanche après-midi, Mme Castigliola tweete sur l’Ivermectine. Et qu’écrit-elle ? Mot à mot la conclusion du rapport Hill ! Est-ce elle, la rédactrice ? Coïncidence ? 

HILL
COSTAGLIOLA
HILL
COSTAGLIOLA

Maintenant vous me direz que tout ceci est incohérent, que fait cette dame, farouche opposante à l’Ivermectine depuis le premier jour, avec Hill, il y a peu encore fortement défenseur du traitement ? Pas si incohérent que cela :

Le financier, le patron de Hill, c’est UNITAID. Qui est la président d’UNITAID ? C’est Marisol Touraine. Est-ce que Marisol connaît l’INSERM ? Bien entendu, en tant qu’ancienne ministre de tutelle de l’organisme. Est-ce que Marisol connaît dame Costagliola ? Réponse ci-dessous. La boucle est bouclée.

Voilà, ce sont des faits, rien que des faits, et il y a des enregistrements des conversations. A vous d’en tirer vos conclusions, moi je me pose des questions :

Qui a rédigé les conclusions du rapport de Hill ? Quel est le donneur d’ordre ? Pourquoi ? Comment et pourquoi on va pouvoir refuser une autorisation pour un médicament dont tous les critères médicaux et scientifiques sont plus que favorables ? Il y a innocuité, et présomption d’efficacité, alors que ces autorités ont validé des produits infiniment plus toxiques et sans les mêmes présomptions d’efficacité.

Quant aux conclusions modifiées d’Andrew Hill, elles n’ont qu’un but : donner des arguments à l’OMS pour gagner quelques mois. L’OMS préparerait-elle le lancement d’un appel de fonds, ne voulant pas déplaire à ses bailleurs ?

Conclusions du rapport

Traduction :

Premier paragraphe, de Hill : « Cette méta-analyse de 18 ECR portant sur 2282 patients a montré une amélioration de 75% de la survie, un délai de récupération clinique plus rapide et des signes d’un effet dose-dépendant de la clairance virale chez les patients recevant l’ivermectine par rapport au traitement témoin. » RAS, affaire conclue, eh bien non, pas suffisant.

Suivants, probablement auteur fantôme : « Malgré la tendance encourageante que démontre cette base de données existante, il ne s’agit pas encore d’une base de données suffisamment solide pour justifier l’utilisation ou l’approbation réglementaire de l’ivermectine. Cependant, le manque actuel de preuves de haute qualité ne fait que souligner le besoin évident d’essais cliniques supplémentaires, de meilleure qualité et à plus grande échelle, justifiés pour enquêter davantage sur l’utilisation de l’ivermectine.

La dose efficace maximale d’ivermectine doit être clarifiée et les nouveaux essais cliniques doivent utiliser un régime posologique cohérent sur plusieurs jours, avec au moins 0,4 mg / kg / jour. La dose et le calendrier appropriés d’ivermectine doivent encore être évalués et les essais cliniques randomisés en cours sur l’ivermectine doivent être poursuivis jusqu’à ce qu’ils soient prêts pour un examen rigoureux par les organismes de réglementation. »

Voilà ce qu’on fait à un traitement qui peut guérir de la Covid. Voilà ce que font ceux qui prétendent s’occuper de notre santé, au plus haut niveau sur la planète. Qui va décider pour l’ANSM ? l’OMS ? UNITAID ? L’INSERM ? COSTAGLIOLA ? Si c’est le cas, à quoi sert l’ANSM ?

Est-ce que dans cette histoire quelqu’un s’est préoccupé des malades ? Des morts ? Est-ce que l’on veut vraiment traiter la Covid ? 

18 mars : certains commencent à parler de crime contre l’humanité.

Gérard Maudrux

Gérard Maudrux

371 Commentaires

  1. Mr Maudrux, avez vous une idee de pourquoi l’INSERM aurait il interet a saboter l’utilisation de l’ivermectine ? Tout ceci est tres grave, je suis tres perturbe de ce qui est en train de se passer autour de cette molecule, qui a sans l’ombre d’un doute prouve son efficacite. Que des labos prives cherchent a la saboter on peut le concevoir (meme si c’est totalement criminel), mais l’INSERM ??????

    • Si je le savais, je le dirais ! Aujourd’hui, sans doute pour ne pas nuire au tout vaccin, mais cette attitude existe depuis le premier jour.

      • Mais alors cela deplace la question un cran plus loin : pourquoi l’INSERM chercherait il a favoriser exclusivement le vaccin ?… encore une fois, ce n’est pas un labo prive, cela ne se comprend pas tres bien… si c’est une pure question d’ideologie cela serait tres peocupant.

    • Bonjour docteur Maudrux.mon amie à un Covid long depuis un an et est suivie à.la salpétrière mais son état ne s’améliore pas.serait-il possible il de nous communiquer la posologie ivermectine dans ce cas.J’ai lu sur une publication américaine, une boîte par jour pendant 10 jours. Qu’en pensez-vous ?Merci d’avance et bravo pour ce que vous faites.

  2. M. Castex a lancé une bombe hier soir avec ses nouvelles recommandations.
    Confinement des zones à haute circulation du virus (il a allumé la mèche)
    Conséquence immédiate: les futurs confinés émigrent massivement hors de l’ile de France, je suppose qu’ils font de même dans les autres régions.
    Tout ce petit monde va alors aller contaminer les régions épargnées et alors la ce sera l’explosion de la belle Bombe Castex.
    Reprise de la Vaccination avec Astra Zeneca, beaucoup de patients méfiants n’en voudront pas, mais il l’a dit aucune dose ne sera jetée, il va falloir faire des rafles et vacciner de force. Boum 2e effet de la Bombe Castex.
    Même constatations, mêmes mesures vouées à l’échec, aucun regard sur les alternatives sérieuses et peu couteuses.
    Au Foot au Moins quand l’entraineur (rendu responsable malgré lui de toutes les défaites) ne convient plus on le change, là rien du tout, les sangsues s’accrochent et vont sucer jusqu’à la dernière goutte le sang de notre France moribonde.

    • @Viviroro
      Il s’est passé la même chose lors du premier confinement du mois de mars. Beaucoup de Franciliens ont fuit l’Ile de France pour se réfugier en Province. Et cela n’a rien changé! L’Ile de France est restée une région très touchées et les régions épargnées par l’épidémie (par exemple le Sud-Ouest) le sont restées. Idem en Italie entre le Nord et le Sud. Je ne vois pas pourquoi cela changerait aujourd’hui.
      C’est aussi ce qui m’incite à penser que les contaminations se font majoritairement à l’hôpital.

      • Je serais curieux de savoir comment chacun de vous peut évaluer les contaminations.

        Tant que vous raisonnez du point de vue de la maladie, vous participez au petit jeu du mensonge gouvernemental. Raisonnez du point de vue des malades. Cela permettra de s’occuper de ceux qui en ont vraiment besoin et de laisser tous les biens portants tranquilles.

        • En raisonnant du point de vue des malades et non du point de vue de la maladie : finis les tests massifs, finies les injections de masse, finis les masques généralisés, finis les confinements, le télétravail contraint et les fermetures d’entreprises. Fini le couillonavirus.

          Mais il est trop tard. La vraie pandémie a débuté, elle est « vaccinale ». Nous sommes baisés.

  3. bon réponse à un commentaire qui a été supprimé entre temps…. qui peut donc être supprimé lol

    • Et si en entendant ça quelqu’un refuse de continuer, quels sont les risques ? Est-il plus mal en point que s’il n’avait jamais été vacciné ?

    • Bof
      Ces avocats me semblent bien dans le flou.
      Je ne les sens pas bien solides. Meme si sur le fond, la plainte me semble intéressante, ils ne me semblent pas bien rigoureux: beaucoup d’imprécisions, bien peu de faits avérés et de soutiens réels.
      A suivre, mais…

      • Peu importe si la plainte aboutit au pas, ce n’est pas le sujet. Le sujet est de dire au grand jour des choses. Même si elles ne sont pas toujours parfaitement exactes, même si on pourrait mieux faire, le seul but est de relever la tête.

        La probabilité que pfisser ou un état ‘occidental’ soit pointé du doigt par la CPI est poche du zéro absolu : c’est une cour à la main des oligarchies occidentales qui ne sert qu’a condamner les dictateurs qui se révoltent contre le pillage de leurs pays (dictateurs souvent mis au pouvoir par les même élites oligarchiques).

        La seule info qui me semble trucdeouf (et je n’ai même pas regarder la totalité) est ce besoin de revaccination tous les 6 mois. Imaginons que si on ne se revaccine pas, il est possible (1 pour 1000 ?) que les corps développe une maladie auto-immune ? transmissible génétiquement.

        Qui on blâme ? qui ont punit ? sur qui on se venge ? Tous ? le médecin qui a piqué ? salopmon ou verreux ? makhon ?

        • C’est le medecin ou celui qui a injecte le produit qui est responsable penalement et civilement

      • Pas flou du tout ils se mettent tous ensemble dans le monde Fullmich Des groupe en italie Isolia avec un juge Kennedy des centaines d’avocats partout dans le monde ,des tenors ,vont au TPI Et portent plainte pour crime contre humanite etc Tout cela emmerge maintenant et est en cour depuis septembre 2020 Le TPI va recevoir ces plaintes et ca va barder les etats criminels vont etre juge pour crime code de Nuremberg , accord d ‘Helsinki , Oviedo ,toutes ces procedures s’appuient sur des code signes par tout les etats ,et sont en cour ,c’est du tres serieux!!!!!!

    • Et si en entendant ça quelqu’un refuse de continuer, quels sont les risques ? Est-il plus mal en point que s’il n’avait jamais été vacciné ?

    • Oui le code de nuremberg est precis sur ce point le ou la responsable de la vaccination est seul(e) et nomement responsable de son acte et ne pourra pas dire que c’est sur ordre.

    • quand tout s’effondre, vaut mieux rester un pied hors de la propagande ambiante
      CYA en anglais Cover Your Ass

      • Excellent débriefing de France Soir et Bon sens sur la plainte pour violation du code de Nuremberg par des avocats israéliens. On laissait flotter la rumeur selon laquelle on en était seulement à un accusé de réception mais l’affaire est bien engagée. Toucher aux femmes enceintes et aux enfants est la plus grande erreur de ces psychopathes.

    • Apparemment la Finlande suspend l’utilisation d’AZ, aujourd’hui jusqu’au 29 mars au moins !

    • Bonjour à tous ! et bien sûr à notre « étendard de la révolte citoyenne » le Dr Maudrux!. Je viens d’apprendre le décès d’un confrère de 60 ans,victime possiblement suspecte d’une complication du vaccin Astra Zeneka il aurait présenté un tableau de névrite optique rétrobulbaire dans les suites de l’injection . Cela a nécessité des séances de plasmaphérèses qui se sont malheureusement mal terminées par une embolie gazeuse et le décès. Cela a déjà été constaté je crois avec l’Astra Zenika.C’est rare, heureusement ,mais croisons les doigts pour notre 1er ministre qui se « sacrifie » pour donner l’exemple…

  4. Ce jour à 14:30 Castex a reçu son injection d’Astra
    Dans 3 semaines on lui fera le Zeneca
    Ensuite commémoration à fixer

    • j’ai vu une injection dont je n’ai pas vu la provenance flacon…

      ces gens là ont ils déjà démontré à de nombreuses reprises que ce sont des voleurs, menteurs, simulateurs?

      La crédibilité c’est comme la virginité, une fois perdue c’est très difficile de la recouvrer….

      et pour encore plus user de cette allégorie, pour moi ces guignols sont plutôt comme des péripatéticiennes édentées proposant leurs services buccaux à 1 euro la passe, et vous remarquerez qu’il n’y a guère preneur…

      • C’est pour ça qu’on a mis le shoot de Remdesivir à 3000 et le sniff de Mouriralostoseul à 2000.
        C’est plus cossu

    • Thomas SOULIE, journaliste politique BFM, à l’instant, pendant que Castex se fait vacciner en direct :
      « Un ministre ou un député qui se font vacciner, c’est pour montrer leur confiance et démontrer que le vaccin AstraZeneca n’est pas dangereux ! »
      Ah bon ! Je ne savais pas qu’il était aussi simple de « démontrer la non-dangerosité » d’un vaccin. Il me semblait qu’il fallait un essai de phase 3 mené sur plusieurs années (jusqu’en 2022 ou 2023), en aveugle, sur plusieurs milliers d’individus, avec une identification et une analyse approfondie de tous les effets indésirables.
      Non, messieurs et mesdames les journalistes, deux ministres et trois députés qui se font vacciner en public ne peuvent rien « démontrer » sauf qu’ils sont « d’accord pour jouer les cobayes » à titre individuel et qu’ils ont « confiance », mais cela leur appartient. Chacun doit rester libre de participer ou non à un essai vaccinal de phase 3.

      • Encore faut-il montrer que ce qui est injecté est ce qui est dit.

        Dans le monde du logiciel, on doit donner toute la chaîne de compilation (avec les directives et options) pour être capable d’obtenir le même logiciel (bit à bit) à partir de la source que l’on fournit. Ceci afin que toute personne puisse lire les sources et à partir de cette source obtenir exactement le même binaire que celui montré. que chaque 0 et 1 de l’un soit exactement identique à ceux de l’autre.

        ici une personne faisant peut être une injection d’un produit qu’on ne voit pas, dont on ne maîtrise pas la provenance qui pourrait très bien être le placebo qui a servi dans l’étude précédente.

      • ça ressemble plutot à un cluster de connards!! Reste à savoir ce qu’il y avait réellement dans la seringue vu qu’ils sont capables de tout.

      • Cela aurait de la gueule une thrombose avec un décès non ? il y aurait une journée de deuil nationale et le peuple penserait enfin que les puissants sont traités comme eux.

        • ben non, il devait pas casser sa pipe et c’est le peuple qui va être déçu: il parait que ça risque rien si on a plus de de 55 ans !

      • Moi je veux bien prendre un comprimé d’Ivermectine pour montrer que ce n’est pas dangereux.

      • La démonstration de l’inocuité d’un vaccin par l’injection de sérum physiologique à un 1er sinistre devant des caméras, c’est ce qu’on appelle sodomiser en double aveugle la population.

    • Pourquoi a t’il été vacciné après Véran ? Pourtant il est plus âgé que Véran.

      • Pour avoir un martyr prodomo qui donnerait son nom à l’hôpital du coin
        Centre hospitalier Jean Castex, c’est tout de même mieux que Nosocomial Hospital

      • Tiens, je me demande si c’est pas un problème de thrombose qui a fait dire à Véran:  »qu’on pouvait prendre des antibiotiques » 🙂

      • je lis aussi : « Karnataka govt to scale up Covid-19 vaccination as cases surge ». Je ne comprends pas, je pensais qu’ils prescrivaient massivement de l’IVT. Quel est le besoin d’accélérer ?
        Apparemment il n’y a pas que les français qui émettent des doutes sur certains vaccins, et puis les Indiens n’ont pas tous 25 ans (je fais un peu de troll gratuit, c’est vendredi après-midi)

        • J’avais lu qu’ils n’avaient pas de contrat avec Pfizer, qu’ils fabriquaient l’astra pour l’export et qu’ils mettaient au point un vaccin traditionnel pour eux. Est-ce le leur qui déçoit ?…Le coronaro n’a jamais aimé les vaccins…

    • M. Castex a lancé une bombe hier soir avec ses nouvelles recommandations.
      Confinement des zones à haute circulation du virus (il a allumé la mèche)
      Conséquence immédiate: les futurs confinés émigrent massivement hors de l’ile de France, je suppose qu’ils font de même dans les autres régions.
      Tout ce petit monde va alors aller contaminer les régions épargnées et alors la ce sera l’explosion de la belle Bombe Castex.
      Reprise de la Vaccination avec Astra Zeneca, beaucoup de patients méfiants n’en voudront pas, mais il l’a dit aucune dose ne sera jetée, il va falloir faire des rafles et vacciner de force. Boum 2e effet de la Bombe Castex.
      Même constatations, mêmes mesures vouées à l’échec, aucun regard sur les alternatives sérieuses et peu couteuses.
      Au Foot au Moins quand l’entraineur (rendu responsable malgré lui de toutes les défaites) ne convient plus on le change, là rien du tout, les sangsues s’accrochent et vont sucer jusqu’à la dernière goutte le sang de notre France moribonde.

    • Oups, désolé je n’avais pas vu que d’autres lecteurs avaient été plus rapides que moi !

    • Pas grave, mais il faut que Mr Maudrux, nous donne la nouvelle adresse de son blog !!
      Le Quotidien du médecin qui l’aide à migrer en plus ! Remarque ça risque d’alléger leurs serveurs 🙂

        • super, merci 😉

          Mais normalement il y aura des bugs ! C’est un peu comme les vaccins, tant que c’est pas testé en population, on peut louper des effets secondaires 😉

    • Et ne pas manquer en fin d’article l’interview détaillée du Dr Maudrux. : comme toujours pertinent et pointu

      • Il a fallu aider aussi pour le reste. Il ne connaissait pas trop, mais il s’est bien accroché.

        • Bravo…belle diplomatie en fin car la plupart des gens ne savent pas ce qu’est une autorisation conditionnelle…

        • Un bravo de plus.
          Tout à coup, à sa lecture,
          j’ ai compris la raison pour laquelle Veran a parlé de traitement propose comme des antibiotiques à titre préventif..

           » La réponse est oui. Un médecin peut prescrire un médicament hors de son champ initial d’autorisation de mise sur le marché (AMM) quand il n’y a aucune alternative, qu’il ne fait pas prendre de risques aux patients, et qu’il justifie d’une présomption d’efficacité. … »
          Maintenant, il y en a un…
          Enfin, nous verrons, mais je sens l’arnaque ».

        • Super Dr MAUDRUX
          et encore bravo pour votre combat

    • Tous les moyens sont bons. Si c’est l’économie qui pousse le gouvernement à essayer autre chose que le doliprane, je vote pour même si ce n’est pas pour les bonnes raisons. Il faudrait que le Dr Maudrux continue sa mission de service public auprès d’autres médias.

    • Super. «  la France malade dans sa tête et bornée »…c’est qui qu’est la tête ?
      La courbe des DC après ivermectine est spectaculaire.

  5. Je résume mes 2 dernières publications. Pour pouvoir sortir sans limite de temps : tenue jogging. Pour ne plus travailler tout en concevant des revenus : Assurance Maladie (et sans délai de carence !). Bon sport, et bon arrêt de travail !

  6. Formidable ! L’assurance Maladie rappelle ce jour aux médecins libéraux que  » Dans le cadre de l’épidémie Covid-19, les arrêts de travail font l’objet d’un régime dérogatoire, permettant notamment de lever le délai de carence et de faire bénéficier l’assuré d’un maintien de salaire par l’employeur. Pour garantir ces conditions, les arrêts de travail initiaux ne doivent pas être prescrits par les médecins de ville. Ils sont établis par les plateformes contact tracing de l’Assurance Maladie ou demandés par les assurés eux-mêmes […]. Il vous est donc demandé de ne pas établir de prescription d’arrêt de travail liée à la Covid-19. » Comme ils ne peuvent pas non plus prescrire autre-chose que du Doliprane dans ce cadre, inutile d’aller voir votre médecin de famille si suspicion de Covid-19… Bonne vaccination !

    • étape suivante: Nous expliquer que l’assurance maladie coûte un pognon de dingue.
      Ah non, ca c’est fait….
      Se renseigner auprès de conseilleurs étrangers bien intentionnés et bien plus capables que nous, fait aussi…
      Puisque que la pédagogie est faite et les études en full aveugle aussi , degagez ! Sortez vos cartes de mutuelle et mettez en rand, pour ceux qui peuvent s’en payer une et qui ont encore leur deux jambes…

  7. bonjour,
    avez-vous remarqué un élément de langage repris par toute la presse, y compris sud radio:
    au debut, on vaccine avec le vaccin astrazeneca, pfiser…
    puis la commission européenne suspend le SERUM
    astrazeneca, tiens le vaccin est devenu sérum.Il ne faut pas mettre de doute sur le mot vaccin! Petite remarque en passant sur le pouvoir demanipulation de l’AFP.

    • Je le suis fait la même réflexion hier à propos de l’utilisation du mot « sérum » sur Franceinfo. Je suis dans un département confiné, je suis prisonnière de cette mascarade…

    • Parce que ces produits n’ont pas le noms de vaccin legalement,et donc on ne peux legalement les nommer ainsi et si ils les nomment serum ,c’est extra , cela ete attaque en justice Donc un test geant de serum transgénique , et fabrique en 2 jours par big data , et n’a jamais ete autorise A se nommer vaccin l’agence europeenne fait gaffe , ces sérums font tant de morts et attendez quelques mois ou les effets secondaires graves et a long terme vont arriver Donc il faut mettre en quarantaine tout les gens « Vaccines »!!!Quisont un danger pour les populations car tres contagieux et avec des arn modifies donc des possibilités transgenerationelle deddvelopper cancer , etc

  8. Apparemment Olivier Véran vient de se rendre compte, hier, que des antibiotiques et des anticoagulants pourraient être utiles pour traiter le Covid en ambulatoire. Un an pour s’en rendre compte!
    https://twitter.com/MartineWonner/status/1372663121572208651
    Il faut rappeler que cela fait presque un an que des médecins ont fait savoir aux autorités qu’une thérapie basée sur un antibiotique, l’azithromycine, associé à un anticoagulant, l’héparine, ainsi qu’au singulair et au zinc, guérissait pratiquement tous les malades du Covid:
    https://www.estrepublicain.fr/sante/2020/04/11/un-medecin-mosellan-constate-l-efficacite-d-un-protocole-a-base-d-azithromycine
    Sauf erreur de ma part le découvreur de cette thérapie, Jean-Jacques Erbstein, qu’on entend dans la vidéo ci-dessous doit s’expliquer devant l’ordre des médecins pour avoir parlé de cette thérapie non approuvée par les autorités en France :
    https://www.youtube.com/watch?v=xRuH98LLPRk

    • Adoptez le jogging (ou autre tenue de sport) comme tenue habituelle ! En effet, en zone de confinement, le sport étant autorisé sans limite de durée, il suffit de remplir une attestation (à venir) le matin pour la journée. Inutile de courir, la marche est un sport. Il n’est donc plus nécessaire de louer un chien pour sortir librement la journée (le chien restant néanmoins nécessaire pour les sorties pendant le couvre-feu), il suffit d’avoir adopté la bonne tenue. Cerise sur le gâteau, le sport (ou le simple port d’une tenue adéquate) exonère de l’obligation du port d’un masque à l’extérieur là où il est obligatoire ! Autre excellente nouvelle (sauf pour les régions qui n’y étaient pas soumises) : l’heure du couvre-feu est retardée d’une heure.

      • Et quand la liberté prend le goût d’un su-sucre ou d’un os à ronger, c’est quoi le diagnostic Docteur Psy ?

        • Le monde (occidental) semble en plein délire. Mais ce n’est pas le cas. Simple remplacement du père symbolique par son ersatz dans le réel, bien plus coercitif (et castrateur) que l’original d’avant les années 70 (je parle du siècle dernier). Qui fait son beurre d’une population immature et profondément narcissique, dépendante (de ) et manipulable (par)… ce père de remplacement. Ça vous va comme discours psy. ? J’en doute…

        • https://www.britannica.com/topic/The-Time-Machine
          Publié en 1895 et à mon sens bien plus visionnaire que 1984
          Faut reconnaître que question dystopie, les Britanniques ont une sacrée longueur d’avance.
          Pour ceux qui demanderaient « quel est le rapport », je mets ce lien en guise de commentaire (approbateur) concernant l’immaturité et le narcissisme galopants.
          Selon Milan Kundera, « l’humanité est de plus en plus jeune ». Même idée.

    • Non, il avait déjà fait le coup le 10 février.

      A l’assemblée, après une question de Wonner justement.

      Voici le verbatim.

      https://youtu.be/MstAQmYVX_o?t=285

      « y’a l’oxgyène, la cortisone, les anticoagulants, la vitamine D, y’a des études intéressantes, même sur l’ivermectine il y a des études qui sont en cours, les anticorps monoclonaux, peut-être l’interferon » etc.

      Le reste de sa réponse est odieux (il parle de Trump, de l’eau de javel, de la « lumière » etc.)

      Bref, parfaitement fidèle à sa réputation : un roquet qui remue la queue.

      • donc on attend de savoir si la vitamine D n’est pas dangereuse pour l’homme. Je suis rassuré car des études sont en cours

    • On se pince !
      A communiquer à tous les toubibs, notamment à tous ceux qui sont poursuivis par le CNOM.
      A moins que Véran ne joue sur les mots : AZI pour pneumonie oui, mais le covid est-il, selon l’état de la science gouvernementale obligatoire, une pneumonie stricto sensu ?
      Autrement dit la prescription AZI ou DOXY en cas de covid est-elle dorénavant dans ou hors AMM ?

      • Il a dit « pour éviter », ce n’est dons pas pneumonie avérée comme jusqu’à maintenant.

      • Je crois que l’on passe à coté du principale : la pince. Le gouvernement ne peut pas interdire, il dit des trucs (et son contraire devant les députés et sénateurs) et le CNOM poursuit les médecins pour faire appliquer les trucs illégaux que le gouvernement prône.

        On le voit pour les vaccinations : La LOI dispose que le médecin PEUT ne pas vacciner parce qu’il PENSE qu’il y a des effets secondaires grave qui peuvent arriver (état individuel, antécédents…) MAIS le CNOM poursuit les médecins qui le font. imparable.

        C’est pour cela qu’il faut détruire l’ordre. C’est pou cela que le quotidien du médecin éjecte les blogs qui sont hors doxa, on sait jamais.

    • il y a une ouverture, il faut en profiter.
      C’est la première fois qu’on sort du doliprane et du vaccin, réjouissons nous.

    • Mensonges, intimidations, maltraitance. Si seulement les gens n’étaient pas pendus aux lèvres de leurs dirigeants. Ou mieux : que le population comprenne l’inverse de ce que le pouvoir lui dit . Et elle découvrirait peut-être le fin mot et comprendraient enfin ce que le pouvoir lui fait.

      Qu’attendez-vous de la bataille pour une reconnaissance OFFICIELLE des traitements précoces ? A part faire gagner du temps au mensonge …officiel et cultiver de faux espoirs ? Car l’injection de masse s’amplifie, la sélection de virus mutant s’accélère. Les remèdes d’aujourd’hui peuvent ne plus réussir demain (ce qui confirmera aux yeux de l’opinion publique qu’on n’a toujours pas de traitements …à part, comme ultime recours le pari officiel de ce qu’elle prend pour un vaccin). N’évoquiez-vous pas ces derniers jours des remontées du terrain allant dans le sens d’une moindre efficacité de l’AZI ?

      Voyez-vous, ils mentent. Ou ils ne mentent plus, mais agissent différemment en sous-main. Ils mènent le jeu à leur guise. Normal, ils sont le pouvoir. C’est-à-dire qu’en surface, ils sont toujours la bonne parole et le bon droit « quoiqu’il arrive », pour reprendre l’expression du discours des vœux présidentiels.

      • Parfaitement vrai. Double discours encore et toujours. Les vidéos et livres de Valérie Bugault sont à recommander pour comprendre ce qui se joue depuis très longtemps en sous-marin et qui s’accélère au grand jour avec le mépris affiché aussi bien des populations que des lois sensées nous protéger…

    • La question que je me pose est de savoir s’i y aura un nouveau protocole précisé par écrit par les autorités pour remplacer le paracétamol pour le traitement à domicile du Covid car c’est sans doute la seule solution pour qu’il soit largement utilisé par les médecins.

      • Je serais très étonnée qu’ils aillent aussi loin.
        Ils cultivent le double langage et l’ambiguïté, ce n’est pas pour « muter » subitement et devenir honnêtes ou se convertir.
        En réalité ils sont allés aussi loin qu’ils étaient disposés à le faire, les médecins qui le veulent ont le droit de prescrire sous leur responsabilité (voir billet du Dr Maudrux à ce sujet), il est illusoire à mon sens d’attendre que les autorités se déjugent. Ils ne le font jamais !
        Et d’ailleurs ils auraient (irréel) à craindre des suites judiciaires qui seraient dans ce cas, de leur point de vue, encore plus problématiques.

      • Par contre c’est peut être une bonne occasion pour tous les médecins engagé-es qui soignent, d’envoyer un mail en citant le passage, aux ARS, des signalements au conseil de l’ordre, etc…
        En plus il y a eu un décret ou je suis plus quelle forme juridique, pour dire que les médecins devaient suivre  »la science  »reconnue » ». Donc si c’est le ministre qui le dit, Banco.

    • je le distribue dans la rue a des gens qui ont l’air ouvert a se bouger ,le temps est venu de s’unir et de prendre nos vies en main en sans eux.

    • C’est un chant de guerre écrit en 1943 et destiné comme le titre l’indique à des combattants irréguliers. D’où le côté vengeur.
      C’est un chant historique qui évoque pour la plupart d’entre nous « la Résistance ».
      Nous n’en sommes pas au deuxième couplet mais fredonner le premier me paraît quant à moi de circonstance.
      On peut comme pour toute chanson se contenter de la mélodie ou adapter certaines paroles si elles ne plaisent pas.

      • Les gens meurent sous doliprane ou sous rivotril justement parce qu’on n’en est pas au deuxième couplet. Tant que l’on ne fait que s’auto répondre sur des blogs cela continuera.

    • C’est un chant de guerre contre les nazis moi qui est bien connu s Hessel 3 ans avant sa mort et sa femme grande resistante , qui m’a raconte la resistance ,et VLaks peintre , resistant du Vercors 40 ans d’ecart avec moi , ,je peux vous dire que nombre d’artistes juifs resistants psalmodiaient cela pour avoir le courage de resister physiquement au SS et ce texte modifie plusieurs fois a ete ecrit par une femme resistante

      • ah… sioniste….

        juste pour aider (on n’est jamais trop aider) il manque pédophile pour parfaire l’argument.

        Pour le dire autrement, moi qui doit être tout ce que vous avez dit, le médecin qui pique mes parents et qu’ils en meurent…. il va connaître la vengeance du pédophile : la mort. (mais la tchétché d’abord)

  9. Royaume-Uni : Plus d’un patient Covid sur dix est mort dans les cinq mois suivant sa sortie de l’hôpital

    • J’ai oublié de signaler que l’article fort intéressant et fort inquiétant est à lire sur  » Les Crises « 

      • Merci, la page google est pas mal, on y voit aussi une chute du nombre de tests (est ce un lien direct ?), pareil en tchéquie d’ailleurs.

        • Vous voulez dire que la baisse des cas recensés serait liée à la baisse du nombre des tests effectués ?
          Reste la courbe des décès qui baisse aussi.. Ça donne de l’espoir

        • Je m’interpelle ? 😉
          Quand on connait pas la politique de test (?) et la prise en charge par Iver ou autre.
          Si politique de test identique et diffusion massive dès les premiers symptômes d’Iver (ou autre traitements), l’espoir serait grand que cela soit lié en cassant la courbe de contamination.
          Ce que n’a pas réussi le doliprane 🙂

        • C’est vrai que la courbe des cas baisse miraculeusement…une vraie piste noire!
          Mais je vais garder en tête cette petite illusion miraculeuse pour la journée, ça fait du bien et on verra demain!…

    • Je me permets de réagir a votre commentaire,habitant en République tcheque mais francais.Ce matin la Tchéquie a 10576 positifs,la France 34998,soit ramené a sa poulation deux plus de cas que la France.Il y a trois semaines c’était quasiment cinq fois plus de positifs que la France!Depuis trois semaines donc les mesures de restriction ont été durcies avec notamment l’interdiction de voyager entre les 77 districts des onze régions que compte le pays mais avant cette décision tout était déja fermé:écoles(sauf la maternelle et CE1,et CE 2),restaurants,magasins,universités,musées,salles de sport,etc.Cela aurait donc permis de baisser d’un tiers le nombre de positifs et de soulager les hopitaux.Pour l’instant l’Ivermectine n’est utilisée que dans les hopitaux ,probablement pas partout car si certains docteurs reconnaissent son efficacité d’autres sont sceptiques voire la dénigrent.Le ministre de la santé lui -meme hématologue a dit que comme docteur il ne la prescrirait pas a ses patients…La bonne nouvelle est que les médecins généralistes peuvent désormais la prescrire mais beaucoup d’entre eux ne sont pas satisfaits du fait qu’il est seulement nécessaire d’avoir l’accord éclairé du patient et se plaignent de ne pas avoir recu non plus de protocole d’utilisation.Donc on ne peut pas vraiment dire pour l’instant que les généralistes dans leur ensemble(il y en a néanmoins heureusement qui ont soigné avec succés sans attendre) aient commencé a prescrire l’Ivermectine.En conséquence il faudra attendre plusieurs semaines pour voir les effets bénéfiques de l’Ivermectine.Mais je soupconne que les politiques attribueront ce succes a la vaccination…J’espere de tout coeur que d’autres pays de l’UE vont enfin finir par entendre raison et permettre l’utilisation de l’Ivermectine.

      • Riou, bon jour. C’ est exactemnt, com vous l’ avez écrit. Trop des medecins sont sceptiques. Le ministre a dit, que l’ ivermectin peut atquér les organes, qu’ il ne le prescrialit pas. Un chef de soins intensifs a dit :  » l’ ivermectin est un brouillard expedié, pour cacher , qu’ on fait pas assez vite la vaccination. »… voilà, les bêtises…

    • Marguerite Cazeneuve, ex-cheffe du pôle santé dans le cabinet du premier ministre, fille de Béatrice cheffe des produits nouveaux -et donc du bambalaba- chez Lilly et de Jean-René député LREM, épouse d’Aurelien Rousseau directeur de l’ARS Île-de-France, et aussi sœur d’un conseiller présidentiel, a été exfiltrée début mars vers le doux nid d’une direction de l’Assurance Maladie où elle a pu retrouver son mentor Thomas Fatome si cher à nos cœurs de médecins et plus particulièrement à notre dévoué Gérard Maudrux. Tout ça pour effacer les traces d’un possible conflit d’intérêts commercialo-politico-familial…

        • Au contraire, une fois réunis dans leur cloaque on peut espérer qu’un jour ils montent tous dans la même charrette…

    • Bon jour, KSTET, je me suis peut être mal exprimé la dernière fois, je ne vis pas en ce moment en Tchèque, je suis seulement dans communication avec mes amies, ma famille tchèque, je regarde des médias tchèque. Quand à propagande anti-ivermectin, la situation est ressemblante comme chez vous en France. En Tchèque il y a malheureusement trop des médecins , qui ne croient pas, que c’ est le traitement efficace, donc il n’ est pas massivement, généralement prescrit. Ce sont plutôt les patients imformés, qui demandent l’ ivermectin . Donc on a pas des info dans médias. Mais on voit dans les massmédias les désinformations : l’ivermectin ne marchera probablement pas, l’ étude de « JAMA » est l’ argument dominant. Donc malheureusement je ne peux pas en ce moment répondre a votre gestion, pas des données.

  10. « Même si nous avons des hôpitaux, des médecins, des soignants, des équipements et des médicaments, le but n’est pas de guérir les gens du diabète, du cancer ou des maladies cardio-vasculaires, mais de les empêcher de les attraper. Je décrète donc l’interdiction du sucre, des pâtes, du riz, de la viande, du vin, des apéritifs, des digestifs, du tabac, de la limonade et des fraises tagada. En outre, sont interdites les réunions de plus d’une personne, car ce sont des occasions festives où la consommation de ces substances, en toute illégalité, est vivement encouragée. Pour ces motifs, je proscris aussi la marche et le sport, activités qui donnent faim et soif, d’où un risque accru de glisser sur une pente fatale. Quoi ? Pardon ? Veuillez répéter votre question. Les relations amoureuses ? C’est encore autorisé, ces échanges frénétiques de bactéries et de virus ? Merci de me l’avoir fait remarquer… »

    • Bien vu quoique un peu laxiste !
      Je demande une attestation dérogatoire pour le Spritz en couple depuis plus de 40 ans

  11. Les propos de Castex sont terrifiants. Surtout quand on songe à certaines déclarations presque « gourmandes » de Didier Raoult. Plus de grippes et de gastros grâce aux mesures barrières et au confinement, se réjouit-il. Pour commencer, c’est faux, parce qu’il y avait déjà remarquablement peu de maladies de ce type en janvier/février 2020 (mortalité d’ailleurs très basse). Et puis quoi ? Masque tous les hivers, commerces et lieux de loisirs fermés, confinement et couvre-feu à perpétuité ? Franchement, ce qui me fait peur, ce n’est pas le virus, mais les gens qui le combattent.
    Petite précision : ceci n’est pas une attaque contre un homme que je respecte et admire. Cela dit, je respectais et j’admirais mon père, ce qui ne m’a jamais empêché de le contredire à l’occasion, et il trouvait ça normal.
    Avant de déclarer certaines choses (sans trop les vérifier) le professeur devrait réfléchir aux dégâts qu’elles risquent de faire entre des mains mal intentionnées.

    • Commencer par arrêter de reprendre le narratif d’un pouvoir qui vous ment serait un bon début. Vous dites « ce qui me fait peur, ce n’est pas le virus, mais les gens qui le combattent ». « Combattre un virus », « le virus est notre ennemi » : cela n’a aucun sens. A la rigueur, cela pourrait s’appliquer à notre système immunitaire. Point. « Combattre un virus », cela leur permet de ne pas dire « soigner les gens ». Cela leur permet de justifier chaque mesure liberticide. Cela leur permet de vous faire croire que nous sommes tous, gouvernants et gouvernés, ensemble dans le même bateau, face au même « ennemi ». N’avez-vous toujours pas compris qui est réellement leur ennemi ? Mensonges, intimidations, maltraitance, injection de masse de …de quoi au fait ? Mêmes principes sur presque toute la planète. Est-ce déjà trop gros pour être vrai ?

    • les gestes barrières qui ont arrêté les autres épidémies est une théorie qui n’a aucune valeur scientifique de plus qu’une théorie.

      Il suffit que ceux qui crèvent de la grippe soient étiquetée covid (ca doit rapporter au T2A). De toute façon, la grippe c’est 500-1000 morts par an. Le reste pour arriver à 20 000 c’est la surmortalité attribuée à.. Il suffit d’attribuer la surmortalité au covid pour changer la couleur de la courbe. Ce sont les même personnes qui sont mortes de la même chose mais juste étiqueté autre chose.

      Enfin concernant ce f[a|u]meux graphique en couleur il montre juste que l’on a testé au covid et pas au reste.

  12. Je ne peux m’empêcher de vous coller, ci-dessous, ce morceau d’anthologie copié sur le direct du Figaro lors de l’annonce du reconfinement par les autorités ce soir :

    « Jean Castex prend la parole à son tour pour compléter les propos du ministre. «Et quand bien même nous aurions 100.000 lits en réanimation, nous devrions quand même prendre ce genre de mesure. La finalité c’est que des gens arrêtent de se contaminer et qu’ils ne terminent pas en réanimation. La question n’est pas de se dire on laisse tout le monde se contaminer, tout le monde a en réanimation, ce n’est pas comme ça qu’on lutte contre une épidémie». »

    Et ce nouveau confinement = 1,2 milliards d’€ de plus par mois (dit B. Le Maire)

    • Pourquoi vous soucier des idioties de Canteloup transformé en premier ministre par la magie du numérique ? Ce comique était acceptable à une époque. Aujourd’hui, il n’est qu’un représentant de plus de la doxa. Et sa faire-valoir…
      Pardon ? On me dit que ce n’était pas Canteloup ? Dans ce cas, mille bravos à Laurent Gerra, je ne l’avais pas reconnu.

      • Blague à part, ça veut dire qu’on confinera à l’avenir pour toute grippe un peu plus méchante que d’habitude ? Ces gens ne sont pas fous, ce sont des monstres. Macron espère se faire élire en 2022 grâce à un coup de bonneteau, puis il nous présentera l’addition, avec cinq ans pour faire tout ce qu’il veut.

        • Report des élections régionales (déjà reportées à juin)… à l' »automne ».

          A l’automne, il y aura bien entendu une « nouvelle vague » (nez qui coulent, gens qui éternuent, les premiers frimas…)… donc impossible.

          Donc nouveau report !

          Ensuite mars 2022, même chose : fin de l’hiver, lits de réanimation pleins… reconfinement… report cette fois des élections… présidentielles…

          Rincez répétez.

      • Jean Castex ?
        Je vous trouve tous bien sévères.
        Personnellement je ne peux me départir d’un fonds de sympathie pour cet homme dont j’ai connu quelques copies quasi parfaites.
        Explication
        Jean Castex est né et fut élévé à Vic Fezensac dans le Gers, centre improbable et pouilleux d’un département enclavé au possible : nous y sommes arrivés en 1995 : on se serait cru en 1950. Nous en sommes partis en 2017. Ils sont toujours en 1950 (sauf pour le travail : le John Deere à deux cent mille euros a remplacé l’huile de coude finalement fort peu prisée).
        Son profil est celui de l’intellectuel de campagne qui obéit à trois règles constantes :
        1. ne pas savoir le métier, ce qui permet de répéter ce que disent les autres et de ne pas passer pour un donneur de leçon (ce dont les paysans ont une sainte horreur : dans cette campagne l’ignorance affichée est un signe de bonne tenue au vent)
        2. labourer avec un soin maniaque toutes les réunions locales et ne pas rater le moindre vin d’honneur même bouchonné (voire surtout ceux-là). Un mot aimable, un sourire complice, un clin d’œil, le tout sans avoir l’air trop sournois tout de même, et l’affaire est dans le sac.
        3. enfin et surtout se présenter l’air bonhomme comme inoffensif : « qui ne menace pas de faire de l’ombre, ne risque pas de faire de l’ombre » (proverbe gersois à prononcer avec l’accent rocailleux, surjoué pour ne pas être compris des « inglé »)
        L’aventure se termine en général par la direction pontifiante et interminable de la coopérative locale.
        C’est ce profil rassurant de notable céréalier qui a séduit notre président de la start’up nation.
        Pas de risque que Sancho Panza bouscule trop Don Quichotte.
        Donc évidemment Jean Castex comme à l’issue des comices dit des trucs un peu bizarres.
        Certains disent que ce serait un peu n’importe quoi.
        C’est sévère. Si vous croyez que c’est simple de diriger sans en avoir l’air deux à trois cents gros types descendus de leurs tracteurs à deux cent mille …
        Evidemment d’ici à devenir Premier Ministre …

      • Ayant un peu approfondi le cv de notre actuel premier, j’ai remarqué qu’il avait perçu depuis le début de la présidence EM, 160000€ au titre du comité de l’organisation des futurs JO. « Comme délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, il a perçu 160 000 euros nets par an. » dixit Wiki, à partir de 2017 si je comprends bien.
        Pour moi, ce détail l’a dépouillé à vie de toute aura « bonhomme ».
        Le monde est méchant, rancunier, envieux (etc)

        • On est d’accord
          Pèquenot oui mais avec des sous

  13. Le gouvernement américain ne distribue plus le bamlanivimab d’Eli Lilly en Californie, en Arizona et au Nevada en raison de l’importance d’un variant qui n’est pas sensible à l’anticorps monoclonal, a déclaré la commissaire par intérim de la FDA, Janet Woodcock.

    • Quant aux autres états, on les laisse pouvoir créer de nouveaux variants…

    • ça commence à être la  »faillite » des traitements officiels. Déjà quand ils parlent des vaccins, maintenant il est souvent dit:  »Les vaccins protègent des formes graves et fait baisser la mortalité. » (Castex hier si je me trompe pas) Mais donc ne protège pas de formes  »moins sévères » (après ça dépend où on place le curseur sévère/grave)

      • Justement la manipulation si bien amorcée peut fort bien continuer presque indéfiniment
        Même si du point de vue thérapeutique, il y a faillite et même à d’autres égards.

  14. Bonsoir,
    pré-publication méta-analyse Lawrie et al.
    https://osf.io/k37ft/
    Des preuves de certitude faible à modérée suggèrent que la réduction des décès et des infections liés au covid-19 pourrait être possible en utilisant l’ivermectine. L’emploi précoce de l’ivermectine peut réduire le nombre de personnes évoluant vers une maladie grave. L’innocuité apparente et le faible coût suggèrent que l’ivermectine pourrait avoir un impact sur la pandémie de SRAS-CoV-2 dans le monde.

    Bien cordialement.

  15. pour la 1ère fois Veran a dit qu’il fallait consulter un médecin si symptomes de covid. A même parlé d’antibiotiques et de traitements alternatifs, pas parlé de l’ivermectine mais des anticorps monoclonaux. Ils ont été obligés de lâcher un peu de lest.

    • Oui, à 30:30 antibiotiques et anticoagulants ! en fait la prescription du Dr. Erbstein (azithromycine et héparine), qui lui a valu d’être conspué et convoqué par le conseil de l’ordre ! On avance … Mais pour l’instant aucune publicité de ces propos dans les médias qui en sont restés aux médicaments prototypes très coûteux.

    • Les individus impliqués dans les décisions politico-sanitaires recourent de plus en plus au double langage et aux messages codés, afin de se couvrir au cas où. Vu ce qu’ils ordonnent en grand, ce sont des manoeuvres méprisables, même pas un indice de mauvaise conscience. Le bal des hypocrites, comme dab.

  16. Le CESE vient de publier le résultat de l’enquête sur le passeport vaccinal :
    https://participez.lecese.fr/pages/resultats-de-la-consultation-sur-le-passeport-vaccinal
    Avec 67% de « très défavorables » et presque 6% de « défavorables », le rejet est massif ! Et avec 110 500 réponses, on peut dire que c’est significatif.
    Sera-ce suffisant pour limiter les velléités du gouvernement dans ce domaine, rien n’est moins sûr, car on voit pointer des directives européennes derrières lesquelles l’état français aura beau jeu de se retrancher….

    • Cette femme est remarquable. Au printemps dernier elle était parfois invitée sur les plateaux TV mais depuis son audience se cantonne à quelques medias confidentiels et c’est dommage. Une preuve de plus que la presse et l’audiovisuel sont muselés. On peut se demander pourquoi il y a toujours autant de candidats aux concours des écoles de journalisme : sont-ils donc si pressés d’aller servir la soupe ?

    • Parmi les mesures prises par les abrutis là-haut figure celle-ci :
      « À noter que le couvre-feu va désormais débuter à 19h en France pour tenir compte du passage prochain à l’heure d’été »

      A Matignon on n’a pas l’air de savoir que le passage à l’heure d’été s’accompagne d’un changement d’heure …
      On comprend mieux le niveau …

      • Je donnerais cher pour analyser ce qui va être injecté à notre premier ministre. On a tous pensé que c’était du sérum phy dans l’injection de Veran et je pense qu’il en sera de même pour Castex. Vous n’allez pas me dire qu’ils n’ont pas les détails des effets secondaires parfois dramatiques et des liens établis avec les vaccins. Quel sera la nature de l’injection, le virus vivant de singe ou l’arnM . Roulette russe entre thrombose, réaction intense , crise cardiaque, AVC , cécité, surdité, état convulsif, myélite…Ce sera ou du sérum phy ou un matériel totalement inerte par rupture de la chaîne du froid mais même dans ce cas il reste les adjuvants dont certains sont des allergènes puissants…je ne crois pas une seconde que ces gens prennent un tel risque …

        • Je pense que l’on pourrait demander devant un tribunal une sérologie des impétrants pour vérifier qu’il ont bien été vaccinés.

          Je pense que ce serait de salubrité publique : prélèvement par un médecin tiré au hasard et donner au hasard à un labo parmi 1000 sérologie. que l’on sache et que l’on fasse taire mon complotisme.

        • Bien entendu.. c’était une élision. Nous sommes entre gens de bonne compagnie.

        • Oh, ils sont tout à fait capables de se le faire injecter pour de vrai, à cela 2 motivations également puissantes et dont vous sous-estimez la force
          1. la volonté de puissance qui les anime, probablement depuis toujours,, c’est le moteur de leur psyché individuelle.
          2. le fanatisme scientiste dont ils sont imprégnés à l’égal de beaucoup
          Concernant le facteur n°1 la volonté de puissance, il s’agit de maximiser leur ascendant et leur influence. Il va de soi que le rapport bénéfice/risque est à cet égard, extrêmement favorable.
          J’ai parmi mes connaissances des pleutres intégraux lesquels dans certaines circonstances, moins par amour-propre que pour apparaître à leur avantage et consolider leur influence « populaire », sont capables d’actions audacieuses qu’on n’attendrait pas d’eux. C’est le b-a-ba de la politique en réalité et donc une occasion à ne pas laisser passer.
          A certains moments on a très bien pu constater qu’ils avaient peur des éventuelles conséquences et responsabilités qu’ils encouraient sur le plan judiciaire. Ils sont passés outre dans l’esprit « on ne peut plus revenir en arrière » et dans le monolithisme du pouvoir tel que pratiqué dans ce pays. Avec nous ou contre nous.
          J’ajoute en 3e lieu un facteur négatif, qui ne peut jouer, c’est le niveau d’information. Celui-ci n’est pas tel, chez ceux dont nous parlons, qu’il puisse les faire ne serait-ce qu’hésiter.
          Allons-y gaiement, on s’y met tous, et moi en premier.
          C’est l’outil de la manipulation, pour persuader les gens de revenir dans les files d’attente.

        • j’ai d’autres combats, dans l’ordre :
          – traitements en phase précoce
          – arrêt du confinement et allègement du couvre-feu
          – …
          Qu’ils s’injectent du glucose, de sérum phy ou autre chose, je m’en fous.

        • @JEAN

          Moi j’ai ce combat, parce que je peux acheter en inde un kit covid, mais je n’arriverais probablement pas à éviter que mes parents se fassent vacciner puisqu’ils écoutent bfm et habitent loin. S’ils tombent malade, je pourrais leur poster un kit, mais s’ils crèvent du vaccin, je ne pourrais rien faire.

          DONC il me semble important pour moi de démasquer ces cloches qu’ils ne se vaccinent pas pour de vrai.

    • Merci pour ce lien cette interview est remarquable le nom de Violaine Guérin m’était connu, par contre je ne connaissais pas Putsch Media.
      Le fond et la forme sont excellents, une vidéo à diffuser le plus possible.
      Merci encore pour votre « veille » éclairée !
      J’apprends par la même occasion l’existence d’un rv hebdomadaire dit « Sport sur ordonnance » le dimanche à 11h partout en France et par exemple place de la République (75), avec la participation d’un collectif d’artistes regroupés sous une enseigne suggestive « Ami entends -tu… »

  17. Bonjour Dr Maudrux,
    Nous nous sommes rencontrés dans nos précédentes vies…(Projet SEL avec Frédéric Bartoli)….
    Je vous rends hommage pour votre insistance à pointer du doigt ce crime… L’interdiction de prescrire !
    Et je me joins à votre combat…
    Dr Luc Benichou

  18. Le professeur Alessandro Santin, directeur du Yale University Research Center aux États-Unis, qui ne croyait pas que l’ivermectine pouvait être un médicament efficace contre le covid-19 change d’avis en l’utilisant. Citation de ses propos : « Je ne pensais pas qu’une telle efficacité était possible. J’ai été témoin de réponses très rapides après l’administration d’ivermectine à la fois chez des patients Long Covid qui ne respiraient pas bien depuis des mois, ainsi que chez des patients extrêmement sévères, pendant la phase aiguë, qui étaient sous oxygène et proches de l’intubation. Ces preuves m’ont convaincu de changer rapidement d’avis. »
    https://www.affaritaliani.it/milano/santin-sorprendente-efficacia-dell-ivermectina-contro-il-covid-729391.html?refresh_ce
    Des observations similaires ont été faites dans un hôpital italien sur des patients Covid sévères :
    https://www.youtube.com/watch?v=DntZ6nP3z1A

    • le petits pays sont les maillons faibles du systeme BIG PHARMA car des scientifiques independents peuvent y mener des recherches et les publier sans etre menacé par une bureaucratie corrompue toute puissante , comme cela arrive en france et uk –

    • En effet
      Aussi pénible que soit notre situation dans les pays occidentaux dits leaders, nous devons nous forcer à regarder au-delà en Europe même en Afrique en Asie.
      L’alerte sur AZ est venue de ces « petits » pays européens en premier lieu et ce n’est pas un hasard.
      Il existe de grandes différences dans la politique sanitaire des différents pays et depuis un an nous faisons partie du peloton de tête des plus nuls (pour le dire simplement).
      Nous avons un système politique particulièrement verrouillé, rouillé, corrompu et qui a perdu de vue ses finalités premières, il fonctionne depuis des décennies comme une fin en soi, pompe à phynances avant tout et aberration multiple.
      La crise actuelle en est une confirmation / illustration extrêmement spectaculaire.

    • J’ai vu une petite vidéo sur le compte Twitter du pr Chabrière…des infirmières ont tourné le dos à Macron pendant qu’il leur parlait…ceci à côté de Véran imperturbable en apparence. Ne boudons pas ces petits plaisirs…

    • Je crois que nous assistons à l’implosion totale de ce régime d’amateurs (j’allais dire branleurs);
      je crois qu »il est temps pour ceux qui le peuvent (au niveau politique mais aussi surtout médical) de reprendre les choses en main et d’évacuer tous ces guignols et sauver la France.
      C’est à ce point, je le crains.
      Il suffit de faire savoir que des traitements efficaces existent et qu’ils vont être prescrits en masse; un réseau se mettra immédiatement en place naturellement et automatiquement, (la pharmacie suivra?)
      oui, c’est de la désobéissance civile, mais c’est un cas de force majeure.
      Il s’agit de sauver notre pays et nos concitoyens.
      Si Raoult sort du bois et pousse un gueulante, tout le château de cartes s’écroule et le peuple français le suivra.
      Je sais que cela ne l’intéresse pas mais je pense aussi que c’est un homme d’honneur qui n’est nullement étranger au sens du devoir.

      • Je vous rejoins sur un point : nous attendons maintenant des initiatives individuelles « de haut niveau » comme dans le scénario que vous évoquez.
        Le courage, l’honneur, le devoir reviennent au premier plan et déjà, je le vois, au niveau du langage.
        C’est un bon début et un progrès sur le coutumier langage « hormonal » 🙁

      • il faudrait plutôt qu’un politique de haut niveau (autre que Dupont-Aignan) mette les pieds dans le plat pour forcer à regarder dans la bonne direction.

      • @jean d.
        La classe politique presque entière est sur la ligne EM.
        Mélenchon parle un peu des libertés mais au total ne se fait guère entendre.
        Retailleau a voté les prolongations 2021 de l’état d’urgence.
        Fillon doit s’occuper encore de son procès je ne crois pas qu’il en ait fini avec.
        Franchement j’ai beau chercher…

  19. D’un côté l’UNITAID aurait donc caviardé la conclusion du rapport du Dr Hill pour barrer la route à l’ivermectine comme traitement anti-COVID, et d’un autre côté, le même organisme vient d’adopter une résolution de financement (plus de 6 Millions de dollars !) du projet de Medincell pour un système d’injection à action prolongée de l’ivermectine, pour réduire la transmission, pas de la COVID, mais de la malaria !
    https://unitaid.org/assets/R4_2020-e_MedinCell_IMPACT.pdf
    Est- ce que ce serait un autre type de caviardage puisque j’avais compris que l’intention initiale du projet de Medincell était de développer un traitement anti-COVID basé sur l’ivernectine ?
    https://www.medincell.com/wp-content/uploads/2021/03/PR_MDCL_safety_ivermectine-50321.pdf

    • Il me semble (mais Mr Maudrux connaît bien le dossier) que au contraire Medincell n’a pas développé ses recherches en premières intention sur le covid. Et a même choisi de ne pas porter ses efforts dessus au début (et d’ailleurs l’ivermectine n’avait peut être pas encore été découverte comme traitement pour le covid).
      Maintenant, il y a deux choses il me semble, vu la férocité des anti-Ivermectine, si ils ne veulent pas tout perdre, Medincell a intérêt à tempérer les ardeurs des opposant-es. En effet si ils et elles réussissaient à dénigrer l’Ivermectine comme c’est arrivé pour l’Hcq, Medincell aurait peut être du mal à diffuser sa méthode même contre la malaria (ou autre).
      Deuxième chose, si l’Ivermectine est  »validée » comme traitement, leur méthode serait un vrai plus en prophylaxie pour les cas à risque. Et donc un bénéfice potentiel.
      Et je dirai tant mieux si c’est eux qui en bénéficient. Les comportements majoritaires, pendant cette crise, sont plutôt à vomir. Et eux dans ce panier, quelques soient leurs raisons, ont tenu une ligne claire (se concentrer sur la recherche de base), sans dériver pour obtenir le jackpot avec le covid. On en a pas vu beaucoup (politiques, médias, personnels de  »santé publique », etc…) faire preuve d’intégrité, ça me ferai même un peu rire que la poule aux oeufs d’or soit pour eux et pas à Gilead, Merk ou autres !!

      • Absolument, Medincell a commencé à regarder l’Ivermectine avant la pandémie, son domaine de prédilection et ses compétences pouvant être utiles dans les autres indication et le tiers monde, vocation première de la société à sa création. Pas d’autorisation, cela ne change rien à ses objectifs, autorisation, c’est un plus, mais en préventif, pas en curatif car la société n’est pas concernée ni intéressée par un générique, mais par la recherche, spécialement la forme prolongée de molécules existantes. Le partenariat avec Unitaid dans ce sens est normal et doit être distinct des problèmes actuels, mais empêche aussi la société de prendre parti, mais ce qu’elle fait est d’apporter son expertise technique et ses connaissances, sans intervenir dans les décisions.

        • @KSTET
          @Gérard MAUDRUX
          Je suis bien d’accord avec vous sur ce que vous dites à propos de MedinCell.
          En revanche, je crains que l’UNITAID ait beau jeu d’utiliser cette résolution de financement pour brouiller les pistes concernant le torpillage du rapport du Dr Hill.
          Du style faux-cul: « Nous n’avons rien contre l’ivermectine, bien au contraire, nous finançons des projets de recherche sur cette molécule ! »
          J’espère que la riposte des Drs Hill, Kory, Lawrie, appuyée par vous Dr Maudrux, ne se fera pas attendre !

        • Absolument, bon prétexte pour se dédouaner. Je n’aimerai pas être à la place de Hill, il a deux options : soit zéro, soit zéro. Honnête, il ne peut que démissionner, plus facile à dire qu’à faire, quand c’est son gagne pain.

        • Quoi qu’il advienne, Hill a la solution de ne pas être  »auteur prinipal » de l’étude, sans démissionner. ça serait peut être un allr simple pour le placard, mais bref. Avec ses déclarations publiques enthousiastes sur l’Iver avant le préprint, il va de toutes manières avoir du mal à être crédible.
          Après quand on voit ce que j’ai posté plus bas, tiré du site officiel d’UNITAID:  »Unitaid a déjà réservé des capacités de production pour développer en 2021 le potentiel anticorps monoclonal COVID-19 d’Eli Lilly pour les pays à revenu faible et intermédiaire. »
          Ils ne se cachent même pas, que le choix est déjà fait pour un financement des anticorps monoclonaux d’Eli Lilly. Donc je suis pas sûr qu’ils aient quelque scrupules ou intentions cachés vis à vis de l’Ivermectine. Je ne suis même pas sûr que Costaglia soit foncièrement malhonnête, mais sur le sujet elle l’est de fait, et à un point difficilement concevable.

          Et je crois que c’est ce qui nous préoccupe le plus, ces raisonnements ne sont pas concevables pour nous. On réfléchit à tous les stratagèmes possible mis en place par ces personnes ou entités. Alors qu’en fait c’est leur mode de pensée, les labos sont surpuissants, en finances, recherches, matières grises, moyens de production, … ils vont trouver la meilleure solution. Et si en plus je les connais, j’ai entièrement confiance en eux !!

    • A noter à la fin de la vidéo que sur 9 personnes vues en Hôpital de jour qui avaient reçues les deux doses du vaccin Covid, 4 d’entre elles, soit 44 %, avaient le Covid plus de 20 jours après la deuxième injection.

      • C’est bien la preuve que ça marche
        Enfin je veux dire … le covid, pas le vaccin

  20. bonjour ANTONIN
    https://stopcovid19.today/
    les medecins que vous retrouverez sur ce site animé par le Dr Violaine GUERIN, ont créé un conseil scientifique indépendant. Les journalistes sont cordialement invités, « mais ils ne travaillent pas le samedi ».
    c’est la réponse qui a été faite au collectif !!
    est ce que le Dr MAUDRUX est en relation avec ce collectif ?

    BERNARD

  21. Vaccin Pfizer : chronique d’un fléau annoncé publié par « Francesoir » :
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/vaccin-pfizer-chronique-dun-fleau-annonce
    Il est précisé notamment que 0,04% des personnes vaccinées ( 1 sur 2500) avec ce vaccin sont victimes d’effets secondaires graves et qu’il y a eu 251 morts. Selon l’article R. 5121-152 du Code de la Santé Publique, un effet indésirable grave est « un effet indésirable létal, ou susceptible de mettre la vie en danger, ou entraînant une invalidité ou une incapacité importantes ou durables, ou provoquant ou prolongeant une hospitalisation, ou se manifestant par une anomalie ou une malformation congénitale ».
    https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2686947-effets-secondaires-indesirable-vaccin-covid-ansm-france-pfizer-moderna-astrazeneca-2-eme-injection/#:~:text=Selon%20l'article%20R.%205121,manifestant%20par%20une%20anomalie%20ou
    J’avais calculé plus précisément à partir des données de l’ANSM publiées le 12 mars que si vous vous faites vacciner avec le vaccin Pfizer vous avez une chance sur 2424 d’avoir un effet indésirable grave et une chance sur 18194  d’en mourir. Avec le vaccin Astrazeneca vous avez une chance sur 471 d’avoir un effet indésirable grave (c’est nettement pire) mais sa mortalité était plus faible que le vaccin Pfizer (le vaccin Astrazeneca a été appliqué sans doute à une population dont la moyenne d’âge était plus basse que celle du vaccin Pfizer ).
    Donc si vous décidez de vous faire vacciner contre le Covid sachez que vous allez jouer à la roulette russe. C’est prouvé par les chiffres officiels. Et le pire étant que les autorités, avec le passeport vaccinal, vont sans doute vous obliger à y jouer !

    • en matiere de vaccin, L’un des fleurons des la rhétorique employée par les experts c’est « l analyse bénéfice risque »
      cette expression veut faire croire qu’on évalue objectivement le risque et le bénéfice ´ et que, après avoir tout bien pesé, on arrive à une conclusion –
      or comment mesure t on le risque et le bénéfice ?
      ´en vérité, il n’y a nul moyen de quantifier ni de comparer cela ´
      on prend les gens ( justement ) pour des imbeciles qui jouent au bonneteau. ´

      • C’est encore pire que ça. Le ratio bénéfice/risque est pertinent pour une personne malade. Plus la maladie est grave, et plus il est justifié de prendre un risque. Un vaccin, combien de fois faudra-t-il le dire, n’est pas un médicament ni un traitement. C’est un produit administré à une personne en bonne santé qui pourrait contracter une maladie. Actuellement, les risques d’attraper la Covid-19 sont de l’ordre de 7% pour la population française. Et pour ces 7%, les chances de survie sont de 97% (avec environ 90% de chance de faire une forme bénigne voire invisible de la maladie). En population générale, qu’il y ait un risque à se faire vacciner est inacceptable. Pour les personnes à risque, le taux de survie, même pour le grand âge (autour de 80% de survie en Ehpad selon l’IHU) donne à réfléchir.
        Bref, la folie continue, et pas que sur les traitements. Aujourd’hui, nouvelle vague de mesures débiles annoncées par Castex. Pour tenir jusqu’en mai 2022 (le but désormais évident) ces gens ont BESOIN qu’il n’y ait pas de traitement.

        • Oui c’est tout à fait clair, malheureusement.
          Ces gens-là resteront ce qu’ils sont (épithètes au choix de chacun).
          Le virus n’aura pas l’obligeance de disparaître COMPLÈTEMENT.
          Les outils de la manipulation et de la désinformation sont en place et fonctionnent.
          Les motivations troubles sont en place et produisent leurs pleins effet, selon les uns (dont je fais partie) à la faveur de cette opportunité (boursière, économique pour certains, calculs électoraux…), pour d’autres parce qu’elles ont créé la situation de toutes pièces en fonction de leurs intérêts.
          Il en ressort que
          a/ UBU continue, les choses ne s’arrangeront pas d’elles-mêmes
          b/ la décadence politique et morale mais tout autant scientifique, éducative, industrielle et autres, du monde occidental s’accélère.

  22. Covexit évoque le cas du dr Oz, médecin américain qui a une rubrique sur une chaine TV américaine. Dans les premiers temps de l’épidémie il défendait la recherche de solution, évoquait les pistes de traitement, les recherches en cours. Et soutenait le pr Raoult.
    Sauf qu’à partir du moment où Trump s’est prononcé en faveur de l’HCQ il s’est converti à la doxa. La politisation de la lutte contre l’épidémie a engendré la situation actuelle. Il suffit d’une déclaration politique d’un homme politique d’extrême droite pour que des raisonnables se laissent happer par la doxa.

    • Ces gens ont plus d’un tour dans leur sac et ils sont experts à utiliser les passions politiciennes bipartisanes, comme on sait c’est un écosystème tout-puissant aux USA…
      Ces amalgames jouent sur une crédulité primaire : untel l’a dit donc je me range à l’opinion adverse.
      Ne nous laissons pas prendre à ces pièges grossiers mais hélas efficaces.
      Prendre le contrepied des opinions diverses de tel ou tel, n’a jamais conduit personne à la vérité.

      • Je vois pas mal de gens critiques qui ont basculé au moins partiellement du côté de la doxa après Hold Up. Ce qui veut dire que ce film a fait plus de mal que de bien.

        • @Fabien

          je ne suis pas d’accord du tout. Ce film est une nécessité. Vous ne pouvez pas prendre de décision si vous n’avez pas toutes les sensibilités qui s’expriment autour de vous. Dès lors, il fallait un truc grand public qui portait une voie et une voix discordante.

          bien entendu il y a eu le tir de barrage de la doxa, mais c’est le même tir contre tous les traitements, contre les effets des vaccins contre tout ce qui sort de la bouche des enfarinées comme barbier. Et les gens cherchent une raison à prendre leur décision. Pour décider que raoult est un charlatan et que son traitement c’est comme dans luky luke, faut juste avoir un grain. Aucun film, argumentations, articles ne peut vous poussez à le penser si vous ne VOULEZ pas le penser.

          Il faut le garder sous le coude ce film et dans 5 ans, lorsque les impétrants seront devant la justice, on le re-regardera et vous verrez ce que vous en penserez alors. Moi j’ai une collection de toutes les versions, des ITW complètes, pour les re-regarder dans 10 ans et savoir si j’ai bien fait de les garder

        • @Hervé02
          Les mécaniques de l’influence fonctionnent sur deux axes : orchestre et contre orchestre.
          L’orchestre ici c’est la doxa.
          Le contre orchestre les vrais conspirationnistes.
          Cette répartition permet de discréditer toute parole hérétique et de la verser dans le camp du conspirationniste.
          Ici l’alliance d’intérêt des labos pharmaceutiques qui veulent sauver leur peau face aux medtechs et aux pharmatechs plus réactives sur des traitements innovants et de la République Populaire de Chine qui elle instrumentalise la pandémie depuis le début pour désorganiser l’économie mondiale ce qui va permettre de donner un coup d’accélérateur au projet des Nouvelles Routes de la Soie et mettre la Chine au cœur de l’économie mondiale.

        • @Fabien
          Moi je ne me sens pas compétent pour parler géopolitique mondiale.. et honnêtement, quitte à passer pour un bouffon ou un moins que rien, je m’en contrefiche, parce que c’est à un niveau que nous, simples quidams ne pourront jamais atteindre, soit pour des raisons de capacités intellectuelles (je veux bien en discuter) soit pour des raisons simplement humaines.

          JE pense qu’il faut dire ce que l’on pense. que véreux et salopmon soient juste des des cons ou des corrompus, (ou les deux), importe peu, ils ont été des criminels qui devront répondre de leurs crimes devant un jury populaire (une cour d’assise ou un truc plus informels) (et pas qu’eux). On ne va pas se taire pour éviter que l’on puisse penser qu’il est possible de se dire que…..

          Holp-hup à probablement mis au jour la majeure partie de la vérité : des cons cornaqués par des corrompus à la solde des puissant qui font leur miel de la mort des gens. que cela ait permis à des abrutis à la télé de dire des choses fausses et méchantes ne change pas à la quotidienneté classique. venir expliquer que c’est hold-hup qui aurait fait basculer une opinion alors que l’information est depuis peut être 50 ans un agglomérat de mensonges par des crétins même pas culturés…

          Il y a même des gens qui pensent que l’on peut dire des vérités sur wikipedia et que dire le contraire est faire preuve d’un forme de crétinisme. Les gens qui se réveillent aujourd’hui sans avoir suivi ce qui se passe depuis 20 ans.

      • Bolsonaro pense que la Terre est ronde donc elle n’est pas ronde.
        Ce type de raisonnement est malheureusement très répandues chez les journalistes et les soi-disant scientifiques.

        • Très bien
          Nous devons inlassablement déjouer les mécanismes de base de la propagande, toujours les mêmes !
          Merci …..

    • le dr oz est un producteur de television qui fait des émission principalement sur la perte de poids. ses emissions sont diffusées par plusieurs grand réseaux , mais suite à ses positions en faveur de l hydroxichloroquine, elles ont été déprogrammées et il a pratiquement disparu des écrans. mais le voila : https://www.youtube.com/watch?v=iPAWp2hGFYc

  23. Très rapidement.
    1/ les mésaventures de la publication de Marik. : pas de précédent ? Et la tentative de Monsanto de 2012 ( pour ne parler que de son empiètement le plus connu) ? Monsanto ayant eu vent de la publication prochaine d’un article par Seralini et allii avait cherché à en empêcher la publication, allant jusqu’à soudoyer l’éditeur en chef Wallace Hayes….

    2/ Si le volet scientifique est assuré, comme on n’a pas le temps de faire progresser la cause de l’IV par des procès, passer à la phase politique. Vu que tous les partis se sont alignés sur arnvaccinsuberalles seule demeure l’action de collectifs et ou de citoyens. Idées en vrac : cerfs volants avec longue bannière ( de l’air avec l’ivermectine !) ou, plus engagé encore défier les horaires de couvre-feux en groupe ( avec tout le respect… gnangnangnan;;;que l’on doit aux gestes barrières ) en arborant des vêtements floqués Ivermectine….

    Un citoyen encore bienportant

    • Ou une bouclette de couleur accrochée à la ficelle du masque . le rouge est pris, le rose est pris,…?

    • Ah oui , bonne idée !
      Des vêtements floqués « Free Ivermectine »

      Ou alors des tags ?

      • Cela nécessite que nous nous comptions.
        Et je pense que ça nous ferait du bien, mais cela irait il au-delà ? ou plutôt
        Comment faire que cela aille au-delà ?

    • Vraiment désolant de faire référence à Séralini, coupable d’une étude bidon dont l’unique objectif était de discréditer le glyposate, de « faire cracher » Monsanto (les avocats prédateurs US ont été pris la main dans le sac pour tentative d’extorsion) et de « flinguer « l’agriculture européenne.
      Je ne vais pas rentrer dans les détails c’est bien renseigné aujourd’hui.

      Tout cela nuit au message principal, c’est à dire la nécessité d’essayer toutes les solutions de soins pour les malades du Covid19 dont l’IV.

      • Il me semble que l’étude « bidon » de Séralini a été réhabilitée et à nouveau publiée dans un silence médiatique assourdissant quelques années plus tard. ?

      • Non pitie on peux plus entrndre ces mensonges sur des blogs ,son etude est indeboulonable, allez vous faire piquer par monsanto qui collabore avec les labod pour des produits monstrueux en cour adn pour les plantes qui detruit les insectes ,ils dont fous!

        • Indéboulonnable?
          Incroyable: entre autres joyeusetés, avec l’utilisation de rats qui développent spontanément des tumeurs quelque soit les régimes?

          En défendant ce genre d’étude, vous donnez des arguments aux opposants aux traitements précoces du Covid.(sophisme par association).

        • @DOUAR

          Vous ressassez la propagande de la science vendue. Oui c’est une lignée de rats qui est sujette aux tumeurs, mais comme il y a un groupe contrôle, on peut faire des comparaisons. Je vous signale tout de même que l’espèce humaine est très très sujette à tumeur, regardez le nombre de cancer chez l’homme.

          Ensuite seralini à demander à monsanto de partager ses données : pour voir s’il y avait une différence. Bizarrement, ils n’ont pas voulu. Il est arrivé à séralini ce qui arrive avec la chloroquine, l’ivermectine, les vaccins… c’est la même méthode. Mais vous avez l’impression que ce que vous défendez vous est différent de tout le reste, que ce n’est que l’exception et que le reste est juste bien.

          Vous l’avez lu l’étude ? ou vous avez jugé de ce que vous avez lu de ce que certains médiatisés en ont dit ?

      • Le masque ordinaire ne sert pas à rien. Bien qu’il soit certes, une passoire à virus, il est un précieux nid à bactéries et gêne considérablement la respiration. Il a aussi l’avantage d’être un redoutable moyen pour entretenir la psychose et rompre les relations humaines, voire créer des antagonismes. Il permet encore de favoriser psychologiquement la soumission et de matérialiser l’effacement des individus.

        • Excellent diagnostic…
          Bien sûr dans les transports en commun son usage a un côté éducatif pour inciter les passagers à être moins sans-gêne et dans des espaces fermés ça a son utilité.
          Pas à l’air libre, évidemment !

        • Si vous vous sentez malade et contagieuse, alors passer voir votre médecin. Peut-être vous prescrira t-il le port d’un masque en milieu clos ou vous conseillera plus probablement d’éviter de sortir pendant quelques jours. Et si vous êtes bien portante et que vous craignez d’être contaminée par un virus dans les lieux clos publics, porter donc un masque à votre guise.
          Les gens sont en général compréhensifs.

        • Non c’est du préventif 🙂
          Pour les transports en commun qu’on emprunte pour se rendre au travail, pendant 30mn ou 40mn, j’observe depuis 1 an sans prétendre imposer quoi que ce soit qu’ils ont une utilité é-du-ca-tive.
          L’aération dans les mêmes lieux me paraît au moins aussi importante et ici aussi, elle est mieux acceptée depuis 1 an. Quand quelqu’un entrouvre une fenêtre d’un bus, plus personne ne personne ce qui est un progrès.
          Il y en a si peu globalement, qu’il ne faut pas s’en priver…

      • Ecrire dessus……
        A l’air libre, ne serait-il pas plus simple et en termes de message plus efficace de l’enlever ?
        Comme nous l’avons fait pendant des mois l’an dernier.

        • Tout dépend du message:
          en l’enlevant on proteste et on prend un bûche
          en écrivant on proteste et on communique
          A voir

        • Faites face aux intimidations du pouvoir imposteur.

        • Manifestation national e dans toutes les villes Samedi 20 Mars Allez sur le site reinfocovid vous aurez toutes les villes et lieu :Non a la politique sanitaire etc Enfin ca se reveille Hors syndicats et politiques

  24. Donc , MedinCell fait des recherches sur l’ Ivermectine à action prolongée dans l’indication « paludisme » .
    Peu d’espoir que ça fasse avancer les traitements dans l’indication « Covid ». On va nous dire que bla bla bla des études plus larges sont nécessaires.
    Notons au passage que MedinCell a eu de grosses subventions d’Unitaid .
    https://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/innovation/innovation-medicale/2020-03-26/medincell-rec-oit-6-4-m-de-unitaid-pour-lutter-contre-le-paludisme-843469.html
    Notons enfin que Dr Hills remercie Unitaid à la fin de sa présentation pour l’OMS.
    https://www.youtube.com/watch?v=VE7i-fZTgf0

    Comment aider Tess Lawrie qui me semble bien seule dans ce cloaque ?

    • Sur France culture.. « comment de fait il qu’en Inde il y ait si peu de morts avec beaucoup de contaminations?  »
      Réponses jeunesse de la population et mauvaise comptabilité !

    • Franchement, cette conférence me semble sans intérêt scientifique. Mathématiquement, c’est certain, éthiquement, j’en pense la même chose.
      La question est donc : pourquoi son invitation?

    • J’imagine que ces « Jeudis de l’IHU » ont pour raison d’être de pratiquer une ouverture d’esprit en conviant des intervenants avec lesquels il peut exister de larges divergences méthodologiques ou autres. Pour un établissement d’enseignement, cela me semble une pratique normale voire plutôt recommandable.

      • Oh, je critique pas (ni en bien, ni en mal), je suis tombé dessus hier soir en essayant de comprendre le mic-mac de l’organisation autour de Castagliola ( »à partir de », serait plus juste), elle y déclare quelques liens d’intérêts (MSD, Gilead, Jansen, pour elle et/ou son labo). Et j’ai vu dans son laboratoire (elle est directrice adjointe), une certaine Karine Lacombe, Puis la création de l’ANRS maladie infectieuse émergentes, le 1er janvier ( »agence autonome de l’INSERM »), donc la direction a été confié (un hasard surement) au Pr Yazdan Yazdanapanah, …
        Bref j’ai eu l’impression d’avoir le casting  »anti traitement précoce » de LCi et BFM, 🙂

        Bon et puis la vidéo date de 2020 (un an et un mois ont passé)

        • Ils sont effectivement 2 meneurs (sans oublier Lacombe)

        • Questions. Est-ce légal juridiquement parlant qu’une fonctionnaire française se mêle d’une étude anglaise, en plein Brexit ? Le labo du dr Hill est-il privé ou public?. Le parlement britannique apprécierait il la chose? Y a-t-il un collectif d’avocats là-bas ?

        • @ ClaudineF
          Personnellement, en fonction de son statut, je suis plus  »gêné » par sa publicité quasi constante de toute la gamme  »Ely lilly » et par ce qui me semble être des déclarations de conflits d’intérêts à géométrie variable (Avec Gilead notamment).
          dans la vidéo de l’IHU elle déclare des  »liens d’intérêt », dans une étude (de 2018) un  »conflit d’intérêt » (membre du  »french gilead hiv board » jusqu’en 2015, quand même). Je sais pas si ça rapporte des rémunérations ? mais bref, ça créé des liens indiscutables il me semble. Et pas forcément gênant tant que ça reste dans le sujet, mais là on en sort, avec l’implication dans le covid). Dans un autre article elle trouve un intérêt au Baracitinib (Ely Lilly) mais qui a été testé uniquement en combinaison aux états-unis, avec le Remdesivir !! (c’est elle qui le dit (il y a 8 jours): https://theconversation.com/covid-19-quelles-sont-les-pistes-les-plus-serieuses-en-matiere-de-therapies-156479).
          A priori deux molécules en tentative de repositionnement, alors que dans le même article elle dit, au sujet de l’Ivermectine, qu’il faut arrêter de  »se lancer dans des explorations sans fin d’idées qui ne reposent sur ni sur un rationnel pharmacologique, ni sur un rationnel préclinique » !!!
          Moi ça m’interpelle.

        • Le problème est qu’en France depuis que l’État ne finance plus les recherches et que comme ailleurs dans le monde, il les laisse sous la coupe quasi exclusive des entreprises, en l’occurence ici les industries pharmaceutiques, il ne peut qu’y avoir des conflits d’intérêts.
          C’est pourquoi l’IHU est un endroit rare, qu’il faut soutenir, et, comme le demande D.Raoult, multiplier.
          Pour Tess Lawrie, il me semble qu’il faudrait donc qu’elle arrive à obtenir l’appui..de D Raoult qui peut sans doute lui proposer une conférence.

  25. Bonsoir,
    Il y a quinze ans de cela, le Dr Jean-Paul Escande avait écrit, à l’usage du grand public, un Antimanuel de médecine sans prétention, mais qui dit l’essentiel dans un style « léonardien ».
    Aujourd’hui, la réalité prolonge la fiction. Rien d’anormal. Une logique implacable : la Nemesis médicale et « la loi du marché » font bon ménage. Business as usual. Mais au fait, à qui profite tous ces profits ? Des noms, des comptes, des liens d’intérêts, le reste est secondaire. On attend toujours les COVIDie-leaks.

    • amazon , gates et doctolib preparent le remplacement de la medecine par une gestion de santé compatible avec les algorithmes numériques

  26. visualiser: les guignols étaient ils visionnaires?
    Mr Sylvestre vous expliquera tout !

    • Merci pour vos recherches.
      Le Dr Hill travaille donc dans un institut de recherche médicale financé par des fonds publics et dont les missions sont de développer de nouveaux traitements et vaccins pour lutter contre les maladies tropicales notamment infectieuses.
      De là le partenariat tant avec la fondation Gates qu’avec les labos développeurs de vaccins.
      Et donc oui cela doit expliquer très certainement (je ne dis pas justifie) la prudence de ses conclusions.
      C’est plus vraisemblable que d’imaginer un chantage direct de type mafieux.
      Quoi qu’il en soit il n’attaque pas l’IVM mais se positionne de façon plus neutre que nous ne l’avions espéré.
      Je comprends fort aisément la déception de Tess Lawrie (entre autres) et même je la partage à mon (très) petit niveau, mais si c’est sa position nous ne pouvons rien y faire. Mieux vaut se concentrer sur l’expérience de tous les pays qui utilisent ces traitements (IVM entre autres) avec succès contre le Covid-19, que de se focaliser à l’excès sur la recherche dans les pays anglo-saxons, lesquels n’ont pas fait la preuve d’une grande efficacité dans ce domaine.

      • Les conclusions ne sont pas la position de Hill, mais les directives de son « employeur », qui va au-delà d’Unitaid.

  27. Quand on aussi le début du 4ème paragraphe de l’abstrait de l’étude citée ici la conluciosn qu’il s’agit d’une censure de big pharma est moins évidente.
    Faire une méta analyse à partir de données non fiables c’est : non fiable au mieux.
    « Many studies that were included were not yet published or peer-reviewed and meta-analyses are prone to confounding issues. Furthermore, there was a wide variation in standards of care across trials, and ivermectin dose and duration of treatment was heterogeneous »

    • Je ne connais pas le Dr Andrew Hill, cependant il est fréquent que des travaux scientifiques cultivent une certaine ambiguïté voire prudence dans les conclusions, pour un éventail de raisons qui vont de méthodologiquement justifié à éviter de se positionner nettement sur des sujets « sensibles », ou même les deux. On peut le déplorer dans le cas présent et je comprends parfaitement la déception de Tess Lawrie mais tous ne sont pas faits de la même étoffe.

      • Quand on lit le premier paragraphe de la conclusion et le suivant, qu’il y a des milliers de vies entre les deux, la prudence, c’est donner le maximum de chances aux patients. Le travail de ces gens là, c’est dévaluer le rapport bénéfice/risque, et là, dans la conclusion, il y a faute.

        • C’est indéniable Docteur et vous faites oeuvre de salubrité publique ….. Il est très important que ces faits de collusion et de falsification des données de la recherche soient révélés au grand jour.

  28. Cher confrère, je vous lis depuis plusieurs semaines. Merci pour ce travail. J’espère que nous pourrons continuer à vous lire, j’ai cru comprendre que le QDM vous faisait l’honneur de ne plus vouloir vous héberger, pas très surprenant.
    Petite pierre à un édifice de plus en plus visible, peut être cela a -t-il déjà été signalé mais deux ou plus fois valent mieux que passer à coté me semble-t-il, cette audition extraordinaire d’un confrère, en commission au sénat USA il y a quelques jours: https://lbry.tv/@QuantumRhinoQ:c/Dr.-Pierre-Kory-US-Senate-hearing—Ivermectin-is-100–cure-for-COVID-19:b

    • Cette audition remonte en fait à la mi-décembre 2020. Le NIH a en effet étudié les données présentées et à remonté d’un cran son avis sur l’ivermectine, la positionnant comme ni recommandée, ni déconseillée. On peut donc se dire que c’est un progrès. Mais on peut aussi se dire que c’est trèèèèès lent….

  29. Monsieur Gérard MAUDRUX, je vous remercie, vous êtes un véritable héros ! Depuis la découverte de votre blog, chaque jour qui passe, j’essaie d’alerter les consciences autour de moi. Je passe cependant pour un vrai marginal aux yeux de certains! La manipulation cérébrale que nous subissons depuis presque une année parvient à annihiler le simple bon sens de nos compatriotes! Je suis parfois effrayé de ce que nous vivons et des conséquences….Marc Aurele a dit  » Le principe qui nous gouverne est absolument invincible », il faut lui donner tort!

    • nous sommes des marginaux, parce que la pensée dominante (qui est la pensée unique ) s impose fermement à la majorité grâce à une intense campagne de décervelage. nous sommes donc dans une situation étrange où non seulement notre opinion n est pas partagée, mais elle n est pas comprise et elle est considérée comme une aberration.

      • Je suis moins pessimiste que vous, peut-être à tort… Nous sommes plutôt des résistants, en 1940, convaincus que la Bataille d’Angleterre annonce la défaite du Reich. Chaque jour, on voit bien que le camp du Paracétamol perd du terrain, mais il nous manque sans doute un « chef » comme a pu l’être de Gaulle en son temps. (Ne serait que symboliquement.) Notre hôte me pardonnera, mais il ne faut pas attendre qu’un médecin ou un scientifique joue ce rôle. Si respectables qu’ils soient, ces gens sont trop coupés des réalités économiques et sociales et ils se défaussent sur les politiques. (Qui n’y comprennent rien mais font semblant.) Pour filer la métaphore, les choses changeront quand se produira un événement comparable à la défaite allemande de Stalingrad, fin 1942. Alors, une fraction des hésitants changeront de camp. Et vous verrez, ils viendront tous quand la partie sera terminée, histoire de pouvoir dire « j’y étais ».
        PS : De plus en plus de remontées médicales terrifiantes. Tout le monde veut se couvrir, et ce sont les malades qui se retrouvent… à poil. Peu à peu, les héros d’hier deviennent de vrais salauds.
        PPS :

      • Moi depuis 2 jours j’ai l’impression non d’être marginal, mais carrément complotiste, tellement c’est gros. Mais les faits sont là.

        • « Le vrai peut quelque fois n’être pas vraisemblable. »
          Nous sommes tous avec vous.

        • Et oui tout cela est un plan mis enplace depuis des annees un agenda dont Gates Fondation et Black rock sont les meneur s ,et le reste suit ,voir la commission europeenne pourrie de conflit d’interet avec les laboratoires Tout est organise pour eliminer la faune la flore et les humains La technodictature se fissure Toute cette corruption va s’ecrouler ,

        • « Complotiste » c’est l’insulte qui a remplacé « fasciste » quand quelqu’un ne trouve rien à répondre.
          Question de génération sans doute… peut-être aussi une certaine gêne à qualifier de « fascistes » ceux qui s’opposent à des expérimentations médicales non éthiques et à d’autres dérives…
          Bref cette insulte apparue l’an dernier est synonyme de « dissident, non conforme, citoyen réfractaire à l’intoxication ». Perso je n’en tiens aucun compte et sur un sujet important, j’examine ce que la personne a dit réellement. Pas seulement depuis l’an dernier d’ailleurs.

        • j’accepte d’être qualifié de « résistant », ceux d’en face sont des « collabos »

    • Si je me souviens bien « le principe qui nous gouverne » se réfère à notre libre arbitre.
      Je ne peux pas laisser calomnier ainsi mon vieil ami Marc 🙂
      Il nous appartient de lui donner raison, évidemment ………

  30. L’ivermectine est, dans le protocole de l’IHU, utilisé en cas de contre-indication de l’HCQ.

    • Je confirme, je viens de lire le protocole de l’IHU qui donne bien cette possibilité. Par ailleurs dans sa dernière video Didier Raoult a cité l’ivermectine comme exemple de molécule existante, génériquée, bien connue, pouvant être repositionnée contre la COVID.

    • certains affirment que le virus est tres intelligent, voire meme diabolique – mais d autre disent que pour arreter le virus, il suffit de se soigner, et nous avons plusieurs medicaments courants pour cela.

    • j’y ai répondu. Que les gens qui veulent se faire vacciner le fassent. Mais que les gens qui veulent se faire soigner, puisse le faire aussi.

      • Absolument ! Et que les vaccinés cessent de nous culpabiliser parce que nous les « mettons en danger ». Danger de quoi, s’ils sont protégés ? Il faudrait quand même arrêter de prendre les gens pour des cons.

        • Juste mais pire : c’est à nous dorénavant de nous méfier des vaccinés supercontaminateurs …

  31. Comme Tess Lawrie, Didier Raoult se définit comme médecin avant tout, son but étant de traiter, traiter, traiter avec des choses qui marchent.. Et il s’est appuyé sur des études chinoises pour commencer à utiliser l’HCQ.
    N’a t- il jamais entendu parler de ces méta analyses sur l’ivermectine, molécule encore plus efficace de l’HCQ? Entendu parler des travaux de Tess Lawrie, Andrew Bill, Pr Kory..and co?
    Il utilise déjà HCQ hors amm.. qu’est ce qui l’empêche d’expérimenter l’ivermectine? Je veux dire pour le bien de ses patients (et non de son égo..)

    • Dans es dernières vidéos, déjà il en parle et il y a eu une présentation de l’ivermectine (les études) dans une vidéo de l’IHU.
      Après si j’ai bien compris, l’IHU applique un protocole, Hcq + Azi + zinc, donc le protocole peut être performant, sans besoin d’Iver. Qu’à mon avis ils ont déjà essayé, d’ailleurs il a déclaré un jour (début d’année il me semble) que leur protocole marche bien et qu’il n’ont pas à le changer  »pour le moment ».

        • @CELINE
          Paradoxalement, je pense que Didier Raoult est un homme qui doute fondamentalement de lui. Comme souvent, c’est ce qui le rend excellent, parce que les gens satisfaits d’eux-mêmes ont tendance à ne pas faire grand-chose. Alors, oui, on commence à savoir qu’il est un grand scientifique et tout le toutim, mais s’il en a besoin pour résister à la pression, pourquoi le priver de ce soutien ? D’autant plus que c’est la stricte vérité. Cela dit, sur les vaccins, je persiste à dire que sa position biaisée n’est pas digne de lui. Mais bon, tout le monde l’aura compris : s’il mène cette guerre-là, ce sera aussitôt la porte, comme pour Perronne. D’un autre côté, le gouvernement et l’AP ont tout intérêt à le garder, parce qu’à l’extérieur, il serait incontrôlable. D’où ce compromis bancal.

        • Double langage, agent double. Il injecte des personnes saines avec des produits qu’il sait douteux, quand il sait le bénéfice sur des personnes malades d’un traitement précoce. Traitement qu’il est, comme par hasard, le seul en France (médiatiquement parlant) à pouvoir utiliser publiquement. Le bon Professeur a pour mission de faire passer le mensonge vaccinal à ceux qui ne suivent pas le gouvernement et on attire pas les mouches avec du vinaigre. Faites le rapport mathématique, entre les sains injectés et les malades traités par HCQ dans le pays : rationalité du pouvoir.

    • Un IMMENSE MERCI à tous ceux qui se battent envers et contre tout pour crier haut et fort qu’il y a des traitements précoces pour soigner la Covid… TOUT RESIDE DANS CES TRAITEMENTS POUR S’EN SORTIR! Quand va-t-on cesser d’inquiéter les médecins qui prescrivent le protocole Ivermectine ATZT et Zinc ? Quand va-t-on attaquer le Conseil Ordinal pour ses pratiques d’intimidation inacceptables! Quand tout cela va-t-il cesser…. Combien de morts pour rien… Une citoyenne révoltée contre nos dirigeants et toutes ces Hautes Autorités! Cette pandémie est assurément la pandémie de la corruption!!! Merci à vous , à France soir, à Bon sens, à Réinfocovid, à Cordination Santé Libre et tous ces médecins, avocats et citoyens qui se battent et qui honorent notre système de santé…. Pourquoi ne sommes-nous pas tous dans la rue pour sauver notre système de soins et notre santé? Pourquoi tant de peur, tant de déni, tant d’individualisme, tant de gens encore désintéressés alors qu’il s’agit qd même de NOTRE SANTE? Je ne comprends plus nos concitoyens et j’ai mal à ma France!

    • il est plutôt malsain d opposer les medicaments anti covid les uns aux autres comme s’il fallait de la concurrence ! n oublions pas que le lieu de decision c est le cabinet médical où le praticien choisi le traitement approprié – s il en a plusieurs à sa disposition, tant mieux !!!

      • @christian_camus
        Merci de le rappeler, il n’existe pas de « secte de l’IVM » vs. une « secte de l’HCQ » etc. Il va de soi que plusieurs possibilités de traitement sont supérieures à une seule possibilité car permettant de répondre aux contre-indications individuelles. C’est le bon sens même.

      • Je n’oppose pas les deux traitements. Je me dis que ça vaudrait le coup que Didier Raoult, qui a du pouvoir, traite une partie de ses malades avec l’ivermectine, pour étudier les effets au lieu de l’utiliser comme un « plan B ».
        Car pour linstant, l’HCQ est grillée dans l’opinion publique malheureusement.
        Car D. Raoult est obligé de mettre en oeuvre un protocole de sécurisation coûteux en temps de travail et argent (https://www.mediterranee-infection.com/procedure-de-securisation-de-la-prescription-du-traitement-hydroxychloroquine-azithromycine/) alors que l’ivermectine est hyper secure et qu’elle a une meilleure chance d’être utilisée comme traitement précoce à grande échelle.
        Je n’ai rien contre Didier Raoult, au contraire j’admire sa pugnacité.
        Et il est urgent de trouver une parade à la vaccination génique de masse qui va tous nous transformer en incubateurs à variants…

  32. Vous voulez rire ?
    Titre de Libé « Un an de Covid-19 : les modélisations des scientifiques ne se sont quasiment jamais trompées »
    Qui le dit ?
    Les épidémiologistes eux-mêmes évidemment
    Tout est dans le SAV

  33. Cette histoire est assez étrange… Quelle est la personnalité d’Andrew Hill ? Qui est-il pour se laisser dicter une conclusion qui ne serait pas la sienne dans un rapport sous sa signature ? Si on reprend l’abstract de la méta-analyse qu’il a (avec de nombreux co-auteurs) publiée le 19 janvier et qui semble être en fait la « version 1 » en preprint du rapport dont vous parlez https://www.researchsquare.com/article/rs-148845/v1, sa conclusion, quoique globalement optimiste était cependant déjà exactement la même : « Ivermectin should be validated in larger, appropriately controlled randomized trials before the results are sufficient for review by regulatory authorities. » (traduction libre : « l’IVM devrait être validée dans de plus vastes essais randomisés, contrôlés de façon appropriée, avant que des résultats ne soient suffisants pour être présentés aux autorités de régulation »). Tess Lawrie et la conférence qu’elle a récemment réunie entre temps (fin février) autour d’elle pour également procéder à une méthodique méta-analyse sur l’IVM arrivait en fait à une conclusion finalement assez similaire : « low to moderate level of certainty » sur l’efficacité (selon l’échelle « GRADE » si je ne me trompe) et nécessité de poursuivre les études (même s’il s’agissait alors plutôt de mieux définir un protocole)… On pourrait avoir l’impression suivante : d’une part Andrew Hill manquerait de « colonne vertébrale » et tendrait à aller dans le sens du dernier qui a parlé ou à faire un « refus d’obstacle » au dernier moment face à une option demandant du courage ; d’autre part, ce qui le différencierait de Tess Lawrie ne serait pas tant l’interprétation dans une ou des méta-analyses des études existantes qu’un positionnement éthique clairement différent : pour Tess Lawrie, le soin (en l’absence de risque significatif) prime même si les sacro-saintes RCT ne sont pas encore au rendez-vous, au point qu’il serait pour elle contraire à l’éthique d’attendre des RCT pour utiliser l’IVM ; pour Hill, la nécessité préalable de ces RCT fantasmées reste un dogme incontournable… C’est à se demander si Dominique Costagliola, Marisol Touraine ou qui que ce soit d’autre d’ailleurs auraient finalement eu à exercer beaucoup de pression sur Hill pour l’amener à réduire singulièrement la portée de son rapport dans cette étrange et pleutre conclusion, qui apparemment donc était déjà celle de la version 1 en janvier dernier… En tout cas, si quelqu’un est à la manœuvre derrière cela (et il y a certes des éléments troublants en ce sens), cette personne ou ces personnes font preuve d’une certaine habileté prenant probablement en compte l’individu, sa psychologie, et en tout cas au moins sa production précédente… Mieux valait en effet, pour bloquer l’IVM, amener Hill à réitérer ses conclusions précédentes (qui peuvent d’ailleurs facilement être répétées presque indéfiniment) que de chercher à l’amener trop visiblement à une conclusion opposée à quelques semaines d’intervalle. @G. Maudrux, dans le rapport final que Hill vient de signer, savez-vous s’il y a beaucoup d’éléments nouveaux par rapport à ses précédents travaux de fin 2020, ou à fortiori par rapport à ce qui semblait être la version 1 (Preprint du 19 Janvier dernier), qui auraient justifié ces jours-ci une conclusion différente et allant par exemple nettement dans le sens d’une recommandation immédiate d’usage de l’IVM ? En tout cas, personnellement je m’y perds un peu et j’ai un peu de mal à voir une intervention récente et tierce derrière des conclusions finalement identiques à celles publiées le 19 janvier en co-signature avec de multiples co-auteurs… Je n’ai à titre personnel nulle envie de dédouaner particulièrement Dominique Costagliola ou Marisol Touraine, vraiment, mais pour l’instant je confesse rester dubitatif…

    • Je me perds un peu dans votre analyse (qui est claire mais c’est moi qui ai du mal à suivre), mais juste pour info, Lawrie déclare avoir été en contact avec Hill le 18 janvier. Donc si j’ai bien compris votre analyse, avant le préprint.

        • Oui c’était bien ce que j’avais compris, mais je me mélangeait un peu tout dans la présentation de BB.
          Entre préprint, V1, rapport, ….
          Quand on est pas familier, l’analyse de BB est un peu dure à suivre (ce qui ne veut pas dire comme je l’ai précisé que c’est mal présenté 😉 )

    • Tess dit clairement que Hill lui a dit avoir reçu des ordres pour la conclusion. On a demandé le retrait, car il y a conflit d’intérêt. Quand l’OMS demande à Hill, qui dépend de Unitaid, de rédiger le rapport, ce n’est pas anodin. Ce n’est pas à son employé qu’on demande un audit externe.
      On a retrouvé un tweet de la Castafiore de décembre qui critique Hill, et voilà qu’après avoir (sans doute) rédigé ses conclusions, cela devient une référence !

      • Du coup, Tess Lawrie ou d’autres espéraient-ils une évolution entre la V1 (Preprint) et la version finale ? Ou les pressions ont-elles eu lieu avant le dépôt de la V1 ? C’est notamment ça qui n’est pas clair pour moi…

        • Je ne peux vous dire tout ce qui a été fait, et par elle, et par d’autres pour que cela soit changé. Et ce n’est pas fini, normalement il doit remettre demain.

        • D’après Lawrie, la conclusion a été orienté Avant la préprint. Puisqu’elle a eu accès à la version avant sa publication. Elle était même en contact avant cela avec Hill, qui était enthousiaste et lui aurait déclaré qu’il fallait obtenir une autorisation pour l’Ivermectine. Mais ça c’était avant !! 🙁

    • Je rajoute qu’il y a des commentaires associé au lien que vous donnez, et certains de Janvier interpellent déjà Hill, sur l’anomalie de la conclusion

      • Oui, absolument, ce qui était déjà intriguant… Et donc, la partie à cette heure n’est pas encore terminée ? Faut-il comprendre que Dominique Costagliola est donc en train de forcer la main de Hill publiquement (après l’avoir potentiellement fait en coulisse) en twittant des extraits de la version supposée finale alors que le rapport n’est pas encore officiellement figé ?

    • Hills ce matin France Culture Promotion vaccin et terreur etc Bon les merdias débordent de ce genre de personnage radio et tele sont inaudibles depuis un an et ça empire mensonge et propagande battent leur plein Tout les informateurs ont crée des chaînes privées, créent des réseaux alternatifs, manif dans tout la France masque blanc pour la liberté samedi 20 Mars Freedom Ça suffit les mensonges énormes s’entassent ils ne parlent que des hostos et de la réa et pas des soins La digue se fissure tout les théâtres sont occupés sans syndicats et politiques , on se bouge tous Courage le système coule ce sera sans nous

      • Chère Comète,
        J’ai signalé au Sieur Guy Heaume Erner soi-même, au demeurant excellent journaliste et esprit très respectable, qu’il pourrait au moins prendre la peine de demander à ses hôtes une déclaration de liens d’intérêts lorsqu’ils viennent faire un prêche à l’antenne de France Q. C’est le minimum syndical, que je sache.
        Or ce matin, avec ces épidémiologistes en chef, patentés et assermentés, c’est le néant au carré. On baigne dans le modélisme, le testisme et le vaccinisme comme unique planche de salut. « On va tous mourir autrement » … Amen !
        Dr K.O.

  34. Bonjour,
    Je ne sais comment on peut contraindre les laboratoires qui possèdent les différentes souches de virus , du vison.. , à la transmettre sur l’IHU?
    Ces souches sont semble-t-il réclamées à corps et à cri par le Pr Raoult, régulièrement lors des ses différentes interventions!
    Arrêtons cette guerre d’ego débile, PARTAGEZ les informations !
    C’est un autre de combat à mener, probablement pas sur ce blog, mais ils pourrait servir de courroie de transmission : une pétition ?

    • wikipedia ? ils propage la vérité officielle pour à peu près tout. Il n’y a rien à espérer de cet organe de propagande?

      • Avez vous des arguments solides pour écrire cela ?
        Avez vous seulement fait l’effort de participer à un article de wikipedia ?
        Si c’est non dans les deux cas, c’est, à mon avis, à cause d’interventions comme les vôtres, entre autres, que des voix telles que celles du Docteur Maudrux ne sont pas audibles.
        Docteur Maudrux, que je ne remercierai jamais assez pour l’éclairage qu’il donne sur cette crise !

        • Oui moi il dise des trucs archifaux sur moi et impossible des les faire retirer Nous sommes nombreux à les avoir attaquer en justice

        • @CLH

          C’est de notoriété publique. Il suffit de voir les « guerres » de modifications qui existent dès qu’un sujet est défendu par les « équipes » de choc. Il suffit d’aller lire la page sur la maladie des nobels, écrite spécifiquement pour dire du mal de Montagnier lorsque après avoir ré-édité les expériences de benveniste en étant filmé, on avait commencé à le traiter de sénile et qu’on allait le déchoir de sa position de médecin (parce que l’homéo c’est de la fake médecine) , il avait commencé à mordre en disant qu’il allait sortir une preuve du lien entre certaines mort subit du nourrisson et la vaccination. Et la affolement dans le landerneau et pafff cette page d’une personne qui écrit sur tout et rien de cette fameuse maladie qui semble toucher… 2 personnes. Depuis cet épisode tout est calme des 2 cotés chacun à sa tête nucléaire et personne ne bouge.

          Mais allez lire les pages sur par exemple, le nucléaire, la vaccination, les traitements en oncologie… vous verrez par vous même.

          C’est de notoriété publique que wikipedia ressasse la propagande scientiste gouvernementale (qui est celle de l’oligarchie).

          Juste pour rire, allez lire la page sur Raoult « .Près d’un an plus tard, en 2021, l’hydroxychloroquine a pour l’heure échoué à démontrer une efficacité dans de grandes études randomisées contrôlées, de même que dans les autres campagnes d’essais menées de par le monde » et il est clairement dit « pas touche à la page » sous peine de bannissement.

          je ne vous donne pas la page c19machinchose (que je n’ai plus en tête) qui recense les dites études (qui n’existent pas du coup).

          Ce sont des menteurs. Il est hors de question de donner du temps à ce truc qui n’est que de la propagande sur les sujets polémiques. qu’ils restent entre eux à se pignoler.

        • Ils poussent même le vice dans la page raoult et ses livres de ne pas mettre le sous-titre de son dernier livre « Carnets de guerre Covid-19 » plus grand scandale du 21ème siècle.

          des menteurs je vous dit.

        • Bonsoir CLH,
          Beaucoup de demi-habiles s’en prennent à Wikipédia, alors que ce n’est ni le Diable ni le bon Dieu sans confession.
          Laissons les objections et les soupçons faciles. Wikipédia est une excellente entrée en matière, non pas la fin de l’Histoire ou le Savoir absolu.
          Pour l’honnête ♀/♂ d’aujourd’hui, c’est tout à fait satisfaisant – pardon pour la litote.
          Du même avis que vous aussi pour la grande valeur des contributions du Dr Maudrux.
          Sapere aude, ce n’est pas la devise du complexe médico-industriel ni une valeur opératoire pour obtenir de copieux retours spéculatifs.
          S.E.

        • Alors le demi habile vous propose d’aller faire une contribution sur l’ivermectine et venir nous montrer qu’elle n’a pas été « revertée ». Vous pourriez proposer le lien vers le site qui agrège les études RCT sur la chloroquine montrant une efficacité. Ce sera la preuve flagrante que je suis un complotiste et vous la lumière du savoir.

          En l’absence de ces 2 « preuves » votre commentaire me passe très loin au dessus. La locution latine n’est pas une preuve d’intelligence, à la limite d’un peu de culture… une histoire de confiture toussa.

        • @ Herve_02
          Cher Monsieur, Votre proposition d’aller faire une contribution sur l’ivermectine etc. est une excellente idée. L’avez-vous mise vous-même en pratique sine ira et studio ?
          Si ce latin de cuisine vous semble de la confiture, que vous semblera l’Ivermectine : un sirop, une panacée ? Que chacun parle de ce qu’il sait, de source sûre, ou de ce qu’il connaît, mais sans jouer les donneurs de leçon paranoïaques, les Je Sais Tout ou les génies persécutés. Que des laborantins stipendiés veillent au grain sur les articles Wiki, qui peuvent être réécrits par la main armée du complexe médico-pharmaceutique, sans doute, le disease mongering fait partie de la loi du genre, mais à votre avis, qui forme et « informe » les médecins en formation continue ? Et quitte à mettre les points sur les I, les barres aux T, l’idée contributive est simple: Sūtor, nē supra crepidam. Contribuez, contestez, portez la contradiction sans relâche, mais sans les facilités du chevalier de la Foi.
          Quant à la devise des Lumières, tout bachelier l’a bachotée, il n’y a pas à sortir de St Cyr pour la saisir. Ni de l’ENA. Ni de la Faculté de Médecine-Pharmacie. Courage et portez-vous bien.

        • J’ai cherché « comète » : résultat wikipedia assez correct
          J’ai cherché « Hervé 02 » : wikipedia me répond que c’est mal écrit
          Wikipedia n’est pas si mal finalement

        • @antonin

          je n’ai qu’une insulte qui me vient à l’esprit lorsque je lis cette production. donc deux solutions, soit je ne comprends pas, soit c’est un peu con.

          peut être à cheval entre les deux.

          @empiritruc

          Je vais vous le faire simple pour que tous comprennent. si vous avez envie de passer 2 heures de votre temps et de votre énergie à aller faire une contribution sourcée, documenté, bien écrite, qui se lit facilement, à retrouver les liens qui vont bien, traduire les passages en langues étrangères, faire une sorte de profession pédagogique pour que les lecteurs comprennent et fier de votre travail le regarder se faire « striké » par un laconique « conplotisme » ou « fake science » de 1/2 seconde par une personne qui n’a même pas lu ce qui a été écrit. Allez y, faites le, plutôt que de proposer aux autres de le faire.

          Ce n’est pas pire que ressemeler.

      • Concernant « France Soir » que nous connaissons, voici ce qu’on trouve dans Wikipédia :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/FranceSoir
        C’est un exemple caricaturalement tendancieux mais malheureusement ça existe.
        Comme beaucoup d’outils Wikipédia doit autant que possible être utilisé avec discernement.

  35. dans ce contexte il est visible que tout est fait pour que aucune thérapie n’émerge ;que ce soit celui de pasteur ou les autres

    pour pasteur je vous met un début d’article

    Et si un traitement contre le coronavirus existait déjà ? Des chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille ont découvert en septembre 2020 l’existence d’une molécule potentiellement active contre le virus, et n’impliquant pas d’effets secondaires selon toute vraisemblance. Des essais prometteurs qu’un comité ministériel a décidé de bloquer.
    La recherche d’un traitement contre le coronavirus fait un pas en avant… Pour faire deux pas en arrière ! Petit rappel des faits : des chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille annonçaient mardi 29 septembre 2020 au micro de nos confrères de RTL avoir potentiellement découvert un traitement contre la Covid-19, une molécule plus précisément, qui semble active contre le virus. Un traitement déjà utilisé sur le continent européen pour d’autres usages, et qui pourrait être produit à plus grande échelle pour une commercialisation en 2021, après validation par les instances supérieures concernées.

    Sauf que mardi 9 février 2021, c’est un revers cuisant que subit l’Institut… Et pour cause, un comité ministériel, la Capnet, a décidé, selon nos confrères de La Voix du Nord, de ralentir les recherches, et plus particulièrement le processus d’homologation du traitement avant sa commercialisation. La raison ? « Visiblement, ce comité ne comprend pas ce qu’est un repositionnement », explique Terence Beghyn, président d’Apteeus, biotech travaillant avec l’Institut Pasteur sur ce projet, toujours à nos confrères de La Voix du Nord.

    • J’avais déjà cité le Clofoctol au tout début. On peut le réciter parmi les médicaments possibles et bloqué par les autorités, j’en ai d’autres, mais les citer, oui, en parler c’est plus difficile pour un produit dont on ne sait rien, ni s’il marche ou pas.

  36. Bambalaba, LaLaLa LaLa:
    https://unitaid.org/covid-19/#fr
    «  »UNITAID: Partenariat thérapeutique de l’Accélérateur ACT »
     »…/…
    Anticorps monoclonaux

    L’analyse par le pilier thérapeutique de l’Accélérateur ACT de plus de 1 700 essais cliniques a permis de déterminer que les anticorps monoclonaux anti-COVID-19 sont l’une des options thérapeutiques les plus prometteuses pour les patients non hospitalisés, que ce soit en traitement préventif ou au début de la maladie.

    Les anticorps monoclonaux font actuellement l’objet d’essais cliniques dans le monde entier.

    Le pilier thérapeutique, en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates (au nom de l’Accélérateur thérapeutique COVID-19), a déjà réservé des capacités de production pour développer en 2021 le potentiel anticorps monoclonal COVID-19 d’Eli Lilly pour les pays à revenu faible et intermédiaire.

    Vu le manque de capacité de production, la demande pour ce traitement sera au départ supérieure à l’offre.

    Réserver des capacités de production dès maintenant garantit que, si l’efficacité de ces anticorps monoclonaux est démontrée, les pays à revenu faible et intermédiaire pourront également en bénéficier au même moment que les pays à revenu élevé – plutôt que de devoir peut-être attendre des années avant que le traitement soit disponible. »

  37. ça serait très drôle que ce soit Costagliola qui ait à la fois; bloqué une demande d’essai pour confirmer l’effet de l’Ivermectine, et demandé dans le rapport Hill, un essai pour confirmer les effets de l’Ivermectine.

    Dr Hill et Mrs Costagliola ?

  38. AUX SOIGNANTS DU CHU DE NICE
    Nice le 02/03/2021
    Mesdames et messieurs les soignants,
    Je suis Jacques CORALLO. J’ai été hépato-gastroentérologue à NICE et assistant chef de clinique au CHU de 1974 à 1977. Je m’adresse à l’heure actuelle à tout public, soignants et décideurs quel que soit le métier m’étant dès le début de la crise COVID intéressé aux traitements candidats. A ce jour en France toutes les propositions, avances et études ont été balayées d’ un revers de main. J’ai pu constater que depuis un an que l’Ivermectine, produit miracle en parasitologie était un candidat médicament sérieux. Or l’INSERM renvoie pauvrement à des études à venir au lieu d’en commander d’autres, et en France seule s’y intéresse la stratup Medincell basée à Montpellier qui cherche à en produire une forme retard.
    Alors je crains que nous ne laissions passer une chance. Aussi je vous demande avant de jeter la présente de vous renseigner. Pour ce faire deux vidéos suffisent. Andrew Hill pharmacologue de Liverpool a réalisé une méta-analyse des études entreprises pour le compte de l’OMS, Tess Lawrie experte aussi en méta-analyse a produit une vidéo. Les deux auteurs font état concernant ce produit de résultats qui devraient lui permettre d’obtenir une RTU avec un niveau de preuve au moins de grade B. L’OMS en a parlé, Christian Bréchot qu’on ne présente plus en a parlé aussi. Alors je ne vous ferai pas l’affront de parler de science ou d’éthique, n’avons nous pas le devoir de tout tenter, de tout observer ? J’en termine là . Merci de m’avoir lu
    Jacques CORALLO.

    • il est temps qu’une coalition internationale soit formée.
      Il est temps de mobiliser des médias ou relais d’opinion ayant pignon sur rue pour valoriser les études et démonter les (non) arguments des gens qui s’y opposent sans raison, voire dénoncer au grand jour les conflits d’intérêt.

      • Le verrouillage des institutions n’est possible que suite à plusieurs décennies de conflit d’intérêt et de corruption. Il est plutôt temps de faire face.

  39. ce qui est « amusant » si ce n’est pas intentionnel de la part du Dr Hill, c’est d’avoir mis un mot d’usage peu courant (il me semble) comme un piège.

  40. La question du « pourquoi le tout vaccin » ne peut trouver qu’une seule réponse quand on en détermine la raison primaire :

    L’AMM (mondiale) des vaccins covid est « conditionnelle » car elle est subordonnée à l’absence de tout traitement efficace.

    L’acharnement des labos (qui n’ont aucun profit à attendre de l’utilisation d’anciennes molécules passées dans le domaine public), des instances médicales (dont les financements sont abondés par des fonds privés) et la collusion avec les gouvernements (qui doivent penser à financer leurs prochaines campagnes électorales) démontre un intérêt commun à la falsification systématique des études de soins covid.

    Désolé pour la formulation précédente mais tout ceci caractérise ce que l’on appelle vulgairement un complot ou des comploteurs tirent profit d’une situation qu’ils provoquent.

    Le bonus (pour les labos et leurs propriétaires) dans un contexte économique de pré-effondrement (cf au grand reset déjà évoqué en son temps par Christine Lagarde imself) c’est la rente par la vaccination mondiale.

    Pour reconnaitre notre véritable ennemi dans ce que Macron a formulé par ces mots « nous sommes en guerre » il suffit d’entendre ce que Warren Buffett a dit dès 2006 : « Il y a une lutte des classes, bien sûr, mais c’est ma classe, celle des riches, QUI FAIT LA GUERRE. Et nous gagnons. »

    Source : http://www.nytimes.com/2006/11/26/business/yourmoney/26every.html?_r=1&adxnnl=1&adxnnlx=1392987663-rchqH3e8ouhHFF7h9JoYzA

    Ce n’est pas la narrative médiatique qui crée la réalité des faits. Si les faits sont têtus c’est que la réalité est autre.

    • Alors dans le public on appelle cela complot, mais en droit il y a une foultitude d’autres termes :
      -corruption, homicides, prise illégale d’intérêt, faux en écritures publiques, mensonge sous serment devant les représentions nationales, financement illégal…

      En terme de guerre c’est traître à la patrie, fraternisation avec l’ennemie, peloton d’exécution.

  41. Bonjour Dr Maudrux ,
    Je voudrais savoir ce que vous pensez de la trés inquiétante lettre ouverte à L’OMS du virologue GEERT VANDEN BOSSCHE PH.D ! Ce médecin parle d’une catastrophe mondiale dû à la vaccination de masse susceptible de créer un variant monstrueux ! Merci d’aborder cette question préoccupante et anxiogène lors d’un prochain courriel ! Merci pour vos informations ! Cordialement

    Gérard Bonnet

      • J’aimerais vous croire mais…
        Je me joins à Gerard Bonnet pour demander au dr Maudrux ce qu’il pense, scientifiquement, de cet article.

        • Vous avez été plusieurs à demander ce que je pense des déclarations de Geert Vanden Bossche. Difficile de vous répondre en ce qui concerne ses preuves scientifiques, discutées et discutables pour certains. Je n’ai pas la compétence pour en juger.
          Par contre ce qu’il prévoit semble se constater sur le terrain. Je vous ai parlé des remontées de confrères, de l’Est notamment, qui ont l’impression que plus on vaccine, plus on a de problèmes à côté. « On a l’impression que les vaccinés sont porteurs sains d’un virus plus contagieux et plus sévère », ce que me dis un confrère qui sait de quoi il parle, ayant à deux traité 1000 Covids depuis 1 an. Il a bien dit « impression », ce qui mérite donc d’être vérifié, mais comme on ne fait rien… C’est aussi ce que dit Bossche.
          J’avais également avec des amis, écris aux autorités française et européenne qui devaient valider Astra, pour leur signaler que les premiers variants étaient apparus dans les pays où le vaccin avait été testé : Angleterre, Af du Sud, Brésil, et qu’il fallait peut-être se pencher sur ce problème.
          Ceci dit ce que l’on constate ici, n’existe pas là. Il y a des Ehpad avec hécatombe après vaccins, et d’autres rien. Ceci me fait penser que vaccin seul n’est pas en cause, mais la contamination d’un fraichement vacciné par le virus est peut-être en cause. Il faut les deux. Ainsi si dans une Ehpad vaccinée, il n’y a pas de virus, rien. Si un virus rentre : problème.
          On a encore beaucoup à apprendre, on ne sait pas grand-chose.

        • @G.Maudrux : les observations que vous rapportez sur le fait que les vaccinés pourraient être « porteurs sains » de variants plus contagieux et plus sévères sont évidemment de nature inquiétante… Ont-elles pu être corrélées à certains vaccins plutôt qu’à d’autres ? Il était en tout cas frappant de voir, dans la vidéo diffusée hier par l’IHU sur l’infection au Covid de patients vaccinés (https://www.youtube.com/watch?v=2Mc3PCKyHe8) la grosse perte d’efficacité relevée du vaccin AZ sur le variant dit « sud-africain » (ou de structure équivalente, si je comprends bien), en tout cas pour les formes légères à modérées puisque l’AZ continuerait « a priori », même pour ce variant, à permettre d’éviter les formes sévères… . En tout cas, à Lannion où a été identifié à partir de mi-janvier le variant dit « breton », le vaccin AZ qui devait être utilisé notamment pour les soignants en relais du Pfizer initialement utilisé dans la région a été récemment (après la récente communication frelatée de l’ARS) remplacé par du Moderna, qui lui resterait selon cette vidéo de l’IHU beaucoup plus efficace sur le variant « sud-africain » (comme le Pfizer)… Ce n’est certainement pas un hasard… Si en tout cas, les vaccinés ou certains vaccinés sont porteurs sains de variants plus problématiques, cela pourrait changer le rapport bénéfice/risque de la vaccination pour les non-vaccinés à ce jour, en particulier dans l’entourage des vaccinés. Reste que, même si les échantillons statistiques restent pour l’instant faibles, les chiffres mentionnés par l’IHU dans la vidéo précitée ne témoignent pas pour l’instant d’une efficacité vaccinale exceptionnelle, en tout cas pas aussi importante que celle annoncée par les fabricants…

        • Il y a un lien sur l’article précédent, qui décrit un peu le mécanisme à l’oeuvre dans le discours de ce monsieur et autour (je me suis fait berné aussi).

    • Plusieurs variants sont nés de l’injection du Remdesivir (par essence mutagène) et de sa cohabitation avec le virus. (écouter Didier Raoult)
      Centrer les vaccins arn uniquement sur la protéine spike permet au virus de contourner facilement la protection (même source)
      Enfin comme le disait le Dr Maudrux : les coronavirus mutent beaucoup et quand on les titille on provoque facilement des mutations.
      Donc le jeu de l’apprenti sorcier de virus arn + la vaccination de tout le monde n’importe comment peut tout à fait provoquer n’importe quoi.
      Les « scientifiques » qui pilotent sont des malades mentaux.
      Les politiques qui les suivent sont des abrutis.
      Nous sommes dans un (très mauvais) film de science fiction…

      • C’est sensé ce que vous dites.
        La corruption financière n’est pas le seul facteur explicatif, de même par exemple que le pétrole n’est pas la seule cause des guerres du Proche-Orient.
        Pour la dystopie dont nous parlons, la volonté de puissance d’un certain nombre d’apprentis sorciers en « biotechnologies » est un facteur certain, facilité par la croyance scientiste aveugle partagée par une grande partie des « élites » . C’est une nouvelle religion qui s’est substituée en partie à l’ancienne et possède ses dogmes, son fanatisme, ses adeptes et un potentiel certain pour faire voler en éclats au nom du Progrès les anciennes « barrières » éthiques « dépassées »… Et ça c’est au moins aussi puissant que l’appât du gain.

    • Il y a quelque chose qui me gêne dans cet article, c’est qu’il fait mine de rien la promotion d’un « supra vaccin » qui serait efficace contre tous les variants… les vaccins ont toujours été « presque » illusoires pour les coronaros. J’ai toujours cru que c’est parce qu’ils mutaient sans arrêt. En fait c’est aussi parce le corps humain s’en défend par l’immunité cellulaire et non par l’immunité humorale ( anticorps). Ce serait une explication pour que ces anticorps artificiellement créés par le vaccin deviennent facilitants…Un peu comme la manipulation de masse qui s’appuie sur l’incohérence des directives pour créer la stupeur et la déconnexion de la réflexion.

    • À ce propos voir la communication de Christian VELOT, généticien à Paris-Saclay sur les dangers de la vaccination massive en période épidémique.
      Vidéo sur « les technologies vaccinales à la loupe » facile à trouver sur le net.

  42. Je suis peut-être un vieux réactionnaire,mais, dans le temps on donnait al légion d’honneur aux militaires pour des actions hors du commun. Puis
    – aux pompiers, gendarmes sui suavaients des vies
    – ensuite aux savants, médeçins et scientifiques
    – ensuite aux artistes, chanteurs, écrivains
    – ensuite à de simples quidam qui n’ont fait que leur boulot (la lecture des promotions de la légion d’honneur dans le magazine « Le Moniteur » que je lis à ce sujet est édifiante: M. ou Mme X, directeur de service dans un HLM, ou employé de tel organisme – et il y en a des dizaines comme ça tous les ans…)
    – ensuite à des personnes qui empêchent les gens de se soigner, à savoir Mme Castafiore-Costagliola.
    – ensuite à qui le tour dans l’échelle de la honte?

    • #126 LES BAINS DE BOUCHES À LA POVIDONE IODÉE (BETADINE®) SONT-ILS RECOMMANDÉS POUR DIMINUER LE PORTAGE OROPHARYNGÉ DU SARS-COV-2 ?
      La réponse à cette question est issue d’un consensus d’experts et de recommandations

      « Il n’est pas recommandé d’effectuer des bains de bouche à la povidone iodée pour diminuer un éventuel portage oropharyngé. Il n’existe pas de preuve à l’heure actuelle que les bains de bouche diminuent la quantité de virus au niveau de la gorge chez l’humain, ni que cette éventuelle diminution réduirait le risque de transmission du virus ou de déclarer une infection de la COVID-19. »
      source: Société Française de Pharmacie et de Thérapeutique.
      Commercialisée sous le nom de Bétadine verte. Je vais, BIEN SUR, m’en procurer.

  43. Bravo à tous ces grands médecins, her heurs et scientifiques éminemment reconnus, qui par leurs déclarations justifiées par de nombteusrs recherches, libérerent enfin la vérité de. Ette honteuse machination que des centaines de malades ont payé de leur vie. Cela s’apparente ni plus ni moins à une abomination-nazi : Éradiquer le plus possible les populations, trop nombreuses sur notre planète.

  44. Mme Costagliola ne joue-t-elle pas un jeu dangereux à apparaitre ainsi en première ligne ?
    Je vous recommande le documentaire thema d’Arte sur le daibète : il éclaire sur certains mécanismes du traitement des patients. Il n’y a pas de volonté malveillante, mais une somme de biais (parfois renforcés fort à propos) qui conduisent à des impasses thérapeutiques.
    Le documentaire-théma d’Arte de 2027 sur le covid citera forcément Mme Costagliola et voudra probablement l’interviewer : je suis très impatient de savoir ce qu’elle en dira alors.

    • Non, à ce niveau, pendant que les morts s’accumulent, on ne peut parler de biais que pour un élève de lycée qui ne regarde que bfm, mais pour des scientifiques, c’est purement de la malveillance entraînant des morts.

      Tout le monde se sert les coudes pour le moment parce que si le rideau craque, ce sera des cours d’assises pour un paquet de fonctionnaires et politiques. et jugé par des lamdas tirés au sort, ca va leur claquer la gue*le, lorsque l’on montrera qu’il y a eu 80 000 morts DE TROP à cause de leurs décisions, cela ne sera pas un rappel à la loi. la peine de prison en 10aine d’année, pourrait même être assorti d’une interdiction d’exercer dans tout domaine scientifique ou ayant un rapport avec la santé.

      Il parait que le bâtiment peine à reruter

  45. Merci Dr Maudrux pour votre intégrité et ténacité. Verra-t-on un jour la fin de ce cauchemar. Des scientifiques corrompus jusqu’à la moelle, des médecins qui sont dans le déni, des gens qui dorment.
    Je suis aves intérêt tous vos billets qui sont importants, qui nous aident à y voir un peu plus clair ! Je dis également bravo à France Soir qui fait un travail remarquable. Les autres médias devraient s’en inspirer.

  46. il serait peut être intéressant, au vu de toutes ces âneries qu’on cherche à nous faire gober en rafale, de faire un point sur ce qui a été fait, qu’en pensez-vous Dr Maudrux?
    -par exemple de donner le pointage des pays en avance au niveau vaccinal et des pauvres résultats qu’ils semblent actuellement obtenir (curieux non?)
    -faire un point sur les pays utilisant l’IVR (a -t-on un pointage en inde? au pérou et au chili ou il semblaient avoir diminué la mortalité drastiquement depuis qu’ils utilisent l’IVR?)
    -quid de l’égypte qui en donne aussi?
    -quid des pays qui l’utilisent plus récemment comme l’afrique du sud, la tchéquie, la slovaquie (qui ne pourront pas constater grand chose car ils ont commencé il y a peu)? où en étaient ils au niveau mortalité lorsqu’ils ont commencé, où en sont ils maintenant?

    Je suis personnellement convaincu de l’efficacité de l’IVR, et l’utilise systématiquement dès que j’ai un patient COVID avec de bons résultats, et effectivement, après 48h, la charge virale étant annihilée, les patients remontent la pente rapidement.
    Cela devrait pouvoir se constater dans les pays qui l’utilisent? ont ils des chiffres à ce sujet? des pré print?
    il est impensable que cela ne finisse pas par se voir… A nos énarques et autres véroles qui font exprès de ne pas voir ce qui se passe dans la rue, on ne pourra rien démontrer… mais si plusieurs pays ont des résultats positifs et les communiquent, cela pourrait peut être faire évoluer les positions, ou rendre celles des opposants de moins en moins tenables!

    Si, en plus, les pays qui vaccinent ne démontrent rien (vu les enjeux, vous pensez que s’il y avait lieu de se glorifier, il y a longtemps qu’on le saurait d’une manière scientifique! ils nous le martèleraientt en boucle!), cela va de plus en plus rendre leur position intenable…

    ils gagnent du temps avec tous leurs mensonges… jusqu’a quand? pourquoi? y a t il un autre agenda sous jascent? je ne suis pas complotiste, mais le fait de constater cette incompétence obstructive d’une manière internationale est très intriguant!
    oui il y a des conflits d’intérêts majeurs, des enjeux financiers formidables…Mais cela ne cache t il pas quelque chose d’encore plus gros? (pure spéculation, pour le prouver factuellement, bon courage!)

    si nous avons tous ici raison de penser que l’IVR marche, alors les faits qui continuent de s’accumuler devraient le confirmer!
    le dogme du tout vaccin pour éradiquer le COVID etant faux, cela devrait aussi se voir dans les chiffres…

    • J’y pense, c’est prévu, mais il y a tant de choses à dire, et encore 2-3 billets en tête qui passent avant, et parfois l’actualité passe avant, comme ici.

      • Oui je pense aussi que l’information internationale (hors OMS) est essentielle.
        Il ne faut pas en rester au monde anglo-saxon, malgré le tropisme massif de nos pseudo-élites dirigeantes.
        Là-dessus aussi DR écrit noir sur blanc et parle haut et fort (encore hier sur SudRadio) sans crainte d’être contredit !

    • Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites. Je ne me fais pas d’illusion sur la RTU en France et la décision de l’OMS.
      Le salut viendra de ce qui se pratique à l’étranger et notamment des pays de l’est. Il faudrait obtenir des infos de ces pays. Ivan est déjà venu sur ce blog. Pourrait-t-il nous aider? éventuellement recueillir des statistiques d’utilisation et de résultats en Tchéquie? France soir ne pourrait-il pas entrer en contact avec des médecins tchèques ou slovaques?

  47. Bayer avait perdu son brevet sur l’aspirine juste avant la grippe espagnole, pas de chance, ils ont rattrapé le coup par des campagnes de pub agressives, recommandant jusqu’à 30 grammes par jour en prévention de cette terrible maladie.
    La plupart des gens sont morts d’hémorragies internes, qui n’étaient que les conséquences de cette mauvaise utilisation.
    Et ce n’est que la partie immergée de l’iceberg.
    Entre temps, peu de choses ont changé.

    • Oui, quand on creuse, on s’aperçoit que beaucoup de « dysfonctionnements » ne sont pas nouveaux.
      Merci pour cet exemple qui en dit long.

    •  »Et ce n’est que la partie immergée de l’iceberg »
      C’est Gérard Maudrux qui publie sous un pseudo ?? 🙂 ::-)

    • C’est un peu l’histoire de la coupe sombre et de la coupe claire, vocabulaire forestier passé dans le langage courant au prix d’une sérieuse distorsion de sens.
      Pour l’iceberg aussi, la faute est sûrement plus courante que nous ne le savions !
      Je suggère « la pointe de l’iceberg » empruntée à nos amis d’outre-Rhin, solution qui évite de s’emmêler la grammaire.
      Ceci dit tout le monde comprend, heureusement

  48. « Est-ce que l’on veut vraiment traiter la Covid ?  »
    Bien sur que non,! Les médecins de ville sont menacés et ne peuvent traiter (même si vous avez un emphysème +un cancer du poumon) Doliprane et on voit ce qui se passe..!
    Je vois le pneumo à l’hôpital espérant que lui pourrait m’aider…encore pire pour lui il n’y a pas de traitement et il me fait un laïus sur les essais randomisés.
    Je suis naïf mais j’ai enfin compris que la médecine est un commerce comme les autres !!! A tous les gens dans mon cas,faites attention car ne comptez pas sur elle pour vous aider en cas de grippe etc, vous serez classé Covid et advienne que pourra.

    • quand un medecin dit « il n y a pas de traitement contre covid » ce n est plus un medecin, c est un bureaucrate – partez en courant !

      • il y a beaucoup de médecins qui n’ont même pas l’information, qui se font prendre de bonne foi à la propagande officielle… encore plus s’ils sont hospitaliers je pense… Il faut bien reconnaitre que la censure sur l’IVR est bigrement efficace globalement… cela filtre peu…
        même en ville, nous sommes trop peu nombreux à traiter. Seuls ceux d’entre nous qui cherchent trouvent, pour reprendre la phrase précédemment citée par le Dr Maudrux du général gaulois
        Beaucoup attendent des recommandations officielles, ne sachant plus à quel saint se vouer, et ne savent plus dans quel sens partir, n’osant pas faire de la prescription hors AMM pour ne pas avoir de problème… et ne cherchent pas non plus de réponse… tous ne sont pas des bureaucrates, certains possiblement… beaucoup font ce qu’ils peuvent… mettent au moins AZI et anticoag…
        mais tant que cela ne va pas franchement percer sur les médias, il n’y aura pas énormément de médecins « dissidents » qui décideront de traiter avec IVR…

      • Pour répondre à SFMANIAQUE.
        Non, les médecins qui ne sont pas au courant sont ceux qui ne veulent pas l’être, parce que cela les dérange, remet en cause leur vision idyllique de la médecine, de leurs confrères. C’est difficile pour eux, car ce sont sans doute des médecins qui ont dans leur carrière été honnêtes, consciencieux, altruistes etc.. C’est difficile de voir une partie de son rêve s’écrouler, de se dire qu’on a été trompé, qu’on s’est trompé, etc.. Mais ils savent et rejettent ce savoir.
        Comment passer cette barrière que je crois bien plus psychologique qu’autre chose, voilà ce qui est compliqué.

      • C’est d’autant plus vrai que maintenant, nous avons le moyen de leur faire passer le test, grâce au .pdf de notre hôte. 🙂
        Il faut aussi de la pression de la part des patients. Beaucoup de gens ont des doutes et les expriment quand ils viennent consulter, même si c’est pour recevoir (en première intention) le discours standard ars, ces questionnements dispersés sont révélateurs et peuvent ébranler certains jeunes médecins dans la légitimité de ce qu’ils font en suivant passivement.

    • En Décembre, le pneumologue dr Bellier a écrit une lettre ouverte pour dire qu’il était au bout de ce qu’il pouvait supporter que d’après lui, 80 % des DC dans son hôpital étaient abusivement « covidés ». Interdit d’exercer pour 6 mois… il a démissionné.

  49. Décidément la TOURAINE est toujours dans les bons coups!! Touraine,Buzyn,Salomon,Hirsch etc…les inamovibles. Toujours compliqué de se débarrasser de ces nuisibles tels des morpions sur des poils de C..
    Comme disait KENNEDY« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

  50. Merci Docteur pour dénoncer ces choses , nous avons deux France ( comme avant) la France des collabos et la France des résistants la France de Jean Moulin et tant d’autres , vous êtes un homme courageux et un exemple pour les jeunes

  51. Souvenez-vous de nos commentaires lors de l’annonce de l’étude… 😉

    Aucune surprise donc.

    Quant à Hill, ils lui ont fait une « proposition qu’on ne peut pas refuser », comme disait le personnage joué par Al Pacino dans the Devil’s advocate (l’Associé du diable, excellent film au demeurant)…

    Ces gens ne font pas d' »erreurs ». Ce sont des mafieux, puissants, organisés, et méthodiques.

    Cette « proposition » fut sans doute : au mieux : « on révèle que tu couches avec ta secrétaire », au pire « on révèle que tu aimes les petits garçons », voire carrément la violence pure et dure : « on violera ta femme et tes enfants puis on te brisera les genoux » etc.

    L’éventail est large, et grâce à la surveillance électronique généralisée, il est facile de piéger… même un homme honnête.

    Il suffit de revoir les 12 mois passés à l’OMS, leurs actions, leur rôle… pour comprendre que JAMAIS elle ne publiera une étude concluant à l’efficacité de l’ivermectine contre le couillonavirus.

    L’OMS est un élément clé du mensonge mondial, organisé autour du Covid… Il serait aberrant qu’elle détruise elle-même son propre mensonge !

      • elle l’ a déjà, en plus du grand prix INSERM 2020
        Les travaux de Dominique Costagliola et de ses collaboratrices et collaborateurs ont donné́ lieu à la publication de près de 480 articles dans les revues internationales les plus prestigieuses depuis 1979 (Top 1% scientist, ISI Web of Knowledge).
        Prix et distinctions :
        1995 : Chevalier de l’Ordre national du mérite
        2005 : Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur
        2006 : Prix Louis-Daniel Beauperthuy de l’Académie des sciences
        2013 : Prix recherche Inserm pour ses travaux sur le VIH/sida
        2014 : Officier de l’ordre national de la Légion d’honneur
        2017 : Membre de l’Académie des sciences

    • Relisez le « parfum d’adam«  jean Christophe ruffin . Outre que c’est un bon polar léger et qui lui finit bien ça éclairé pas mal certaines choses

  52. Bravo Docteur il vaut mieux en effet que ces choses là soient constatées publiquement.
    Et ce n’est pas couvert par le « secret Défense ».

  53. Depuis le début de cette crise, l’état français et les organisations internationales type OMS font barrage aux traitements, la corruption est dans tous les domaines, la santé des personnes est le cadet de leurs soucis, ce qui compte c’est l’argent que rapporte les vaccins ou pseudo-vaccins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec * Pour information, Dr Maudrux ne répondra pas aux commentaires anonymes.